CARAMAZZA ALFONSO (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alfonso Caramazza obtient, en 1974, un doctorat en psychologie à l’université Johns-Hopkins (Baltimore, Maryland). Enseignant-chercheur dans cette université jusqu’en 1993, il occupe divers postes universitaires aux États-Unis ainsi qu’à l’étranger (Montréal, Rome, College Park, Dartmouth, Genève, Trieste) jusqu’à sa nomination, en 1995, au département de psychologie de l’université Harvard, où il exerce en qualité de Daniel and Amy Starch Professor of Psychology, tout en dirigeant le Centre de recherche sur le cerveau et l’esprit de l’université de Trente (Italie).

Dès les années 1970, avec Edgar Zurif dont il fut l’élève, et à l’instar de neuropsychologues comme John Marshall et Tim Shallice, ardents défenseurs d’une neuropsychologie cognitive « fonctionnaliste », il est un des tout premiers à recourir à la psychologie cognitive expérimentale pour étudier les dysfonctionnements linguistiques observables dans l’aphasie et à évaluer ainsi la validité de telle ou telle modélisation psycholinguistique de l’« architecture fonctionnelle » du langage dans le cerveau/esprit humain, en vertu du « postulat de transparence » selon lequel les comportements verbaux consécutifs à la survenue d’une lésion cérébrale seraient le résultat du fonctionnement normal, mais réorganisé, d’un système de traitement de l’information dont une ou plusieurs composantes se trouveraient endommagées.

La cadre obligatoire d’une approche s’efforçant de comprendre la structure et le fonctionnement de la cognition humaine à partir d’une analyse de sa pathologie implique nécessairement le recours au cas unique et la mise en évidence de « doubles dissociations » fonctionnelles entre systèmes et sous-systèmes – perturbés/préservés – au sein d’architectures cognitives construites en vue de rendre compte des processus mentaux et représentations recrutés par les tâches.

On doit à Caramazza des contributions importantes dans le domaine des processus lexicaux (lecture/écriture) et dans le domaine de l’organisation cérébrale des représentations sémantiques.

—  Jean-Luc NESPOULOUS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Luc NESPOULOUS, « CARAMAZZA ALFONSO (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-caramazza/