BRULY BOUABRÉ FRÉDÉRIC (vers 1923-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Frédéric Bruly Bouabré est né vers 1923 à Zéprégühé, petit village de la Côte d'Ivoire (alors une colonie de l'Afrique-Occidentale française) ; il vit et travaille à Abidjan. Comme le dit Bouabré, en Afrique, quand un homme est né, on se contente de savoir qu'il est né, on ne cherche à compter ni les jours, ni les mois, ni les années... L'enfant demande à son oncle Lebato à être scolarisé et il suit les cours de l'école française de Daloa de 1931 à 1940, où il se distingue par sa vive curiosité et par une volonté profonde de s'instruire. En 1940, il fait son service militaire dans la marine, jusqu'à la fin des hostilités. Il exerce ensuite divers métiers au Sénégal et en Côte-d'Ivoire avant de devenir fonctionnaire de l'administration coloniale.

Ayant fait la connaissance du savant et naturaliste français Théodore Monod, Bruly Bouabré lui présente l'alphabet ivoirien dont il est le « découvreur » par une lecture personnelle des petits cailloux de Békora. Dans ce village situé près de Zéprégühé, on trouve d'étranges cailloux riches en fer qui comportent des signes et des formes géométriques que Bouabré a su déchiffrer, ce qui lui a valu la réputation de « nouveau Champollion ». Théodore Monod, qui selon Bouabré, « sut me confier l'utile et le radieux secret de la science d'observation », consacrera en 1958 dans Notes africaines une longue étude à cette découverte : « Un nouvel alphabet ouest-africain : le bété (Côte-d'Ivoire) », in Bulletin d'information et de correspondance de l'Institut français d'Afrique noire (I.F.A.N.) fondé en 1939 par Théodore Monod qui en était le sécrétaire général.

Dès 1941, Bruly Bouabré aborde en autodidacte un certain nombre de domaines de la connaissance et consigne ces recherches dans de très nombreux manuscrits consacrés aux arts et traditions, à la poésie, aux contes, à la religion, à l'esthétique, à l'histoire, à la pédagogie, à la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conservateur de la Contemporary African Art Collection, historien de l'art

Classification

Pour citer l’article

André MAGNIN, « BRULY BOUABRÉ FRÉDÉRIC (vers 1923-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-bruly-bouabre/