BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

THÉÂTRE OCCIDENTAL Le mélange des genres

Depuis ses origines, le théâtre occidental s'est nourri d'apports artistiques dont la synthèse unique contribue à son identité. Dans l'Antiquité, le théâtre grec est un spectacle total. L'expression des tragédies et des comédies anciennes repose alors autant sur la musique et les formes spectaculaires que sur le texte lui-même. À travers le temps, certains courants ont suscité l'évolution de cette fusion des arts, devenue plus lisible à différentes périodes : dans l'intégration d'expressions picturales constitutives de l'illusion, liées à l'utilisation de la perspective du théâtre à l'italienne ; ou encore de la Renaissance à la fin du xviiie siècle, avec le développement de la comédie-ballet mêlant danse, musique et chants à l'action dramatique. Au xxe siècle, l'apparition du cinéma utilisé à partir des années 1920 dans la représentation théâtrale marque une autre étape dans cette démultiplication de l'espace scénique. Aujourd'hui, dans le désir d'échapper aux formes reconnues pour engager son renouvellement, le théâtre bouscule à nouveau les conventions et recourt de plus en plus aux autres arts : cinéma, danse, cirque, arts plastiques et nouvelles technologies. Si ces arts s'affirment dans leur spécificité, il n'existe pas entre eux de frontière intangible et ils s'influencent mutuellement.

1.  La scène et les écrans

Depuis l'apparition du septième art, l'influence du cinéma au théâtre s'est manifestée de différentes manières : intégration d'images projetées sur la scène, contribution à l'évolution de la construction et au rythme de la mise en scène, implication constitutive dans l'écriture dramatique. Historiquement, la référence principale à la première de ces manifestations se situe en 1923, avec la mise en scène de La Terre cabrée, d'après La Nuit de l'auteur français Marcel Martinet, par Vsevolod Meyerhold. Celui-ci utilise des projections d'images et de textes sur un écran suspendu, afin d'introduire une expression du réel dans une relation nécessaire avec l'actualité de la pièce. Par la suite,  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« THÉÂTRE OCCIDENTAL » est également traité dans :

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité

Écrit par :  Henri GOUHIER

Des expressions telles que « philosophie des sciences », « philosophie de la religion », « philosophie de l'art » sont courantes : elles signifient que l'homme aime à réfléchir sur ses propres activités, comme s'il cherchait à se connaître à travers ce qu'il fait. Il est donc naturel d'envisager aussi une philosophie de cet art qu'est l'art… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

Écrit par :  Robert PIGNARRE

L'art théâtral a longtemps été considéré par les critiques et les historiens comme une forme particulière, mais non différente en essence, de la création littéraire. En quoi ils suivaient Aristote prononçant que tout ce qui touche à l'organisation du spectacle, quel qu'en soit le pouvoir de séduction, est ce qu'il y a de plus étranger à la… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

Écrit par :  Christian BIETHélène KUNTZ

Le théâtre est d'abord un spectacle, une performance, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un décor particulier. Il est aussi une représentation, autrement dit un moyen esthétique d'offrir au spectateur l'illusion que les corps, les décors, les voix et les gestes sont autre chose que ce qu'il voit directement et… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - De la salle de spectacle au monument urbain

Écrit par :  Daniel RABREAU

De l'ambiguïté des relations qu'entretient l'individu avec la mise en scène du drame découle l'essence même du théâtre. Les sens se bercent d'illusion tandis que la catharsis opère l'osmose des passions et fonde un nouvel ordre de réalités. Les rapports entre l'architecture, la ville et le théâtre ne sont pas moins ambigus : les citadins,… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

Écrit par :  Bernard DORT

C'est au début des années 1950 que remonte la naissance de ce qu'on est convenu, plus tard, d'appeler le « nouveau théâtre », à l'instar du « nouveau roman » qui avait trouvé sa dénomination, non sans quelque intention publicitaire, un peu auparavant. L'un et l'autre avaient en commun une volonté de rupture avec l'héritage (notamment avec le… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène

Écrit par :  Alfred SIMON

Pour l'historien du théâtre, le xxe siècle se confond avec l'âge d'or de la mise en scène. Elle est née dans les vingt dernières années du siècle précédent. En créant le Théâtre-Libre en mars 1887, André Antoine s'est promu premier metteur en scène moderne et a placé la mise en scène théâtrale au centre de toute problématique… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Crises et perspectives contemporaines

Écrit par :  Alfred SIMON Universalis

Depuis le début du xxe siècle, l'art théâtral vit en état de crise permanent. Cette crise touche les données traditionnelles : texte, action, personnages. Elle a été jalonnée par toutes les avant-gardes qui se sont succédé, animées par les metteurs en scène dans l'entre-deux-guerres, stimulées par des œuvres nouvelles dans le… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'interprétation des classiques

Écrit par :  Christian BIET

Faut-il se plaindre du fait que la scène théâtrale française, à partir des années 1980, se soit tournée vers ce qu'il est convenu d'appeler le « grand répertoire » ? Faut-il considérer, comme le faisait Jean Jourdheuil (Libération, 29 et 30 mai 1987), que les théâtres actuels sont avant tout « immobiles » et qu'ils répètent plus qu'ils… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et politique culturelle

Écrit par :  Robert ABIRACHED

Dès son apparition en Grèce, le théâtre a suscité l'intérêt du pouvoir. Intégré dans le fonctionnement même de la cité athénienne, il fut d'abord un instrument de la démocratie, puis, quelques siècles plus tard à Rome, un moyen de canaliser les ardeurs du peuple et de le distraire de la réalité. Revenu au cœur de la vie urbaine, à l'époque… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'École du spectateur

Écrit par :  Dominique PAQUET

L'école du spectateur est en passe de devenir un concept clé de la politique culturelle française malgré les difficultés que rencontre sa mise en place. Ce n'est pas le moindre de ses paradoxes. En effet, il n'est pas un établissement culturel qui ne se dote de dispositifs culturels et artistiques en direction des jeunes, des adultes et des… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et sociétés

Écrit par :  Jean-Marie PRADIER

La dynamique des flux et des reflux qui anime la vie des sociétés a orienté le sens, la forme et l'organisation des spectacles qu'elles se donnent, pratiques vivantes autour desquelles la collectivité se retrouve. Religieux ou profanes, politiques ou hédoniques, triviaux ou savants, ces moments à voir et à vivre se sont parfois stabilisés en des… Lire la suite
LA PARABOLE OU L'ENFANCE DU THÉÂTRE (J.-P. Sarrazac)

Écrit par :  Hélène KUNTZ

 La Parabole, ou l'Enfance du théâtre (éd. Circé, Belval, 2002) convie le lecteur à une réflexion ambitieuse sur le théâtre du xxe siècle, et en particulier sur l'œuvre de ces grands parabolistes que sont Claudel et Brecht, mais aussi Kafka, dont Jean-Pierre Sarrazac analyse le théâtre « inédit » et inachevé. À travers… Lire la suite
ABSURDE THÉÂTRE DE L'

Écrit par :  Christophe TRIAU

…  reçue qu'elle soit, se révèle extrêmement ambiguë. On l'emploie, à la suite de Martin Esslin, *pour regrouper des écritures théâtrales, apparues dans les années 1950, en fin de compte fort distinctes les unes des autres – en premier lieu celles de Beckett, Ionesco ou Adamov. Cette formulation représente en fait le croisement d'un groupement d'… Lire la suite
ACTEUR

Écrit par :  Dominique PAQUET

*Si l'acteur force si souvent le respect ou l'exécration, cela signifie bien qu'il travaille avec les outils les plus précieux de l'humanité en l'homme : le corps et la psyché. Qu'il engendre, par un jeu de métamorphoses, à la fois la familiarité et l'étrangeté, qu'il réfracte l'envers et l'avers de chacun… Lire la suite
ALLEMAND THÉÂTRE

Écrit par :  Philippe IVERNEL

*Alors que l'Allemagne a refait son unité par intégration de l'ex-R.D.A. à la R.F.A., il y a lieu de revoir l'évolution séparée des théâtres ouest-allemand et est-allemand depuis 1945, afin de mieux apprécier leur divergence passée ainsi que leur conjonction présente. Quel fonds commun « germano-allemand »… Lire la suite
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

Écrit par :  Elisabeth ANGEL-PEREZJacques DARRASJean GATTÉGNOChristine JORDISAnn LECERCLEMario PRAZ

Dans le chapitre "Le drame élisabéthain"  : …  *Le goût populaire avait conservé au théâtre anglais l'aspect moyenâgeux de successions de tableaux, comme dans les mystery plays, de sorte que les unités de temps, de lieu et d'action ne purent pas s'acclimater en Angleterre. Pour différents que soient les auteurs dramatiques qui élevèrent le théâtre anglais des imitations de Sénèque à la… Lire la suite
APPARITION DE LA COMMEDIA DELL'ARTE

Écrit par :  Christian BIET

  *La commedia dell'arte est d'abord le théâtre de l'art, du métier, autrement dit un artisanat de théâtre produit par des professionnels regroupés en troupe et jouant le plus souvent à la cour ou dans des théâtres fixes. Ce phénomène théâtral s'établit sur deux siècles et demi (de la seconde moitié du xvieLire la suite
APPIA ADOLPHE (1862-1928) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Jean CHOLLET

… * 1er septembre, naissance d'Adolphe, François, Appia à Genève. Études musicales à Genève, Leipzig, Paris et Dresde. En 1882, il se rend pour la première fois à Bayreuth, où il assiste à une représentation de Parsifal. Appia rédige ses premières réflexions, Notes de mise en scène pour l'Anneau du Nibelungen, et effectue… Lire la suite
AUTO SACRAMENTAL

Écrit par :  Marcel BATAILLON

*« Acte » ou « pièce » pour la fête du Saint-Sacrement, l'auto sacramental est une des originalités du théâtre espagnol à son âge d'or. Liée à la réforme interne du catholicisme plutôt qu'à sa lutte contre le protestantisme (la défense de l'orthodoxie contre les sacramentaires n'y a presque aucune place),… Lire la suite
AUTRICHE

Écrit par :  Roger BAUERJean BÉRENGERAnnie DELOBEZChristophe GAUCHONFélix KREISSLERPaul PASTEUR

Dans le chapitre "Le théâtre populaire jusqu'à Nestroy"  : …  *Le théâtre populaire baroque continue à prospérer ; jusqu'au début du xixe siècle, la technique de l'improvisation est toujours pratiquée. Le dernier Kasperle, Johann La Roche, ne meurt qu'en 1806. Une évolution est à noter cependant : Philipp Haffner (1731-1764) combine l'ancienne farce et la féerie avec la comédie… Lire la suite
AVANT-GARDE

Écrit par :  Marie-Laure BERNADACNicole BRENEZAntoine GARRIGUESJacinto LAGEIRAOlivier NEVEUX

Dans le chapitre "L'avant-garde au théâtre"  : …  À la lumière de l'histoire du* théâtre, le terme avant-garde se révèle tout aussi complexe. S'il est possible de qualifier certaines expériences comme celles d'Erwin Piscator, de Bertolt Brecht, voire de Peter Weiss, d'avant-gardistes, c'est à condition d'entendre le terme dans son acception léniniste – ce qui, loin s'en faut, ne minore pas les… Lire la suite
BALLET

Écrit par :  Bernadette BONISPierre LARTIGUE

Dans le chapitre " Le ballet de cour (1581-1670)"  : …  la fête vivante et la restitue dans l'intimité de l'appartement ou dans le cube scénique du nouveau *théâtre. Dans le Grazie d'amore, Cesare Négri, un des plus célèbres maîtres à danser d'alors, note les figures nouvelles, dix variétés de pirouettes, et il recommande la position en dehors, la danse sur la pointe du pied. Dans IlLire la suite
BARBA EUGENIO (1939- )

Écrit par :  Raymonde TEMKINE

Parmi les hommes de *théâtre de renommée internationale, Eugenio Barba est une figure à part, irrécupérable par l'establishment, inclassable dans son activité protéiforme, et toujours prêt à rencontrer d'autres cultures et à faire en sorte qu'elles se fécondent mutuellement. Depuis qu'il a établi à… Lire la suite
BARBE-BLEUE (P. Bausch)

Écrit par :  Jean-Claude DIÉNIS

  *Créé le 26 mai 1977 à l'Opéra de Wuppertal (Allemagne) par sa propre compagnie, Barbe-Bleue de Pina Bausch est l'une des œuvres les plus fortes et les plus profondes de cette chorégraphe allemande. Née en 1940, élève à Essen de l'école fondée par Kurt Jooss, elle y apprend les rudiments de la danse… Lire la suite
BAUSCH PHILIPPINE dite PINA (1940-2009)

Écrit par :  Chantal AUBRY

…  et profondément novatrice, privilégiant le geste à la parole, qui allait changer le cours du *théâtre contemporain. Puis, à peine quelques années plus tard, la danseuse et chorégraphe allemande Pina Bausch, après quelques ballets déjà violemment décapants, tels Les Sept Péchés capitaux (1976) de Bertolt Brecht et Kurt Weill, va à son… Lire la suite
BRECHT BERTOLT (1898-1956)

Écrit par :  Philippe IVERNEL

Musil a pu écrire que, depuis le classicisme, le *théâtre n'avait plus joué aucun rôle dans l'évolution de l'esprit européen, parce que le drame ne laissait pas à notre pensée une liberté de mouvement suffisante. L'esthétique de la distanciation, associée au nom de Bertolt Brecht, vise précisément à… Lire la suite
CANADA - Arts et culture

Écrit par :  Andrée DESAUTELSRoger DUHAMELMarta DVORAKJuliette GARRIGUESConstance NAUBERT-RISERPhilip STRATFORD Universalis

Dans le chapitre "Le théâtre"  : …  *Le théâtre canadien-français compte peu d'œuvres pouvant prétendre à quelque longévité. Parmi les auteurs dramatiques, les uns cherchent à élaborer un théâtre littéraire, plus soucieux de la forme que de l'action : Paul Toupin (BrutusLe MensongeChacun son amour), Éloi de Grandmont ; les autres exploitent avec talent… Lire la suite
CANEVAS, théâtre

Écrit par :  Armel MARIN

… *Au xvie siècle, avec la commedia dell'arte, les Italiens donnent à la vieille tradition de la farce un développement remarquable. Les acteurs doivent développer avec verve sur un canevas un dialogue improvisé entre des personnages stéréotypés. Théâtre de professionnels, la commedia dell'arte favorise la mise en scène de… Lire la suite
COMÉDIE

Écrit par :  Robert ABIRACHED

Dans le chapitre "La comédie antique"  : …  La comédie *européenne est née en Grèce, dans le cadre des fêtes traditionnelles en l'honneur de Dionysos. Au milieu des réjouissances populaires qui suivaient les cérémonies religieuses, un cortège burlesque se formait dans une explosion de plaisanteries et de chansons : ce théâtre quasi spontané engendra dès le vie siècle avant… Lire la suite
COMMEDIA DELL'ARTE

Écrit par :  Robert ABIRACHED

*Parmi toutes les formes de théâtre improvisé qui ont existé dans le monde, depuis la haute antiquité, la commedia dell'arte fut sans doute la plus riche et la plus féconde. Si l'on situe généralement son apparition au xvie siècle, il est à peu près certain que, née d'une tradition… Lire la suite
COMMEDIA DELL'ARTE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Christian BIET

… * En Italie, des associations de particuliers se forment dans le but de faire du théâtre. Les troupes de la commedia dell'arte se répandent en Espagne, en France, en Bavière, puis en Angleterre, en Allemagne enfin dans la seconde partie du xviie siècle. Les premiers Gelosi, les comédiens les plus célèbres du temps, sont de… Lire la suite
COSTUME DE THÉÂTRE

Écrit par :  Armel MARIN

… *Moyen de métamorphose, le costume est un des signes visibles du théâtre. Il est à la fois réel et irréel : réel par ses liens avec le vêtement d'une époque, irréel parce qu'il est chargé d'une signification plus forte, celle d'un véritable code vestimentaire. Longtemps, le costume n'a représenté que le goût d'un acteur ou sa richesse. Les… Lire la suite
DANSE

Écrit par :  Marie-Françoise CHRISTOUTSerge JOUHET

Dans le chapitre "La danse théâtrale"  : …  *Lorsque la danse se présente sous la forme du ballet et qu'elle devient un spectacle en Europe, la plastique prend une place considérable qui l'éloigne de ses origines magiques et religieuses. La définition qu'en donne Théophile Gautier ressortit à l'esthétique du spectateur : « La danse est l'art de montrer les formes élégantes et correctes dans… Lire la suite
DÉCLAMATION, théâtre

Écrit par :  Dominique PAQUET

… *Issue directement de la rhétorique latine, telle que Cicéron et Quintilien l'ont recueillie des Grecs, la déclamation relève de la pronunciatio, moment ou partie du discours qui enseigne à l'orateur l'usage efficace de sa voix en fonction de la forme et du style, du but à atteindre et du public à convaincre. Les tragédiens grecs et romains… Lire la suite
DÉCOR DE THÉÂTRE

Écrit par :  Armel MARIN

… *Partie essentielle de la composition scénique, le décor est au centre de l'extraordinaire évolution de la mise en scène contemporaine. Élément fondamental de la scénographie, le décor définit un espace, soit en limitant l'action, soit en s'intégrant à elle. Longtemps témoin de la représentation de l'action, le décor tend à devenir de moins en moins… Lire la suite
DIVERTISSEMENT, spectacle

Écrit par :  Armel MARIN

… *Molière l'a constaté : rien n'est plus difficile que de faire « rire les honnêtes gens ». Une longue tradition comique et poétique a donné ses lettres de noblesse théâtrale au spectacle de divertissement : la farce et les tréteaux à la fin du Moyen Âge, la comédie à l'italienne au xviie siècle, la pantomime et le mélodrame au… Lire la suite
DIVERTISSEMENT DE COUR

Écrit par :  Armel MARIN

… *À l'origine, la fête de cour mêle des éléments religieux, aristocratiques et populaires. Elle a pour principale fonction de célébrer la continuité d'une société et du pouvoir qui la régit. Chacun, en principe, y a sa place, mais le personnage central en est le prince. La fête de cour a évolué à partir de la société féodale jusqu'à la monarchie… Lire la suite
ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

*On désigne sous le terme de théâtre élisabéthain la production dramatique qui fit la gloire littéraire du règne d'Élisabeth Ire (1558-1603) et se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. Toutefois, la critique anglaise utilise le terme « … Lire la suite
ESPACE THÉÂTRAL

Écrit par :  Olivier NEVEUX

… Si* étymologiquement le théâtre (en grec, theatron) est le « lieu d'où l'on voit », l'espace théâtral ne se laisse pas circonscrire à la scène : il la déborde et l'ouvre en incluant la sphère du public. Anne Ubersfeld (L'Espace théâtral, 1980) en note ainsi les propriétés : il est « concret et délimité ; double avec la co-présence… Lire la suite
ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

Écrit par :  Jean CASSOUCorinne CRISTINIJean-Pierre RESSOT

Dans le chapitre "Le théâtre"  : …  *Le théâtre espagnol est un phénomène qui, par son abondance, tient du monstrueux. Sa prosodie, essentiellement coulante, orale, propre à s'étendre de la naïveté à l'éloquence, a sans doute facilité cette étourdissante production. Ce théâtre a beaucoup gardé en lui du caractère familier de sa période primitive. Les actes et les sentiments y… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Le théâtre et le cinéma

Écrit par :  Geneviève FABRELiliane KERJANJoël MAGNY

*Marqué à la fois par la pérennité des classiques (O'Neill, Miller, Williams, Albee), la domination d'un théâtre des images dans les années 1980 et l'essaimage des mises en scène, le théâtre américain continue de tenir son rang d'avant-garde et de compter dans le monde grâce à ses nouveaux venus,… Lire la suite
FESTIVALS

Écrit par :  Jean-Michel BRÈQUEMatthieu CHÉREAUJean CHOLLETPhilippe DULACChristian MERLINNicole QUENTIN-MAURER Universalis

Dans le chapitre "Les festivals de théâtre"  : …  Encore rares au début des années *1950, les festivals de théâtre se sont multipliés depuis lors dans le monde entier. Dans l'ensemble, après une spécialisation d'origine, ils ont cessé de se cantonner à un genre exclusif. Aujourd'hui, en quête d'une vitalité nouvelle, le théâtre côtoie ainsi la danse, la musique ou l'opéra, parfois les arts… Lire la suite
FONDATION DU THÉÂTRE LABORATOIRE

Écrit par :  Jean CHOLLET

  *Jerzy Grotowski (1933-1999) prend en 1959 la direction artistique du Théâtre des Treize Rangs (13 Rzédów) à Opole (Silésie), au côté de Ludwik Flaszen. Passionné par Stanislavski, il engage un travail de recherche peu compatible avec les contraintes de la programmation théâtrale. Toujours avec Flaszen, le Théâtre des… Lire la suite
GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Théâtre et musique

Écrit par :  Jacques CHAILLEYFrançois JOUAN

…  :  Musique :   *Parmi les créations les plus remarquables de la Grèce figure celle du genre théâtral, tragique et comique. Les premiers, les Grecs ont imaginé de produire devant le peuple assemblé, dans un dialogue réglé, des acteurs incarnant des héros des anciensLire la suite
GROTOWSKI JERZY (1933-1999)

Écrit par :  Raymonde TEMKINE

*Depuis 1997, Jerzy Grotowski était titulaire au Collège de France de la chaire d'Anthropologie théâtrale, créée pour lui. Il était le deuxième Polonais, après Mickiewicz, à être coopté par cette assemblée. Il s'est éteint le 14 janvier 1999 à Pontedera (Toscane) où il avait établi en 1984 son Lire la suite
HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

Écrit par :  Valentin NIKIPROWETZKYRené Samuel SIRAT

Dans le chapitre "Émergence d'un théâtre"  : …  La Pologne, entre les deux guerres mondiales, aura donné à la littérature hébraïque un grand *dramaturge, M. Shoham (1897-1937). Le théâtre n'a jamais été un genre très en vogue ; cependant les pièces de Shoham, bien que puisant, elles aussi, leur inspiration dans la Bible, firent une profonde impression en raison de l'actualité des thèmes… Lire la suite
ISRAËL

Écrit par :  Marcel BAZINClaude KLEINFrançois LAFONLily PERLEMUTERAriel SCHWEITZER

Dans le chapitre "Un théâtre vivant"  : …  *Il s'en est allé par les champs (1945), de Moshé Shamir, peut être considéré comme la première pièce réellement israélienne. C'est l'histoire d'un kibboutznik (membre d'un village communautaire) et de « sa » guerre d'indépendance. Bien que vaillant au combat, il refuse le concept d'héroïsme. Il est dur aussi bien avec sa mère qu'avec la… Lire la suite
ITALIE - Langue et littérature

Écrit par :  Dominique FERNANDEZPierre LAROCHEAngélique LEVIJean-Paul MANGANAROPhilippe RENARDJean-Noël SCHIFANO

Dans le chapitre " Le théâtre contemporain"  : …  *Au moment de la Libération, en même temps qu'il formulait une nouvelle Constitution, l'État italien avait mis en place une série de structures théâtrales dont les statuts paraissaient aptes à assurer le renouvellement artistique et culturel d'un théâtre jusque-là abandonné à lui-même. C'est ainsi que naissaient les teatri stabili (troupes… Lire la suite
JEU (théâtre)

Écrit par :  Olivier NEVEUX

… Le* jeu est l'activité la plus naturellement associée au théâtre et sa présence structure la totalité de l'art dramatique, au point de figurer dans le titre d'œuvres fondatrices au xiie et au xiiie siècles (Le Jeu de la feuilléeLe Jeu de Robin et MarionLe Jeu d'Adam), avant la… Lire la suite
LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - Le théâtre

Écrit par :  Jacques LACARRIÈRE

Le *théâtre latin présente un certain nombre de caractères propres qui le différencient notablement du théâtre grec : prééminence des éléments spectaculaires sur le texte, non-périodicité des jeux théâtraux, tendance à un réalisme excessif, autonomie des techniques et du sujet, souvent inspiré des œuvres… Lire la suite
LETTRE À D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES, livre de Jean-Jacques Rousseau

Écrit par :  Anouchka VASAK

Dans le chapitre "Une condamnation sans appel"  : …  apparemment « lâche et diffus » d'un texte qui ne laisse pas pourtant d'être absolument cohérent. *Après un bref plaidoyer en faveur des pasteurs genevois, Rousseau s'interroge d'abord sur les « effets du spectacle [...] relatifs aux choses représentées » : l'« effet général du spectacle » étant d'exciter les passions, il ne saurait exercer aucune… Lire la suite
MARIONNETTES

Écrit par :  Paul-Louis MIGNON

Dans le chapitre "Types et mœurs populaires"  : …  qui l'a appelé Karaghiozis, à la Tunisie et à l'Algérie, où il s'est nommé Karagouz et Karakouche. *Le xvie siècle a vu naître en Italie un autre bossu et ventru, Pulcinella, qui deviendra, au siècle suivant, Polichinelle en France, Punch en Angleterre, don Cristobal Polichinela en Espagne, et dont on retrouvera certains traits… Lire la suite
MÉLODRAME

Écrit par :  Anne UBERSFELD

*Le mélodrame est un genre décrié. Sa réputation a été grande et René Charles Guilbert de Pixérécourt (1773-1844), le « Corneille du mélodrame », gagnait, à produire des mélodrames, plus de 25 000 francs par an. Somme énorme. De nos jours, le mélodrame « est victime d'un reproche majeur et général : il est… Lire la suite
MIME ET PANTOMIME

Écrit par :  Tristan RÉMY

*La pantomime, la mime sont des formes d'expression par gestes sans recours à la parole ; par extension, au théâtre, la pantomime elle-même constitue l'argument interprété par l'acteur – le pantomime ou, par contraction, le mime –, en fonction d'une histoire dramatique de composition (le mimodrame) ou d'un… Lire la suite
MYSTÈRES, théâtre médiéval

Écrit par :  Henri REY-FLAUD

Pour le grand public cultivé, le *théâtre du Moyen Âge, c'est avant tout le mystère. Le mot lui-même n'évoque-t-il pas un genre rare et d'approche délicate, inventé par une société à tout jamais disparue ? Interrogation et fascination, telle est la double attitude du spectateur moderne devant ce genre… Lire la suite
NATURALISME

Écrit par :  Yves CHEVREL

Dans le chapitre "Un modèle pour le drame naturaliste ?"  : …  *Le modèle du drame naturaliste, s'il existe, est à chercher hors de France. Le texte théorique le plus représentatif à ce sujet est certainement la Préface de Mademoiselle Julie (1888). August Strindberg, qui a sous-titré sa pièce “tragédie naturaliste”, y déclare d'ailleurs expressément que les “romans monographiques des frères Goncourt”… Lire la suite
ŒUVRE D'ART TOTALE

Écrit par :  Philippe JUNOD

Dans le chapitre "Des arts de la scène"  : …  Or *la scène, marquée par l'impact du wagnérisme, ne pouvait manquer d'offrir à ces rencontres un espace privilégié. En 1894, Albéric Magnard (1865-1914) déclarait, dans un article consacré à La synthèse des arts dans la Revue de Paris : « Le théâtre lyrique est aujourd'hui la forme la plus complète de l'art synthétique et la seule… Lire la suite
L'ŒUVRE D'ART VIVANT, Adolphe Appia

Écrit par :  Jean CHOLLET

  *Scénographe, metteur en scène, praticien et théoricien suisse, Adolphe Appia (1862-1928), est à l'origine des plus profondes évolutions scéniques du théâtre moderne. Sa réflexion s'amorce en réaction à la représentation du drame wagnérien, qui trahit à ses yeux l'esprit de l'œuvre, par un excès de naturalisme dans un… Lire la suite
PLATEL ALAIN (1956- )

Écrit par :  Agnès IZRINE

…  appartient à cette nouvelle génération d'artistes qui refusent de choisir entre la danse et le *théâtre et savent associer les matériaux les plus divers pour laisser surgir l'impact émotionnel attaché à l'humanité dans toute son intensité. Cherchant à faire en sorte que la barrière entre le public et la scène soit la plus infime possible, ses… Lire la suite
PORTUGAL

Écrit par :  Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAINJosé-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO Universalis

Dans le chapitre "Un genre nouveau : le théâtre"  : …  *Ce fut durant la Renaissance qu'apparut le théâtre. Au Moyen Âge, le genre dramatique se réduisait à des sermons burlesques, de petites farces, des jeux et des autos (drames religieux), tous anonymes, des momos (ou pantomimes) sans dialogues. Le véritable créateur du théâtre est Gil Vicente, qui exprime dans ses œuvres… Lire la suite
QUÉBEC

Écrit par :  Jean-Louis JOUBERTHenri ROUGIER

Dans le chapitre "Naissance d'un théâtre"  : …  *Le théâtre n'a longtemps tenu qu'une place marginale dans la vie du Canada français : divertissement mondain ou spectacle de collège. Mais plusieurs théâtres sont construits à Montréal au début du xxe siècle, où l'on joue, avec un léger décalage, les succès du Boulevard parisien. Après la Seconde Guerre mondiale apparaît un… Lire la suite
RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

Écrit par :  Michel AUCOUTURIERMarie-Christine AUTANT-MATHIEUHélène HENRYHélène MÉLATGeorges NIVAT

Dans le chapitre "La littérature européenne en Russie (1730-1825)"  : …  au familier, au mépris des hiérarchies et des cloisonnements qu'impose l'esthétique classique. *Le classicisme européen apporte avec lui l'esprit rationaliste et critique du siècle des Lumières. Celui-ci se manifeste dans les tragédies d'Alexandre Soumarokov (Sumarokov, 1718-1778) et de Yakov Kniajnine (Knjažnin, 1742-1791), qui, sous l'… Lire la suite
RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

Écrit par :  Béatrice PICON-VALLINNicole ZAND

*L'année 1898 est une des grandes dates de l'histoire du théâtre européen. Elle marque la fondation du Théâtre d'art de Moscou, en réaction contre l'académisme, le vedettariat, le bas niveau du répertoire et le caractère commercial de la scène russe de l'époque. C'est sur les planches du Théâtre d'art… Lire la suite
SARTRE JEAN-PAUL (1905-1980)

Écrit par :  Jacques LECARMEJuliette SIMONT

Dans le chapitre "Sartre « polygraphe »"  : …  qui se souvenait avoir tout enfant séduit les petites filles au jardin du Luxembourg avec un *théâtre de marionnettes, s'est voué au théâtre pour son plus grand bonheur, pour celui de ses actrices, et pour celui du public. Peu de pièces aussi accordées à l'esprit du temps, aux inquiétudes des spectateurs que Les Mouches (1943), Lire la suite
SCÉNOGRAPHIE

Écrit par :  Jean CHOLLET

…  avec les spectateurs. Autant d'entreprises qui relèvent de la fonction majeure de la scénographie. *À partir du théâtre antique, puis sous l'influence de Vitruve et Serlio à la Renaissance, des théories d'Appia et Craig au xixe siècle, ses mises en formes et ses esthétiques accompagnent les évolutions majeures du théâtre… Lire la suite
SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

Écrit par :  Alain PERROUXAlain SATGÉ

Même si l'opéra a pu apparaître comme une forme extrême, idéale ou totale de *théâtre, la mise en scène lyrique obéit à des lois spécifiques : la platitude de la plupart des livrets, la faiblesse des situations, la pauvreté de la psychologie limitent la part de la réflexion dramaturgique et de la direction d'acteurs au profit… Lire la suite
THÉÂTRE DANSÉ

Écrit par :  Laurence LOUPPE

… *Comment définir et surtout circonscrire le « théâtre dansé » ? Originaire d'Allemagne, sa théorie est mal connue en France et a donné lieu à beaucoup d'approximations. Par ailleurs, l'utilisation du terme « danse-théâtre », traduction fautive du Tanztheater allemand, néglige l'aspect adjectival, dans cette langue, d'un mot placé avant le… Lire la suite
THÉÂTRE EN ROND

Écrit par :  Armel MARIN

… *Préoccupés de donner au théâtre contemporain des possibilités nouvelles, théoriciens, animateurs et architectes de scène ont repris du théâtre antique l'idée d'un dispositif circulaire pour faire éclater le cadre frontal du théâtre à l'italienne. Au cours de la première moitié du xxe siècle, en Allemagne en particulier, des… Lire la suite
LE THÉÂTRE ET SON DOUBLE, livre de Antonin Artaud

Écrit par :  Florence BRAUNSTEIN

Dans le chapitre "L'alchimie théâtrale"  : …  *De Jerzy Grotowski à Eugenio Barba et au Living Theatre, de Robert Wilson à Tadeusz Kantor, les conceptions contemporaines du théâtre ont été en grande partie nourries par Le Théâtre et son double. Les idées d'Artaud sur le théâtre ont été suffisamment importantes, souligne Derrida, « pour penser le théâtre d'aujourd'hui à partir de l'… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

Écrit par :  Christian BIETHélène KUNTZ

Le *théâtre est d'abord un spectacle, une performance, un travail corporel, un exercice vocal et gestuel, le plus souvent dans un décor particulier. Il est aussi une représentation, autrement dit un moyen esthétique d'offrir au spectateur l'illusion que les corps, les décors, les voix et les… Lire la suite
TRAGÉDIE

Écrit par :  Bernard DORTJacques MORELJean-Pierre VERNANT

…  désireuse de se redécouvrir à travers elle. Depuis le début du xxe siècle, le *théâtre occidental est hanté par la volonté de retrouver la tragédie. En même temps que les metteurs en scène s'efforcent de recréer, au-delà de toute illusion naturaliste, un « théâtre théâtral », des auteurs rêvent de renouer, au-delà du drame… Lire la suite
TSE GROUPE

Écrit par :  Colette GODARD

… *Le groupe TSE vient à Paris en 1968. C'est un groupe d'Argentins en exil, nés dans le même quartier de Buenos Aires, ayant connu au lycée la même éducation européenne, ayant subi au dehors le même « matraquage culturel » américain à travers la télévision, le cinéma et le Coca-Cola. Le groupe s'est formé en 1966 autour d'Alfredo Rodríguez Arias (né… Lire la suite
YIDDISH

Écrit par :  Rachel ERTELYitzhok NIBORSKI

Dans le chapitre "La Haskala ou mouvement des Lumières"  : …  traduction des grands auteurs européens, création de nombreuses œuvres littéraires. Le *théâtre apparut au début comme le moyen privilégié pour diffuser les idées nouvelles, offrant une transition commode entre les éléments folkloriques et l'élaboration littéraire. Après la publication, en 1816, d'une comédie anonyme, Di Genarte Velt, de… Lire la suite

Afficher la liste complète (73 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média