MANGELSDORFF ALBERT (1928-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tromboniste et compositeur allemand, né le 5 septembre 1928 à Francfort-sur-le-Main, mort dans cette ville le 25 juillet 2005, Albert Mangelsdorff jouera d'abord du bop avant de devenir un extraordinaire improvisateur de jazz modal, de free jazz et de jazz-rock.

À l'âge de douze ans, il apprend le violon, et il découvre le jazz avec son frère aîné Emil (qui deviendra un célèbre saxophone alto), en fréquentant des clubs à une époque où le jazz est interdit par les nazis. Après la guerre, il joue de la guitare et du saxophone pour les troupes d'occupation alliées ; il occupe en 1947 son premier poste professionnel, comme guitariste au sein d'un big band de soldats américains. En 1948, il décide de se vouer au trombone, qu'il apprend avec Fritz Stahr, de l'Opéra de Francfort. Il se produit avec le pianiste Joe Klimm (1950), le New Jazz Stars de Hans Koller (1953-1954), le Frankfurt All Stars (1955-1956) et l'orchestre de la Radio du Land de Hesse (1955-1957). De 1955 à 1958, il codirige avec Joki Freund un quintette de hard-bop, puis il devient en 1958 directeur musical du Jazz Ensemble des Hessischen Rundfunks, qui vient d'être fondé. Mangelsdorff se produit pour la première fois aux États-Unis en 1958, au festival de jazz de Newport. En 1961, il forme un quintette avec Heinz Sauer, Günter Kronberg, Günter Lenz et Ralf Hübne. Il multiplie les concerts en solo, en même temps que les prestations avec des jazzmen américains comme John Lewis (Animal Dance, 1962) ou Slide Hampton. Il effectue au début de 1964 une tournée en Asie, à la suite de laquelle il enregistre l'album New Jazz Ramwong. En quelques années, Mangelsdorff est devenu un acteur incontournable du free jazz européen.

De 1967 aux années 1980, il est associé au Globe Unity Orchestra fondé par le pianiste allemand Alex Schlippenbach, ensemble constitué de musiciens eur [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« MANGELSDORFF ALBERT - (1928-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-mangelsdorff/