ADAD ou HADAD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le panthéon classique, Adad, fils d'Anu, est le dieu de l'orage mésopotamien, mais son culte s'étendait largement au-delà de la Mésopotamie en particulier en Syrie, où il se confondit avec son homologue syrien Baal et le hourrite Teshub. Son symbole est la foudre ; on le comparait volontiers à un taureau sauvage. Il était assimilé, en astrologie, à la constellation du Corbeau. Ses manifestations sont essentiellement l'orage et les pluies diluviennes qui l'accompagnent. À ce titre, on l'invoquait dans les malédictions pour qu'il noie les récoltes du parjure ou, au contraire, pour qu'il provoque la sécheresse, donc la famine. Comme personnalité positive, il donne l'abondance agricole et préside, avec le dieu-Soleil Shamash, aux consultations oraculaires et à la prédiction de l'avenir.

—  Daniel ARNAUD

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (section des sciences religieuses) Paris

Classification


Autres références

«  ADAD ou HADAD  » est également traité dans :

ARAMÉENS

  • Écrit par 
  • R.D. BARNETT
  •  • 1 903 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Culture et religion »  : […] Il est difficile de dégager des quelques fragments et objets d'art découverts par les archéologues les traits d'une culture spécifiquement araméenne. Les princes araméens, notamment ceux de Bīt-Bahiani et de Sam'al, encouragèrent une forme locale d'art syrien fortement influencée par les Hittites ou les Mitannéens. Les Araméens, sans aucun doute, portaient, suivant les lieux, le costume de ces peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arameens/#i_13598

ASSYRO-BABYLONIENNE RELIGION

  • Écrit par 
  • René LARGEMENT
  •  • 4 258 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les divinités »  : […] Les Assyro-Babyloniens rencontrent leurs dieux à la limite de leurs possibilités d'action sur les éléments naturels : divinités astrales : Anu et Antu (divinités du ciel), Shamash et Sîn (dieu solaire et lunaire), Ishtar (déesse vénusienne)  ; dieux de l'atmosphère : Enlil et Adad ; dieux de la terre et des eaux : Enki-Ea, Tammuz. Ils leur attribuent la toute-puissance sur ces éléments et comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-assyro-babylonienne/#i_13598

ATARGATIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 226 mots

Grande déesse du nord de la Syrie ; son principal sanctuaire se trouvait à Hiérapolis-Bambyce (moderne Membidj) au nord d'Alep, où elle était vénérée avec son parèdre Hadad. Son ancien temple fut reconstruit en ~ 300 environ par la reine Stratonice, et ce fut sans doute en partie grâce à ce patronage que son culte se répandit dans diverses parties du monde grec où la déesse était généralement cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atargatis/#i_13598

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ouranos, Zeus et les dieux de l'orage »  : […] En Grèce, Ouranos a conservé plus nettement ses caractères naturistes : il est le ciel. Hésiode nous présente son approche, quand s'étendant en tous sens, « tout avide d'amour » et apportant avec lui la nuit, il enveloppe la Terre. Mais, à part le mythe, il ne nous est rien resté d'Ouranos, pas même une image. Son culte éventuel a été usurpé par d'autres dieux, en premier lie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_13598

TESHUB

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 81 mots

Un des nombreux dieux de l'orage adorés au Proche-Orient dans l'Antiquité. La personnalité de Teshub se confond, pour une grande part, avec celles du Baal syrien et du Mésopotamien Adad ; un même idéogramme les désigne dans l'écriture. Son culte a été répandu par les immigrants hourrites, dans la première partie du ~ II e  millénaire, à partir peut-être du Caucase, dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teshub/#i_13598

Pour citer l’article

Daniel ARNAUD, « ADAD ou HADAD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adad-hadad/