MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

17 octobre

Tensions au village olympique. Sous la pression d'Avery Brundage, Douglas Roby, président du Comité olympique américain, signifie à Tommie Smith et John Carlos leur exclusion du village olympique. Leur camarade Lee Evans menace de ne pas courir la finale du 400 mètres.

La finale du triple saut voit le record du monde battu à plusieurs reprises : le Soviétique Viktor Saneïev s'impose (17,39 m à son dernier essai), devant le Brésilien Nelson Prudencio (17,27 m) et l'Italien Giuseppe Gentile (17,22 m). La finale du 5 000 mètres est très attendue par le public, qui espère voir briller le Mexicain Juan Martinez. Mais, à trois tours de l'arrivée, celui-ci est décroché par le Tunisien Mohamed Gammoudi, les Kenyans Kipchoge Keino et Naftali Temu ; Gammoudi démarre à la cloche, Keino revient, mais le Tunisien accélère de nouveau à 50 mètres du but et obtient la médaille d'or, devant Keino et Temu. Martinez est quatrième ; Ron Clarke (cinquième), le meilleur coureur de fond de son temps, ne sera jamais champion olympique. L'Américain Willie Davenport gagne assez facilement le 110 mètres haies en 13,3 s (record olympique). Le Hongrois Gyula Zsivotzky, deuxième à Rome et à T̄okȳo, s'impose enfin au lancer du marteau (73,36 m, record olympique), devançant Romuald Klim (U.R.S.S.) de 8 cm. Dans le 50 kilomètres marche, l'Allemand de l'Est Christoph Höhne se porte en tête à la mi-course et écœure ses rivaux : il l'emporte avec plus de 10 minutes d'avance sur le Hongrois Antal Kiss.

En cyclisme sur piste, Pierre Trentin aborde le kilomètre à la façon d'un boxeur : victoire ou défaite, le titre se jouera par K.O. Le Français s'impose en battant le record du monde (1 min 3,91 s).

Début des compétitions de natation, qui compte un programme copieux (vingt-neuf épreuves contre dix-huit en 1964) : record du monde pour les États-Unis dans le 4 fois 100 mètre [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1968-16es-jeux-olympiques-d-ete/