Chant


ALTO, voix

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 168 mots

Voix de femme ou d'enfant qui occupe la plus basse tessiture. Depuis le xixe siècle, celle-ci s'étend du sol 2 au mi 4 ; certaines altistes descendent jusqu'au mi 3. Alto désigne également la partie qui se voit confier la mélodie possédant le même ambitus ; c'est cette partie qui, autrefois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alto-voix/#i_0

AMBROSIENS RITE & CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 562 mots

Au sens étroit de l'expression, le chant ambrosien est le corpus de textes et de musiques qui fut créé par saint Ambroise (333 ou 340-397), évêque de Milan. Le témoignage de saint Augustin est formel ; nous apprenons ainsi que, « persécuté par l'impératrice Justine, l'évêque s'enferma avec ses fidèles dans l'église de Mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rite-et-chant-ambrosiens/#i_0

BARCAROLLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 265 mots

Chant, souvent improvisé, des bateliers italiens, surtout vénitiens (barcarola vient de barcaruolo : gondolier). Cependant, dans les Cantigas de amigo espagnoles (telles celles de Pero da Ponte, poète du xiiie siècle, proche des troubadours), on rencontre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barcarolle/#i_0

BARYTON, voix

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 199 mots

La voix d'homme dite de baryton est intermédiaire entre celle de ténor et celle de basse, et s'étend approximativement du fa 1 au fa 3. Ordinairement, dans le répertoire lyrique, on distingue quatre types de barytons. Le baryton Martin, le plus proche du ténor, est un baryton léger, de timbre élevé, surtout connu du répe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baryton-voix/#i_0

BASSE, voix

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 269 mots

Nom qui désigne la plus grave des voix d'homme, qui est aussi la plus étendue. Le registre de la basse profonde (la plus grave) s'étend ordinairement sur une tessiture de deux octaves (d'ut 1 à ut 3). Le répertoire lyrique distingue plusieurs caractères à la voix de basse : la basse chantante (cantante) ou basse-baryton, à qui conviennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basse-voix/#i_0

BEL CANTO

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 2 757 mots
  •  • 5 médias

Par bel canto on désigne trop souvent les esthétiques vocales les plus disparates, sans aucune pertinence musicologique. L'expression est ainsi employée dans un sens générique et familier pour qualifier l'opéra en général, quel qu'en soit le style, ou l'époque, afin de le distinguer de la musique symphonique ou religieuse. L'étymologie italienne, si elle vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bel-canto/#i_0

CANTILÈNE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 305 mots

Littéralement, « complainte lyrique ». Cette forme élémentaire de chant profane monodique, sorte d'hymne en langue romane, à caractère lyrique ou épique, en se développant jusqu'au xe siècle aurait donné naissance à la chanson de geste (théorie de Gaston Paris, rejetée par J […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantilene/#i_0

CANTUS

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 521 mots

Le terme cantus (en italien canto) signifie chant, acte de chanter.Aux ixe et xe siècles, les théoriciens comme le Pseudo-Hucbald (Ogier, Hotger) utilisent le terme cantus pour désigner les pièces de l'office et de la messe. Dans le déchant, la par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantus/#i_0

CAVATINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 356 mots

Terme musical, tiré de l'italien cavatina, diminutif de cavata qui désignait au xviiie siècle un petit arioso placé à la fin d'un récitatif (ainsi chez J.-S. Bach, par exemple dans ses Cantates nos 76, 80 et 117). Dans les opéras et les oratorios du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cavatine/#i_0

CHANT

  • Écrit par 
  • Roland MANCINI
  •  • 2 680 mots

Le chant est d'abord expression naturelle de l'être humain, que la voix soit belle ou non, éduquée ou non. Qu'il soit plaisir pur, qu'il ait vocation cultuelle, esthétique ou cathartique, qu'il se réclame de traditions millénaires ou des formes policées de l'art classique, le chant est à la fois sonorité pure et véhicule de pensée, encore que le mot, onomatopée domestiquée, soit lui-même pensée et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant/#i_0

CONTRALTO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 215 mots

Terme synonyme d'alto. On utilise contralto pour désigner les voix possédant l'ambitus altiste. Pour les instruments, le vocable alto est préféré. L'usage est toutefois répandu d'appeler contralto la voix féminine d'alto, alors qu'on ne désigne pas par le même vocable la voix d'enfant correspondante. Dans l'interprétation de la musique polyphonique ancienne, la voix de contralto féminine a souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contralto/#i_0

HAUTE-CONTRE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 221 mots
  •  • 1 média

En musique vocale, la haute-contre est la voix masculine dont la tessiture est plus aiguë que celle de ténor. Il ne s'agit en aucun cas d'une voix de castrat, ni d'une voix de fausset. Il arrive souvent que la voix de femme appelée contralto chante la partie de haute-contre. Jean-Jacques Rousseau dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haute-contre/#i_0

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 761 mots
  •  • 2 médias

La notion de lyrisme unit traditionnellement la poésie au chant. Ce terme doit en effet son nom à la lyre dont les accords harmonieux accompagnaient dans l'Antiquité les compositions des aèdes. Associé à la figure d'Apollon ou d'Orphée, cet instrument pacificateur devint le symbole de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyrisme/#i_0

MALOUF

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 71 mots

Forme populaire tunisienne (ma'lūf) du muwaššaḥ (littéralement le brodé, l'orné) : « Autrefois réparti en couplets et refrain avec chœur et solo, [le malouf] est désormais exécuté principalement par le chœur » (S. Jargy). Il se chante ordinairement en arabe dialectal. La forme littéraire du muwaššaḥ est construite sur des mètres de cinq, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malouf/#i_0

NEUMATIQUE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 493 mots

Dans l'écriture de la musique, la notation a connu notamment les accents, dérivés des accents grammaticaux, les points superposés et une combinaison des deux. Les scribes du Moyen Âge utilisèrent des signes (en grec : neuma) pour fixer le chant liturgique de l'Église romaine. On rencontre ailleurs (Inde, Tibet, Japon) des signes analogues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neumatique-musique/#i_0

NEUME, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 169 mots

Terme de musique en usage au Moyen Âge (viiie-xiie s.) ; le neume est un signe graphique (du grec neuma, signe) que l'on plaçait au-dessus des syllabes à chanter, dans les livres d'église (antiphonaires, matutinaires, vespéraux). La notation neum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neume-musique/#i_0

PÉAN

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 257 mots

Chant choral grec, généralement accompagné de lyre ou de flûte, caractérisé par le retour du cri Iô paian en refrain. Il est dédié par excellence à Apollon, le dieu guérisseur, dont péan est aussi l'épithète (cf. Péan, le nom du médecin d'entre les dieux, dans l'Iliade). Un péan demande la délivrance d'un mal : ainsi les Achéens apaisaient, tout le jour « ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pean/#i_0

RÉCITATIF, musique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul HOLSTEIN
  •  • 746 mots

En anglais recitative, en allemand Rezitativ, en italien recitativo, en espagnol recitado, récitatif, en français, désigne une forme d'expression vocale individuelle, propre à l'opéra et s'opposant à l'air — aria en italien. D'où les couples récitatifs-airs (recitativo-aria), fré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recitatif-musique/#i_0

RESPONSORIAL CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 107 mots

Forme musicale du répertoire liturgique chrétien primitif. Le peuple chante de courts refrains (fredons, ritournelles) en réponse (responsus) au récitatif ou à l'invitatoire du ou des chantres solistes. Le répons bref de l'office monastique est de ce type syllabique à la rythmique élémentaire. Le répons orné, dit prolixe, est chanté par le chœur exercé aux mélismes : tels, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant-responsorial/#i_0

RUBATO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 161 mots

En musique, indication d'ordre dynamique (en italien « volé, dérobé ») où la rigueur de la mesure est respectée pour le rythme de la basse, tandis que les notes du chant sont ralenties ou accélérées. La notion de rubato apparaît au xviie siècle (Giulio Caccini, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubato/#i_0

SÉQUENCE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 334 mots

Forme de composition liturgique monodique qui proliféra du ixe au xive siècle. On en connaît près de 4 500 séquences ; Pie V, au concile de Trente, réduisit leur nombre à cinq dans la liturgie romaine : Lauda Sion, Stabat Mater […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sequence-musique/#i_0

SOPRANO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Terme musical qui désigne la voix aiguë chantée par les femmes et les enfants ou bien la partie supérieure d'une composition instrumentale (ainsi, les violons ou les flûtes sonnent souvent au soprano). Suivant le caractère, on distingue, eu égard à la tessiture, à l'éclat et au timbre, plusieurs sopranos dont les emplois lyriques et expressifs sont différents. La difficulté qui se rencontre dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soprano/#i_0

TÉNOR

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

La voix d'homme la plus élevée, autrefois appelée taille et haute-contre. Suivant les caractères du ténor, on distingue ordinairement : le ténor léger, à l'expression souple (don Ferrando dans Cosi fan tutte de Mozart, Almaviva dans Le Barbier de Séville de Rossini, Nadir dans Les Pêcheurs de perles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tenor/#i_0

TROPES, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 647 mots

Chez les Grecs, tropos est employé pour harmonia, hauteur fondée sur l'octave moyenne des voix où se place le système qui est l'élément majeur de la structure musicale (latin modus). Au Moyen Âge, c'est le procédé de composition, littéraire ou musicale, qui fut à l'origine d'un répertoire immense en honneur pendant six cents ans environ, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tropes-musique/#i_0

VILLOTTA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 330 mots

Forme de musique vocale profane italienne du xvie siècle, florissante de 1520 à 1540, la villotta (ou villota) présente de nombreuses similitudes avec la villanella mais, contrairement à cette dernière, trouve ses origines dans la musique populaire. Ori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villotta/#i_0

VOCALE DISTRIBUTION

  • Écrit par 
  • Sophie COMET, 
  • Denis MORRIER
  •  • 4 962 mots

Dans le chapitre « L'école baroque italienne »  : […] Mais retournons en arrière. L'école baroque italienne offre aux jeunes guerriers ou héros du dramma per musica des voix aiguës de soprano et d'alto, au mépris de toute correspondance entre le sexe du personnage et celui de son interprète. Les castrats surpuissants s'accordent tous les privilèges, y compris celui de donner une voix de sopr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distribution-vocale/2-l-ecole-baroque-italienne/

VOCALISE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 251 mots

Dans le chant, mélisme développé sur une voyelle et qui en accentue le caractère décoratif, lyrique ou de pure virtuosité. Les vocalises sont aussi un exercice de chant qui, grâce à des formules appropriées, permet d'acquérir une bonne technique de vocalisation. La vocalise eut une valeur magique (chez les gnostiques, par exemple) ; saint Augustin évoque, sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vocalise/#i_0

VOLKSLIED

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 925 mots

Par opposition à Kunstlied (chanson savante), le terme allemand de Volkslied est traduisible faute de mieux par « chant populaire », mais ne recouvre pas exactement les mêmes données que ce vocable français. Le mot est introduit pour la première fois à l'époque moderne par Johann Gottfried Herder (1744- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volkslied/#i_0