ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) L'économie allemande depuis la réunification

Capitale

Berlin 3

    Unité monétaire

    Euro (EUR)

      Population (estim.) 85 887 000 (2023)
        R.N.B. par habitant (USD) 53 390 $ (2022)

          Situation économique et sociale trente ans après la réunification

          Trois décennies après la réunification, le bilan est contrasté, même si l’intégration de l’ex-RDA dans la nouvelle Allemagne et en Europe a été réalisée sans heurts majeurs. D'un côté, l’Allemagne unie présente un ensemble de résultats macroéconomiques enviés. Avec ses importants excédents extérieurs, ses finances publiques saines, une croissance retrouvée après les crises mondiales de 2000 et 2008-2009, son chômage réduit, sa position favorable sur les marchés financiers où le pays peut se refinancer à bon compte – avec l’adoption de taux proches de zéro de la BCE, les finances publiques allemandes se portent encore mieux –, ses réformes réalisées bien avant d'autres pays, l'Allemagne peut se targuer d'être bien préparée à plusieurs difficultés et particulièrement le coût du vieillissement démographique, la concurrence des pays émergents, la défense de son avance technologique, les frictions commerciales avec les États-Unis et le protectionnisme ambiant. Mais la situation sociale reste insatisfaisante pour de nombreux Allemands, dans l’Est comme dans l’Ouest, bien que les dépenses sociales, aient augmenté : de 21,2 p. 100 du PIB en 1990, elles représentent 25,1 p. 100 en 2018 (France : 31,2 p. 100). Les cotisations versées aux caisses d'assurance maladie ont légèrement diminué depuis le début des années 2010 (14,6 p. 100 en 2019) ainsi que celles à destination des caisses de retraite (18,6 p. 100 en 2019). Notons que, dès 1995, l'Allemagne a introduit un régime d'assurance-dépendance par répartition qui impose une cotisation paritaire spécifique (3,05 p. 100 du salaire en 2019).

          Performances

          Le commerce extérieur et la balance des comptes courants

          Le commerce extérieur a retrouvé ses positions d'avant la crise de 2009, soulignant la compétitivité des productions allemandes. La croissance mondiale, après être passée de + 5,6 p. 100 en 2007 à – 0,1 p. 100 en 2009, se situe à un rythme annuel supérieur à 3 p. 100 à la fin des années 2010, soutenant les exportations et l'activité en Allemagne. Cette dynamique est appuyée par la préservation des positions allemandes en Europe et dans les pays industrialisés (aux États-Unis, par exemple), mais surtout par l'essor de la demande des pays émergents, en particulier celle des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud). La Chine a dépassé l'Italie dans les carnets de commandes des exportateurs allemands depuis 2011 et le Royaume-Uni depuis 2017 (les États-Unis et la France restent en tête). Ainsi, depuis 2001, l'Allemagne a su accroître ses ventes en Chine de près de 800 p. 100. Des entreprises comme Volkswagen seraient en perdition sans le débouché qu’offre la Chine. Cette ouverture au marché mondial est une spécificité capitale de l’économie allemande. Les grandes entreprises, majoritairement situées dans l’Ouest, ont incité leurs filiales de l’Est à ne pas négliger les marchés extérieurs, transférant connaissances et bonnes pratiques. Les progrès importants en la matière constituent un remarquable résultat : en 1991, l’ex-RDA exportait 8,2 p. 100 de sa production (contre 19,9 p. 100 pour l’Allemagne de l’Ouest) ; en 2016, ce pourcentage atteint 25,9 p. 100 contre 32,5 p. 100 pour les Länder de l’Ouest.

          Commerce extérieur allemand de 1950 à 2019

          Commerce extérieur allemand de 1950 à 2019

          Commerce extérieur allemand de 1950 à 2019

          Évolution du commerce extérieur de marchandises allemand (ouest-allemand avant 1990) de 1950 à 2019.…

          Usine Audi, Ingolstadt (Bavière)

          Usine Audi, Ingolstadt (Bavière)

          Usine Audi, Ingolstadt (Bavière)

          Une chaîne de montage automobile robotisée dans l'usine Audi d'Ingolstadt. L'industrie automobile…

          Les comptes extérieurs génèrent, depuis 2002, de forts excédents. Intégrant les soldes des échanges commerciaux, des services, des revenus récoltés à l'étranger et des transferts courants, la balance des comptes courants exprime la position créancière du pays. L'excédent d'épargne augmente ses créances et ses réserves en devises. À l'exception de la décennie qui suivit la réunification, l'excédent des transactions courantes augmente de façon exponentielle.[...]

          La suite de cet article est accessible aux abonnés

          • Des contenus variés, complets et fiables
          • Accessible sur tous les écrans
          • Pas de publicité

          Découvrez nos offres

          Déjà abonné ? Se connecter

          Écrit par

          Classification

          . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

          Médias

          Allemagne, revenus du travail, des entreprises et du capital

          Allemagne, revenus du travail, des entreprises et du capital

          Allemagne, revenus du travail, des entreprises et du capital

          Évolution des parts respectives des revenus du travail, des entreprises et du capital dans la…

          Allemagne et France, balance des transactions courantes

          Allemagne et France, balance des transactions courantes

          Allemagne et France, balance des transactions courantes

          Balance des transactions courantes, en moyenne annuelle, pour l'Allemagne et la France, de 1950 à…

          PIB en Allemagne, en France et aux États-Unis de 1950 à 2019

          PIB en Allemagne, en France et aux États-Unis de 1950 à 2019

          PIB en Allemagne, en France et aux États-Unis de 1950 à 2019

          Évolution du PIB en Allemagne (République fédérale allemande avant 1990), en France et aux…

          Autres références

          • ALLEMAGNE - Les institutions

            • Écrit par Stéphane SCHOTT
            • 4 249 mots

            Les institutions de la république fédérale d’Allemagne sont définies par la Loi fondamentale (L.F.), ou Grundgesetz, du 23 mai 1949. Pensé à l’origine comme une Constitution provisoire pour l’Allemagne de l’Ouest, le Grundgesetz s’applique à toute l’Allemagne depuis le 3 octobre 1990....

          Voir aussi