APOLLODORE DE DAMAS, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Forum de Trajan, Rome

Forum de Trajan, Rome
Crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Colonne Trajane

Colonne Trajane
Crédits : Irisphoto1/ Shutterstock

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


L'architecte de l'empereur Trajan est d'abord connu comme ingénieur militaire. Ayant accompagné Trajan au cours de sa conquête de la Dacie, il construisit un pont sur le Danube à Dobreta (103-105, piles en pierre et arches en bois). Mais Apollodore de Damas est surtout connu comme l'architecte responsable des grands chantiers de l'empereur Trajan à Rome. L'audace avec laquelle il a remodelé le site naturel de Rome est remarquable. Il fit araser l'anse de terrain qui reliait la pointe septentrionale du Capitole à l'extrémité du Quirinal, afin de pouvoir étendre le nouveau forum, le forum de Trajan, en direction de l'ouest. L'inscription de la colonne Trajane prétend que celle-ci atteint la profondeur de terrain excavé, soit près de 30 mètres. Inauguré en 112, le dernier des forums impériaux est imposant (300 m de longueur, 185 m de largeur) ; le style des édifices y reste classique, mais ils sont de proportions inédites (la basilique par exemple est la plus vaste jamais construite dans le monde romain), sans oublier la colonne Trajane encadrée de bibliothèques. Les matériaux utilisés sont précieux (les colonnes allient à des fûts de granit égyptien monolithes des bases et des chapiteaux en marbre blanc). Les marchés construits au nord du forum par Apollodore de Damas témoignent d'une extraordinaire virtuosité dans l'emploi du béton romain (opus caementicium) qui a permis la réalisation d'une construction grandiose recouverte de briques, comportant plusieurs niveaux superposés, qui épouse les courbes d'un terrain en forte déclivité. Le goût du gigantisme servi par l'emploi du même matériau se voit déjà dans les grands thermes publics construits sur l'Oppius (dédicace en 109), qui inaugurent l'orientation nord-est - sud-ouest, la plus favorable à ce type d'édifice. Mais, à la suite d'un grave différend, Hadrien, le successeur de Trajan, mit un terme brutal à la carrière de l'architecte en 117.

—  Gilles SAURON

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'archéologie romaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  APOLLODORE DE DAMAS ( II e s.)  » est également traité dans :

APOLLODORE DE DAMAS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du iie siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l' […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 577 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'architecte dans le monde romain »  : […] « Aux masses si nombreuses et si nécessaires de tant d'aqueducs, allez donc comparer les pyramides qui ne servent à rien, ou encore les ouvrages des Grecs, inutiles, mais célébrés partout. » Ce qui pourrait passer pour la boutade d'un haut fonctionnaire, exclusivement préoccupé de son domaine, comme l'était Frontin, préposé aux aqueducs de Rome, répond à une réalité profonde de l'architecture rom […] Lire la suite

COLONNE TRAJANE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 233 mots
  •  • 2 médias

Appartenant au nouveau forum construit par Trajan et son architecte Apollodore de Damas à la suite des victoires sur les Daces, la colonne Trajane, inaugurée en 113 de notre ère, occupait le centre d'une cour située entre deux salles de bibliothèque, l'une grecque et l'autre latine, à l'arrière de la grande basilique ( basilica Ulpia ) qui barrait le fond du forum de Trajan. Placée sur un haut soc […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 648 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Les monuments triomphaux »  : […] Les reliefs de l' arc de Titus , construit tout de suite après la mort de cet empereur, en 80 après J.-C., ont été considérés par F. Wickhoff et son école comme l'œuvre la plus caractéristique de la recherche du mouvement et de l'expression spatiale, par laquelle l'art romain se serait opposé à la tradition grecque. Effectivement, le panneau représentant le char de l'empereur triomphant des Juifs […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gilles SAURON, « APOLLODORE DE DAMAS, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/apollodore-de-damas-en-bref/