ALPHABET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'alphabet latin

La postérité la plus importante de l'écriture grecque se situe en Italie. Entrés en contact avec les Hellènes, les Étrusques tirent de l'écriture de ces étrangers (env. 700 av. J.-C.), un alphabet, qui est à l'origine de toutes les écritures utilisées dans l'Italie du Ier millénaire avant notre ère : vénète, messapienne, sicule et picénienne (ve s.), osque (ive s.), ombrienne et rhète (iiie s.), sans parler de l'alphabet latin, attesté dès la fin du viie siècle avant J.-C. (fibule de Préneste) et qui, répandu par les Romains, va conquérir le monde méditerranéen.

Langue de culture, le latin survit à la chute de l'Empire romain ; les peuples barbares qui s'installent à l'ouest du Rhin et au sud du Danube ne songent plus à créer un alphabet national, comme les runes germaniques tirées au iiie siècle de notre ère d'un modèle latin ou rhète. Instruits par des adeptes de la culture latine, ils adoptent l'alphabet latin. Ce dernier bénéficie ensuite de l'esprit conquérant et de la primauté intellectuelle des nations de l'Europe occidentale. Les conquistadores et les colons apportent leur écriture à des continents (Amérique, Australie) qui étaient restés analphabètes ou n'avaient que des écritures de type archaïque, condamnées à disparaître dès le premier contact avec les Blancs.

De nos jours, les écritures traditionnelles sont en recul ou sur la défensive devant les progrès de l'alphabet latin, adopté par les linguistes. Ceux-ci utilisent ses lettres – complétées par des signes diacritiques – pour créer de nouvelles écritures, qu'il s'agisse comme en Afrique noire d'élever des parlers indigènes, jusque-là non écrits, au rang de langues officielles, ou, comme en Turquie lors de la réforme d'Atatürk (1928), de faire disparaître une écriture (l'arabe) difficile et peu précise, qui gênait la diffusion de la culture.

L'ex-U.R.S.S. conserve les alphabets cyrilliques, qui servent aux quatre cinquièmes de la population, mais le gouvernement soviétique a utilisé les lettres latines pour des alphabets créés à l'usage des différentes minorités qui ignoraient jusque-là [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Stèle de Néfertiabet

Stèle de Néfertiabet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Stèle de Mésha, IXe s. av. J.-C.

Stèle de Mésha, IXe s. av. J.-C.
Crédits : Z. Radovan/ www.BibleLandPictures/ AKG images

photographie


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ALPHABET  » est également traité dans :

AŚOKA ou AÇOKA (IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 2 800 mots

Dans le chapitre « La découverte des Inscriptions »  : […] Les Inscriptions d'Aśoka, datant du iii e  siècle avant notre ère, sont les plus anciennes que l'on ait trouvées sur le sol indien. Elles révèlent aussi, pour la première fois, l'usage de l'écriture brāhmī qui se lit de gauche à droite ; dans le Nord-Ouest, toutefois, elles sont gravées en kharoṣṭhī qui se lit de droite à gauche, ou en araméen . Dictées par Aśoka lui-même, et bien antérieures aux […] Lire la suite

BRAILLE

  • Écrit par 
  • Françoise MAGNA
  •  • 6 986 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Création du système braille »  : […] À la fin du xviii e  siècle, le souci d'aider les personnes handicapées se développe. À Paris, Valentin Haüy (1745-1822) s'intéresse aux séances publiques que donne l'abbé Charles-Michel Lespée, dit de l'Épée (1712-1789), pour populariser son système d'éducation des sourds-muets à partir de 1771. Cette même année 1771, Valentin Haüy, choqué par un concert donné par des aveugles de l'hospice des Q […] Lire la suite

BRULY BOUABRÉ FRÉDÉRIC (vers 1923-2014)

  • Écrit par 
  • André MAGNIN
  •  • 1 185 mots

Frédéric Bruly Bouabré est né vers 1923 à Zéprégühé, petit village de la Côte d'Ivoire (alors une colonie de l'Afrique-Occidentale française) ; il vit et travaille à Abidjan. Comme le dit Bouabré, en Afrique, quand un homme est né, on se contente de savoir qu'il est né, on ne cherche à compter ni les jours, ni les mois, ni les années... L'enfant demande à son oncle Lebato à être scolarisé et il su […] Lire la suite

CORÉE - Littérature

  • Écrit par 
  • Ogg LI, 
  • Marc ORANGE, 
  • Martine PROST
  •  • 9 748 mots

Dans le chapitre « L'invention de l'alphabet coréen et la poésie »  : […] Au début de cette nouvelle dynastie, la mise en usage des caractères mobiles métalliques d' imprimerie et l'invention de l'alphabet coréen laissèrent prévoir un essor considérable de la littérature coréenne. Cependant, la première de ces deux découvertes ne joua qu'un rôle minime dans le développement de la littérature ; en effet, si les Coréens arrivèrent à perfectionner et à utiliser la techniqu […] Lire la suite

DYSLEXIES DÉVELOPPEMENTALES : LES DIMENSIONS VISUELLES ET ATTENTIONNELLES

  • Écrit par 
  • Sylviane VALDOIS
  •  • 1 073 mots

Des traitements cognitifs visuels et visuo-attentionnels sophistiqués sont nécessairement impliqués dans le traitement des séquences de lettres qui composent les mots écrits. Lors de l’ apprentissage de la lecture, ces traitements font l’objet d’un apprentissage perceptif pour s’adapter aux contraintes du système orthographique. Il est donc naturel qu’un dysfonctionnement de la sphère visuelle pu […] Lire la suite

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La nébuleuse alphabétique »  : […] En instaurant une correspondance terme à terme entre chacun des signes visuels écrits et l'un des deux sons, voyelle ou consonne, dont se compose une syllabe, les Grecs ont introduit dans l'histoire de l'écriture une rupture radicale. La rationalisation de l'écrit est parvenue, grâce à eux, à son degré extrême d'abstraction, l'analyse de l'espace graphique en signes trouvant son répondant rigour […] Lire la suite

ÉCRITURE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 598 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les grands systèmes d’écritures alphabétiques »  : […] L’ invention de l’alphabet se fonde sur la décomposition d’une langue en « phonèmes » (la plus petite unité isolable du langage) représentés par un nombre limité de signes graphiques. Cette invention se produit au Proche-Orient, à partir du II e  millénaire avant J.-C., dans la région de Syrie-Palestine. L’efficacité du nouveau système en assure le succès, de la Méditerranée aux confins du monde i […] Lire la suite

LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 158 mots

Dans le chapitre « La « loi des trois états » du médium »  : […] À grands renforts de références littéraires, l'ouvrage s'organise selon une suite de 320 paragraphes qui, rapprochant époques et thèmes éloignés les uns des autres, ont chacun pour ambition d'éclairer un aspect d'une « mosaïque » historique d'événements simultanés, sans impératif linéaire ou chronologique. Rendu ainsi difficilement résumable, l'ensemble est néanmoins sous-tendu par l'hypothèse sel […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'œuvre d'Āryabhaṭa »  : […] Āryabhaṭa vivait probablement à Patnā ( Pāṭaliputra ), la capitale des Gupta, au début du vi e siècle. Il indique lui-même ( Kālakriyāpāda , 10) qu'il avait vingt-trois ans révolus en 3600 de l'âge Kali , soit le 21 mars 499 après J.-C. Son œuvre, qui domine l'histoire de l'astronomie indienne, ne se limite pas au seul traité qui nous soit parvenu, l' Āryabhaṭīya , mais il écrivit un second trait […] Lire la suite

INDEXATION

  • Écrit par 
  • Douglas J. FOSKETT, 
  • Jacques MANIEZ
  •  • 10 256 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'indexation alphabétique matières »  : […] Une suite ordonnée de sujets repose sur une conception particulière de l'organisation des connaissances ; c'est la manière la plus commode de dresser un index matières, mais il faut qu'il y ait une clef permettant aux usagers d'en comprendre la structure. Cette clef est l'index alphabétique, qui donne le symbole de codification correspondant à chaque terme, de même qu'un dictionnaire donne une déf […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert LAFFORGUE, « ALPHABET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alphabet/