Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AMÉRIQUE LATINE Les religions afro-américaines

Perspectives et limites de la recherche

Cet inventaire des survivances religieuses africaines en Amérique n'est probablement pas complet. Il est possible que des recherches plus poussées, dans des pays comme le Venezuela, la Colombie, voire le Pérou ou certaines zones du Mexique, réservent des découvertes en ce domaine. Cependant, un double obstacle se présente. D'abord, on peut ne pas voir un trait africain, car il risque d'avoir été réinterprété ; ainsi, l'existence de transes dans certains bals dominicaux des Antilles françaises (qu'on explique par la méchanceté de sorciers) est le témoignage d'un ancien culte vodou à la Guadeloupe et à la Martinique. D'un autre côté, on est souvent obsédé par le désir de découvrir partout des Orisha et des Vodouns ; or, bien des dieux sont morts à jamais, il ne faut pas s'obstiner à chercher là où il n'y a certainement rien à trouver.

Les « africanismes » patents qu'on a cités ont été pris, et en quelque sorte emprisonnés dans des théories, mais les théories changent. En réalité, c'est le fonctionnalisme qui triomphe. Il a permis de découvrir pourquoi les religions africaines ont pu subsister jusqu'à nos jours dans des sociétés qui les repoussaient comme « barbares » ou dangereuses pour l'intégrité culturelle nationale : elles ont assumé une fonction de solidarité au sein d'une classe exploitée, une fonction de secours mutuel, une fonction de catharsis (lorsque les sectes africaines sont interdites par la police, le nombre des maladies mentales augmente à tel point dans la population qu'au Brésil, c'est à la demande des médecins que les candomblés fermés ont été rouverts), une fonction de compensation au blocage de la mobilité verticale des Noirs (ces sectes offrant une hiérarchie de titres et de statuts sociaux aux Noirs de la basse classe).

Pourtant, il ne faudrait pas négliger ce qui a été l'élément moteur des anciennes recherches : l'intérêt pour les origines africaines des religions afro-américaines (à une époque où, malheureusement, les premières étaient encore mal connues). Il est possible maintenant d'éclairer les religions d'Amérique par celles d'Afrique, comme à l'inverse de découvrir en Amérique des traits permettant de reconstruire les religions d'Afrique telles qu'elles existaient entre la fin du xviiie siècle et la fin de la première moitié du xixe.

— Roger BASTIDE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur honoraire à l'université de Paris-I

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Candomblé

Candomblé

Autres références

  • ALLIANCE POUR LE PROGRÈS

    • Écrit par Universalis
    • 928 mots

    Créée le 13 mars 1961 à Washington, l'Alliance pour le progrès (Alianza para el progreso) est lancée en août par la conférence de Punta del Este qui définit ses objectifs et ses organes d'exécution. L'effort entrepris s'inscrit dans la ligne politique inaugurée par les États-Unis, en 1895, lors...

  • AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

    • Écrit par Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, Danièle LAVALLÉE, Catherine LEFORT
    • 18 105 mots
    • 9 médias
    Quant aux Ibériques, nombreux furent les chefs militaires, les administrateurs et les religieux qui gagnèrent les rives de l'Amérique centrale et de l'Amérique méridionale : ils furent accompagnés d'un certain nombre de paysans qui arrivèrent, eux aussi, très tôt. De pauvres cultivateurs, rudes et privés...
  • AMAZONE, fleuve

    • Écrit par Pierre CARRIÈRE
    • 2 326 mots
    • 2 médias

    Un peu plus long que le Nil, avec les 7 025 km de son cours, l'Amazone se place au premier rang, parmi les fleuves du monde, pour l'étendue de la superficie drainée : environ 6 millions de kilomètres carrés qui se répartissent sur six États d'Amérique latine. Sa supério rité est encore plus...

  • ANARCHISME

    • Écrit par Henri ARVON, Universalis, Jean MAITRON, Robert PARIS
    • 13 391 mots
    • 7 médias
    L'influence des idées anarchistes en Amérique latine, principalement en Argentine, s'est fait sentir avec la pénétration des théories bakouniniennes. Un centre de propagande ouvrière édita en 1879 un opuscule, Una idea, exposant les conceptions de Bakounine. Les journaux El Descamisado...
  • Afficher les 53 références

Voir aussi