VIVALDI ANTONIO

Vivaldi a exercé une influence capitale sur l'évolution de la musique préclassique. Il a imposé, sinon inventé de toutes pièces, la forme du concerto de soliste, contribué puissamment à l'élaboration de la symphonie, donné au théâtre et à l'Église des œuvres dont on commence seulement à mesurer l'importance. Son retour à la lumière est un des phénomènes les plus curieux et les plus troublants de l'histoire musicale des temps modernes. De son vivant, célèbre, admiré de l'Europe entière, il était tombé brusquement, à l'extrême fin de sa vie, dans un oubli si profond que sa mort passa inaperçue et que pendant un siècle son nom disparut, même dans sa patrie, des histoires et recueils biographiques. Il dut sa résurrection à celle de Bach, au milieu du xixe siècle, lorsqu'en inventoriant les manuscrits du Cantor on retrouva les copies et transcriptions qu'il avait faites d'originaux vivaldiens restés jusqu'alors ensevelis sous la poussière des bibliothèques. Longtemps mésestimée, l'originalité créatrice de Vivaldi fut révélée au début du xxe siècle par les travaux d'Arnold Schering, de Marc Pincherle, de l'Accademia Chigiana et d'Olga Rudge, puis, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, par la colossale édition intégrale de la musique instrumentale par l'Istituto italiano Antonio Vivaldi dans la révision de Malipiero. Le tricentenaire de sa naissance donna une impulsion nouvelle aux recherches sur Vivaldi, dont la musique d'Église et le répertoire lyrique (cantates et opéras) sont désormais systématiquement explorés, en vue de l'édition critique entreprise chez l'éditeur milanais Ricordi.

Antonio Vivaldi

Antonio Vivaldi

photographie

Le compositeur italien Antonio Vivaldi (1678-1741) fixe définitivement l'architecture du concerto pour solistes. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Professeur et compositeur

Antonio Lucio Vivaldi est né à Venise le 4 mars 1678, fils de Giovanni Battista Vivaldi, violoniste de la chapelle ducale de San Marco. Les premiers rudiments de son art lui furent probablement donnés par son père. Orienté vers une carrière ecclésiastique, il fut ordonné prêtre en 1703, mais renonça [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VIVALDI ANTONIO (1678-1741)  » est également traité dans :

VIVALDI ANTONIO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 725 mots
  •  • 22 médias

4 mars 1678 Antonio Lucio Vivaldi naît à Venise. 1703 Vivaldi est ordonné prêtre le 23 mars ; en septembre, il obtient son premier poste officiel, celui de professeur de violon (maestro di violino) au Pio Ospedale della Pietà. 1705 Son opus 1 est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vivaldi-reperes-chronologiques/

L'ESTRO ARMONICO (A. Vivaldi)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

À la fin du xviie siècle, Arcangelo Corelli fixe la forme du concerto grosso, dans lequel un petit ensemble de solistes, le concertino, s'oppose à la masse de l' orchestre . Le concerto de soliste va naître de ce concerto grosso par réduction de l'effectif du concertino. S'il n'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-estro-armonico/#i_10859

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 839 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La musique baroque »  : […] années de vie musicale ouest-européenne, en distinguant trois périodes : le premier baroque, le baroque médian, le dernier baroque. Une étude plus approfondie nécessiterait une analyse des spécificités nationales de ces traits communs. Monteverdi n'est pas Lully, Purcell se distingue de François Couperin, Delalande ne sonne pas comme Vivaldi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_10859

BASSON

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 003 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Antonio Vivaldi (1678-1741) est l'un des premiers compositeurs à l'utiliser comme instrument soliste. Depuis l'époque classique, on le retrouve dans toutes les formations orchestrales, qu'il soit mentionné ou pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basson/#i_10859

CONCERTO

  • Écrit par 
  • Ida GOTKOVSKY
  •  • 1 179 mots

Dans le chapitre « Le concerto de soliste »  : […] de soliste est né tout naturellement du concerto grosso en réduisant le concertino à un seul instrument. Antonio Vivaldi ne fut sans doute pas le premier à écrire des concertos de soliste, mais il n'en apparaît pas moins comme le véritable fondateur. C'est avec lui que le concerto prend son architecture définitive en trois parties, avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto/#i_10859

CONCERTO POUR VIOLON ET ORCHESTRE (J. Brahms)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 316 mots
  •  • 1 média

Concerti a quattro de son opus 5 (Bologne, 1692) et, surtout, les douze Concerti musicali a quattro opus 6 (Augsbourg, 1698). Au début du xviiie siècle, dès L'estro armonico opus 3 (Amsterdam, 1711), Antonio Vivaldi en impose la forme – en trois mouvements : vif, lent, vif –, la nature – un virtuose s'oppose à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-pour-violon-et-orchestre/#i_10859

Concerto pour violon, hautbois, cordes et basse continue, VIVALDI (Antonio)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 427 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Le nom de Vivaldi est attaché à Venise, où il exerce la fonction de violoniste à Saint-Marc et où il occupe divers postes à l'Ospedale della Pietà. Son œuvre, immense - près de 800 numéros dans le catalogue Ryom -, comporte des pièces instrumentales (sonates, concertos...) et vocales (cantates, oratorios, opéras...). Mais seuls 13 recueils de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-pour-violon-hautbois-cordes-et-basse-continue-vivaldi-antonio/#i_10859

CORELLI ARCANGELO

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 2 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « En Allemagne et en Italie »  : […] Vivaldi, si différent de lui dans les chefs-d'œuvre de son âge mûr, commence par l'imiter presque servilement. Non seulement son premier recueil de sonates se termine par une Follia calquée sur celle de l'op. 5, mais le souvenir de cette Follia est sensible dans plusieurs autres pièces du même livre, de même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcangelo-corelli/#i_10859

MANDORE & MANDOLINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 664 mots
  •  • 1 média

Petit luth du xvie siècle, de quatre à huit doubles-cordes, à manche court, à caisse piriforme, à fond bombé et à côtes, la mandore est plus allongée que le luth ; elle a le cheviller recourbé en avant et qui se termine souvent par une tête d'animal. Certaines mandores possèdent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandore-et-mandoline/#i_10859

OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 149 mots
  •  • 44 médias

Dans le chapitre « Le triomphe de l'« opera seria » »  : […] Antonio Vivaldi (1678-1741), à l'autre extrémité de l'Italie, joue en quelque sorte les francs-tireurs. La musique instrumentale et religieuse du maître vénitien a peut-être fait oublier un peu trop vite qu'il se prétendait lui-même l'auteur de quelque quatre-vingt-quatorze opéras, dont l'un d'entre eux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-peri-a-puccini/#i_10859

OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 982 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « De Cavalli à Vivaldi »  : […] habitudes, le concert et le disque témoignent, au début du xxie siècle d'une curiosité persistante. Exemplaire est le cas de Vivaldi, compositeur de motets et de concertos redécouvert au milieu du xxe siècle et dont la plupart des opéras étaient tenus pour irréalisables, voire insignifiants au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-le-renouveau-de-l-opera-baroque/#i_10859

VIOLON, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 269 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] xviie siècle, les compositeurs confient à cet instrument un rôle de soliste. Le temps est venu des virtuoses, qui sont souvent des compositeurs de grand renom, comme Arcangelo Corelli (1653-1713) ou Antonio Vivaldi (1678-1741). Peu à peu s'élabore une technique instrumentale spécifique au violon, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violon-en-bref/#i_10859

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc PINCHERLE, Roger-Claude TRAVERS, « VIVALDI ANTONIO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-vivaldi/