PILGRAM ANTON (1460 env.-env. 1515)

Il semble que l'architecte et sculpteur Anton Pilgram soit né et mort à Brno, en Moravie, où il a exercé la majeure partie de son activité. On lui a parfois attribué le tabernacle du chœur de l'église Saint-Kilian à Heilbronn sur le Neckar, daté d'après 1487. Sa marque apparaît à deux reprises à l'église Saint-Jacques de Brno (oriel et escalier à vis) pour la date de 1495, et se retrouve en 1502 sur le mur de la nef septentrionale. Le Bayerisches Nationalmuseum de Munich conserve de Pilgram une Mise au tombeau de 1496. La ville de Brno lui doit encore la tour des Juifs, de 1508, et le portail, orné de statues, de son hôtel de ville. De 1513 à 1515, on le voit occupé à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne ; il y sculpte le pied de la console des orgues, où son buste apparaît (comme sous la chaire du même édifice), à la manière de ceux que Nicolas Gerhaert de Leyde avait réalisés à la suite de son séjour en Bourgogne. Ce parti de vérisme un peu sec apparaît de nouveau au pied de la chaire de l'église d'Eggenberg.

—  Victor BEYER

Écrit par :

  • : conservateur en chef du département des Sculptures au musée du Louvre

Classification

Autres références

«  PILGRAM ANTON (1460 env.-env. 1515)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 577 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La formation et le statut de l'architecte au Moyen Âge »  : […] De nombreux manuscrits du Moyen Âge appellent Dieu l'Architecte de l'Univers. Quelle preuve éclatante de la valeur intrinsèque qui s'attachait alors à l'art de concevoir un édifice et de l'élever ! Toutefois, la profession d'architecte est restée longtemps anonyme, régie par des règles, certes, mais laissant dans l'ombre les individualités. Rares sont au haut Moyen Âge les architectes dont les no […] Lire la suite

Pour citer l’article

Victor BEYER, « PILGRAM ANTON (1460 env.-env. 1515) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-pilgram/