BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BÉTON

Le béton est un mélange, en proportions diverses, de granulats de ciment, d'eau, d'additions minérales (remplaçant parfois le ciment), souvent d'adjuvants et parfois de fibres. C'est le matériau de construction le plus utilisé au monde : on estime que sa production annuelle correspond à environ une tonne par habitant de notre planète (en France, c'est environ trois fois plus). Ce succès est dû à plusieurs facteurs : le béton est un matériau économique, fabriqué à partir de ressources le plus souvent locales ; il est résistant, durable, isolant thermique et phonique ; il participe à l'architecture par les formes, les textures, les teintes qu'il permet d'obtenir ; il est facile à mettre en œuvre et se marie bien avec l'acier.

Il existe deux grandes filières de réalisation des bétons :

– Le béton coulé en place, qui provient soit de centrales de béton prêt à l'emploi (B.P.E.), installations fixes permettant de fabriquer des bétons à propriétés spécifiées, soit de fabrication sur chantier de bétons à composition prescrite.

– Les produits en béton préfabriqué, éléments composant les structures, poutres, poteaux, éléments de façade, dalles de plancher, les réseaux d'assainissement, etc., qui peuvent être fabriqués de manière industrialisée.

1.  Histoire du béton

Les Romains de l'Antiquité savaient faire du béton. Ils avaient découvert que, pour fabriquer un liant hydraulique qui fasse prise sous l'eau, il fallait mélanger à de la chaux des déchets de fabrication des tuiles et des briques ou des cendres volcaniques (provenant notamment de Pozzuoli, dans la baie de Naples, qui donna son nom à la pouzzolane, roche volcanique). Cette connaissance leur a, par exemple, permis de construire des ports protégés par des jetées en béton qui faisait prise sous l'eau, contrairement à la chaux (Vitruve, De l'architecture). Leur savoir s'est ensuite perdu au Moyen Âge. C'est la mise au point et le développement de la production des ciments artificiels modernes qui a permis l'essor de la construction actuelle en béton.

Aux barques en [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

 

Pour citer cet article

Jean-Michel TORRENTI, « BÉTON  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/beton/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BÉTON » est également traité dans :

BÉTON - (repères chronologiques)

Écrit par :  Michel COTTE

1848-1849Les premiers brevets de béton armé sont déposés en France par Joseph Lambot, pour une barque en ciment armé, et Joseph Monier, pour un bac à fleurs. Monier multiplie ensuite les brevets. Vers 1850François Coignet construit une première maison en béton, puis une deuxième avec des fers noyés… Lire la suite
BÉTON PRÉCONTRAINT

Écrit par :  Michel COTTE

Eugène Freyssinet (1879-1962), ingénieur français célèbre pour ses constructions de grands ouvrages en béton et en béton armé – pour lesquels il détient plusieurs records –, s'efforce d'améliorer les performances de ce matériau qui est déjà très résistant aux compressions. Il apporte alors une solution originale pour déplacer le problème de la… Lire la suite
ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Construire aujourd'hui

Écrit par :  Antoine PICON

Dans le chapitre "La « révolution » des matériaux"  : …  plus profondément au cours des dernières décennies. On utilise par exemple aujourd'hui des bétons aux caractéristiques très diverses obtenues par l'ajout de produits qui vont des superplastifiants aux fibres métalliques, minérales ou organiques, en passant par les poudres réactives. Grâce à ces adjuvants, on est capable de produire des bétons… Lire la suite
BARRAGES

Écrit par :  Claude BESSIÈREPierre LONDE

Dans le chapitre "Barrages en béton compacté au rouleau (B.C.R.)"  : …  et une meilleure connaissance théorique des barrages en matériaux meubles ont conduit à une nette prépondérance de ce dernier type de barrages. C'est pourquoi, autour des années 1970, plusieurs spécialistes du béton s'efforcèrent d'imaginer des procédés qui permettraient des économies substantielles dans la réalisation des barrages en béton… Lire la suite
CHIMIE - La chimie aujourd'hui

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Sciences des matériaux"  : …  Le béton, matériau millénaire, connaît de nombreux perfectionnements, tous issus de la recherche scientifique. On obtient par exemple des bétons translucides, ou, par incorporation de fibres d'acier, des bétons plus souples, résistant mieux à la corrosion et cinq fois plus porteurs, à masse égale. L'… Lire la suite
CIMENT

Écrit par :  Bernard DARBOISWalter ROTHLAUF

Dans le chapitre "Utilisations"  : …  Le domaine essentiel d'utilisation du ciment est constitué, nous l'avons dit, par le béton et ses applications et, dans une bien moindre mesure, par les mortiers. Nous considérerons donc ici seulement le béton… Lire la suite
FORTIFICATIONS

Écrit par :  Jean DELMAS

Dans le chapitre "La fortification cuirassée et enterrée (depuis 1885)"  : …  de contre-escarpe soustrait aux tirs directs de l'artillerie d'attaque. D'autre part la maçonnerie est peu à peu abandonnée au profit du béton (1890), puis du béton armé. Simultanément, grâce aux progrès de la métallurgie, des aciers spéciaux (au chrome et nickel) permettent un cuirassement résistant. Les Allemands, fidèles à la fortification… Lire la suite
OFFSHORE - Installations offshore

Écrit par :  Bernard ANDRIERPhilippe OZANNE

Dans le chapitre "Les conduites sous-marines"  : …  La canalisation est donc composée d'un tube d'acier revêtu d'une protection anticorrosive et d'un revêtement en béton faisant office de lestage et de protection mécanique contre les ancres et les chaluts de pêcheLire la suite
PONTS

Écrit par :  Michel VIRLOGEUX

Dans le chapitre "L'invention du béton"  : …  ouvert au xixe siècle avec l'invention du béton, du béton armé et, plus tard, du béton précontraint. Les Romains utilisaient déjà des liants hydrauliques tels que les mortiers de chaux, et même de chaux hydraulique, mais la technique fut perdue avec les grandes invasions, et les constructeurs n'ont plus utilisé que la… Lire la suite
TUNNELS

Écrit par :  Michel MARECJean PÉRA

Dans le chapitre "Revêtement définitif"  : …  Les coffrages sont formés d'éléments métalliques qui se replient après prise du béton pour passer à l'intérieur des coffrages d'anneaux en cours de prise. Le béton est mis en place à la pompe et vibré à partir du coffrage. Il n'est pas laissé de vide derrière les revêtements afin que ceux-ci puissent résister dans les meilleures conditions. Ainsi,… Lire la suite

Afficher la liste complète (10 références)

  

Voir aussi

ADJUVANTS technique    ALCALI-RÉACTION    BÉTON ARMÉ    BÉTON AUTOPLAÇANT    BÉTON CELLULAIRE    BÉTON FIBRÉ    CAHIER DES CHARGES    CARBONATATION bâtiment et travaux publics    CARBONIQUE GAZ ou DIOXYDE DE CARBONE    CENDRES VOLANTES    CHLORURES    COFFRAGE    COMPRESSION technologie    TECHNIQUES DE CONSTRUCTION    DÉFORMATIONS mécanique    ESSAIS matériaux    FIBRES DE VERRE    FIBRES MÉTALLIQUES    FILLER    FLUAGE    GEL météorologie    GRANULATS    HYDRATATION    PRODUITS HYDROFUGES    LAITIER métallurgie    LIANT bâtiment et travaux publics    SCIENCE DES MATÉRIAUX    NORMALISATION    PERFORMANCES technologie    POLYPROPYLÈNE    POROSITÉ    CIMENT PORTLAND    RETRAIT technologie    SÉCHAGE    SULFATES    SUPERPLASTIFIANTS bâtiment et travaux publics    TEMPÉRATURE    TRACTION science des matériaux    YOUNG MODULE DE ou MODULE D'ÉLASTICITÉ LONGITUDINALE

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.