POBLET ABBAYE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une des créations cisterciennes les plus accomplies, à travers laquelle se lit l'histoire de l'ordre en Catalogne. Poblet fut fondée en 1153 par l'abbaye de Fontfroide, au diocèse de Narbonne, pour aider au repeuplement des terres de la nouvelle Catalogne, récemment conquise sur l'Islam par le comte de Barcelone Raymond-Bérenger IV. Il subsiste de cette première installation quelques constructions modestes et d'allure toute romane dans la partie orientale de la clôture. La fortune de la maison fut cependant rapide, à cause de la place qu'elle ne tarda pas à prendre dans l'État. Elle appuya la politique des rois d'Aragon et bénéficia de leur protection. L'abbaye, progressivement reconstruite suivant un programme infiniment plus ambitieux, offre encore de nos jours tous les bâtiments d'un monastère cistercien, chacun à son emplacement traditionnel. Commencée en 1166 et rapidement terminée, l'église constitue un ensemble architectural fort homogène, si l'on excepte la tour de la croisée, qui ne date que du xive siècle. L'importance de la communauté (quatre-vingts à cent moines en moyenne) imposa le choix d'un vaste chevet à déambulatoire et chapelles rayonnantes. Par ailleurs, les techniques gothiques font timidement leur apparition : alors que la nef et le transept sont encore couverts de berceaux brisés, la croisée d'ogives conquiert les collatéraux et le déambulatoire. C'est dans cette église que les rois d'Aragon se firent généralement enterrer à partir de Raymond-Bérenger IV. Au xive siècle, le roi Pierre le Cérémonieux (1335-1387) imagina d'élever leurs tombeaux sur deux grands arcs de maçonnerie bandés à la croisée du transept. La réalisation du projet fut confiée aux meilleurs sculpteurs catalans de l'époque. Malheureusement cet important décor souffrit de l'abandon du monastère en 1833. Il a été restauré par le sculpteur Federico Marés, après qu'une communauté cistercienne eut repris possession des lieux, en 1940. Du mobilier ancie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, « POBLET ABBAYE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-poblet/