CHOUKEIRI AHMAD (1908-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un notable de Saint-Jean-d'Acre (Akka), Ahmad Choukeiri fait ses études secondaires à Jérusalem, puis commence son droit à Beyrouth, d'où il est expulsé à l'âge de dix-neuf ans par la puissance mandataire française. Il mêle à son travail auprès d'avocats en Palestine sous mandat britannique des tâches de journaliste palestinien et un militantisme politique à l'unisson d'un grand mouvement d'organisation des partis palestiniens face à la croissance du « foyer national » juif et son évolution vers une future Palestine-État juif.

À partir de 1949, ayant dû quitter son pays à la suite de la première guerre israélo-arabe, il est adjoint au secrétaire général de la Ligue des États arabes, l'Égyptien Azzām, et en même temps président de la délégation syrienne aux Nations unies. Dans cette même délégation, il participe activement à la conférence de Bandung en 1955. En 1957, il devient représentant à l'O.N.U. de l'Arabie Saoudite : destin typique de l'intellectuel palestinien qui se met au service, selon la conjoncture, de tel ou tel État arabe. En jouant en 1962 à propos du Yémen, la carte nassérienne, il s'aliène l'Arabie Saoudite, qui le démet de sa charge. Il rompt du même coup avec le leader historique de la révolte palestinienne contre le mandat britannique, Amin al-Husseini, qui vient de voir refuser par Nasser l'entrée de la Palestine dans la République arabe unie de 1958. En 1963, devant une Commission politique spéciale de l'Assemblée générale de l'O.N.U., Ahmad Choukeiri fait un discours vibrant en faveur des thèses palestiniennes. La mort de l'observateur palestinien à la Ligue arabe en 1963 lui permet, au grand mécontentement de l'Arabie Saoudite, d'occuper ce poste. Or, la question, lancée depuis 1959 par le président irakien Kassem, de l'« entité palestinienne » à restaurer sous la forme d'un État souverain en Cisjordanie et à Gaza (aux dépens de la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences sociales, directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques

Classification

Pour citer l’article

Olivier CARRÉ, « CHOUKEIRI AHMAD - (1908-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmad-choukeiri/