Henri-Jacques STIKER

docteur en philosophie

ANATHÈME

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 161 mots

Dans le langage courant, anathème est simplement synonyme de blâme, de réprobation, de répréhension. Dans l'histoire de l'Église, le terme a un sens plus précis et désigne une sentence excluant de la communauté chrétienne quiconque tient pour vraie telle doctrine. Par cette sentence se terminaient les canons des conciles ; elle consistait en un texte bref résumant une opinion avant d'en prononcer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatheme/#i_0

DULIE & HYPERDULIE

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 284 mots

La pratique populaire chrétienne consistant à rendre un culte aux saints, avec les excès ou les mépris qu'elle peut entraîner, a amené les théologiens et l'Église officielle à prendre position à ce sujet. On a admis qu'une forme de culte était légitime vis-à-vis des saints, mais en précisant qu'il fallait la distinguer du culte rendu à Dieu lui-même. La doctri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dulie-et-hyperdulie/#i_0

LAÏCAT

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 739 mots

Notion qui, dans les Églises chrétiennes et notamment dans l'Église catholique, recouvre une réalité ancienne, qui se trouve soumise aujourd'hui à une évolution notable. Le terme laïc (en latin ecclésiastique, laicus, qui vient du grec laos, « peuple ») ne se trouve pas dans la Bible, où il est question cependant soit du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicat/#i_0

OBLATS

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 308 mots

Terme qui vient du latin oblatus (« qui est offert ») et qui, dans le christianisme, a pris un sens soit liturgique, soit monastique. Avant la célébration de la messe, dans les liturgies latines anciennes, les fidèles apportaient, d'une part, ce qui était nécessaire pour l'eucharistie (pain et vin), d'autre part, leurs dons pour l'ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oblats/#i_0

PARABOLE, religion

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 549 mots

Récit allégorique, habituellement assez bref, sous lequel, dans les textes néo-testamentaires et spécialement dans les Évangiles, se cache un enseignement, selon un procédé populaire et oriental consistant à faire passer un message au moyen d'une comparaison (en grec, parabolè) : « Le royaume de Dieu est semblable à un grain de sénevé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parabole-religion/#i_0

SILENCE

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 558 mots

Il semble impossible de parler de ce qui est absence ou abolition de toute parole. Le silence se présente comme le point zéro à partir duquel s'inaugure tout langage, sans qu'on y puisse faire retour. Pour reprendre une terminologie empruntée à Claude Lévi-Strauss, on peut dire que le silence est la nature pure, donc l'inabordable, la culture étant la rupture définitive du silence. Celui-ci ne sau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silence/#i_0

THOMAS D'ERFURT (fin XIIIe-déb. XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 984 mots

Auteur d'un traité, rédigé aux alentours de 1300 et intitulé Grammatica speculativa ou De modis significandi, qui figurait jusqu'en 1921 dans les œuvres de Jean Duns Scot (éd. Vivès, Paris, 1891). Lorsque M. Grabmann corrigea cette erreur d'attribution, Heidegger venait de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-d-erfurt/#i_0

TOUSSAINT

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 368 mots

La fête de « tous les saints », que l'Église catholique célèbre le 1er novembre, est relativement populaire parce qu'elle s'est trouvée liée à la commémoration des défunts, fixée au 2 novembre. Beaucoup de fidèles n'ayant de pratique liturgique que quatre fois l'an (Noël, Pâques — ou les Rameaux —, le 15 août, la Toussaint), cette fête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toussaint/#i_0