Giovanni IOPPOLO

lecteur à l'université François-Rabelais, Tours

ARBASINO ALBERTO (1930- )

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 506 mots

Né le 22 janvier 1930 à Voghera (près de Milan), Alberto Arbasino étudie le droit à Milan, à Paris et à La Haye. Spécialiste de droit international, il a enseigné jusqu'en 1965, d'abord à l'université de Milan, puis à celle de Rome. Sa première nouvelle, Distesa (Étendue), est publiée en 1955 par la revue Paragone. C'est à partir de 1956 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-arbasino/#i_0

BORGESE GIUSEPPE ANTONIO (1882-1952)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 293 mots

Après des études universitaires à Florence, Borgese assume de 1904 à 1906 la direction de la revue Hermes. Jusqu'en 1931, il s'impose, en Italie, sous le visage du jeune intellectuel brillant : poète, romancier et critique averti qui collabore à la recherche universitaire par l'enseignement de la littérature allemande et de l'esthétique. Son départ pour les États-Unis est motiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-antonio-borgese/#i_0

BRANCATI VITALIANO (1907-1954)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 500 mots

Né dans un petit village situé à la pointe sud de la Sicile, Brancati finit ses études à Catane. Le souvenir de cette vie de province dans une société méridionale immobile et castratrice sera le thème central des récits de ce Sicilien qui, lui, eut le courage de partir pour Rome. Après un bref élan sentimental pour l'idéologie fasciste, il devient un des intellectuels les plus acharnés dans la cri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitaliano-brancati/#i_0

GROUPE 63 (GRUPPO 63)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 580 mots

Entre le 3 et le 8 octobre 1963 se tint à Solanto, près de Palerme, un congrès d'hommes de lettres. Les tendances les plus disparates et les individualités les plus isolées eurent l'occasion de confronter leurs travaux récents. On parla, à propos de cette réunion, d'une violente attaque des jeunes écrivains contre les valeurs littéraires établies. En fait, personne ne faisait figure de jeune écriv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-63/#i_0

GUARESCHI GIOVANNI (1908-1968)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 185 mots

C'est par une série de romans humoristiques que se distingue Giovanni Guareschi. Don Camillo, personnage central de ces récits, est le cliché de l'homme d'Église italien dans le monde de l'après-guerre, qui voit la montée du communisme et, bientôt, la formation de la Démocratie chrétienne. Ce petit prêtre, qui lutte contre le communisme et contre le péché, deviendra mondialement connu, et toute un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-guareschi/#i_0

JOPPOLO BENIAMINO (1906-1963)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 392 mots

Né en Sicile, Beniamino Joppolo s'installe à Florence où il termine des études de sciences politiques et sociales. Son refus militant de la dictature se solde par plusieurs années d'incarcération et d'exil politique dans le sud de l'Italie. Déserteur de l'armée fasciste, il déchire sa carte d'adhésion au Parti communiste italien juste après la Libération. Entre 1945 et 1949, il publie deux romans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beniamino-joppolo/#i_0

LEVI CARLO (1902-1975)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 321 mots

Entre 1935 et 1936, Carlo Levi, écrivain et peintre, médecin de formation, vit en exil dans le sud de l'Italie à cause de ses activités antifascistes. L'écrivain et peintre né à Turin et familier des milieux intellectuels découvre alors un autre monde. Il deviendra mondialement célèbre grâce à un récit, Le Christ s'est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-levi/#i_0

MORETTI MARINO (1885-1979)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 202 mots

Ayant d'abord abandonné les études classiques pour suivre des cours d'art dramatique à Florence, Moretti choisit enfin de se vouer totalement à la littérature. En 1910, il publie son recueil de poèmes, Poésies écrites au crayon (Poesie scritte col lapis), où l'influence de Pascoli apparaît dominante : il s'apparente manifestement aux « crepuscolari » (F. M.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marino-moretti/#i_0

PRATOLINI VASCO (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 482 mots

Florentin d'origine populaire, Vasco Pratolini fut influencé par la culture de gauche, et il devient après la Seconde Guerre mondiale — au même titre que Elio Vittorini — l'une des personnalités marquantes de la gauche italienne. Ses premiers récits sont écrits dans un style lyrique typiquement toscan, où la tradition populaire dialectale est manifeste (Il Tappeto verde et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vasco-pratolini/#i_0

QUARANTOTTI GAMBINI PIER ANTONIO (1910-1965)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 332 mots

Trieste et l'Istrie sont les paysages de cet écrivain au style sec dont les thèmes prédominants sont l'érotisme, les sentiments et les problèmes économiques, sociaux et ethniques de sa région natale. La première publication de Pier Antonio Quarantotti Gambini, Nos Semblables (I Nostri Simili, 1932), est saluée comme une révélation littéraire. Il publie ensui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-antonio-quarantotti-gambini/#i_0

SOFFICI ARDENGO (1879-1964)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 330 mots

Après un séjour prolongé à Paris, au début du siècle, Soffici fonde avec Papini Lacerba, qui devait durer jusqu'en 1915 : cette revue fera connaître en Italie les expériences littéraires françaises les plus avancées de l'époque (Apollinaire et Jacob). Marinetti et les futuristes y donnent des textes audacieux et fondamentaux, mais aussi des apologies exaltées du nationalisme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ardengo-soffici/#i_0

TOMASI DI LAMPEDUSA GIUSEPPE (1896-1957)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 354 mots

Duc de Palma et prince de Lampedusa, Giuseppe Tomasi di Lampedusa est le descendant d'une des grandes familles aristocratiques de Palerme. Après des études de droit à Turin, sa vie se partage entre la lecture, les voyages et une production littéraire dont la publication sera posthume. Refusé par Einaudi, Le Guépard (Il Gattopardo, 1958) retient l'attention d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-tomasi-di-lampedusa/#i_0