Georges BURDEAU

professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris

DOMAINE PUBLIC

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 2 536 mots

Le droit de propriété n'a pas pour titulaires que les particuliers ; les collectivités publiques possèdent également des biens mobiliers et immobiliers qui constituent ce que l'on appelle leur domaine et dont on admet généralement aujourd'hui qu'elles sont propriétaires. Toutefois, pour des raisons qui tiennent au degré d'importance que ces biens présenten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-public/#i_0

DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Georges BURDEAU, 
  • Gérard COHEN-JONATHAN, 
  • Marcel PRÉLOT, 
  • Pierre LAVIGNE
  •  • 24 162 mots

Il n'est aujourd'hui aucune organisation politique qui ne se prévale de son souci de réaliser les droits de l'homme. Longtemps limitée par les cadres nationaux, cette préoccupation s'est affirmée sur le plan international lorsque, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale des Nations unies a voté, sous le titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droits-de-l-homme/#i_0

LÉGALITÉ

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 168 mots

La légalité est d'abord le caractère d'un acte ou d'un fait qui est conforme à la loi. C'est aussi l'ensemble des règles juridiques applicables dans un pays donné à un moment donné. À ce dernier point de vue, la légalité se confond avec le droit positif. Il convient donc, lorsque l'on examine la légalité d'un acte, de le confronter non seulement à la loi formell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legalite/#i_0

LOI

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Georges BURDEAU
  •  • 12 693 mots

Le mot « loi » est l'un des plus polyvalents qui soient, et cela, avant tout, parce que la réalité qu'il recouvre est ambiguë, ou plutôt d'une complexité historique et existentielle difficile à tirer au clair.Pour ne conserver que l'acception juridique, la loi, comme expression du droit, est faite par les hommes ; elle est le produit d'une situation historique donnée, mais elle est aussi, du même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi/#i_0

NATION - L'idée de nation

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Pierre-Clément TIMBAL
  •  • 4 394 mots

L'Académie française, en 1694, définit la nation comme l'ensemble des habitants d'un même État, d'un même pays, vivant sous les mêmes lois et utilisant le même langage.Au xixe siècle, on ne se contente plus d'une définition et on cherche à expliquer la formation des nations. En Angleterre, Disraeli écrit que les nations ont été « créées graduellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nation-l-idee-de-nation/#i_0

ORDRE & DÉSORDRE DANS LA SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 850 mots

Dès lors qu'on la tient pour autre chose qu'un rassemblement accidentel d'individus, toute société suppose un ordre puisqu'il n'y a pas de société sans règles. Cet ordre se révéle au premier regard par un agencement de tabous ou de prescriptions auxquels, contraints ou spontanément, se soumettent les membres du groupe ; une hiérarchie détermine alors leurs « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-et-desordre-dans-la-societe/#i_0

POLITIQUE - Les régimes politiques

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 8 517 mots

Jusqu'à une époque que l'on peut approximativement fixer aux alentours de la Première Guerre mondiale la distinction entre la société et l'État, c'est-à-dire entre le social et le politique, permettait de cerner la notion de régime politique par des contours relativement précis et spécifiques. Le régime politique d'un Éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-les-regimes-politiques/#i_0

TOCQUEVILLE ALEXIS DE (1805-1859)

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 613 mots

Dans une Europe livrée depuis quarante ans aux orages politiques soulevés par la Révolution française, Tocqueville apparaît comme la conscience du milieu du siècle. Avec une lucidité qui, aujourd'hui encore, nous étonne, il fait le point pour comprendre, et non pour juger, une force dont chacun pressentait, pour s'en réjouir ou s'en alarmer, qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-de-tocqueville/#i_0