APPRENTISSAGE DE LA COMPRÉHENSION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’aisance habituelle avec laquelle nous analysons un message – écrit ou oral – et en extrayons les informations pertinentes masque les niveaux d’analyse et les nombreux mécanismes qui doivent être maîtrisés pour le comprendre. Afin d’appréhender cette complexité, considérons l’extrait suivant (d’après R. Dahl, 1988) :

« La famille de Matilda dînait devant la télévision quand ils entendirent une voix forte venant du salon dire : “Salut, salut, salut.” La mère devint toute blanche. Elle dit : “Il y a quelqu’un dans la maison.” Ils arrêtèrent tous de manger. Ils étaient tous sur le qui-vive… »

Voici l’auto-explication exprimée après sa lecture par un adulte :

« Matilda et sa famille dînent certainement dans la salle à manger où se trouve aussi la télévision. Ils sont surpris et apeurés, car ils entendent une voix inconnue qui vient du salon. Ce qui me paraît étrange, c’est que la famille juge menaçant un inconnu qui répète “salut, salut” ; ce n’est pas un message vraiment menaçant. »

Cette auto-explication montre que la compréhension experte n’est que partiellement localisée dans le texte lui-même. Elle provient d’une interaction entre ce qui est dit et la manière dont l’individu y réagit. Les informations exprimées font écho à ses connaissances propres qui le conduisent à ajouter, par inférence, des éléments d’information – « la famille dîne dans la salle à manger où se trouve probablement la télévision ; les membres de la famille sont apeurés parce qu’ils entendent une voix inconnue » – et à émettre des hypothèses et des avis – « c’est étrange d’avoir peur d’un message qui ne semble pas menaçant ». Par cette réflexion, celui qui comprend (le compreneur) montre qu’il centre son attention sur un élément saillant, probablement le point de départ d’une énigme à résoudre. Il établit une attente quant à ce qui devrait suivre – et ce qu’il va chercher – dans l’histoire.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie cognitive, maître de conférences, université de Grenoble

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Maryse BIANCO, « APPRENTISSAGE DE LA COMPRÉHENSION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-comprehension/