ANACHRONISME, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comment écrire de l'histoire et concevoir le récit historique sans la notion d'anachronisme, ce « péché irrémissible » de l'historien condamné par Lucien Febvre : toujours dénoncé, il serait le concept-emblème par lequel l'histoire affirme sa spécificité et sa scientificité.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeur des Universités en histoire contemporaine, Institut d'études politiques, université de Lille-II

Classification


Autres références

«  ANACHRONISME, histoire  » est également traité dans :

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 628 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Exemples antiques »  : […] On pourrait ainsi reconnaître dans la constitution à Delphes d'une confédération de communautés religieuses autour d'un même culte , vers 600 avant J.-C., une activité collective de propagande reposant sur une instance centrale (le clergé delphique) chargée d'amalgamer des traditions spirituelles et des légendes différentes pour en attribuer l'origine à son Dieu, Apollon. Les moyens de cette prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_41369

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier LÉVY-DUMOULIN, « ANACHRONISME, histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anachronisme-histoire/