ANGLICANISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Thomas Becket

Thomas Becket
Crédits : Hulton Getty

photographie

Élisabeth II et George Carey, archevêque de Canterbury

Élisabeth II et George Carey, archevêque de Canterbury
Crédits : Tim Graham/ Getty Images

photographie


La Réforme en Angleterre

Pour expliquer l'irruption de la Réforme en Angleterre, on a invoqué des causes économiques (la volonté d'indépendance financière à l'égard de Rome), culturelles (le progrès de l'humanisme), ecclésiastiques (l'insuffisance et les tares du clergé). Aucun de ces motifs n'est suffisant. La Réforme ne prit jamais en Angleterre une tournure révolutionnaire et dogmatique comme là où l'ont propagée Luther ou Calvin. Elle ne fut introduite par les continentaux que plusieurs années après la rupture avec Rome. Elle fut un acte de la politique royale, beaucoup plus qu'un mouvement d'Église.

L'occasion fut la malheureuse affaire du divorce royal. Henri VIII sollicita de l'évêque Cranmer, pour qui il avait obtenu depuis peu le siège de Canterbury (mai 1533), l'autorisation canonique qui tardait à venir de Rome et tournait au refus. En même temps, il prit une série de décisions lourdes de conséquences. Il fit voter par le Parlement un décret détachant le clergé de l'obédience romaine. Après la convocation de 1532, le clergé dut prêter serment au roi dans ces termes : « Nous reconnaissons que Sa Majesté est le seul protecteur et le maître suprême et que, autant que la loi du Christ le permet, Elle est le chef suprême de l'Église anglaise et de son clergé. » D'autres décrets suivirent. Une loi de 1533 interdit aux fidèles et aux clercs les appels à Rome. En 1534, la convocation de Canterbury, contrainte et forcée, déclara que « le pontife romain, selon les saintes Écritures, n'a pas plus que tout autre évêque étranger reçu de Dieu pouvoir de juridiction dans le royaume d'Angleterre ».

La résistance du clergé à ces décisions gouvernementales fut très faible. Les conflits du spirituel et du temporel étaient alors trop fréquents pour que les consciences n'en aient pas été émoussées et qu'on n'ait pas perdu de vue les limites respectives du pouvoir séculier et du pouvoir ecclésiastique. Même un Thomas More déclarait, un peu avant sa mort, qu'il [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : directeur du Centre d'études Istina et de la revue Istina

Classification


Autres références

«  ANGLICANISME  » est également traité dans :

ANDREWES LANCELOT (1555-1626)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 884 mots

De Lancelot Andrewes, un fragment au moins reste dans les mémoires : son évocation, dans un de ces sermons sur la Nativité qu'il prêcha chaque année, entre 1605 et 1624, le 25 décembre devant le roi Jacques I er et la cour, du voyage des Mages qui avaient vu l'étoile. T. S. Eliot reprendra presque textuellement en 1927 un passage de ces sermons dans son Voyage des Mages . En 1928, il consacre au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-andrewes/#i_12899

ANTHEM, musique

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 595 mots

Du vieil anglais anteifn , du grec et du latin antifona , de l'espagnol et de l'italien antifona , l'anthem, forme de musique religieuse anglicane, est une paraphrase libre (et non une traduction littérale anglaise) de textes bibliques (psaumes de David, en particulier), chantée pendant l'office, généralement après la troisième collecte, mais le texte ne fait pas officiellement partie de la liturg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthem-musique/#i_12899

ARCHEVÊQUE

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 348 mots

Titre fréquemment donné dans les Églises chrétiennes à un évêque ayant sur les autres évêques d'une province une certaine juridiction, qu'il exerce en plus de son pouvoir diocésain, mais qui n'implique pas une supériorité d'ordre. L'archevêque est l'héritier des anciens évêques métropolitains, qui avaient autorité sur les différents diocèses d'une province. Pourtant, l'archiépiscopat n'a pas impli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeveque/#i_12899

BAXTER RICHARD (1615-1691)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 562 mots

Pasteur et théologien anglais dont le ministère et les écrits ont joué un rôle important dans la vie des Églises de son pays au xvii e siècle, durant les guerres civiles et sous la République et la restauration. Né à Rowton, dans le Shropshire, Baxter fut confié à des précepteurs. En raison de sa mauvaise santé, il ne put entrer à l'université, mais parvint à se préparer au ministère pastoral. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-baxter/#i_12899

BROWNE sir THOMAS (1605-1682)

  • Écrit par 
  • Pascal AQUIEN
  •  • 829 mots

Esprit très éclectique, Thomas Browne se passionna pour la médecine comme pour l'archéologie ; homme très religieux, il offrit un exemple quasi unique de tolérance, en dépit de ses prises de position très affirmées, à une époque où les débats d'idées ne permettaient guère que l'on ménageât ses adversaires en religion. Écrivain très élégant, soucieux de ses effets rhétoriques et rythmiques, attenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/browne-sir-thomas/#i_12899

BUTLER JOSEPH (1692-1752)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 172 mots

Né au sein d'une famille presbytérienne, Joseph Butler se fit connaître très tôt par des observations sur les Boyle Lectures de Samuel Clarke (1704-1705). Après avoir étudié à Oriel College (Oxford), il fut ordonné ministre de l'Église d'Angleterre (1714) et devint prédicateur à Rolls Chapel de 1718 à 1726 (ses sermons furent publiés), puis à Stanhope, où il rédigea The Analogy of Religion, Natu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-butler/#i_12899

CHRISTIANISME SOCIAL ANGLAIS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 682 mots

Le lien entre la foi religieuse et la volonté d'obtenir une société plus juste a été affirmé très tôt dans l'Angleterre du xix e siècle, aussi bien par les Églises non conformistes que par l'Église anglicane. Les racines historiques du christianisme social anglais plongent loin dans le passé : à la fin du Moyen Âge, les lollards ont proclamé la vocation fraternelle de l'Église ; au xvii e siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme-social-anglais/#i_12899

COLLIER JEREMY (1650-1726)

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 479 mots

Évêque anglais qui fit partie des Nonjurors , hostiles au serment d'allégeance à Guillaume d'Orange (1689), Jeremy Collier est surtout célèbre par ses attaques contre l'immoralité du théâtre. En 1685, il est lecteur à Gray's Inn, mais démissionne lors de la Révolution et il est envoyé à Newgate pour avoir osé écrire un pamphlet de soutien à Jacques II et une réponse à l' Enquête sur l'état présent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeremy-collier/#i_12899

CONSEIL ŒCUMÉNIQUE DES ÉGLISES, en bref

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 228 mots

Le rapprochement des chrétiens répond, dès la seconde moitié du xix e  siècle, à un double mouvement : confessionnel, les Églises cherchant à propager leur témoignage, mais aussi interconfessionnel, unissant dans la réflexion et l'action les chrétiens malgré les divisions confessionnelles. L'œuvre missionnaire et l'action sociale posaient ainsi la question de la place de ces Églises dans le monde. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-oecumenique-des-eglises-en-bref/#i_12899

CROMWELL THOMAS (1485 env.-1540)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 408 mots

L'un des plus grands hommes d'État anglais du xvi e siècle, doué de qualités qui ont peut-être fait de lui « le plus remarquable révolutionnaire de l'histoire d'Angleterre » (G. R. Elton), Thomas Cromwell a joué un rôle primordial dans les grandes réformes et dans la politique de Henri VIII. Ses origines sont obscures et son destin d'abord incertain : né à Putney dans une famille de forgerons, so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-cromwell/#i_12899

ÉDOUARD VI (1537-1553) roi d'Angleterre (1547-1553)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 637 mots
  •  • 1 média

Seul héritier mâle de Henri VIII, fils de Jane Seymour, Édouard devient roi à l'âge de neuf ans et meurt à quinze. Malgré une précocité intellectuelle attestée par ses écrits, un intérêt passionné pour les choses de la religion (« nouveau Josias », selon Calvin), une attention croissante prêtée aux affaires publiques, il a souvent été l'instrument de son entourage ; de santé très fragile, syphilit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-vi/#i_12899

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 900 mots
  •  • 2 médias

Sous Élisabeth I re , le petit royaume d'Angleterre, cerné au nord par une Écosse indépendante et hostile, à l'ouest par une Irlande incontrôlée, sur le continent par l'essor des grandes monarchies absolutistes d'Espagne et de France, se révèle, au cours de péripéties dramatiques, un partenaire majeur de l'aventure européenne et mondiale. L'Angleterre affirme alors une personnalité mûrie au cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ire/#i_12899

ÉTABLISSEMENT ACTE D' (1701)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 203 mots

Votée en 1701, quelques mois avant la mort de Guillaume III, cette loi fonde les règles de la succession aux trônes d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande. Le Parlement anglais s'inquiète de l'absence d'héritiers de Guillaume III et de la princesse Anne qui est son successeur légitime. Il entend ne pas voir remis en question l'acquis de la deuxième révolution et, par conséquent, empêcher tout retour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-d-etablissement/#i_12899

ÉVANGÉLISME ET ÉGLISES ÉVANGÉLIQUES

  • Écrit par 
  • Sébastien FATH
  •  • 3 778 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les bastions anglophones de l’évangélisme »  : […] Qu'ils soient pentecôtistes et charismatiques, ou qu’ils fassent le choix d’un piétisme biblique, les évangéliques ont longtemps été marqués par l'influence de la culture anglo-saxonne. La carte de l’évangélisme mondial en porte encore aujourd'hui la trace, avec environ 96 millions d'évangéliques comptabilisés en Amérique du Nord (États-Unis et Canada). Aussi l’évangélisme tient-il une place impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evangelisme-et-eglises-evangeliques/#i_12899

GARDINER STEPHEN (1483-1555)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 344 mots

Théologien et homme d'État anglais, évêque de Winchester à partir de 1531, chancelier de l'Université de Cambridge en 1540, Lord-Chancelier au début du règne de Marie Tudor. Gardiner, poussé en avant par Wolsey, demeuré en grâce sous Henri VIII après la chute du ministre, a été l'avocat ardent d'un divorce royal fondé sur des principes théologiques ; il a soutenu la politique de suprématie du souv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-gardiner/#i_12899

HALIFAX CHARLES LINDLEY WOOD 2e vicomte de (1839-1934)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 337 mots

Né dans une famille proche du trône d'Angleterre — son père, premier vicomte de Halifax fut, à plusieurs reprises, ministre de la reine Victoria —, C. L. Wood, compagnon de jeunesse et ami du futur Édouard VII, se prépare à une brillante carrière publique par la fréquentation d'Eton et d'Oxford. C'est là que son anglicanisme de naissance reçoit le choc du puissant réveil religieux qui secoue la vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-lindley-wood-halifax/#i_12899

HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 969 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La réforme religieuse »  : […] Henri VIII fait appel, sur l'avis de son nouveau conseiller, le théologien Thomas Cranmer, au jugement des principales universités d'Europe. Il en retire bien des satisfactions, mais l'intransigeance du pape leur donne une valeur surtout intellectuelle. Un jeu dangereux s'engage de part et d'autre : certains conseillers de Henri, dont Thomas Cromwell, estiment opportun d'associer leurs ambitions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-viii/#i_12899

HIGH CHURCH

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 395 mots

Expression désignant une tendance qui, au sein de l'Église d'Angleterre, accentue la continuité avec la tradition catholique, et parfois orientale, et insiste sur le rôle de l'institution ecclésiale, ainsi que sur l'importance de la constitution épiscopale et de la vie sacramentelle. Cette tendance de la High Church, dont on peut discerner les origines au xvi e siècle, à l'époque où l'archevêque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/high-church/#i_12899

HOOKER RICHARD (1554 env.-1600)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 148 mots

Théologien anglican qui se montra favorable à l'organisation de l'Église d'Angleterre telle que l'entendait Élisabeth (1558-1603), Richard Hooker, né à Heavitree, près d'Exeter, fit ses études à Oxford, devint assistant du professeur d'hébreu et fut ordonné en 1581. Il exerça son ministère à Drayton-Beauchamp (Buckinghamshire), au Temple de Londres en 1585, puis à Boscombe (Wiltshire), enfin, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hooker/#i_12899

JOHN FISHER saint (1469-1535)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 765 mots

Humaniste et prélat anglais célèbre par la résistance qu'il opposa, au nom de sa fidélité au pape et à l'Église catholique, à Henri VIII d'Angleterre en refusant de reconnaître la suprématie royale et l'abolition de la juridiction pontificale sur l'Église d'Angleterre. Ordonné prêtre en 1491, John Fisher se distingua comme érudit, comme prédicateur et comme administrateur. Devenu, en 1497, le conf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-fisher/#i_12899

KEBLE JOHN (1792-1866)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 470 mots

Ecclésiastique, théologien et poète anglais, John Keble est né le 25 avril 1792 à Fairford (Gloucestershire) et mort le 29 mars 1866 à Bournemouth (Hampshire). Ordonné pasteur anglican en 1816, il suit son cursus à l'université d'Oxford, où il sera directeur d'études de 1818 à 1823. Il quitte ensuite ses fonctions pour assister son père, lui-même révérend, dans sa paroisse. En 1827, il publie The […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-keble/#i_12899

LAMBETH CONFÉRENCES DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 228 mots

Nom donné aux assemblées des évêques des diverses Églises anglicanes, qui sont convoquées en principe tous les dix ans à la résidence londonienne de l'archevêque de Canterbury. Ces conférences manifestent l'unité de la communion anglicane par-delà les limites nationales. La première, qui fut présidée par C. T. Longley en 1867, devait contribuer à lutter contre l'action de l'évêque de Natal, J. W.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-de-lambeth/#i_12899

LAUD WILLIAM (1573-1645)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 628 mots

Fils d'un drapier de Reading, Laud devient chapelain du roi d'Angleterre Jacques I er en 1611, évêque de Saint David's en 1621, protégé du duc de Buckingham, conseiller de plus en plus écouté de Charles I er , évêque de Londres en 1628, archevêque de Canterbury et primat de toute l'Angleterre en 1633. Cette carrière éblouissante s'explique par les extraordinaires capacités de l'homme, mais surtou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-laud/#i_12899

MALINES CONVERSATIONS DE

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 530 mots

Série d'entretiens qui se déroulèrent de 1921 à 1926 entre des anglicans et des catholiques et qui, malgré leur échec, illustrent l'histoire de l'œcuménisme. L'ébranlement intellectuel et moral provoqué par la Première Guerre mondiale a accéléré le rapprochement entre les Églises chrétiennes : le mouvement œcuménique apparaît ; orthodoxes et anglicans lancent des appels à l'unité ; Benoît XV et Pi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conversations-de-malines/#i_12899

MARIE Ire TUDOR (1516-1558) reine d'Angleterre (1553-1558)

  • Écrit par 
  • Eric Norman SIMONS
  • , Universalis
  •  • 824 mots

Reine d'Angleterre (1553-1558) née le 18 février 1516 à Greenwich, près de Londres, morte le 17 novembre 1558 à Londres. Fille d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon, Marie est très tôt utilisée comme pion dans la lutte de l'Angleterre contre des nations plus puissantes. Elle est ainsi proposée en mariage aux souverains dont l'alliance est convoitée, notamment son cousin l'empereur Charles Quint, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-ire-tudor/#i_12899

MATHER INCREASE (1639-1723)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 882 mots

La première génération de la Nouvelle-Angleterre, celle de John Winthrop, de John Cotton, de Thomas Hooker, avait établi sur le continent américain une « Plantation » où l'on pût vivre conformément aux ordonnances du Seigneur dans Ses Écritures. Née sur le sol américain, la seconde génération eut à consolider et à défendre cet héritage : Increase Mather en fut la figure principale. Né en 1639, fil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/increase-mather/#i_12899

MÉTHODISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 944 mots

Dans le chapitre « Tendances caractéristiques du méthodisme »  : […] Le méthodisme se caractérise par l'insistance qu'il met sur la sanctification, par le rôle important qu'il joue au sein de l'œcuménisme et, pour certains, malgré ses efforts d'évangélisation auprès des classes populaires, par une relative timidité en matière sociale. La théologie méthodiste, qui se fonde sur les sermons de Wesley, ne diffère pas, pour l'essentiel, des Trente-Neuf Articles de la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methodisme/#i_12899

NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 747 mots

Dans le chapitre « Le tractarien »  : […] La première partie de la carrière de John Henry Newman, né à Londres, se déroula à l'université d'Oxford (1833-1841), où il rencontra ceux qui allaient lancer avec lui le mouvement des Tracts for the Times  : R. H. Froude, J. Keble, J. H. Bowden, E. B. Pusey, R. W. Church. Ce mouvement fut, à l'origine, une protestation contre le régime d'une Église établie soumise à un État en voie de sécularisat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-newman/#i_12899

OATES TITUS (1649-1705)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 334 mots

Ancien clerc anglican converti au catholicisme, Titus Oates entre dans l'histoire en suscitant la dernière grande panique antipapiste en Angleterre. Accusant, en 1678, les catholiques de préparer un complot pour tuer le roi et rétablir la foi romaine avec l'aide des armes françaises, il réussit à convaincre le Parlement de la véracité de ses dires, devient le témoin essentiel des nombreux procès e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-oates/#i_12899

OXFORD MOUVEMENT D'

  • Écrit par 
  • Maurice NÉDONCELLE
  •  • 1 534 mots

Mouvement d'idées qui s'est produit dans l'Église anglicane au xix e siècle et qui a eu pour but d'y raviver les éléments catholiques de sa tradition sans lui retirer pourtant son indépendance à l'égard de la papauté. Inauguré en 1833, ce mouvement a été appelé « tractarien » à cause des Tracts for the Times que publièrent ses dirigeants. Gravement ébranlé en 1845 par la conversion de Newman au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-d-oxford/#i_12899

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Au point de vue œcuménique »  : […] Paul VI a dit à plusieurs reprises avoir conscience d'être l'obstacle majeur sur le chemin de l'unité : alors que sa charge est un ministère de communion. Les chrétiens non catholiques romains soulèvent, à l'encontre de la papauté, des difficultés historiques et doctrinales. Pour les orthodoxes , un apôtre ne peut avoir été évêque d'un siège. Rome doit sa qualité de premier siège au fait d'avoir é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_12899

PORTAL FERNAND (1855-1926)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 662 mots

Lazariste français, l'un des principaux artisans, avec lord Halifax, de l'effort de rapprochement entre anglicans et catholiques, dans le premier quart du xx e  siècle. Né à Laroque, dans l'Hérault cévenol, d'une famille modeste, Fernand Portal est confié à un oncle prêtre, puis aux petits séminaires de Beaucaire et de Montpellier. Attiré par la mission, il entre, en 1874, chez les lazaristes (soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-portal/#i_12899

PRAYER BOOK

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 520 mots

Par abréviation, on appelle Prayer Book le livre liturgique propre à l'Église d'Angleterre et adopté, moyennant certaines adaptations, par d'autres Églises épiscopales. En réalité, ce livre s'intitule The Book of Common Prayer and Administration of the Sacraments, and Other Rites and Ceremonies of the Church, According to the Use of the Church of England... Son histoire est complexe et son conte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prayer-book/#i_12899

PRESBYTÉRIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 882 mots

Constituant une dénomination protestante qui refuse l'épiscopalisme (gouvernement de l'Église par les évêques) et le congrégationalisme (autonomie des paroisses sans instance supérieure à celles-ci), les presbytériens se réclament d'une formule ecclésiale qui confie le pouvoir à des assemblées élues d'« anciens » (laïcs) et de pasteurs. Ces assemblées, nommées synodes, existent à tous les échelons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presbyteriens/#i_12899

PUSEY EDWARD BOUVERIE (1800-1882)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots

Théologien anglican érudit, Pusey fut l'un des chefs du mouvement d'Oxford qui souhaitait un retour de l'Église d'Angleterre à ses idéaux du xvii e siècle et affirmait fortement, par exemple, le principe de l'autorité apostolique. En 1823, Pusey fut élu au conseil d'Oriel College où il rencontra les ecclésiastiques John Kebble et John Henry Newman ; par la suite, ce dernier devint cardinal et Pus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-pusey/#i_12899

RAMSEY ARTHUR MICHAEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 973 mots

Centième archevêque de Canterbury, Michael Ramsey était le fils du président d'un des grands collèges de Cambridge, Magdelene College, un presbytérien, mais sa mère était anglicane. Il fut envoyé à l'école secondaire de Repton — une Public School — dont le directeur était Geoffrey Fisher, qui fut son prédécesseur sur le siège de Canterbury. Il fit à Cambridge des études de lettres et commença son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-michael-ramsey/#i_12899

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Réforme anglicane »  : […] À la différence des autres Réformes entreprises par des hommes d'Église et des théologiens de large envergure, la Réforme anglicane fut préparée, instaurée et rétablie, en trois temps, sous les auspices de la monarchie. L'œuvre des souverains, inspirée par le désir de subordonner la vie ecclésiastique aux intérêts de l'État, n'aurait d'ailleurs pas survécu si la papauté n'avait été auparavant pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_12899

RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 970 mots

Le débarquement de Guillaume d'Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d'une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée : le 22 décembre, le roi Jacques II s'enfuit en France, où Louis XIV lui ménage une généreuse hospitalité au château de Saint-Germain. Réuni à partir du 22 janvier 1689, un Parlement Convention règle en moins de cinq mois les principaux problèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconde-revolution-anglaise/#i_12899

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « L'âge des réformes »  : […] Rien n'annonce l'âge des réformes sous Henri VII ou dans les premières décennies du règne de Henri VIII , monté sur le trône en 1509. Au contraire, ces souverains ont lutté contre les héritiers des lollards et contre les thèses luthériennes, au moment où elles se sont propagées en provenance du continent : Henri VIII les a personnellement réfutées dans un écrit qui lui vaut en 1521, du pape Léon  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_12899

RUNCIE ROBERT A. K. (1921-2000)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 768 mots

Originaire de Crosby, près de Liverpool, Robert Alexander Kennedy Runcie y découvrit une paroisse de tradition anglo-catholique, tradition qu'il n'oublia jamais. La guerre interrompit sa première année d'études à Oxford. Il servit brillamment comme officier dans les Scots Guards, participa au débarquement en Normandie et reçut la Military Cross. Il revint à Oxford étudier l'histoire ancienne, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-a-k-runcie/#i_12899

TEST ACT (1673)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 493 mots

Loi votée par le Parlement de Londres et promulguée par Charles II. Dû aux initiatives de lord Shaftesbury, le Test Act entendait opposer une barrière inexpugnable à toute tentative de restauration catholique en Angleterre, et cela après la décision royale de 1672 de concéder l'« indulgence » à tous les sujets catholiques et non-conformistes du royaume et alors que nombre de catholiques, dont le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-act/#i_12899

TRENTE-NEUF ARTICLES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Avec le Livre des prières communes ( The Book of Common Prayer ), les Trente-Neuf Articles donnent une formulation des principes doctrinaux de l'Église d'Angleterre. Ils procèdent des Quarante-Deux Articles rédigés par l'archevêque Thomas Cranmer en 1553 pour « prévenir les divergences d'opinion ». Ces articles dérivaient en partie des Treize Articles de 1538, qui furent choisis comme base de l'ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-neuf-articles/#i_12899

VICTORIENNE ÉPOQUE

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT, 
  • Roland MARX
  •  • 10 869 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Progrès et crises »  : […] Les querelles partisanes se déroulent sur la toile de fond d'une société en mutation. La puissance économique du Royaume-Uni s'affirme : on produit en 1850 plus de 50 millions de tonnes de charbon, sa consommation par tête est dix fois plus élevée que dans les autres grands pays du monde ; pour la fonte, on atteint des chiffres de production, par tête, trois fois supérieurs aux chiffres français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epoque-victorienne/#i_12899

WARD WILLIAM GEORGE (1812-1882)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 98 mots

Théologien et philosophe anglais, Ward se rattacha d'abord au mouvement tractarien, qui cherchait à renouveler l'Église anglicane, selon des vues proches de celles de Newman (1801-1890). Ward fut censuré pour avoir publié, en 1844, The Ideal of a Christian Church in Comparison with Existing Practice  ; il entra alors dans l'Église catholique. Devenu professeur de théologie morale, il défendit, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-george-ward/#i_12899

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard DUPUY, « ANGLICANISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglicanisme/