ANNEAU D'OR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Serguiev Possad

La ville de Serguiev Possad, qui porta le nom de Zagorsk de 1930 à 1991, est célèbre surtout par son ensemble de la laure de la Trinité-Saint-Serge. Le mot grec lavra signifiait à l'origine une partie d'une ville entourée d'une enceinte. Il désigne ensuite, dans l'Église d'Orient, un monastère de premier ordre réunissant un grand nombre de moines. En Russie, le titre de laure est attribué, d'une part, à la Trinité-Saint-Serge, depuis 1744, d'autre part, à trois autres monastères : celui des Grottes à Kiev, celui de Saint-Alexandre-Nevski à Saint-Pétersbourg et celui de Saint-Job à Potchaev en Ukraine. La laure de la Trinité-Saint-Serge porte le nom de son fondateur, Serge de Radonège (1314-env. 1392), qui fut l'un des saints les plus vénérés en Russie. L'abbatiale de la laure, dédiée à la Trinité, fut érigée en 1422, l'année de sa canonisation. La célèbre icône de la Trinité, qui se trouve aujourd'hui à la galerie Tretiakov, fut peinte par Andreï Roublev pour cette église. De nombreux autres monuments érigés du xve au xviiie siècle se trouvent dans l'enceinte du monastère, tels l'église de la Pentecôte, construite par les maîtres-maçons de Pskov en 1476 et couronnée, selon leur tradition, d'un clocher ; la grande église de la Dormition, construite sous Ivan le Terrible en 1559-1584 ; le Réfectoire richement décoré et entouré d'un promenoir ouvert (1686-1692) ; l'Hôpital monastique, avec l'église de Zossima-et-Savvati, surmontée d'un toit pyramidal ; l'église de Saint-Jean-Baptiste (1693-1699), construite par la riche famille des Stroganov ; le palais du tsar Alexis Ier Mikhaïlovitch (1629-1676), père de Pierre Ier le Grand, qui se rendait souvent au monastère ; ou enfin l'église de la Vierge-de-Smolensk, construite au milieu du xviiie siècle par l'architecte Dimitri Oukhtomski. D'après la légende, la construction de cette dernière église était liée au mariage secret de l'impératrice Élisabeth avec Alexis Razoumovski. Sous le règne de cette dernière, qui fit plusieurs pèler [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : chargée de recherche au centre André-Chastel, université de Paris-IV-Sorbonne, docteur en histoire et civilisation de l'École des hautes études en sciences sociales, habilitée à diriger les recherches

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olga MEDVEDKOVA, « ANNEAU D'OR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anneau-d-or/