Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AFRIQUE (Structure et milieu) Biogéographie

Les migrateurs

Sans parler ici des oiseaux de mer, il faut distinguer les migrations s'effectuant à l'intérieur de l'Afrique et celles qui, dépassant le cadre de cette dernière, s'étendent au complexe Eurasie-Afrique.

Criquet migrateur

Criquet migrateur

Dans la première catégorie se placent d'abord les migrations acycliques et certains insectes, par exemple du criquet pèlerin (Schistocerca gregaria), du criquet migrateur (Locusta migratoria), ou de certains papillons, dont les apparitions massives peuvent résulter autant de brusques pullulations locales que des migrations proprement dites. Des Mammifères peuvent effectuer des déplacements saisonniers (Oryx sahéliens), provoqués par le hasard des averses (Addax sahariens) ou par la maturité de certains fruits (roussettes).

Afrique : migration de la Cigogne d'Abdim et de l'Hirondelle de cheminée

Afrique : migration de la Cigogne d'Abdim et de l'Hirondelle de cheminée

De nombreux Oiseaux sont des migrateurs intra-africains, par exemple la cigogne d'Abdim (Sphenorhynchus abdimii), qui niche du Sénégal à la mer Rouge pendant les pluies (d'été) et hiverne dans l'hémisphère Sud (du Katanga au Natal), et l'engoulevent à joues rousses (Caprimulgus rufigena) qui niche dans le Sud (Angola, Zimbabwe...) pendant l'été austral et remonte pendant l'été boréal (saison des pluies) vers les zones soudanienne et sahélienne.

Quant aux migrations intercontinentales, on sait que, chaque année, plus de 25 p. 100 des espèces d'oiseaux nichant en Eurasie, de l'Espagne à la Sibérie, viennent hiverner en Afrique tropicale, souvent jusque dans l'hémisphère Sud. Une évaluation de Moreau (1966) a estimé le nombre des individus passant chaque automne en Afrique à environ 1,6 milliard (sans compter les Limicoles). La plupart des espèces ne dépassent pas l'équateur (113 en Afrique occidentale, 120 au Kenya, 54 dans la province du Cap). Les migrants de provenances diverses peuvent occuper en Afrique des territoires distincts. La traversée du Sahara pose à beaucoup d'oiseaux des problèmes physiologiques sérieux, d'autant plus que l'hivernage en Afrique nord-équatoriale coïncide avec la saison sèche, apparemment défavorable à l'alimentation abondante. Celle-ci est nécessaire à l'accumulation de la graisse qui représente le « combustible » brûlé au cours de la traversée désertique et marine ; on rencontre d'ailleurs fréquemment au Sahara des cadavres de migrateurs.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Muséum national d'histoire naturelle

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Biogéographie

Biogéographie

Autruche

Autruche

Zèbres

Zèbres

Autres références

  • ÉVOLUTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DANS LE MONDE

    • Écrit par Yves GINGRAS
    • 3 611 mots
    • 16 médias
    ...l’Amérique. Quant à l’Asie, elle n’a pas vraiment modifié ses liens avec l’Europe et l’Amérique au cours des deux premières décennies du xxie siècle, signe que ces deux continents demeurent centraux sur le plan scientifique. Elle a cependant accru ses liens de collaboration avecl’Afrique et l’Océanie.
  • FRONTIÈRE

    • Écrit par Guillaume LACQUEMENT
    • 6 351 mots
    • 6 médias
    ...héritages coloniaux. Il se construit souvent en décalage avec la genèse des tracés, comme l’illustrent les frontières postcoloniales du continent africain. Les frontières africaines résultent d’un découpage rapide et exogène : les puissances européennes (notamment la France et le Royaume-Uni), rivales, mais...
  • NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE

    • Écrit par Nashidil ROUIAÏ
    • 4 923 mots
    • 3 médias
    D’autres critiques portent sur la nature des projets financés ou impulsés par la Chine à travers les Nouvelles Routes de la soie. L'Afrique du Sud s'est tournée vers la République populaire pour le financement à hauteur de 4 milliards de dollars de deux centrales à charbon. Pour sortir de la crise énergétique...

Voir aussi