Antoine TERRASSE

historien d'art

CARRAND LOUIS (1821-1899)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 245 mots

La campagne de Lyon, entre le Rhône et la Saône, dans le climat vaporeux qui baigne les coteaux et les petites montagnes (les « monts »), a inspiré, dans la seconde moitié du xixe siècle qui vit l'essor du paysage, un groupe de peintres régionaux : François Vernay, Auguste Ravier, Louis Carrand. Ces peintres ont visité l'Italie, connu Corot et leurs c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-carrand/#i_0

CARRÉ LOUIS (1897-1977)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 938 mots

Marchand de tableaux et directeur de galerie, Louis Carré a été aussi un éditeur d'art. Il faut prendre ici le mot « éditer » dans chacune de ses acceptions : faire paraître, montrer, publier. Les expositions qu'il a organisées prenaient en effet valeur de démonstration. Les catalogues et les livres qu'il a fait imprimer demeurent, eux aussi, exemplaires.Né en 1897 à Vitré, dans l'Ille-et-Vilaine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-carre/#i_0

CROSS HENRI EDMOND DELACROIX dit HENRI (1856-1910)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 313 mots

« Mais n'est-il pas possible d'instituer un tableau de façon précise et consciente ? — M. Georges Seurat en prit l'initiative et en établit les termes dans son tableau Un dimanche à la Grande Jatte (1884-1886). » Félix Fénéon a défini ainsi le départ du néo-impressionnisme, et Hen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cross-henri-edmond-delacroix-dit-henri/#i_0

DUFY RAOUL (1877-1953)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 492 mots

« Parce que Fragonard riait, on a eu vite fait de dire que c'était un petit peintre. » Le mot de Renoir pourrait s'appliquer aussi à Raoul Dufy dont l'œuvre, toujours sereine et souvent spirituelle, cache si bien les tourments de l'artiste. Mais Dufy a cherché sans cesse. Ayant d'abord étudié au Havre, sa ville natale, auprès d'un maître qui reçut les leçons de Dominique Ingres, il découvre ensuit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-dufy/#i_0

LACOMBE GEORGES (1868-1916)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 314 mots

Trois rencontres auront marqué la vie de Georges Lacombe : celles de Sérusier en 1892, de Gauguin un an plus tard, de Théo van Risselberghe en 1904. Lacombe adopta très vite les idées de Paul Sérusier et s'intégra aux nabis. Ses tableaux s'inspirent de la technique des teintes plates cernées de lignes décoratives, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lacombe/#i_0

MANGUIN HENRI CHARLES (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 307 mots

De tous les artistes qui exposèrent ensemble au Salon d'automne de 1905 et furent appelés les fauves, sans aucun doute Henri Manguin est-il demeuré le plus fidèle à cette facture vive, éclatante, immédiatement expressive. « L'expression, disait Matisse, vient de la surface colorée que le spectateur saisit en son entier. » Franche, vigoureuse, directe, telle aura toujours été la peinture de Manguin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-charles-manguin/#i_0

NABIS

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 3 188 mots

Nabi (nebiim au pluriel) signifie prophète en hébreu. À la fin de l'année 1888, quelques très jeunes peintres, entraînés par l'aîné d'entre eux, Paul Sérusier, choisirent de se grouper sous ce terme quelque peu mystérieux, qui leur fut révélé par leur ami Auguste Cazalis. Sérusier, en effet, subjugué par la perso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nabis/#i_0

PONT-AVEN ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 1 010 mots

En mai 1886, à Paris, eut lieu la huitième et dernière exposition des impressionnistes : douze années s'étaient écoulées depuis leur première manifestation chez Nadar. Au sein du groupe, des divisions s'étaient opérées. Les uns, comme Monet, demeuraient attachés à une analyse fidèle de la nature ; d'autres, à la suite de Manet (dont la disparition en 1883 avait été durement ressentie) et de Cézann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-pont-aven/#i_0

PUY JEAN (1876-1960)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 304 mots

Très vite, Jean Puy, ce peintre au caractère vif, aime les couleurs franches. À vingt-quatre ans, il se met à fréquenter l'académie Carrière, où l'on peut peindre « suivant son propre désir et son propre tempérament ». Il y rencontre notamment Laprade, Derain et Matisse et il est tout de suite intéressé par les recherches et par la personnalité de ce dernier. « Matisse, qui avait dépassé la trenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-puy/#i_0

RENOIR AUGUSTE (1841-1919)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 2 837 mots

« Il y a eu, par un après-midi de printemps, sur la pelouse d'un champ de course, ce doux ciel clair, cet attelage arrêté, cette jeune femme heureuse. Il y a eu ces garçons et ces filles autour de la table desservie dans une lumière radieuse, et la Marne à travers les saules, et l'aile blanche entrevue d'une barque, et tous ces jeunes corps transpirant et qui s'attirent : combinaisons fugitives d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-renoir/#i_0

SISLEY ALFRED (1839-1899)

  • Écrit par 
  • Antoine TERRASSE
  •  • 441 mots

« La vie et le mouvement sont nécessaires, ils dépendent de l'émotion de l'artiste, qui doit modifier sa facture selon cette émotion... » Voilà ce que disait Alfred Sisley, peintre de sentiment dans la lignée de Corot, à qui il fait souvent penser. Même délicatesse, même goût de l'harmonie, même attrait pour la transcription du jeu le plus secret des ombres et des lumières entre elles ; et une sem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-sisley/#i_0