ĀGRĀ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville de l'Union indienne (État d'Uttar Pradesh), située dans l'ouest de la plaine du Gange, densément peuplée et constituant avec le seuil qui la sépare de la vallée de l'Indus une vieille région historique où se sont très souvent centrées les grandes constructions politiques de l'Inde, Āgrā est une fondation des empereurs moghols. Au xvie siècle, Akbar construisit, à proximité de la ville actuelle, l'éphémère capitale de Fatehpur Sikri et commença l'édification du fort Rouge, construit en grès vivement coloré. Mais c'est le shāh Jahan qui assura la célébrité d'Āgrā en y faisant construire, entre 1630 et 1652, le tombeau de son épouse, le Taj Mahal, très pur édifice de marbre blanc, l'un des monuments les plus fameux et les plus visités de l'Inde.

Inde : carte administrative

Inde : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Inde. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le fort Rouge et le Tāj Mahal sont installés sur la rive sud de la Jamma, en bordure de la ville actuelle dont l'expansion vers le sud est bloquée par un très grand cantonment, implantation militaire et administrative des Britanniques. La ville se développe donc surtout vers l'ouest. Elle est assez tassée et sans grand charme.

Āgrā déploie une grande activité touristique, mais elle remplit aussi une fonction de marché dans des campagnes très peuplées. Il y reste encore des industries dont l'origine remonte à l'artisanat de cour (textile et travail du marbre), mais elles tendent actuellement à se diversifier et à se moderniser. La ville comptait 1 275 000 habitants au recensement de 2001.

—  François DURAND-DASTÈS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AGRA  » est également traité dans :

FATEHPUR SIKRI

  • Écrit par 
  • Jeannine AUBOYER
  •  • 978 mots
  •  • 2 médias

Construite au sud d' Agra en Inde, sur une crête granitique qui domine la plaine arrosée par le Chambal, affluent de la Jumnā, Fatehpur Sikri a été fort bien restaurée et conservée ; la ville donne l'impression d'être demeurée intacte depuis le moment où elle a été abandonnée ; il ne lui manque que les aménagements intérieurs et éphémères – qui ont naturellement disparu – et elle présente le cas u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fatehpur-sikri/#i_27969

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Le style impérial mogol (1526-1857) »  : […] Akbar (1556-1605), fils d'Humāyun, affermit sur le trône la dynastie des Mogols et reconstitua l'unité traditionnelle de l'Inde septentrionale. Tolérant, il s'entoura de penseurs et d'artistes de toutes confessions, et son éclectisme se reflète dans les constructions élevées sur son ordre. Au voisinage d'Agra, sa capitale, il fonda la ville résidentielle de Faṭehpur-Sikrī autour du mausolée du sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_27969

MOGHOLS

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON, 
  • André GUIMBRETIÈRE, 
  • Mark ZEBROWSKI
  •  • 7 121 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Le style architectural auquel on donne le nom de moghol n'est pas apparu avant la seconde moitié du xvi e  siècle, avant le règne d'Akbar. L'intérêt passionné de cet empereur pour les cultures de la Perse, de l'Europe et de l'Inde le conduisit à créer une architecture de style éclectique. L'élégance de l'architecture persane jointe aux formes mas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moghols/#i_27969

MONUMENTS FUNÉRAIRES MOGHOLS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 684 mots

1235 Le mausolée d'Iltutmish, placé derrière le mur qibla de la mosquée Quwwat al-islam, à Delhi, est le plus ancien mausolée musulman en Inde ; en grès rouge de tradition indienne, cet édifice à coupole sur plan carré, avec des trompes d'angle, suit le schéma établi depuis le x e  siècle dans l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monuments-funeraires-moghols-reperes-chronologiques/#i_27969

SHĀH JAHĀN (1592-1666) grand moghol de l'Inde (1592-1658)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 572 mots

Empereur moghol de l’Inde (1628-1658), né le 5 janvier 1592 à Lahore, mort le 22 janvier 1666 à Agra. Le prince Khurram est le troisième fils de l’empereur moghol Jahangir et de la princesse rajput Manmati. Il épouse en 1612 Arjumand Banu Begam, plus connue sous le surnom de Mumtaz Mahal. Cette femme, l’une des trois qu’il prendra, est la nièce d’une autre épouse de Jahangir, Mihr-un-Nisa, surnom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shah-jahan/#i_27969

TADJ MAHALL, Agra (Inde)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 248 mots

Construit entre 1631 et 1647 par le souverain moghol Shāh Jahān à la mémoire de son épouse préférée, Mumtāz Mahal, le Tadj Mahall s'élève sur une plate-forme au fond d'un vaste jardin quadripartite, orné de canaux et de bassins. L'entrée monumentale s'ouvre sur une allée axiale, qui permet d'accéder à la terrasse principale. Située au sud, celle-ci porte le mausolée, de plan centré, surmonté d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadj-mahall/#i_27969

Pour citer l’article

François DURAND-DASTÈS, « ĀGRĀ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agra/