BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ISOTOPES, biologie

2.  Isotopes en médecine

Les applications des isotopes radioactifs en biologie et en médecine sont fondées sur des principes analogues.

Les isotopes radioactifs permettent, grâce aux signaux qu'ils émettent, de suivre le cheminement d'un produit dans l'organisme ou de délimiter un organe. Ils peuvent être également utilisés en thérapeutique pour irradier les tissus dans lesquels ils se fixent. Ils permettent enfin d'explorer la cinétique cellulaire.

  Emploi des isotopes en vue du diagnostic

On a distingué ici pour les besoins de l'exposé imagerie isotopique et explorations fonctionnelles bien qu'il soit de moins en moins facile de les dissocier.

Imagerie isotopique

Certains cristaux, tel l'iodure de sodium, émettent un signal (scintillation) quand ils sont traversés par un rayonnement. Ces scintillateurs permettent de visualiser sous forme de scintigraphies la distribution d'un isotope radioactif après son introduction dans l'organisme. La précision des localisations obtenues avec ces caméras à scintillation dépend des caractéristiques du collimateur en plomb qui arrête une plus ou moins grande proportion des rayonnements émis par des radioéléments qui ne sont pas situés dans l'axe des orifices du collimateur, ainsi que du nombre de signaux reçus ; la qualité de l'image étant d'autant meilleure que le nombre de signaux sera plus grand, donc que la concentration radioactive sera plus élevée. Comme on est limité dans la quantité de radioéléments que l'on peut administrer au malade par la crainte des effets radiobiologiques, on préfère utiliser des radioéléments à vie courte, tel le technétium 99m de période 6 heures qui, à quantité égale de signaux, délivre une dose plus faible que les radioéléments de longue période.

La qualité des images scintigraphiques a été grandement améliorée grâce au traitement par ordinateur des signaux reçus. De plus, on peut ainsi suivre l'évo […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  9 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ISOTOPES, biologie » est également traité dans :

BIOLOGIE - La maintenance de l'organisme
Dans le chapitre "Renouvellement moléculaire"
CARBONE 14 ET LES TRACEURS RADIOACTIFS
COBALT
Dans le chapitre "Utilisations"
CYTOLOGIE ou BIOLOGIE CELLULAIRE
Dans le chapitre "Les observations in situ"
DIGESTIF APPAREIL
Dans le chapitre "Les faits depuis 1970"
GÉNÉTIQUE
Dans le chapitre "Le rôle génétique de l'ADN"
HÉMATOLOGIE
Dans le chapitre "Hématologie physiologique"
HEVESY DE HEVES GEORGE (1885-1966)
IODE
Dans le chapitre "Isotopes radioactifs et thyroïde"
KAMEN MARTIN DAVID (1913-2002)
MARQUAGE MOLÉCULAIRE ET MÉTABOLISME
MÉDECINE - Histoire
Dans le chapitre "Les applications de la physique : la radiologie"
MEMBRANES CELLULAIRES
Dans le chapitre "Mesure des transports membranaires"
NEUROLOGIE
Dans le chapitre "Les examens neuro-isotopiques"
NUCLÉAIRE MÉDECINE
PRÉHISTOIRE - Alimentation
Dans le chapitre "Nous sommes ce que nous mangeons"
RADIOACTIVITÉ
Dans le chapitre " Radioactivité et santé"
RADIO-IMMUNOLOGIE
Dans le chapitre "Les bases"
RATE
Dans le chapitre "Les études isotopiques"
REIN
Dans le chapitre "Examens isotopiques"
SONDES MOLÉCULAIRES
UROLOGIE
Dans le chapitre "Progrès des moyens d'exploration et de diagnostic"

Afficher la liste complète (22 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média