LEROI-GOURHAN ANDRÉ (1911-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les méthodes archéologiques

Cette étude des grottes ornées, André Leroi-Gourhan la mena sur le terrain depuis 1945, en France et en Espagne. C'est également sur le terrain qu'il affina peu à peu les méthodes de fouilles, et leur donna une orientation nouvelle. Dès ses débuts, en effet, la préhistoire s'est préoccupée d'établir un cadre chronologique en se fondant sur la stratigraphie des gisements, l'identification de la faune et la description des outils mis au jour dans chacun des niveaux et considérés comme des « fossiles directeurs ». Cette préhistoire, que l'on peut qualifier de verticale, est naturellement indispensable pour différencier chaque culture matérielle et la localiser dans le temps. Elle a considérablement progressé depuis son origine dans ses résultats et ses moyens d'investigation : datations absolues à partir de radio-éléments, analyse des indices climatiques, etc. Elle ne permet cependant pas, hormis la simple étude fonctionnelle des outils ainsi mis au jour, d'atteindre à la compréhension ethnologique de ces sociétés préhistoriques. L'étude horizontale, microtopographique, des anciens sols d'occupation, grâce à un décapage et à un enregistrement méticuleux de tous les vestiges, même fugaces, et l'étude de leurs relations spatiales permettent, au contraire, de préciser non seulement la structure des anciens sites d'habitation mais également les activités qui s'y déroulaient, et d'élaborer une esquisse de l'organisation sociale. Les premiers résultats ainsi obtenus le furent dans la grotte du Renne à Arcy-sur-Cure, où Leroi-Gourhan et son équipe mirent au jour les témoins d'une hutte construite sous l'auvent de la grotte : une aire dallée et entourée de trous destinés à fixer au sol des défenses de mammouth qui en constituaient la charpente. L'intérêt ethnologique d'une telle démarche méthodologique a trouvé sa confirmation la plus évidente dans l'étude de Pincevent, l'un des principaux sites magdaléniens d'Europe. Dans ce domaine encore, l'influence des travaux et de l'enseignement de Leroi-Gourhan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  LEROI-GOURHAN ANDRÉ (1911-1986)  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'écologie culturelle à l'anthropologie française »  : […] Un autre courant américain se situe dans le cadre de cette anthropologie sociale et culturelle, qui, née d'une orientation matérialiste et néo-évolutionniste, rejeta l'intellectualisme et le psychologisme de l'anthropologie culturelle, provoquant aux États-Unis une véritable révolution et posant les principes d'une nouvelle recherche. Anthropologues et archéologues s'inspirèrent des travaux de J.  […] Lire la suite

ARCY-SUR-CURE, site préhistorique

  • Écrit par 
  • Dominique BAFFIER
  •  • 1 239 mots

Le site d'Arcy-sur-Cure (Yonne), site majeur pour l'étude du Paléolithique moyen et supérieur de la France du Nord, se situe, au sud du Bassin parisien, entre Auxerre et Avallon. Il est constitué par un ensemble de cavernes creusées par la Cure dans un massif calcaire corallien émergé à la fin du Secondaire. Onze « grottes préhistoriques », dont la première fut explorée il y a 150 ans, conservent […] Lire la suite

ART PARIÉTAL EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers — 30000, jusqu'à l'épanouissement de l'art des grottes magdaléniennes (— 15000-— 10000). Toutefois les peintures de la grotte […] Lire la suite

BIFACES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 214 mots

Si l'on met à part les animaux qui fabriquent des « objets » prévus par leur programme génétique (araignées, fourmis, etc.), les frontières entre les objets produits par les singes et ceux des hommes sont perméables. Les chimpanzés façonnent des outils pour casser les noix, outils dont la forme varie suivant les régions. Petits, ils ont appris de leurs parents à fabriquer ces outils. Mais c'est à […] Lire la suite

BRÉZILLON MICHEL (1924-1993)

  • Écrit par 
  • Michèle JULIEN
  •  • 1 004 mots

Directeur des Antiquités puis inspecteur général de l'Archéologie de 1979 à 1986, Michel Brézillon fut un des grands serviteurs de la recherche archéologique en France. Mais ces dernières fonctions ne doivent pas faire oublier le scientifique averti ou même le voyageur aventureux des premières années. Pendant toute sa jeunesse, en effet, Michel Brézillon (né à Vincennes) est allé chercher ailleurs […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnoarchéologie

  • Écrit par 
  • Anick COUDART
  •  • 4 860 mots

Dans le chapitre « Combinaison avec l'approche technologique française »  : […] Tout autant confrontés que leurs collègues nord-américains et britanniques à la fragmentation des données archéologiques et demandeurs de réalités comportementales, d'explications et d'hypothèses, les archéologues français entrèrent, quant à eux, en ethnoarchéologie dans la lignée technologique du sociologue Marcel Mauss et de l'ethnologue et préhistorien André Leroi-Gourhan. Celui-ci avait jeté, […] Lire la suite

EUROPE, préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Gérard BAILLOUD, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Michèle JULIEN, 
  • Bruno MAUREILLE, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Alain TURQ
  • , Universalis
  •  • 21 345 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'habitat paléolithique »  : […] L'image de l'homme préhistorique survivant dans un milieu hostile et cherchant refuge dans les profondeurs des cavernes s'intègre au lot des idées reçues qui n'ont plus maintenant cours que dans les bandes dessinées ou les romans de fiction. Elle résulte du fait que la plupart des découvertes anciennes ont eu lieu dans les grottes, systématiquement explorées par les premiers préhistoriens. Le dév […] Lire la suite

FIGURATION, paléolithique et néolithique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 558 mots
  •  • 6 médias

La représentation – ou ce que nous appelons aussi l’« art figuratif » – n’est apparue dans l’histoire de l’humanité qu’avec Homo sapiens , l’homme « anatomiquement moderne », c’est-à-dire nous-mêmes. Mais la manifestation d’un sens esthétique peut être datée de beaucoup plus loin dans le temps. Chez les animaux, l’identification d’un tel sens pourrait relever, de notre part, d’un certain anthropo […] Lire la suite

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un art codé »  : […] Gravés ou peints, gravés et colorés, les signes et les animaux de Lascaux rayonnent d'une beauté fragile et mystérieuse venue d'une des plus grandes civilisations qu'ait connues l'Europe. L'étroite union des figures avec leur support rocheux et l'architecture admirable de la grotte donnent au dispositif pariétal de Lascaux une dimension monumentale, une profondeur presque théâtrale, incomparables. […] Lire la suite

L'EMPREINTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Michel MENU
  •  • 1 444 mots

L'exposition L'Empreinte a proposé, après L'Informe , une autre approche de la modernité : ces deux manifestations se sont déroulées à une année d'intervalle au Musée national d'art moderne. Chacune était accompagnée d'un livre qui fait partie intégrante de l'exposition et qui en constitue le prolongement. Pour L'Empreinte toutefois, il ne s'agit plus, comme pour L'Informe , d'un « mode d'emploi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

José GARANGER, « LEROI-GOURHAN ANDRÉ - (1911-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-leroi-gourhan/