Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DIRAC PAUL (1902-1984)

Paul Dirac

Paul Dirac

Le physicien britannique Paul Adrien Maurice Dirac a marqué l'histoire de la physique moderne par sa description révolutionnaire de l'électron à l'aide d'une fonction d'onde à quatre composantes et par sa prédiction de la découverte des « antiparticules ».

Un ingénieur devenu mathématicien

Né à Bristol le 8 août 1902, Dirac est le fils d'un professeur de français immigré de Suisse et d'une bibliothécaire née en Cornouailles. De nationalité suisse par sa naissance, il est naturalisé britannique en 1919 ; il fait des études d'ingénieur électricien à l'université de Bristol, mais la mauvaise situation économique qui règne dans l'Angleterre de l'après-guerre l'empêche de trouver du travail dans sa spécialité. Il entreprend alors des études de mathématiques à l'université de Bristol et obtient brillamment son bachelor en 1923. Grâce à ce succès, il bénéficie d'une bourse qui lui permet d'achever ses études universitaires dans le département de physique du St John’s College de Cambridge. Il approfondit l'étude de la relativité générale sous la direction de l'astronome et physicien Ralph Fowler (1889-1944) et soutient en 1926 la première thèse de doctorat consacrée au tout nouveau sujet qu’est la mécanique quantique. Bénéficiaire de 1925 à 1928 d'une bourse de la Commission royale pour l'exposition de 1851 (créée en 1849 par le prince Albert, elle distribue encore annuellement plusieurs bourses pour des études avancées), il bénéficie de séjours à Copenhague (Danemark), Göttingen (Allemagne) et Madison (Wisconsin, États-Unis). Nommé « professeur lucasien de mathématiques » à l'université de Cambridge en 1932, il partagera avec l'Autrichien Erwin Schrödinger (1887-1961) le prix Nobel de physique en 1933 « pour la découverte de formes nouvelles de la théorie atomique ». Dirac prend sa retraite de l'université de Cambridge en 1969 et émigre avec son épouse aux États-Unis où il obtient un poste de professeur visiteur puis de professeur de plein exercice à l'université d'État de Floride à Tallahassee. Il donne un cours de relativité générale, publié en 1975 par les éditions Wiley et dont les rééditions successives seront amplement utilisées par les étudiants et les chercheurs. Dirac meurt le 20 octobre 1984 à Tallahassee (Floride) après une longue maladie.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Paul Dirac

Paul Dirac

Autres références

  • DÉCOUVERTE DE L'ANTIMATIÈRE

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 126 mots
    • 1 média

    Le théoricien britannique Paul Dirac (1902-1984) prédit, en 1931, que, par nécessité de cohérence mathématique, une théorie quantique et relativiste doit associer à toute particule, comme l'électron, un alter ego de charge opposée. Le 2 août 1932, Carl David Anderson photographie,...

  • ANTIMATIÈRE

    • Écrit par Bernard PIRE, Jean-Marc RICHARD
    • 6 931 mots
    • 4 médias
    ...positivement ; on peut dire plus généralement que les charges opposées jouent des rôles différents dans la matière qui nous entoure. La théorie de l'électron, élaborée parDirac, rétablit une symétrie entre les charges positives et les charges négatives, en introduisant le concept d'antiparticule.
  • CHAMPS THÉORIE DES

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 4 463 mots
    • 1 média
    ...de moment angulaire intrinsèque multiple impair de h/4π obéissent à des lois statistiques différentes, énoncées par Enrico Fermi (1901-1954) et Paul Dirac (1902-1984). Les champs quantiques fermioniques ressemblent aux champs bosoniques, et les objets théoriques fondamentaux qui les décrivent sont...
  • ÉLECTRICITÉ - Histoire

    • Écrit par Jacques NICOLLE
    • 6 197 mots
    • 11 médias
    Paul Dirac (1902-1984) contribue à édifier une mécanique ondulatoire relativiste qui permet d'interpréter les phénomènes dus au moment magnétique propre de l'électron. La mécanique ondulatoire relativiste, grâce à d'autres expériences, intervient dans le développement de la physique des solides et ses...
  • FERMIONS

    • Écrit par Jean-Eudes AUGUSTIN, Bernard PIRE
    • 13 418 mots
    • 9 médias
    ...construit permet d'écrire une équation avec laquelle, pour la première fois, un calcul correct de l'atome d'hydrogène est possible. Le physicien anglais Paul Dirac (1902-1984) aboutit indépendamment à des conclusions similaires à celles de Pauli, mais poursuit la quête d'une description dans laquelle l'invariance...
  • Afficher les 10 références

Voir aussi