Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BARLOW ROUE DE

Dispositif électromagnétique inventé en 1822 par le physicien anglais Peter Barlow (1776-1862) pour montrer l'action d'un champ magnétique sur un courant électrique. La roue de Barlow est une roue à rayons métalliques, ou un disque de cuivre, mobile autour d'un axe horizontal, placé entre les branches d'un aimant en fer à cheval, également horizontal. La partie inférieure de la périphérie de la roue trempe dans un bac à mercure. La démonstration consiste à faire passer un courant électrique dans celui des rayons de la roue qui est vertical, en reliant l'axe de la roue et le bain de mercure à un générateur à courant continu ; l'effet observé est la mise en rotation de la roue. En effet, le champ magnétique, horizontal et normal au plan de la roue, exerce sur l'élément de courant vertical une force perpendiculaire à la fois au champ et au courant. Autrement dit, si le rayon qui conduit le courant électrique était entièrement libre, la force tendrait à le faire sortir des branches de l'aimant tout en le maintenant dans sa position verticale. Mais ce rayon étant fixé au centre de la roue, seule son extrémité se déplace et la roue entre en rotation. Tous ses rayons venant successivement au contact du bain de mercure, la roue se maintient en rotation continue. On peut considérer que la roue de Barlow est une préfiguration du moteur électrique.

— Bertrand DREYFUS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : licencié ès sciences, bachelor of sciences, University of Chicago

Classification

Pour citer cet article

Bertrand DREYFUS. BARLOW ROUE DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • EXPÉRIENCE DE FARADAY

    • Écrit par Nicolas NIO
    • 1 482 mots
    • 1 média
    ...transféré, comme c’est le cas pour un rotor dans les machines électriques actuelles. Ces considérations techniques seront en partie résolues par le Britannique Peter Barlow (1776-1862) l’année suivante, lorsqu’il construira la roue à laquelle il a laissé son nom. Bien plus tard, en 1859, l’ingénieur italien Antonio...

Voir aussi