SAUVY ALFRED (1898-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste et démographe de renom international, Alfred Sauvy est né le 31 octobre 1898 à Villeneuve-de-la-Raho (Pyrénées-Orientales).

Polytechnicien (1920), entré à la Statistique générale de la France (1922), directeur de l'Institut de conjoncture (1937-1945), il a fondé et dirigé l'Institut national d'études démographiques (1945-1962) et la revue Population (1946- 1975).

Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris (1945-1959) puis au Collège de France (1959-1969), membre du Haut Comité de la population dès 1939, du Conseil économique et social (1947-1974), il fut aussi délégué de la France aux Nations unies (Commission de la statistique puis de la population, 1945-1981).

Grand officier de la Légion d'honneur, appartenant à plusieurs académies étrangères, docteur honoris causa de nombreuses universités étrangères, il comptait au nombre de ses prix scientifiques le grand prix de l'Académie des sciences morales et politiques (1984) et le prix des Nations unies pour la population (1990).

Il a publié quelque quarante-cinq ouvrages, souvent mis à jour et traduits en diverses langues, ainsi que des centaines d'articles et chroniques dans des revues scientifiques et dans la grande presse.

Statisticien, Alfred Sauvy a toujours eu la volonté d'améliorer les méthodes de collecte et d'analyse (La Conjoncture et la prévision économique, 1938 et 1943). Un des premiers dans le monde, il a établi avec rigueur des « projections de population » (1937), qui deviendront de pratique courante.

Un thème central de tous ses ouvrages, véritable leitmotiv, est la nécessité d'observer sans relâche, au jour le jour, les données de toutes sortes sur la production, l'emploi, les prix, etc., afin de mettre au point des indices significatifs et de déterminer des tendances. L'observation, exempte de toute théorie préalable et de tout jugement moral, est destinée non à dicter des choix, qui appartiennent aux représentants politique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université René-Descartes-Sorbonne, conseiller scientifique à l'Institut national d'études démographiques

Classification


Autres références

«  SAUVY ALFRED (1898-1990)  » est également traité dans :

CONJONCTURE

  • Écrit par 
  • Philippe NASSE
  •  • 4 565 mots

Le mot conjoncture désigne à la fois l'ensemble des faits constitutifs de la situation économique du proche passé et du proche avenir et la méthode d'analyse de ces faits. Le mot évoque en même temps les faits économiques concrets qui résultent des états donnés de la nature ou du libre comportement des agents économiques, mais il inclut aussi les f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conjoncture/#i_1307

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « Le vieillissement de la population »  : […] À peine l'explosion démographique jugulée, un nouveau péril démographique a été annoncé, celui du vieillissement de la population. Par ce terme, on entend l'accroissement de la proportion de personnes âgées de plus de 60 ou 65 ans (troisième âge) ou éventuellement de plus de 75 ans (quatrième âge). Effectivement, en France, depuis la fin des année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demographie/#i_1307

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La critériologie »  : […] Cet état est d'abord déterminé par ses manifestations : démographiques (forte fécondité et croissance de la population qui ne trouve pas son corrélat dans la croissance de l'économie), économiques (faiblesse du revenu par tête et insuffisante couverture des besoins assurant la « reproduction sociale » du producteur), sociales et culturelles. Certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-sociologie/#i_1307

MALTHUSIANISME ET NÉO-MALTHUSIANISME

  • Écrit par 
  • Jean-François FAURE-SOULET
  •  • 4 241 mots

Dans le chapitre « Pays non surpeuplés »  : […] Alfred Sauvy remarque que la prévention est liée à l'idée d'affranchissement ; les pays non surpeuplés veulent s'affranchir moins de la rareté des biens que de la tyrannie des riches (chômage), des hommes (féminisme) ou simplement de la nature qui associe plaisir et procréation. Entre les deux guerres mondiales, le chômage fait considérer plutôt f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malthusianisme-et-neo-malthusianisme/#i_1307

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 071 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les relations internationales »  : […] La Seconde Guerre mondiale et les années qui la suivent marquent une rupture dans l'apparente ascension irrésistible des pays industriels. Pour la première fois, la suprématie de l'homme blanc semble remise en cause. Les premières luttes de libération nationale éclatent. C'est de cette époque (1952) que date une expression née par hasard et qui co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-monde/#i_1307

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

Dans le chapitre «  Le temps de travail »  : […] Prise dans son sens le plus simple, l'expression « fin du travail » signifie que la quantité de travail humain nécessaire pour produire les biens et services dont nous avons besoin sera désormais toujours plus faible, ou encore qu'un nombre d'heures de travail toujours plus réduit permettra de faire face à nos besoins. La thèse de Rifkin est notam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/travail-la-fin-du-travail/#i_1307

Pour citer l’article

Alain GIRARD, « SAUVY ALFRED - (1898-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-sauvy/