NORDWIG WOLFGANG (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vainqueur du concours de saut à la perche aux jeux Olympiques de Munich en 1972, l'Allemand de l'Est Wolfgang Nordwig mit fin à l'hégémonie américaine sur cette discipline qui durait depuis la création des Jeux en 1896. Il fut par ailleurs trois fois champion d'Europe en plein air et détint le record du monde en 1970.

Wolfgang Nordwig est né le 28 août 1943 à Chemnitz. À une époque où la R.D.A. commençait à fabriquer des champions dans ses « usines » frelatées, Wolfgang Nordwig emprunte une voie moins controversée vers le succès : son physique est très ordinaire, il ne dispose pas de qualités de vitesse naturelles, ce qui lui permet de passer au travers de la maille serrée du système de détection est-allemand des espoirs athlétiques. Adolescent, il décide d'orienter sa carrière sportive vers le saut à la perche, tout en menant des études qui le conduiront jusqu'au doctorat en sciences physiques. Volontaire, discipliné, bourreau d'entraînement – il n'hésite pas à s'exercer dans le petit jardin familial ou dans un grenier aménagé en gymnase de fortune –, il progresse rapidement : à dix-neuf ans, il franchit 4,11 mètres ; un an plus tard, grâce à l'emploi d'une perche en fibre de verre, il passe 4,73 mètres, une performance de niveau mondial. Néanmoins, contrarié par une blessure, il doit renoncer à participer aux jeux Olympiques de Tōkyō en 1964.

Wolfgang Nordwig se fait connaître sur le plan international en 1966 : il s'impose aux Championnats d'Europe de Budapest en franchissant 5,10 mètres. En 1968, aux Jeux de Mexico, le concours de saut à la perche est somptueux : alors que le record du monde établi peu avant les Jeux par l'Américain Bob Seagren se situe à 5,41 mètres, trois concurrents franchissent 5,40 mètres ; au nombre des essais, Seagren obtient la médaille d'or, devant l'Allemand de l'Ouest Claus Schiprowski, médaillé d'argent, et Nordwig, médaillé de bronze. L'année suivante, à Athènes, Nordwig est de nouveau champion d'Europe (5,30 m), devant l'étoile montante de la discipline, le jeune Suédois de vingt et u [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NORDWIG WOLFGANG (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-nordwig/