Littérature française du xvie s.


BLASON, littérature

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 536 mots

Courant dès le xiie siècle, le terme de blason s'emploie à l'origine avec la signification de : discours, conversation, description, explication, propos. Vers la fin du xve siècle, c'est aussi une sorte de poésie, qui décrit minutieusement, sur le mode de l'éloge ou de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blason-litterature/#i_0

COQUERET COLLÈGE DE

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 340 mots

Fondé en 1418 sur la montagne Sainte-Geneviève à Paris par Nicolas Coquerel ou Coqueret, le collège de Coqueret reste obscur jusqu'à ce que, à la rentrée de 1547, Jean Dorat y soit nommé professeur, et sans doute principal : il devient dès lors le berceau de ce qu'on appellera la Pléiade. Autour de Dorat sont rassem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/college-de-coqueret/#i_0

EMBLÈMES LIVRES D'

  • Écrit par 
  • Claudie BALAVOINE
  •  • 795 mots

L'emblème, concrétisation spectaculaire et durable d'un langage symbolique qui s'élabore au xve siècle sur le modèle de l'exégèse allégorique antique, des « moralisations » des Métamorphoses d'Ovide, des Hieroglyphica d'Horapollon (où les hiéroglyphes égyptiens sont interprétés comme des idéogrammes), reçoit un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-d-emblemes/#i_0

FARCE

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 1 159 mots

On appelle farces les pièces de théâtre comiques composées du xiiie jusqu'au xvie siècle. On ne les nomme pas comédies parce que, selon les Arts poétiques du Moyen Âge, ce terme s'applique aux poèmes dont le début est triste et la fin plutôt joyeuse. On trouve le te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farce/#i_0

FOYERS DE CULTURE

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 9 708 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Le collège de Coqueret : la lecture des Anciens à la lumière de l'esprit nouveau »  : […] Arrêtons-nous d'abord sur l'exemple du collège universitaire du xvie siècle, véhicule d'idées nouvelles à l'intérieur d'une institution conservatrice. Non que l'autonomie du collège à l'intérieur de l'université ait été une innovation : l'hypertrophie du collège aux dépens de la Faculté a commencé dès le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foyers-de-culture/1-le-college-de-coqueret-la-lecture-des-anciens-a-la-lumiere-de-l-esprit-nouveau/

LYONNAIS POÈTES

  • Écrit par 
  • Ian Dalrymple McFARLANE
  •  • 2 117 mots

La ville de Lyon a connu un remarquable essor au xvie siècle. La faveur royale avait donné une nouvelle impulsion au commerce ; et, du point de vue militaire, Lyon a joui d'une situation privilégiée pendant les guerres d'Italie. Des artisans venus de l'étranger profitaient à la région. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-lyonnais/#i_0

ORAISON FUNÈBRE

  • Écrit par 
  • Claude THIRY
  •  • 1 295 mots

La coutume de louer et donc de pleurer un mort remonte à l'Antiquité : Grecs et Latins possédaient déjà la double tradition lyrique (thrènes ; nénies, élégies) et oratoire (panégyrique collectif ; laudatio funebris individuelle, méprisée par Cicéron pour ses excès). Le christianisme oriente le genre vers le sermon (les grands modèles en seront saint Ambroise et saint Grégoire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oraison-funebre/#i_0

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • Jacqueline DUCHEMIN, 
  • ETIEMBLE, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 6 891 mots

Dans le chapitre « À l'âge moderne »  : […] Dans les littératures modernes européennes, la pastorale jouit d'un remarquable succès du xve au xviiie siècle, et particulièrement vers la fin du xvie et le début du xviie siècle. Comme tous les genres élaborés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/3-a-l-age-moderne/

PLÉIADE

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 3 495 mots

La Pléiade offre le premier exemple de ce qui deviendra un phénomène spécifiquement français : l'émergence périodique d'une école littéraire qui, pour un temps, polarise les forces vives de l'intelligence et de la création. Comme les historiens du xixe siècle raffolaient de ce genre de périodisation, on peut se demander si la Pléiade considérée en tan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pleiade/#i_0

POÉSIE DU SENTIMENT RELIGIEUX (XVIe et XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine FRAGONARD
  •  • 1 107 mots

La fréquentation des Écritures, les affrontements de la fin du xvie siècle métamorphosent la notion même de littérature religieuse, en un temps où le religieux représente plus de la moitié des livres édités. Une littérature institutionnelle polémique, didactique, historique prend un essor inouï dans les deux É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesie-du-sentiment-religieux/#i_0

RHÉTORIQUEURS GRANDS

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 1 158 mots

Le nom de grands rhétoriqueurs a été donné, au xixe siècle, par les historiens de la littérature, à un groupe de poètes qui firent carrière auprès des ducs de Bourgogne, de Bretagne, de Bourbon et auprès des rois de France entre 1450-1460 et 1520-1530 environ. Pourtant cette désignation reste imprécise : les dix ou douze personnages auxquels on l'appl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grands-rhetoriqueurs/#i_0