BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

OCÉAN ET MERS (Vie marine) L'écosystème marin

L'océan mondial constitue le plus vaste écosystème de la planète, tant par sa surface (plus de 71 p. 100 de la surface du globe) que par sa profondeur (3 800 m. en moyenne, avec un maximum de quelque 11 000 m) et, par conséquent, son volume (1 370 × 106 km3, plus de 97 p. 100 de l'eau libre de la planète). Les caractéristiques physiques de l'eau permettent à l'océan de jouer un rôle régulateur vis-à-vis de l'atmosphère et du climat terrestre, et d'offrir aux organismes vivants des conditions favorables.

La vie est apparue dans l'océan primitif il y a plus de 3,6 milliards d'années. Pendant plus de deux milliards d'années, les cyanobactéries, des organismes procaryotes marins dépourvus de noyaux, se sont développés en l'absence d'oxygène gazeux. La libération de l'oxygène gazeux par hydrolyse de la molécule d'eau est apparue il y a environ un milliard et demi d'années. Les premiers êtres pluricellulaires apparaissent dans les océans il y a environ 600 millions d'années.

1.   Le milieu de l'explosion de la vie

L'origine marine des êtres vivants ne fait aucun doute. En attestent, par exemple, la composition des liquides intérieurs des animaux (leur salinité rappelle celle de l'eau de mer) et, plus clairement encore, le fait que, sur un total de 33 embranchements majeurs, 12 soient exclusivement marins et plusieurs autres essentiellement marins (cas des spongiaires par exemple, dont il existe quelques espèces d'eau douce, ou encore des méduses, qui comptent elles aussi quelques espèces d'eau douce). Des groupes comme les échinodermes, très variés et qui abondèrent au Mésozoïque et au début du Cénozoïque, ne sont pas parvenus à franchir la barrière des eaux douces. Les quelques espèces qui parviennent à pénétrer dans des lagunes saumâtres s'y développent mal et ne paraissent pas s'y reproduire. En revanche, la biodiversité marine, appréciée par le nombre total d'espèces connues (c'est-à-dire dont la description, le nom et les relations avec des formes affines ont fait l'objet d […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

Pour citer cet article

Lucien LAUBIER, « OCÉAN ET MERS (Vie marine) - L'écosystème marin  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-l-ecosysteme-marin/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« OCÉAN ET MERS » est également traité dans :

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

Écrit par :  Lucien LAUBIERJean-Marie PÉRÈS

*Le domaine pélagique est représenté par l'ensemble des eaux de l'océan mondial ; les êtres vivants qui peuplent ce domaine constituent le pelagos. Le degré de liberté de ces êtres vivants par rapport aux mouvements des masses d'eau au sein desquelles ils vivent conduit à subdiviser le… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés

Écrit par :  Jean-Marie PÉRÈS

La planète Terre est assez mal nommée, puisqu'elle est couverte, pour 71 p. 100 environ, par l'océan mondial, dont la surface est de l'ordre de 361 millions de kilomètres carrés, pour un volume qui a été évalué à 1 370 × 106 kilomètres cubes. La profondeur moyenne par rapport au niveau marin dépasse 3 800 mètres, alors que l'altitude mo… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Mouvements

Écrit par :  Jean-Marie PÉRÈS

Les eaux des océans et des mers sont animées de mouvements très divers qui ont d'importantes répercussions non seulement sur la biologie et la distribution de nombreux organismes mais encore sur les activités humaines. On distingue généralement des mouvements oscillatoires et non oscillatoires. Les premiers sont représentés, d'une part par des ond… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Topographie des fonds sous-marins

Écrit par :  Jean-Marie PÉRÈSJean-Pierre PINOT

La morphologie de la partie du globe couverte par les océans et les mers n'est pas moins diverse que celle des terres émergées. Très schématiquement, on peut distinguer quatre domaines essentiels : le précontinent, les plaines abyssales, les dorsales océaniques, les grandes fosses (fig. 1).   Lorsqu'on part de la ligne de rivage et… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

Écrit par :  Gérard GRAULucien MONTADERTClaude SALLÉ

La description du monde minéral et la reconstitution historique des phénomènes géologiques restèrent longtemps essentiellement limitées aux continents. C'est seulement depuis le milieu du xxe siècle que l'étude géologique des régions immergées, qui occupent 72 p. 100 de la surface du globe, a connu un développement vraiment spe… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie benthique

Écrit par :  Lucien LAUBIERJean-Marie PÉRÈS

Les fonds marins, depuis la ligne de rivage jusqu'aux plus grandes profondeurs de l'Océan, constituent le domaine benthique, par opposition au domaine pélagique, représenté par l'ensemble des eaux qui surmontent les fonds. Les organismes, végétaux ou animaux, qui vivent sur le substrat ou dans le substrat, ainsi que ceux qui nagent dans s… Lire la suite
OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie dans les grandes profondeurs

Écrit par :  Lucien LAUBIER

Les profondeurs océaniques débutent au-delà de la couche oligophotique, où la vie des végétaux planctoniques photosynthétiques reste encore possible, bien que leur bilan métabolique soit négatif. Cela correspond au début du talus du plateau continental, vers 200 mètres de profondeur. Dans le domaine pélagique, l'ampleur des migrations verticales d… Lire la suite
ACCUMULATIONS (géologie) - Accumulations marines

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

Les* accumulations marines résultent soit de la sédimentation, soit de la construction biologique (cf. récifs). La sédimentation est l'abandon de matériaux meubles en cours de transport. L'agent de transport, s'il s’exerce de manière temporaire, donne lieu à des accumulations instables,… Lire la suite
ACIDIFICATION DES OCÉANS

Écrit par :  Paul TRÉGUER

Par *sa capacité à dissoudre les gaz atmosphériques responsables de l'effet de serre, l'océan joue un rôle essentiel dans la régulation du climat. Toutefois, l'absorption de l'excès de dioxyde de carbone (CO2) rejeté par les activités humaines (anthropiques) depuis 1850 perturbe la chimie de l'océan… Lire la suite
ADRIATIQUE MER

Écrit par :  Universalis

… La* mer Adriatique est un bras de la mer Méditerranée situé entre les péninsules italienne et balkanique. À son extrémité sud-est, le canal d'Otrante la relie à la mer Ionienne. Elle mesure environ 800 kilomètres de longueur, avec une largeur moyenne de 160 kilomètres, une profondeur maximale de 1 324 mètres et une surface de 131 050 kilomètres… Lire la suite
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Les plaines"  : …  plaines côtières de l'Atlantique et du golfe du Mexique se suivent du New Jersey au Yucatán. *Leur genèse est étroitement liée à l'évolution de l'Atlantique et aux transgressions et régressions marines qui se sont succédé depuis le Jurassique. Le premier indice d'une ouverture océanique dans le prolongement ouest de la Téthys se situe au… Lire la suite
AMMONIFICATION ou AMMONISATION

Écrit par :  Didier LAVERGNE

Dans le chapitre "La microflore ammonifiante"  : …  n'est donc pas en cause. Cependant, sa composition et son activité restent discutées. Dans les *océans, on distingue deux types de minéralisation de l'azote organique. Les bactéries des eaux superficielles agissent de façon rapide, mais brève et peu intense. Aux oscillations de la production d'ammoniaque (et de nitrates) en surface s'oppose la… Lire la suite
AMOCO CADIZ MARÉE NOIRE DE L' (16 mars 1978)

Écrit par :  Yves GAUTIER

… Le *soir du 16 mars 1978, le supertanker Amoco Cadiz s'échoue face au petit port breton de Portsall (Finistère-Nord), libérant, en quinze jours, 223 000 tonnes de pétrole léger et 4 000 tonnes de fioul lourd. Les conséquences en sont lourdes : 300 kilomètres de côtes polluées, entre 19 000 et 37 000 oiseaux morts ainsi que des centaines de… Lire la suite
AQUACULTURE

Écrit par :  Lucien LAUBIER

Dans le chapitre "L'élevage des mollusques"  : …  Parmi* les mollusques, les bivalves marins (moules, huîtres...) sont certainement les premiers que l'homme ait appris à élever pour sa consommation. Ces animaux filtreurs se nourrissent de petites particules organiques (algues unicellulaires du phytoplancton, particules organiques inertes). Le pouvoir de filtration varie selon les espèces de 1 à 15 … Lire la suite
ARCHÉEN

Écrit par :  Hervé MARTIN

Dans le chapitre "Les océans"  : …  qui attestent de la présence de grands volumes d'eau liquide à la surface du globe dès 3,87 Ga.* Certains minéraux sédimentaires, lors de leur formation, ont piégé d'infimes volumes (quelques μm3) du milieu dans lequel ils se sont formés (inclusions fluides) et dont l'analyse donne des indications sur la composition de l'océan… Lire la suite
ARCS INSULAIRES

Écrit par :  Jean AUBOUIN

…  voisin (par exemple les Canaries au large du Maroc). C'est encore le cas des si nombreuses *îles volcaniques intra-océaniques, souvent portées par de puissantes rides volcaniques asismiques – comme les îles Hawaii, la Polynésie dans le Pacifique – ou par les rides médio-océaniques –  comme les Açores, Sainte-Hélène portées par la… Lire la suite
ARCTIQUE OCÉAN

Écrit par :  Robert KANDELJean-Pierre PINOT

*L'océan Arctique constitue l'essentiel de la Méditerranée arctique, la plus importante des mers bordières de l'océan Atlantique. Il s'ouvre sur celui-ci, sur 400 km de largeur, entre le Spitzberg et le Groenland ; sa surface totale est de l'ordre de 12 millions de kilomètres carrés. La plus grande partie… Lire la suite
ATLANTIQUE OCÉAN

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

L'océan* Atlantique est le deuxième par la surface des trois grands golfes de l'océan mondial, et le seul à recevoir des eaux froides boréales. Il sépare l'Eurafrique de l'Amérique et du Groenland, et il est né de cassures d'âge secondaire, qui n'ont cessé de s'élargir depuis. Sa surface, sans les mers… Lire la suite
AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

…  plus couramment appelé océan glacial Antarctique, entoure le continent antarctique, au sud des *océans Atlantique, Pacifique et Indien. Il n'a pas de limites géomorphologiques autres qu'arbitraires, et sa véritable individualité est hydrologique ; aussi André Guilcher est-il fondé à dire qu'on « peut considérer le Pacifique, l'Atlantique et l'… Lire la suite
BALTIQUE MER

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

Dans le chapitre "Paléogéographie"  : …  De toutes les *mers, la Baltique est la plus jeune : lorsque la calotte glaciaire scandinave a fondu, entre 13 000 et 8 000 ans avant nous, la région qu'elle abandonnait avait été abaissée par le mouvement isostasique dû à la surcharge glaciaire. Pendant le recul du glacier, les eaux de fonte se sont d'abord accumulées en un lac proglaciaire. Puis,… Lire la suite
BÉRING MER DE

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT Universalis

Découverte par le Danois Vitus Béring en 1728, et traversée par lui en 1741, la *mer de Béring sépare l'Asie de l'Amérique et fait communiquer l'océan Pacifique, dont elle est l'une des mers bordières, avec l'océan Arctique. La partie nord-est de cette mer, la moins profonde, a été exondée à plusieurs reprises au cours de l'ère… Lire la suite
BIOCÉNOSES

Écrit par :  Paul DUVIGNEAUDMaxime LAMOTTEDidier LAVERGNEJean-Marie PÉRÈS

Dans le chapitre "Cas des biocénoses marines"  : …  Comme dans les biocénoses terrestres, *chaque espèce marine, qu'elle soit végétale ou animale, a des exigences et des tolérances déterminées à l'égard des facteurs ambiants : température, salinité et teneur de l'eau en différents constituants secondaires, agitation du milieu, éclairement, pression hydrostatique (fonction de la profondeur), nature du… Lire la suite
BRAER MARÉE NOIRE DU (janv. 1993)

Écrit par :  Christophe ROUSSEAU

… Dans *la nuit du 4 au 5 janvier 1993, ayant choisi la route la plus courte, mais aussi la plus dangereuse, pour se rendre de la Norvège au Canada, le pétrolier libérien Braer est pris dans une violente tempête au nord de l'Écosse. Il subit une panne totale du moteur principal à la suite d'une infiltration d'eau dans les soutes à… Lire la suite
CANYONS SOUS-MARINS

Écrit par :  Maurice GENNESSEAUX

Les canyons *sous-marins sont des vallées encaissées qui entaillent profondément – sur 1 000 à 1 500 mètres – les marges continentales, depuis le sommet de la pente (ou même parfois depuis le littoral) jusqu'au glacis, où le relief s'estompe rapidement. Leur ressemblance avec les cours fluviaux a très… Lire la suite
CARAÏBES - Mer des Caraïbes et golfe du Mexique

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

La « Méditerranée américaine » se compose de la *mer des Caraïbes et du golfe du Mexique. Elle est limitée au sud, à l'ouest et au nord par le continent américain, à l'est par la presqu'île de Floride, les Bahamas et les Antilles. La mer des Caraïbes a 3 000 km de la Martinique au Yucatán, 1 400 km… Lire la suite
CASCADING

Écrit par :  Guy POURSIN

… *Lorsque l'eau de surface d'une mer ou d'un océan se refroidit suffisamment, comme c'est le cas en hiver au contact de l'atmosphère, elle se trouve alourdie et entame un mouvement de descente. Ce phénomène s'appelle le cascading ; il est très important car l'eau qui descend par accroissement de sa densité est très oxygénée ; elle renouvelle ainsi l'… Lire la suite
CASPIENNE MER

Écrit par :  Aleksï Nilovitch KOSAREVOleg Konstantinovitch LEONTIEVLewis OWEN Universalis

La* mer Caspienne (appelée en russe Kaspiïskoïe More, en persan Darya-ye Khazar ou Darya-ye Mazandaran), plus grande étendue d'eau continentale au monde, est située à l'est du Caucase et à l'ouest de l'immense steppe d'Asie… Lire la suite
CELTIQUE MER

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

La *mer Celtique est une mer épicontinentale, largement ouverte vers l'océan Atlantique, qui s'étend entre l'Irlande, le pays de Galles, les Cornouailles britanniques et la Bretagne armoricaine. Ses caractères hydrologiques particuliers, la texture et la disposition des sédiments sableux qui la tapissent… Lire la suite
CÉNOZOÏQUE

Écrit par :  Marie-Pierre AUBRY

Dans le chapitre "Circulation océanique et climats"  : …  La *configuration actuelle de la circulation océanique (cf. océans) est le résultat de trois événements d'origine tectonique. C'est d'abord le rifting entre la Norvège et le Groenland, à la fin du Paléocène (55,5 Ma), qui a permis l'ouverture du passage peu profond (détroit de Fram, à l'est du Groenland) entre les océans Nord-Atlantique et… Lire la suite
CHANGEMENT CLIMATIQUE

Écrit par :  Robert KANDEL

Dans le chapitre "Les modèles climatiques"  : …  depuis 1993 montrent que le réchauffement par intensification de l'effet de serre a pénétré les o*céans jusqu'à 3 000 mètres de profondeur, en conformité avec les calculs des modèles couplés océan-atmosphère. Cela implique d'ailleurs que, même si l'on parvenait à stabiliser rapidement la composition atmosphérique, la chaleur accumulée dans les… Lire la suite
CHASSE À LA BALEINE

Écrit par :  Jean-Benoît CHARRASSINVincent RIDOUX

Après *plusieurs siècles d'exploitation – dont un siècle de chasse industrielle qui a décimé certaines espèces –, suivis de plus de vingt ans de moratoire (depuis 1986), les baleines restent dans les opinions publiques occidentales le symbole des espèces menacées tandis que les pays… Lire la suite
CHINE - Cadre naturel

Écrit par :  Guy MENNESSIERThierry SANJUANPierre TROLLIET

Dans le chapitre "Paysages et espaces chinois"  : …  est considérable. Avec une longueur de 18 000 kilomètres, elle donne sur le golfe de Bohai, une* mer quasi fermée par les péninsules du Liaodong et du Shandong, sur la mer Jaune et sur les mers de Chine orientale et méridionale. Les trois premières mers ont une structure de plate-forme continentale, et possèdent des richesses halieutiques et… Lire la suite
CLIMATOLOGIE

Écrit par :  Frédéric FLUTEAUGuillaume LE HIR

Dans le chapitre "Reconstruire l'histoire climatique des derniers 200 millions d'années"  : …  les variations climatiques au-delà de 800 000 ans (âge des glaces les plus anciennes), des *forages en mer ont été entrepris à partir des années 1960 pour analyser la signature isotopique de l'oxygène des composés carbonatés des squelettes de micro-organismes marins (foraminifères) fossilisés dans des carottes sédimentaires. Cette analyse a… Lire la suite
CONSERVATOIRE DU LITTORAL

Écrit par :  François LETOURNEUX

Le Conservatoire du littoral, de son vrai nom Conservatoire *de l’espace littoral et des rivages lacustres, est un établissement public français qui a été créé par la loi du 10 juillet 1975, à l’initiative de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR, ce sigle désignant aujourd… Lire la suite
CÔTES, géomorphologie et géographie

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

… gazeuse du globe terrestre. On emploie le terme de côtes plus particulièrement pour les rivages des *mers et des océans. Si les côtes constituent, pour beaucoup de groupes humains, les limites de leur espace géographique, elles sont, pour d'autres, une ouverture vers le reste du monde. Pour les peuples industriels et commerçants, c'est une… Lire la suite
CRUSTACÉS

Écrit par :  Jacques FOREST

Dans le chapitre "Habitat et mode de vie"  : …  Les crustacés sont avant tout des animaux marins : *l'océan est vraisemblablement leur milieu originel et celui où, actuellement, vivent les formes les plus nombreuses et les plus variées. Ils existent sous toutes les latitudes, depuis les eaux polaires à température inférieure à 0 0C, jusqu'aux eaux équatoriales les plus chaudes ;… Lire la suite
CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

Écrit par :  Jean-Claude DUPLESSY

Dans le chapitre "Les réservoirs "  : …  réagira en même temps avec les oxydes d'azote, conduisant à la formation d'ozone (O3). *L'océan contient 36 900 Gt C sous la forme de carbone inorganique dissous, 1 000 Gt C de composés organiques à l'état dissous et 30 Gt C à l'état particulaire. Quant aux êtres vivants (algues, plancton, poissons), ils ne représentent que 3 Gt C, mais… Lire la suite
CYCLONES

Écrit par :  René CHABOUD

Dans le chapitre "Les effets d'un cyclone"  : …  ont un effet de percussion brutal, un choc destructeur pour les obstacles qu'elles rencontrent. *C'est une mer démontée qui caractérise le passage d'un cyclone. La baisse brutale de la pression atmosphérique, combinée aux effets du vent, provoque une surélévation anormale du niveau marin, appelée « marée de tempête », qui peut dépasser plusieurs… Lire la suite
DORSALES OCÉANIQUES

Écrit par :  Jean FRANCHETEAU

…  pas toujours une position médiane) désignent des chaînes sous-marines existant dans tous les *bassins océaniques. Alignées sur près de 60 000 kilomètres et localisées à la limite de deux plaques lithosphériques divergentes, elles représentent l'un des environnements les plus actifs de la Terre. En effet, quand deux plaques se séparent, le… Lire la suite
EAU - Dessalement de l'eau de mer

Écrit par :  Cyrille GOMELLABernard LEGUBE

Dans le chapitre "Le problème thermodynamique"  : …  Le dessalement peut s'appliquer soit à des eaux provenant des *océans et des mers, soit à des eaux saumâtres (eaux de nappes ou de lagunes). La salinité des océans et des mers ouvertes varie légèrement autour d'une composition moyenne (tabl. 1). Les mers fermées ont une salinité plus faible ou plus élevée suivant l'intensité de l'évaporation et la… Lire la suite
ÉCOLOGIE

Écrit par :  Patrick BLANDINDenis COUVETMaxime LAMOTTECesare F. SACCHI

Dans le chapitre "Applications de l'écologie"  : …  des écosystèmes forestiers, des garrigues et maquis, des savanes, des marécages et des déserts. *Dans les milieux aquatiques marins l'homme prélève quelques algues, mais exerce surtout des activités de pêche, qui permettent un apport important de nourriture. Les progrès des techniques de détection et de capture ont été tels que l'exploitation… Lire la suite
ÉCOSYSTÈMES

Écrit par :  Luc ABBADIE

Dans le chapitre "L'approche physico-chimique de l'écosystème"  : …  en fonction, notamment, de la disponibilité réelle de l'eau dans le sol et des nutriments minéraux. *La productivité des océans est beaucoup plus faible, de l'ordre de 1,5 t/ha/an, principalement en raison de la faible teneur de l'eau de mer en azote et en phosphore, sauf dans les zones côtières où elle peut atteindre 2 à 4 t/ha/an en raison de l'… Lire la suite
ÉGÉE MER

Écrit par :  Guy BURGEL

Mer* intérieure presque fermée dans le bassin oriental de la Méditerranée, la mer Égée retrouve, au début du xxie siècle, malgré la division et parfois l'affrontement politique entre la Grèce et la Turquie, l'unité rompue qui existait entre les deux rives de l'hellénisme depuis l'époque… Lire la suite
EKOFISK ACCIDENT PÉTROLIER D' (22 avril 1977)

Écrit par :  Yves GAUTIER

… *En fin de journée du 22 avril 1977, la plate-forme Bravo du champ pétrolier d'Ekofisk, au centre de la mer du Nord, entrait en éruption, libérant sans retenue le gaz et le pétrole du gisement exploité. Située dans le secteur norvégien, la plate-forme Bravo appartient à un consortium international de sociétés pétrolières et est… Lire la suite
ÉNERGIES RENOUVELABLES

Écrit par :  Bernard CHABOT

Dans le chapitre " L'énergie des mers"  : …  Les *océans peuvent être considérés comme des sources potentielles d'énergie : énergie marémotrice, énergie des vagues, énergie thermique des mers. L'énergie marémotrice est principalement due à la différence d'attraction lunaire entre les océans situés du côté et à l'opposé de la Lune à un instant donné, l'influence de l'attraction solaire… Lire la suite
ENVIRONNEMENT GLOBAL

Écrit par :  Robert KANDEL

Dans le chapitre "Circulation des océans"  : …  Les vents et la forme des *bassins océaniques déterminent les courants de surface. Dans la zone intertropicale, les masses d'eau dérivent vers l'ouest sous le souffle régulier des vents alizés du nord-est ou du sud-est. Arrivées aux rivages occidentaux des bassins, accumulant de la chaleur absorbée à partir du rayonnement solaire, elles ne peuvent… Lire la suite
ÉPICONTINENTALES MERS

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

Les *mers épicontinentales sont des extensions de l'océan sur les continents, parmi les terres émergées. Au sens géophysique du terme, les continents sont des blocs d'une croûte plus légère que le manteau supérieur sur lequel elle repose, et ces blocs sont séparés les uns des autres par des espaces où n'… Lire la suite
ERIKA MARÉE NOIRE DE L' (déc. 1999)

Écrit par :  Yves GAUTIER

… Le *12 décembre 1999, vers 6 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de secours (C.R.O.S.S.) reçoit un appel de détresse de l'Erika. Ce pétrolier de moyen tonnage, alors à une trentaine de milles (50 km) de la pointe de Penmarc'h (Finistère), demande l'évacuation de ses vingt-six hommes d'équipage. Parti trois jours plus… Lire la suite
EXPANSION DES FONDS OCÉANIQUES

Écrit par :  Yves GAUTIER

… La *théorie de l'expansion des fonds océaniques représente une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, du même ordre d'importance que celles de la dérive des continents formulée par Alfred Wegener en 1912 et de la tectonique des plaques décrite par Jason Morgan, Dan McKenzie et Xavier Le Pichon en 1967-1968. Cette théorie… Lire la suite
EXXON VALDEZ MARÉE NOIRE DE L' (24 mars 1989)

Écrit par :  Yves GAUTIER

… Par *suite d'une inexplicable erreur, le 24 mars 1989, le tanker américain Exxon Valdez s'échouait sur un récif dans la baie du Prince-Guillaume (Alaska) et déversait 40 000 tonnes de pétrole brut qui polluèrent des centaines de kilomètres de côtes. Cette marée noire, la plus importante des États-Unis, s'est produite dans une zone sensible… Lire la suite
FLUIDES MÉCANIQUE DES

Écrit par :  Jean-François DEVILLERSClaude FRANÇOISBernard LE FUR

Dans le chapitre "Ondes de surface"  : …  maritimes et les navires, mais aussi son rôle dans la résistance à l'avancement des bateaux. *Plusieurs théories sont utilisées pour décrire le comportement de la surface de la mer. Celles d'Airy, de Gerstner et de Stokes sont les plus courantes. Elles supposent toutes l'absence de viscosité, une profondeur d'eau constante et des gradients de… Lire la suite
FOND DES MERS, droit international

Écrit par :  Pierre Michel EISEMANN

… *Longtemps ignorés, les fonds marins sont devenus un objet d'intérêt pour les États, du jour où leurs potentialités économiques furent connues. Dès 1945, certains États réclamèrent le droit d'exploiter seuls les ressources de leur plateau continental (c'est-à-dire le sol et le sous-sol de la mer descendant en pente douce de la côte jusqu'à une marge… Lire la suite
GASCOGNE GOLFE DE

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

Le golfe *de Gascogne est un coin d'Atlantique enfoncé entre l'Espagne et l'Armorique. Sa limite conventionnelle est une droite joignant le cap Ortegal, en Galice, à la bouée d'ar-Men, au large de Sein. Sa partie centrale est une plaine abyssale de 4 800 m de fond, qu'un escarpement continental vigoureux… Lire la suite
GÉODÉSIE

Écrit par :  Anny CAZENAVEPascal WILLIS

Dans le chapitre "Principales techniques de géodésie spatiale"  : …  radar altimètre dont sont équipés certains satellites, dits altimétriques, ces derniers ont la possibilité de cartographier avec une haute résolution spatiale, et de manière instantanée, des ondulations de la surface de la *mer avec une précision centimétrique. Les applications concernent l'océanographie et la mesure du géoïde au-dessus des océans… Lire la suite
GÉOMICROBIOLOGIE

Écrit par :  Jean-Pierre DÉVIGNE

… *La géomicrobiologie est l'une des applications de la microbiologie aux milieux naturels. Son objectif est de résoudre les problèmes que posent les actions réciproques des micro-organismes et des milieux qui les abritent au cours des processus géodynamiques. L'individualisation de cette discipline (la lithobiology des Anglo-Saxons) s'est… Lire la suite
GÉOTHERMIE

Écrit par :  Jean GOGUELJacques VARET

Dans le chapitre "Mesure du flux"  : …  circulation de l'eau souterraine perturbent souvent les mesures et compliquent les interprétations. *En revanche, des milliers de mesures ont été effectuées dans tous les océans. Sur les fonds océaniques, la température de l'eau ne présente aucune variation périodique, ce qui permet de mesurer le gradient sur quelques mètres ; on enfonce pour cela… Lire la suite
GLACE

Écrit par :  Louis LLIBOUTRY

Dans le chapitre "Glace de mer"  : …  L'*eau de mer gèle à − 1,8 0C et n'a pas de maximum de densité vers 4 0C permettant une stratification thermique comme dans les lacs. C'est pourquoi le gel de la mer commence dans les baies abritées où l'épaisseur d'eau est faible. En pleine mer on observe longtemps une couche riche en fraisil, le slush (ou sludgeLire la suite
GOLFE DU MEXIQUE MARÉE NOIRE DANS LE (2010)

Écrit par :  CEDRELoïc KERAMBRUN

… Le *20 avril 2010, à 80 kilomètres au large de la Louisiane (États-Unis), la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, appartenant à TransOcean Ltd et exploitée par la compagnie B.P., explose puis prend feu. Elle sombre deux jours plus tard, entraînant la rupture de la conduite en sortie de puits. Le drame humain des premières heures (11 … Lire la suite
HAUSSE DU NIVEAU DE LA MER IL Y A 14 650 ANS

Écrit par :  Pierre DESCHAMPS

… Au cours de la dernière déglaciation, qui a débuté il y a 21 000 ans, *le niveau marin a monté de près de 120 à 130 mètres, pour se stabiliser à son niveau actuel il y a 6 000 ans. Les calottes laurentide et fennoscandinave, qui recouvraient l'Amérique et l'Europe du Nord au cours du dernier maximum glaciaire, ont ainsi disparu en presque 15 000 ans… Lire la suite
HISTOIRE DES BASSINS OCÉANIQUES (H. H. Hess)

Écrit par :  Yves GAUTIER

  Dans *son ouvrage majeur, Histoire des bassins océaniques, l'Américain Harry Hammond Hess (1906-1969), professeur à l'université de Princeton, soutient que le plancher océanique se forme au niveau des dorsales, y dérive de part et d'autre à la manière d'un double « tapis roulant », puis plonge au niveau des fosses… Lire la suite
HYDROLOGIE

Écrit par :  Pierre HUBERTGaston RÉMÉNIÉRAS

Dans le chapitre "Les stocks"  : …  Le tableau donne la valeur des différents stocks. On remarquera que les *océans – eaux salées – représentent plus de 97 p. 100 des eaux terrestres ; uniformément répartis sur le globe, leur épaisseur moyenne serait de 2 640 mètres. L'eau douce ne représente que 2,6 p. 100 des eaux terrestres, et les rivières, qui sont abondamment exploitées pour l'… Lire la suite
IFREMER (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer)

Écrit par :  Pascale PESSEY-MARTINEAU

… Établissement *public à caractère industriel et commercial, l'Ifremer, Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer, est placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Créé en 1984, par fusion du Centre national pour… Lire la suite
ÎLES

Écrit par :  Guy LASSERRE Universalis

…  les eaux ». L'accent est donc mis sur l'isolement lié à l'encerclement de l'espace exondé par les* eaux. Les îles ont diverses origines. Deux grandes catégories doivent être distinguées, les îles continentales et les îles océaniques.  Relèvent de la catégorie des îles continentales les îles dont les liens sont étroits avec le continent… Lire la suite
INDIEN OCÉAN

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT Universalis

Bordé* par les continents africain et asiatique, l'Insulinde et l'Australie, et jouxtant l'océan Austral, avec lequel il n'a de véritable limite qu'hydrologique, l'océan Indien est le plus petit des trois grands golfes de l'océan mondial, et le seul qui n'atteigne pas la zone froide boréale. À la… Lire la suite
LITHOSPHÈRE

Écrit par :  Marc DAIGNIÈRESAdolphe NICOLAS

Dans le chapitre "La lithosphère sismique"  : …  par une diminution de la vitesse de propagation et une augmentation notable de l'atténuation. *En domaine océanique, l'existence d'une couche à faible vitesse et forte atténuation est presque partout établie ; la profondeur du toit de cette couche à faible vitesse, dénommée L.V.Z. (sigle de Low-Velocity Zone), augmente avec l'âge… Lire la suite
LITHOSPHÈRE OCÉANIQUE (MICROBIOLOGIE DE LA)

Écrit par :  Bénédicte MÉNEZ

… Les *premières photos des sources hydrothermales océaniques ramenées par le sous-marin Alvin en 1979 ont bousculé l'idée que la vie ne pouvait se développer qu'à la faveur de l'énergie lumineuse prodiguée par le Soleil. Ces oasis, où prolifère la vie, prouvent ainsi l'existence d'écosystèmes indépendants de la photosynthèse qui puisent leur… Lire la suite
LITTORAL MARITIME

Écrit par :  Jean-Marie PÉRÈS

*En écologie marine, on appelle littoral, ou encore système littoral, l'ensemble des fonds marins (domaine benthique) du plateau continental, depuis les niveaux les plus élevés, où peuvent vivre les espèces marines qui se contentent d'une humectation par les embruns ou d'immersions exceptionnelles, jusqu'à… Lire la suite
MANCHE

Écrit par :  Jean-Pierre PINOT

La Manche est une *mer épicontinentale et intracontinentale, qui forme un couloir entre le sud de la Grande-Bretagne et la France du Nord-Ouest. Sa profondeur ne dépasse généralement pas cent mètres, et se tient le plus souvent entre trente et quatre-vingts mètres ; les courants de marée y sont vigoureux,… Lire la suite
MARÉE NOIRE DANS LE GOLFE DU MEXIQUE, en bref

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

…  pétrolière Deepwater Horizon, exploitée par la société B. P., explose puis prend feu. *La plate-forme est située à environ 8 kilomètres au large des côtes de la Louisiane, dans le golfe du Mexique. Elle sombre deux jours plus tard. Le pétrole s'écoule alors librement en mer, à partir de la tête du puits, à 1 500 mètres de profondeur.… Lire la suite
MARÉE NOIRE DU PRESTIGE, en bref

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

…  sous pavillon des îles Bahamas, se brise en deux parties et coule par 3 500 mètres de fond. *Le naufrage a lieu au large de La Corogne, en Espagne, dans une zone déjà frappée en 1976 puis en 1992 par des marées noires.Le fioul qui s'échappe de l'épave du Prestige souille gravement la côte de Galice ; il se répand jusque dans le… Lire la suite
MARÉES

Écrit par :  Françoise COMBESAndré GOUGENHEIMChristian LE PROVOSTJean-Paul ZAHN

Le *mot marée désigne, dans son acception la plus courante, le mouvement oscillatoire du niveau de la mer résultant des attractions de la Lune et du Soleil sur les particules liquides ; le phénomène est donc une conséquence de la gravitation universelle. Les divers bassins océaniques, en raison de leur… Lire la suite
MARÉES NOIRES

Écrit par :  Lucien LAUBIER

Dans le chapitre "La lutte à terre"  : …  Les déplacements des nappes d'émulsion en surface sont provoqués par les *courants marins, qui entraînent les nappes dans leur direction et à leur vitesse propre, et par les vents, qui poussent les nappes dans leur direction, mais avec une vitesse de 3 p. 100 seulement de leur vitesse propre. Courants et vents combinent donc leur action et les… Lire la suite
MARÉES VERTES

Écrit par :  Alain MENESGUEN

… Depuis *les années 1970, un nombre croissant de plages et de vasières de la côte bretonne sont envahies, du printemps à l'automne, par une prolifération de macro-algues vertes (ulves libres et entéromorphes fixées). Cette conséquence typique (phénomène dit d'eutrophisation) d'un enrichissement excessif des eaux côtières en substances nutritives,… Lire la suite
MARGES CONTINENTALES

Écrit par :  Gilbert BOILLOT

Les marges continentales sont situées en bordure des continents, à la frontière du *domaine océanique. Pour en comprendre l'origine et l'évolution géologique, un rappel des données de base de la tectonique des plaques et de la physique du globe est nécessaire. L'enveloppe superficielle de la Terre est la lithosphère, rigide, qui… Lire la suite
MARINES SÉRIES

Écrit par :  Jean-Claude PLAZIAT

… *Les séries sédimentaires qui se sont déposées en milieu marin sont les mieux connues et bénéficient d'une véritable priorité puisqu'elles seules peuvent fournir aux stratigraphes les références nécessaires au découpage en étages de l'histoire du globe. Mais ce sont surtout les faciès de plates-formes de faible profondeur qui ont été utilisés pour… Lire la suite
MÉDITERRANÉE MER

Écrit par :  Jean AUBOUINFrançois DOUMENGEMichel DURAND-DELGA Universalis

*Mer « située au milieu des terres », la Méditerranée est formée d'une série de bassins profonds enserrés par les chaînes alpines d'Europe, d'Asie Mineure et d'Afrique. Depuis, l'alternance d'ouvertures et de fermetures des détroits qui la mettent en communication avec l'océan mondial, alternance… Lire la suite
MER DROIT DE LA

Écrit par :  Charles VALLÉE

*Constitué par l'ensemble des règles relatives à l'utilisation des espaces maritimes par les sujets du droit international au premier rang desquels figurent les États, le droit de la mer présente la particularité d'être un des éléments les plus anciens de ce droit, si l'on considère l'apparition de ses… Lire la suite
MERS RETRAITS ET AVANCÉES DES

Écrit par :  Jean-Claude DUPLESSY

*Indépendamment du phénomène de marée, le niveau général des mers a présenté des variations importantes tout au long de l'histoire géologique de notre planète, bien que la quantité totale d'eau disponible à sa surface soit restée sensiblement constante. Les géologues ont ainsi été amenés à créer le… Lire la suite
MERS MARGINALES

Écrit par :  Jean AUBOUIN

*Les mers marginales sont définies comme des mers situées dans le domaine des marges actives, de type pacifique, liées à la subduction océanique sous la marge continentale. En sont donc exclues les mers installées sur des marges continentales stables, de type atlantique, comme la Manche ou la mer du Nord, que l… Lire la suite
MIGRATIONS ANIMALES

Écrit par :  Valérie CHANSIGAUDJean DORST

Dans le chapitre "Invertébrés"  : …  *De nombreux invertébrés marins se déplacent sur des distances appréciables en fonction des saisons. Ils le font souvent de façon passive puisque les organismes planctoniques sont simplement emportés par les courants marins. Les Annélides Polychètes changent annuellement d'habitat, ce que l'on peut considérer comme une véritable migration. Le long… Lire la suite
MILIEU INTÉRIEUR

Écrit par :  Jean-Paul TRUCHOT

Dans le chapitre "Animaux marins"  : …  On* considère habituellement que la vie est née dans la mer. Plus certainement, l'essentiel de l'évolution des Métazoaires a eu lieu en milieu marin. L'un des arguments les plus convaincants en faveur de cette idée est le fait que tous les grands taxons du règne animal ont des représentants marins actuels et que les espèces présentes d'eau douce ou… Lire la suite
MODÉLISATION ET PRÉVISION OCÉANOGRAPHIQUES

Écrit par :  Pascale DELECLUSE

*Grâce aux données fournies par les réseaux d'observation mis en place dans les eaux équatoriales et par le satellite Topex-Poséidon, les scientifiques peuvent désormais prévoir l’a rrivée de phénomènes océanographiques comme el Niño. Ainsi, dès l'automne de 1996, ils ont décelé l’apparition de ce courant… Lire la suite
NAISSANCE DE L'OCÉANOGRAPHIE SCIENTIFIQUE

Écrit par :  Florence DANIEL

  *Au printemps 1872, sous l'impulsion de la Royal Society, le Challenger quitte l'Angleterre pour un tour du monde des océans. Une équipe de spécialistes, sous la responsabilité de sir Charles Wyville Thompson, est embarquée sur ce bâtiment de guerre, réarmé pour l'occasion par le gouvernement britannique. Le… Lire la suite
NÉRITIQUE MILIEU

Écrit par :  Jean DIDELOT

… *Relativement restreint puisqu'il est limité à l'isobathe 200 mètres, ou plus exactement à la rupture de pente du plateau continental, le milieu néritique appartient au domaine pélagique, dont il constitue la partie côtière. La province océanique (domaines bathyal, abyssal et nadal), relaie vers le large le milieu néritique. Celui-ci se caractérise… Lire la suite
NOIRE MER

Écrit par :  Luch Mikhaylovich FOMINYves GAUTIERVladimir Petrovich GONCHAROVAleksï Nilovitch KOSAREV

Vaste *mer continentale située entre le sud-est de l'Europe et l'Asie Mineure, la mer Noire est délimitée par l'Ukraine au nord, la Russie au nord-est, la Géorgie à l'est, la Turquie au sud et la Bulgarie et la Roumanie à l'ouest. La mer Noire occupe un large bassin qui… Lire la suite
NORD MER DU

Écrit par :  Alain PERRODONJean-Pierre PINOT

*Mer épicontinentale peu profonde, grande comme la France, riche en poisson, bordée par des pays densément peuplés dont l'activité industrielle est ancienne, la mer du Nord est plus un lien qu'une frontière entre les pays riverains : à plusieurs reprises, des États supranationaux ont rassemblé des… Lire la suite
OFFSHORE - Installations offshore

Écrit par :  Bernard ANDRIERPhilippe OZANNE

Précédées *par les plates-formes du lac de Maracaïbo (Venezuela) dans l'entre-deux-guerres, les premières installations pétrolières en mer ont vu le jour dans le golfe du Mexique au cours des années 1940-1950 ; elles n'étaient alors que des extensions en eau peu profonde d'équipements déjà… Lire la suite
OFFSHORE - Démantèlement des plates-formes pétrolières

Écrit par :  Emmanuel GARLAND

L'exploitation des gisements pétroliers ou gaziers situés en *mer, sous les plateaux continentaux, nécessite des installations complexes, véritables usines plantées au large des côtes pour extraire, séparer, traiter, stocker et expédier les hydrocarbures piégés dans le sous-sol. Plus de sept mille plates-formes… Lire la suite
OPHIOLITES

Écrit par :  Michelle ERNEWEINHubert WHITECHURCH

…  océanique charriés sur les marges continentales ; elles représentent les derniers témoins *d'océans ou de portions d'océans aujourd'hui disparus. Ainsi, les ophiolites alpines sont des fragments d'un océan disparu il y a une soixantaine de millions d'années, la Téthys, qui séparait un continent septentrional, la Laurasie, d'un continent… Lire la suite
ORIGINE DE LA VIE

Écrit par :  André BRACK

Dans le chapitre "Les ingrédients d'une soupe primitive organique"  : …  d'un monde primitif de thioesters. Les molécules organiques ont pu également se former dans *les sources chaudes sous-marines. Sous l'influence des mouvements du manteau terrestre, la plaque océanique, plus lourde, s'enfonce sous la plaque continentale et rejoint progressivement le manteau, où elle disparaît. À l'endroit où les plaques s'… Lire la suite
PACIFIQUE OCÉAN

Écrit par :  Jean FRANCHETEAU

…  de l'océan Pacifique atteint 181 millions de kilomètres carrés, soit la moitié de tous les *océans et plus du tiers de la surface du globe, qui totalise 510 millions de kilomètres carrés. Sa surface est équivalente à celle de tous les continents, y compris l'Antarctique, mais en comptant une seconde fois la surface de l'Afrique. Le volume… Lire la suite
PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

Écrit par :  Alain BLIECK

Dans le chapitre " Cadre paléogéographique et géodynamique"  : …  Antarctique sont connus au moins au Dévonien. L'autre hémisphère de la Terre était occupé par un *vaste océan nommé Panthalassa, entouré de zones de subduction et de leur cortège volcanique qui évoquent l'actuelle « ceinture de feu » du Pacifique. Les autres océans se sont plus ou moins fermés au cours du Dévonien, ce qui a abouti à une… Lire la suite
PÊCHE

Écrit par :  Jean-Paul TROADEC

Dans le chapitre "Mondialisation de la surpêche et état des ressources"  : …  *La surpêche n'est pas un phénomène récent. Dès le xve siècle, des signes de surexploitation sont observés dans les pêcheries littorales françaises. Mais, pendant longtemps, le phénomène est resté circonscrit aux zones côtières. Les possibilités de redéploiement vers des stocks hauturiers permettaient de résorber les surcapacités… Lire la suite
PÉTROLE - L'exploitation des gisements

Écrit par :  Yves BARBIERDaniel CHAMPLONPierre SIMANDOUX

Dans le chapitre "La production en mer des hydrocarbures"  : …  Depuis* les années 1960, la production pétrolière marine s'est considérablement développée. Déjà, 30 p. 100 des quantités de pétrole produites dans le monde le sont à partir du sous-sol marin, contre 11 p. 100 seulement en 1960. Plus de 35 000 forages ont déjà été réalisés en mer ; près de 3 000 structures fixes de forage et de production ont été… Lire la suite
PHOSPHORE

Écrit par :  François MATHEYMaurice MAURINMaurice SLANSKY

Dans le chapitre "Origines et mécanismes de sédimentation"  : …  *Les études océanologiques montrent que la quantité de phosphore en solution dans la mer, surtout sous forme d'ions HPO42—, augmente avec la profondeur. Aussi, lorsque les eaux des fonds océaniques, mues par les courants marins ascendants, viennent se mêler aux eaux plus superficielles, celles-ci acquièrent des concentrations… Lire la suite
PLANCTON

Écrit par :  Stéphane GASPARINI

Dans le chapitre "Le plancton, source de nourriture"  : …  en grande partie la distribution spatiale et l'évolution saisonnière de l'ensemble du plancton. *Les zones côtières, grâce aux apports fluviaux et au ruissellement, sont ainsi généralement beaucoup plus riches en plancton. Les zones de remontées d'eaux profondes comme les côtes du Pérou, les côtes mauritaniennes ou les régions polaires, sont… Lire la suite
POINTS CHAUDS, géophysique

Écrit par :  Cinzia FARNETANI

Dans le chapitre "Volcanisme des panaches et conséquences sur l'environnement"  : …  des LIPs peut altérer le climat et être une cause majeure des extinctions biologiques. Les *Ocean Anoxic Events (OAEs), des épisodes de forte réduction de la concentration en oxygène dans les océans, ont été récemment reliés à l'éruption des plateaux de basaltes océaniques. La libération des gaz volcaniques à effet de serre aurait causé un… Lire la suite
POLLUTION

Écrit par :  François RAMADE

Dans le chapitre "Passage des polluants de l'atmosphère dans l'eau et les sols"  : …  des effluents liquides et des apports telluriques émis dans les fleuves à partir de sols pollués *vers l'océan. Il faut mentionner que les quantités d'hydrocarbures dues aux pertes de carburants et aux rejets sauvages d'huiles de vidange (ainsi qu'aux éventuels accidents survenant en milieu terrestre) apportent dans l'océan plus de 1 million de… Lire la suite
PREMIÈRE CARTE DE FONDS OCÉANIQUES

Écrit par :  Florence DANIEL

  *Dans les années 1950-1960, le Lamont Doherty Geological Observatory (université Columbia, New York) lance un grand programme d'étude du fond des océans. Son directeur, Maurice Ewing, charge alors ses collaborateurs Bruce Charles Heezen et Marie Tharp d'établir des cartes à partir des sondages bathymétriques obtenus lors… Lire la suite
PRESTIGE MARÉE NOIRE DU (nov. 2002)

Écrit par :  Jean-Pierre RAFFIN

… *En difficulté depuis le 13 novembre 2002, le Prestige – pétrolier âgé naviguant sous pavillon de complaisance et chargé de 77 000 tonnes de fioul lourd – laisse s'échapper une première nappe le 17 novembre, au large de La Corogne en Galice (Espagne). Cette région avait déjà été frappée, en 1976 et 1992, par les marées noires de l'Lire la suite
PROTECTION DE LA NATURE - Aires protégées

Écrit par :  Alain JEUDY-DE-GRISSACEstienne RODARY

Dans le chapitre "L'aire protégée, fantasme du développement durable"  : …  que d'affichage médiatique. La dimension globale est également particulièrement forte pour les *espaces marins protégés, dans lesquels les dynamiques de circulation des courants marins et la régulation des eaux internationales représentent des difficultés qui sont encore à surmonter, dans un contexte où plus de 60 p. 100 de ces espaces sont… Lire la suite
PROTÉROZOÏQUE

Écrit par :  Janine BERTRAND-SARFATIRenaud CABY

Dans le chapitre " La vie au Protérozoïque"  : …  Les restes biologiques (microfossiles) datés de — 3,4 Ga sont douteux. À cette époque, les *océans archéens étaient très pauvres en oxygène et très riches en fer, contrairement aux océans actuels. Dans une période de transition qui a duré de — 1,8 Ga à —  600 Ma, on peut penser que les parties superficielles des océans s'enrichissaient peu à… Lire la suite
RÉCIFS CORALLIENS

Écrit par :  Pascale JOANNOT

Les *récifs coralliens sont les plus grandes bio-constructions de la planète. Ils sont formés de squelettes calcaires édifiés principalement par les coraux, animaux marins vivant en symbiose avec des algues. Situés dans la zone intertropicale, ces récifs couvrent stricto sensu (c'est-à-dire sans tenir compte… Lire la suite
ROCHES (Déformations) - Failles

Écrit par :  Jean AUBOUINRoger COQUE Universalis

Dans le chapitre "Les champs de failles des aires continentales et océaniques"  : …  donne un exemple plus avancé, et la séparation d'une plaque des Somalies du continent africain. *L'océan Atlantique, par son « rift » médian, donne aussi un exemple remarquable par ses dimensions ; là encore, il s'agit d'une puissante extension qui est la suite actuelle de celle qui a donné naissance à l'Atlantique à partir du Crétacé. Tous les… Lire la suite
ROUGE MER

Écrit par :  Colette DUBOISJean-Pierre PINOT Universalis

La *mer Rouge occupe l'un des plus spectaculaires parmi les fossés tectoniques du globe. Sa situation, à la rencontre d'un alignement de fractures continentales et du système des dorsales océaniques, en fait une région d'intérêt scientifique considérable ; cet intérêt est encore accru par la… Lire la suite
SÉDIMENTOLOGIE

Écrit par :  André JAUZEINJean-Pierre PINOTAndré VATAN

Dans le chapitre "Sédimentation marine"  : …  *Les océans sont les principales régions de sédimentation actuelle ; si les variations rapides de milieu qui caractérisent l'ère quaternaire introduisent dans la disposition actuelle des sédiments une variété qui avait été inconnue au cours de la plupart des périodes antérieures, les sédiments marins n'en sont pas moins beaucoup plus monotones que… Lire la suite
SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

Écrit par :  Michel CARA

Dans le chapitre "La sismicité"  : …  ne provoquent généralement aucun dégât. Les bandes étroites de sismicité qui apparaissent dans les *océans correspondent à des ruptures de faille peu profondes prenant naissance dans la mince croûte océanique sous l'effet des contraintes engendrées par l'expansion océanique. À l'opposé, dans les zones de convergence de plaques, on trouve une… Lire la suite
SONAR

Écrit par :  Xavier LURTON

Les *systèmes de détection et de localisation d'une cible sous-marine, ou d'un obstacle immergé, qui font appel à l'utilisation d'un signal sonore (acoustique) sont spécifiquement désignés par le terme « sonar ». Cet acronyme, issu de l'anglais sound navigation and ranging, se veut donc l'équivalent,… Lire la suite
SOUS-MARINE PLONGÉE

Écrit par :  Henri DELAUZEClaude RIFFAUD

Les hommes ont depuis toujours cherché à explorer sous la surface de la *mer. On retrouve des récits de ces entreprises audacieuses dans Hérodote, Pline, Aristote. Les premiers dessins d'équipement apparaissent au xvie siècle, mais on ignore s'ils ont donné lieu à des réalisations. C'est seulement au xixLire la suite
SUBDUCTION

Écrit par :  Jean AUBOUIN

… une façon générale, instabilité qui fait des zones de subduction les zones à haut risque du monde. *La subduction océanique sous une marge continentale, représentée par une cordillère ou par un arc insulaire isolé par une mer marginale, représente le cas le plus fréquent. Il existe aussi des subductions de lithosphère océanique sous une autre… Lire la suite
TARA, goélette

Écrit par :  Anna DENIAUDChristian SARDET

…  co-organise des missions scientifiques à travers le globe avec pour principales thématiques *l'océan et le changement climatique. À bord du voilier Tara, scientifiques et marins sillonnent les océans et travaillent ensemble pour collecter des données et récolter des échantillons qui sont ensuite étudiés dans des laboratoires du… Lire la suite
TECTONIQUE DES PLAQUES

Écrit par :  Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "L'expansion océanique"  : …  *L'hypothèse de l'expansion océanique a été émise par Harry H. Hess (1960-1962) à partir, d'une part, de la forme des rides médio-océaniques avec leur rift médian d'aspect extensif, d'autre part, de l'existence de plans sismiques, découverts avant la Seconde Guerre mondiale par le géophysicien japonais Kiyoo Wadati, puis redécouverts plus tard par… Lire la suite
TERRE - Bilan énergétique

Écrit par :  Robert KANDEL

Dans le chapitre "Le système Terre-atmosphère"  : …  en plus du réchauffement à la surface terrestre et dans les couches basses de l'atmosphère, un *réchauffement des océans jusqu'à 750 mètres de profondeur au moins. Le calcul indique qu'à ce réchauffement océanique mesuré doit correspondre aujourd'hui un stockage global de chaleur et un bilan radiatif planétaire positif de 0,8 W/m2,… Lire la suite
TSUNAMI EN ASIE DU SUD

Écrit par :  Yves GAUTIER

  *Le 26 décembre 2004, à 1 h 58 française, un séisme sous-marin d'une amplitude de 8,9 sur l'échelle ouverte de Richter provoque en Asie, dans le nord-est de l'océan Indien, un tsunami (série de vagues géantes) terriblement meurtrier. À partir de l'épicentre, localisé près de Banda Aceh, au nord-ouest de Sumatra (Indonésie… Lire la suite
TSUNAMIS

Écrit par :  Yves GAUTIERHélène HÉBERTPhilippe HEINRICH

*Le terme tsunami est d'origine japonaise, tsu-nami signifiant littéralement « vague de port ». Il est utilisé universellement par les scientifiques pour désigner les vagues générées par un déplacement soudain d'une grande quantité d'eau en milieu océanique, dû à un déplacement… Lire la suite
TURBIDITÉ COURANTS DE

Écrit par :  Marcel LANTEAUME

Dans le chapitre "Les turbidites modernes"  : …  La* présence de sédiments grossiers constituant le substratum des plaines abyssales océaniques apporta des arguments scientifiques fondamentaux en faveur du concept de transport par courant de turbidité. Dès 1952, D. B. Ericson, M. Ewing et B. C. Heezen montrèrent que dans le domaine de la marge de la côte est de l'Amérique du Nord, entre Terre-… Lire la suite
TURBULENCE

Écrit par :  Fabien ANSELMETMichel COANTICGérard TAVERA

Dans le chapitre "Le système océan-atmosphère et la turbulence"  : …  du rayonnement solaire et la source froide par l'émission vers l'espace du rayonnement terrestre. *Près de la moitié du rayonnement solaire incident est réfléchie directement (d'où l’albedo) ou absorbée dans l'atmosphère, le reste est absorbé pour partie par le sol et pour l’essentiel par les couches superficielles de l’océan. Ces… Lire la suite
UNION EUROPÉENNE - Politique commune des pêches

Écrit par :  Jean BONCOEURJean-Paul TROADEC

*Pour enrayer la dégradation alarmante des ressources halieutiques et diminuer les surcapacités de pêche, la Commission européenne a proposé, en mai 2002, de réformer la politique commune des pêches. Les mesures relatives à la réduction de la flotte et à la suppression des aides publiques à l… Lire la suite
UREY HAROLD CLAYTON (1893-1981)

Écrit par :  Georges KAYAS

… *Chimiste américain né à Walkerton (Indiana) et mort à La Jolla (Californie). Harold Clayton Urey commence sa carrière à Copenhague (1923-1924), où il prend part aux recherches de Niels Bohr sur la théorie de la structure de l'atome. Professeur associé à la Johns Hopkins University (Baltimore, 1924-1929), à Columbia University (1929-1945), puis à l'… Lire la suite
VENTS

Écrit par :  Jean BESSEMOULINRené CHABOUDJean-Pierre LABARTHE

Dans le chapitre "La force du vent et ses incidences sur la mer"  : …  Le système des *vagues est la conséquence du vent. Il peut se diviser en deux composantes principales. La première résulte de l'existence du vent sur le lieu même de l'observation, c'est la « mer du vent ». La seconde est la conséquence des vents qui soufflent à plusieurs centaines voire plusieurs milliers de kilomètres de là : c'est la « … Lire la suite

Afficher la liste complète (120 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média