ANNEAU D'OR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Iaroslavl et Kostroma

Les villes de Iaroslavl et de Kostroma connurent un épanouissement particulier au xviie siècle, grâce à la Volga, principale artère fluviale de la Russie. Toutes deux étaient de grandes cités de marchands, ce qui détermina en partie leur caractère architectural. La première fut fondée par Iaroslav Vladimirovitch le Sage (978-1054), prince de Kiev, en 1010 et fut, jusqu'en 1463, la capitale d'une principauté indépendante, dotée, comme d'autres capitales de la Russie ancienne, d'un kremlin fortifié. Après la perte de ce statut, le centre de la ville se déplaça vers le monastère du Saint-Sauveur, dont l'abbatiale (1516), la porte Sainte et le Réfectoire illustrent le caractère homogène d'un ensemble du xvie siècle, influencé par l'architecture de Moscou. Pourtant, à partir du milieu du siècle suivant, l'architecture de la ville devint de plus en plus originale, ce qui s'explique sans doute par les goûts des marchands locaux, principaux commanditaires de nombreuses églises de plus en plus richement décorées, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur des bâtiments. L'une des premières églises de ce nouveau style fut érigée sur la place centrale (1647-1650) et dédiée au prophète Élie. Dotée de cinq coupoles et de deux clochers symétriques en forme de pyramides, elle fut ornée de nombreux éléments décoratifs, dont des carreaux céramiques polychromes qui devinrent ensuite le mode de décoration préféré des bâtisseurs de Iaroslavl. À l'intérieur, l'église fut littéralement recouverte de fresques réalisées par des peintres de Iaroslavl tels que Gouri Nikitine et Sila Savine. Les sujets canoniques y reçurent une interprétation libre, souvent sous l'influence de gravures occidentales. Deux autres ensembles de Iaroslavl sont célèbres pour leurs décorations exubérantes et leurs fresques : celui de Korovniki (églises Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Basile), qui date des années 1650-1680, et celui de l'église Saint-Jean-Baptiste de Toltchkovo, consacrée en 1687.

De même que Iaroslavl, Kostroma fut [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : chargée de recherche au centre André-Chastel, université de Paris-IV-Sorbonne, docteur en histoire et civilisation de l'École des hautes études en sciences sociales, habilitée à diriger les recherches

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olga MEDVEDKOVA, « ANNEAU D'OR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anneau-d-or/