Écrivains portugais



ANDRADE EUGÉNIO DE (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 697 mots

Poète portugais. Eugénio de Andrade est l'auteur d'une œuvre lyrique abondante. « Le réel, c'est le mot. » Ce vers pourrait résumer son art poétique fait de concision, de clarté, de transparence et d'harmonie rythmique.Né le 19 janvier 1923 à Póvoa da Atalaia (Beira Baixa), au nord du Portugal, José Fontinhas de son vrai nom connaît une enfance champêtre, […] Lire la suite

BOCAGE MANUEL MARIA BARBOSA DU (1765-1805)

  • Écrit par 
  • António COIMBRA MARTINS
  •  • 1 678 mots

Poète portugais, « la plus étrange, mais peut-être la plus originale des créatures poétiques de Dieu », selon William Beckford, l'auteur de Vathek, qui avait lu les poèmes de Manuel Maria Barbosa du Bocage et le connaissait personnellement.Le plus grand écrivain lusitanien de son siècle, maître inégalé du sonnet, il demeure, jusq […] Lire la suite

CAMÕES LUÍS VAZ DE (1525?-1580)

  • Écrit par 
  • Paul TEYSSIER
  •  • 4 220 mots
  •  • 1 média

Camões occupe chez les Portugais une place à part. Il est le prince des poètes, le classique par excellence. Il résume toute une littérature, et son œuvre est à la fois un sommet et une synthèse. Comment s'explique ce statut exceptionnel ?Sa vie est mal connue. Les documents d'archives sont à son sujet extrêmement rares. Camões a dû naître en 1524 ou en 1525, d'une famille noble, mais pauvre. Son […] Lire la suite

CASTELO BRANCO CAMILO (1825-1890)

  • Écrit par 
  • António COIMBRA MARTINS
  •  • 2 172 mots

Par son respect de la tradition, son goût du terroir, sa sensibilité larmoyante, versatile et pathétique, son langage opulent, son style truculent, succulent et turbulent, son opposition farouche au factice et au postiche, Camilo Castelo Branco est un écrivain typiquement portugais, mais il a été influencé par le roman-feuilleton français et par Balzac. Il est le précurseur de ces courants ethnolo […] Lire la suite

CASTILHO ANTÓNIO FELICIANO DE (1800-1875)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Poète et traducteur portugais né le 28 janvier 1800 à Lisbonne, mort le 18 juin 1875 à Lisbonne.Bien qu'aveugle dès son enfance, António Feliciano de Castilho fait des études classiques et publie à seize ans une série de poèmes, de traductions et d'écrits pédagogiques. Sa carrière littéraire peut être divisée en deux phases, dont le tournant se situe pendant la période révolutionnaire de la fin de […] Lire la suite

FERREIRA DE CASTRO JOSÉ MARIA (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 498 mots

Romancier portugais dont l'œuvre abondante dénonce avec générosité la condition misérable des exploités et s'inspire avec réalisme des souvenirs d'une expérience mouvementée. Né dans un petit village du nord du Portugal, Salgueiros, d'une famille très pauvre, José Maria Ferreira de Castro part, dès l'âge de douze ans, pour le Brésil et travaille quelques an […] Lire la suite

FERREIRA VERGÍLIO (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 842 mots

Considéré comme l'un des plus importants écrivains portugais de son époque, lauréat du prix Camões en 1992, Vergílio Ferreira fut aussi l'un des plus ardents défenseurs des libertés démocratiques, notamment sous le régime autoritaire de Salazar. Né à Melo (Gouveia), dans la serra d'Estrela, il fut professeur de lycée dans plusieurs villes du Portugal. Il mo […] Lire la suite

GARRETT JOÃO BAPTISTA DA SILVA LEITÃO DE ALMEIDA (1799-1854)

  • Écrit par 
  • Ronny A. LAWTON, 
  • Universalis
  •  • 1 239 mots

Initiateur du romantisme au Portugal et en même temps l'un de ses représentants majeurs, Garrett fut un poète engagé. Sa vie durant, il défendit les idées libérales qui lui valurent l'exil, la prison, la disgrâce. Ce qui ne l'empêcha pas de devenir le « maître à vivre » d'une partie de la société portugaise de son […] Lire la suite

HERCULANO ALEXANDRE (1810-1877)

  • Écrit par 
  • Ronny A. LAWTON, 
  • Universalis
  •  • 1 274 mots

Historien rigoureux et novateur, romancier de l'histoire, poète romantique, paléographe, Alexandre Herculano fut avant tout, dans sa patrie, le Portugal, le promoteur et l'ardent défenseur des idées libérales. Il vécut et lutta pour elles. Ni l'exil ni les disgrâces ne lui firent perdre cœur et ne purent l'empêcher d'écrire en même temps que d'agir pour son […] Lire la suite

JUNQUEIRO ABÍLIO MANUEL DE GUERRA (1850-1923)

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT
  •  • 447 mots

Poète portugais le plus représentatif de sa génération. En Junqueiro se croisent les principales tendances de son temps : un romantisme humanitaire, le réalisme, avec une ouverture vers le symbolisme, et, bien sûr, le saudosismo, ou regret nostalgique du passé. Ses premiers vers sont édités, et estimés, alors qu'il a seulement quatorze ans. D'abord destiné à l'état ecclésiastiq […] Lire la suite

LLANSOL MARIA GABRIELA (1931-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 174 mots

Écrivain portugais. Née à Lisbonne, Maria Gabriela Llansol est l'auteur de vingt-six livres écrits « dans les marges de la langue ». Son œuvre transcende toute frontière de genre et oscille constamment entre prose et poésie, fiction et journal intime. En français ont été traduits notamment le premier tome de son journal (Un faucon au poing, 1993), Les Errances du […] Lire la suite

LOBO ANTUNES ANTÓNIO (1942- )

  • Écrit par 
  • Michelle GIUDICELLI
  •  • 1 107 mots
  •  • 1 média

António Lobo Antunes fait partie de la génération d'écrivains portugais qui apparaît à la fin des années 1970, après que leur pays eut renoué avec la démocratie. Elle se caractérise par une grande liberté d'expression, une imagination fertile, le goût de la dérision, des écritures très diversifiées, souvent originales. Lobo Antunes est le plus provocateur, le plus excessif, le plus inventif.Descen […] Lire la suite

MIRANDA FRANCISCO DE DE (1481?-1558)

  • Écrit par 
  • Adrien ROIG
  •  • 643 mots

Poète et dramaturge portugais, Francisco de Sá de Miranda eut une grande influence sur l'évolution de la littérature au Portugal au xvie siècle. En l'absence de documents authentiques, la vie de ce personnage vénérable reste fort mystérieuse. Il existe bien une Vie du docteur Francisco de Sá de M […] Lire la suite

NAMORA FERNANDO (1919-1989)

  • Écrit par 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 717 mots

Enfant d'une famille de paysans, Fernando Namora naquit à Condeixa, au Portugal, le 15 avril 1919. Il étudia tout d'abord à Coimbra et, plus tard, à Lisbonne. Mais ses études supérieures de médecine se déroulèrent à nouveau à Coimbra.En 1938, il débuta dans la vie littéraire portugaise avec un livre de poèmes intitulé Relevos, et avec un […] Lire la suite

O'NEILL ALEXANDRE (1924-1986)

  • Écrit par 
  • Robert BRECHON
  •  • 825 mots

Le nom d'Alexandre O'Neill reste lié au surréalisme, dont il a introduit les valeurs subversives dans son pays, le Portugal, alors soumis à un régime d'ordre moral. Mais l'étiquette surréaliste ne donne qu'une faible idée de la richesse de sa personnalité. Ce poète d'avant-garde, cosmopolite, nourri de culture fra […] Lire la suite

PESSOA FERNANDO (1888-1935)

  • Écrit par 
  • Robert BRECHON
  •  • 2 000 mots
  •  • 1 média

Né et mort à Lisbonne, mais élevé en Afrique du Sud, alors britannique, poète bilingue, à la fois cosmopolite et nationaliste, sentimental et cynique, rationaliste et mystique, classique et baroque, Fernando Pessoa éprouvait très fortement le sentiment de n'être personne, à moins d'être plusieurs. C'est autour de cette intuition que s'organise son œuvre. Incapable de gérer ses contradictions dans […] Lire la suite

PIRES JOSÉ CARDOSO (1925-1998)

  • Écrit par 
  • Jacques FRESSARD
  •  • 889 mots

Tant par la constance de ses prises de position vigoureuses dans la vie publique de son pays – contre Salazar, le colonialisme, ou la censure –, que par son œuvre qui marque un tournant dans l'histoire du roman portugais contemporain, José Cardoso Pires peut être considéré comme une des grandes figures lusitaniennes de la seconde moitié du xxe siècle. […] Lire la suite

QUEIRÓS JOSÉ MARIA EÇA DE (1845-1900)

  • Écrit par 
  • António COIMBRA MARTINS
  •  • 2 591 mots

Queirós est l'un des écrivains portugais qui, entre 1865 et 1885, se sont dressés contre l'establishment, contre leurs aînés et contre le culte de la tradition. Ils étaient internationalistes, républicains, socialistes, violemment anticléricaux et quelquefois athées. On les regroupa sous le nom de génération de soixante-dix : c'est, en effet, entre 1865 et 1885 qu'ils écriviren […] Lire la suite

RIBEIRO AQUILINO (1885-1963)

  • Écrit par 
  • Françoise MASSA
  •  • 1 022 mots

L'une des figures littéraires les plus marquantes du xxe siècle portugais et sans doute l'un des plus grands écrivains du Portugal, tel est Aquilino Ribeiro. Sa terre natale, ses affections, les péripéties qui formèrent la trame de sa vie marquèrent profondément son œuvre.Né en 1885 à Carregal da Tabosa, près d […] Lire la suite

SAMUEL USQUE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 561 mots

Historien juif originaire du Portugal, auteur d'un classique de la littérature portugaise, Consolation aux tribulations d'Israël (Consolaç ao as tribulaç oes de Israel, Ferrare, 1553). Sa biographie est mal connue : issu d'ancêtres castillans, Samuel Usque avait reçu une éducatio […] Lire la suite

SARAMAGO JOSÉ (1922-2010)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 991 mots
  •  • 1 média

Le Portugal occupe une place centrale dans l'univers romanesque de José Saramago, où l'histoire et la fable, le mythe et le reportage, le réalisme et la fantaisie ne cessent de s'entremêler. « La chose la plus importante au monde est de savoir dire non à l'injustice » ; cette déclaration de l'écrivain, membre du Parti communiste à partir de 1959, révèle l'i […] Lire la suite

TORGA MIGUEL (1907-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 865 mots

Né le 12 août 1907 à São Martinho de Anta, dans la province de Trás-os-Montes, dans une famille de paysans, Miguel Torga gardera toujours l'empreinte de sa terre natale, âpre et rude. De son vrai nom Adolfo Correia Rocha, il choisit en 1934 pour pseudonyme un mot qui désigne une bruyère sauvage, auquel il accole le prénom de Cervantès et Unamuno. Après cinq années passées au Brésil, où il est empl […] Lire la suite

VICENTE GIL (1465 env.-env. 1537)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 180 mots

Comparé à Aristophane, surnommé le « Plaute portugais », qualifié de « Shakespeare immature », Vicente, dont l'œuvre fut écrite tantôt en espagnol, tantôt en portugais, est avec Torres Naharro le plus grand dramaturge de la Renaissance dans la péninsule Ibérique. La pureté et l'intensité de son lyrisme, la vivacité de son esprit satirique, son art de l'allégorie et du symbole, tels sont les aspect […] Lire la suite

VIEIRA ANTÓNIO (1608-1697)

  • Écrit par 
  • Raymond CANTEL
  •  • 1 193 mots

Célèbre jésuite portugais du xviie siècle, Vieira est la figure à la fois la plus extraordinaire et la plus représentative de son temps au Portugal. On le trouve partout au premier plan, dans l'éloquence sacrée, la politique, l'apostolat, dans la défense des esclaves et des nouveaux chrétiens, dans la littératu […] Lire la suite


Affichage 

José Saramago

photographie : José Saramago

photographie

Avec truculence et un goût certain de la polémique, José Saramago n'a cessé de réécrire l'histoire de son pays, le Portugal. 

Crédits : I. Garcia/ Getty

Afficher

José Saramago

José Saramago
Crédits : I. Garcia/ Getty

photographie