LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984]- Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

28 juillet

Par un temps beau et chaud, plus de quatre-vingt-douze mille personnes assistent dans le Memorial Coliseum à une cérémonie d'ouverture digne de Hollywood : la fête est marquée par le dynamisme, la gaieté, et elle célèbre la jeunesse américaine ; l'homme-fusée Bill Suitor s'autopropulse avec son engin devant tous les spectateurs ; la Rhapsodie in Blue de Gershwin est interprétée par quatre-vingt-quatre musiciens jouant chacun sur un piano laqué blanc. Le long défilé des athlètes commence – la délégation de la Chine populaire est très applaudie. Dans son discours, Juan Antonio Samaranch, président du C.I.O., indique qu'il « regrette les absents ». Ronald Reagan, derrière une vitre blindée, proclame l'ouverture des XXes Jeux d'été célébrant la XXIIIe olympiade. Une jeune femme, Gina Hemphill, la petite-fille de Jesse Owens, pénètre dans le stade avec la torche, qu'elle transmet à Rafer Johnson, qui embrase la vasque. Edwin Moses, victime du trac, reste longtemps muet puis prête en bafouillant le serment des athlètes.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1984]- Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1984-20es-jeux-olympiques-d-ete/