Cameroun, géographie


BÉNOUÉ

  • Écrit par 
  • Marie-Christine AUBIN
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

Affluent du Niger qui prend sa source dans le massif de l'Adamaoua, à la frontière du Cameroun et du Nigeria, la Bénoué coule dans un fossé tectonique, très large et à faible pente, dont la formation s'est accompagnée de volcanisme : massif de l'Adamaoua, îles du golfe de Guinée (Bioko, Sao Tomé, Annobón, Príncipe). C […] Lire la suite

CAMEROUN

  • Écrit par 
  • Maurice ENGUELEGUELE, 
  • Jean-Claude FROELICH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 12 141 mots
  •  • 6 médias

État de l'ouest de l'Afrique, sur le golfe de Guinée, le Cameroun occupe une place particulière sur l'échiquier africain. Avec une superficie de 475 442 kilomètres carrés et une population de 19,4 millions d'habitants (2010), le pays a été un territoire sous mandat international à la fin de la Première Gu […] Lire la suite

CAMEROUN MONT

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 168 mots

Le mont Cameroun se situe sur la façade maritime du Cameroun, à une vingtaine de kilomètres des côtes du golfe de Guinée. Il est né d'un volcanisme intra-plaque (volcan-bouclier) ; son dynamisme éruptif est de type hawaiien (effusif avec des fontaines de lave) et les produits émis sont plutôt des basaltes tholéiitiques. En cela, le mont Cameroun apparaît co […] Lire la suite

DOUALA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 409 mots
  •  • 1 média

Ville du Cameroun, capitale de la province du Littoral, Douala connut, à partir de 1884, un essor rapide lorsque l'Allemagne obtint des rois Bell et Akwa la souveraineté sur leurs domaines. Capitale du Cameroun de 1885 à 1909, elle dut sa fortune à son port, que des voies ferrées relièrent bientôt à la capitale […] Lire la suite

ÉDÉA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 258 mots
  •  • 1 média

Ville du Cameroun, chef-lieu du département de la Sanaga-Maritime dans la province du littoral, Édéa doit sa fortune à la construction (de 1949 à 1953) d'un barrage et d'une centrale hydraulique, ainsi qu'à sa position le long du chemin de fer transcamerounais. Les conséquences économiques et démographiques se sont révélées décisives pour ce petit chef-lieu […] Lire la suite

TCHAD LAC

  • Écrit par 
  • Isabelle CRUCIFIX
  •  • 556 mots

Véritable mer intérieure située à une altitude de 281 mètres, le lac Tchad s'étend aux confins de quatre États : le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun.On estime qu'au Paléolithique le lac Tchad occupait toute la partie sud-est du […] Lire la suite

YAOUNDÉ

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 624 mots
  •  • 1 média

La capitale du Cameroun a dépassé le million d'habitants au milieu des années 1990 alors qu'elle n'en comptait que 100 000 en 1960. Avec un rythme de croissance aujourd'hui ralenti, la population de Yaoundé est estimée, en 2006, à 1 200 000 habitants. Poste militaire implanté par l'administration coloniale allemande à la fin du xix […] Lire la suite


Affichage 

Cameroun : milieux naturels et communication

Cameroun : milieux naturels et communication

carte

Milieux naturels et axes de communication au Cameroun. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Oléoduc au Cameroun

Oléoduc au Cameroun

photographie

Soudeurs travaillant sur une section de l'oléoduc qui achemine le pétrole tchadien à travers le territoire camerounais sur près de 1 000 kilomètres, depuis le gisement de Doba (dans le sud du Tchad) jusqu'à Kribi, le port pétrolier situé dans le sud du Cameroun, dans le... 

Crédits : Tom Stoddart/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Cameroun : milieux naturels et communication

Cameroun : milieux naturels et communication
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Oléoduc au Cameroun

Oléoduc au Cameroun
Crédits : Tom Stoddart/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie