BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MAYAS

Afficher la liste complète (23 médias)

Les Mayas occupent, au sein de l'imaginaire européen, une place prépondérante par rapport aux autres civilisations du Nouveau Monde. Sans minimiser leur importance intrinsèque, puisqu'ils contrôlaient presque la moitié du territoire mésoaméricain, plusieurs facteurs expliquent cet attrait. Leur maîtrise de l'écriture et du calendrier a attiré l'attention dès le xixe siècle : Champollion lui-même s'est penché sur la question. Mais l'intérêt pour le déchiffrement des textes mayas a longtemps occulté l'étude des autres systèmes glyphiques mésoaméricains. Au moment de la Conquête et de la découverte du Nouveau Monde, cette prestigieuse culture était depuis longtemps tombée dans l'oubli. Le mystère de leur disparition a toujours fasciné amateurs et chercheurs. Mais, paradoxalement, les Mayas sont encore bien présents de nos jours, et tous sont conscients de leur capacité de survie et de résistance. Cette continuité culturelle et linguistique, qui remonte à plus de trois millénaires, malgré d'inévitables apports extérieurs, implique une forte homogénéité, qui autorise le recours à l'interdisciplinarité, pour interpréter leur passé. La compréhension des vestiges archéologiques s'appuie sur l'ethnologie, l'histoire et l'épigraphie, accentuant l'intérêt que l'on porte à ce monde en même temps disparu et bien vivant.

Pourtant, en dépit de l'ampleur des connaissances, la recherche est loin d'être achevée. Des pans entiers restent à explorer ou à comprendre. On ne sait presque rien sur des régions entières, comme le nord-ouest du département du Petén, au Guatemala, ou sur la région des Chenes, au style si particulier. Chaque campagne de fouille apporte son lot de découvertes, qui modifient parfois profondément les préjugés et les interprétations. Les fouilles actuelles de l'île de Jaina ouvrent de nouvelles pistes sur le commerce à l'époque classique. Le projet français de Río Bec permet à peine d'entrevoir une forme originale d'organisation sociopolitique, différente du pouvoir […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  11 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MAYAS » est également traité dans :

MAYA. DE L'AUBE AU CRÉPUSCULE, COLLECTIONS NATIONALES DU GUATEMALA (exposition)

Écrit par :  Éric TALADOIRE

Il faut remonter à 1968 pour trouver la trace d'une exposition consacrée en France à l'art maya du Guatemala. L'exposition présentée du 21 juin au 2 octobre 2011 au musée du quai Branly constitue donc une véritable découverte, en dépit de sa dimension restreinte. Elle permet d'apprécier la richesse de cette civilisation, du moins pour ce qui… Lire la suite
STÈLES DATÉES DE L'AIRE MAYA - (repères chronologiques)

Écrit par :  Éric TALADOIRE

Stèle 5 d'Abaj Takalik, côte du Pacifique. Stèle 1 de La Mojarra, Veracruz. Stèle 29 de Tikal : début de la période classique. Période du Classique ancien. Début du hiatus : interruption de l'érection de stèles et de monuments datés. Fin du hiatus, et de la période du Classique ancien. Période du Classique récent. Tonina, Mon.101. Dernière stèle… Lire la suite
AMÉRINDIENS - Amérique centrale

Écrit par :  Georgette SOUSTELLE Universalis

Dans le chapitre "Habitat"  : …  On trouve aussi dans cette pièce des chaises et des bancs, des nattes servant de lit. En pays *maya, on dort dans des hamacs. Le centre de la cuisine est le foyer fait de trois pierres. Les principaux ustensiles de cuisine sont le metate et son pilon, le comal, le molcajete ou mortier circulaire, des calebasses, des… Lire la suite
ASTURIAS MIGUEL ÁNGEL (1899-1974)

Écrit par :  Rubén BAREIRO-SAGUIERBernard FOUQUES

… une véritable création artistique. Asturias, lui, intègre d'emblée l'univers indien, le merveilleux *maya-quiché, les correspondances mystérieuses de la mentalité primitive, totalement absentes de la logique occidentale. Les mythes indiens s'intègrent dans la réalité quotidienne, ils servent aussi à créer une littérature engagée, mais le sens… Lire la suite
BAUDEZ CLAUDE-FRANÇOIS (1932-2013)

Écrit par :  Éric TALADOIRE

… Claude-François Baudez est l’auteur d’une importante œuvre scientifique, consacrée principalement à *l’étude des Mayas. Issu d’ une famille bourgeoise catholique, il conservera toute sa vie les principes qui lui ont été inculqués, mais son intérêt pour l’a nthropologie lui donnera une grande liberté de penser et l’ouvrira à d’autres cultures. Il suit… Lire la suite
BELIZE

Écrit par :  O. Nigal BOLLANDWilliam J. GRIFFITH Universalis

Dans le chapitre " Histoire"  : …  La présence de la* civilisation maya à Belize est attestée par les sites archéologiques de Xunantunich, Altun Ha et Caracol ; elle est antérieure de plusieurs siècles à l'arrivée des Espagnols aux xvie et xviie siècles, puis à celle des flibustiers et des bûcherons britanniques, qui s'installent sur cette côte… Lire la suite
BONAMPAK

Écrit par :  Jacques SOUSTELLE

… *Les ruines du centre cérémoniel maya que les archéologues ont baptisé Bonampak (« murs peints ») s'élèvent sur des collines dans la vallée du Lacanhá, affluent de l'Usumacinta, à environ 30 km de Yaxchilán. On y remarque notamment les vestiges de neuf édifices ainsi que des autels et des stèles à bas-reliefs. Découvertes en 1946, les fresques qui… Lire la suite
CHAC

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Un des dieux les plus importants du panthéon maya, analogue au Tlaloc des Mexicains anciens. Dieu de la pluie et de la fécondité, Chac existe sous quatre formes différentes liées aux quatre directions de l'univers, elles-mêmes associées à quatre couleurs : est, rouge ; nord, blanc ; ouest, noir ; sud, jaune. Il crée la pluie en secouant des… Lire la suite
CHIAPAS

Écrit par :  Claude BATAILLON

… *Par son relief, par son peuplement et par son économie, le Chiapas est une région plus centre-américaine, et plus précisément guatémaltèque, que mexicaine. Le peuplement maya traditionnel s'accroche aux plateaux et chaînes calcaires des Altos (au-dessus de 2 000 m) autour de l'ancienne capitale San Cristóbal de las Casas(142 364 hab. en 2005).… Lire la suite
CHICHÉN-ITZÁ

Écrit par :  Jacques SOUSTELLE

… *Ville d'importance secondaire pendant la période classique de la civilisation maya au Yucatán, abandonnée vers l'an 900, Chichén-Itzá a joué pendant les deux premiers siècles du IIe millénaire (fin xe-fin xiie s.) le rôle d'une brillante capitale politique et religieuse. Des envahisseurs non maya,… Lire la suite
CHOL & CHONTALE

Écrit par :  Agnès LEHUEN

… *Indiens Maya du sud-est du Mexique, les Chol (environ 135 000  locuteurs au début du xxie siècle) et les Chontale (environ 60 000 locuteurs) parlent une langue très voisine et communiquent également sans difficultés de langue avec les Chorti, autre ethnie linguistiquement proche. Établis pour les premiers au nord-est des Chiapas… Lire la suite
CHORTI

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya, les Chorti (ou ch'orti') habitent dans les hautes terres de l'est du Guatemala, principalement dans le département de Chiquimula, et, au Honduras, dans la région de Copán ; autrefois, leur territoire s'étendait jusqu'au Salvador. Leur population représente environ 46 800 personnes au Guatemala (recensement de 2002) et moins de 5 000… Lire la suite
GUATEMALA

Écrit par :  Marie-Chantal BARRECarine CHAVAROCHETTENoëlle DEMYKMichel GUTELMAN

Dans le chapitre "Une nation divisée et inégalitaire"  : …  s'auto-identifient comme indiennes se répartissent entre vingt et un groupes ethno-linguistiques *mayas, dont quatre d'entre eux, les Quiché, les Kekchi, les Cakchiquel et les Mam, regroupent 81 p. 100 de la population indienne. Deux autres groupes, non mayas, sont numériquement très faibles. Il s'agit des Garifuna, issus du métissage d'esclaves… Lire la suite
GUATEMALA - Chronologie (1990-2008)

Écrit par :  Universalis

…  accord de paix qui met fin à trente-six ans d'une guerre civile qui a fait plus de 100 000 morts. *L'accord reconnaît les Indiens Mayas – qui constituent plus de la moitié de la population – comme des citoyens à part entière ; il prévoit une distribution de terres aux petits paysans, une réforme fiscale, la réduction d'un tiers des effectifs des… Lire la suite
HONDURAS

Écrit par :  Noëlle DEMYKDavid GARIBAYOruno D. LARA Universalis

Dans le chapitre "Histoire"  : …  garde également des vestiges de fortifications et de pyramides. La grande aire de civilisation *maya se déploie jusqu'à Tela, sur le golfe du Honduras, et ne dépasse pas le fleuve Ulúa, où vit la population Lenca, dont la culture a été fortement influencée par celle des Mayas. Le reste du territoire, moins développé culturellement, fut pendant… Lire la suite
KAQCHIKEL ou CAKCHIQUEL

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya, de la famille linguistique quiché, habitant au Guatemala (833 000 personnes au recensement de 2002), dans les hautes terres à l'est du lac Atitlan, dans les départements de Chimaltenango, de Sacatepequez, de Guatemala. Environ 460 000 personnes parlent la langue. À l'époque précolombienne, les Kaqchikel formaient un petit royaume.… Lire la suite
LACANDON

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya, les Lacandon vivent dans le sud du Mexique, dans l'État du Chiapas, près de la frontière du Guatemala. Ils sont établis sur un territoire d'environ 9 000 kilomètres carrés, occupé par une épaisse forêt tropicale, coupée de cours d'eau, de lacs et de lagunes, où la circulation est difficile. Leur zone d'habitat coïncide en partie avec… Lire la suite
MAM

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya habitant les régions occidentales du Guatemala (sierra de Cuchumatanes), hautes terres tempérées aux communications difficiles qui ont favorisé l'isolement des communautés, et la côte Pacifique, chaude, où les influences espagnoles sont plus manifestes avec de grandes propriétés et des plantations. Au nombre de un million environ en… Lire la suite
MASQUES - Le masque en Amérique

Écrit par :  Christian DUVERGER

Dans le chapitre "Le masque dans l'Amérique préhispanique"  : …  de nombreux masques funéraires. L'une des découvertes les plus fameuses est peut-être celle de* la crypte du temple des Inscriptions à Palenque (Mexique). Cet édifice pyramidal a, en effet, été bâti à la fin du viie siècle de notre ère pour servir de tombeau à un souverain de cette cité maya. La chambre sépulcrale, ouverte… Lire la suite
LES MAYAS AU PAYS DE COPÁN (exposition)

Écrit par :  Claude-François BAUDEZ

… L'intérêt *que peuvent susciter en France les civilisations précolombiennes se heurte généralement à la prudence et à la frilosité des éditeurs et des organisateurs d'expositions. Soit les civilisations et les arts préhispaniques sont traités dans leur ensemble, et le lecteur ou le visiteur se perd alors dans la complexité du tableau culturel qui… Lire la suite
MEXIQUE

Écrit par :  Jacques BRASSEULHenri ENJALBERTRoland LABARRECécile LACHENALJean A. MEYERMarie-France PRÉVÔT-SCHAPIRAPhilippe SIERRA

Dans le chapitre "L'économie précolombienne"  : …  et entraîner leur effondrement. C'est ce que Diamond explique dans Collapse (2005) pour les* Mayas : la surpopulation sur des terres de plus en plus exploitées a conduit à des famines et à la disparition des royaumes organisés. Les sociétés aztèques et incas étaient, au contraire, dans une phase de relative prospérité économique au moment… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques des Amériques

Écrit par :  Gérard BEHAGUE

Dans le chapitre "Les témoignages de l'archéologie"  : …  musical remarquable. Au vu des instruments de musique archéologiques des Aztèques et des *Mayas, nous pouvons énoncer les conclusions suivantes : les Indiens ne connaissaient pas les instruments à cordes à l'époque de la Conquête espagnole, même si certains pensent que l'arc musical, connu de plusieurs tribus mexicaines contemporaines,… Lire la suite
NAKUM SITE ARCHÉOLOGIQUE DE, Guatemala

Écrit par :  Éric TALADOIRE

…  nord-est du Petén (Guatemala), Nakum (800 av. J.-C. —  950 apr. J.-C.) est, avec Naranjo et Yaxha, *un des sites maya qui définit la région connue comme le Triangle. Découvert en 1905, le site de Nakum n'a fait l'objet que de visites ponctuelles, jusqu'à la mise en place du Projet international du Triangle, dans les années 1990. La fouille de la… Lire la suite
OLMÈQUES

Écrit par :  Claude-François BAUDEZ

Dans le chapitre "L'héritage olmèque"  : …  avant J.-C., alors que la civilisation des Olmèques brillait de ses derniers feux, leurs voisins *Mayas disposaient déjà dans le Petén de centres politico-cérémoniels de taille colossale, comme Nakbé ou El Mirador. Quelques siècles plus tard, ils construisaient des pyramides au Yucatán (Chakanbakan, Calakmul) en utilisant des images olmèques, en… Lire la suite
PALENQUE

Écrit par :  Jacques SOUSTELLE

… *Bâtie sur les contreforts des collines du Chiapas, au milieu des forêts tropicales, Palenque a été l'une des cités mayas les plus importantes de l'époque classique (ive-ixe s.). La pureté du style architectural, l'élégante perfection des bas-reliefs, l'exceptionnelle qualité des stucs modelés et des jades… Lire la suite
POCOMAM

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya, de langue pocomam, habitant les hautes terres tempérées de l'est du Guatemala, les Pocomam (ou Poqomam) sont environ 70 000 au début du xxie siècle. Avant la conquête espagnole, à l'époque postclassique (xiiie-xvie s.), ils avaient fondé de grandes villes (Chinautla, Mixco… Lire la suite
PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

Écrit par :  Rosario ACOSTABrigitte FAUGÈREOruno D. LARAÉric TALADOIRE Universalis

Dans le chapitre "Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations"  : …  dans le Petén voisin ou au Yucatán, à Komchén. Alors que s'éteint la civilisation olmèque, *les Mayas commencent à leur tour, sur des sites comme Nakbé, à ériger des pyramides, des terrains de jeu, à sculpter des monuments. La fusion de ces divers courants donne rapidement naissance aux premières grandes cités. Parmi elles, Mirador est la… Lire la suite
QUICHÉ ou KICHÉ

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Indiens Maya parlant la langue quiché (ou Kiché), les Quiché habitent les hautes terres tempérées de l'ouest du Guatemala, principalement dans les départements du Quiché, du Totonicapán, du Quezaltenango, du Retalhuleu et du Suchitepéquez. Ils constituent le groupe de langue maya le plus important : selon le recensement de 2002, environ 1 270 000 … Lire la suite
RIO BEC SITE ARCHÉOLOGIQUE DE, Mexique

Écrit par :  Éric TALADOIRE

… *L'intérêt du site de Rio Bec, découvert inopinément en 1906-1907 par le Français Maurice de Périgny, a été immédiatement reconnu. D'une part, le site constitue alors le lien qui réunit les vestiges déjà connus du Petén et ceux du Yucatán en un même ensemble maya. Mais, d'autre part, il s'en différencie par son style original. Pour n'en rappeler que… Lire la suite
RUIZ GARCÍA SAMUEL (1924-2011)

Écrit par :  Karen SPARKS

…  du Chiapas) de 1960 à 1999, Samuel Ruiz García a consacré une grande partie de son apostolat à la *défense des droits des peuples mayas du Mexique. Né le 3 novembre 1924 à Irapuato, dans l'État de Guanajuato (Mexique), Samuel Ruiz García est ordonné prêtre en 1949, à Rome, où il étudie la théologie à l'université pontificale grégorienne. Il… Lire la suite
SAN BARTOLO SITE ARCHÉOLOGIQUE DE, Guatemala

Écrit par :  Éric TALADOIRE

… *Les premières peintures murales mayas, datées du Classique Ancien (292-600 de notre ère) ont été découvertes inopinément sur le site de San Bartolo (Petén, Guatemala). C'est en explorant une tranchée de pillage que l'archéologue William Saturno, dans le cadre du projet de corpus des inscriptions mayas du Peabody Museum, découvrit, au début de 2001… Lire la suite
STÈLE 29 DE TIKAL (Guatemala)

Écrit par :  Éric TALADOIRE

  *La date, la plus ancienne en compte maya, qui ait été déchiffrée, 8.12.14.8.15, correspond au 6 juillet 292 de notre ère. Elle marque le début de la période classique, et les prémices de la prédominance de Tikal, au cœur du Peten (Guatemala). Une autre date plus ancienne, déchiffrée sur une boucle d'oreille en jade, reste… Lire la suite
STEPHENS JOHN LLOYD (1805-1852)

Écrit par :  Éric TALADOIRE

…  Rappelons simplement ici qu'il fut l'un des premiers à visiter le site de Pétra en Jordanie. *Mais sa gloire remonte surtout à son exploration du monde maya, et à la publication en 1841 de l'ouvrage Aventures de voyage en pays maya (neuf éditions en trois mois). D'un monde méconnu, il sut, avec son compagnon de voyage, le dessinateur… Lire la suite
TAMUÍN EL

Écrit par :  Jacques SOUSTELLE

… *Les Huaxtèques, qui constituent le rameau septentrional de la famille maya, n'ont pas participé à l'essor intellectuel et artistique des peuples du Yucatán, du Chiapas et du Petén. Isolés dans les États actuels de Veracruz, San Luis Potosí et Tamaulipas, ils ont conservé leur culture relativement archaïque, non sans subir à diverses époques l'… Lire la suite
TECHNIQUES HISTOIRE DES

Écrit par :  Bruno JACOMY

Dans le chapitre " Les techniques hors d'Europe"  : …  ou l'imprimerie aient pris le même chemin. De l'autre côté de l'Atlantique, la grande civilisation *maya, hiérarchisée, culturellement évoluée et à son apogée à partir du iiie siècle, met au point une écriture hiéroglyphique, construit des villes et de grands monuments, mais ne dépassera pas, de même que les civilisations plus… Lire la suite
TIKAL

Écrit par :  Éric TALADOIRE

…  et dévoilent son histoire tourmentée, mais Tikal, au cœur de la forêt tropicale du Petén, reste le *site maya de référence. Visitée dès 1848 par Modesto Méndez, la cité ne cessera d'attirer explorateurs et voyageurs, dont le Suisse Gustav Bernoulli, qui en 1877 pille les linteaux de bois des temples I et IV, les préservant ainsi, ironiquement, de… Lire la suite
TZELTAL

Écrit par :  Marie-France FAUVET

… *Les Indiens Maya de la famille linguistique tzeltal (372 000 en 2005) vivent dans les hautes terres du centre de l'État du Chiapas au Mexique — jusqu'à la frontière du Guatemala — dans des communautés fortement individualisées. D'abord indifférents à la conquête espagnole, parce que très peu touchés, les Tzeltal organisèrent au xviiieLire la suite
UXMAL

Écrit par :  Jacques SOUSTELLE

… *La cité maya d'Uxmal, dans la péninsule du Yucatán au Mexique, est la plus importante des cités Puuc. Ce style, dont l'origine est à rechercher dans la région Chenes, se développe à partir de 750 après notre ère. Il se caractérise par les dimensions grandioses des édifices, par l'utilisation combinée de la voûte maya en encorbellement et de… Lire la suite

Afficher la liste complète (38 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média