TŌKYŌ (JEUX OLYMPIQUES DE) [1964]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

15 octobre

La finale du 100 mètres est très attendue car la veille, en demi-finale, le puissant Américain Bob Hayes (1,83 m, 86 kg), poussé par un vent soufflant à 5,28 m/s, a été chronométré en 9,9 s. Courant à la corde sur une cendrée gorgée d'eau et peu propice aux grandes performances, Bob Hayes ridiculise ses adversaires qu'il « avale » à la mi-course : il s'impose en 10 s (record du monde égalé), laissant à 2 mètres ses suivants, le Cubain Enrique Figuerola (10,2 s) et le Canadien Harry Jerome (10,2 s également). Diminué par une blessure, Al Oerter ne semble pas en mesure de remporter une troisième médaille d'or au lancer du disque, d'autant que le Tchécoslovaque Ludvik Danek, recordman du monde (64,55 m), a réussi un joli premier jet (59,73 m) ; le quatrième lancer de Danek est encore meilleur (60,52 m), mais Oerter, compétiteur-né, dépasse sa douleur et expédie le disque à 61 mètres (record olympique) à son cinquième essai, ce qui lui vaut un nouveau titre ; cet ingénieur de vingt-huit ans déclare qu'il sera sans doute encore présent à Mexico dans quatre ans... Dans le concours de saut en hauteur, la Roumaine Yolanda Balas est sans rivales : elle franchit 1,90 m (record olympique) alors que la meilleure des ses concurrentes, l'Australienne Michele Brown, s'est arrêtée à 1,80 m. Kenneth Matthews (Grande-Bretagne) remporte le 20 kilomètres marche (1 h 29 min 34 s, record olympique).

Trois records du monde de natation sont améliorés : Schollander, irrésistible, réalise 4 min 12,2 s dans le 400 mètres, Ian O'Brien (Australie) s'impose dans le 200 mètres brasse en 2 min 27,8 s et les Américaines remportent le relais 4 fois 100 mètres en 4 min 3,8 s.

L'Américaine Lesley Bush est championne olympique de haut-vol, devant l'Allemande Ingrid Engel-Krämer.

Finales d'aviron. En skiff, Viatcheslav Ivanov demeure le maître : le Soviétique, qui compte pourtant plus de 7 secondes de retard sur l'Allemand Achim Hill à 500 mètres du but, accélère brutalement la cadence et remporte une troisième [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « TŌKYŌ (JEUX OLYMPIQUES DE) [1964] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1964-15es-jeux-olympiques-d-ete/