Littérature chinoise


CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 719 mots
  •  • 1 média

Les origines de la littérature chinoise sont à peu près contemporaines de celles des deux autres littératures dont se nourrit encore la tradition du monde civilisé : celle de l'Inde et celle de l'Europe. Ici comme là, ces origines remontent à un ou deux millénaires avant l'ère chrétienne, et le nom de Confucius, vers l'an 500 avant J.-C., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_0

CHINOISES GRANDES ÉDITIONS

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 979 mots

L'un des traits remarquables de l'édition chinoise, pratiquement depuis ses débuts et jusqu'à ce jour, est la publication de vastes collections dont la visée n'est pas commerciale, mais idéologique ou politique : manifestation de piété (religieuse ou culturelle selon les cas), recherche du prestige, volonté de conserver un patrimoine ou de fixer une orthodox […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-editions-chinoises/#i_0

CI [TS'EU], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • Chantal CHEN-ANDRO
  •  • 1 032 mots

Le ci, texte à chanter, qui a fleuri sous la dynastie des Song (960-1279), se distingue du shi, poème régulier, non seulement par une prosodie différente (vers anisométriques, exploitation maximale des oppositions tonales) ou par son adaptation à des canevas musicaux (chaque poème est composé sur un air donné par avance), mais aussi par une écriture différen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ci-ts-eu-genre-litteraire-chinois/#i_0

FU [FOU], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • Yves HERVOUET
  •  • 1 601 mots

Le fu est un genre littéraire original dans la littérature chinoise, dont il est difficile de dire s'il se rattache, selon nos catégories occidentales, à la poésie ou à la prose. L'histoire du fu montre en fait que, malgré le traditionalisme de l'écrivain chinois, l'esprit a su finalement dominer les formes reçues du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fu-fou-genre-litteraire-chinois/#i_0

GU WEN [KOU WEN]

  • Écrit par 
  • Odile KALTENMARK
  •  • 1 176 mots

Le gu wen est une écriture, un style (wen) anciens (gu), ou, plus exactement, pour désigner un mouvement et un genre littéraires qui nous intéressent ici, un style imité de l'antiquité : on peut alors traduire gu wen par « prose antique ». Mais ce terme a encore un autre emploi. On a appelé gu wen d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gu-wen-kou-wen/#i_0

HUAINAN ZI (Liu An)

  • Écrit par 
  • Pierre MARSONE
  •  • 874 mots

En publiant le Huainan zi (le « Maître de Huainan ») pour la première fois dans une langue occidentale (Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, 2003), Charles Le Blanc, Rémi Mathieu et leurs collaborateurs ont enfin mis à la portée du plus large public une synthèse majeure de la sagesse et du savoir de la Chine dans les premières décennies de l'Empire (ii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huainan-zi/#i_0

JIAN'AN [KIEN-NGAN] LES SEPT POÈTES DE LA PÉRIODE (196-220)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 1 644 mots

L'époque Jian'an est l'une des plus brillantes de l'histoire littéraire chinoise. On désigne sous ce nom le quart de siècle (196-220) au cours duquel s'effondra la domination, quatre fois séculaire, de la dynastie des Han et se prépara par les armes la constitution des trois États qui allaient se partager sa succession. L'un de ceux-ci, celui de Wei, devait se c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jian-an-kien-ngan-les-sept-poetes-de-la-periode/#i_0

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 761 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le lyrisme chinois »  : […] Qu'on imagine un peuple, à tous les âges de la vie, à tous les degrés de l'échelle sociale, unanimement féru de rythmes et de chansons. Une langue sans flexion, dont les éléments immuables se passent aisément des particularisations du genre, du nombre, de la personne. Une syntaxe malléable, où le nom, l'adjectif, le verbe peuvent échanger leurs fonctions, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyrisme/2-le-lyrisme-chinois/

QINGTAN [TS'ING-T'AN]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 422 mots

Désignant un mouvement philosophique et littéraire de la Chine du iiie et du ive siècle, le terme qingtan veut dire « causeries pures » et caractérise « un certain type de discussions rhétoriques sur des sujets philosophiques et autres, très en vogue parmi les hautes classes cultivées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qingtan-ts-ing-t-an/#i_0

QU [K'IU]

  • Écrit par 
  • Odile KALTENMARK
  •  • 1 217 mots

Qu est un terme de la langue chinoise signifiant « courbe sinueuse », et, par dérivation, « modulation musicale, mélodie, musique ». Il existe, bien entendu, des types de musique très différents selon les époques et les provinces. Leur caractéristique fondamentale est la gamme composée de cinq notes q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-k-iu/#i_0

SHI [CHE], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • Odile KALTENMARK
  •  • 995 mots

La langue chinoise répond difficilement aux exigences de l'expression analytique, à cause de la polyvalence grammaticale de tous ses mots – qui leur confère en revanche autonomie et puissance suggestive ; l'imprécision des phrases entraîne la nécessité du rythme et du parallélisme : une telle langue se prête donc tout naturellement aux formes poétiques. Or, elle ne possède pas de mot voulant dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shi-che-genre-litteraire-chinois/#i_0

THÉÂTRES DU MONDE - La tradition chinoise

  • Écrit par 
  • Jacques PIMPANEAU
  •  • 3 492 mots
  •  • 2 médias

Les Occidentaux ignorent tout des conventions de l'opéra chinois et, quand ils ont l'occasion de voir une pièce, ils sont réservés ou réfractaires à ce qui en fait la qualité, mais applaudissent à tout rompre les aspects spectaculaires qu'un amateur chinois mépriserait. Le barbare venu de l'Occident n'a pas tort pour autant : ce qui l'intéresse, ce n'est pas d'augmenter son savoir sur l'opéra chin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-la-tradition-chinoise/#i_0

XIAOSHUO [SIAO-CHOUO], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • André LEVY
  •  • 1 582 mots

En chinois moderne, le terme « xiaoshuo », comme celui de shōsetsu en japonais, tend à devenir l'équivalent de la notion occidentale de roman, conte ou nouvelle. Mais, dans son acception originelle, le terme est beaucoup plus général. L'expression semble être née autour du début d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiaoshuo-siao-chouo-genre-litteraire-chinois/#i_0

YUEFU [YUE-FOU]

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 1 241 mots

Le terme yuefu, l'un des plus originaux et des plus significatifs de l'histoire de la littérature chinoise, désigne d'abord, pendant un peu plus de cent ans, un département de l'administration impériale des Han antérieurs (206 av.-9 apr. J.-C.), le « Bureau de la musique », responsable de la collecte des chansons populaires et de la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuefu-yue-fou/#i_0