ALTO, voix

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Voix de femme ou d'enfant qui occupe la plus basse tessiture. Depuis le xixe siècle, celle-ci s'étend du sol 2 au mi 4 ; certaines altistes descendent jusqu'au mi 3. Alto désigne également la partie qui se voit confier la mélodie possédant le même ambitus ; c'est cette partie qui, autrefois, était chantée par des castrats ou par des hommes qui chantaient en voix de fausset ; la tessiture était alors de fa 2 et fa 4 et correspondait à la voix de haute-contre. La littérature de ces voix d'alto est considérable ; évoquons seulement la grande époque des madrigaux. Dans le répertoire lyrique, on distingue parfois l'alto (ou contralto) dramatique (cf. oratorios de Haendel, cantates de Bach, Orphée de Gluck, Geneviève dans Pelléas et Mélisande de Debussy), le mezzo-soprano (Tristan et Yseult de Wagner), l'alto lyrique (Carmen de Bizet), l'alto coloratur, l'alto soubrette appelé aussi Dugazon.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  ALTO, voix  » est également traité dans :

CONTRALTO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 213 mots

Terme synonyme d'alto. On utilise contralto pour désigner les voix possédant l'ambitus altiste. Pour les instruments, le vocable alto est préféré. L'usage est toutefois répandu d'appeler contralto la voix féminine d'alto, alors qu'on ne désigne pas par le même vocable la voix d'enfant correspondante. Dans l'interprétation de la musique polyphonique ancienne, la voix de contralto féminine a souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contralto/#i_46152

SOPRANO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

Terme musical qui désigne la voix aiguë chantée par les femmes et les enfants ou bien la partie supérieure d'une composition instrumentale (ainsi, les violons ou les flûtes sonnent souvent au soprano). Suivant le caractère, on distingue, eu égard à la tessiture, à l'éclat et au timbre, plusieurs sopranos dont les emplois lyriques et expressifs sont différents. La difficulté qui se rencontre dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soprano/#i_46152

VOCALE DISTRIBUTION

  • Écrit par 
  • Sophie COMET, 
  • Denis MORRIER
  •  • 5 018 mots

Dans le chapitre « Les principaux types de voix »  : […] Il n'en reste pas moins avéré que jeunesse, pureté, fraîcheur et beauté font bon ménage avec les voix aiguës, soprano ou ténor. En témoignent les rôles-titres d' Alfonso und Estrella (Schubert, composé en 1821 et 1822, créé en 1854) ou de Béatrice et Bénédict (Berlioz, 1862), de Ciboulette (Hahn, 1923) ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distribution-vocale/#i_46152

VOIX, esthétique

  • Écrit par 
  • Jacques PORTE, 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 5 156 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La classification des voix »  : […] La tessiture permet la classification des voix. Si l'on tient compte de la voix du chanteur, on pourrait la définir comme le groupe de sons que celle-ci émet le plus aisément : la recherche de la tessiture exige un long travail en direction du grave et de l'aigu, car les dispositions vocales se révèlent peu à peu. Cependant, si elle respecte la personnalité vocale, cette définition englobe une qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-esthetique/#i_46152

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « ALTO, voix », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alto-voix/