LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984]- Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

30 juillet

Favori du 100 mètres papillon dont il détient le record du monde, l'Américain d'origine cubaine Pablo Morales pense longtemps remporter l'épreuve ; mais, « à la touche », Michael Gross, surnommé l'« Albatros », se déploie et s'adjuge la médaille d'or en battant le record du monde (53,08 s, contre 53,23 s pour l'Américain). Moins d'une heure plus tard, Gross est le dernier relayeur du 4 fois 200 mètres ; il s'élance avec plus d'1,5 s de retard sur l'Américain Bruce Hayes, le rejoint, mais Hayes, dans un sursaut, parvient à préserver 4 centièmes de seconde d'avance, et la médaille d'or va aux États-Unis (7 min 15,69 s, record du monde). Le Canada n'avait pas remporté le moindre titre en natation depuis 1912 : Alex Baumann, né à Prague en 1964, met fin à cette disette en gagnant le 400 mètres quatre nages (4 min 17,41 s, record du monde) ; un peu plus tard, sa compatriote Anne Ottenbrite s'adjuge le 200 mètres brasse.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984]- Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1984-20es-jeux-olympiques-d-ete/