BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ANAXAGORE (~500 env.-~428)

Anaxagore est sans doute le plus « moderne » des philosophes archaïques. Né à Clazomènes vers 500 avant J.-C., il vint se fixer à Athènes, où il introduisit la philosophie, et appartint au cercle éclairé qui entourait Périclès. Condamné pour impiété parce qu'il avait soutenu une astronomie mécaniste, il retourna dans sa ville natale, où il mourut en 428.

Parménide avait opposé radicalement l'être et le devenir, opposition qui provoqua la réflexion d'Anaxagore comme celle de Leucippe, de Démocrite et d'Empédocle. Mais l'atomisme ne pouvait le satisfaire, car, pour lui, il n'était point d'élément insécable, ni de limite de la petitesse : première manifestation (avec certains raisonnements de Zénon d'Élée) d'une pensée qui utilise la régression à l'infini au lieu de la repousser comme scandaleuse et absurde. 

D'autre part, la philosophie qualitative d'Anaxagore exclut le « quantitativisme » atomique. Pour lui, les êtres sont en effet des ensembles de qualités, les unes apparentes, les autres spermatiques et cachées, mais toujours susceptibles de se développer et de devenir aussi manifestes, en particulier si d'autres germes semblables en nombre suffisant viennent les rejoindre.

1.  Le fondement de la physiologie et de la cosmologie

Les conceptions d'Anaxagore permirent de construire toute une théorie de la nutrition et d'expliquer, par exemple, comment chair et os pouvaient se constituer à partir d'éléments végétaux. Comment, demandait Anaxagore, la chair proviendrait-elle de ce qui n'est pas chair ? C'est que le végétal même contient, sous forme invisible, des germes de chair. À de telles semences qualitatives, Aristote devait donner le nom d'« homéoméries ». Toutes choses sont en effet en chaque chose, et c'est ce qui prédomine qui donne à la chose son individualité. La connaissance dépasse le plan de l'apparence, elle est vision des choses cachées, devenues manifestes.

Les mêmes principes permettent de constituer une « cosmologie ». La réalité primordiale ne peut être qu'un  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

Pour citer cet article

Fernando GIL, Pierre-Maxime SCHUHL, « ANAXAGORE (~500 env.-~428)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anaxagore/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ANAXAGORE (~500 env.-~428) » est également traité dans :

ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

Écrit par :  Pierre AUBENQUE

Dans le chapitre "Bref historique de la philosophie antique"  : …  vers la connaissance de la nature, qui s'est développé en Asie Mineure et en Italie méridionale. *Le premier grand philosophe, lui-même ionien, qui tente de faire carrière à Athènes, est Anaxagore (env. 499-428). Il semble avoir voulu réagir contre le mécanisme des atomistes en affirmant d'une part que, aussi loin qu'on divise un corps, on… Lire la suite
ASTRONOMIE

Écrit par :  James LEQUEUX

Dans le chapitre "L'école ionienne"  : …  Soleil et la Lune. Un siècle et demi plus tard, l'école ionienne devait encore être illustrée par *Anaxagore (~ 500 env.-env. ~ 428), qui eut l'intuition de génie que les planètes et la Lune étaient des corps solides analogues à la Terre et lancés dans l'espace comme des projectiles. Il en déduisit la première explication exacte des éclipses de… Lire la suite
DUALISME

Écrit par :  Simone PÉTREMENT

Dans le chapitre "Le dualisme en philosophie"  : …  lorsqu'il décrit une âme tombée du monde des dieux et pleurant de se voir dans un lieu inaccoutumé. *Anaxagore, lui aussi, distingue deux sortes d'êtres : d'un côté, les éléments en général, mélanges où tout est dans tout ; de l'autre, l'entendement (le Noûs), qui seul est à part, seul est pur et sans mélange et qui, étant venu dans le… Lire la suite
ÉLÉMENTS THÉORIES DES

Écrit par :  René ALLEAU

Dans le chapitre "Les écoles de Milet et d'Éphèse"  : …   » Ce philosophe assurait que la Terre, dont la forme est sphérique, flotte au sein de l'infini. *Anaxagore, né à Clazomènes vers 500 avant J.-C., fut condamné pour impiété parce qu'il avait soutenu une astronomie mécaniste. Il enseignait, au grand scandale des dévots, que les astres n'avaient point d'âme. Les éclipses provenaient de l'… Lire la suite
HERMOTIME DE CLAZOMÈNE

Écrit par :  Clémence RAMNOUX

… *Personnage mystérieux, non datable et peut-être légendaire, entré dans l'histoire parce que sa figure (parmi d'autres) fait le pont entre des personnages religieux « barbares » apparentés aux « chamanes » et des philosophes grecs patentés, tel Anaxagore. La connaissance que l'on a aujourd'hui du chamanisme sibérien a renouvelé l'intérêt pour le… Lire la suite
PHÉNOMÈNE

Écrit par :  Jean-Paul DUMONT

Dans le chapitre "La nature physique du phénomène"  : …  mais se trouve appréhendée par un intermédiaire physique désigné sous le nom de phénomène. Déjà, avant Socrate, *Anaxagore professait que le phénomène est ce que la vision appréhende de la réalité en soi obscure des choses, en se fondant sur une analyse de type atomiste des réalités sensibles dont l'apparence dissimule la présence cachée d'éléments… Lire la suite
SAGESSE

Écrit par :  Manuel de DIÉGUEZ

Dans le chapitre "Le fonctionnement de la raison magique"  : …  ambitieuse de conférer une intelligibilité en soi au monde physique, selon la tradition du vieil *Anaxagore, lequel prétendait dans le Phédon, deux millénaires avant que Descartes et La Mettrie eussent pris le relais de la pensée mécaniciste, « expliquer » Socrate par la description minutieuse des rouages et poulies de sa « machine… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média