Histoire de la physique


A DYNAMICAL THEORY OF THE ELECTROMAGNETIC FIELD (J. C. Maxwell)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 338 mots
  •  • 1 média

Le physicien écossais James Clerk Maxwell envoie en octobre 1864 aux Comptes-rendus de la Royal Society de Londres le résumé d'un article intitulé « Une théorie dynamique du champ électromagnétique ». En six pages, le professeur de physique du King's College de Londres propose une théorie qui suppose que les effets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-dynamical-theory-of-the-electromagnetic-field/#i_0

ANTIPROTON (DÉCOUVERTE DE L')

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 224 mots

Depuis la découverte, en 1932, par Carl David Anderson , Prix Nobel de physique 1936, des antiélectrons, ou positons, dans les rayons cosmiques, la théorie de l' antimatière due au physicien britannique Paul Dirac (Prix Nobel de physique en 1933) était bien établie. Créer des antiparticules nécessite des projectiles d'énergie suffisante pour être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiproton-decouverte-de-l/#i_0

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 163 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Les origines philosophiques de la notion d'atome La notion d'atome a été formulée pour la première fois par les philosophes de la Grèce ancienne . On l'attribue à Empédocle , Démocrite , Leucippe, puis Épicure . Leurs conceptions d'une structure atomique de la matière ne procédaient pas d'observations ni d'expériences scientifiques au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome/1-historique/

ATOMIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe BOUYER, 
  • Georges LÉVI
  •  • 6 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines de la physique atomique »  : […] Le concept d' atome date des philosophes grecs de l'Antiquité : à la suite des idées d'Empédocle (490-430 av. J.-C.), Leucippe (environ 450 av. J.-C.) et son disciple Démocrite (vers 460-vers 370 av. J.-C.) ont suggéré que l' Univers était constitué d'espace vide et de particules insécables, les atomes (du grec atomos, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-atomique/1-les-origines-de-la-physique-atomique/

BARLOW ROUE DE

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 249 mots

Dispositif électromagnétique inventé en 1828 par le physicien anglais Peter Barlow pour montrer l'action d'un champ magnétique sur un courant électrique. La roue de Barlow est une roue à rayons métalliques, ou un disque de cuivre, mobile autour d'un axe horizontal, placé entre les branches d'un aimant en fer à cheval, également horizontal. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roue-de-barlow/#i_0

BASES DE LA THÉORIE ATOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 202 mots
  •  • 1 média

Le physicien et chimiste anglais John Dalton (1766-1844) expose en 1808 l'hypothèse atomique dans son ouvrage A New System of Chemical Philosophy. Il y écrit que « du rapport des poids dans la masse du composé, on peut déduire les poids relatifs des particules ultimes, ou atomes, des corps, et avec cette donnée, le poids et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bases-de-la-theorie-atomique/#i_0

BOHR ATOME DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 372 mots
  •  • 1 média

Deux ans après avoir soutenu sa thèse sur la théorie électronique des métaux, le physicien danois Niels Bohr (1885-1962) écrit en 1913 trois articles fondamentaux qui révolutionnent la compréhension de la structure de la matière . Le premier, paru le 5 avril dans le Philosophical Magazine, est titré « Sur la constitution des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome-de-bohr/#i_0

CALORIQUE

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 379 mots

Ancien nom de la chaleur considérée comme un fluide pondérable dérivant du feu platonicien. Passant à travers les parois des vases (à cause de l'acuité de ses arêtes et de ses sommets pointus), il provoquait, d'une part, la dilatation des corps (en s'insinuant entre leurs propres particules qu'il éloignait les unes des autres) et, d'autre part, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calorique/#i_0

CHAOS DÉTERMINISTE THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 321 mots

L'article « Sur la nature de la turbulence », publié en 1971 dans la revue Communications in Mathematical Physics, marque les débuts de la théorie du chaos déterministe. Le physicien belge David Ruelle et le mathématicien néerlandais Floris Takens y développent une vision nouvelle de la turbulence . Ils y analysent des modèles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-chaos-deterministe/#i_0

CHROMODYNAMIQUE QUANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 118 mots

Construite sur le modèle de l'électrodynamique, la théorie de la chromodynamique quantique explique l'interaction nucléaire forte responsable de la cohésion des noyaux atomiques. Fondée sur un principe abstrait de symétrie, dite de jauge, elle repose sur l'existence d'une charge dite de « couleur » portée par les quarks présents dans les protons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chromodynamique-quantique/#i_0

CINQUIÈME FORCE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Nicolas WITKOWSKI
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Des quatre forces fondamentales de la nature, la plus anciennement connue est aussi la plus mystérieuse. Alors que les interactions électromagnétiques forte et faible s'intègrent relativement bien dans un schéma théorique commun dit de grande unification, la gravitation reste une des grandes questions ouvertes de la physique. En janvier 1986, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-cinquieme-force/#i_0

CONDUCTION DE L'ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 170 mots
  •  • 1 média

Les travaux sur l'électricité de Stephen Gray (1666-1736) marquent la découverte de la conduction électrique. En février 1729, ayant frotté un grand tube de verre fermé par deux bouchons de liège, il constate « qu'il y avait certainement une vertu attractive communiquée au bouchon par le tube excité ». Il parvient à transmettre sur de grandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conduction-de-l-electricite/#i_0

COPENHAGUE ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Bernard d' ESPAGNAT
  •  • 738 mots
  •  • 2 médias

On regroupe sous ce nom les physiciens théoriciens qui, entre 1920 et 1930, après avoir élaboré la mécanique quantique, mirent en évidence ses aspects les plus révolutionnaires par rapport aux concepts en vigueur jusqu'alors et furent les instigateurs d'un très profond débat épistémologique qui se poursuit encore actuellement. La description […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-copenhague/#i_0

COULOMB LOI DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 159 mots
  •  • 1 média

Après avoir effectué des recherches sur les meilleures façons de fabriquer les aiguilles aimantées en 1777, le physicien français Charles Augustin de Coulomb développe la première théorie structurée du magnétisme en introduisant la notion de moment magnétique. Dans une série de sept Mémoires publiés de 1785 à 1791, il décrit l'action à distance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-coulomb/#i_0

CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 7 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La cristallographie »  : […] La science des cristaux naît véritablement au xviii e siècle, lorsqu'elle se distingue de la minéralogie dont l'histoire, jalonnée par les noms d'Aristote, d'Avianne et de Georgius Agricola, est beaucoup plus longue. L'idée que toute matière, solide, liquide ou gazeuse, est faite d'unités microscopiques élémentaires remonte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux/1-la-cristallographie/

DE LA RADIOACTIVITÉ À LA FISSION DE L'ATOME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 872 mots

1896 Après la découverte des rayons X par le physicien allemand Wilhelm C. Röntgen en 1895, de nombreux savants recherchent des sources naturelles de rayons X. Le physicien français Henri Becquerel découvre fortuitement que des sels d' uranium émettent des rayons nouveaux, qu'il appelle « uraniques ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-radioactivite-a-la-fission-de-l-atome-reperes-chronologiques/#i_0

DESCRIPTION DE L'ATOME

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 107 mots

Ernest Rutherford (1871-1937) propose en 1911 un modèle planétaire de l' atome . L'interprétation des résultats expérimentaux obtenus par ses collaborateurs Hans Geiger et Ernest Marsden sur la déviation violente des rayons α une mince feuille d'or lui permet de comprendre qu'un atome est constitué d'un noyau extrêmement dense et chargé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-de-l-atome/#i_0

DEUX FORMES D'ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 198 mots

Après avoir développé les expériences d'électrisation par influence, proposées par Stephen Gray (1666-1736), le physicien français Charles François de Cisternai Du Fay (1698-1739) met en évidence l'existence de deux formes d’électricité qu'il appelle « vitrée » et « résineuse ». Dans un mémoire à l'Académie royale des sciences, il relate en 1733 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deux-formes-d-electricite/#i_0

DIFFRACTION DES RAYONS X

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 366 mots
  •  • 2 médias

La thèse de William Lawrence Bragg (1890-1971), publiée en 1913 dans les comptes-rendus de la Cambridge Philosophical Society et titrée Diffraction d'ondes courtes électromagnétiques par un cristal, marque la naissance de l'étude moderne des solides, et en particulier des cristaux. Après ses études à Adélaïde en Australie (sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diffraction-des-rayons-x/#i_0

DYNAMO

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 240 mots

Le Belge Zénobe Gramme (1826-1901) met au point, en 1869, le premier générateur de courant électrique continu : la machine dynamo-électrique, appelée couramment dynamo. Son but est de convertir l'énergie mécanique en électricité. Les seuls moyens d'engendrer du courant continu à cette époque sont les piles ou accumulateurs, mais leur puissance est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamo/#i_0

DÉCOUVERTE DE L'ANTIMATIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 128 mots
  •  • 1 média

Le théoricien britannique Paul Dirac (1902-1984) prédit, en 1931, que, par nécessité de cohérence mathématique, une théorie quantique et relativiste doit associer à toute particule, comme l'électron, un alter ego de charge opposée. Le 2 août 1932, Carl David Anderson photographie, grâce à une grande chambre à brouillard, la trace d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-antimatiere/#i_0

DÉCOUVERTE DE L'EFFET JOSEPHSON

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 234 mots

Alors qu'il est encore étudiant à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne), le jeune théoricien gallois Brian D. Josephson (né en 1940) comprend en 1962 comment se comportent les électrons d'une jonction entre deux supraconducteurs. Il explique que, par un effet purement quantique, les électrons se groupent en paires pour passer sous la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-effet-josephson/#i_0

DÉCOUVERTE DE L'HOLOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pascal MARTIN
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Alors qu'il s'efforçait d'améliorer la qualité des microscopes électroniques en privilégiant la phase et non l'amplitude de l'onde, Dennis Gabor (1900-1979) découvre le principe de l' holographie , ce qui lui vaudra le prix Nobel de physique en 1971. Cette technique permet l'élaboration d'images en trois dimensions, ou hologrammes, en utilisant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-holographie/#i_0

DÉCOUVERTE DE LA RADIOACTIVITÉ NATURELLE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 158 mots

En février 1896, Henri Becquerel (1852-1908) prépare des cristaux de sulfate double d'uranyle et de potassium et, afin d'étudier leur phosphorescence, les place sur une plaque photographique entourée d'un papier. Le soleil étant absent, il enferme ses plaques dans un tiroir. Quelques jours plus tard, il constate qu'elles ont été fortement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-la-radioactivite-naturelle/#i_0

DÉCOUVERTE DES BOSONS W ET Z

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 161 mots

La découverte des bosons W et du boson Z en 1983 au collisionneur proton-antiproton du Cern confirme la théorie électrofaible de Sheldon Glashow, Steven Weinberg et Abdus Salam . Cette découverte a été rendu possible par la mise au point au Cern de Genève d'un intense faisceau d'antiprotons grâce à une technique originale inventée par Simon Van […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-bosons-w-et-z/#i_0

DÉCOUVERTE DES QUASI-CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 157 mots

Dan Shechtman , Ilan Blech, Denis Gratias et John W. Cahn découvrent en 1984, dans des alliages d' aluminium et de manganèse obtenus par trempe rapide, un ordre atomique présentant une symétrie pentagonale incompatible avec la périodicité spatiale caractéristique des cristaux. Cette découverte déclenche une vive controverse et Linus Carl Pauling […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-quasi-cristaux/#i_0

DÉCOUVERTE DES RAYONS X

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 123 mots
  •  • 1 média

En novembre 1895 à Würzburg (Allemagne), Wilhelm Röntgen (1845-1923) remarque que le verre du tube cathodique qu'il utilise pour ses expériences émet un rayonnement invisible capable d'impressionner une plaque photographique. Il montre aussi que ces rayons, qu'il nomme X, causent la fluorescence de divers matériaux et qu'ils sont d'autant plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-rayons-x/#i_0

DÉCOUVERTE DES SUPRACONDUCTEURS À HAUTE TEMPÉRATURE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 114 mots
  •  • 1 média

En 1986, le chimiste allemand J. Georg Bednorz et le physicien suisse Alex Müller inaugurent, aux laboratoires I.B.M. de Zurich, l'âge de la supraconductivité à haute température avec la fabrication d'une céramique, mélange de baryum, lanthane, cuivre et oxygène, de température critique proche de 30 kelvins. La multiplication des études sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-supraconducteurs-a-haute-temperature/#i_0

DÉCOUVERTE DU NEUTRINO MUONIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 212 mots

Les physiciens américains Jack Steinberger (né en 1921), Leon Lederman (né en 1922) et Mel Schwartz (1932-2006) montrent en 1962 qu'il existe au moins deux sortes de neutrinos, l'un attaché à l'électron, l'autre au muon. L'expérience utilise le synchrotron du Laboratoire national de Brookhaven (île de Long Island, près de New York). Les collisions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-neutrino-muonique/#i_0

EINSTEIN ET LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE, LES CHEMINS DE L'ESPACE-TEMPS (J. Eisenstaedt)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 965 mots

Si les principes et les conséquences de la théorie de la relativité restreinte ont été souvent, et parfois de façon excellente, vulgarisés, la complexité mathématique de la théorie d'Einstein de la gravitation – appelée relativité générale – est telle qu'elle n'est appréciée que d'un petit nombre de scientifiques. Pourtant, comme l'affirme Jean […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/einstein-et-la-relativite-generale-les-chemins-de-l-espace-temps/#i_0

ESPACE-TEMPS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PROVOST, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 980 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Espace et temps absolus »  : […] Dans l'Antiquité, la notion d'espace absolu est liée à la conception hiérarchique d'un Cosmos. La plupart des cosmologies des Anciens supposent l'existence d'un Univers tridimensionnel fini, avec la Terre pour centre. L'espace est alors formé par un ensemble de sphères homocentriques correspondant à chacun des astres errants ; il est fermé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-temps/2-espace-et-temps-absolus/

EXISTENCE DU GLUON

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 192 mots

Les chercheurs du centre Desy à Hambourg (Allemagne) mettent en évidence, en 1979, l'existence du gluon. Par une analyse précise de la topologie des trajectoires de particules créées dans l'annihilation d'un électron et d'un positon à haute énergie, les physiciens ont montré, cette année-là, que dans quelque 10 p. 100 des cas, les particules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/existence-du-gluon/#i_0

EXISTENCE DU NEUTRINO

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 109 mots
  •  • 1 média

L'existence du neutrino est proposée en 1930 par le physicien suisse d'origine autrichienne Wolfgang Pauli (1900-1958), pour sauvegarder le principe de conservation de l'énergie que les désintégrations radioactives β des noyaux atomiques ne semblaient pas respecter. Cette particule difficilement détectable, car elle interagit très peu avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/existence-du-neutrino/#i_0

EXPÉRIENCE DE YOUNG

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 202 mots
  •  • 2 médias

Le médecin et physicien anglais Thomas Young (1773-1829) s'intéressa particulièrement au problème de la nature de la lumière dont il disait qu'il pouvait nous aider à comprendre la nature de nos sensations et la constitution de l'Univers en général. En 1803, après avoir observé des franges dans l'ombre du bord d'une carte à jouer éclairée par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/experience-de-young/#i_0

FEU, élément

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 642 mots
  •  • 2 médias

Au lieu de l'eau de Thalès et de l' air d'Anaximène, Héraclite d'Éphèse (~ 535-~ 475) pense que le principe de toutes choses est le feu, le Soleil lui-même n'étant qu'une mitraille incandescente. À ces trois éléments Empédocle ajoute la Terre. Dans la cosmogonie platonicienne (Le Timée), qui reprend et développe la théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feu-element/#i_0

FORCE DE CORIOLIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 271 mots

Le mathématicien français Gaspard Gustave Coriolis (1792-1843) publie en 1835 un article intitulé Sur les équations du mouvement relatif des systèmes de corps. Il y montre que l’accélération de tout corps en mouvement relatif par rapport à un repère en rotation comporte un terme proportionnel à la vitesse relative, terme qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/force-de-coriolis/#i_0

FORMULATION DE L'ÉLECTRODYNAMIQUE QUANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 124 mots

La procédure de « renormalisation » proposée indépendamment en 1948 par le Japonais Shinichiro Tomonaga et les Américains Richard Feynman et Julian Schwinger résout de façon extrêmement ingénieuse une difficulté majeure de la théorie quantique de l' électromagnétisme et lui donne le statut de théorie mathématiquement cohérente. En absorbant dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formulation-de-l-electrodynamique-quantique/#i_0

FORMULATION DE LA THÉORIE ÉLECTROFAIBLE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 169 mots

En 1967, Steven Weinberg et Abdus Salam parviennent de façon indépendante à unifier en une seule théorie l' électromagnétisme et l'interaction nucléaire faible. Dans une remarquable synthèse de nombreux travaux théoriques antérieurs (en particulier ceux de Sheldon Glashow), Weinberg et Salam proposent que ces deux forces soient issues d'une même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formulation-de-la-theorie-electrofaible/#i_0

HYDRODYNAMICA (D. Bernoulli)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 184 mots
  •  • 1 média

Le traité Hydrodynamica, publié en 1738 par Daniel Bernoulli (1700-1782), fonde l'hydrodynamique moderne. Né le 8 février 1700 à Groningue (Hollande), fils du mathématicien Jean Bernoulli (1667-1748), Daniel Bernoulli a effectué la plupart des recherches sur ce sujet lors d'un séjour à Saint-Pétersbourg de 1725 à 1733. Cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrodynamica/#i_0

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 212 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Logique et physique »  : […] La physique dans l'Inde classique se réduisait aux théories philosophiques de l'école du Vaiśeṣika sur la structure atomique des cinq éléments : terre-eau-feu-vent-éther, les atomes et la causalité . La littérature musicale contient une étude des harmoniques. Mais la physique ne semble pas s'être constituée comme science. Formulé au départ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/3-logique-et-physique/

INTERACTIONS (physique) - Interaction gravitationnelle

  • Écrit par 
  • Alain KARASIEWICZ, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 1 978 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La théorie de Newton »  : […] Après des siècles de débats et de mesures, une synthèse décisive de ce qui constitue la notion de gravitation est exposée dans les Principia (1687) d' Isaac Newton . Elle a son origine dans la comparaison des forces de pesanteur en différents points de la Terre et dans l'observation du mouvement de la Lune (fig. 1 ). Newton suppose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-interaction-gravitationnelle/1-la-theorie-de-newton/

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 313 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mécanique »  : […] Les trois domaines de la mécanique auxquels les savants arabes ont consacré la plupart de leurs études sont la dynamique, la statique et l'hydrostatique. Pour le premier, encore que tributaires de la dynamique aristotélicienne, ils ont développé, à la suite de Jean Philopon, mais sans commune mesure avec lui, la théorie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-mathematiques-et-les-autres-sciences/3-la-mecanique/

LA DIOPTRIQUE (R. Descartes)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 183 mots

René Descartes (1596-1650) publie à Leyde (Hollande) La Dioptrique en appendice de son Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences. Il y montre que sa méthode est supérieure à la façon commune. Dans les deux premiers discours, intitulés « De la lumière » et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-dioptrique/#i_0

LASER

  • Écrit par 
  • Paolo BRENNI
  •  • 219 mots

La possible existence de l'émission stimulée (ou induite) de radiations électromagnétiques, qui est le phénomène fondamental permettant le fonctionnement du laser (light amplification by stimulated emission of radiation, signifiant amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement), est avancée par Albert Einstein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laser/#i_0

LEYDE BOUTEILLE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 177 mots

Condensateur électrique à diélectrique de verre, la bouteille de Leyde était, dans sa forme initiale, une fiole à moitié remplie d'eau dont l'ouverture était bouchée par un liège percé d'une tige métallique trempant dans l'eau. Pour charger la bouteille, l'extrémité libre de la tige était mise en contact avec un générateur à friction produisant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouteille-de-leyde/#i_0

LOI DE JOULE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 91 mots
  •  • 1 média

Le physicien anglais James Joule (1818-1889) établit en 1841 la loi qui porte son nom ; celle-ci lie la puissance cédée sous forme de chaleur à la résistance d'un conducteur électrique parcouru par un courant continu. Il réalise ensuite, en 1843, des expériences fondamentales pour déterminer l'équivalent mécanique de la calorie. Ses études liées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-joule/#i_0

MANHATTAN PROJECT

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 674 mots
  •  • 6 médias

On désigne sous le nom de Manhattan Project le premier programme américain de réalisations scientifique et technique destinées à la fabrication de bombes atomiques à uranium 235 et à plutonium , élaboré par les autorités américaines en 1943. Les travaux entrepris, qui mobilisèrent un grand nombre de savants de différents pays, constituent un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manhattan-project/#i_0

MATIÈRE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Hélène VÉRIN
  •  • 10 709 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'idéalisation de l'espace cristallin ; un détour heuristique vers les structures moléculaires »  : […] De longue date, la distinction et l' identification des minéraux se faisait d'après leurs attributs organoleptiques ; le repérage de formes caractéristiques n'était que l'un des arguments d'une diagnose mal assurée dans la hiérarchie des critères. Cependant, à la fin du xviii e siècle, sur la voie de la reconnaissance d'espèces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere/6-l-idealisation-de-l-espace-cristallin-un-detour-heuristique-vers-les-structures-moleculaires/

MATIÈRE (physique) - Plasmas

  • Écrit par 
  • Patrick MORA
  •  • 7 629 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Historique et premiers concepts »  : […] Les premières études sur les décharges, effectuées par le physicien britannique Michael Faraday , remontent aux années 1830. L'établissement des équations de Maxwell (1864), la découverte de l'électron en 1897 par le Britannique Joseph John Thomson (Prix Nobel de physique 1906) et la compréhension de la structure de la matière qui a suivi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-plasmas/1-historique-et-premiers-concepts/

MATIÈRE (physique) - États de la matière

  • Écrit par 
  • Vincent FLEURY
  •  • 5 813 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La division classique des états de la matière »  : […] À partir du moment où les pères de la thermodynamique étudient de façon systématique les propriétés de la matière dans des conditions maîtrisées et contrôlables de température et de pression, un ensemble immense de connaissances précises se met en place. Les mêmes machines thermiques permettent de liquéfier, solidifier et vaporiser les corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etats-de-la-matiere/2-la-division-classique-des-etats-de-la-matiere/

MESURE DE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Danielle FAUQUE
  •  • 214 mots

L'expérience du physicien et mathématicien italien Evangelista Torricelli (1608-1647), conçue en 1643, n'a aucune visée météorologique. Elle consiste seulement à montrer l'existence du poids de l' air . Pour cela, Torricelli remplit un tube de mercure qu'il retourne dans une cuve remplie elle aussi de mercure. Ce métal liquide descend dans le tube […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-pression-atmospherique/#i_0

MICROSCOPE

  • Écrit par 
  • Danielle FAUQUE
  •  • 267 mots

Il est difficile de dater avec précision la naissance du microscope. En 1615, Galilée (1564-1642) utilise un instrument à deux lentilles pour observer de petits objets et, en 1625, l'Accademia dei Lincei, à Rome, propose le mot microscopium. Les premiers microscopes présentent de graves défauts et les résultats sont décevants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscope/#i_0

MICROSCOPE ÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Paolo BRENNI
  •  • 243 mots

Le microscope électronique permet d'obtenir une image agrandie des objets observés grâce à l'utilisation d'un faisceau d'électrons à haute énergie. À partir du début du xxe siècle, le développement de la technologie du vide, des tubes électroniques ainsi que de la mécanique ondulatoire vont permettre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscope-electronique/#i_0

MISE AU POINT DU TRANSISTOR

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 142 mots

Le 23 décembre 1947, dans les laboratoires de la compagnie Bell Telephone, John Bardeen et Walter Brattain réussissent à faire fonctionner la première vanne électronique en utilisant trois cristaux de germanium . Ils l'appellent transfer resistor (résistance à transfert), ce qui sera abrégé en « transistor ». En quelques mois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mise-au-point-du-transistor/#i_0

MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Françoise BALIBAR
  •  • 6 913 mots

Certes, la conceptualisation du mouvement ne date pas des débuts de la science moderne. Force est de constater, cependant, que la physique moderne est née à propos de la question du mouvement et en réaction, sur ce point précis, contre la tradition de la science antique et médiévale. L'œuvre de Galilée marque à cet égard plus qu'un renouveau : une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement/#i_0

MÉCANIQUE - Histoire de la mécanique

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 6 186 mots
  •  • 3 médias

« Au commencement était la mécanique. » Ce mot du physicien allemand Max von Laue dans son Histoire de la physique (1953 ; trad. de Geschichte der Physik, 1946) est profondément vrai. L'homo faber a multiplié depuis des temps immémoriaux les moyens d'agir en annexant au service de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-histoire-de-la-mecanique/#i_0

NATURE DE LA LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 303 mots

Après ses études à Cambridge et un premier poste de professeur à l'université d'Aberdeen, le physicien écossais James Clerk Maxwell (1831-1879) est nommé professeur au King's College de Londres en 1860. C'est là qu'il obtient ses plus célèbres résultats sur l' électromagnétisme . En 1861 et 1862, il écrit un article titré « Sur les lignes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-de-la-lumiere/#i_0

NEUTRON

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 2 274 mots

Dans le chapitre « Découverte du neutron »  : […] L'histoire de sa découverte débute en 1911, lorsqu' Ernest Rutherford montre que la quasi totalité de la masse de l' atome est concentrée dans un volume très faible au centre de celui-ci. Une révolution est en route : l'atome vient de perdre son statut de particule insécable, et l'idée de noyau atomique vient de naître. Dans les années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neutron/1-decouverte-du-neutron/

NEWTON TÉLESCOPE DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Les lunettes – formées uniquement de lentilles – que Galilée commence à utiliser en 1609 à des fins astronomiques étaient des instruments médiocres, entachés d'aberration chromatique. Les lunettes plus importantes construites ensuite au cours du xviie siècle présentaient le même défaut, et étaient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescope-de-newton/#i_0

NOMENCLATURE DU SYSTÈME MÉTRIQUE

  • Écrit par 
  • Suzanne DÉBARBAT
  •  • 198 mots

La normalisation des poids et mesures, préoccupation remontant en France à Henri IV, voire à Charlemagne, est tentée sans succès à l'époque même où se crée (1667) l' Observatoire de Paris . Il faut attendre la Révolution française pour que l'Académie des sciences soit chargée de fixer les éléments d'un système d'uniformisation des poids et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomenclature-du-systeme-metrique/#i_0

NOTION DE COURBURE DE L'ESPACE-TEMPS

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 347 mots

En 1912, selon ses propres termes, Einstein « travaille comme un fou au problème de la gravitation ». Il s'aperçoit que, dans le cas simplifié d'un champ statique, les équations du mouvement d'un point peuvent s'interpréter comme des équations de Lagrange issues d'un principe de moindre action : « Il s'avère que les équations de la mécanique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-courbure-de-l-espace-temps/#i_0

ONDES, physique

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 570 mots

Inventée pour décrire les caractéristiques des vagues à la surface d’un plan d’eau, la notion d’onde joue depuis le xviie siècle un rôle central dans la compréhension de nombreux phénomènes physiques et dans la mise en équations mathématiques qui permet d’expliquer et de prédire le comportement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-physique/#i_0

OPTIQUE ONDULATOIRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 163 mots
  •  • 1 média

Augustin Fresnel (1788-1827) peut être considéré comme le fondateur de l'optique moderne. Dans son mémoire La Diffraction de la lumière, présenté en octobre 1815 à l'Académie des sciences, il écrit : « La théorie vibratoire se prête mieux à expliquer la marche complexe des phénomènes lumineux et comme alors réapparaît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-ondulatoire/#i_0

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 340 mots

S'appuyant sur les travaux du Britannique William Crookes (1832-1919), qui inventa le tube à rayons cathodiques, le physicien allemand Karl Ferdinand Braun (1850-1918) conçoit en 1897 un montage qui lui permet de rendre visible la forme d'un signal électrique. dans un tube à vide, Braun dispose une électrode (la cathode) qui émet un faisceau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscilloscope-cathodique/#i_0

PARATONNERRE

  • Écrit par 
  • Danielle FAUQUE
  •  • 194 mots

En 1745 est découverte la bouteille de Leyde , premier « condensateur électrique », qui emmagasinerait ce que l'on nomme le « fluide électrique ». Benjamin Franklin (1706-1790) propose l'expression de « charge électrique » pour interpréter le phénomène. Il pense alors que l'électricité n'est pas créée par frottement (seul moyen de l'obtenir à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paratonnerre/#i_0

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Accélérateurs de particules

  • Écrit par 
  • Michel CROZON, 
  • Jean-Louis LACLARE
  •  • 3 540 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Prémices et avancées techniques »  : […] Les premières expériences suivirent la découverte de la radioactivité naturelle, qui permit de disposer de sources de particules de faible vitesse : particules α ou noyaux d'hélium (rayonnement α) et électrons (rayonnement β). La physique nucléaire expérimentale démarra avec l'étude des effets de ces rayonnements sur les noyaux atomiques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-accelerateurs-de-particules/1-premices-et-avancees-techniques/

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Caractères généraux

  • Écrit par 
  • Maurice JACOB, 
  • Bernard PIRE
  •  • 8 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Un bref historique »  : […] La physique des particules, telle qu'elle existe aujourd'hui, s'est singularisée, dans les années 1950, en se séparant de la physique nucléaire, son objet d'étude propre étant non la structure du noyau de l'atome mais celle du proton, qui commençait à perdre son caractère élémentaire : ce dernier avait déjà une dimension reconnue ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-caracteres-generaux/4-un-bref-historique/

PERPÉTUEL MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 2 794 mots

Le vocabulaire et le thème du mouvement perpétuel appartiennent essentiellement à l'histoire des sciences, et, plus précisément, en Europe, à l'époque qui va du début du xvie à la fin du xviiie siècle. Le rôle important qu'ils ont tenu dans l'élaboration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-perpetuel/#i_0

PHILOSOPHIAE NATURALIS PRINCIPIA MATHEMATICA (I. Newton)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 136 mots
  •  • 1 média

Isaac Newton (1642-1727) expose dans ses Philosophiae naturalis principia mathematica (1687) la mécanique sous une forme logique parfaite. À partir de quelques lois décrivant les forces qui s'exercent sur les astres, il explique un grand nombre de phénomènes célestes. Il justifie les lois de Kepler en postulant une force […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophiae-naturalis-principia-mathematica/#i_0

PHYSIQUE - Les fondements et les méthodes

  • Écrit par 
  • Roland OMNÈS
  •  • 10 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l'atomisme de Démocrite à la physique des particules »  : […] Un bref historique de l'évolution des idées en physique permettra de rencontrer et de poser les principaux concepts, mieux peut-être que ne le ferait une discussion systématique des connaissances actuelles. Bien entendu, les considérations qui suivent ne visent aucunement à être complètes et l'on pourra en poursuivre l'étude en se référant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-les-fondements-et-les-methodes/3-de-l-atomisme-de-democrite-a-la-physique-des-particules/

PILE DE VOLTA

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 160 mots
  •  • 1 média

En 1800, le physicien italien Alessandro Volta (1745-1827) invente la première pile électrique. La découverte de l'électricité animale par Luigi Galvani (1737-1798) avait conduit Volta à étudier, dès 1792, les conditions d'excitation des muscles d'une grenouille et à mettre l'accent sur la nécessité d'un circuit électrique fermé constitué de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pile-de-volta/#i_0

PREMIÈRE RÉACTION NUCLÉAIRE EN CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY
  •  • 179 mots
  •  • 1 média

Le 2 décembre 1942, Enrico Fermi , physicien Italien (1901-1954) alors émigré aux États-Unis, réalise à l'université de Chicago la première réaction en chaîne, fondée sur la fission de noyaux atomiques. Celle-ci est obtenue en utilisant de l' uranium naturel (qui contient l'isotope 235, 235U, constituant 0,720 p. 100 de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-reaction-nucleaire-en-chaine/#i_0

PREMIÈRES ÉTUDES DU MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 115 mots
  •  • 1 média

En 1600, l'Anglais William Gilbert (1544-1603), que ses contemporains appellent le « père de la philosophie magnétique », publie à Londres son De Magnete magnetecisque corporibus et magno magnete tellure. Quelque quatre cents ans après la propagation en Occident de la boussole inventée en Chine et trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-etudes-du-magnetisme/#i_0

PREUVE EXPÉRIMENTALE DE LA STRUCTURE EN QUARKS

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 171 mots

L'expérience menée à l'accélérateur linéaire à électrons de Stanford (S.L.A.C) par Jerome Friedman, Henry Kendall et Richard Taylor permet de démontrer en 1968 la présence de structures ponctuelles chargées à l'intérieur du proton . Bien qu'on eût expliqué depuis plusieurs années le spectre des particules connues comme dû à une structure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preuve-experimentale-de-la-structure-en-quarks/#i_0

PROTON

  • Écrit par 
  • Nicole d' HOSE
  •  • 4 587 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] La masse et la charge du proton, c'est-à-dire de l'ion positif hydrogène, sont mesurées pour la première fois par le physicien allemand Wilhelm Wien en 1898, puis par le physicien anglais Joseph John Thomson en 1910. À cette époque, Thomson imagine que les électrons et les protons s'agglomèrent pour former l'atome, sorte de petite boule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proton/1-historique/

QUANTIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude de CALAN
  •  • 5 289 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La naissance de la physique quantique »  : […] L'état de la physique à la fin du XIXe siècle Depuis toujours, l'homme s'efforce de comprendre et de prévoir les phénomènes naturels. À la fin du xix e siècle, cet effort aboutit, en physique, à des succès impressionnants : presque tous les phénomènes physiques trouvent une explication et peuvent être prédits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-quantique/1-la-naissance-de-la-physique-quantique/

QUANTUM DE PLANCK

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

Le 14 décembre 1900, Max Planck (1858-1947), professeur de physique à l'université de Berlin, propose, lors d'une séance de la Société allemande de physique, une vision radicalement nouvelle du rayonnement des corps portés à haute température. Deux mois plus tôt, il avait explicité la distribution spectrale du rayonnement du corps noir selon une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quantum-de-planck/#i_0

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 436 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La découverte de la radioactivité »  : […] En 1895, Wilhelm C. Röntgen remarque que le verre du tube cathodique qu'il utilise pour ses expériences émet un rayonnement invisible capable d'impressionner une plaque photographique. Il nomme rayons X ce rayonnement étrange. Il présente sa nouvelle découverte à l'Académie des sciences de Paris en janvier 1896. Henri Poincaré est très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioactivite/1-la-decouverte-de-la-radioactivite/

RÉFLEXIONS SUR LA PUISSANCE MOTRICE DU FEU (S. Carnot)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 124 mots

Sadi Carnot (1796-1832) publie en 1824 ses Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance ; le principe, dit de Carnot, qu'il y énonce constitue le deuxième principe de la thermodynamique. Le rendement maximal d'un moteur thermique apparaît comme dépendant uniquement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexions-sur-la-puissance-motrice-du-feu/#i_0

RÖMER DÉMONTRE QUE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE N'EST PAS INFINIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 218 mots

Invité en 1671 par Jean-Dominique Cassini à séjourner à l' Observatoire de Paris , l'astronome danois Ole Christensen Römer (1644-1710) y étudie notamment le mouvement des satellites galiléens de Jupiter , découverts en 1610 par Galilée . Il constate que les occultations de ces satellites par la planète sont en retard par rapport aux prédictions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romer-demontre-que-la-vitesse-de-la-lumiere-n-est-pas-infinie/#i_0

SONAR

  • Écrit par 
  • Xavier LURTON
  •  • 4 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Historique »  : […] Bien que la capacité de l'eau à propager des ondes sonores ait été observée depuis fort longtemps, l'exploitation pratique de cette potentialité, se heurtant à des contraintes technologiques difficiles, en est relativement récente. L'idée de détecter activement, en envoyant des signaux acoustiques, des obstacles à la navigation ou des cibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonar/1-historique/

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 342 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] L'intérêt porté par l'homme aux phénomènes sonores remonte à la nuit des temps , mais cet intérêt ne fut pas dès l'origine d'ordre scientifique. Les premières recherches concernant les phénomènes sonores datent du vi e siècle avant l'ère chrétienne, époque à laquelle l'école pythagoricienne se pencha sur le fonctionnement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/1-historique/

SPECTROMÉTRIE DE MASSE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 7 058 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Apparue au début du xx e siècle, la spectrométrie de masse a apporté des éléments clés pour la compréhension du noyau atomique. Elle est issue de la découverte, par Eugen Goldstein en 1886, des rayons canaux dus aux ions positifs et de leur analyse par un champ magnétique, par Wilhelm Wien en 1898. En 1912, Joseph John Thomson […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrometrie-de-masse/1-historique/

SPECTROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 5 080 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Isaac Newton est le fondateur de la spectroscopie. Il a été le premier à comprendre que l'étalement des couleurs par le prisme est lié à la nature intrinsèque de la lumière et n'est pas inhérente au prisme (1666). En adjoignant au prisme un trou d'entrée pour mieux définir la source et un dispositif de focalisation, il a construit le premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectroscopie/1-historique/

SPIN ou MOMENT CINÉTIQUE ou ANGULAIRE INTRINSÈQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LÉVY-LEBLOND
  •  • 5 216 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La découverte du spin »  : […] Historiquement, la notion de spin a d'abord été introduite pour les électrons, par George Eugene Uhlenbeck et Samuel Abraham Goudsmit en 1925, pour rendre compte de propriétés particulières des spectres atomiques, notamment les dédoublements de raies. Wolfgang Pauli dégagea cette idée de ses représentations physiques initiales trop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spin/1-la-decouverte-du-spin/

SUPRACONDUCTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Étienne GUYON, 
  • Jérôme LESUEUR, 
  • Pierre NÉDELLEC
  •  • 4 725 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Découverte et développement »  : […] La supraconductivité a été découverte en 1911 à Leyde (Pays-Bas) par Heike Kammerlingh Onnes, qui venait de réussir la liquéfaction de l'hélium (4,2 K). Mesurant la résistivité d'un barreau de mercure, il constata qu'au-dessous de 4,15 K celle-ci tombait brutalement à une valeur infiniment faible. Cette « superfluidité » des électrons est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supraconductivite/1-decouverte-et-developpement/

SYMÉTRIE CP VIOLATION DE LA

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 400 mots

L'observation d'un mode de désintégration particulier d'un méson K neutre montre en 1964 qu'une symétrie liant matière et antimatière n'est pas respectée par la nature. Les années 1950 et 1960 étaient riches en découvertes de nouvelles particules élémentaires ; après les mésons π légers, qui semblaient jouer le rôle de médiateurs des forces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violation-de-la-symetrie-cp/#i_0

SYNCHROTRON RAYONNEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FARGE, 
  • Marie-Paule LEVEL, 
  • Paul MORIN, 
  • Yves PETROFF
  •  • 2 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Le principe du rayonnement qu'émet un électron en mouvement apparaît pour la première fois dans un ouvrage de J. Larmor en 1897 en ce qui concerne les électrons non relativistes, puis dans les ouvrages de A. Lienard et E. Wiechert en 1898 pour les électrons de vitesse arbitraire. La mise en évidence expérimentale eut lieu, d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-synchrotron/1-les-origines/

SYSTÈME MÉTRIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Suzanne DÉBARBAT
  •  • 418 mots

9 mars 1790 Un rapport de Talleyrand propose à l'Assemblée constituante un système de normalisation des poids et mesures. 8 mai 1790 Un décret, sanctionné par Louis XVI le 22 août, introduit le mot mètre. 27 octobre 1790 Une commission de l'Académie des sciences adopte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-metrique-reperes-chronologiques/#i_0

THERMODYNAMIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Arthur BIREMBAUT
  •  • 8 845 mots
  •  • 3 médias

Parmi les multiples formes de l'énergie, la chaleur est celle à laquelle les savants ont mis le plus de temps à donner un statut scientifique. Or toute discipline qui a pour objet l'étude d'une catégorie déterminée de phénomènes ne devient effectivement une science qu'à partir du moment où la mesure y est introduite. La physique est en définitive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermodynamique-histoire/#i_0

THERMOÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel ALAIS
  •  • 2 842 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] En 1822-1823, Thomas Seebeck décrit, dans un mémoire à l'Académie des sciences de Prusse, un phénomène qui correspond bien à la découverte du courant thermoélectrique se produisant dans un circuit fermé, formé de conducteurs différents et dont les jonctions sont à des températures différentes. L'explication par Seebeck de ce phénomène est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoelectricite/1-historique/

THÉORIE DE L'ARC-EN-CIEL

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 197 mots

Né à Ilchester (Angleterre) et mort à Oxford, le moine franciscain philosophe et théologien Roger Bacon (vers 1220-1292) appartient à l'école d'Oxford où il fut le disciple de Robert Grosseteste (vers 1175-1253), après avoir été étudiant à Paris. Dans l'Opus maius envoyé en 1267 au pape Clément VI, il développe sa vision de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-l-arc-en-ciel/#i_0

THÉORIE DE LA RELATIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 177 mots
  •  • 1 média

Albert Einstein propose, en 1905, la théorie de la relativité restreinte comme un nouveau cadre pour décrire de façon cohérente les phénomènes physiques mettant en jeu des vitesses proches de celle de la lumière . En imposant l'universalité de la vitesse de la lumière, la relativité restreinte mène à une description profondément modifiée de toute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-relativite/#i_0

THÉORIE DE LA SUPRACONDUCTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 122 mots
  •  • 1 média

Découverte sur un échantillon de mercure par le physicien néerlandais Kamerlingh Onnes en 1911, la propriété qu'ont certains éléments de n'opposer aucune résistance au passage d'un courant électrique à température suffisamment basse est comprise en 1957 par les physiciens américains John Bardeen , Leon Cooper et John Schrieffer. La théorie B.C.S. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-supraconductivite/#i_0

THÉORIE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 117 mots

L'astronome et physicien hollandais Christiaan Huygens (1629-1695), après de multiples travaux en mécanique et en astronomie , élabore à partir de 1678 et publie en 1690 une théorie ondulatoire de la lumière qui permet d'interpréter les lois de la réflexion et de la réfraction des rayons lumineux. Il s'oppose ainsi à l'approche géométrique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-ondulatoire-de-la-lumiere/#i_0

TRAITÉ DES CORPS FLOTTANTS (Archimède)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 121 mots
  •  • 1 média

Archimède (— 287-— 212) est sans aucun doute un des plus importants personnages de la science antique. Ses travaux sont encore mal connus et l'on a parfois du mal à distinguer les faits historiques d'éléments quasi légendaires qui les accompagnent depuis plusieurs siècles. Dans le Traité des corps flottants, il traduit en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-corps-flottants/#i_0

TRIANGLE DES FORCES THÉORÈME DU

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 226 mots

Le Flamand Simon Stevin (1548-1620) est le premier savant de la Renaissance à développer les œuvres d' Archimède . Dans son traité De Beghinschen der Weeghconst (Les Principes de la pesée), il examine la théorie du levier , établit les théorèmes relatifs au plan incliné et discute la détermination des centres de gravité des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theoreme-du-triangle-des-forces/#i_0

UNIFICATION DE L'ÉLECTRICITÉ ET DU MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 174 mots
  •  • 1 média

Dans une expérience devenue historique, le Danois Hans Christian Œrsted (1777-1851) démontre en 1820 les rapports entre l'électricité et le magnétisme . Il « tend une portion rectiligne d'un fil parcouru par un courant au-dessus d'une aiguille aimantée » et observe que l'aiguille « quitte sa position »... Publié le 21 juillet en latin à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-de-l-electricite-et-du-magnetisme/#i_0

VIDE TECHNIQUE DU

  • Écrit par 
  • Pierre AILLOUD
  •  • 6 407 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Le concept du vide est admis par les philosophes grecs fondateurs de l'atomisme. Leucippe (vers 440 av. J.-C.) et Démocrite (420 av. J.-C.) postulent que « toutes les choses sont composées d'atomes en incessant mouvement dans le vide ». Hélas, cette approche mécanistique ne trouve pas sa place dans la perfection aristotélicienne. La nature a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technique-du-vide/1-historique/

ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges ZISSIS
  •  • 8 168 mots
  •  • 12 médias

L’éclairage électrique a profondément bouleversé notre vie quotidienne. Il serait aujourd’hui inimaginable de s’en passer. Ainsi, du point de vue énergétique, plus de 30 milliards de lampes électriques (toutes technologies confondues) sont utilisées sur Terre, ce qui représente 19 p. 100 de la production mondiale d'électricité, soit près de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclairage-domestique/#i_0

ÉLASTICITÉ ET COMPRESSIBILITÉ DE L'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 115 mots
  •  • 1 média

Par ses expériences sur l'élasticité et la compressibilité de l' air , le physicien et chimiste irlandais Robert Boyle (1627-1691) établit en 1661 les bases nécessaires à ce qui deviendra connu sous le nom de loi de Boyle-Mariotte, par référence aux travaux simultanés du Français Edme Mariotte (1620-1684) : à température constante, une masse d'air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elasticite-et-compressibilite-de-l-air/#i_0

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 217 mots
  •  • 12 médias

La science de l'électricité s'est peu à peu constituée à partir de simples observations des phénomènes de la nature. La boussole en est la première application. La possibilité de produire à volonté de l'électricité fut acquise seulement au xviie siècle (machines statiques de Guericke et Huygens), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_0

ÉLECTROMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 181 mots
  •  • 1 média

L'expérimentateur anglais Michael Faraday (1791-1867) proposa le premier de décrire l'action de l'électricité en termes de champ électromagnétique plutôt que de mouvements de particules chargées. James Clerk Maxwell (1831-1879) généralisa et formalisa les résultats obtenus par les nombreux pionniers de l'étude des phénomènes électromagnétiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electromagnetisme/#i_0

ÉTHER

  • Écrit par 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 5 559 mots
  •  • 1 média

La notion d'éther est aussi vieille que la physique, mais sa signification a considérablement varié, suivant en cela l' évolution des théories et les progrès de l'expérience. Oscillant entre l'idée de feu, de lumière et celle de représentation subtile de la matière , elle est rarement associée, dans l'Antiquité, à celle de support d'action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ether/#i_0


Affichage 

La fée électricité

La fée électricité

vidéo

Considérée comme un phénomène merveilleux, l'électricité a longtemps été cantonnée aux cabinets de curiosité. Mais, au début du XIXe siècle, l'invention de la pile par Volta la fait entrer dans le domaine de la recherche scientifique. En 1831, Michael Faraday découvre le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microscope de Hooke

Microscope de Hooke

photographie

Le microscope conçu par l'Anglais Robert Hooke (1635-1702). Savant inventif, Hooke fit progresser la science dans de nombreux domaines. Il propose notamment de retenir, pour le degré zéro du thermomètre, le point de fusion de la glace. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Conducteurs : propriétés

Conducteurs : propriétés

tableau

Propriétés de quelques conducteurs thermoélectriques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pendule de Coulomb

Pendule de Coulomb

photographie

Le pendule de torsion mis au point par le Français Charles Augustin Coulomb (1736-1806). La physique moderne lui doit une meilleure connaissance des phénomènes électriques, magnétiques et mécaniques appliqués à l'étude des frottements. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Spectroscope

Spectroscope

photographie

Le spectroscope à prismes construit par l'opticien et astronome allemand Joseph von Fraunhofer (1787-1826), l'un des fondateurs de la spectroscopie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le cyclotron

Le cyclotron

photographie

Le physicien américain Ernest Orlando Lawrence (1901-1958), inventeur du cyclotron, un accélérateur circulaire permettant d'effectuer des réactions nucléaires, ici en 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Évolution depuis 1930 des accélérateurs de particules

Évolution depuis 1930 des accélérateurs de particules

graphique

Évolution des accélérateurs depuis 1930 (schéma de Livingston). Des premières machines électrostatiques, petits appareils de laboratoire apparus en 1930 au L.H.C. (Large Hadron Collider), machine de 27 km de circonférence, une série d'inventions techniques a permis d'atteindre des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Appareil de Thomson

Appareil de Thomson

dessin

Appareil de J. J. Thomson. Les électrons sont émis par la cathode C, accélérés en A, déviés en E par un champ électrique et observés en P sur un écran fluorescent. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Radiomètre de Crookes

Radiomètre de Crookes

photographie

Le radiomètre, inventé en 1875 par l'Anglais William Crookes (1832-1919), utilise un rayonnement lumineux pour faire tourner un moulinet à quatre ailettes noircies sur l'une de leurs faces. L'appareil mesure l'intensité des rayons solaires. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Rayons X : le laboratoire de Wilhelm Röntgen

Rayons X : le laboratoire de Wilhelm Röntgen

photographie

À l'université de Würzburg, en Bavière, Wilhelm Röntgen travaillait dans un laboratoire où rien ne pouvait le distraire des recherches passionnantes qu'il poursuivait sur le rayonnement mystérieux, appelé X, qu'il avait découvert en 1895. 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

L'accélérateur de protons de Cockcroft et Walton

L'accélérateur de protons de Cockcroft et Walton

photographie

L'accélérateur de protons par hautes tensions mis au point, en 1932, par les Britanniques John Douglas Cockcroft (1897-1967) et Ernest Walton (1903-1995). Pour leurs travaux, ils reçurent conjointement le prix Nobel de physique en 1951. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La table de travail de Hahn

La table de travail de Hahn

photographie

Le matériel utilisé par les physiciens allemands Otto Hahn (1879-1968) et Fritz Strassmann (1902-1980), en 1938, lorsqu'ils ont découvert le phénomène de la fission d'un noyau d'uranium bombardé par un flux de neutrons. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Stephen Gray

Stephen Gray

photographie

Gravure montrant le physicien anglais Stephen Gray (1666-1736), qui démontra en 1729 la conductibilité, c'est-à-dire le transport d'énergie à distance, découvrant ainsi l'électrisation par influence. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Principales découvertes en physique

Principales découvertes en physique

tableau

 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Particules élémentaires : propriétés

Particules élémentaires : propriétés

tableau

Les propriétés des particules élémentaires: les fermions (quarks et leptons) et les bosons vecteurs. Rappelons que chaque quark existe sous trois variétés de couleur: bleu, rouge et vert. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Utilisation pacifique de l'atome

Utilisation pacifique de l'atome

photographie

Le Sunday Express du 29 décembre 1946 relate la découverte, par les scientifiques du projet Manhattan, des possibilités d'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sonar : trajet des rayons sonores issus d'une source immergée

Sonar : trajet des rayons sonores issus d'une source immergée

graphique

Trajet des rayons sonores issus d'une source immergée à 700 m environ pour un certain profil de célérité assez courant. On y voit des zones insonifiées (zones d'ombre) et des zones de concentration de l'énergie acoustique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pompe de Boyle et Hooke

Pompe de Boyle et Hooke

photographie

L'Anglais Robert Boyle (1627-1691) construisit, avec Robert Hooke (1635-1703), cette pompe à air et l'utilisa lors de ses expériences sur l'élasticité et la nature de l'air. Il participa, en 1660, à la fondation de la Royal Society. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Éther électromagnétique

Éther électromagnétique

dessin

Modèle d'éther électromagnétique, selon Maxwell. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La fée électricité

La fée électricité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Microscope de Hooke

Microscope de Hooke
Crédits : Hulton Getty

photographie

Conducteurs : propriétés

Conducteurs : propriétés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Pendule de Coulomb

Pendule de Coulomb
Crédits : Hulton Getty

photographie

Spectroscope

Spectroscope
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le cyclotron

Le cyclotron
Crédits : Hulton Getty

photographie

Évolution depuis 1930 des accélérateurs de particules

Évolution depuis 1930 des accélérateurs de particules
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Appareil de Thomson

Appareil de Thomson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Radiomètre de Crookes

Radiomètre de Crookes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Rayons X : le laboratoire de Wilhelm Röntgen

Rayons X : le laboratoire de Wilhelm Röntgen
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

L'accélérateur de protons de Cockcroft et Walton

L'accélérateur de protons de Cockcroft et Walton
Crédits : Hulton Getty

photographie

La table de travail de Hahn

La table de travail de Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

Stephen Gray

Stephen Gray
Crédits : Hulton Getty

photographie

Principales découvertes en physique

Principales découvertes en physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Particules élémentaires : propriétés

Particules élémentaires : propriétés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Utilisation pacifique de l'atome

Utilisation pacifique de l'atome
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sonar : trajet des rayons sonores issus d'une source immergée

Sonar : trajet des rayons sonores issus d'une source immergée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Pompe de Boyle et Hooke

Pompe de Boyle et Hooke
Crédits : Hulton Getty

photographie

Éther électromagnétique

Éther électromagnétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin