MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

20 octobre

Bouquet final des compétitions d'athlétisme. Le 1 500 mètres est l'une des épreuves les plus attendues des Jeux, en raison de l'opposition annoncée entre deux grands champions : l'Américain Jim Ryun, recordman du monde, et le Kenyan Kipchoge Keino. Le Kenyan Ben Jipcho lance la course sur un rythme très élevé, malgré l'altitude ; puis Keino démarre : aux 800 mètres, atteints en 1 min 53,3 s, Ryun est relégué à 4 secondes ; il se rapproche, compte moins de 2 secondes de retard aux 1 200 mètres ; mais Keino ne faiblit plus et s'impose en 3 min 34,9 s (record olympique), laissant Jim Ryun à 2,9 s. Les décathloniens terminent épuisés un 1 500 mètres rendu encore plus difficile par l'altitude : Bill Toomey (États-Unis) remporte la médaille d'or. L'Éthiopien Mamo Wolde succède à son compatriote Abebe Bikila dans un marathon dont l'arrivée se produit pendant que Dick Fosbury impose à la hauteur son style révolutionnaire, avec franchissement dos tourné à la barre (2,24 m, record olympique). L'Allemande de l'Est Margitta Gummel (19,61 m à son cinquième essai) bat le record du monde du lancer du poids. Les États-Unis remportent le relais 4 fois 100 mètres (38,2 s, record du monde), devant Cuba (38,3 s) et la France (38,4 s). Les Américains Vincent Matthews, Ron Freeman, Larry James et Lee Evans pulvérisent le record du monde du relais 4 fois 400 mètres (2 min 56,1 s). Les Américaines établissent elles aussi un record du monde (42,8 s) dans le 4 fois 100 mètres.

Le 200 mètres quatre nages, qui apparaît au programme olympique, voit la victoire de l'Américain Charles Hickcox, devant deux compatriotes. Debbie Meyer (États-Unis) gagne le 400 mètres nage libre en laissant loin derrière elle ses rivales. Claudia Kolb (États-Unis), avant tout spécialiste de la nage sur le dos, remporte le 200 mètres quatre nages (2 min 24,7 s) avec cinq longueurs d'avance sur sa compatriote Susan Pedersen (2 min 28,8 s).

L'Américain Bernie Wrightson s'impose au tremplin (170,15 points), devant l'Italien [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages






Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1968-16es-jeux-olympiques-d-ete/