BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Artistes d'Europe occidentale

Affiner votre recherche dans « Artistes d'Europe occidentale » en sélectionnant un article.

Articles

AACHEN HANS VON (1552-1615)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Formé chez un Flamand établi à Cologne, sa ville natale, mais surtout par un long séjour en Italie (1574-1588), où il fut marqué à la fois par les grands maîtres italiens (Michel-Ange, Tintoret, Véronèse, Parmesan, Corrège) et aussi par les Flamands italianisés (Speckaert, Brill, Spranger, Paolo Fiammingo...), Hans von Aachen y acquit vite la célé ...  Lire la suite
AALTO ALVAR (1898-1976)

Écrit par :  Gilles RAGOT

Le Finlandais Alvar Aalto, comme le Suédois Gunnar Asplund, figure parmi les rares architectes scandinaves qui ont acquis une notoriété internationale avant la Seconde Guerre mondiale. Il est admis, généralement, de classer son œuvre dans la mouvance du style international né dans le courant des années vingt. Mais la critique architecturale se pla ...  Lire la suite
ABADIE PAUL (1812-1884)

Écrit par :  Claude LAROCHE

Paul Abadie est né à Paris le 9 novembre 1812. Il est le fils d'un architecte néo-classique homonyme (1783-1868) qui fut architecte du département de la Charente : on lui doit notamment le palais de justice d'Angoulême (env. 1825-1828). Abadie entre à Paris dans l'atelier d'Achille Leclère (1832) puis à l'École des beaux-arts (1835) pour étudier l ...  Lire la suite
ABDESSEMED ADEL (1971- )

Écrit par :  Giovanni CARERI

L'œuvre photographique qui a servi de manifeste à l'exposition du Centre Georges-Pompidou à Paris, du 3 octobre 2012 au 7 janvier 2013, montre l'artiste debout devant la porte de son atelier parisien. Adel Abdessemed, l'œil à demi fermé, croise les bras devant sa poitrine et s'offre au feu qui, depuis le sol, s'est propagé sur tout son corps, jusq ...  Lire la suite
ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

Écrit par :  Louis GRODECKI

Peintre-verrier et peintre d'origine allemande, dont l'activité se déroule dans la ville d'Ulm ; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne : la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal conservés, des panneaux de la fenêtre ...  Lire la suite
ADAMI VALERIO (1935- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Peintre italien, né en 1935 à Bologne, installé à Paris en 1970, Adami a entretenu dès ses débuts des rapports étroits avec les écrivains et les artistes de l'avant-garde internationale parisienne. Élève de l'académie Brera de Milan, il expose dès 1957 ses premiers tableaux, influencés par Matta. Bien que très vite effacée par la mise en place de ...  Lire la suite
ADAM LE JEUNE NICOLAS SÉBASTIEN ADAM dit (1705-1778)

Écrit par :  François SOUCHAL

Membre d'une importante dynastie de sculpteurs lorrains, Nicolas Sébastien Adam est le frère cadet de Lambert Sigisbert et le fils de Jacob Sigisbert. Élevé par son père, il vient rejoindre son frère à Paris, fait un séjour à Montpellier avant de se rendre à Rome à ses propres frais. Il y reste de 1726 à 1734. De retour en France, il est engagé gr ...  Lire la suite
ADAM ROBERT (1728-1792) ET JAMES (1730-1794)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Les architectes et décorateurs Robert et James Adam sont les fils d'un architecte écossais, William Adam. Ce dernier, déjà mêlé au courant du retour à l'antique qui depuis Inigo Jones triomphait en Angleterre, voulut que ses fils étudient directement les œuvres de l'Antiquité et non pas seulement, comme ses compatriotes, à travers Palladio. Au cou ...  Lire la suite
AERTSEN PIETER (1508-1575)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Surnommé Lange Pier (Pierre le Long), né à Amsterdam et franc-maître à Anvers, en 1535, dont il devient citoyen en 1542 et où il séjournera jusqu'en 1556 environ, après avoir logé dans ses débuts anversois chez le peintre Jan Mandyn, un suiveur habile de Jérôme Bosch, Pieter Aertsen est l'un des peintres qui assurent le mieux le lien entre l'école ...  Lire la suite
AGAM YAACOV (1928- )

Écrit par :  Michel FRIZOT

Né en 1928 à Rishon-le-Zion (Palestine sous mandat britannique, actuel Israël), c'est à Zurich, où il arrive en 1949 après des études à Jérusalem, que Yaacov Agam trouve son vocabulaire plastique dans le milieu qui voit se développer l'art concret suisse. Il rencontre Johannes Itten et Max Bill, qui avaient été, le premier, professeur et, le secon ...  Lire la suite
AGORACRITOS DE PAROS (actif dernier tiers ~Ve s.)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Sculpteur grec, disciple de Phidias, Agoracritos de Paros est actif durant le dernier tiers du ~ ve siècle. Trois de ses œuvres sont connues par les sources antiques : un groupe en bronze d'Athéna Itonia et d'Hadès à Coronée, en Béotie (Pausanias, Description de la Grèce, IX, xxxiv, 1) ; une statue de culte de ...  Lire la suite
AGUT PEP (1961- )

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

L'artiste catalan Pep Agut est né en 1961 à Terrassa, près de Barcelone où il est installé et étudie l’art à l’école Sant Jordi de l’université de Barcelone de 1979 à 1984. Il est régulièrement exposé à la galerie Estranyi, à Barcelone, et à la galerie des Archives, à Paris. Son œuvre explore le thème de la vision à travers des médias tels que la ...  Lire la suite
AILLAUD ÉMILE (1902-1988)

Écrit par :  Christian de PORTZAMPARC

Hors des écoles, hors des styles, l'architecte français Émile Aillaud a été, au cours des années 1960-1970, l'architecte d'ensembles de logements économiques assez largement démarqués du béton sérieux et orthogonal où la rhétorique fonctionnaliste d'après-guerre voyait l'expression convenue et internationale de la société industrielle. À l'époque ...  Lire la suite
ALAVOINE JEAN ANTOINE (1776-1834)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte formé à l'École des beaux-arts, il fréquente aussi Durand, professeur à l'École polytechnique. Son œuvre s'inscrit dans l'opposition entre architecture et construction. Assistant de Cellerier, il conçoit l'étrange fontaine de l'Éléphant (1812) pour la place de la Bastille et s'attache à restaurer l'abbatiale de Saint-Denis. Passionné pa ...  Lire la suite
ALBANE FRANCESCO ALBANI dit L' (1578-1660)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Comme le Dominiquin et Guido Reni, le peintre bolonais Francesco Albani travaille chez Denis Calvaert, un maniériste anversois fixé très tôt en Italie, avant d'entrer, vers 1595, dans l'atelier des Carrache. Le plus célèbre de ceux-ci, Annibal, est déjà parti pour Rome à cette époque. C'est pourtant son influence, sans doute par l'intermédiaire de ...  Lire la suite
ALBERS JOSEF (1888-1976)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS, Universalis

Le nom de Josef Albers évoque à tout amateur les innombrables toiles, intitulées Hommage au carré, élaborées à partir de 1949 selon une identique matrice formelle : plusieurs carrés emboîtés symétriquement par rapport à un axe vertical. Ces œuvres apparaissent comme aboutissement logique d'une longue série d'expériences dont l'intérêt est ...  Lire la suite
ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

Écrit par :  Frédérique LEMERLE

Rares sont les domaines que Leon Battista Alberti n'a pas abordés. Homme de lettres, défenseur de la langue italienne, moraliste, mathématicien, mais surtout théoricien de l'art et architecte, ce parfait humaniste s'est acquis dès la Renaissance une réputation universelle. Ses ouvrages sur les arts figuratifs et l'architecture constituèrent les pr ...  Lire la suite
ALCAMÈNE (actif 2e moitié ~Ve s.)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Alcamène est un sculpteur, très probablement athénien, actif surtout à Athènes durant la seconde moitié du ~ ve siècle. Une anecdote recueillie par le compilateur byzantin Tsétzès (Chiliades, VIII, 340-346) le montre en compétition avec Phidias pour la réalisation d'une statue d'Athéna placée au sommet d'une colonne — ...  Lire la suite
ALDEGREVER HEINRICH (1502-apr. 1555)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre et graveur allemand, de son vrai nom Heinrich Trippenmecker. Son activité de peintre est très mal connue. Il doit sa célébrité à ses gravures sur cuivre, environ trois cents, exécutées de 1527 à 1541 et de 1549 à 1555 et signées du monogramme AG, imité de celui de Dürer, dont il fut le disciple. On y sent, dans le style et dans les sujets, ...  Lire la suite
ALECHINSKY PIERRE (1927- )

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Une œuvre dominée par le mouvement incessant qui accompagne l'acte de peindre, un univers en perpétuelle mutation qui engendre, au mépris de toute vraisemblance, des formes et des figures appartenant au domaine du fabuleux, des couleurs éclatantes, telles sont les caractéristiques des travaux de Pierre Alechinsky, qu'il s'agisse de peintures, de g ...  Lire la suite
ALESSI GALEAZZO (1512-1572)

Écrit par :  Catherine CHAGNEAU

Formé à Pérouse, puis à Rome dans l'entourage de Michel-Ange, Alessi introduisit l'architecture maniériste à Gênes et à Milan. Il donna une interprétation du plan central de Saint-Pierre de Rome en élevant Santa Maria di Carignano (1549). En construisant la sévère et monumentale Villa Cambiaso (1541-1548), il définit le style du palais génois pour ...  Lire la suite
ALGARDE ALESSANDRO ALGARDI dit (1595-1654)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Alessandro Algardi reçut sa formation dans l'académie fondée par les Carrache, et qu'animait alors le seul Ludovic. Il s'établit à Rome en 1625, sous la protection du cardinal Ludovisi, fréquentant familièrement le Dominiquin, son compatriote. Occupé d'abord à des travaux secondaires, comme la restauration des statues antiques de la collection Bor ...  Lire la suite
ALIGHIERO E BOETTI (1940-1994)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

L'artiste italien Alighiero e Boetti a été l'un des protagonistes majeurs des manifestations liées à l'arte povera organisées par le critique Germano Celant ; ses premières réalisations peuvent être assimilées à cette praxis, qui “consiste à éliminer, supprimer, appauvrir les signes pour les réduire à des archétypes”. Cependant, Boetti s' ...  Lire la suite
ALMA-TADEMA LAWRENCE sir (1836-1912)

Écrit par :  Universalis

Peintre britannique d'origine néerlandaise, né le 8 janvier 1836 à Dronrijp (Pays-Bas), mort le 25 juin 1912 à Wiesbaden (Allemagne). Fils d'un notaire néerlandais, Lawrence Alma-Tadema fait des études d'art à l'Académie d'Anvers (1852-1858) auprès du peintre d'histoire belge Henri Leys, avec lequel il exécute en 1859 des fresques pour l'hôtel de ...  Lire la suite
ALOÏSE ALOÏSE CORBAZ dite (1886-1964)

Écrit par :  Hervé GAUVILLE

Aloïse Corbaz est aujourd'hui connue sous son seul prénom, pour être devenue l'une des artistes majeures de la Collection de l'art brut fondée par Jean Dubuffet. Née le 28 juin 1886 à Lausanne, Aloïse Corbaz est la fille de François Corbaz, employé des Postes suisses et agriculteur, et de Julie Vivian. Inscrite à l'école secondaire de Lausanne, el ...  Lire la suite
ALPAIS (1185 env.-env. 1215)

Écrit par :  Marie-Madeleine GAUTHIER

Insculpée à l'intérieur du couvercle d'un ciboire célèbre, une inscription désigne indubitablement un artiste émailleur : Magister G. Alpais me fecit Lemovicarum (Maître G. Alpais m'a fait à Limoges) ; il paraît en effet préférable de traduire ainsi en français le locatif Lemovicarum, toponyme dont le pluriel rappelle de façon re ...  Lire la suite
ALTDORFER ALBRECHT (1480 env.-1538)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Dessinateur, peintre, graveur et architecte allemand, Albrecht Altdorfer est né vers 1480 ; il est mort à Ratisbonne en 1538. Sa plaque tombale le désigne comme architecte (Baumeister), mais son activité dans ce domaine ne nous est connue que par des mentions d'archives concernant des travaux utilitaires qu'il aurait dirigés à la fin de s ...  Lire la suite
AMADEO GIOVANNI ANTONIO (1447 env.-env. 1522)

Écrit par :  Catherine CHAGNEAU

Sculpteur et architecte, sensible à l'exemple de Filarète, Amadeo adapta la tradition décorative lombarde au répertoire de la Renaissance toscane. Il construisit la chapelle du Colleone à Bergame (1470) et succéda à Giovanni Solari à la direction des travaux du Duomo et de l'Ospedale Maggiore de Milan en 1481. Appelé plusieurs fois à la chartreuse ...  Lire la suite
AMADO JEAN (1922-1995)

Écrit par :  Georges DUBY

D'ascendance juive smyrniote et comtadine, le sculpteur Jean Amado est né à Aix-en-Provence le 27 janvier 1922. Toute sa vie, il fut animé par une passion d'artisan pour le beau matériau patiemment, amoureusement, poétiquement élaboré. Excellent dessinateur, il travaille d'abord la céramique avec sa première épouse, Jo Steenackers. En 1954, l'arch ...  Lire la suite
AMASIS PEINTRE D' (3e quart ~VIe s.)

Écrit par :  Martine Hélène FOURMONT

Au début du ~ vie siècle, la production céramique demeure encore en Attique sous l'influence de l'art orientalisant et des peintres corinthiens. C'est en effet à Corinthe que les ateliers d'Athènes empruntent la technique de la figure noire et les animaux fantastiques qui constituent alors l'élément principal du décor attique. ...  Lire la suite
AMAURY-DUVAL EUGÈNE EMMANUEL PINEU-DUVAL dit (1808-1885)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Sans doute l'un des plus originaux et des mieux doués des élèves d'Ingres, Amaury-Duval se contenta d'une carrière honorable et discrète. Peintre à la production rare, appartenant par sa famille à l'intelligentsia parisienne (son père, membre de l'Institut, fondateur de la Décade philosophique, rédacteur du Mercure, était un rema ...  Lire la suite
AMMANNATI BARTOLOMEO (1511-1592)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Après avoir été l'élève du sculpteur Baccio Bandinelli à Florence, Ammannati rejoint Jacopo Sansovino à Venise ; entre 1537 et 1540, il travaille avec lui à la Libreria Vecchia (reliefs de l'attique). Puis il part pour Padoue, où il sculpte notamment une statue colossale d'Hercule (1544), un portail avec Apollon et J ...  Lire la suite
ANDRAULT MICHEL (1926- ) et PARAT PIERRE (1928- )

Écrit par :  Eve ROY, Universalis

En 1957, deux jeunes architectes remportent le concours international de la Basilique de Syracuse avec un projet dont l'audacieuse corolle inversée en voile de béton était présentée comme la métaphore de l'élévation de l'humanité vers Dieu. Michel Andrault (né en 1926 à Montrouge) et Pierre Parat (né en 1928 à Versailles), diplômés de l'École nati ...  Lire la suite
ANDREA DEL CASTAGNO (1390 ou 1406 ou 1421-1457)

Écrit par :  Philippe LEVANTAL

Au début du Quattrocento, divers peintres florentins élaborent un style qui brise avec ce que le Trecento, dominé par Giotto, comportait encore d'empreinte gothique. La conquête, par Masaccio, d'un espace cohérent ouvre la voie à Uccello, à Andrea del Castagno, qui, de manière fort différente, vont accorder la primauté au dessin, au volume monumen ...  Lire la suite
ANDREA DEL SARTO (1486-1531)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Vasari raconte que le jeune Andrea del Sarto, au temps de son apprentissage chez Piero di Cosimo, passait tous ses instants de liberté dans la « Salle du pape » à Sainte-Marie-Nouvelle, où étaient exposés le carton de Michel-Ange pour La Bataille de Cascine et celui de Léonard pour La Bataille d'Anghiari. L'anecdote est d'autant ...  Lire la suite
ANDREA PISANO (1290 env.-1348)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Malgré sa célébrité, Andrea de Pontedera — plus connu sous le nom d'Andrea Pisano, bien qu'il n'ait aucun lien de famille avec Nicola et Giovanni Pisano — reste un artiste assez énigmatique. Sculpteur, architecte, ingénieur militaire peut-être même, il semble, à l'origine, avoir été orfèvre ; sa première et seule œuvre absolument certaine, la prem ...  Lire la suite
ANDREU PAUL (1938- )

Écrit par :  Eve ROY

Le jeune Paul Andreu (né en 1938 à Caudéran, Gironde) quitte sa Gironde natale pour intégrer l'École polytechnique à Paris avec l'intention de devenir physicien. En 1960, il en sort diplômé, et changé : les cours de dessin l'ont convaincu qu'il était destiné à embrasser une carrière créatrice. Il intègre alors les Ponts et Chaussées, et devient in ...  Lire la suite
ANDROUET DU CERCEAU JACQUES (1520-1586)

Écrit par :  Jean GUILLAUME

Jacques Androuet du Cerceau (appelé le plus souvent par son surnom « Du Cerceau », dû au motif de l'enseigne de la boutique de son père qui était marchand de vin) fut à la fois un graveur, un dessinateur, un créateur d'ornements, un inventeur d'architectures réelles ou imaginaires et l'auteur du premier ouvrage consacré aux « plus excellents bâtim ...  Lire la suite
ANGELICO FRA (1400 env.-1455)

Écrit par :  Georges DIDI-HUBERMAN

Considéré dès son vivant comme l'un des peintres les plus importants de la première moitié du Quattrocento, Fra Angelico a, pendant des siècles, fasciné les mémoires pour ce trait supplémentaire, mais essentiel, d'avoir été « saint homme », prêtre et frère dominicain. De cette mémoire, une mythologie est née, faisant du peintre ce personnage « ang ...  Lire la suite
ANGUIER FRANÇOIS (1604-1669) & MICHEL (1612-1686)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Élève de Simon Guillain, François Anguier demeure un représentant quelque peu attardé des traditions artisanales de la maîtrise, avant que l'Académie ne vienne organiser et définir les grandes orientations de la sculpture classique. Ayant exécuté des travaux dans le nord de la France, il part pour l'Italie vers 1641 avec son frère Michel. Tous deu ...  Lire la suite
ANSELMO GIOVANNI (1934- )

Écrit par :  Béatrice PARENT

Artiste italien, Giovanni Anselmo, né en 1934 à Borgofranco d’Ivrea (Piémont), partage son temps entre Turin et l’île de Stomboli. Il est, avec Mario Merz, Jannis Kounellis et Gilberto Zorrio, l'une des figures marquantes de l'Arte povera (l'Art pauvre), mouvement apparu à Turin en 1967 et dénommé ainsi par le critique italien Germano Cel ...  Lire la suite
ANTELAMI BENEDETTO (1150 env.-env. 1230)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Sculpteur italien. Benedetto Antelami serait né à Gênes d'une famille de maçons et de tailleurs de pierre. Très jeune, il aurait fait un voyage en Provence, et il n'est pas exclu qu'il ait alors fait son apprentissage de sculpteur sur le chantier de Saint-Trophime d'Arles où travaillaient de nombreux « Lombards » (on désignait globalement sous ce ...  Lire la suite
ANTÉNOR (fin ~VIe s.)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Sculpteur athénien, auteur d'un groupe en bronze représentant les « Tyrannoctones », Harmodios et Aristogiton, assassins du tyran Hipparque en ~ 514, et promus héros de la liberté par la démocratie naissante (Pausanias, I, 8, 5). Ce groupe, postérieur à 508 avant J.-C., fut emporté comme butin par Xerxès, le grand roi perse, lorsqu'il occupa Athèn ...  Lire la suite
ANTHÉMIOS DE TRALLES (2e moitié Ve s.-env. 534)

Écrit par :  Jean-Pierre SODINI

Architecte lydien né à Tralles dans la seconde moitié du ve siècle, Anthémios appartenait à une famille extrêmement cultivée. L'historien Agathias nous apprend que son père était un médecin réputé et que ses frères furent respectivement maître de rhétorique (Métrodore, qui s'installa à Constantinople), juriste et médecins (dont ...  Lire la suite
ANTICO PIER JACOPO ALARI BONACOLSI dit L' (1460 env.-1528)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

On sait peu de chose de la vie de l'Antico, qui naquit sans doute vers 1460, peut-être dans la région de Mantoue, car toute sa carrière se déroula au service des Gonzague, seigneurs de cette ville : l'évêque Ludovico d'abord, puis son frère Gianfrancesco, marquis de Mantoue, et enfin Isabelle d'Este le patronnèrent. Il exécuta pour eux des bronzes ...  Lire la suite
ANTOINE JACQUES DENIS (1733-1801)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Architecte français, Jacques Denis Antoine, dont on ne connaît ni la formation ni les débuts, est issu d'une famille de menuisiers parisiens. D'abord apprécié comme praticien du bâtiment, Antoine devient rapidement un des architectes les plus sollicités de la fin de l'Ancien Régime. L'hôtel des Monnaies de Paris, qu'il construit entre 1771 et 1777 ...  Lire la suite
ANTONELLO DE MESSINE (1430 env.-1479)

Écrit par :  Martine VASSELIN

Le peintre sicilien Antonello de Messine est considéré comme un protagoniste essentiel de l'art du xve siècle. Sa vie et son œuvre mal connues ont été l'objet des recherches minutieuses de nombreux historiens de l'art, à commencer par G. B. Cavalcaselle en 1860. Les minces témoignages des lettrés de la Renaissance, les document ...  Lire la suite
ANTONIO ANTONIO LOPEZ dit (mort en 1986)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Américain né d'une famille d'immigrés espagnols, Antonio passe son enfance à Puerto Rico et à New York où, fasciné par le luxe des grands magasins, séduit par les publicités de la ville, il trouve sa voie dans l'illustration publicitaire et dans le dessin de mode. Car le caractère tapageur et éphémère de la mode, l'atmosphère de perpétuel renouvel ...  Lire la suite
APELLE (~IVe s.)

Écrit par :  Adrien GOETZ

Connu essentiellement par des textes de Pline l'Ancien et de Lucien, Apelle se vit attribuer, à la Renaissance, une place d'honneur parmi les maîtres de l'art. Comment expliquer le paradoxe de cette fascination, purement intellectuelle, pour un peintre dont on ne possède plus aucun tableau ? Comprendre l'engouement pour la figure d'Apelle chez les ...  Lire la suite
APOLLODORE DE DAMAS

Écrit par :  Martine Hélène FOURMONT

Originaire de Damas, l'architecte syrien Apollodore travailla pour Rome dans la première moitié du iie siècle. Il accompagna l'empereur Trajan dans ses campagnes de Dacie, et Dionus Cassius mentionne qu'il construisit vers 101-102 un pont sur le Danube semblable à celui que l'on peut voir sur la colonne Trajane à Rome. D'autres ...  Lire la suite
APOLLODORE LE SKIAGRAPHE (fin ~Ve-déb. ~IVe s.)

Écrit par :  Roland MARTIN

Peintre athénien. Surnommé le peintre des ombres, Apollodore le Skiagraphe est associé à Zeuxis dans la conquête primordiale qu'effectua à cette époque la peinture grecque, la maîtrise de la lumière. Peu auparavant, Agatharcos avait résolu le problème de l'espace et du rendu des différents plans : il avait, en effet, mis au point les premières ten ...  Lire la suite
APPEL KAREL (1921-2006)

Écrit par :  Hervé GAUVILLE

 Reflex est le nom de la revue à laquelle l'artiste néerlandais Karel Appel, âgé de vingt-sept ans, a d'abord associé son nom, à côté de ceux de poètes et des peintres Constant et Corneille. Les peintures d’Appel renvoient, par un excès dans les formes et les couleurs d’une grande intensité expressive, aux tensions dans sa vie d’artiste en ...  Lire la suite
APPIANI ANDREA (1754-1817)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Parmi les représentants majeurs du néo-classicisme, on doit à coup sûr compter Andrea Appiani. Aux côtés d'un Giani, plus tendu et brutal, d'un Camuccini, plus maniérisant, Appiani est en Italie dans la lignée de Mengs et d'Angelica Kauffmann le représentant d'un art où le retour à l'antique passe, entre autres, par une méditation des classicismes ...  Lire la suite
ARBUS ANDRÉ (1903-1969)

Écrit par :  Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER

André Arbus est né à Toulouse, le 17 novembre 1903, dans une famille d'artisans pratiquant l'ébénisterie depuis plusieurs générations. Après des études secondaires, se destinant à une carrière de peintre, il entre à l'école des Beaux-Arts et travaille sur les établis familiaux où son grand-père lui fait le récit du tour de France des compagnons. L ...  Lire la suite
ARCIMBOLDO GIUSEPPE (1527 env.-1593)

Écrit par :  Frédéric ELSIG

Peintre célébré par ses contemporains (Gregorio Comanini, Giovanni Paolo Lomazzo, Paolo Morigia), Giuseppe Arcimboldo est emblématique d'un goût pour l'illusion et l'ambiguïté, goût qui, particulièrement développé à la cour des Habsbourg durant le dernier tiers du xvie siècle, passe rapidement de mode dès le début du siècle sui ...  Lire la suite
ARÇON JEAN-CLAUDE ÉLÉONORE chevalier d' (1733-1800)

Écrit par :  Catherine BRISAC

Originaire de Franche-Comté, le chevalier d'Arçon fréquente l'école du Génie de Mézières en 1753-1754. En 1791, il est promu maréchal de camp, directeur des fortifications de Franche-Comté. Il est membre du Comité national des fortifications. Il émigre en 1792 et revient en France avec le titre d'inspecteur général des fortifications : il rédige a ...  Lire la suite
ARIKHA AVIGDOR (1929-2010)

Écrit par :  Universalis

Artiste, dessinateur et graveur israélien d'origine roumaine, Avigdor Arikha transforma les objets ordinaires du quotidien en images lumineuses bien que parfois déconcertantes, souvent influencées par son expérience de survivant de la Shoah. Avigdor Arikha est né en 1929 à Radauti, en Bucovine (Roumanie), dans une famille juive germanophone qui s' ...  Lire la suite
ARMAN ARMAND FERNANDEZ dit (1928-2005)

Écrit par :  Thierry DUFRÊNE, Universalis

Arman casse, découpe, accumule et vandalise... Cet artiste iconoclaste fut l'un des piliers du Nouveau Réalisme, éphémère mais très novateur mouvement français d'avant-garde des années 1960 qui comptait aussi dans ses membres des artistes comme Yves Klein, César ou Martial Raysse. Si on peut y déceler une critique de la société de consommation, to ...  Lire la suite
ARMITAGE KENNETH (1916-2002)

Écrit par :  Universalis

Sculpteur anglais. Formé d'abord à Leeds, puis à la Slade School de Londres de 1937 à 1939, Kenneth Armitage commence par travailler la pierre, en s'inspirant de l'Égypte pharaonique. Il cesse toute sculpture pendant la Seconde Guerre mondiale. Quand il revient à son art en 1945, c'est vers le bronze qu'il s'oriente. Ses modelages aux volumes plat ...  Lire la suite
ARNOLFO DI CAMBIO (1245 env.-env. 1302)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Sculpteur et architecte italien. Le contrat passé le 29 septembre 1265 entre Nicola Pisano et les « fabriciens » de la cathédrale de Sienne est le premier document où soit mentionné Arnolfo di Colle di Val d'Elsa, fils d'un certain Cambio. Plus âgé que Giovanni Pisano, Arnolfo semble avoir été le principal collaborateur de Nicola pour la chaire de ...  Lire la suite
ARNOULT DE NIMÈGUE (1470 env.-env. 1540)

Écrit par :  Françoise PERROT

Le nom sous lequel est le mieux connu en France le peintre verrier flamand Arndt Ortkens (Arnould de la Pointe) est Arnoult de Nimègue. Il est né à Nimègue et mort à Anvers. On ne sait rien de sa formation. Dans les dernières années du xve siècle, il travaille à Tournai, avec d'autres peintres verriers, à une série de vingt-deu ...  Lire la suite
ARP HANS (1887-1966)

Écrit par :  Anne BOÉDEC

Poète, peintre et sculpteur, Hans Arp fut successivement dadaïste, surréaliste, abstrait. Mais la diversité n'est pas la dissipation, ni l'adhésion la servitude : par le caractère naturel et spontané de sa veine créatrice, Arp s'est gardé de l'emprise des mouvements auxquels il a participé. Originaire de Strasbourg, région où se mêlent deux cultur ...  Lire la suite
ARPIN GIUSEPPE CESARI dit LE CAVALIER D' (1568-1640)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Issu du maniérisme romain (certains dessins de jeunesse montrent notamment l'influence des Zuccari), le Cavalier d'Arpin en prolonge d'abord la tradition avec une certaine force. À Naples, où il séjourne de 1589 à 1591, les œuvres qu'il laisse à la chartreuse de San Martino (Scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament) orienteront pour un ...  Lire la suite
ARROYO EDUARDO (1937- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Né à Madrid en 1937, Eduardo Arroyo, qui a vécu et travaillé à Paris de 1958 à 1982 en effectuant quelques séjours en Italie et à Berlin, est sans doute l'un des peintres majeurs de l'Espagne contemporaine. Mais il est aussi l'un des peintres européens les plus offensifs qui aient été révélés depuis les années 1960. Élève de l'école de journalisme ...  Lire la suite
ARRUDA DIOGO (actif de 1508 à 1531)

Écrit par :  Robert FOHR

Continuateur de la tradition architecturale gothique, Arruda a apporté à l'art manuélin un répertoire décoratif très original, exaltant la puissance et les entreprises maritimes du Portugal (entrelacs de voiles, de filets, d'armoiries, de coquillages, etc.). Hormis la nef et la salle capitulaire du couvent du Christ de Tomar (1510-1514) qu'on lui ...  Lire la suite
ARTIGAS JOSEP LLORENS (1892-1980)

Écrit par :  José PIERRE

Le potier Artigas n'est guère connu du grand public que pour sa collaboration aux vastes décorations en céramique de son compatriote, le peintre catalan Joan Miró. Et souvent on le considère tout au plus comme le conseiller technique de celui-ci. Or c'est de tout autre chose qu'il s'agit dans cette collaboration, ou plutôt dans cette complicité qu ...  Lire la suite
ASAM LES

Écrit par :  Pierre VAISSE

Famille d'artistes allemands. Cosmas Damian (1686-1739) fut fresquiste et Egid Quirin (1692-1750) sculpteur et stucateur ; les frères Asam eurent, en outre, tous les deux une activité d'architectes (on peut les comparer avec les frères Johann-Baptist et Dominikus Zimmermann). Leur père, Hans Georg Asam (1649-1711), jouissait déjà en Bavière d'une ...  Lire la suite
ASHBEE CHARLES ROBERT (1863-1942)

Écrit par :  Universalis

L'architecte et dessinateur anglais Charles Robert Ashbee fut le chef de file du mouvement Arts and Crafts qui naquit en Angleterre durant la seconde moitié du xixe siècle. Né le 17 mai 1863 à Isleworth, dans le Middlesex, Charles Robert Ashbee étudie au Wellington College et au King's College de Cambridge. Entré en apprentissa ...  Lire la suite
ASPERTINI AMICO (1475 env.-1552)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Élève de Francia à Bologne, Amico Aspertini subit aussi l'influence de Lorenzo Costa et d'Ercole de' Roberti. Il tenta d'assimiler le style de Pérugin et de Pinturicchio durant le séjour qu'il fit à Rome de 1500 à 1503 où il étudia également les grotesques. Il a laissé plusieurs carnets de dessins qui révèlent son intérêt pour les monuments et les ...  Lire la suite
ASPLUND ERIK GUNNAR (1885-1940)

Écrit par :  Christian BONNEFOI

L'œuvre d'Asplund, dans la première moitié du xxe siècle, est exemplaire d'une architecture qui défend sans préjugés les nouveaux modes de communication propres à la civilisation technologique naissante. Son œuvre s'articule en plusieurs phases : il commence sa carrière dans le style « historique » qui brisait avec le modern st ...  Lire la suite
ATLAN JEAN-MICHEL (1913-1960)

Écrit par :  Michel FRIZOT

Né à Constantine, Jean-Michel Atlan vient à Paris en 1930 pour y étudier la philosophie et obtient sa licence en 1933. C'est pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que ses origines juives et son activité dans la Résistance lui valent de grandes difficultés, que s'affirme sa vocation de peintre autodidacte tandis que parallèlement il s'adonne à ...  Lire la suite
AUBERJONOIS RENÉ (1872-1957)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Peintre suisse, probablement le plus célèbre de la première moitié du xxe siècle, et certainement l'un des plus intéressants. Quand il s'installe à Lausanne en 1914, après des études en Angleterre et à Paris, Auberjonois a assimilé du cubisme ce qu'il en gardera, c'est-à-dire surtout l'héritage cézannien, qui d'ailleurs rejoint ...  Lire la suite
AUBERT JEAN (1680 env.-1741)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Cet ancien collaborateur d'Hardouin-Mansart perpétue la tradition de grandeur de l'école française tout en exprimant les inventions et le raffinement de l'art rocaille. Moins célèbre que les architectes de Louis XV, Jean Aubert crée pourtant l'un des édifices majeurs de l'architecture du xviiie siècle : les écuries de Chantilly ...  Lire la suite
AUDRAN LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille de graveurs, d'ornemanistes et de peintres français du xviie siècle et du début du xviiie siècle. Les personnages les plus célèbres de cette dynastie sont le graveur Gérard et le peintre ornemaniste Claude III. Gérard Audran (1640-1703) commença par étudier la gravure avec son père Claude Ier ...  Lire la suite
AULENTI GAE (1927-2012)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND, Universalis

Parmi la génération de femmes architectes apparue au cours de la seconde moitié du xxe siècle, Gae Aulenti fait figure de pionnière. Cette Italienne a en effet accumulé les titres naguère réservés aux hommes et s'est retrouvée au carrefour de la production artistique contemporaine. En France, Gae Aulenti est connue pour avoir a ...  Lire la suite
AVED JACQUES ANDRÉ JOSEPH (1702-1766)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Incomparablement moins célèbre que Chardin dont il fut l'ami fidèle, Jacques André Joseph Aved manifeste par la place de son œuvre dans la peinture française du xviiie siècle une tendance de goût comparable. Peintre de formation plus hollandaise que française, il resta un artiste bourgeois, dans sa clientèle et dans ses sujets, ...  Lire la suite
AVERBEKE ÉMILE VAN (1876-1946)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Ancien architecte en chef de la ville d'Anvers, brillant interprète du modern style, Émile van Averbeke est l'auteur, vers les années 1900, d'ouvrages où l'on voit se combiner la rhétorique de Hankar et celle de Horta pour donner naissance à une calligraphie spatiale originale, à partir de plans très correctement articulés (Maison du peuple « Help ...  Lire la suite
AVERCAMP HENDRICK (1585-1634)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Un des premiers paysagistes de l'école néerlandaise du xviie siècle, Hendrick Avercamp fait la transition entre une conception décorative d'origine flamande et encore archaïque et les nouvelles ambitions réalistes et objectives développées en Hollande avec Esaias van de Velde et Jan van Goyen. Baptisé à Amsterdam en 1585, il a ...  Lire la suite
BAADER JOHANNES (1875-1955)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Johannes Baader est né le 21 juin 1875 à Stuttgart, dans une famille où il a été élevé selon les principes rigoureux du piétisme. D'où certainement, plus tard, sa répulsion pour les religions instituées, ainsi que sa propension à se prétendre lui-même Dieu, ou à la rigueur le Christ réincarné. Toujours est-il qu'il s'est plié à la discipline scola ...  Lire la suite
BAARGELD ALFRED GRÜNEWALD dit JOHANNES THEODOR (1891-1927)

Écrit par :  Charles SALA

Plus connu sous le nom de Baargeld (argent comptant), Alfred Grünewald a été l'un des personnages les plus déroutants du dadaïsme de Cologne. Fils d'un banquier, il avait été l'un des fondateurs du Parti communiste de Rhénanie. Personnage excentrique, il avait quitté Oxford pour s'adonner vers 1918 aux activités dada. Avec Arp et Ernst il a animé ...  Lire la suite
BACICCIA GIOVANNI BATTISTA GAULLI dit (1639-1709)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

À Gênes, Baciccia étudie les œuvres de Perino del Vaga, de Barocci et aussi celles de Rubens, de Van Dyck, avant de partir pour Rome en 1657. Attiré par Bernin, alors au faîte de sa gloire, mais désormais occupé exclusivement d'architecture, Baciccia adhère totalement à sa vision plastique. Un séjour à Parme (1661) lui fait connaître l'art de Corr ...  Lire la suite
BACON FRANCIS (1909-1992)

Écrit par :  Laura MALVANO

Au cours des années 1930, les grands protagonistes du Bauhaus et du mouvement De Stijl sont à Londres. Gropius y arrive en 1934, Moholy-Nagy et Naum Gabo en 1935, Mondrian en 1938. Au même moment, le surréalisme fait son entrée officielle en Angleterre lors de la grande exposition de 1936 à Londres. Très rapidement surgissent alors toutes sortes d ...  Lire la suite
BAERZE JACQUES DE (fin XIVe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Le sculpteur sur bois Jacques de Baerze est connu par la commande que lui passa Philippe le Hardi en 1390. Le duc de Bourgogne avait en effet pu admirer deux retables, l'un dans l'église de Termonde placé près du grand autel, l'autre à l'abbaye de la Biloke à Gand, et manifesta le désir d'en obtenir une reproduction identique pour le maître-autel ...  Lire la suite
BAJENOV VASSILI (1737-1799)

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

Vassili Ivanovitch Bajenov est l'une des figures les plus intéressantes de l'architecture russe du xviiie siècle. Esprit puissant, original et mystique, il fut aussi fécond dans ses projets que malchanceux dans ses réalisations. Bajenov est né à Moscou d'un père prêtre. Ses études au gymnase de l'Université alternèrent avec des ...  Lire la suite
BAJ ENRICO (1924-2003)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Issu d'un milieu bourgeois, l'artiste italien Enrico Baj, né en 1924 à Milan et mort en 2003 à Vergiate, près du lac Majeur, marque très jeune son rejet de l'autorité en se moquant de dignitaires fascistes en visite dans sa ville natale, ce qui lui vaut quelques démêlés avec la police. Réfugié à Genève en 1944 pour échapper à la conscription, il f ...  Lire la suite
BALDOVINETTI ALESSO ou ALESSIO (1425-1499)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'art de Baldovinetti constitue un point de rencontre entre les deux tendances qui s'étaient affirmées dans la peinture florentine de la génération précédente, celle des coloristes et celle des dessinateurs. Il se rattache plus profondément au premier groupe, à Domenico Veneziano surtout, qui fut son maître et lui enseigna l'art des tonalités affi ...  Lire la suite
BALDUNG GRIEN HANS (1484 env.-1545)

Écrit par :  Thomas Wolfgang GAEHTGENS

En peinture, la figure centrale de la Renaissance allemande est Albrecht Dürer. Son élève le plus important fut Hans Baldung Grien dont l'art appartient à la fois à la Renaissance et au maniérisme. Son œuvre, qui groupe un catalogue abondant de tableaux, de gravures et de dessins, est l'expression d'une personnalité tout à fait particulière. Baldu ...  Lire la suite
BALKENHOL STEPHAN (1957- )

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

Le sculpteur Stephan Balkenhol, né en 1957 à Fritzlar (Hesse) en Allemagne, fait partie de la nouvelle génération d'artistes allemands qui tient à prolonger certains éléments d'un art de figuration tout en se démarquant nettement de ses aînés néo-expressionnistes (Georg Baselitz, Jörg Immendorf, A. R. Penck), qui recouraient à une certaine sauvage ...  Lire la suite
BALLA GIACOMO (1871-1958)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Signataire avec Boccioni, Carrá, Russolo et Severini du Manifeste des peintres futuristes, le 11 février 1910 à Milan, Giacomo Balla est le plus âgé du groupe. Né à Turin, Balla décide très tôt de sa vocation de peintre. Autodidacte, il ne suivra que quelques cours de dessin ; il travaille chez un lithographe et approfondit les techniques ...  Lire la suite
BALLU ALBERT (1849-1939)

Écrit par :  Simon TEXIER

Albert Ballu est représentatif du mouvement éclectique dont se réclament de nombreux architectes français à la fin du xixe siècle. Né en 1849 à Paris, il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1868 ; il est élève d'Auguste Magne et de son père, Théodore Ballu (1817-1885), – auteur, à Paris, de plusieurs églises (la Trinité, ...  Lire la suite
BALLU THÉODORE (1817-1885)

Écrit par :  Annie JACQUES

Après le Grand Prix de Rome et un séjour en Italie et en Grèce, Ballu fait une carrière architecturale qui se déroule essentiellement dans l'administration municipale parisienne. Il achève dans le goût gothique l'église Sainte-Clotilde (1853), puis réalise, dans un style plus éclectique, l'église de la Trinité (1862). Son travail le plus important ...  Lire la suite
BALTARD LOUIS-PIERRE (1764-1846) ET VICTOR (1805-1874)

Écrit par :  Renée PLOUIN, Daniel RABREAU, Universalis

Le nom Baltard est intimement lié aux Halles de Paris, dont Zola, au temps de leur opulence, a donné une magistrale description dans Le Ventre de Paris. Mais il y a Baltard et Baltard, le père et le fils, que l'on confond souvent. Le premier, Louis-Pierre Baltard, a effectué une importante carrière d'architecte dans l'administration et fu ...  Lire la suite
BALTHUS BALTHAZAR KLOSSOWSKI DE ROLA dit (1908-2001)

Écrit par :  Virginie MONNIER

La personnalité et l'œuvre de Balthus sont masquées aux yeux du grand public par la légende dont il s'est entouré et qu'il a soigneusement alimentée dès sa jeunesse. D'ascendance polonaise par son père et russe par sa mère (mais tous deux ressortissants prussiens ce qui explique que le jeune Balthus, né à Paris en 1908, ait vécu de 1914 à 1924 à B ...  Lire la suite
BANDINELLI BARTOLOMEO dit BACCIO (1493-1560)

Écrit par :  Universalis

Sculpteur italien né le 12 novembre 1493 à Florence, mort le 7 février 1560 à Florence. Bartolomeo Brandini suit une formation d'orfèvre auprès de son père, Michele di Viviano de Brandini, qui bénéficie du mécénat des Médicis. Attiré par la sculpture, il travaille dans l'atelier de Giovanni Francesco Rustici et devient l'un des principaux artistes ...  Lire la suite
BAQUIÉ RICHARD (1952-1996)

Écrit par :  Alphonse VEUGLE

Le nom du sculpteur français Richard Baquié est presque toujours associé à l'image d'un « bricoleur sensoriel » et sentimental ; en même temps, son œuvre évoque un ensemble d'objets, d'assemblages, de machines et de dispositifs au caractère « poétique et narratif » construits à partir de matériaux de récupération. Fidèle à l'artiste comme à l'œuvr ...  Lire la suite
BARBEDIENNE FERDINAND (1810-1892)

Écrit par :  Sylvain BELLENGER

Né à Saint-Martin-du-Fresnoy en Normandie, Ferdinand Barbedienne s'installe à Paris dès 1822 et tient de 1833 à 1838 un magasin de papiers peints. Sa rencontre avec Achille Collas (1795-1859) date de ces années-là. Celui-ci avait inventé un modèle de cylindre pour l'impression des toiles peintes et des indiennes, industrie florissante qui fut, au ...  Lire la suite
BARBIER GEORGE (1882-1932)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

L'illustrateur de mode George Barbier est une des figures fascinantes de l'Art déco. D'un style graphique accompli, les vignettes qu'il a composées apportent une vision à la fois sophistiquée et sereine du monde de la mode. Barbier fut également un illustrateur de livres. Né à Nantes en 1882, il effectue ses études à l'École des beaux-arts de Pari ...  Lire la suite
BARCELÓ MIQUEL (1957- )

Écrit par :  Maxime PRODROMIDÈS

Le peintre Miquel Barceló est né à Felanitx, dans l'île de Majorque, en 1957. Cet artiste a présenté un premier bilan de ses travaux dans la capitale catalane (Barceló, Barcelona) en 1987, préludant à un tournant dans son œuvre : l'année suivante, il découvrait l'Afrique. Comme Cervantès, Barceló est voyageur, polyglotte, farceur, influen ...  Lire la suite
BAROCCI FEDERICO, dit BAROCCIO ou LE BAROCHE (1535 env.-1612)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Après un bref apprentissage à Urbin, près de Battista Franco et de Bartolomeo Genga, son oncle, Barocci part pour Rome, et c'est là qu'il découvre les œuvres de son grand compatriote, Raphaël. Il travaille près des Zuccaro, notamment aux fresques du Belvédère (Histoire de Moïse, 1563). Mais ses œuvres suivantes (la Madone du peuple ...  Lire la suite
BARRÉ MARTIN (1924-1993)

Écrit par :  Ann HINDRY, Universalis

Peintre abstrait ayant réduit le geste de l'artiste à une forme minimale, Martin Barré fait partie de cette génération de peintres, qui, dans les années 1950, ont orienté toutes leurs recherches vers l'abstraction. Si, par sa rigueur et sa radicalité, on l'a parfois placé dans la lignée de Mondrian ou de Malevitch, il n'a cependant jamais adhéré a ...  Lire la suite
BARTHÉLEMY D'EYCK Maître du roi René (vers 1415/1419-apr. 1472)

Écrit par :  Claude SCHAEFER

Barthélemy d'Eyck, originaire du Limbourg, s'est probablement formé dans cette contrée avant de devenir en France le peintre du roi René d'Anjou. Très proche de son maître, il l'accompagne en Provence et y travaille comme peintre et enlumineur. Il exécute assez jeune une partie de l'illustration d'un livre d'heures en collaboration avec Enguerrand ...  Lire la suite
BARTHOLDI FRÉDÉRIC AUGUSTE (1834-1904)

Écrit par :  Thérèse BUROLLET

Architecte et sculpteur français. Bartholdi perd très tôt son père et est élevé par une mère sévère qui n'approuve guère son goût pour les arts ni ses résultats médiocres au lycée Louis-le-Grand. Elle lui permet cependant d'étudier l'architecture puis la peinture dans l'atelier d'Ary Scheffer. Celui-ci, maître estimé et sensible, pressent les dons ...  Lire la suite
BARTOLOMEO DELLA PORTA FRA (1475-1517)

Écrit par :  Henri PERETZ

Baccio della Porta, devenu frère Bartolomeo della Porta, doit sa fortune et sa renommée plus à ses contemporains qu'à lui-même. Lié à Savonarole, il nous en a laissé un portrait saisissant (1497, couvent de Saint-Marc, Florence). Contemporain des plus grands peintres, il a su utiliser leurs découvertes. Ici, on reconnaîtra la construction rigoureu ...  Lire la suite
BARUCHELLO GIANFRANCO (1924- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Gianfranco Baruchello est un peintre, écrivain et cinéaste italien d'avant-garde né en 1924 à Livourne. Il obtient un doctorat de droit, et crée, très jeune, une entreprise de produits biochimiques qu'il abandonne définitivement en 1959, malgré sa réussite, pour se consacrer à la peinture. Après une première phase d'expérimentation « informelle », ...  Lire la suite
BARYE ANTOINE LOUIS (1796-1875)

Écrit par :  Jacques de CASO

L'art de Barye est avant tout associé à la sculpture animalière dont il fit pendant près d'un demi-siècle un genre artistique supérieur. Sa carrière fut dans son ensemble aisée, même si elle dut se développer en marge des milieux artistiques officiels. Barye se forma à l'école de l'orfèvrerie de luxe, concourut plusieurs fois, sans succès, pour le ...  Lire la suite
BASELITZ GEORG (1938- )

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Georg Baselitz appartient à une génération d'artistes allemands, comme Markus Lüpertz, A. R. Penck, Jörg Immendorf ou Anselm Kiefer, qui, au cours des années 1960, ont refusé les normes esthétiques du goût dominant lié aux avant-gardes du moment. Ils revendiquent leur germanité et inscrivent leur production dans une tradition expressionniste et pi ...  Lire la suite
BASILE ERNESTO (1857-1932)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Né à Palerme, fils d'un architecte célèbre en tant qu'homme politique et constructeur du théâtre Massimo (1878), Ernesto Basile dispose très tôt de nombreuses facilités. Ayant succédé à son père comme professeur à l'Académie royale des Beaux-Arts de Palerme, il en deviendra le directeur à quarante ans. Au moment de l'Exposition internationale d'Ar ...  Lire la suite
BASSANO LES

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fils d'un modeste peintre de l'arrière-pays vicentin, Jacopo da Ponte, dit Bassano, fut le fondateur d'une dynastie de peintres dont la production devait avoir un écho dans toute l'Europe. Jacopo (1510-1592) s'était formé parmi les émules de Titien : Bonifacio de' Pitati, Pordenone, Paris Bordone (La Fuite en Égypte, env. 1534, musée de B ...  Lire la suite
BAUCHANT ANDRÉ (1873-1958)

Écrit par :  Pierre ROBIN

Paysan de Touraine, André Bauchant n'a commencé à peindre qu'à l'âge de quarante-sept ans ; il expose pour la première fois, en 1921, au Salon d'automne. Très vite, il va occuper une place de premier plan parmi les « maîtres populaires de la réalité » (popularité consacrée par Diaghilev qui lui commande le décor d'Apollon Musagète). On re ...  Lire la suite
BAUDOT ANATOLE DE (1834-1915)

Écrit par :  Françoise BOUDON

L'activité de Baudot, architecte français, se situe entre 1860 et 1914. Ces deux dates correspondent à une période de crise pour l'architecture ; des idées et des techniques révolutionnaires contribuent à démolir un monde et à poser les fondements d'une nouvelle architecture. Comme professeur, journaliste, réformateur de la profession, mais surtou ...  Lire la suite
BAUDRY PAUL (1828-1886)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Dans le kaléidoscope de la peinture du xixe siècle, Paul Baudry représente une des tendances qui a le moins bien survécu : celle d'une peinture décorative fortement inspirée des exemples vénitiens et romains, reprenant les registres d'une mythologie aimable ou de l'allégorie la plus traditionnelle, jointe à une sensualité et à ...  Lire la suite
BAUGIN LUBIN (vers 1610-1663)

Écrit par :  Claude LAURIOL

Ce peintre français, fort recherché de son temps, émerge peu à peu de l'oubli dans lequel il était tombé, surtout grâce aux travaux de Jacques Thuillier. Cette méconnaissance est due en partie à la rareté des données (documents, signatures, dates, dessins préparatoires) et en partie à la critique, qui s'exerça contre lui dès le dernier tiers du

 ...  Lire la suite
BAUMEISTER WILLI (1889-1955)

Écrit par :  Liliane MEFFRE, Universalis

Né en 1889 à Stuttgart, formé à l'Académie royale de cette ville, Willi Baumeister est mort dans sa ville de naissance, en 1955, devant son chevalet. Ce bref portrait semble évoquer un peintre provincial, confiné dans l'étroitesse d'une vie sédentaire sans apports ni échanges extérieurs. Rien de tel. W. Baumeister a certes de solides racines dans ...  Lire la suite
BAUQUIER GEORGES (1910-1997)

Écrit par :  Hélène LASSALLE

Le nom de Georges Bauquier est associé à l'œuvre de Fernand Léger. Mais il ne faut méconnaître ni sa carrière de peintre ni son engagement politique. Né en 1910 à Aigues-Mortes, il entre dans l'atelier de Léger en 1936 et il en devient le massier (le trésorier), sensible, comme Léger et certains élèves, à l'orientation sociale du Front populaire q ...  Lire la suite
BAZAINE JEAN (1904-2001)

Écrit par :  Thierry DUFRÊNE

Jean Bazaine est né à Paris le 21 décembre 1904, il est mort à Clamart le 4 mars 2001. D'abord intéressé par la sculpture, il suit les cours de Paul Landowski. Dès 1924, il se consacre à la peinture en même temps qu'il suit des cours de lettres et d'histoire de l'art. Son double talent de peintre et d'écrivain s'affirme au contact de Gromaire, auq ...  Lire la suite
BAZILLE FRÉDÉRIC (1841-1870)

Écrit par :  Alain MADELEINE-PERDRILLAT

Un peintre qui eut la chance de rencontrer très tôt Monet et Renoir, et de travailler avec eux, la chance de voir son talent vite reconnu par Émile Zola et par de bons critiques comme Edmond Duranty et Zacharie Astruc, la chance aussi de n'avoir jamais été dans le besoin ; mais qui eut le malheur de disparaître très jeune, moins de quatre ans avan ...  Lire la suite
BEARDSLEY AUBREY VINCENT (1872-1898)

Écrit par :  Élisabeth ZADORA

Remarquable illustrateur, Beardsley est, après Oscar Wilde, le personnage le plus célèbre du mouvement esthétisant et décadent qui marque en Angleterre la dernière décennie du xixe siècle. Beardsley s'intéresse au dessin dès l'enfance. Arrivé à Londres en 1888, il continue à dessiner tout en travaillant dans une compagnie d'ass ...  Lire la suite
BEAUDOUIN EUGÈNE (1898-1983)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Né à Paris, fils et neveu d'architecte, Eugène Beaudouin fit ses études à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris dans l'atelier d'Emmanuel Pontremoli, archéologue qui passait une grande partie de son temps sur des chantiers de restauration. Premier grand prix de Rome en 1928, Beaudouin fait, à partir de la Villa Médicis, de longs dép ...  Lire la suite
BEAUNEVEU ANDRÉ (connu entre 1360 et 1400)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Peintre, enlumineur, sculpteur et architecte, Beauneveu, originaire de Valenciennes, commence sa carrière dans le nord de la France où il retournera à plusieurs reprises. C'est comme sculpteur de renom qu'il est employé en 1364 par Charles V à l'exécution des grandes statues de son tombeau et de ceux de Jean le Bon et de Philippe VI le Hardi (Sain ...  Lire la suite
BECCAFUMI DOMENICO (1486 env.-1551)

Écrit par :  Universalis

Peintre et sculpteur italien né vers 1486 à Montaperti, mort en mai 1551 à Sienne. De son vrai nom Domenico di Pace, Beccafumi est le fils de Giacomo di Pace, paysan installé près de Sienne. Il prend le nom de son protecteur Lorenzo Beccafumi, propriétaire des terres où vit sa famille. Vers 1510, il se rend à Rome pour étudier l'œuvre de Raphaël e ...  Lire la suite
BECKER-MODERSOHN PAULA (1876-1907)

Écrit par :  Universalis

Peintre allemande, née le 8 février 1876 à Dresde, morte le 30 novembre 1907 à Worpswede, près de Brême. Passionnée par l’art dès son plus jeune âge, Paula Becker commence à suivre des cours de dessin en 1888, lorsque sa famille s’installe à Brême. Envoyée en Angleterre pour parfaire son éducation, elle étudie à la Saint John’ s Wood School of Art. ...  Lire la suite
BECK LEONHARD (1480 env.-1542)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre d'Augsbourg, fils du miniaturiste augsbourgeois Georg Beck. Il devient maître en 1503, après avoir travaillé avec Hans Holbein le Vieux (il collabore au retable que celui-ci exécute pour les dominicains de Francfort-sur-le-Main). Toute sa carrière se déroule à Augsbourg, où il a pour élève et pour gendre Christoph Amberger. Il participe au ...  Lire la suite
BECKMANN MAX (1884-1950)

Écrit par :  Aurelia ELIS

L'œuvre de Max Beckmann occupe une place exceptionnelle dans l'art du xxe siècle. Dans un contexte largement dominé par le développement de l'abstraction, il est resté tout au long de sa carrière un fervent partisan de la figuration. Témoin privilégié d'une époque qui aura connu le désastre de deux guerres mondiales, Beckmann n ...  Lire la suite
BEER GEORG (1527 env.-1600)

Écrit par :  Robert FOHR

Avant de devenir l'architecte en chef du duc Louis de Wurtemberg (1576), Georg Beer travailla probablement en Hesse et dans le Neuburg. À Stuttgart, il construisit le nouveau Lusthaus (1581-1593), l'un des édifices les plus significatifs de la Renaissance en Allemagne méridionale. Sur ses dessins furent également élevés, entre 1589 et 159 ...  Lire la suite
BEHAM SEBALD (1500-1550) & BARTHEL (1502-1540)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintres et graveurs allemands, nés à Nuremberg et formés dans l'entourage immédiat, sinon dans l'atelier de Dürer. En janvier 1525, les deux frères sont, avec le peintre Georg Pencz, bannis de la ville (passée à la Réforme luthérienne) en raison de leur attitude religieuse, hostile à Rome mais aussi à Luther. Le procès-verbal de leur audition les ...  Lire la suite
BEHRENS PETER (1868-1940)

Écrit par :  Luce CAYLA

Né à Hambourg, mort à Berlin, Peter Behrens appartient à la brillante génération d'architectes qui tentèrent de constituer, dans l'Allemagne du début du siècle, une école d'avant-garde. Grâce à la construction de l'usine de turbines de l'AEG, il s'impose comme le pionnier de l'architecture industrielle. Il ne produit pas cependant d'autre ouvrage ...  Lire la suite
BÉLANGER FRANÇOIS JOSEPH (1744-1818)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Protégé du comte de Caylus, disciple de David-Leroy et de Contant d'Ivry, Bélanger échoue au concours de l'Académie d'architecture (1765). Renonçant définitivement à cette distinction, il gagne l'Angleterre où il fait la connaissance de lord Shelburne pour qui il exécutera des projets (galerie de son hôtel à Berkeley Square, 1779) ; ce séjour sera ...  Lire la suite
BELLANGE JACQUES (1575 env.-1616)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Alors qu'au début du xviie siècle la peinture parisienne traverse une phase de relative éclipse, Nancy et la Lorraine connaissent au contraire une période faste. Jacques Bellange (ou de Bellange) est avec Callot et Deruet l'un des artisans de cet heureux temps. On ne sait pas grand-chose de la personnalité ni de la carrière de ...  Lire la suite
BELLECHOSE HENRI (connu entre 1415 et 1440)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Originaire du Brabant, Bellechose succède en 1415 à Jean Malouel comme peintre en titre du duc de Bourgogne à Dijon. Sa première œuvre attestée est la seule qui subsiste : le Retable de saint Denis (Louvre), peint pour la chartreuse de Champmol en 1416. Entre 1415 et 1430, il est chargé de plusieurs retables pour Champmol et les châteaux ...  Lire la suite
BELLINI LES

Écrit par :  Henri PERETZ

Sous le nom de Bellini, on range trois peintres vénitiens : le père et les deux fils. À ces trois peintres, on doit rattacher Andrea Mantegna qui travailla avec eux et épousa la jeune Bellini. Véritable affaire de famille, puisque sous ces liens se cachent des influences réciproques, des emprunts ou des imitations. Sur ce sol commun, trois personn ...  Lire la suite
BELLMER HANS (1902-1975)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Profondément troublante, l'œuvre de Hans Bellmer, peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français d'origine allemande, n'est en rien tapageuse. Nourrie par une culture exigeante, secondée par une écriture ciselée, elle est le fruit d'une subversion du désir mûrie au cœur de la pensée. En ce sens, Bellmer est tout aussi proche d'un Sade – dont ...  Lire la suite
BELLOTTO BERNARDO (1720-1780)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

À l'époque où le jeune Bellotto commence son apprentissage chez son oncle Canaletto — vers 1735 —, la qualité de la vie artistique et intellectuelle à Venise, l'éclat des fêtes, l'activité des imprimeries et de la presse périodique assurent à la ville des doges un rayonnement qui atteint les principales capitales européennes. Madrid et Paris, Vien ...  Lire la suite
BELLUCCI ANTONIO (1654-1726)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Formé à Venise près des peintres d'orientation naturaliste initiés par Luca Giordano aux effets de lumière contrastés — l'Allemand C. Loth, le Padouan Zanchi — Bellucci peint notamment, à San Pietro di Castello, un Saint Laurent priant pour la fin de la peste, intéressant par l'animation de la composition et la saveur de la touche, qui an ...  Lire la suite
BEN BENJAMIN VAUTIER dit (1935- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né en 1935 à Naples, Benjamin Vautier, dit Ben, est arrivé à Nice à l'âge de quatorze ans. Il incarne l'âme artistique de cette ville. Contemporain d'Yves Klein, Arman, César ou Martial Raysse, Ben ne s'est jamais départi d'une verve égocentrique, matière première de son œuvre. Sculptures, peintures, assemblages d'objets, projections de films, doc ...  Lire la suite
BENEDETTO DA MAIANO (1442-1497)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Sculpteur sur bois de formation, Benedetto da Maiano travailla d'abord en collaboration avec son frère, Giuliano da Maiano, qui était architecte. C'est sans doute sur les dessins de son frère qu'il exécuta entre 1474 et 1476 sa première œuvre importante en marbre : l'Autel des reliques de saint Savin dans la cathédrale de Faenza où, malgr ...  Lire la suite
BERAIN LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille de décorateurs et de graveurs français de la fin du xviie siècle et du début du xviiie connue grâce aux travaux de R. A. Weigert (Jean Ier Berain... 1640-1711, Paris, 1937). La renommée de cette famille est surtout due à Jean Ier (1640-1711). Fils d'un arquebusier lorra ...  Lire la suite
BÉRARD CHRISTIAN (1902-1949)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Un extraordinaire talent d'illustrateur et de décorateur, une personnalité hors du commun, fantasque et nostalgique, ont assuré la notoriété de Christian Bérard. Ses amitiés avec les personnalités du théâtre, du ballet, de la mode et de la littérature, ses travaux d'illustrateur, sa vie mondaine et affective très animée ne l'ont pas empêché d'effe ...  Lire la suite
BERCHEM ou BERGHEM NICOLAES PIETERSZ (1620-1683)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Né à Haarlem, Nicolaes Berchem devient membre de la guilde de cette ville en 1642. Il meurt à Amsterdam où il s'était fixé depuis 1677. Il est un des peintres italianisants de la deuxième génération, celle de Both et d'Asselyn, de dix ans ses aînés. Comme ces derniers, il est allé très probablement en Italie, une première fois entre les années 164 ...  Lire la suite
BERGER PATRICK (1947- )

Écrit par :  Simon TEXIER

L'architecte Patrick Berger est né en 1947 à Paris. Il entreprend des études d'architecture à l'École nationale supérieure des beaux-arts, puis à l'unité pédagogique d'architecture no 1 (Paris-Villemin), dont il sort diplômé en 1972. Dans le même temps, il soutient un doctorat en urbanisme, avant d'ouvrir son agence en 1974. Ses premier ...  Lire la suite
BERGOGNONE ou BORGOGNONE AMBROGIO DA FOSSANO dit (1450-1523)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Le nom de Bergognone apparaît pour la première fois, en 1481, sur une liste d'immatriculation d'artistes milanais, ce qui permet de supposer qu'il dirigeait alors un atelier, mais on ignore quels avaient été ses maîtres. Sa première œuvre signée et datée, La Crucifixion (1490, chartreuse de Pavie), et les peintures qui l'ont sans doute pr ...  Lire la suite
BERLAGE HENDRIK PETRUS (1856-1934)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

L'architecture dense, opaque, sentimentale, structurellement ornée du Néerlandais Berlage indique l'une des voies de recherche que l'architecture occidentale expérimente à la charnière de deux siècles pour tenter de répondre aux requêtes de l'évolution sociale, aux appels de la technologie. Berlage fait, en quelque sorte, le pont entre Richardson ...  Lire la suite
BERLINGHIERI LES (XIIIe s.)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'un des traits qui caractérisent l'éclosion de la peinture toscane au xiiie siècle est la diversité des centres qui, puisant aux mêmes sources (héritage roman, apport byzantin surtout), se développent de façon autonome dans des cités pourtant voisines (Lucques et Pise, Sienne et Florence), généralement grâce à des ateliers exp ...  Lire la suite
BERLIN PEINTRE DE (~510 env.-~460)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

On désigne sous le nom de Peintre de Berlin, qui est en fait l'abréviation de la dénomination plus complète « Peintre de l'amphore de Berlin (Staatliches Museum) 2160 » — une de ses œuvres les plus belles —, un artiste athénien anonyme appartenant à la deuxième génération des peintres de vases qui utilisent comme moyen d'expression privilégiée la ...  Lire la suite
BERMEJO BARTOLOMÉ (1425 env.-apr. 1498)

Écrit par :  Universalis

On ignore presque tout de la vie de Bartolomé de Cárdenas, dit Bartolomé Bermejo : on sait qu'il est né à Cordoue ; on ne connaît ni la date ni le lieu de sa mort. De 1474 à 1477, il travaille en Aragon ; de 1486 à 1495, il est à Barcelone. Outre ces faits bien attestés, certains épisodes de son existence semblent vraisemblables malgré l'absence d ...  Lire la suite
BERNARD ÉMILE (1868-1941)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Peintre lillois qui vient à Paris en 1881 et fréquente l'atelier de Cormon où il rencontre Van Gogh et Toulouse-Lautrec. Exclu de l'atelier en 1886, Émile Bernard voyage en Normandie et en Bretagne, fait la connaissance de Schuffenecker, puis, lors de son retour à Pont-Aven en 1888, se lie durablement avec Gauguin. Après des débuts impressionniste ...  Lire la suite
BERNARD HENRY (1912-1994)

Écrit par :  Universalis

Élève de Paul Bigot (l'architecte de l'Institut d'art et d'archéologie à Paris), premier grand prix de Rome (1938), Henry Bernard eut une grande activité d'urbaniste (reconstruction, plan de la Défense – non réalisé –, quartier olympique de Grenoble, propositions pour Paris dans Paris majuscule, 1965). Il mena parallèlement une carrière d ...  Lire la suite
BERNIN GIAN LORENZO BERNINI dit LE CAVALIER (1598-1680)

Écrit par :  Claude MIGNOT

Bernin aurait certainement décliné le qualificatif de « maître du baroque », dont on croit l'honorer. Il est en effet aux antipodes du style « baroque » – au sens étymologique du terme, c'est-à-dire irrégulier et bizarre, libéré des règles – de son contemporain et rival Borromini, qu'il considère comme un hérétique. Comme Rubens ou Le Brun, comme ...  Lire la suite
BERRUGUETE ALONSO (1490-1561)

Écrit par :  Antonio BONET-CORREA

On a toujours considéré Alonso Berruguete comme le sculpteur le plus original et le plus important de la Renaissance espagnole. Artiste de formation maniériste, acquise directement en Italie, il était le fils de Pedro Berruguete, peintre espagnol qui travailla à la cour des Montefeltro à Urbin dans les Marches et qui introduisit en Castille la pei ...  Lire la suite
BERRUGUETE PEDRO (mort av. 1504)

Écrit par :  Universalis

Premier peintre castillan dont le séjour en Italie soit attesté. Le séjour de Pedro Berruguete, dit aussi Pietro Spagnuolo, a duré une dizaine d'années (1470-1480), et certains historiens ont supposé que, avant son arrivée à la cour d'Urbin, en 1477, il avait complété sa formation artistique à Naples. Berruguete ne venait pas en simple élève en It ...  Lire la suite
BERTALL CHARLES ALBERT D'ARNOUX dit (1820-1882)

Écrit par :  Laura NOESSER

Dessinateur, caricaturiste et photographe, Bertall se forme à la scène de genre dans l'atelier de Drolling. Émule de Gavarni, dont il se rapproche par l'inspiration, Bertall retrace l'histoire des mœurs du second Empire dans la presse comique (Magasin pittoresqueL'IllustrationJournal pour rire...) et dans de nombreux ...  Lire la suite
BERTHAULT LOUIS-MARTIN (1770-1823)

Écrit par :  Monique MOSSER

Jardinier-paysagiste, architecte et décorateur français. Issu d'une lignée de maîtres-maçons et de jardiniers, Berthault semble s'être formé dans le milieu familial, principalement auprès de ses oncles : Jacques-Antoine Berthault, important entrepreneur parisien, et surtout Pierre-Gabriel Berthault, graveur renommé qui collabora avec Ledoux. C'est ...  Lire la suite
BERTOLDO DI GIOVANNI (1420 env.-1491)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Selon le témoignage de Vasari, Bertoldo di Giovanni était très âgé lorsqu'il mourut, le 30 décembre 1491, à Poggio a Caiano. On en a déduit assez arbitrairement, qu'il était né vers 1420. Élève de Donatello, il fut son collaborateur pour la seconde chaire de San Lorenzo, qu'il acheva après la mort de son maître en 1466. Il passa (vers 1479 ?) au s ...  Lire la suite
BERTRAND JEAN-PIERRE (1937- )

Écrit par :  Élisabeth LEBOVICI

Le travail du peintre Jean-Pierre Bertrand, né en 1937 à Paris, a toujours été considéré comme un unicum, l'artiste ne se pliant à aucun « mouvement », à aucune « école ». Il ne s'est inscrit sur la scène artistique que tardivement ; sa première exposition personnelle (Ludwigshafen, Allemagne) date en effet de 1970. Figure de l'art contem ...  Lire la suite
BERTRAND PHILIPPE (1949-2010)

Écrit par :  Universalis

Illustrateur, dessinateur, écrivain, Philippe Bertrand est né en 1949 à Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret). Après des études littéraires et de graphisme, il commence sa carrière en illustrant des journaux comme Partisans ou L'Idiot international. Il entre ensuite à Charlie Mensuel en 1974, où il publie À cet instant au ...  Lire la suite
BESNARD ALBERT (1849-1934)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Malgré ses réussites officielles (prix de Rome en 1874, il sera directeur de la villa Médicis), Besnard est resté, au milieu des mouvements artistiques de son temps, un indépendant. Par l'enseignement de Jean Bremond, un des plus discrets mais non des moins doués des élèves d'Ingres, il se rattache, certes, à la tradition d'un art construit ; mais ...  Lire la suite
BETTENCOURT PIERRE (1917-2006)

Écrit par :  Pierre VILAR

Né en 1917 à Saint-Maurice-d'Ételan (Seine-Maritime), Pierre Bettencourt avait su conserver pendant quatre-vingt-neuf ans une vive curiosité dont il concevait mal qu'elle pût être restreinte par tel ou tel choix d'application ou vocation spéciale. Entre le dessin, la poésie, l'imprimerie, la théologie, la bicyclette, la peinture, l'entomologie ou ...  Lire la suite
BEUCKELAER JOACHIM (1535 env.-env. 1574)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Neveu et élève de Pieter Aertsen (ce dernier épousa en 1542 sa tante Catherine Beuckelaer), Joachim Beuckelaer (ou Bueckelaer) donne un prolongement considérable à l'art, si puissamment réaliste, de ce dernier ; son apport dans la constitution d'une peinture de genre et de nature morte spécifiquement nordique est déterminant. Mort assez jeune, il ...  Lire la suite
BEUYS JOSEPH (1921-1986)

Écrit par :  Didier SEMIN

Le 5 novembre 1979, le magazine Der Spiegel fit sa une avec un portrait de l'artiste allemand Joseph Beuys, se demandant si la renommée mondiale acquise par ce dernier ne récompensait pas un ... charlatan ! Étrange question, s'agissant d'un homme dont tous les musées de la planète commençaient de se disputer les œuvres. Mais Beuys avait a ...  Lire la suite
BEWICK THOMAS (1753-1828)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Graveur à Newcastle, Bewick est l'un des « pères » du livre illustré romantique. Il a mis en valeur et fait reconnaître la validité de la technique du bois de bout : la plaque faite d'aubier de buis est coupée perpendiculairement au sens des fibres, et non parallèlement, comme dans le bois de fil. L'utilisation d'un bois dur et la coupe de la plaq ...  Lire la suite
BIARD LES

Écrit par :  Renée PLOUIN

Famille d'architectes et de sculpteurs actifs au xvie siècle et au début du xviie. Colin Biard (1460-1516) serait l'oncle de Pierre Ier Biard. Il commence sa carrière en organisant des décors de fêtes. On le retrouve sur le chantier du château d'Amboise (1495-1496), puis il est appelé à Blois lors ...  Lire la suite
BIBIENA LES GALLI dits

Écrit par :  Georges BRUNEL

Pendant un siècle environ, la famille Galli Bibiena a régné avec une autorité incontestée sur les scènes de théâtre de toute l'Europe. Les Galli, dits Bibiena, sont originaires de la région de Bologne, et se présentent comme les dépositaires de cette grande tradition des Quadraturisti, les peintres spécialistes des architectures feintes q ...  Lire la suite
BIGOT ALEXANDRE (1862-1927)

Écrit par :  Marie-Cécile FOREST

Alexandre Bigot naît à Mer, dans le Loir-et-Cher, le 5 novembre 1862, de parents vignerons. Licencié en physique en 1884, il devient, en 1887, professeur à l'École alsacienne. Il passe son doctorat en 1890 avec une thèse sur les dérivés de la glycérine. À l'Exposition universelle de 1889, il s'enthousiasme pour les céramiques orientales. En 1890, ...  Lire la suite
BILAL ENKI (1951- )

Écrit par :  Dominique PETITFAUX, Universalis

Enki Bilal expose, dans ses ouvrages de bandes dessinées, ses tableaux et ses films, une vision d'un monde en dégénérescence chronique, qui peut faire penser dans un autre domaine au Précis de décomposition (1966) de E. M. Cioran. Si l'œuvre se montre fondamentalement pessimiste et désespérée, son créateur n'en a pas moins manifesté à plu ...  Lire la suite
BILL MAX (1908-1994)

Écrit par :  Serge LEMOINE, Universalis

Fortement influencé par le Bauhaus, sous-tendu par des concepts mathématiques, rationnels et des formes géométriques pures, l'univers artistique de Max Bill frappe par son unité. Sa carrière, commencée dès 1929, s'est accomplie dans tous les domaines de la création artistique et de la vie publique avec la même force. Max Bill a été simultanément p ...  Lire la suite
BLAKE WILLIAM (1757-1827)

Écrit par :  Claude DOUBINSKY, Régine LUSSAN

Dans le chapitre Des livres qui sont autant de tableauxL'artiste était en Blake indissolublement lié au poète. Il refusa toujours d'abandonner ses œuvres à l'anonymat de l'impression, préférant les graver et les illustrer une à une, plaque par plaque. On ne saurait donc vraiment lire Blake comme il voulait être lu sans regarder ses livres comme autant de tableaux, sans embrasser du regard l'entrelacs ...  Lire la suite

Dans le chapitre Un art insoliteL'art de Blake est à la fois une révolte contre l'art du passé et celui de son époque ; il condamne surtout l'art mondain de Reynolds, mais il renie aussi la peinture à l'huile des grands maîtres vénitiens et flamands, qualifiant les œuvres de Rubens et de Rembrandt de « barbouillage ». Dans ses aquarelles et dans ses détrempes, Blake veut un cont ...  Lire la suite

BLANCHE JACQUES-ÉMILE (1861-1942)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Élève de Gervex et de Humbert, encouragé à ses débuts par Fantin-Latour et par Manet, Blanche est très tôt marqué, comme artiste, par ses origines sociales (il est le fils du célèbre aliéniste Émile-Antoine Blanche) et par son mode de vie : personnalité du Tout-Paris, et tenant salon, il est en relation avec toutes les figures marquantes du milieu ...  Lire la suite
BLANCHET THOMAS (1614?-1689)

Écrit par :  Lucie GALACTEROS-DE BOISSIER

Peintre, architecte et sculpteur ayant joué à Lyon un rôle semblable à celui de Le Brun à Paris, Blanchet fut vite oublié car son œuvre avait été rapidement mutilé et la critique fut longtemps déroutée par un style paradoxal. Depuis les années 1980, dessins et modelli ont permis de restituer des décors disparus, tandis que d'anciens texte ...  Lire la suite
BLOC ANDRÉ (1896-1966)

Écrit par :  Jean-Étienne GRISLAIN

« Un ingénieur de l'École centrale qui lit L'Esprit nouveau. » Cette formule résumerait assez bien la personnalité d'André Bloc en 1921, date à laquelle, ayant obtenu son diplôme d'ingénieur, il entre en relation avec quelques grands noms de l'architecture de ce début du xxe siècle : Auguste Perret, Henri Sauvage, Fran ...  Lire la suite
BLONDEEL LANCELOT (1498-1561)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Comme Coecke à Anvers et Lambert Lombard à Liège ou Van Orley à Bruxelles, Blondeel est le principal représentant de la première Renaissance dans la peinture brugeoise du xvie siècle. Franc-maître à Bruges en 1519, il travaille à la décoration de la ville dès l'année suivante, à l'occasion de la « Joyeuse Entrée » de Charles Qu ...  Lire la suite
BLONDEL FRANÇOIS (1618-1686)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Maréchal de camp en 1652, ingénieur militaire et diplomate, François Blondel se consacre définitivement à l'architecture après 1669, quand il est désigné pour diriger les ouvrages publics de Paris. Grand voyageur (il visite l'Europe et l'Orient), Blondel se voit confier d'importants travaux d'édilité et de fortifications dans certaines villes de l ...  Lire la suite
BLONDEL JACQUES-FRANÇOIS (1705-1774)

Écrit par :  Michel GALLET

Jacques-François Blondel appartient à une famille d'architectes français, mais il n'a aucune parenté avec l'architecte du xviie siècle Nicolas-François Blondel. Plus connu pour ses écrits que pour ses constructions, il fut l'un des grands théoriciens de l'architecture classique. La fermeté de ses doctrines, les traditions qui s ...  Lire la suite
BOCCIONI UMBERTO (1882-1916)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

« Il n'y a qu'une loi pour l'artiste, c'est la vie moderne et la sensibilité futuriste », écrivait Umberto Boccioni, qui est incontestablement, avec le poète Marinetti, le protagoniste le plus important et la figure la plus complète du mouvement futuriste : il en fut le théoricien le plus lucide, tout en demeurant avant tout peintre et sculpteur. ...  Lire la suite
BÖCKLIN ARNOLD (1827-1901)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre suisse allemand. Böcklin est le plus célèbre représentant dans son pays d'une tendance idéaliste de la peinture illustrée aussi par Anselm Feuerbach et par Hans von Marées. Après des débuts difficiles, Böcklin connaît en Allemagne une véritable gloire. Jusqu'au milieu du xxe siècle, plusieurs générations ont vu dans son ...  Lire la suite
BODSON FERNAND (1877-1966)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Le rôle de pionniers des architectes belges dans la genèse de l'Art nouveau européen ainsi que dans la réaction qui suivit, à la veille de 1914 — nouvelles tendances à la géométrisation, retour à la ligne droite avec l'Art déco — est bien connu. Mais la puissante stature d'Antoine Pompe (1873-1980) a quelque peu éclipsé celle de son ami Fernand Bo ...  Lire la suite
BOÈTHOS DE CHALCÉDOINE (~IIe s.)

Écrit par :  Alain MAHUZIER

Le sculpteur grec Boèthos est l'auteur de L'Enfant à l'oie, bronze qui se trouve au Louvre. Exerçant sa fantaisie, il a repris là le thème singulier de l'enfant qui étrangle une oie, représenté par une statuette d'Éphèse citée dans les Mimes d'Hérondas (IV, 30-34), sujet qui existait déjà à l'époque hellénique. Boèthos crée un no ...  Lire la suite
BOFFRAND GABRIEL GERMAIN (1667-1754)

Écrit par :  Guy BELOUET

Architecte et décorateur français, Germain Boffrand est, avec Robert de Cotte, le plus fécond créateur des styles Régence de Louis XV. Élève d'Hardouin-Mansart, dont il a saisi la portée de l'évolution finale vers un classicisme moins austère, plus ouvert, plus exubérant même (la chapelle de Versailles, 1708), ce neveu du poète Quinault, se piquan ...  Lire la suite
BOFILL RICARDO (1939- )

Écrit par :  François CHASLIN

L'architecte catalan Ricardo Bofill, né en 1939 à Barcelone, construit dès le début des années 1960 des édifices remarqués. Il travaille d'abord dans la veine organique, foisonnante, attentive aux effets de matières qui est celle de l'école de Barcelone. En 1963, il crée le Taller de arquitectura, atelier pluridisciplinaire qui connaît un ...  Lire la suite
BOHIGAS ORIOL (1925- )

Écrit par :  Francis RAMBERT

Né en 1925 à Barcelone, l'architecte Oriol Bohigas s'associe en 1951 avec son compatriote Josep Martorell (le fondateur du groupe R), puis avec l'Anglais David Mackay en 1963 pour former l'agence MBM (Martorell, Bohigas, Mackay) dont la production va, à l'instar du parcours d'un autre architecte catalan, Ricardo Bofill, marquer le passage du franq ...  Lire la suite
BÖHM GOTTFRIED (1920- )

Écrit par :  Elsa COSSON

Depuis le xixe siècle, la famille Böhm s'est illustrée dans l'exercice de fonctions liées au bâtiment. Le père de Gottfried, Dominikus Böhm (1880-1955), étudie l'architecture à l'université technique de Stuttgart et ouvre son cabinet à Cologne en 1902. Il s'intéresse à l'architecture cultuelle et y introduit l'usage du béton re ...  Lire la suite
BOILEAU LOUIS AUGUSTE (1812-1896)

Écrit par :  Annie JACQUES

Architecte autodidacte, Louis-Auguste Boileau est l'auteur d'une théorie originale sur l'utilisation des structures métalliques, théorie qu'il publie dès 1853 dans La Nouvelle Forme architecturale. Ignoré ou méprisé par la critique architecturale, il réalise néanmoins plusieurs églises à charpente métallique, Saint-Eugène à Paris (1863), ...  Lire la suite
BOILLY LOUIS LÉOPOLD (1761-1845)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

L'œuvre de ce peintre s'étend sur plus de soixante-dix ans et compte plusieurs milliers de toiles, de dessins et de lithographies, précieux témoignages des mœurs de la société française du règne de Louis XVI à la monarchie de Juillet. Boilly a fait remarquer très jeune ses dons de portraitiste, qui excelle aussi dans les petits tableaux, voire dan ...  Lire la suite
BOITO CAMILLO (1836-1914)

Écrit par :  Marilù CANTELLI

Le climat de renouvellement politique et culturel qui caractérise le xixe siècle européen engage académies et milieux professionnels dans un débat qui, dans les différents pays, se soumet à un idéal commun : la création d'une nouvelle architecture, « moderne, indépendante et nationale ». Camillo Boito est, dans l'Italie de la s ...  Lire la suite
BOLDINI GIOVANNI (1842-1931)

Écrit par :  Charles SALA

Né à Ferrare en Italie, Boldini est initié par son père, peintre de son métier, aux techniques de la peinture et à l'iconographie traditionnelle de la Renaissance. En 1858, le jeune homme affirme une parfaite maîtrise des moyens d'expression picturale (Autoportrait à seize ans, 1858, coll. part.), et ses connaissances se trouveront consol ...  Lire la suite
BOLOGNE JEAN ou BOULONGNE JEHAN ou GIAMBOLOGNA (1529-1608)

Écrit par :  Charles H. F. AVERY

Le sculpteur Jean Bologne signait de multiples manières ; souvent il se référait à sa patrie d'origine en ajoutant la mention « Flandri » ou « Belgae ». Son nom flamand véritable semble avoir été Jehan Boulongne, rendu en français par Jean Boulogne. On en fit en italien Giovanni Bologna, contracté plus tard en Giambologna. Né à Douai, apprenti che ...  Lire la suite
BOMBOIS CAMILLE (1883-1970)

Écrit par :  Pierre ROBIN

Fils d'un batelier, Camille Bombois fut tour à tour gardien de troupeaux, valet de ferme, hercule de foire, terrassier, typographe, avant de pouvoir, à partir de 1922, se consacrer entièrement à la peinture. L'œuvre de ce maître de l'art naïf est l'un des plus authentiquement et des plus savoureusement populaires, même si, la célébrité venue, il a ...  Lire la suite
BONAVIA SANTIAGO (mort en 1759)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Artiste espagnol. Son activité témoigne des progrès de l'italianisme qui suivirent, à la cour d'Espagne, le remariage de Philippe V avec Élisabeth Farnèse. Imbu des principes des meilleurs théoriciens, maître lui-même dans l'art des architectures feintes, Bonavia fut essentiellement un décorateur dont on peut suivre l'intervention dans les trois p ...  Lire la suite
BONHEUR MARIE ROSALIE dite ROSA (1822-1899)

Écrit par :  Bruno FOUCART

La Bordelaise Rosa Bonheur a sans doute été, plus que Troyon par exemple, le peintre animalier le mieux aimé et le plus célèbre de la seconde moitié du xixe siècle. L'impératrice Eugénie, puis le président Carnot ne se déplacèrent-ils pas pour lui conférer la croix, puis la rosette de la Légion d'honneur ! La vente aux États-Un ...  Lire la suite
BONHOMMÉ FRANÇOIS (1809-1881)

Écrit par :  Marc LE BOT

L'histoire de l'art doit retenir le nom de François Bonhommé parce qu'il fut le premier peintre de l'industrie et parce qu'il a consacré la quasi-totalité de son œuvre à l'illustration de la première révolution industrielle. Cette œuvre n'est pas seulement un témoignage historique unique sur une révolution de l'ordre technologique. Elle marque aus ...  Lire la suite
BONINGTON RICHARD PARKES (1802-1828)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre anglais, contemporain de la grande génération de peintres romantiques français, Bonington exerça sur elle une influence originale et considérable, et contribua plus que personne à l'initier aux formules de la peinture romantique anglaise, mises au point un quart de siècle plus tôt par Constable, Turner et Lawrence. L'essentiel de sa courte ...  Lire la suite
BONNARD. L'ŒUVRE D'ART, UN ARRÊT DU TEMPS (exposition)

Écrit par :  Jean-Marc HUITOREL

Au terme de longs mois de travaux, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris a choisi de rouvrir ses portes avec une importante exposition consacrée, du 2 février au 7 mai 2006, à Pierre Bonnard (1867-1947). Il faut remonter à 1984 pour trouver rassemblé à Paris un ensemble aussi considérable des œuvres de l'artiste, avec l'exposition organisée ...  Lire la suite
BONNARD PIERRE (1867-1947)

Écrit par :  Gérard BERTRAND

Pierre Bonnard est un des peintres les plus importants de la première moitié du xxe siècle et l'un des plus grands coloristes de la peinture occidentale. Après avoir été l'un des principaux représentants du nabisme, il évolue vite vers une peinture très personnelle. D'abord confinée dans un chromatisme austère qui traduit avec ...  Lire la suite
BONNAT LÉON (1833-1922)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Originaire de Bayonne, Bonnat fait ses études de peintre à Madrid où sa famille est installée, et c'est à l'Académie San Fernando qu'il est l'élève de Federico de Madrazo. Bonnat est en contact direct avec la peinture réaliste espagnole, à une époque où des peintres comme Manet, Carolus-Duran, Ribot tournent leurs regards vers Ribera ou Velázquez. ...  Lire la suite
BONTEMPS PIERRE (1507 env.-apr. 1563)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Sculpteur français mentionné dans les comptes des Bâtiments royaux à partir de 1536. Pierre Bontemps travaille alors à Fontainebleau et se forme au contact des œuvres antiques apportées par Primatice. Il exécute une fonte du Laocoon et une autre de L'Apollon du Belvédère. En 1548, il fait partie de l'équipe de sculpteurs que diri ...  Lire la suite
BONY JACQUES (1918-2003)

Écrit par :  Universalis

Peintre-verrier, artisan du renouveau de l'art sacré en France. D'abord attiré par le théâtre, Jacques Bony entre à l'École des arts décoratifs en 1943. L'année suivante il crée son premier vitrail et rejoint son frère aîné Paul, lui aussi peintre-verrier, à l'atelier Hébert-Stevens, qui accueille depuis 1924 des artistes tels que Maurice Denis, p ...  Lire la suite
BORDERIE ANDRÉ (1923-1998)

Écrit par :  Universalis

Peintre, céramiste, sculpteur, cartonnier de tapisserie, André Borderie quitte les P.T.T. pour se consacrer à la peinture. Il fonde avec Pierre et Véra Székely un atelier d'artistes à Bures-sur-Yvette où sont créés, de 1948 à 1957, des peintures des céramiques et des meubles. En 1955, il adhère au groupe Espace attaché au rôle de l'art en milieu u ...  Lire la suite
BORDONE PARIS (1500-1571)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Né à Trévise, Bordone eut Titien pour premier maître, mais le quitta très vite, déçu du peu d'intérêt que celui-ci portait à ses élèves, écrit Vasari, qui ajoute : « Désespéré de la mort de Giorgione, dont la manière lui plaisait plus que tout, et qui, en outre, avait la réputation d'enseigner avec amour tout ce qu'il savait, [...] il se mit en tê ...  Lire la suite
BORGOÑA JUAN DE (actif de 1494 à 1536)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre espagnol actif à Tolède dans le premier tiers du xvie siècle. Aucun document ne permet de préciser son origine et sa formation. Son nom laisse supposer une ascendance nordique sans pour autant autoriser à fixer sa naissance en Bourgogne, mais l'analyse de son style permet d'affirmer que Borgoña étudia en Italie et princ ...  Lire la suite
BORRASSÁ LLUIS (1360 env.-1426)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre espagnol, Lluis Borrassá est le principal représentant du style gothique international au début du xve siècle en Catalogne. Né à Gérone, il se fixe à Barcelone en 1383 et y dirige à partir de 1402 et jusqu'à sa mort, en 1426, un atelier très actif. Onze retables, attestés par des documents, sont conservés en partie et v ...  Lire la suite
BORROMINI (1599-1667)

Écrit par :  Claude MIGNOT

« Lombard », actif sous les trois papes de la « Rome baroque », Urbain VIII Barberini (1624-1644), Innocent X Pamphili (1644-1655) et Alexandre VII Chigi (1655-1667), Borromoni est l'exact contemporain de Bernin. Dénoncée par son grand rival dans les mêmes termes que par Fréart de Chambray, théoricien français du purisme classique, l'extravagance ...  Lire la suite
BOSC (1924-1973)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Comme Sempé, le Français Bosc appartient à cette génération de dessinateurs humoristes qui mettent en lumière le lien organique existant entre l'individu et la foule. Ils s'ingénient à mettre fin à un mythe, celui de l'individualisme. Le jeu graphique de Bosc va du plan d'ensemble au portrait de l'individu isolé perçu en tant qu'animal social. Pou ...  Lire la suite
BOSCH JÉRÔME (1450-1460 env.-1516)

Écrit par :  Claude-Henri ROCQUET

L'œuvre de Bosch, qui fut ensevelie pendant trois siècles, occupe en notre esprit une place majeure. Elle a donné lieu aux sentiments les plus contraires, et parfois simultanément. On la tint pour l'expression même du Moyen Âge ; mais elle est contemporaine de Vinci. Elle passa pour plaisante et profonde, réaliste et extravagante, édifiante et lic ...  Lire la suite
BOSIO FRANÇOIS-JOSEPH (1768-1845)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur français. Né à Monaco, François-Joseph Bosio, certainement le sculpteur le plus en vue de l'Empire et de la Restauration, se forma seul, en marge des écoles ; il passa quelque temps à Paris dans l'atelier de Pajou, puis de nombreuses années en Italie où l'on pense qu'il rencontra Canova. Sa production italienne, qui fut abondante et cons ...  Lire la suite
BOSSE ABRAHAM (1602-1676)

Écrit par :  Nathalie HEINICH

Appartenant à une famille calviniste de Tours, Abraham Bosse vient s'établir à Paris très jeune et, sans ses démêlés avec l'Académie, nous ne saurions que très peu de choses sur la vie de cet artisan laborieux, père de dix enfants qu'il dut élever selon ses principes de protestant doctrinaire. À vingt-sept ans, Bosse se fait connaître par la suite ...  Lire la suite
BOTTA MARIO (1943- )

Écrit par :  Jean Claude GARCIAS, Universalis

Fort de son succès helvète, de ses réalisations aussi bien privées et publiques que religieuses, et de ses recherches architecturales, Mario Botta étend rapidement son activité à travers le monde. Selon Philip Jodidio, « tout en se concentrant sur une palette assez limitée de formes géométriques et un nombre réduit de matériaux de construction, il ...  Lire la suite
BOTTICELLI SANDRO (1445-1510)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'art de Botticelli, étonnamment personnel, d'une subjectivité intense, est, en même temps, le plus profondément accordé au climat de ce « siècle d'or » florentin évoqué par Vasari au début de la biographie qu'il lui consacre. Botticelli ne connaît pas l'épanouissement heureux de Raphaël, l'insatisfaction tourmentée de Léonard, les angoisses ou le ...  Lire la suite
BOUCHARDON EDME (1698-1762)

Écrit par :  Gabriella RÈPACI-COURTOIS

Sculpteur parmi les plus illustres sous le règne de Louis XV, Bouchardon est considéré par ses contemporains comme l'artiste qui a « amené le goût simple et noble de l'antique » (Cochin). Son rôle fut en effet celui d'un précurseur : alors que les Adam et les Slodtz portaient à son extrême épanouissement le style rocaille, il s'en détourna pour se ...  Lire la suite
BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

Écrit par :  Marianne ROLAND MICHEL

« Phare » de la peinture du xviiie siècle, artisan talentueux, incarnation de l'art rocaille, « peintre des Grâces », ces qualificatifs et d'autres qui évoquent la mièvrerie et la répétition, ont été appliqués à Boucher, à plus ou moins juste titre, sans réussir à définir l'artiste. L'exposition qui lui avait été consacrée en 1 ...  Lire la suite
BOUCHER GUILLAUME (XIIIe s.)

Écrit par :  Jean-Marcel CHAMPION

Orfèvre du grand khān des Mongols dont l'aventure est rapportée par le franciscain Guillaume de Rubrouck dans son Itinéraire. Parisien d'origine, Guillaume Boucher émigre en Hongrie où il épouse une femme née dans le pays, mais d'ascendance lorraine. Fait prisonnier à Belgrade lors d'un raid mongol et déporté à Karakorum en sa qualité d'h ...  Lire la suite
BOUDIN EUGÈNE (1824-1898)

Écrit par :  Charles SALA

Fils d'un marin de Honfleur, Eugène Boudin, un des précurseurs de l'impressionnisme, exerce la profession de papetier-encadreur au Havre. En 1849, il se rend à Paris pour y étudier la peinture sous la direction d'Eugène Isabey, qui construisait ses tableaux selon un système chromatique vif et clair. Ce n'est que dix ans plus tard que Boudin expose ...  Lire la suite
BOUËT-WILLAUMEZ RENÉ (1900-1979)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Illustrateur de grand talent, René Bouët-Willaumez s'est intéressé au dessin de mode et aux scènes hippiques. Le style graphique qu'il a défini, nerveux et distingué, traduit bien l'esthétique arrogante de la haute couture des années 1930-1950. Breton de naissance, le comte Bouët-Willaumez appartient à une famille qui a donné plusieurs amiraux fra ...  Lire la suite
BOUGLIONE LES

Écrit par :  Gilles COSTAZ

Avec les Gruss, les Bouglione, famille de banquistes d'origine italienne et gitane, restent une des toutes dernières dynasties du cirque français, alors que les noms de Médrano, Pinder, Amar ont été vendus comme des marques commerciales sous la pression des crises économiques qui frappent ce style de spectacle depuis les années 1950. La famille Bo ...  Lire la suite
BOUGUEREAU WILLIAM (1825-1905)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Par sa formation et surtout par les étapes de sa carrière soigneusement franchies, William Bouguereau appartient à la peinture académique française qui a eu droit à tous les triomphes officiels comme au mépris et à l'oubli des historiens de l'art moderne. Après un apprentissage à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux, le jeune peintre originaire de L ...  Lire la suite
BOULANGER LOUIS (1806-1867)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Avec Célestin Nanteuil, Eugène et Achille Devéria, Louis Boulanger appartient à cette pléiade de peintres-graveurs étroitement liés au mouvement romantique, dont ils sont les fidèles illustrateurs et compagnons de combat, tandis que Delacroix mène, avec la liberté du génie, une carrière beaucoup plus indépendante. C'est en 1824 que Boulanger, qui ...  Lire la suite
BOULLE ANDRÉ-CHARLES (1642-1732)

Écrit par :  Francis John Bagott WATSON

Créateur et dessinateur français d'ameublement, André-Charles Boulle donna son nom à une technique de placage des meubles par marqueterie d'écaille et de métal : celle-ci connut une grande célébrité dans toute l'Europe à la fin du xviie siècle et au xviiie, mais il ne l'avait point inventée et il fut loin d' ...  Lire la suite
BOULLÉE ÉTIENNE LOUIS (1728-1799)

Écrit par :  Daniel RABREAU, Universalis

Reconnu comme l'un des principaux théoriciens de la seconde moitié du xviiie siècle, Étienne Louis Boullée appartient avec Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), à cette génération d'architectes dits « révolutionnaires » qui ont contribué à affirmer un style nouveau, porté par les idéaux des Lumières et de la Révolution. Boullée a ...  Lire la suite
BOURDELLE ANTOINE (1861-1929)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur français. La spécificité de l'art de Bourdelle, artiste original et indépendant, est difficile à apprécier dans une époque que caractérisent simultanément la grande influence exercée par Rodin et la puissante réaction non figurative, cubiste et abstraite, qui rejette celle-ci. Né à Montauban, tôt établi à Paris, Bourdelle ne semble pas a ...  Lire la suite
BOURDICHON JEAN (1457 env.-1521)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Peintre de quatre rois (Louis XI, Charles VIII, Louis XII puis François Ier), Bourdichon est le type même de l'artiste officiel, réalisateur avant tout d'ouvrages de luxe d'une exécution raffinée. On n'a conservé aucun des nombreux tableaux dont les archives signalent la commande ; seul un triptyque, La Vierge entre les deux saints ...  Lire la suite
BOURDON SÉBASTIEN (1616-1671)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

C'est la mobilité qui caractérise le mieux la vie et l'œuvre de Sébastien Bourdon. Il est envoyé très jeune de Montpellier — sa ville natale — à Paris comme apprenti peintre, et son adolescence se passe dans les ateliers de différentes villes, de Bordeaux à Toulouse et à Rome où il arrive en 1634. Ses biographes sont unanimes à vanter sa précoce v ...  Lire la suite
BOURGEOIS LOUISE (1911-2010)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

 Le langage formel de Louise Bourgeois, fondé essentiellement sur l'expression du vaste registre de ses pulsions émotionnelles, fait de l'artiste une pionnière en matière de postmodernisme, qui influencera toute une génération de jeunes créateurs apparue dans les années 1980.  Née à Paris, en 1911, Louise Bourgeois s'initie au dessin dès son ...  Lire la suite
BOURGEOIS VICTOR (1897-1962)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Brillant chef d'atelier d'architecture à l'École nationale supérieure d'architecture et des arts visuels (La Cambre, Bruxelles, 1934-1962), Victor Bourgeois est un ancien élève de l'Académie des beaux-arts de Bruxelles (1914-1919), dont il refusa le diplôme d'architecte pour contester les critères de jugement du jury et affirmer avec éclat ses vis ...  Lire la suite
BOUTET DE MONVEL MAURICE (1851-1913)

Écrit par :  Laura NOESSER

Né à Orléans dans une famille qui comptait des comédiens et des musiciens, le jeune Maurice n'a pas de difficulté à faire admettre sa vocation de dessinateur et suit les cours de Cabanel et de Boulanger, ce qui explique l'académisme de sa formation où l'accent est mis sur la conception graphique du sujet. Avec Carolus-Duran, dont l'utilisation de ...  Lire la suite
BOUTS DIERIC ou THIERRY (1415 env.-1475)

Écrit par :  J. BOUTON

Dans les écrits du xvie siècle, on l'appelle « Dirick de Haarlem », dans d'autres « Dirk de Louvain ». Il s'agit en fait d'un seul et même personnage dont le nom véritable est Dirk Bouts. Né à Haarlem, il se fixe vers 1445-1448, au moment de son mariage, à Louvain où il réalise ses principaux chefs-d'œuvre. On sait qu'il eut qu ...  Lire la suite
BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

D'origine française, semble-t-il, venu peut-être du Languedoc, Boytac est par son style l'un des architectes les plus portugais. Chargé par le roi Manuel de voûter la nef de l'église de Jésus à Setúbal en 1495, il imagine de robustes colonnes torses formées de trois tores enroulés en spirale. Avec les frères Diogo et Francisco Arruda, il est un de ...  Lire la suite
BRACELLI GIOVANNI BATTISTA (1re moitié XVIIe s.)

Écrit par :  Michel MELOT

On ignore tout de la vie de cet artiste florentin qui est devenu subitement célèbre vers 1930, quand nombre d'artistes de l'avant-garde découvrirent en lui un étonnant précurseur. Les quelques gravures que l'on connaît de lui situent son activité entre 1624 et 1649, principalement à Rome, semble-t-il. Mais seul son très curieux recueil qu'il intit ...  Lire la suite
BRACQUEMOND FÉLIX JOSEPH AUGUSTE (1833-1914)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Issu d'un milieu modeste, Bracquemond a été formé très jeune dans l'atelier du peintre Joseph Guichard (1806-1880), qui avait lui-même concilié les enseignements d'Ingres et de Delacroix. De cette formation très particulière, il gardera toute sa vie le goût de l'indépendance, la haine des compromis et de l'académisme. Malgré quelques très beaux pa ...  Lire la suite
BRAEM RENAAT (1910-2001)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Ancien stagiaire à l'Atelier de la recherche patiente à Paris (Le Corbusier, 1936-1937), esprit critique, aigu, caustique, volontiers frondeur, humoriste à ses heures (ses carnets de croquis en témoignent), l'architecte anversois Renaat Braem, professeur d'urbanisme (1947-1989) à l'Institut supérieur d'architecture d'Anvers, est assurément une per ...  Lire la suite
BRAMANTE (1444-1514)

Écrit par :  Pasquale ROTONDI

Le nom de Bramante est lié à quelques-unes des œuvres les plus importantes du xvie siècle, celles qui ont donné naissance à un langage architectural qui, de Rome, s'étendit au cours des siècles dans l'Europe entière. Bramante avait hérité du Quattro-cento, plus particulièrement d'Alberti, sa curiosité pour l'Antiquité. Il voulu ...  Lire la suite
BRANCUSI CONSTANTIN (1876-1957)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Le plus grand créateur de la sculpture du xxe siècle s'est enfui à l'âge de onze ans du domicile familial (Pestişani, province d'Olténie, Roumanie méridionale). Il a erré seul, en travaillant comme apprenti teinturier ou garçon de café, pendant six ans, jusqu'à ce qu'un client aisé d'un café de Craiova, qui l'écoutait jouer du ...  Lire la suite
BRAQUE GEORGES (1882-1963)

Écrit par :  Dominique BOZO

« Quand je commence, il me semble que mon tableau est de l'autre côté, seulement couvert de poussière blanche, la toile. Il me suffit d'épousseter. J'ai une petite brosse à dégager le bleu, une autre, le vert ou le jaune : mes pinceaux. Lorsque tout est nettoyé, le tableau est fini. » Ce propos du peintre recueilli par Jean Paulhan suffirait à déf ...  Lire la suite
BRASSAÏ (expositions)

Écrit par :  Hervé LE GOFF

Mort en 1984, Brassaï aurait eu cent ans en 1999. Deux institutions lui ont rendu hommage en 2000. Le musée Picasso, du 2 février au 1er mai 2000, et le Centre Georges-Pompidou, du 19 avril au 26 juin 2000. Ces deux expositions ont su partager l'œuvre du photographe pour en donner simultanément deux approches différentes. Parmi les nomb ...  Lire la suite
BRA THÉOPHILE (1797-1863)

Écrit par :  Jacques de CASO

Le sculpteur français Théophile Bra est né à Douai le 23 juin 1797, ville où il est mort, le 2 mai 1863. Grâce à des travaux récents, l'œuvre dessiné de Bra, totalement inconnu, vient d'être révélé par une exposition présentée à Houston en 1998, puis au musée de la Chartreuse à Douai en 1999. Bra fut connu de ses contemporains comme une personnali ...  Lire la suite
BRAUNER VICTOR (1903-1966)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Peintre roumain. Venu à Paris en 1929, Brauner est l'une des figures les plus fortes et les plus déroutantes de la peinture surréaliste. Sa première œuvre notable, L'Étrange Cas de Monsieur K., est célébrée par Breton (1934) comme la réincarnation monstrueusement vengeresse de l'Ubu roi de Jarry, reflétée par les dictatures qui m ...  Lire la suite
BRAYER YVES (1907-1990)

Écrit par :  Philippe PIGUET

Le peintre Yves Brayer mériterait d'être surnommé le « peintre-soleil » tant son œuvre rayonne de cette « vertu première : une exigeante luminosité », dont a parlé l'écrivain Henri Bosco à son sujet. Né en 1907 à Versailles, il passe sa jeunesse à Bourges, fait ses études à l'École des beaux-arts de Paris, obtient en 1930 le premier grand prix de ...  Lire la suite
BRÉA LES

Écrit par :  Martine VASSELIN

D'une famille établie à Nice depuis plusieurs générations, les Bréa furent trois peintres actifs entre le dernier quart du xve siècle et le milieu du xvie. Louis, le plus justement célèbre, est documenté de 1475 à 1523 ; son frère Antoine, de 1504 à 1516, collabore sans génie personnel avec lui et meurt en 1 ...  Lire la suite
BRÉBIETTE ou BRÉBIELLE PIERRE (1598-env. 1650)

Écrit par :  Michel MELOT

Graveur français de l'époque de Louis XIII, que Léon Rosenthal (Gazette des beaux-arts, 1911) a, le premier, revalorisé. Le caractère moderne, extrêmement séduisant, de l'œuvre de Pierre Brébiette résulte de la grande liberté de style et de composition avec laquelle il a traité les thèmes mythologiques, placés généralement dans de petites ...  Lire la suite
BRECHT GEORGE (1926-2008)

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né George MacDiarmid aux États-Unis, George Brecht s'est imposé comme l'un des membres essentiels du mouvement Fluxus dans les années 1960. Pourtant, sa formation de chimiste ne laissait en rien présager un tel parcours. En 1956-1957, il rédige un premier texte fondateur, Chance Imagery, réflexion sur le rôle de la chance dans l'avant-gar ...  Lire la suite
BRESDIN RODOLPHE (1822-1885)

Écrit par :  Maxime PRÉAUD

Fils d'un ouvrier tanneur, Rodolphe Bresdin naît au Fresne (Loire-Atlantique) le 12 août 1822. Après 1830, les Bresdin partent pour Nogent-le-Rotrou, puis pour Paris. Rodolphe aurait quitté très jeune la maison paternelle pour se livrer à l'exercice du dessin et de l'eau-forte. Sa première estampe datée que l'on connaisse, de 1838, figurant un bus ...  Lire la suite
BRETÉCHER CLAIRE (1940- )

Écrit par :  Marc THIVOLET

Née en 1940 à Nantes, Claire Bretécher suit pendant un an les cours de l'École des beaux-arts, enseigne le dessin, puis propose ses services au groupe Bayard-Presse. Elle travaille pour L'Os à moelle, journal fondé par Pierre Dac, pour lequel elle crée le personnage du Facteur Rhésus (1963-1964) ; pour ...  Lire la suite
BREU L'ANCIEN JÖRG (1475 env.-1537)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre, dessinateur et graveur d'Augsbourg, Breu reçut probablement sa première formation dans l'atelier d'Ulrich Apt. En Autriche de 1500 à 1502, il peint le Retable de saint Bernard pour le couvent des cisterciens de Zwettl (1500, conservé dans une chapelle de l'église), un Retable de la Vie du Christ (1501, panneaux au Musée ...  Lire la suite
BRIL ou BRILL PAUL (1554-1626)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Figure importante de la peinture de paysage des premières années du xviie siècle, Paul Bril est l'un des initiateurs de la vedute composée. Nordique transplanté en Italie, il exerce là une immense influence par son rôle capital d'artiste de transition entre le paysage maniériste fantastique et le paysage composé classi ...  Lire la suite
BRION GUSTAVE (1824-1877)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Comme Schuler (qui fut d'abord un illustrateur), Brion est un peintre de l'Alsace, dont l'œuvre, après 1870, touche le public du Salon par la fibre patriotique des « provinces perdues ». Né à Rothau dans les Vosges dans une famille où l'on se faisait volontiers pasteur, il était le petit-neveu de Frédérique Brion, l'amie de Goethe. En 1831, sa fam ...  Lire la suite
BROEDERLAM MELCHIOR (mort apr. 1409)

Écrit par :  Pierre QUARRÉ

Le duc de Bourgogne Philippe le Hardi, entré en possession du comté de Flandre en 1384, garda à son service Melchior Broederlam, qui avait été peintre et valet de chambre de Louis de Mâle, père de son épouse, la duchesse Marguerite de Flandre. Les articles de comptes nous présentent surtout Broederlam comme un décorateur, chargé de peindre sur éte ...  Lire la suite
BRONGNIART ALEXANDRE THÉODORE (1739-1813)

Écrit par :  Béatrice de ROCHEBOUET

Architecte français. Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse, Brongniart est une figure particulièrement représentative de son temps, dans la mesure où sa carrière épouse les orientations complexes de l'histoire entre la fin de l'Ancien Régime et l'apogée de l'Empire. Élève de Blondel et de Boullée, il acquiert, chez l'un, la maîtrise de ...  Lire la suite
BRONZINO ANGELO DI COSIMO DI MARIANO dit (1503-1572)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Le style de Bronzino diffère assez vite de Pontormo, dont il fréquente l'atelier dès 1518-1519. Ce dernier s'étant réfugié à la chartreuse de Galuzzo pendant la peste, Angelo l'accompagne pour l'aider et s'initie (gauchement) à l'art de la fresque. Ce n'est pourtant qu'après avoir participé de près à l'ensemble célèbre de la chapelle Capponi, à Sa ...  Lire la suite
BROODTHAERS MARCEL (1924-1976)

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

L'œuvre de l'artiste belge Marcel Broodthaers, malgré la fulgurance de son parcours (douze ans) et le peu de retentissement auprès du grand public, apparaît aujourd'hui comme l'une des plus importantes parmi les innombrables bouleversements artistiques nés au milieu des années 1960. Poète, photographe, réalisateur de films, plasticien, ces différe ...  Lire la suite
BROSSE SALOMON DE (1571 env.-1626)

Écrit par :  Rosalys T. COOPE

Entre 1570 et 1630 l'architecture française franchit une étape essentielle vers le classicisme et Salomon de Brosse joue un rôle de tout premier plan dans cette évolution. Pour avoir dépassé les traditions architecturales de son milieu familial, il a tiré l'architecture de l'impasse maniériste et fantaisiste où elle était engagée. Héritier spiritu ...  Lire la suite
BROUWER ADRIAEN (1605/06-1638)

Écrit par :  J. BOUTON

Peintre de genre, de paysages et de portraits, Adriaen Brouwer est né à Oudenaarde et mort à Anvers. D'abord élève de son père qui faisait des cartons de tapisseries, on le retrouve ensuite en Hollande : à Amsterdam, en 1626, puis à Haarlem, en 1628, dans l'atelier de Frans Hals. Au cours de cette première période, Brouwer a surtout peint des scèn ...  Lire la suite
BROWN FORD MADOX (1821-1893)

Écrit par :  Universalis

Peintre britannique né le 16 avril 1821 à Calais (France), mort le 6 octobre 1893 à Londres. Ford Madox Brown étudie l'art à Bruges et Anvers de 1837 à 1839. Ses premières œuvres sont marquées par une palette sombre et un sentiment dramatique, en parfait accord avec les sujets byroniens qu'il peint à Paris dans les années 1840-1843 (Manfred su ...  Lire la suite
BRUEGEL JAN, dit BRUEGEL DE VELOURS (1568-1625)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Frère cadet de Pieter II, Jan reçut comme lui un sobriquet, dû à son goût raffiné pour les habits de velours ou à l'extrême finesse veloutée de sa peinture. Plus doué et plus original que son frère, Jan se forma dans un cadre plus large en se rendant, vers 1589, en Italie où il resta jusqu'en 1596 non sans se lier durablement avec le cardinal Fede ...  Lire la suite
BRUEGEL L'ANCIEN PIETER (1525 env.-1569)

Écrit par :  Claude-Henri ROCQUET

Vers 1551, à Anvers, Bruegel dessine pour l'éditeur d'estampes Cock. Il y acquiert une telle familiarité avec l'œuvre du maître de Bois-le-Duc que ses contemporains le nommeront volontiers « un autre Bosch ». Pourtant, il s'agit moins, entre ces deux œuvres, d'une filiation que d'une métamorphose. Elles sont le double témoignage de deux âges disti ...  Lire la suite
BRUEGEL PIETER II, dit BRUEGEL D'ENFER (1564-1638)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Fils aîné de Pieter I Bruegel (le plus grand et le plus connu des Bruegel), tôt fixé à Anvers, Bruegel d'Enfer se forme chez un certain Gillis van Coninxloo qui ne serait pas, selon Marlier, le paysagiste, mais un peintre homonyme étroitement apparenté à la famille de Pieter Coecke dont Pieter II était le petit-fils. Dès 1585, il est reçu maître ; ...  Lire la suite
BRUNELLESCHI FILIPPO (1377-1446)

Écrit par :  Gian-Carlo ARGAN

Ses contemporains, le rédacteur anonyme de sa biographie et Leon Battista Alberti, considéraient le Florentin Brunelleschi comme le premier artiste « moderne » : celui qui rompt la tradition pour retourner aux sources gréco-romaines où il puise une vigueur créatrice. En fondant une technique nouvelle sur l'étude de l'art antique, Brunelleschi a mo ...  Lire la suite
BRUNELLESCHI UMBERTO (1879-1949)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

L'œuvre d'illustrateur de Brunelleschi, trop méconnue, témoigne de l'étendue de son talent qui va de la peinture de chevalet à l'illustration de mode, de la publicité aux costumes de théâtre. Après une enfance à Montemurlo, près de Pistoia en Toscane, Brunelleschi s'inscrit à l'Accademia di Belle Arti de Florence. Déçu par le rigorisme académique ...  Lire la suite
BRUNHOFF JEAN DE (1899-1937)

Écrit par :  Laura NOESSER

Conteur et illustrateur, Jean de Brunhoff appartient à une famille d'origine balte et suédoise d'éditeurs et de rédacteurs de revues d'art (son père avait édité le Programme des Ballets russes de Diaghilev). Élève de l'atelier d'Othon Friesz, il peint dans une veine impressionniste quand un incident donne une tout autre orientation à sa c ...  Lire la suite
BRUYÈRE ANDRÉ (1912-1998)

Écrit par :  François CHASLIN

Mort à Paris le 12 avril 1998, l'architecte André Bruyère a incarné une sensibilité singulière, attachée à l'expression de la sensualité et à la quête d'un certain merveilleux. Né à Orléans le 17 avril 1912, André Bloch, ancien élève de l'école spéciale d'Architecture, a pris le nom de Bruyère dans la clandestinité ; après la Libération il travail ...  Lire la suite
BRYAXIS (actif 2e moitié ~IVe s.)

Écrit par :  Martine Hélène FOURMONT

Sculpteur grec d'origine vraisemblablement carienne, Bryaxis devint citoyen athénien. Il travailla en Attique, à Athènes, où il fit un ex-voto dit de l'Anthippasia, dont seule la base décorée d'un triple motif de cavalier barbu nous est parvenue. Pausanias signale qu'il aurait exécuté pour Mégare les statues de culte d'Asclépios et d'Hygie. Mais c ...  Lire la suite
BRYEN CAMILLE (1907-1977)

Écrit par :  René PASSERON

Peintre, poète et créateur d'objets, qui se plaçait dans la ligne de Dada. Il a persisté à travers une œuvre dont l'évolution, au cours des années, fut pourtant considérable. Des premiers poèmes d'Opopanax (1927) aux grandes toiles discrètes et impressionnistes d'après la guerre, un cheminement s'est opéré vers la sérénité et le silence. ...  Lire la suite
BRYGOS PEINTRE DE (1er tiers ~Ve s.)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

La deuxième génération des peintres de vases attiques à figures rouges peut être divisée en deux groupes : ceux qui, comme le Peintre de Berlin ou le Peintre de Cléophradès, décorent surtout de grands vases (amphores ou cratères par exemple), et ceux qui, en nombre au moins égal, préfèrent se spécialiser dans la décoration de récipients plus petit ...  Lire la suite
BRY THÉODORE DE (1528-1598)

Écrit par :  Michel MELOT

Graveur très productif, Théodore de Bry installa ses ateliers dans diverses villes marchandes (Liège où il est né ; Strasbourg, 1568 ; Londres ; Francfort où il est mort). Comme lui, ses deux fils et associés, Johan Israel et Johan Theodor, naquirent à Liège et moururent à Francfort. La production de ces ateliers est immense et s'inscrit dans l'ép ...  Lire la suite
BUCHHEISTER CARL (1890-1964)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Carl Buchheister est né le 17 octobre 1890 à Hanovre, où ses parents avaient une boutique d'artisans. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1910, il trouve un travail temporaire dans une maison de commerce de Brême. Voulant alors apprendre à dessiner, il suit dans cette ville des cours municipaux qui sont proposés, le soir, à l'École d'arts appli ...  Lire la suite
BUFFET BERNARD (1928-1999)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

À trente ans, en 1958, le peintre Bernard Buffet voit son œuvre consacrée par une rétrospective à la galerie Charpentier, dont le catalogue est préfacé par Claude Roger-Marx. Jusqu'en 1999, l'artiste fournit au moins une centaine de tableaux par an, sans compter les dessins et les estampes. La maladie a pourtant vaincu ce bourreau de travail, qui ...  Lire la suite
BUGATTI CARLO (1856-1940) & REMBRANDT (1884-1916)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Né à Milan d'un père qui essaya toute sa vie de prouver le mouvement perpétuel, Carlo Bugatti suivit d'abord les cours de l'Académie Brera, puis s'inscrivit à l'École des beaux-arts de Paris. Il s'intéresse d'abord à l'architecture avant de se tourner vers le mobilier avec une volonté d'exotisme sans précédent ni suite dans le décor intérieur euro ...  Lire la suite
BULLANT JEAN (1520 env.-1578)

Écrit par :  Yves PAUWELS

À la Renaissance, Jean Bullant est, avec Philibert Delorme et Pierre Lescot, le troisième acteur de l'introduction en France des formes classiques. Issu d'une famille de maçons, il se forma au langage de l'architecture à l'antique grâce à la lecture du Quarto Libro, partie du traité de Sebastiano Serlio, dont l'influence fut capitale en F ...  Lire la suite
BUONTALENTI BERNARDO (1536-1608)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Protégé par le duc Cosme de Médicis, Bernardo Buontalenti apprend d'abord la peinture avec Vasari. « S'il avait dans sa jeunesse étudié les arts autant que la science des fortifications, à laquelle il a consacré beaucoup de temps, écrit l'historien, il aurait atteint un degré de perfection stupéfiant. » C'est en effet comme ingénieur que Buontalen ...  Lire la suite
BURAGLIO PIERRE (1939- )

Écrit par :  Paul-Louis RINUY

Originaire de la banlieue parisienne – Charenton, dans le Val-de-Marne –, le peintre Pierre Buraglio, né en 1939, travaille à Paris. Il est professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts, où il avait été élève à partir de 1959 dans l'atelier de Roger Chastel, en compagnie de Viallat, Buren, Parmentier, Bioulès et Rouan, qui transformèren ...  Lire la suite
BUREN DANIEL (1938- )

Écrit par :  Marcella LISTA

Lorsqu'en 1998 le critique Jérôme Sans interrogeait Daniel Buren sur la récurrence de « l'idée du décoratif » dans son travail, l'artiste répondait sans polémique : « La phobie engendrée par ce terme „décoratif“ m'intéresse, car je me demande ce qu'elle recouvre, ce qu'elle cache exactement. » La même année, une importante exposition collective, ...  Lire la suite
BURGES WILLIAM (1827-1881)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte britannique, William Burges a contribué à l'affirmation du néo-gothique, d'inspiration esthétique plus que religieuse, aussi bien dans ses constructions que dans les arts appliqués (il publie en 1865 Art as applied to Industry). Ses dessins austères, parfois empreints de fantaisie formelle, influencent les artistes de la fin du ...  Lire la suite
BURGKMAIR HANS (1473-1531)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre et graveur d'Augsbourg, qui apprend le métier de peintre auprès de son père Thomas, puis auprès de Martin Schongauer (vers 1490), Hans Burgkmair devient membre de la corporation des peintres d'Augsbourg en 1498. La ville jouissait alors d'une grande prospérité (c'est l'époque où la famille des Fugger atteint son apogée) et entretenait des ...  Lire la suite
BURLINGTON RICHARD BOYLE comte de (1694-1753)

Écrit par :  Monique MOSSER

Grand seigneur, protecteur de la culture (Berkeley pour la philosophie, Pope et Swift pour la littérature, Haendel pour la musique) et des beaux-arts dans les premiers temps de l'époque hanovrienne, Richard Boyle fut aussi un créateur et un novateur. Par son œuvre architecturale, indissociable de celle de son ami et collaborateur William Kent (168 ...  Lire la suite
BURNE-JONES sir EDWARD COLEY (1833-1898)

Écrit par :  Charles SALA

Élève et disciple de Rossetti, Edward Burne-Jones paraît dominer et dépasser les règles, peut-être trop contraignantes, de la confrérie préraphaélite. Celle-ci, fondée en 1848, se proposait de rénover les thèmes et les modes d'expression de l'art anglais très soumis à l'emprise de la Royal Academy. Des peintres tels que Hunt, Millais ou Rossetti e ...  Lire la suite
BURRI ALBERTO (1915-1995)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre abstrait, Alberto Burri fit une entrée tumultueuse sur la scène artistique des années 1950 en intégrant à sa pratique picturale des objets aussi dérisoires que des sacs de jute ou de vieux chiffons déchirés. En faisant de leur trame usée le tableau lui-même, « l'artiste, écrit Jean Leymarie, contraint la matière brute à devenir directement ...  Lire la suite
BURY POL (1922-2005)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

À côté des jeux optiques, mécaniques ou cinétiques des artistes contemporains dont les œuvres sont, comme les siennes, liées à l'étude du mouvement, les sculptures de Pol Bury occupent une place singulière. Une invention créatrice très fertile, une technique parfaitement dominée, l'utilisation exclusive de structures géométriques anonymes d'une im ...  Lire la suite
BUSCH WILHELM (1832-1908)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Humoriste allemand, Wilhelm Busch peut être considéré comme l'un des inventeurs de la bande dessinée telle que nous la connaissons actuellement. L'efficacité de ses petites histoires (Max und Moritz, 1865 ; Herr und Frau Knopp, 1876 ; Plisch und Plum, 1882) tient en grande partie à un exceptionnel pouvoir de simplificati ...  Lire la suite
BUSTAMANTE BARTOLOMÉ DE (1500 env.-1570)

Écrit par :  Robert FOHR

Originaire de la région de Santander, Bartolomé de Bustamante travailla surtout en Andalousie où il introduisit, en réaction contre les excès de l'art plateresque, un style sévère d'inspiration florentine. Outre sa contribution à l'hôpital de Afuera de Tolède (1553), il faut citer de lui l'église San Esteban de Murcie (1506) et l'église paroissial ...  Lire la suite
BUSTAMANTE JEAN-MARC (1952- )

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

Si le travail de Jean-Marc Bustamante (artiste français né en 1952 à Toulouse) relève des genres traditionnels de la photographie et de la sculpture, s'il aborde certains thèmes classiques tels que le paysage et l'architecture, la préoccupation de l'artiste consiste moins en une démarche formaliste liée à ces genres et à ces thèmes qu'à cerner la ...  Lire la suite
BUTTERFIELD WILLIAM (1814-1900)

Écrit par :  Universalis

Architecte britannique, né le 7 septembre 1814 à Londres, mort le 23 février 1900 à Londres. Après son apprentissage chez un entrepreneur de Westminster, William Butterfield travaille pendant trois ans avec un architecte de Worcester et acquiert un goût pour le gothique. En 1843, il entre en contact avec la Cambridge Camden Society (Ecclesiologica ...  Lire la suite
B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Dynastie d'ébénistes parisiens, d'origine hollandaise. L'activité des Van Risenburgh s'étend du début du xviiie siècle (arrivée de Bernard Ier à Paris) à 1775 environ (date où son petit-fils Bernard III abandonne le métier pour se consacrer à la sculpture). On connaît surtout les œuvres des deux derniers, Bernard II ...  Lire la suite
BYZANTIOS KONSTANTINOS (1924-2007)

Écrit par :  Christophe CHICLET

Peintre grec installé à Paris, Konstantinos Byzantios, appelé aussi « Dikos », a fait partie des grandes figures de l'école de Paris avec l'Espagnol Eduardo Arroyo et le Russe Serge Poliakoff. Né à Athènes en novembre 1924, il entre à l'école des Beaux-Arts d'Athènes dans les ateliers des maîtres Konstantinos Parthenis et Umberto Argyros. La capit ...  Lire la suite
CABANEL ALEXANDRE (1823-1889)

Écrit par :  Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE

Faut-il adopter vis-à-vis du peintre Alexandre Cabanel l'attitude de « juste mesure » que réclamait Lafenestre dans son livre, La Tradition dans la peinture française : « [Le peintre n'est pas à] placer aussi haut que l'ont pu rêver un instant ses admiratrices des deux mondes, ni aussi bas que le voudraient voir précipiter les sectateurs ...  Lire la suite
CABU JEAN CABUT dit (1938- )

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Le goût et le talent du dessin se sont manifestés très tôt chez Jean Cabut, né le 13 janvier 1938 à Châlons-sur-Marne. Si dès le lycée, il signe « J. Kbu » ses premiers croquis dans Le Petit Fum's, un petit journal créé par lui, il adopte ensuite très vite le « Cabu » qui accompagne depuis lors toutes ses productions graphiques. Mal à l'a ...  Lire la suite
CAFFIERI LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille de sculpteurs et de bronziers d'origine italienne de la seconde moitié du xviie siècle et du xviiie siècle. Les membres les plus marquants de cette nombreuse famille sont tout d'abord son fondateur Philippe Ier (1634-1716). Originaire de Naples, Caffieri travaille pour la papauté et est en ...  Lire la suite
CAGNOLA LUIGI (1762-1833)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Aristocrate milanais, amateur cultivé fuyant les armées révolutionnaires françaises, Luigi Cagnola séjourne à Venise à partir de 1797 et devient architecte et théoricien d'un néo-classicisme national inspiré par Palladio, la Rome antique et la Renaissance. Il construit pour Milan des arcs de triomphe modernes : la Porta Marengo (1801), l'Arco del ...  Lire la suite
CAILLEBOTTE GUSTAVE (1848-1894)

Écrit par :  Éric DARRAGON

Gustave Caillebotte tient une place qui n'est pas séparable de l'histoire de l'impressionnisme. Il en fait intimement partie en tant que peintre, collectionneur, mécène, organisateur ayant activement participé à cinq des huit expositions de la Société anonyme coopérative en 1876, 1877, 1879, 1880, 1882. Le peintre meurt à quarante-cinq ans en févr ...  Lire la suite
CALATRAVA VALLS SANTIAGO (1951- )

Écrit par :  François CHASLIN

Établi à Zurich depuis 1981 et à Paris depuis 1989, l'architecte et ingénieur d'origine espagnole Santiago Calatrava Valls s'est imposé sur la scène architecturale des années 1980 par son approche organique et même zoomorphique des structures constructives. Les siennes sont souvent inspirées par des modèles anatomiques (et particulièrement par les ...  Lire la suite
CALLE SOPHIE (1953- )

Écrit par :  Elvire PEREGO, Universalis

La vie et la personnalité de Sophie Calle sont, ou passent pour être, « hyperlittéraires ». C'est l'identification imaginaire de cette singulière artiste avec ces êtres d'encre et de papier –  Anna, Maria – que glissèrent tour à tour dans leur univers romanesque les écrivains Hervé Guibert et Paul Auster. C'est un projet esthétique – une sorte de p ...  Lire la suite
CALLIMACHOS (actif entre ~430 et ~400)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Le sculpteur Callimachos (à Athènes entre ~ 430 et ~ 400), fut célèbre dans l'Antiquité pour la virtuosité de son style, dont la recherche un peu superficielle lui valut le surnom de Raffiné. Trois de ses œuvres sont connues par les textes anciens : une statue d'Héra assise que Pausanias (IX, ii, 7) a vue dans le temple construit à Platée ...  Lire la suite
CALLOT JACQUES (1592-1635)

Écrit par :  Paulette CHONÉ

Comblé de la faveur des princes, très tôt célébré dans la littérature artistique et largement admiré des amateurs, Jacques Callot est l'un des graveurs dont la fortune critique fut la plus immédiate et la plus durable, au point que le succès de ses compositions s'étendit aux arts décoratifs et à l'imagerie scolaire ; la céramique tira souvent part ...  Lire la suite
CALVAERT DENYS (1540 env.-1619)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à Anvers, Denys Calvaert est, en 1556, inscrit chez Cerstian van Queckborne, peintre dont on sait uniquement qu'il était paysagiste. Vers 1562, il se rend en Italie et se fixe à Bologne où se déroulera toute sa carrière, si l'on excepte un court voyage à Rome en 1572. Il y devient l'élève puis le collaborateur de Prospero Fontana et de Lorenzo ...  Lire la suite
CALVO EDMOND FRANÇOIS (1892-1957)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Né le 26 août 1892 à Elbeuf (Seine Maritime), Edmond François Calvo est d'abord aubergiste : ce n'est qu'en 1938 qu'il se lance pleinement dans l'illustration et la bande dessinée. Il excelle rapidement dans les séries animalières, ce qui lui vaut d'être souvent défini comme le « Walt Disney français ». Son graphisme – un réalisme caricatural qui ...  Lire la suite
CAMERON CHARLES (vers 1740-1812)

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

La biographie de l'architecte écossais Charles Cameron à longtemps posé des problèmes jusqu'à ce que des recherches récentes, notamment celles de Dimitri Shvidkovsky (The Empress and the Architect, New Haven-Londres, Yale University Press, 1996) fassent le point sur cette question. Charles Cameron est né vers 1740. Son père, Walter Camero ...  Lire la suite
CAMOIN CHARLES (1879-1965)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Avec Matisse, Rouault et Marquet, Charles Camoin est l'un des élèves illustres de l'atelier de Gustave Moreau. Très lié avec Marquet, dont il a laissé un beau portrait (1904-1905, musée national d'Art moderne, Paris) ; il est impressionné par Cézanne, qu'il rencontre en 1902 et dont l'influence est sensible dans le Portrait de sa mère (19 ...  Lire la suite
CAMPAGNOLA GIULIO (1482-apr. 1514)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fils de l'écrivain Girolamo Campagnola, élevé dans le milieu cultivé de Padoue, Giulio Campagnola, d'après les auteurs contemporains, parlait à treize ans le grec et le latin, chantait, jouait du luth, dessinait d'après Bellini et Mantegna. On est moins bien renseigné sur sa carrière de peintre et de graveur. Il participe, avec Girolamo del Santo ...  Lire la suite
CAMPAÑA PIETER DE KEMPENEER dit PEDRO DE (1503-1580)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre, architecte, sculpteur, mathématicien, Pedro de Campaña est le type même de l'artiste de la Renaissance qui a suivi une carrière internationale. De son vrai nom Pieter de Kempeneer, originaire de Bruxelles, il travaille plusieurs années en Italie : à Bologne pour Charles Quint, à Venise pour le cardinal Grimani et à Rome pour l'Arétin, ava ...  Lire la suite
CAMPBELL COLEN (mort en 1729)

Écrit par :  Monique MOSSER

D'origine écossaise, l'architecte Colen Campbell joue un rôle prééminent dans la mise au point des formules néo-palladiennes qui vont être la marque dominante de l'architecture privée anglaise tout au long du xviiie siècle. Après les recherches de Wren et de ses émules, la théorie artistique et le style de Palladio, introduits ...  Lire la suite
CAMPENDONK HEINRICH (1889-1957)

Écrit par :  Lionel RICHARD

De famille bourgeoise, Heinrich Campendonk se lance d'abord dans des études d'ingénieur à l'École du textile de Krefeld, ville où il est né en 1889. Il y apprend l'art du tissage. Mais, peu intéressé par une carrière dans l'industrie, il s'inscrit ensuite, dans cette même ville, à l'École d'arts appliqués, qu'il fréquente de 1905 à 1909. Celle-ci, ...  Lire la suite
CAMPIN ROBERT ou MAÎTRE DE FLÉMALLE (1380 env.-1444)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Peintre tournaisien, Robert Campin est, avec Hubert et Jan van Eyck, un des points de départ de la peinture des Pays-Bas qui, détachée du style gothique international, va devenir un art local –  surtout en ce qui concerne Campin – et indépendant. En effet, après la défaite d'Azincourt en 1415, après la mort du duc de Berry et le retour de Philippe  ...  Lire la suite
CANALETTO ANTONIO CANAL dit (1697-1768)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

C'est un peintre d'Udine, Luca Carlevarijs, et un Hollandais, Gaspar van Wittel, qui furent à Venise, au début du xviiie siècle, les initiateurs de la peinture de vedute dont Canaletto allait devenir le plus brillant représentant. Celui-ci avait commencé par travailler avec son père comme décorateur de théâtre. Il avai ...  Lire la suite
CANDIDO PIETER DE WITTE dit PIETRO (av. 1548-1628)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Comme Stradanus, Jean de Bologne, Paolo Fiammingo ou Pozzoserrato, Candido est un de ces artistes flamands du xvie siècle parfaitement italianisés au point d'être encore aujourd'hui plus connus sous leur nom italien que sous leur premier patronyme nordique (Candido est la transcription italienne de wit, blanc). Sa date ...  Lire la suite
CANDILIS GEORGES (1913-1995)

Écrit par :  Pierre GRANVEAUD

D'origine grecque, né à Bakou, l'architecte français Georges Candilis a fait ses études à l'École polytechnique nationale d'Athènes avant de travailler, dès 1946, chez Le Corbusier, sur le projet d'unité d'habitation de Marseille, dont il dirigea le chantier avec l'architecte américain Shadrach Woods (1923-1973). En 1951, Candilis et Woods vont di ...  Lire la suite
CANO ALONSO (1601-1667)

Écrit par :  Universalis

Ayant étudié l'architecture avec son père, la sculpture avec Juan Martínez Montañés, le maître de la statuaire polychrome, et la peinture avec Francisco Pacheco chez qui il rencontra Velázquez, c'est une formation artistique complète que reçut Alonso Cano. Son œuvre fut exécutée dans trois villes : Séville, Madrid et Grenade. À Séville, il se dist ...  Lire la suite
CANOVA ANTONIO (1757-1822)

Écrit par :  Gérard HUBERT

Après avoir été célébré comme le dernier classique, Antonio Canova fut ravalé au rang des pasticheurs de l'antique et estimé le représentant le plus typique d'une période néfaste de l'art occidental. Les travaux d'E. Bassi lui ont rendu justice, en révélant esquisses, dessins et peintures qui découvrent une personnalité curieuse. Il ne convient ce ...  Lire la suite
CAPPIELLO LEONETTO (1875-1942)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Né à Livourne en 1875, Leonetto Cappiello peint des toiles prometteuses dès l'âge de quatorze ans. Sa première œuvre connue est une vue du port de Livourne. Il peindra également un certain nombre de portraits en pied sous l'influence des Macchiaioli, groupe de peintres toscans sensibles aux théories impressionnistes. En 1896, il remplit un album — ...  Lire la suite
CARAN D'ACHE EMMANUEL POIRÉ dit (1859-1909)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Emmanuel Poiré, dit Caran d'Ache (ce pseudonyme est une translittération fantaisiste du mot russe qui signifie « crayon »), est né à Moscou. Il est le descendant d'un grognard de l'Empire, qui, par amour, était demeuré en Pologne avant de se fixer définitivement en Russie. Caran d'Ache restera fidèle toute sa vie à l'image héroïque qu'il s'est fai ...  Lire la suite
CARAVAGE. LES DERNIÈRES ANNÉES (exposition)

Écrit par :  Alain MADELEINE-PERDRILLAT

Caravage est l'un des peintres les plus suivis (au sens quasi médical du mot) par les historiens de l'art. Sans parler des livres de vulgarisation ni de l'énième récit romançant sa vie, pas une année ne passe qui n'apporte sa moisson de documents inédits et d'ouvrages ou d'articles érudits sur sa carrière et son œuvre. Ces avancées de la connaissa ...  Lire la suite
CARAVAGE (vers 1571-1610)

Écrit par :  Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE, Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Si tout le xviie siècle garde l'empreinte des Bolonais (Carrache, Reni, Dominiquin), force nous est de reconnaître que les plus grands peintres de cette époque – à l'exception de Nicolas Poussin – bénéficient sous une forme ou sous une autre de l'exemple de Caravage : Velázquez et Zurbarán en Espagne, Rubens, Rembrandt et Verme ...  Lire la suite
CARELMAN JACQUES (1929-2012)

Écrit par :  Universalis

Dessinateur humoristique, illustrateur de livres, peintre, sculpteur et décorateur de théâtre, Jacques Carelman est surtout connu pour son Catalogue d'objets introuvables. Né à Marseille en 1929, Jacques Carelman s'installe comme dentiste à Paris en 1956. Il se consacre également à diverses activités artistiques : décoration théâtrale, il ...  Lire la suite
CARLIN MARTIN (1730-1785)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

D'origine allemande, Carlin se forma à Paris dans le milieu des ébénistes du faubourg Saint-Antoine. Arrivé avant 1759, il se fait recevoir maître en 1766. Ses attaches familiales avec Œben, dont il épouse la sœur cadette, et par lui avec Roger van der Cruse Lacroix (frère de Mme Œben) expliquent en partie son style. C'est peut-être par ...  Lire la suite
CARLONE CARLO INNOCENZO (1686-1775)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Né à Sciara, près de Côme, Carlo Innocenzo Carlone appartient autant à l'Allemagne, où il fait la moitié de sa carrière, qu'à l'Italie dont il est originaire. La famille Carlone, ou Carloni, originaire de la région de Côme, comporte de nombreuses branches, et l'on trouve des artistes de ce nom, architectes, stucateurs et peintres, en Ligurie et en ...  Lire la suite
CARLU JACQUES (1890-1976)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Au début du xxe siècle, la plupart des élèves en architecture de l'École des beaux-arts de Paris ne bougeaient guère des ateliers de la rue Bonaparte. Ce ne fut pas le cas de Jacques Carlu : à peine admis, il court déjà le monde. En 1910, on le voit travailler en Roumanie sur un projet de Sénat qui remporte le premier prix. Le ...  Lire la suite
CARMONTELLE LOUIS CARROGIS dit (1717-1806)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Si la réputation de Carmontelle a été grande de son temps et l'est restée encore de nos jours, c'est plus comme chroniqueur ou mémorialiste qu'on l'apprécie que comme artiste à proprement parler. Nul n'a mieux défini ce génie original que Grimm : « Il a le talent de saisir singulièrement l'air, le maintien, l'esprit de la figure. Il m'arrive chaqu ...  Lire la suite
CARO ANTHONY (1924-2013)

Écrit par :  Élisabeth LEBOVICI

L'œuvre du sculpteur britannique Anthony Caro (né en 1924 à New Malden, Surrey) s'inscrit parmi les recherches formelles suscitées par la pratique de la soudure du métal. Cette technique, qui doit tant à Gonzalez et à Picasso, lui permet d'assembler, sans esquisse ou maquette préalable, des éléments industriels (poutres, solives, tuyaux, plaques e ...  Lire la suite
CAROLUS-DURAN CHARLES ÉMILE AUGUSTE DURAND dit (1837-1917)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Peintre glorieux de la IIIe République, Carolus-Duran expose au Salon, de 1866 à 1889, et termine sa carrière couvert d'honneurs comme directeur de l'académie de France à Rome. Comme peintre officiel, il est surtout le portraitiste de la haute société de son temps, rôle qu'il partage avec Léon Bonnat. Comme lui, il a eu, à Rome puis en ...  Lire la suite
CARON ANTOINE (1520 env.-env. 1599)

Écrit par :  Michèle GRANDIN

Les premières œuvres d'Antoine Caron seraient des cartons pour des vitraux, composés dans sa ville natale, Beauvais, et qui n'existent plus. On retrouve Caron à Fontainebleau, où il travaille sous la direction de Primatice ; il acquiert alors ce style italianisant qui le caractérise, style élégant où la sécheresse du dessin est tempérée par la viv ...  Lire la suite
CARPACCIO VITTORE (1460 env.-1526)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'œuvre de Vittore Carpaccio n'a pas connu les longues périodes d'oubli et les « résurrections » spectaculaires dont l'histoire de l'art offre bien des exemples. Les jugements n'en ont pas moins varié, au cours des siècles, sur la valeur et la portée de sa vision picturale, sur l'originalité de son art. Les évocations radieuses, héroïques ou famil ...  Lire la suite
CARPEAUX JEAN-BAPTISTE (1827-1875)

Écrit par :  Jacques de CASO

L'œuvre de Jean-Baptiste Carpeaux, né en 1827 à Valenciennes et mort en 1875 à Courbevoie, sculpteur et à l'occasion peintre, couvre à peine plus de vingt ans – approximativement le second Empire. En s'adonnant simultanément à plusieurs genres, il rompit une hiérarchie traditionnellement acceptée en sculpture, associant plusieurs styles considérés ...  Lire la suite
CARRÀ CARLO (1881-1966)

Écrit par :  Universalis

Peintre italien, né le 11 février 1881 à Quargnento, dans le Piémont, mort le 13 avril 1966 à Milan. Autodidacte, Carlo Carrà suit de brèves études de peinture à l'académie Brera à Milan. En 1909, au contact de l'écrivain Filippo Marinetti et de l'artiste Umberto Boccioni, il adhère au futurisme, un mouvement artistique et littéraire exaltant la v ...  Lire la suite
CARRACHE LES

Écrit par :  Antoine SCHNAPPER

Comme celui de leur contemporain Caravage, le rôle des Carrache dans l'évolution de la peinture européenne à la fin du xvie et au début du xviie siècle est à la fois révolutionnaire et capital. À la tradition artificielle et raffinée d'un maniérisme qui s'épuise, ils opposent le retour à l'étude directe de l ...  Lire la suite
CARRAND LOUIS (1821-1899)

Écrit par :  Antoine TERRASSE

La campagne de Lyon, entre le Rhône et la Saône, dans le climat vaporeux qui baigne les coteaux et les petites montagnes (les « monts »), a inspiré, dans la seconde moitié du xixe siècle qui vit l'essor du paysage, un groupe de peintres régionaux : François Vernay, Auguste Ravier, Louis Carrand. Ces peintres ont visité l'Italie ...  Lire la suite
CARREÑO DE MIRANDA JUAN (1614-1685)

Écrit par :  Universalis

Bien qu'il ait subi l'influence de Velázquez, dont il est en quelque sorte l'héritier spirituel, et celle de Van Dyck — ne l'appelle-t-on pas le Van Dyck espagnol —, Juan Carreño de Miranda est cependant un artiste profondément original qui mérite plus d'attention qu'on ne lui en a jusqu'à présent accordé. Appartenant à la petite noblesse asturien ...  Lire la suite
CARRIER-BELLEUSE ALBERT-ERNEST (1824-1887)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Sculpteur français représentatif par sa diversité et par son habileté de la production artistique du second Empire, Carrier-Belleuse, formé dans l'entourage de ciseleurs et d'orfèvres, a été l'élève de la « Petite École » (future École des arts décoratifs), où il se lie avec Charles Garnier. Il séjourne en Angleterre, où il travaille pour la manuf ...  Lire la suite
CARRIÈRE EUGÈNE (1849-1906)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Formé dans l'atelier de Cabanel, Carrière a connu, après 1870, des débuts difficiles de lithographe commercial. Ses premiers tableaux exposés (La Jeune Mère, 1879, Avignon) se caractérisent déjà par l'intimisme discret qui marquera la plupart de ses sujets. C'est dans les années 1880 qu'il élabore peu à peu une manière très particularisée ...  Lire la suite
CARRINGTON LEONORA (1917-2011)

Écrit par :  Gérard-Georges LEMAIRE

Leonora Carrington, née en 1917 à Clayton Green, dans le Lancashire (Grande-Bretagne) et décédée en 2011 à Mexico, est une artiste et écrivain associée au groupe surréaliste. Issue d'une famille de riches industriels du textile et rétive à l'éducation des pensionnats religieux, Leonora Carrington poursuit ses études à Florence, où elle découvre l' ...  Lire la suite
CARR JOHN (1723-1807)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué ...  Lire la suite
CARSTENS ASMUS JAKOB (1754-1798)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre et dessinateur danois-allemand ; né dans un village qui se trouvait alors au Danemark, mais qui appartient aujourd'hui à l'Allemagne, Asmus Jakob Carstens est revendiqué par les deux pays. Il se forme dans le climat esthétique de l'académisme nordique, à Copenhague, où il est l'élève d'Abildgaard, puis il voyage en Italie (1783), en partic ...  Lire la suite
CARZOU JEAN (1907-2000)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Le peintre Jean Carzou, de son vrai nom Garnik Zouloumian, est né dans une famille arménienne le 1er janvier 1907 à Moligt, près d'Alep (Syrie). Il est élevé en Égypte où il fait sa scolarité chez les Frères maristes puis au lycée français du Caire. Ses résultats scolaires lui permettent d'obtenir une bourse et de venir en 1924 à Paris ...  Lire la suite
CASSANDRE ADOLPHE JEAN-MARIE MOURON dit (1901-1968)

Écrit par :  Michel WLASSIKOFF

L'œuvre de Cassandre dans le champ du graphisme peut être considérée comme une des plus importantes au plan mondial. Cela vaut, à l'évidence, pour l'art de l'affiche, qui en constitue l'essentiel et dans lequel il a excellé, mais également pour sa création de caractères typographiques, dont l'apport ne cesse d'être réévalué depuis plusieurs années ...  Lire la suite
CASTELLI HORACE (1825-1889)

Écrit par :  Laura NOESSER

Horace Castelli appartient à l'école de graveurs sur bois de bout qui, dans le sillage étincelant de Gustave Doré, poursuit la tradition du livre illustré romantique entre 1860 et 1880. Travaillant principalement pour la Bibliothèque rose illustrée dont il est un des plus vivants imagiers, il réussit à dominer la contrainte du format uniforme par ...  Lire la suite
CASTIGLIONE GIUSEPPE (1688-1766)

Écrit par :  Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS

Originaire de Milan, Giuseppe Castiglione a sans doute reçu sa première formation de peintre avant son entrée au noviciat de Gênes en 1707. Se destinant à l'évangélisation en Chine, il est envoyé au Portugal en 1710 et termine son noviciat au couvent des jésuites de Coimbra, avant de s'embarquer, en 1714, à destination de Macao. Il y arrive en 171 ...  Lire la suite
CASTIGLIONI ACHILLE (1918-2002)

Écrit par :  Stéphane LAURENT

Le designer italien Achille Castiglioni est né à Milan en 1918. Son père est sculpteur. Comme ses deux frères, il étudie l'architecture à l'École polytechnique de Milan ; leur œuvre indissociable, qui comprend la conception d'objets quotidiens et la scénographie, est marquée par une certaine forme de dérision qui caractérise le design italien et a ...  Lire la suite
CASTILHO JOÃO DE (actif entre 1515 et 1552)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Architecte espagnol. Peut-être originaire de Biscaye, Jo ao de Castilho fait toute sa carrière au Portugal. Il succède à Boytac sur le chantier des Jerónimos de Belém en 1517 et termine l'église, le cloître et les bâtiments conventuels dans le style plateresque. Il achève également le portail sud qui se distingue par la richesse de son décor. À de ...  Lire la suite
CATTELAN MAURIZIO (1960- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE, Universalis

Né à Padoue (Italie) en 1960, Maurizio Cattelan s'est imposé comme l'un des artistes marquants de l'art contemporain à partir des années 1990 avec des sculptures et des situations chocs. Il s'agit certainement là du seul trait distinctif d'une œuvre protéiforme qui recourt volontiers aux médiums les plus divers. Depuis sa première exposition à Riv ...  Lire la suite
CAULFIELD PATRICK (1936-2005)

Écrit par :  Universalis

Peintre britannique. À quinze ans Patrick Caulfield quitte l'école, travaille en usine, puis s'engage dans la Royal Air Force, et suit des cours du soir de dessin avant d'être admis, en 1956, à la Chelsea School of Art, puis en 1960 au Royal College of Arts. L'y rejoignent David Hockney et Allen Jones, qui s'opposent à l'expressionnisme abstrait a ...  Lire la suite
CAVALLINI PIETRO (1250 env.-1330)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

La découverte, en 1900, des fresques que Cavallini peint à Rome vers 1293 à Sainte-Cécile-du-Transtévère (Jugement dernier) a déterminé la révision de la théorie, héritée de Vasari, qui fixe exclusivement à Florence les origines de la peinture italienne. Le nom de Cavallini apparaît pour la première fois dans un acte de 1272. Les mosaïque ...  Lire la suite
CELLERIER JACQUES (1742-1814)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Nommé ingénieur de la généralité de Paris, l'architecte Cellerier, originaire de Dijon, fit carrière presque exclusivement dans la capitale. Il y construisit de nombreuses demeures privées : l'hôtel de Verrière (1774, rue Verte-Saint-Honoré), l'hôtel de Mme d'Épinay, l'amie de Jean-Jacques Rousseau (1776-1777, rue de la Chaussée-d'Antin), la maiso ...  Lire la suite
CELLINI BENVENUTO (1500-1571)

Écrit par :  Adrien GOETZ

Premier artiste à avoir laissé une autobiographie, Benvenuto Cellini, orfèvre florentin apprécié dans toute l'Europe, médailleur virtuose tardivement devenu sculpteur, entendait laisser de lui l'image d'un génie qui surpassait Michel-Ange et traitait d'égal à égal avec François Ier, Côme de Médicis, Clément VII ou Paul III. La fortune r ...  Lire la suite
CENNINI CENNINO (dernier quart XIVe s.-première moitié XVe s.)

Écrit par :  Pascal DUBOURG-GLATIGNY

On associe le nom de Cennino Cennini à un important traité de techniques picturales, le Livre de l'art, écrit par un auteur proche des milieux florentins, vers la fin du Moyen Âge. La date de sa rédaction, entre 1390 et 1437, fait encore l'objet de discussions. Il constitue le meilleur témoignage et le plus détaillé des pratiques d'atelie ...  Lire la suite
CERANO GIOVAN BATTISTA CRESPI dit LE (1567 ou 1568-1632)

Écrit par :  Universalis

Peintre italien né en 1575 ou 1576 à Cerano, près de Novara (duché de Milan), mort le 23 octobre 1632 à Milan. Giovan Battista Crespi, dit le Cerano, est l'un des grands peintres lombards du xviie siècle initiateur du réalisme lombard. Cerano se rend à Rome en 1586. Il se lie d'amitié avec le cardinal Frédéric Borromée, qui dev ...  Lire la suite
CÉSAR CÉSAR BALDACCINI dit (1921-1998)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Lorsqu'on prononce le nom de César, c'est immanquablement l'image d'un personnage farfelu cherchant à épater le public qui vient à l'esprit de la plupart des gens. Surnommé « le Benvenuto Cellini de la ferraille », il a en effet provoqué nombre de scandales bien qu'il ne les ait jamais à proprement parler recherchés et que ses tentatives visent se ...  Lire la suite
CÉZANNE PAUL (1839-1906)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

La popularité de Cézanne n'a probablement jamais été aussi grande qu'un siècle après la première grande exposition que lui consacra son marchand, Ambroise Vollard, en 1895, et qui le révéla véritablement à ses contemporains. La reconnaissance avait été longue à lui venir : elle fut d'abord le fait de jeunes peintres comme Émile Bernard ou Maurice ...  Lire la suite
CHADWICK LYNN (1914-2003)

Écrit par :  Universalis

Sculpteur britannique, né le 24 novembre 1914 à Londres, mort le 25 avril 2003 à Stroud, près de Gloucester. Lynn Russell Chadwick suit une formation de dessinateur d'architecture. Il se lance dans la sculpture en créant des mobiles, qu'il présente lors de sa première exposition personnelle en 1950. L'année suivante, il réalise deux œuvres de comm ...  Lire la suite
CHAISSAC GASTON (1910-1964)

Écrit par :  Dominique ALLAN MICHAUD

Gaston Chaissac a pu être présenté comme l'« un des grands inventeurs du xxe siècle », de la modernité. C'était à l'occasion de la rétrospective qui réunissait 350 œuvres de ce peintre à Paris, en 2000, à la Galerie nationale du Jeu de paume. Quelle revanche, pour celui qui n'aura cessé de se plaindre de « faux bruit ...  Lire la suite
CHALGRIN JEAN FRANÇOIS THÉRÈSE (1739-1811)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Deux monuments parisiens — de notoriété inégale — ont livré le nom de Jean Chalgrin à la postérité : l'église Saint-Philippe-du-Roule et l'Arc de triomphe de l'Étoile. De ces œuvres, qui marquent respectivement le début et la fin de la carrière de l'architecte, la seconde, plus spectaculaire, est moins authentique : conçue dès 1806 pour commémorer ...  Lire la suite
CHAM AMÉDÉE DE NOÉ dit (1819-1879)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

Tout semblait devoir contrarier la carrière à succès qui fut celle du satiriste Amédée de Noé, dit Cham : son père, le comte Louis de Noé, était pair de France, et Amédée avait des dispositions pour les mathématiques qui permettaient tous les espoirs. Le destin voulut qu'il échouât au concours d'entrée à Polytechnique, pour avoir, disait-il, laiss ...  Lire la suite
CHAMBERS sir WILLIAM (1723-1796)

Écrit par :  Monique MOSSER

Théoricien, dessinateur de jardins, intime du roi George III, le fondateur de l'Académie, l'architecte anglais sir William Chambers fut investi des plus hautes charges. De longues études dans les grands centres artistiques de l'Europe des Lumières et de lointains voyages lui donnèrent une culture universelle qui lui permit d'élaborer un art raffin ...  Lire la suite
CHAMPAIGNE PHILIPPE DE (1602-1674)

Écrit par :  Robert FOHR

Formé à Bruxelles (où il est né en 1602), et à Mons par différents peintres dont le paysagiste Jacques Fouquières, Philippe de Champaigne, après avoir refusé de travailler avec Rubens, entreprend en 1621 le voyage d'Italie en empruntant la route de France. Mais il s'arrête à Paris et ne connaîtra jamais Rome. À cette époque, les relations artistiq ...  Lire la suite
CHANTEREINE NICOLAS (activité connue de 1517 à 1537)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Sculpteur et architecte vraisemblablement d'origine wallonne. Nicolas Chantereine se rend vers 1516 au Portugal, à l'invitation du roi Manuel. Entre 1520 et 1530, on le trouve à Coimbra où il exécute le portail principal, des enfeux pour les tombeaux d'Afonso Henriques et de Sancho Ier. Comme Jean de Rouen, il travaille ensuite au monas ...  Lire la suite
CHARCHOUNE SERGE (1888-1975)

Écrit par :  Jacques ZEITOUN

Sergueï Ivanovitch Charchoune est né à Bougourouslan (Russie), d'un père descendant de serfs d'origine slovaque, individualiste et anarchisant, et d'une mère russe. Élevé avec sévérité dans une foi qu'il a gardée toute sa vie, il se situe dès son enfance au centre de la trinité musique-poésie-peinture. Si cette dernière l'attire pour toujours, il ...  Lire la suite
CHARDIN JEAN-BAPTISTE SIMÉON (1699-1779)

Écrit par :  Philippe LEVANTAL

Chardin peint en dehors du temps, en marge de son temps et des vogues bruyantes. Tout le relief de sa vie exigeante et modeste est celui qu'il sait donner à un fruit, à un verre, à un humble pichet. Peu lui importe de n'être pas le peintre des grands genres ni, en vérité, le successeur d'aucun maître, pourvu qu'en ces pâtes denses et épaisses, qu' ...  Lire la suite
CHAREAU PIERRE (1883-1950)

Écrit par :  Christian BONNEFOI

Surtout connu comme décorateur, Pierre Chareau est un architecte important pour les années trente. Il mit en pratique des recherches cubistes, en introduisant dans l'architecture l'emploi de matériaux alors inconnus ou inusités (briques de verre) dans une structure nouvelle axée sur l'ouverture du système architectural, sur ce que Chareau tenait p ...  Lire la suite
CHARÈS DE LINDOS (2e moitié ~IVe s.)

Écrit par :  Alain MAHUZIER

Sculpteur rhodien de l'école de Lysippe, Charès de Lindos est l'auteur du célèbre Colosse de Rhodes, gigantesque statue d'Hélios, protecteur de l'île de Rhodes. Exécutée en bronze, haute de soixante-dix coudées, ou cent cinq pieds (31 à 35 m) selon les textes, elle était placée à l'extrémité du môle de Mandraki, à l'entrée du port de Rhod ...  Lire la suite
CHARLET NICOLAS TOUSSAINT (1792-1845)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Étroitement mêlé à celui de la lithographie romantique, le nom de Charlet est aussi, comme ceux de Bellangé, Raffet ou Vernet, associé au mythe de Napoléon, dont la gloire rejaillit sur lui. Très populaire auprès de ses contemporains, il s'est spécialisé dans la scène de genre à sujet militaire ou enfantin. Gros admire son Bonaparte, général e ...  Lire la suite
CHARLIER JEAN-MICHEL (1924-1989)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Si la bande dessinée belge exerça une influence considérable en France dans les années 1950 et 1960, elle le dut non seulement à quelques grands auteurs complets comme Hergé ou Jacobs, mais aussi au scénariste Jean-Michel Charlier. À la manière d'un Alexandre Dumas, Charlier, constamment en retard dans ses livraisons, pressé par ses éditeurs et pa ...  Lire la suite
CHASSÉRIAU THÉODORE (1819-1856)

Écrit par :  Christine PELTRE

Le siècle du peintre Théodore Chassériau a souvent lu dans son œuvre multiple la conciliation de tendances opposées. Élève d'Ingres, l'artiste aurait associé la couleur de Delacroix au dessin de son maître. Certains pourtant, comme Théophile Gautier, exégète fidèle et avisé, avaient saisi la singularité d'une sensibilité personnelle, ouverte aux « ...  Lire la suite
CHAUDET ANTOINE DENIS (1763-1810)

Écrit par :  Jacques de CASO

La courte carrière du sculpteur français Antoine Denis Chaudet, qui ne couvrit qu'une vingtaine d'années, suffit à faire de lui le sculpteur le plus marquant de la période napoléonienne. Ses débuts furent aisés : il obtint le prix de Rome en 1784, passa quatre années en Italie, puis revint en France en 1789. Très tôt remarqué par les milieux artis ...  Lire la suite
CHAUVIN JEAN (1889-1976)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Le sculpteur Jean Chauvin, un des précurseurs de l'art abstrait, n'a jamais atteint la notoriété. Cela s'explique par l'existence retirée qu'il a toujours menée, car il fut à la fois solitaire et secret, ne se livrant guère aux confidences. Depuis 1908, il a partagé son temps entre sa Charente natale et la région parisienne, toujours volontairemen ...  Lire la suite
CHAVAL (expositions)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Chaval, l'un des plus importants dessinateurs d'humour des années 1950-1960, est né Yvan Le Louarn le 10 février 1915 à Bordeaux et mort à Paris le 22 janvier 1968. Son succès repose sur l'irruption d'un univers incongru dominé par des gags visuels et des légendes insolites. Deux rétrospectives lui ont été consacrées, l'une au Scriptorial d'Avranc ...  Lire la suite
CHENAVARD PAUL (1807-1895)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Penseur autant que peintre, Chenavard, qui fut l'ami estimé de Delacroix, illustre, dans ses ambitions comme dans son échec, le problème de la peinture à tendance philosophique qui est un des plus curieux moments de l'art du xixe siècle. Lyonnais, Chenavard relève des cercles religieux et mystiques qui abondent dans cette ville ...  Lire la suite
CHÉRET JULES (1836-1933)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le créateur de l'affiche moderne fut sans conteste Jules Chéret. Pendant sept ans, il pratiqua en tant qu'artisan la chromolithographie en Angleterre. C'est là qu'il apprit à travailler sur machines de grand format et à tirage rapide et qu'il eut l'idée d'un nouvel art mural en voyant les immenses placards publicitaires des cirques américains en t ...  Lire la suite
CHERPITEL MATHURIN (1736-1809)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Élève de J.-F. Blondel, Grand Prix d'architecture en 1758, académicien en 1776, puis professeur à l'Académie et, sous le Directoire, à l'École nationale des beaux-arts, Cherpitel appartient à cette génération d'artistes qui furent marqués par l'étude des ruines romaines. Son séjour à l'Académie de France à Rome lui offre l'occasion de s'initier, c ...  Lire la suite
CHEVAL FERDINAND (1836-1924)

Écrit par :  Pierre ROBIN

Né à Charmes, dans la Drôme. Facteur rural à Hauterives, Ferdinand Cheval dispose d'un petit bagage de connaissances géographiques, historiques et scientifiques. Fonctionnaire sans reproche, il semble avoir été également bon époux et bon père. Il est donc voué manifestement, en dépit de son nom de centaure postal, à l'une de ces existences sans hi ...  Lire la suite
CHIATTONE MARIO (1891-1957)

Écrit par :  Marilù CANTELLI

Peintre actif dans le milieu pré-futuriste, familier de Boccioni dont son père collectionnait les œuvres, Mario Chiattone s'était formé à Milan, à l'Académie de Brera, où il connut l'architecte Antonio Sant'Elia. En 1913 et 1914, ils partagent le même studio. Chiattone présente, en mai 1914, trois dessins pour La Città nuova à l'expositio ...  Lire la suite
CHILLIDA EDUARDO (1924-2002)

Écrit par :  Thierry DUFRÊNE

L'Espagne a donné à la sculpture les maîtres du travail du fer : Julio González, Picasso, Angel Ferrant et Chillida. Fils d'un militaire et d'une musicienne, Eduardo Chillida est né à San Sebastián en 1924, dans la baie de La Concha, lieu idéal pour donner à un sculpteur le sens de l'espace. Chillida donnait d'ailleurs à ses œuvres des titres en b ...  Lire la suite
CHINTREUIL ANTOINE (1814-1873)

Écrit par :  Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE

Né à Pont-de-Vaux dans l'Ain, Antoine Chintreuil se forme à Paris à partir de 1838. Il est curieux que ce paysagiste n'ait pas été attiré par les peintres paysagistes de l'école de Lyon (Appian, Carrand, Ravier, Vernay), ville toute voisine de Pont-de-Vaux. Il choisit plutôt de s'installer à Paris, et la réputation de Corot n'y est peut-être pas é ...  Lire la suite
CHIPPENDALE THOMAS (1718 env.-1779)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

On a peu de données précises sur la vie de Chippendale. On sait seulement qu'il naquit dans le Yorkshire et que son père, menuisier-ébéniste, s'installa à Londres dès 1727. Il est ainsi baigné très jeune dans le milieu des artisans du bois, parmi lesquels régnait alors un style national très particulier. En réaction contre le bois doré français et ...  Lire la suite
CHIPPERFIELD DAVID (1953- )

Écrit par :  Claude MASSU

L’œuvre prolifique de l'architecte britannique David Chipperfield, dans la lignée d'une forme contemporaine de minimalisme, concerne presque tous les types de programmes. Né en 1953 à Londres, David Chipperfield, après avoir obtenu son diplôme d'architecte de l'Architectural Association de Londres, a complété sa formation chez Richard Rogers et No ...  Lire la suite
CHRISTUS PETRUS (entre 1405 et 1410-1472/73)

Écrit par :  Jacques FOUCART

La vie de Petrus Christus est mal connue. Il est vraisemblablement né à Baerle (en Brabant-Septentrional ou en Flandre-Occidentale). Le fait qu'il reste absolument étranger au style gothique international laisse supposer qu'il n'a pas commencé son apprentissage avant 1425-1435. De ses débuts hollandais, il a gardé le souvenir de miniaturistes, tel ...  Lire la suite
CHURRIGUERA LES

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Trop souvent, on identifie les Churriguera avec le baroque espagnol dans ce qu'il a de plus outrancier, ce qui est parfaitement abusif. Les frères Churriguera (José Benito, Manuel, Joaquín, Alberto, Miguel) étaient fils du sculpteur catalan José Simón Churriguera ; à la mort de celui-ci, en 1679, ils furent recueillis par leur parâtre, le sculpteu ...  Lire la suite
CICERI PIERRE LUC CHARLES (1782-1868)

Écrit par :  Armel MARIN

La scénographie et le décor romantiques doivent beaucoup en France à un homme de grand talent, d'origine italienne, Pierre Ciceri. Très lié aux créateurs du mouvement romantique et ayant étudié l'architecture, il est le fournisseur attitré des principales scènes de Paris. Il s'est fait une spécialité comme « peintre de paysages » à l'Opéra (paysag ...  Lire la suite
CIMABUE (1250 env.-env. 1302)

Écrit par :  Daniel RUSSO

Cimabue, de son vrai nom Cenni di Pepo, est documenté de 1272 à 1302. Au chant XI du Purgatoire, Dante, évoquant le changement des générations, le met ainsi en scène : “Il avait cru tenir le champ, et maintenant Giotto a la faveur” (vers 94-96). Vasari ouvre avec lui la série de ses Vies des peintres et des sculpteurs illustres : ...  Lire la suite
CIRIANI HENRI (1936- )

Écrit par :  François CHASLIN

L'historial de la Grande Guerre de Péronne (1992) et le musée d'Arles antique (1995) ont permis à l'architecte d’origine péruvienne Henri Ciriani d'échapper au statut de bâtisseur de logements et d'équipements sociaux qui fut longtemps le sien. Dans ces œuvres, Ciriani a déployé dans toute sa plénitude un remarquable talent de concepteur de formes ...  Lire la suite
CLAESZ PIETER (1597/98-1661)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Peintre hollandais de natures mortes, l'un des créateurs et des plus grands représentants, avec Willem Claesz Heda, de la nature morte monochrome à Haarlem. Né en Westphalie, mais d'origine hollandaise, Pieter Claesz est signalé comme peintre à Haarlem en 1617 (sur le registre de mariages) et, en 1661, est enterré dans la même ville : tels sont le ...  Lire la suite
CLAREBOUDT JEAN (1944-1997)

Écrit par :  Georges RAILLARD

Le sculpteur et dessinateur, Jean Clareboudt est mort le 10 avril 1997 tué par une voiture dans une rue d’Istanbul, laissant, interrompue, une œuvre singulière, à son image, et riche par son ouverture au monde. Durant l'été de 1996, avait été organisée au couvent des Cordeliers de Châteauroux, une rétrospective de ses travaux, 1974-1996, sous le t ...  Lire la suite
CLAUDEL CAMILLE (1864-1943)

Écrit par :  Anne RIVIÈRE

Aujourd'hui, le nom de Camille Claudel est le premier à être évoqué lorsque l'on aborde la question de l'existence des femmes dans le champ de la création. Son actuelle célébrité, qui tend à privilégier le mythe sur l'apport réel de cette artiste à l'art du xixe siècle finissant, excède la place que les historiens lui accordent ...  Lire la suite
CLAUS ÉMILE (1849-1924)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Peintre flamand de tradition impressionniste, spécialisé dans l'interprétation du paysage plat, humide et vaporeux que traverse la Lys en Flandre occidentale (La Grève ensoleillée, musées royaux des Beaut-Arts, Bruxelles). Émile Claus s'établit en 1888 à Deurle, dans une villa bourgeoise à l'enseigne Zonneschijn (Clair Soleil ...  Lire la suite
CLAVÉ ANTONI (1913-2005)

Écrit par :  Universalis

Peintre et sculpteur catalan. Peintre en bâtiment, Antoni Clavé s'inscrit à l'école des Beaux-Arts de Barcelone en 1932, puis pratique le graphisme avant qu'une exposition, en 1935, ne l'oriente vers le surréalisme. Combattant dans le camp républicain, il doit se réfugier à Paris en 1939, où l'inspirent Rouault et Soutine, Bonnard et Vuillard. Ill ...  Lire la suite
CLAVELOUX NICOLE (1940- )

Écrit par :  Marc THIVOLET

Après avoir suivi les cours de l'école des beaux-arts de Saint-Étienne, sa ville natale, Nicole Claveloux (née en 1940) se rend à Paris. Elle envoie ses premiers dessins à la revue Planète qui, dans chacun de ses numéros, consacre plusieurs de ses pages à de jeunes dessinateurs. François Ruy-Vidal et l'Américain Harlin Quist recherchent d ...  Lire la suite
CLEMENTE FRANCESCO (1952- )

Écrit par :  Universalis

Peintre et dessinateur italien, né le 23 mars 1952 à Naples. Francesco Clemente se rend à Rome en 1970, où il étudie l'architecture à l'université. Il travaille sur la représentation intense, expressive et sombre du corps humain – parfois le sien – contribuant à définir ce que les critiques appellent le néoexpressionnisme. Ce mouvement refuse l'ab ...  Lire la suite
CLÉOPHON PEINTRE DE (actif env. ~440-~410)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Parmi les peintres de vases attiques de la seconde génération du style « libre », à l'époque où le premier classicisme atteint son apogée dans le domaine de la sculpture avec Phidias, il en est peu dont nous connaissions le nom, à cause du manque de signatures. Il est possible d'en citer deux ou trois, tout au plus, et encore ne s'agit-il pas des ...  Lire la suite
CLÉOPHRADÈS PEINTRE DE (1er quart ~Ve s.)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Parmi les grands peintres de vases attiques à figures rouges de la seconde génération du « style sévère » (env. ~ 500-~ 475), celui que l'on continue à appeler conventionnellement Peintre de Cléophradès, d'après le nom d'un céramiste qui a signé, en tant que potier (Kleoprades epoiesen, c'est-à-dire « a fabriqué »), au moins un des vases ...  Lire la suite
CLÉRISSEAU CHARLES LOUIS (1721-1820)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

L'architecte français Clérisseau occupe une place essentielle parmi les créateurs du néo-classicisme. Son œuvre est avant tout le fait de contacts, de découvertes, de regards nouveaux qui lui inspirent un grand nombre de dessins et de gouaches. Né à Paris, élève de J. F. Blondel et de Boffrand à l'Académie royale d'architecture, il remporte le gra ...  Lire la suite
CLITIAS & ERGOTIMOS (2e quart ~VIe s.)

Écrit par :  Martine Hélène FOURMONT

Artistes attiques, Clitias est un peintre céramiste et Ergotimos, un potier, dont les grands vases et les grandes compositions constituent les œuvres les plus importantes des années ~ 570-~ 560. Leur plus belle réalisation est sans conteste le Vase François. Ce grand cratère, à volutes et à figures noires, fut retrouvé dans une tombe étru ...  Lire la suite
CLOSON HENRI-JEAN (1888-1975)

Écrit par :  Françoise BORGNIET

Le peintre Henri-Jean Closon est né à Liège. En 1898, son père l'envoie aux Pays-Bas chez le professeur Charles Salden, qui lui fait découvrir les maîtres de la peinture, notamment Rembrandt, et lui apprend à dessiner. Quelques événements importants jalonnent son adolescence : en 1903, il lit l'ouvrage du grand chimiste Chevreul, De la loi du ...  Lire la suite
CLOUET FRANÇOIS (entre 1505 et 1510-1572)

Écrit par :  Michel MELOT

Fils de Jean Clouet, à qui il succéda dans la charge de peintre officiel de la Cour dès la mort de ce dernier, on ne possède guère plus de renseignements sur la vie de François Clouet que sur celle de son père ; son acte de décès indique qu'il n'était pas marié et qu'il avait deux filles naturelles. On ne sait rien de ses travaux pour François I ...  Lire la suite
CLOUET JEAN dit JANET (1485 env.-env. 1540)

Écrit par :  Michel MELOT

Peintre officiel de François Ier, Jean Clouet figure parmi les valets de chambre du roi à partir de 1516, sous les ordres de ses confrères Jean Perréal et Jean Bourdichon. D'origine flamande, il apporta un nouveau style à la peinture de portraits d'apparat en pratiquant, outre la miniature traditionnelle (on lui attribue certaines des p ...  Lire la suite
COCHIN CHARLES NICOLAS, dit COCHIN LE FILS (1715-1790)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Formé dès son plus jeune âge dans l'atelier familial — la famille Cochin constitue comme les Mariette une dynastie de graveurs et de marchands d'estampes parisiens —, Charles Nicolas Cochin le Fils (ainsi appelé pour le distinguer de son père, lui-même graveur réputé, et qui portait le même prénom) a douze ans à peine quand il donne ses premières ...  Lire la suite
CODUSSI MAURO (1440-1504)

Écrit par :  Catherine CHAGNEAU

Originaire de Bergame, Mauro Codussi fut l'un des premiers architectes de la Renaissance vénitienne. Dès la construction de San Michele in Isola (1468), il proposa une interprétation cohérente des principes albertiens qu'il développa à San Zaccharia (1480), à Santa Maria Formosa (1492) et à San Giovanni Crisostomo (1497) ainsi qu'à la Scuola San G ...  Lire la suite
COECKE VAN AALST PIETER (1502-1550)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Né à Alost, petite ville de Flandre, où son père était échevin, mort à Bruxelles, Pieter Coecke est, avec les Flamands Lambert Lombard, Michel Coxie, Lancelot Blondeel et le Hollandais Jan van Scorel, un des hérauts de la pré-Renaissance aux Pays-Bas ; comme ces derniers, Coecke est un artiste universel, peintre, architecte, décorateur et théorici ...  Lire la suite
COEHORN MENNO VAN baron (1641-1704)

Écrit par :  Catherine BRISAC

Néerlandais, Coehorn fut le rival de Vauban tout au long de sa carrière militaire qu'il commença dès 1667. En 1674, au siège de Grave (Brabant occidental), il expérimenta un mortier à grenades, dont il perfectionna le maniement à plusieurs reprises. Après le traité de Nimègue (1678), il s'employa à réparer et à moderniser les principales places de ...  Lire la suite
COELLO CLAUDIO (1642-1692)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Fils d'un Portugais et d'une Castillane, Claudio Coello fut l'élève de Francisco Rizi. Peu avant 1660, il se rendit certainement à Rome ; mais il revint alors en Espagne, et l'on peut suivre, à partir de cette date, son activité, qui a été intense. Il peignit pour les églises madrilènes de nombreux tableaux d'autel très colorés, dans le goût pompe ...  Lire la suite
COGNÉE PHILIPPE (1957- )

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Né en 1957, Philippe Cognée a étudié à l'École des beaux-arts de Nantes, sa ville natale. À partir de 1982-1983, il se consacre entièrement à la peinture et participe à des expositions collectives. Ses travaux à l'écriture « expressionniste » font alors intervenir les souvenirs de son enfance au Bénin où son père était en poste et s'inspirent auss ...  Lire la suite
COLANTONIO (1re moitié XVe s.)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'analyse des affinités et des échanges artistiques que l'on peut déceler vers 1450 entre l'Espagne, la Provence, les Flandres et l'Italie méridionale fait apparaître une tentative commune d'assimiler la manière flamande, et spécialement celle de Van Eyck. À Naples, où celui-ci est considéré, ainsi que Van der Weyden, comme l'un des hommes les plu ...  Lire la suite
COLIN LES SŒURS

Écrit par :  Françoise TÉTART-VITTU

Trois des quatre filles du peintre Alexandre Colin (1798-1875), Héloïse (1820-1873), Anaïs (1822-1899) et Laure (1827-1878) sont renommées pour leur collaboration comme illustratrices des principaux journaux de mode du xixe siècle. Nées dans une famille d'artistes apparentés à Greuze, aux deux Drouais et aux frères Challe, elle ...  Lire la suite
COLIN PAUL (1892-1985)

Écrit par :  Marc THIVOLET

L'affichiste Paul Colin a vécu son enfance et son adolescence dans l'effervescence créatrice qui animait à cette époque sa ville natale, Nancy, l'un des centres de l'Art nouveau. Désireux de devenir peintre, mais soucieux de concilier sa vocation et les inquiétudes de ses parents qui veulent le voir exercer une activité stable, il entreprend des é ...  Lire la suite
COLOMBE JEAN (1440 env.-av. 1498)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Enlumineur issu d'une famille d'artistes établis à Bourges, frère du sculpteur Michel Colombe, Jean Colombe est un des enlumineurs les plus féconds de la fin du xve siècle, qui travaille pour la cour de France ou les notables locaux ; son œuvre compte quelques manuscrits de grand luxe illustrés pour des princes et une productio ...  Lire la suite
COLOMBE MICHEL (1430 env.-env. 1512)

Écrit par :  Pierre DU COLOMBIER

Sculpteur français, probablement frère puîné de l'enlumineur berrichon Jean Colombe, Michel Colombe s'établit à Tours. Sa première œuvre connue est une médaille frappée de Louis XII, offerte à ce prince en 1500 par la ville de Tours et pour laquelle il a collaboré avec Jean Chapillon. Il est presque septuagénaire lorsqu'il devient sculpteur d'Anne ...  Lire la suite
COMBAS ROBERT (1957- )

Écrit par :  Bernard MARCADÉ

Le peintre Robert Combas est né à Lyon en 1957. Après des études à Sète et à l'école des Beaux-Arts de Montpellier, il accède très vite à la notoriété, puisqu'il participe, dès 1980, à l'exposition Après le classicisme, organisée au musée de Saint-Étienne, qui rend compte des nouvelles tendances de l'art contemporain. Partie prenante de l ...  Lire la suite
COMBES (L.)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et ce ...  Lire la suite
COMBES LOUIS (1754-1818)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et ce ...  Lire la suite
CONINXLOO GILLIS III VAN (1544-1607)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Issu d'une nombreuse famille de peintres, Gillis III van Coninxloo devient franc-maître à Anvers en 1570 après être passé selon Van Mander par les ateliers de Pieter Coecke fils (Coninxloo était apparenté à la famille de Coecke), de Leonard Kroes dont on ne sait pratiquement rien et de Gillis Mostaert, important paysagiste dont le cheminement esth ...  Lire la suite
CONSTABLE JOHN (1776-1837)

Écrit par :  Jacques CARRÉ

Peintre des vallées fraîches et fertiles du Suffolk, des ciels chargés de la Manche et de quelques monuments vénérables comme la cathédrale de Salisbury, Constable donne à voir une Angleterre paisible et apparemment somnolente. Profondément attaché à l'univers rural de son enfance, il choisit un nombre limité de sujets vibrants de résonances affec ...  Lire la suite
CONSTANT CONSTANT ANTON NIEUWENHUYS (1920-2005)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

L'œuvre du peintre et théoricien néerlandais Constant Anton Nieuwenhuys, dit Constant, en témoigne : les mots « cité » ou « terrain vague » n'ont pas vocation à nourrir la seule propagande sécuritaire. La ville, support de ses spéculations plastiques et théoriques les plus captivantes, abrita aussi sa vision « utopienne » (Henri Lefèbvre) : celle ...  Lire la suite
CONVERSATIONS AVEC CÉZANNE, livre de Émile Bernard

Écrit par :  Claude FRONTISI

Deux publications paraissent en 1978, indispensables à la connaissance de Cézanne : l'une, due à John Rewald, rassemble plus de deux cents lettres ; la seconde, Conversations avec Cézanne, se présente comme un emboîtement de textes. D'abord les introductions, notes et notices de l'éditeur, Michael Doran, bibliothécaire au Courtauld Instit ...  Lire la suite
COOP HIMMELB(L)AU

Écrit par :  Francis RAMBERT

Aventure collective et grande figure de l'architecture expérimentale fondée sur le principe de la recherche, l'agence Coop Himmelb(l)au voit le jour en 1968. Créée par Wolf Prix, architecte viennois, Helmut Swiezinsky, architecte d'origine polonaise, et Michaël Hölzer, architecte autrichien, qui quittera le groupe en 1971, l'agence joue sur les mo ...  Lire la suite
CORINTH LUDWIG (1858-1925)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, souvent cité avec Liebermann et Slevogt comme l'un des trois grands représentants de ce qu'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Corinth étudie la peinture à Königsberg et à Munich, puis, installé à Paris de 1884 à 1887, il suit l'enseignement de Bouguereau et de Robert-Fleury à l'académie Julian. Il s'installe à Munich e ...  Lire la suite
CORMONTAINGNE LOUIS-CHARLES DE (1695-1752)

Écrit par :  Catherine BRISAC

Ingénieur militaire. Né à Strasbourg, Louis-Charles de Cormontaingne participe dès 1713 aux sièges de Landau et de Philippsbourg. Pendant les campagnes d'Allemagne menées dans le cadre de la guerre de Succession de Pologne (1733-1738), il prend part à de nombreux sièges. En 1744, il est nommé directeur des fortifications des Trois-Évêchés (Metz, T ...  Lire la suite
CORNEILLE CORNELIS VAN BEVERLOO dit (1922-2010)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Guillaume Cornelis van Beverloo, dit Corneille, est né en 1922 à Liège en Belgique de parents néerlandais, qui s'installent en 1929 à Amsterdam. Sa peinture, s'il fallait lui attribuer une qualification particulière au sein de la violence expressive et libératoire du mouvement Cobra, pourrait être celle d'un paysagiste. Mais d'un paysagiste attent ...  Lire la suite
CORNEILLE DE LYON (entre 1500 et 1510-env. 1574)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à La Haye, Corneille doit son surnom à la ville où il travailla et où il résida jusqu'à sa mort ; il fut naturalisé français en 1574. Il est peintre et valet de chambre du roi en 1551. Sans doute formé en Flandre, comme l'indique sa technique soignée, il se spécialisa dans le portrait en buste, de petit format, sur fond bleu ou vert et, entre 1 ...  Lire la suite
CORNEILLE THOMAS (1625-1709)

Écrit par :  Jean MARMIER

À la fois bénéficiaire et victime de la gloire de son « grand » frère, Thomas Corneille s'applique, semble-t-il, à le suivre en tout point, de loin, avec vénération et, plus encore, avec une indéfectible et chaude affection, d'ailleurs réciproque. Né à Rouen, dix-neuf ans après lui, il étudie le droit comme lui, pour se tourner aussitôt vers le th ...  Lire la suite
COROT JEAN-BAPTISTE CAMILLE (1796-1875)

Écrit par :  Adrien GOETZ

Zola voyait en Corot un précurseur de Pissarro et de Jongkind, le premier à avoir rompu avec le paysage classique hérité de Poussin, pionnier de la peinture de plein air et du “sentiment vrai [...] de la nature” (Mon Salon. Les paysagistes, 1868). Ce jugement, fondé essentiellement sur les paysages de la dernière manière de l'artiste, ne ...  Lire la suite
CORRÈGE (1489 env.-1534)

Écrit par :  Andréi NAKOV

Hautement apprécié de son vivant, l'Émilien Corrège mérite les éloges de l'historiographe toscan Giorgio Vasari, qui le place dans la succession immédiate de Léonard et de Giorgione. L'évolution fulgurante de son œuvre servit de modèle aux maniéristes émiliens ; ses figures « sans pesanteur » seront reprises par Primatice. Tous les grands colorist ...  Lire la suite
COSSA FRANCESCO DEL (1436 env.-env. 1478)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Avec Ercole De' Roberti (Ercole da Ferrara) et Cosme Tura, Francesco del Cossa est l'une des personnalités marquantes de l'école brillante et singulière qui se développe à Ferrare grâce à l'impulsion donnée aux arts et à la culture par Lionello, puis par Borso d'Este. Il est mentionné à Ferrare en 1456 et, de nouveau, en 1470 travaillant en collab ...  Lire la suite
COSTA LORENZO (1460-1535)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Élève de Francesco del Cossa et d'Ercole De' Roberti à Ferrare, Lorenzo Costa s'établit à Bologne en 1483. Sous l'influence progressive d'Antonello de Messine et de Bellini, il oriente petit à petit la rigueur implacable de l'école ferraraise vers un style plus doux, soucieux d'assouplir les formes, de tempérer la tension des compositions en intég ...  Lire la suite
COTMAN JOHN SELL (1782-1842)

Écrit par :  Universalis

Aquarelliste paysagiste et graveur anglais de l'école de Norwich, né le 16 mai 1782 à Norwich, dans le Norfolk, mort le 24 juillet 1842 à Londres. Vers 1798, Cotman part faire ses études à Londres, où il rencontre les peintres J. M. W. Turner et Thomas Girtin. Il expose ses aquarelles à la Royal Academy de 1800 à 1806. Certaines des œuvres de cett ...  Lire la suite
COTTE ROBERT DE (1656-1735)

Écrit par :  Gérard ROUSSET-CHARNY

Architecte français, Robert de Cotte fut un artiste de réputation européenne dont le prestige doit être comparé à celui de Bernin. Né à Paris, beau-frère de Jules Hardouin-Mansart et reçu en 1687 à l'Académie d'architecture, il lui succéda en 1708 dans les charges de premier architecte du roi et directeur de l'Académie. Grand constructeur, Robert ...  Lire la suite
COURBET GUSTAVE (1819-1877)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Courbet est un des peintres les plus puissants mais aussi les plus complexes du xixe siècle. Contemporain du positivisme et du matérialisme dont il partage, de la monarchie de Juillet à la IIIe République, le refus des traditions défaillantes et l'exigence d'objectivité, lié par l'esprit et par le cœur au mouvement d ...  Lire la suite
COURT & LES COURTEYS LES (XVIe s.)

Écrit par :  Marie-Madeleine MARCHEIX

On ignore s'il y eut quelque lien de parenté entre deux familles de peintres émailleurs limousins, les Courteys et les Court, ou de Court. Le plus ancien est Pierre Courteys, qui subit à ses débuts l'influence de Pierre Reymond, mais pour s'en dégager assez vite, en montrant un tempérament vigoureux, un peu vulgaire. La première date relevée sur s ...  Lire la suite
COUSIN JEAN, LE PÈRE (1490 env.-env. 1560) & LE FILS (1522 env.-env. 1594)

Écrit par :  Michèle GRANDIN

Après avoir travaillé comme géomètre en 1526 dans sa ville natale de Sens, où il séjourne jusqu'en 1540, et après avoir réalisé des cartons pour les vitraux de la cathédrale de Sens et un retable pour l'abbaye de Vauluisant en 1530, Jean Cousin le Père s'installe vers 1540 à Paris où il exécute des œuvres importantes. En 1541, on lui commande les ...  Lire la suite
COUSTOU LES

Écrit par :  Georges BRUNEL

La famille Coustou, qui a fourni trois des principaux sculpteurs du xviiie siècle français, est elle-même apparentée à Coysevox : les deux frères, Nicolas (1659-1733) et Guillaume Ier Coustou (1677-1746) étaient ses neveux. Guillaume II Coustou (1716-1777) est le fils de Guillaume Ier. Élevés dans la tradi ...  Lire la suite
COUTURIER ROBERT (1905-2008)

Écrit par :  Valérie DA COSTA

Né le 2 mai 1905 à Angoulême, Robert Couturier apprend la lithographie à l'école Estienne à Paris en 1920 et commence, à partir de 1923-1924, à réaliser ses premières sculptures en terre. La rencontre avec Aristide Maillol en 1928 est déterminante pour le jeune sculpteur ; c'est aussi le début d'une longue amitié. En 1930, il obtient le prix Blume ...  Lire la suite
COVARRUBIAS ALONSO DE (1488-1570)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Décorateur et architecte espagnol, Covarrubias commence d'abord une carrière d'ornemaniste plateresque en utilisant un répertoire d'arabesques et de grotesques emprunté à la Renaissance italienne. Son intervention est signalée à Sigüenza (chapelle de Santa Librada), à Tolède (façade, escalier et patio de l'hôpital de Santa Cruz, dessinés par Egas) ...  Lire la suite
COXIE ou COXCIE MICHIEL (1499-1592)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Le « Raphaël flamand » ne bénéficie pas de l'indulgence de la critique actuelle qui juge son œuvre terne et son italianisme appliqué. Michel Coxie est né à Malines ; Vasari le rencontre à Rome en 1532 et considère qu'il a « la manière italienne ». S'il reste difficile de prouver qu'il fut effectivement l'élève de Raphaël, on peut noter qu'il s'ins ...  Lire la suite
COX JAN (1919-1980)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Peintre belge de mère hollandaise et de père flamand, né à La Haye. Jan Cox fit ses humanités au Barleus Gymnasium d'Amsterdam. Il quitte la Hollande en 1936 pour se fixer à Anvers, où il rencontre Marc Mendelson, et suit pendant trois mois les cours de l'Institut supérieur des beaux-arts ; de 1937 à 1945, il étudie l'art et l'archéologie à Gand. ...  Lire la suite
COYPEL LES

Écrit par :  Georges BRUNEL

La dynastie des Coypel est peut-être la plus importante de toutes celles que l'on trouve dans l'histoire de l'art français aux xviie et xviiie siècles : quatre peintres célèbres, parmi lesquels un directeur de l'Académie de France à Rome (Noël Coypel, 1628-1707) et deux premiers peintres (Antoine Coypel, 166 ...  Lire la suite
COYSEVOX ANTOINE (1640-1720)

Écrit par :  Georges BRUNEL

L'œuvre d'Antoine Coysevox forme une sorte de contrepartie à celle de l'autre grand sculpteur officiel de Louis XIV, Girardon. Celui-ci, attaché aux modèles antiques, pénétré de l'influence de Poussin, incarne en quelque sorte la tendance classique du règne ; Coysevox apparaît au contraire comme un sculpteur baroque. Collaborateur de Le Brun et de ...  Lire la suite
COZENS ALEXANDER (1717 env.-1786)

Écrit par :  Universalis

Dessinateur et peintre britannique d'origine russe, Alexander Cozens fut, avec son fils John Robert Cozens, l'un des principaux aquarellistes du xviiie siècle. Né vers 1717 à Saint-Pétersbourg, Alexander Cozens est le fils d'un constructeur naval au service du tsar de Russie. Après un séjour à Rome en 1746, le jeune Alexander s ...  Lire la suite
COZENS JOHN ROBERT (1752-1797)

Écrit par :  Universalis

Dessinateur et peintre britannique, né en 1752 à Londres, mort en décembre 1797 à Londres. Fils de l'aquarelliste Alexander Cozens (1717-1786), John Robert Cozens expose pour la première fois des dessins en 1767 avec la Society of Artists. Les deux longs séjours qu'il fait sur le continent (1776-1779 et 1782-1783) jouent un rôle formateur décisif ...  Lire la suite
CRAGG TONY (1949- )

Écrit par :  Hervé GAUVILLE, Universalis

Artiste britannique. Au début des années 1980, le mouvement de la Nouvelle Sculpture anglaise naît autour de l'œuvre de six ou sept artistes, dont Richard Deacon, Anish Kapoor, David Mach, Bill Woodrow et Boyd Webb, qui ont reçu le même type d'enseignement, à la St. Martin's School of Art de Londres. Tony Cragg, qui fait également partie de ce cou ...  Lire la suite
CRANACH L'ANCIEN LUCAS (1472-1553)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Grâce à ses relations avec les milieux humanistes, Cranach a été comblé d'éloges par quelques écrivains qui ont sauvé son nom de l'oubli à l'époque classique (la première monographie qui lui a été consacrée date de 1726). Aussi a-t-il été longtemps tenu pour le plus grand peintre allemand de la Renaissance après Dürer. On apprécie mieux aujourd'hu ...  Lire la suite
CRANACH LE JEUNE LUCAS (1515-1586)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre et dessinateur pour la gravure sur bois. Fils de Lucas Cranach l'Ancien, il a travaillé dans l'atelier de son père, dont il avait pris la direction à sa mort. Lucas Cranach le Jeune a adopté le même style que lui, de sorte qu'il est souvent difficile de distinguer ses œuvres de celles de la dernière période de son père dans une surabondant ...  Lire la suite
CRANE WALTER (1845-1915)

Écrit par :  Laura NOESSER

Illustrateur anglais, né à Liverpool. Fils d'un portraitiste qui encourage très tôt son fils à la peinture, Walter Crane s'amuse à treize ans à décorer des livres d'encadrements floraux et d'initiales ornées ; son père le présente au graveur londonien William Linton chez qui il fait son apprentissage et qui participe à l'extraordinaire essor de la ...  Lire la suite
CRASSET MATALI (1965- )

Écrit par :  Christine COLIN

Matali Crasset – matali crasset selon son code graphique – affirme un style qui traverse tous ses champs d'intervention : de l'objet, toutes typologies confondues, à l'architecture, en passant par l'art et l'architecture intérieure. Elle combine les couleurs vives en à plat, rarement primaires, les matières apparentes et les coupes franches. Ses p ...  Lire la suite
CREDI LORENZO DI (1459-1537)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Peintre florentin, Credi fut l'élève et l'assistant de Verrocchio, dirigea son atelier lorsque celui-ci partit pour Venise (1482) et en hérita après sa mort (1488) : sa peinture n'a pas d'autre source, hormis l'influence du jeune Léonard de Vinci, qui fut son compagnon chez Verrocchio. La Vierge adorant l'Enfant (musée de Karlsruhe), avec ...  Lire la suite
CREMONINI LEONARDO (1925-2010)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Ce Bolognais né en 1925, fils d'un cheminot qui pratiquait la peinture par amour de l'art, n'a pas été baptisé Leonardo par hasard : il fut initié aux techniques picturales dès son enfance. Encouragé par toute sa famille, il lia très tôt le plaisir de peindre à la contemplation des horizons. Son père ayant été muté en Calabre en 1936, le souvenir ...  Lire la suite
CREPAX GUIDO (1933-2003)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Le nom de Guido Crepax, dessinateur né à Milan en 1933 et mort dans la même ville, en 2003, des suites d'une sclérose en plaques, demeure associé, aux yeux du public, à celui de sa plus fameuse créature, Valentina Rosselli, dite Valentina. La silhouette longiligne de cette jeune photographe brune aux lèvres boudeuses apparaît pour la première fois ...  Lire la suite
CRESSENT CHARLES (1685-1768)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Fils d'un sculpteur sur bois d'Amiens, Cressent s'installe à Paris où il est reçu comme sculpteur à l'Académie de Saint-Luc en 1714. Collaborateur du grand rival de Boulle, Joseph Poitou (mort en 1719), il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. L'obliga ...  Lire la suite
CROMMELYNCK ALDO (1931-2008)

Écrit par :  Universalis

Maître graveur et imprimeur français. Fils de l'auteur dramatique belge Fernand Crommelynck, qui écrivit le Cocu magnifique illustré en 1966 par Picasso, Aldo Crommelynck est né à Monaco en 1931. De 1948 à 1955, il fait son apprentissage de la gravure dans l'atelier de Roger Lacourière, à Paris. Avec ses frères Piero et Milan, il ouvre en ...  Lire la suite
CROMMELYNCK PIERO (1934-2001)

Écrit par :  Dominique DUPUIS-LABBÉ

Fils du dramaturge belge Fernand Crommelynck, auteur du Cocu magnifique que Picasso illustra en 1966, Piero Crommelynck est né à Rapallo en Italie en 1934 où il fut élevé jusqu'à la fin de sa scolarité. Son père, dessinateur amateur passionné, le poussa, ainsi que ses frères aînés Milan et Aldo, à pratiquer dès l'enfance le dessin, et c'e ...  Lire la suite
CRONACA SIMONE DEL POLLAIOLO dit IL (1457-1508)

Écrit par :  Catherine CHAGNEAU

Après un séjour à Rome (1480-1483), Cronaca revint à Florence où se déroula toute son activité. Interprète de la tradition du Quattrocento, il poursuivit les travaux du palais Strozzi dès 1494 (corniche et cortile), construisit le palais Horne (après 1489) et réalisa sur les dessins de Giuliano da Sangallo, la sacristie de Santo Spirito (1492). En ...  Lire la suite
CROSS HENRI EDMOND DELACROIX dit HENRI (1856-1910)

Écrit par :  Antoine TERRASSE

« Mais n'est-il pas possible d'instituer un tableau de façon précise et consciente ? — M. Georges Seurat en prit l'initiative et en établit les termes dans son tableau Un dimanche à la Grande Jatte (1884-1886). » Félix Fénéon a défini ainsi le départ du néo-impressionnisme, et Henri Cross allait devenir, après sa rencontre avec Seurat et ...  Lire la suite
CROTTI JEAN (1878-1958)

Écrit par :  Lionel RICHARD

C'est à Bulle, bourgade de Suisse francophone du canton de Fribourg, d'une dizaine de milliers d'habitants, qu'est né Jean Joseph Crotti en 1878. Il était le plus jeune de trois enfants. Il avait un frère de cinq ans son aîné, André, appelé à devenir un chirurgien réputé, spécialiste de la glande thyroïde, et qui émigra aux États-Unis à la veille ...  Lire la suite
CRUCY MATHURIN (1749-1826)

Écrit par :  Daniel RABREAU

La continuité qui caractérise la carrière de Mathurin Crucy s'appuie sur l'attachement exclusif que cet artiste a voué à sa ville natale, Nantes. Élève de Jean-Baptiste Ceineray, Crucy gagne ensuite Paris où E. L. Boullée le reçoit dans son atelier. Le second prix qu'il obtient au concours de l'Académie, avec ses dessins de Pavillon pour le pa ...  Lire la suite
CRUIKSHANK GEORGE (1792-1878)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Fils et frère d'artistes qui ont consacré une part non négligeable de leur activité à la caricature, George Cruikshank clôt la grande période de la caricature anglaise qui débuta avec Hogarth et se poursuivit avec Gillray et Rowlandson. Hogarth avait créé la caricature de mœurs, Gillray s'était particulièrement distingué dans la caricature politiq ...  Lire la suite
CSAKY JOSEPH (1888-1971)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Sculpteur d'origine hongroise, naturalisé français en 1922, Joseph Csaky arrive à Paris en 1908, après s'être formé à l'École supérieure des arts décoratifs de Budapest. Il s'installe à la Ruche où il fréquente les artistes de l'école de Paris. On conçoit donc qu'il ait été attiré par le cubisme auquel il s'adonne dès 1911, participant au Salon d' ...  Lire la suite
CUVILLIÉS FRANÇOIS DE (1695-1768)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Parmi les architectes et décorateurs qui ont illustré la Bavière au xviiie siècle, une place d'honneur revient à François de Cuvilliés ; né dans le Hainaut, il vint tout jeune à la cour de Bavière, d'où il fut envoyé à Paris pour un séjour de quatre ans (1720-1724), afin de se former comme architecte. Les liens politiques étroi ...  Lire la suite
CUYPERS PETRUS JOSEPH HUBERTUS (1827-1921)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte néerlandais, Cuypers met au point un art néo-gothique nourri de la tradition flamande, marqué par l'œuvre de Viollet-le-Duc. Il édifie (ou restaure) de nombreuses églises (à Eindhoven, à Groningue, cathédrale de Breda) et crée le château-fort De Haar (1890) où il invente un univers de chevalerie idéal. Ses réalisations majeures tentent ...  Lire la suite
CUYP LES

Écrit par :  J. BOUTON

Installée à Dordrecht, la famille des Cuyp donna à la Hollande du xviie siècle plusieurs grands peintres, dont le plus célèbre est Albert Cuyp. Jacob Gerritz Cuyp, né en 1594 à Dordrecht, y meurt en 1652. Élève de Blomaert à Utrecht, il travailla toujours par la suite à Dordrecht où il s'inscrit à la gilde dès 1617, à l'excepti ...  Lire la suite
DALÍ SALVADOR (1904-1989)

Écrit par :  Guitemie MALDONADO

Salvador Dalí n'a cessé de se raconter dans ses toiles, dans ses écrits et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : « Les événements les plus importants qui puissent arriver à un peintre contemporain sont au nombr ...  Lire la suite
DALOU JULES (1838-1902)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur français. Dalou est avec Rodin la figure marquante de la sculpture française de la fin du xixe siècle. Mais, de son vivant déjà, la perception que le public avait de son art a peut-être souffert de l'immense renommée de Rodin. Dalou n'eut pas de carrière officielle. Comme beaucoup d'artistes de premier plan de la seco ...  Lire la suite
DALY CÉSAR DENIS (1811-1894)

Écrit par :  Marc SABOYA

Associé à maintes sociétés savantes, honoré par de nombreux gouvernements et Académies, l'architecte César Daly, promis après sa mort à une gloire éternelle par les historiographes, devait être, en fait, rapidement oublié. Ses nombreux ouvrages, ses centaines d'articles, le rôle qu'il joua dans la fondation des sociétés départementales d'architect ...  Lire la suite
DAMOPHON (déb. ~IIe s.)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Sculpteur grec, actif dans le premier quart du iie siècle avant J.-C., né à Messène, ville nouvelle du Péloponnèse. Longtemps connu seulement par Pausanias, qui mentionne douze de ses œuvres à Aegion (Achaïe), à Mégalopolis et à Lycosoura (Arcadie), à Messène même, il réalisa aussi la restauration de la statue chryséléphantine ...  Lire la suite
DANCE GEORGE (1741-1825)

Écrit par :  Monique MOSSER

Pour l'Angleterre, George Dance apparaît comme le parfait représentant de cette génération d'architectes formés dans le creuset international romain, juste après le milieu du xviiie siècle. Sa carrière longue et féconde, à cheval sur deux siècles, reflète les transformations du néo-classicisme à son apogée. Partant d'un style a ...  Lire la suite
DANNECKER JOHANN HEINRICH (1758-1841)

Écrit par :  Jacques de CASO

Parmi les plus importants sculpteurs des années 1800, époque que l'on appelle, dans la culture allemande, le classicisme romantique, Johann Heinrich Dannecker développa son art dans le climat éclairé mais insulaire de la cour de Wurtemberg pour laquelle il travailla presque exclusivement pendant près d'un demi-siècle. Paradoxalement, un grand nomb ...  Lire la suite
DARBOVEN HANNE (1941-2009)

Écrit par :  Béatrice PARENT

Dès ses débuts, l'œuvre de l'Allemande Hanne Darboven (née en 1941 à Munich), qui vit près de Hambourg, n'a cessé de susciter l'intérêt tant il se démarque des formes de création dites d'avant-garde. Après des études aux Beaux-Arts de Hambourg, Hanne Darboven part en 1966 pour New York où C. Andre et S. LeWitt s'intéressent à son travail, qui se r ...  Lire la suite
D'ARONCO RAIMONDO (1857-1932)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

La première exposition internationale d'art décoratif moderne organisée à Turin en 1902 est généralement considérée comme signifiant la fin de l'Art nouveau. Or elle marque le véritable démarrage du mouvement en Italie jusqu'alors toujours dominée par l'académisme. Tous les créateurs du style Liberty ou du Floreale — appellations italiennes de l'A ...  Lire la suite
DAUBIGNY CHARLES FRANÇOIS (1817-1878)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Issu d'une lignée d'artistes qui compte plusieurs peintres en miniatures, Charles François Daubigny est initié à la peinture par son père, Edme François, qui est un élève de Victor Bertin. Très jeune, il doit travailler :« Il eut à naître artiste, dans une famille d'artistes, trouver dans son berceau d'enfant deux puissances irréconciliées encore, ...  Lire la suite
DAUMIER HONORÉ (1808-1879)

Écrit par :  Robert FOHR

Artiste populaire s'il en fut jamais, Honoré Daumier pâtit néanmoins d'une réputation sujette à controverses : celle d'un créateur dont on a trop longtemps mesuré le talent à l'aune de ses convictions révolutionnaires. Pour y voir plus clair, il faut peut-être, dans les idées qui circulent sur Daumier, faire la part de la réalité et du mythe. Cert ...  Lire la suite
DAUMIER, L'ÉCRITURE DU LITHOGRAPHE (exposition)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

L'œuvre d'Honoré Daumier (1808-1879), trop longtemps ignorée dans sa diversité, a été redécouverte lors de la grande rétrospective qui s'est tenue au Galeries nationales du Grand Palais à Paris en 2000. Le bicentenaire de la naissance de l'artiste a permis d'approfondir la connaissance que nous avons de lui grâce à l'exposition consacrée à L'É ...  Lire la suite
DAVID D'ANGERS PIERRE-JEAN DAVID dit (1788-1856)

Écrit par :  Jacques de CASO

Le sculpteur français David d'Angers reste une figure très originale, empreinte d'une certaine austérité. On associe généralement son art aux quelque sept cents médaillons-portraits qu'il exécuta, représentant des célébrités de l'Europe moderne, entre 1825 et 1850. Mais en ne retenant que cet aspect de l'œuvre de David, on a de son art une idée in ...  Lire la suite
DAVID GÉRARD (entre 1450 et 1460-1523)

Écrit par :  Jacques FOUCART

L'un des principaux peintres de Bruges après Memling (mort en 1494), Gérard David est pour tout dire le dernier grand primitif flamand. Reçu franc maître dans la gilde des peintres de Bruges dès 1484, il reste, à l'égal d'un Memling, étroitement lié au renom et à l'histoire de cette ville, au point que sa peinture, sédative et si gravement mûrie, ...  Lire la suite
DAVID JACQUES LOUIS (1748-1825)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

La place du peintre David n'est désormais plus discutée : il compte parmi les artistes français les plus illustres, et son rôle capital dans le renouveau classique de la fin du xviiie siècle est reconnu par tous. L'artiste est-il cependant vraiment aimé ? Les réactions parfois mitigées qui ont accueilli la rétrospective qui lui ...  Lire la suite
DAVID JULES (1808-1892)

Écrit par :  Françoise TÉTART-VITTU

Célèbre dessinateur de mode particulièrement apprécié des Anglo-Saxons, grands amateurs d'aquarelles. Les carnets de croquis de Jean-Baptiste, dit Jules David, ont été révélés en 1987 lors d'une exposition (Dessins de mode : Jules David, 1808-1892, et son temps, Salon du Vieux-Colombier, mairie du VIe arrondissement, Paris). Ce ...  Lire la suite
DAVIOUD GABRIEL (1824-1881)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Entré au service de la ville de Paris après un début de formation à l'École des beaux-arts, Gabriel Davioud devient un architecte fonctionnaire associé activement aux chantiers du préfet Haussmann. Pour Paris, il multiplie les fontaines, les squares, dirige les travaux des promenades et des parcs Monceau et des Buttes-Chaumont, des bois de Boulogn ...  Lire la suite
DEANE sir THOMAS NEWENHAM (1828-1899)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Les trois générations de Deane, architectes irlandais, qui se succèdent recouvrent presque toute la période victorienne. Le père, sir Thomas (1792-1871) a travaillé à Dublin et à Cork, s'associant à Benjamin Woodward (1815-1861). L'association est reprise en 1850 par le fils, sir Thomas Newenham qui développe la firme. L'équipe réalise Trinity Col ...  Lire la suite
DEBRÉ OLIVIER (1920-1999)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Né le 14 avril 1920 à Paris, Olivier Debré est le troisième enfant d'une famille bourgeoise intellectuelle – son père, Robert Debré, est professeur de médecine et sa mère, interne des hôpitaux, est la fille du peintre d'histoire Édouard Debat-Ponsan. La peinture est pour l'adolescent « une manière d'être » et il entre, après des études secondaires ...  Lire la suite
DECAMPS ALEXANDRE (1803-1860)

Écrit par :  Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE

Dans une lettre autobiographique adressée en 1854 au docteur Véron (Les Mémoires d'un bourgeois de Paris), Alexandre Decamps nous apprend qu'il est né à Paris, dans une famille d'origine picarde. Une vague formation chez le peintre d'architecture Étienne Bouhot, puis chez Abel de Pujol, n'influence pas le peintre autodidacte qui hésite un ...  Lire la suite
DECARIS ALBERT (1901-1988)

Écrit par :  Jacques HANOUNE

Qu'un très grand graveur, récemment disparu, ait été davantage connu du grand public par les timbres-poste qu'il a gravés que par ses autres œuvres, voilà qui témoigne bien de la diffusion des arts, et de l'évolution de leurs supports économiques. Né le 6 mai 1901, Albert Decaris entre à quatorze ans à l'école Estienne où il apprend la gravure, pu ...  Lire la suite
DE CARLO GIANCARLO (1919-2005)

Écrit par :  Simon TEXIER

Giancarlo De Carlo aura incarné l'une des figures les plus respectées du Mouvement moderne en architecture : celui que l'historien norvégien Christian Norberg-Schulz avait qualifié de « seul représentant de la troisième voie » – choisissant de ne pas renoncer aux acquis de la modernité, tout en demeurant attentif aux notions de lieu, de territoire ...  Lire la suite
DE CHIRICO GIORGIO (1888-1978)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

C'est à tort qu'on chercherait, pour l'œuvre déconcertante de De Chirico, une autre clef que celle que proposent ses propres écrits et certains détails de sa biographie. Non que ceux-ci rendent compte et totalement de l'évolution du peintre, mais ils en permettent une lecture chiffrée. À aucun degré, l'artiste n'a voulu être l'interprète de « l'an ...  Lire la suite
DECOSTERE STEFAAN (1955- )

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

Le vidéaste belge Stefaan Decostere s'intéresse aux modes de production de l'image dans leur simple technicité mais aussi dans les contenus qu'ils véhiculent. La vidéo devient ainsi un outil capable d'explorer tous les champs possibles de l'image mouvante (cinématographique, télévisuelle, nouvelles technologies) tout en étant simultanément le disc ...  Lire la suite
DE COSTER GERMAINE (1895-1992)

Écrit par :  Pascal FULACHER

Grande figure de l'art du livre, Germaine De Coster laisse derrière elle l'œuvre impressionnant d'une artiste qui exerça ses talents à la fois dans les domaines de la gravure, de l'illustration de livres et de la décoration de reliures. Née le 1er septembre 1895, à Paris, dans une famille d'ingénieurs d'origine flamande, elle connaît un ...  Lire la suite
DECROUX ÉTIENNE (1898-1991)

Écrit par :  Armel MARIN

Le mime Étienne Decroux n'a cessé de lutter pour la rénovation de l'art du mime. Selon ce maître de Jean-Louis Barrault et de Roger Blin, « après Deburau, le mime est devenu acteur ». Allant à l'encontre de la mimotechnique de Wague, qui accorde au minimum de gestes un maximum d'expression, le « mime véritable » de Decroux s'exprime par les mouvem ...  Lire la suite
DEGAS EDGAR (1834-1917)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Degas avait un souhait : « Je voudrais être illustre et inconnu. » Il fit beaucoup pour le satisfaire, notamment lorsqu'il eut dépassé la soixantaine, en paraissant s'isoler de la vie artistique et du monde parisien dont il resta, en réalité, une personnalité fort active. Pendant longtemps, la postérité a paru souscrire à son vœu : quoique célèbre ...  Lire la suite
DEGAS ET LE NU (exposition)

Écrit par :  Robert FOHR

La place éminente qu'occupe la représentation du nu dans l'œuvre d'Edgar Degas (1834-1917) a fait l'objet pour la première fois, au musée d'Orsay à Paris (du 13 mars au 1er juillet 2012), d'une exposition conçue par George T. M. Shackelford, alors conservateur au Museum of Fine Arts de Boston, et Xavier Rey. Célèbre pour ses danseuses, ...  Lire la suite
DEGOTTEX JEAN (1918-1988)

Écrit par :  Servane ZANOTTI

C'est à vingt et un ans, lors d'un voyage en Algérie et en Tunisie, que Jean Degottex (né à Sathonay dans l'Ain) commence à peindre. Il obtient le prix Kandinsky en 1951 et participe à la création du Salon d'octobre, qui défend l'abstraction lyrique. « La vision s'efface au profit de l'impulsion gestuelle », dit Renée Beslon, qui signale que, dès ...  Lire la suite
DE KLERK MICHEL (1884-1923)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Né, et mort, à Amsterdam dans une famille modeste et nombreuse, Michel De Klerk n'eut pas la possibilité de poursuivre des études d'architecte de façon classique. Il apprit son métier dans l'agence d'Édouard Cuypers, le neveu du constructeur du Rijksmuseum, tout en suivant des cours du soir. De Klerk profita largement de l'ambiance chaleureuse qui ...  Lire la suite
DE KONINCK LOUIS HERMAN (1896-1984)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Entre Schindler, en Californie, et Gropius, au Bauhaus, Louis Herman De Koninck (né en 1896 à Bruxelles) apparaît comme l'un des chaînons majeurs d'une démarche centrée sur un objet architectural précis, l'habitation bourgeoise, c'est-à-dire sur la production d'espaces privés autonomes, marquée par la technologie d'une société in ...  Lire la suite
DE KOONING WILLEM (1904-1997)

Écrit par :  Éric de CHASSEY, Universalis

Willem De Kooning occupe une place essentielle et contradictoire dans l'histoire de l'art récent. Dans un siècle qui privilégie les positions esthétiques claires, il refuse toujours de choisir entre abstraction et figuration, pratiquant alternativement l'une et l'autre approche, souvent en contradiction avec la tendance dominante de l'époque. Dern ...  Lire la suite
DELACROIX EUGÈNE (1798-1863)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

« Quand j'ai fait un beau tableau, je n'ai pas écrit une pensée. C'est ce qu'ils disent. Qu'ils sont simples ! Ils ôtent à la peinture tous ses avantages. L'écrivain dit presque tout pour être compris. Dans la peinture, il s'établit comme un pont mystérieux entre l'âme des personnages et celle du spectateur. Il voit des figures, de la nature extér ...  Lire la suite
DELAMAIR ou DELAMAIRE PIERRE ALEXIS (1676-1745)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte français représentatif de la transition entre l'école classique et l'invention rocaille, Pierre Alexis Delamair construit à Paris des hôtels particuliers : de Duras (détruit) et de Chanac-Pompadour, richement décoré (rue de Grenelle). En 1700, il commence l'hôtel de Rohan, dans le Marais et poursuit, en 1704, la construction voisine de ...  Lire la suite
DELAROCHE HIPPOLYTE dit PAUL (1797-1856)

Écrit par :  Bruno FOUCART

« À côté de M. Ingres et de M. Delacroix qui n'avaient et ne pouvaient avoir, en raison de leur absolutisme, qu'une action circonscrite sur le goût public, il y avait place pour un artiste dont le rôle consisterait à concilier, au moins en apparence, les doctrines ennemies et à se faire l'interprète des aspirations de tous. M. Delaroche prit ce rô ...  Lire la suite
DELAUNAY ROBERT (1885-1941) & SONIA (1885-1979)

Écrit par :  Étiennette GASSER

Observateur passionné, Robert Delaunay s'est emparé des idées et des théories de son temps pour les développer, les contredire et enfin les dépasser. Le cubisme s'élaborait alors, guidé par un sévère esprit de géométrie et enfermé dans une inexorable monochromie. L'instinctif Delaunay aspirait à reconstruire le monde, non point selon un principe r ...  Lire la suite
DELAUNE ÉTIENNE (1519 env.-env. 1583)

Écrit par :  Michel MELOT

Auteur de plus de quatre cents petites gravures, extrêmement fines, qui offrent un panorama assez complet du style décoratif de l'école de Fontainebleau qu'il contribuera à diffuser sous le règne de Henri II, Étienne Delaune est-il né à Paris (où il serait mort), à Orléans ou à Genève ? en 1518 ou en 1519 ? On l'ignore. Mais on sait qu'il était pr ...  Lire la suite
DEL BARBIERE DOMENICO, dit DOMINIQUE FLORENTIN (1506 env.-env. 1565)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à Florence, formé en Italie où, comme beaucoup d'artistes de cette époque, il subit l'influence de Michel-Ange, Dominique Florentin arrive en France sans doute avant Rosso, mais il n'est mentionné à Fontainebleau qu'entre 1537 et 1540, d'abord comme stucateur. De 1540 à 1550, il collabore avec Primatice et devient un des artistes les plus en vu ...  Lire la suite
DELESSERT ÉTIENNE (1941- )

Écrit par :  Laura NOESSER

Né en 1941 à Lausanne, fils de pasteur, Étienne Delessert garde de son enfance la croyance « aux personnages venus de notre inconscient qui cognent, s'envolent et rient en renversant tout ce qui est sur la table de notre raison ». Sa formation de dessinateur de presse (ElleTwenGraphis) et son expérience de graphiste ...  Lire la suite
DELINX MIC (1930-2003)

Écrit par :  Universalis

Dessinateur français. De son vrai nom Michel Houdelinckx. Mic Delinx crée en 1957 son premier héros : Texas Kid. Il collabore à Lisette, à Fripounet et Marisette, et invente au début des années 1960, sur un scénario de Goscinny, les fables de La Forêt de Chênebeau. Celle-ci préfigure La Jungle en folie (scénario ...  Lire la suite
DELL'ABATE ou DELL'ABBATE NICCOLÒ (1509-1571)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Italien originaire de Modène, Nicolò Dell'Abate, formé par le sculpteur Antonio Begarelli, puis élève et collaborateur d'Alberto Fontana (boucheries et Palais public de Modène), s'impose vite en Émilie par ses décorations dans la région de Modène (Rocca di Scandiano) puis à Bologne (palais Torfanini et Poggi). Ses premières œuvres témoignent d'une ...  Lire la suite
DELLA BELLA STEFANO (1610-1664)

Écrit par :  Michel MELOT

Graveur florentin. Della Bella est célèbre en France parce qu'il séjourna à Paris de 1639 à 1650, où il fut connu sous le nom francisé d'Étienne de la Belle (il mourut à Florence), mais aussi parce qu'il est le meilleur aquafortiste à avoir exploité le genre innové par le Lorrain Jacques Callot. Il pratique une eau-forte assez libre, choisissant d ...  Lire la suite
DELLA PORTA GIACOMO (1533 env.-1602)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Élève et disciple de Vignole, l'architecte romain d'origine gênoise Giacomo Della Porta a eu le soin de terminer quelques-unes des œuvres majeures de Michel-Ange : le palais Farnèse, le dôme de Saint-Pierre (en collaboration avec Domenico Fontana) et le palais des Sénateurs, sur la place du Capitole. Le travail accompli au Dôme en moins de deux an ...  Lire la suite
DELLA ROBBIA LES

Écrit par :  Jean-René GABORIT

La famille des Della Robbia offre l'un des plus remarquables exemples de continuité au sein du Quattrocento puisqu'elle compta quatre générations d'artistes qui consacrèrent leur activité à une même technique, celle de la sculpture en terre cuite émaillée (terracotta invetriata). L'ancêtre, Luca di Simone di Marco (1399 env.-1482), avait ...  Lire la suite
DELLO FIORENTINO ou NICCOLÒ FIORENTINO (1404 env.-1471)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fils d'un tailleur florentin, Dello, qui travaille d'abord comme sculpteur, exécute, selon Vasari, la lunette en terre cuite du Couronnement de la Vierge et un groupe des Douze Apôtres (détruit) à Santa Maria Nuova, dont l'auteur, selon les documents d'archives, serait plutôt Bicci di Lorenzo. En 1424, des raisons politiques obli ...  Lire la suite
DEL MARLE FÉLIX (1889-1952)

Écrit par :  Michel FRIZOT

La carrière du peintre Félix Del Marle s'organise autour de deux périodes principales, l'une futuriste, l'autre néo-plastique. Del Marle, très intéressé par le Manifeste de Marinetti publié le 20 février 1909 dans Le Figaro, fréquente à Paris les peintres futuristes Boccioni et Severini. Il fait sienne leur théorie mais donne à c ...  Lire la suite
DELORME PHILIBERT (1514-1570)

Écrit par :  Françoise BOUDON

Delorme – dont on orthographie le nom de plusieurs façons et souvent de l'Orme, à l'exemple de Philibert lui-même – a spectaculairement occupé le devant de la scène de son vivant ; mort, il n'a cessé d'accaparer les esprits. La trajectoire de sa fortune critique – encore mal étudiée – indique clairement la place de cet artiste puissant dans l'hist ...  Lire la suite
DELVAUX PAUL (1897-1994)

Écrit par :  Gilbert LASCAULT, Universalis

Né en 1897 à Antheit-les-Huy, Paul Delvaux s'est toujours défendu d'être surréaliste : « J'ai certainement été influencé par De Chirico et André Breton, mais je n'aime pas tellement qu'on me range sous leur bannière. » Épris de ses propres rêves, hanté par une enfance où il se maintient, il se méfie des groupes, des drapeaux, des systèmes et des t ...  Lire la suite
DEMARCO HUGO (1932-1995)

Écrit par :  Christophe DOMINO

Hugo Demarco est né le 13 juillet 1932 à Buenos Aires, en Argentine. Sa formation à l'École des beaux-arts de la capitale sud-américaine est des plus consistantes, et le jeune professeur de dessin et de gravure qu'il devient en 1957 est nourri de culture moderne, en particulier de celle que l'Europe a su produire, un intérêt que conforte sans dout ...  Lire la suite
DENIS MAURICE (1870-1943)

Écrit par :  Paul-Louis RINUY

Situé à la charnière du xixe et du xxe siècle, le peintre Maurice Denis a vu sa place réévaluée dans l'histoire de l'art contemporain depuis les années 1980. Alors qu'on ne connaissait plus de lui que son mot d'ordre dans lequel on lisait à tort une justification précoce de l'art abstrait, « se rappeler qu'u ...  Lire la suite
DEPERO FORTUNATO (1892-1960)

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né à Fondo, dans la province du Trentin alors austro-hongroise, formé dans le sillage du symbolisme pictural, Fortunato Depero n'établit le contact avec la scène futuriste romaine qu'en 1913. Influencé par Giacomo Balla dont les toiles mettent en œuvre une décomposition rationnelle du mouvement et de la vitesse, impressionné par la liberté formell ...  Lire la suite
DERAIN ANDRÉ (1880-1954)

Écrit par :  Michel HOOG

André Derain est un homme plein de contradictions. Auteur de quelques-uns des chefs-d'œuvre les plus importants du fauvisme, il est aussi responsable de tableaux bien dépourvus d'invention ; novateur extrêmement hardi et, en même temps, homme délibérément tourné, et avec une sorte de passion, vers la tradition ; esprit intelligent et cultivé, il a ...  Lire la suite
DE' ROBERTI ERCOLE (1450 env.-1496)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Formé avec Francesco Del Cossa près de Cosme Tura à Ferrare, Ercole De' Roberti fait comme lui ses débuts au palais Schifanoia, dans la salle des Mois. Travaillant, dans la plupart des cas, sur des dessins de Tura, les deux disciples élaborent leur propre manière en développant, dans des directions différentes, le style de leur maître commun ; la ...  Lire la suite
DÉRUET ou DES RUETS CLAUDE (1588-1660)

Écrit par :  Claude LAURIOL

Né probablement à Nancy, où il passa la plus grande partie de sa vie, avec de longs séjours à Paris, ordonnateur de fêtes pour l'une et l'autre cour, Déruet illustre bien une tendance archaïque, à la fois provinciale et liée au monde de la préciosité, dans la peinture française du xviie siècle. À son maître Jacques Bellange il ...  Lire la suite
DESCHAMPS JEAN (2e moitié XIIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

L'architecte Jean Deschamps est l'une des personnalités artistiques les plus importantes de la seconde moitié du xiiie siècle, puisque c'est lui qui aurait introduit dans le midi de la France la nouvelle architecture élaborée dans le Nord. Mais le problème paraît à l'analyse beaucoup plus complexe, car le Sud-Ouest a vu fleurir ...  Lire la suite
DESGODETS ou DESGODETZ ANTOINE (1653-1728)

Écrit par :  Christopher Drew ARMSTRONG

Aux xviiie et xixe siècles, le nom d'Antoine Desgodets fut synonyme en France des coutumes et de la législation qui régissaient la construction des bâtiments ; l'Europe reconnaissait en lui celui qui avait publié la première étude moderne sur l'architecture de la Rome antique. Ces deux aspects du travail de ...  Lire la suite
DESIDERIO DA SETTIGNANO (av. 1430-1464)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fils d'un tailleur de pierre, Desiderio est cité comme maître sculpteur dans un acte de 1453. Ses affinités avec Donatello sont évidentes mais, de 1432 à 1453, celui-ci est à Rome et à Padoue : c'est donc par des sculptures que l'influence de Donatello a pu s'exercer sur Desiderio, qui a certainement travaillé près de Bernardo Rossellino à Florenc ...  Lire la suite
DESJARDINS MARTIN VAN DEN BOGAERT dit MARTIN (1640-1694)

Écrit par :  François SOUCHAL

Originaire de Breda, aux Pays-Bas, Martin Van den Bogaert reçoit sa première formation auprès du sculpteur anversois Verbruggen. Il cherche fortune en France, où il s'établit avant 1661, date de son mariage à Paris. Son nom est francisé en Desjardins. Ses premiers travaux répondent à des commandes particulières, pour des hôtels et des églises de l ...  Lire la suite
DESPIAU CHARLES (1874-1946)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur français, Charles Despiau est un artiste dont l'œuvre ne comporte qu'un petit nombre de pièces, mais dont le talent particulier retient l'attention. Il se forma dans une période riche en trouvailles dans le domaine de la sculpture et qui fut dominée par le naturalisme violent de Rodin. L'orientation que celui-ci donna à la sculpture ne f ...  Lire la suite
DESPORTES FRANÇOIS (1661-1743)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Il semble que l'apprentissage de François Desportes chez le Flamand Nicasius Bernaerts — installé en France et chargé de décorer la ménagerie de Versailles — ait beaucoup compté. La leçon de son maître, un élève de Snyders, demeura présente tout au long de sa carrière de peintre animalier. Très tôt pourtant, il essaie de se faire un nom dans le ge ...  Lire la suite
DESRAIS CLAUDE-LOUIS (1746-1816)

Écrit par :  Françoise TÉTART-VITTU

Célèbre pour les figures de mode des Costumes français de la Galerie des modes éditée par Jacques Esnault et Michel Rapilly entre 1778 et 1787, l'illustrateur Claude-Louis Desrais a souvent éclipsé ses confrères, Pierre-Thomas Leclerc et François Watteau (dit de Lille), les érudits et les collectionneurs lui attribuant de préfére ...  Lire la suite
DE TROY LES

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Famille de peintres français. François De Troy (1645-1730), issu d'une famille d'artistes languedociens, a été formé à Paris dans l'atelier de Claude Lefebvre qui lui apprend le métier de portraitiste. Cela explique la technique sûre et l'atmosphère grave de ses œuvres. De Troy est un héritier de la tradition française : son art est empreint de ré ...  Lire la suite
DEVADE MARC (1943-1983)

Écrit par :  Ramón TÍO BELLIDO

Le peintre Marc Devade est mort alors qu'il allait avoir quarante ans, laissant une œuvre déjà riche et complexe. Marc Devade était peintre, mais aussi écrivain. Membre du comité de rédaction de la revue Tel Quel, cofondateur et rédacteur de Peinture, cahiers théoriques, il était l'un des principaux animateurs des débats sur les ...  Lire la suite
DEVÉRIA ACHILLE (1800-1857) & EUGÈNE (1805-1865)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

Dans la préface d'Hernani, Victor Hugo définit le romantisme comme « la liberté dans l'art ». Le peintre Achille Devéria ne manqua pas de prendre part à la bataille du romantisme. Dès 1824, l'artiste fréquente le salon de l'Arsenal tenu par Charles Nodier ; il y retrouve le dimanche soir, parmi tant d'autres, ses amis Victor Hugo et Théop ...  Lire la suite
DE VRIES ADRIAEN (1546 env.-1626)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Sculpteur néerlandais, Adriaen de Vries (ou, mieux, de Fries) naquit à La Haye en 1546 (ou peut-être en 1545, puisqu'une médaille, exécutée sans doute à l'occasion de sa mort, le 15 décembre 1626, le dit âgé de quatre-vingt-un ans). À une date inconnue, il entra dans l'atelier de Jean Bologne (dit Giambologna), à Florence, et y travailla sans dout ...  Lire la suite
DE WAILLY CHARLES (1730-1798)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Urbaniste, architecte, décorateur et ornemaniste français. « De Wailly, disait-on à Paris, est un grand dessinateur, mais ce n'est pas un architecte. De Wailly répondit en bâtissant une ville. Port-Vendres et ses palais ; Port-Vendres et ses statues, et ses quais, et ses magasins ; Port-Vendres et ses obélisques, et ses places publiques... » L'emp ...  Lire la suite
DEWASNE JEAN (1921-1999)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Né le 21 mai 1921 à Hellemmes-lès-Lille, le peintre Jean Dewasne commence à dessiner dès l'adolescence, lorsque le lycée et ses études de musique lui en laissent le loisir. Pendant plusieurs années, il travaille d'après le plâtre et le nu et peint des tableaux pointillistes. Entré à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il suit des ...  Lire la suite
DEXEL WALTER (1890-1973)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Né le 7 février 1890 à Munich, d'un père enseignant, Walter Dexel obtient le baccalauréat en 1909 et, toujours à Munich, s'engage l'année suivante dans des études supérieures d'histoire de l'art. Il a notamment pour professeurs deux éminentes personnalités : Heinrich Wölfflin et Fritz Burger, l'un des rares universitaires spécialisés dans l'art mo ...  Lire la suite
DIAZ DE LA PEÑA NARCISSE VIRGILE (1807-1876)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Fils d'un exilé espagnol, Narcisse Virgile Diaz de la Peña a une jeunesse errante : de Bordeaux, sa ville natale, à Paris en passant par l'Angleterre ou le Languedoc. Jeune apprenti dans une fabrique de porcelaines de Paris, il s'initie à l'emploi des couleurs et fait la connaissance des peintres Jules Dupré, Raffet, Troyon. En autodidacte, il ess ...  Lire la suite
DIENER ROGER (1950- )

Écrit par :  Joseph ABRAM

Fils de l'architecte suisse Markus Diener (1918-1999), Roger Diener (né en 1950 à Bâle) fait ses études à l'École polytechnique de Zurich au début des années 1970, au moment où y enseignent des praticiens de renom tels qu'Aldo Rossi et Luigi Snozzi. Diplômé en 1976, il s'associe avec son père, dont l'agence Diener & Diener créée en 1942, riche ...  Lire la suite
DIETMAN ERIK (1937-2002)

Écrit par :  Bernard MARCADÉ

Artiste polymorphe (sculpteur, dessinateur, peintre), Erik Dietman s'est volontairement tenu en marge des mouvements artistiques avec lesquels il possédait cependant de nombreuses affinités (Nouveau Réalisme, Fluxus) pour produire une œuvre, d'abord drolatique et enjouée, puis de plus en plus généreuse et rabelaisienne. Au fil du temps, son art s' ...  Lire la suite
DIETTERLIN WENDEL (1550 env.-1599)

Écrit par :  Robert FOHR

Originaire de la région du lac de Constance, le peintre et théoricien allemand Wendel Dietterlin vécut surtout à Strasbourg dont il devint citoyen en 1571. Si rien ne subsiste de son œuvre de fresquiste (il travailla notamment au Lusthaus de Stuttgart), sa renommée est assurée par son Architectura, traité publié en 1593-1594. Org ...  Lire la suite
DIOSCORIDE DE SAMOS (2e moitié ~IIe s.)

Écrit par :  Alain MAHUZIER

Mosaïste grec, Dioscoride de Samos (ou Dioscouridès) est un des rares artistes connus de l'école micrasiatique. Il est célèbre grâce à deux petits panneaux trouvés à Pompéi dans la villa de Cicéron, Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle et Scène de comédie : une visite chez la magicienne (Musée national, Naples). Copiste de ...  Lire la suite
DIX OTTO (1891-1969)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Depuis les années 1970, la renommée du peintre allemand Otto Dix a largement dépassé les frontières de son pays. Des rétrospectives à Milan, Paris, Madrid ont permis au public international de reconnaître en lui l'un des artistes les plus singuliers du xxe siècle. La confrontation avec l'expressionnisme, le passage par Dada et ...  Lire la suite
DMITRIENKO PIERRE (1925-1974)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre et sculpteur français, Pierre Dmitrienko est né à Paris en 1925 d'une mère grecque et d'un père russe qui avait fui sa patrie lors de la révolution. Après des études secondaires au lycée Pasteur, à Neuilly, il s'inscrit en 1944 à l'École des beaux-arts de Paris, où il étudie pendant deux ans l'architecture avant de se consacrer à la peintu ...  Lire la suite
DOBOUJINSKI ROSTISLAV (1903-2000)

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

Fils aîné de Mstislav Doboujinski, peintre et décorateur de théâtre, membre du groupe pétersbourgeois Le Monde de l'art, Rostislav (Stiva) Doboujinski fait partie de la deuxième génération des artistes russes qui ont su brillamment développer en Europe occidentale la tradition des Ballets russes. C'est dans une ambiance de création flambo ...  Lire la suite
DOIG PETER (1959- )

Écrit par :  Maïten BOUISSET, Universalis

En association avec la Tate Britain de Londres et la Schirn Kunsthalle de Francfort, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris a organisé, en 2008, une rétrospective consacrée à l'artiste écossais Peter Doig. Cette exposition a offert la possibilité à un large public de découvrir un peintre, célébré un peu partout dans le monde. Né à Édimbourg e ...  Lire la suite
DOMELA CÉSAR (1900-1992)

Écrit par :  Philippe PIGUET

Véritable militant de la cause abstraite, César Domela est né avec le siècle à Amsterdam. Si le terme de géométrique peut qualifier d'emblée les premiers travaux de paysages et de natures mortes qu'il exécute à l'âge de dix-neuf ans, il s'applique encore plus justement à toute la production d'images non figuratives qu'il réalise à partir des année ...  Lire la suite
DOMENECH I MONTANER LUIS (1850-1923)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

À Barcelone, dans les dernières décennies du xixe siècle, la nostalgie du Moyen Âge se rencontrait avec celle des nationalistes catalans qui regrettaient ce temps où leur nation, alors libre et souveraine, brillait d'un vif éclat dans tous les domaines de la pensée et de l'art. Antoni Gaudí incarnera ce courant avec le génie qu ...  Lire la suite
DOMENICO DA CORTONE dit LE BOCCADOR (1470 env.-env. 1549)

Écrit par :  Robert FOHR

Formé peut-être par Giuliano da Sangallo à Florence, Domenico fut amené en France par Charles VIII, en 1495. Valet de chambre d'Anne de Bretagne (1507), faiseur de chasteaux et menuisier, il semble avoir travaillé d'abord à des ouvrages de sculpture et à des projets de décorations éphémères. Maître des œuvres de maçonnerie ...  Lire la suite
DOMENICO DE' CAMMEI (actif fin XVe-déb. XVIe s.)

Écrit par :  Marguerite KRASSILNIKOFF

Selon Vasari, Domenico de' Cammei travaille à Milan, comme graveur sur gemmes et comme médailleur. Il est en ces domaines le rival d'un artiste réputé, Giovanni delle Carniole, auteur du portrait en intaille de Savonarole. On l'identifie avec Domenico de Compagni ou peut-être avec Domenico Romano qui signe, en 1557, un camée de calcédoine, en souv ...  Lire la suite
DOMÍNGUEZ ÓSCAR (1906-1957)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Celui que ses amis surréalistes appelaient le « dragonnier des Canaries » fit, pendant quelques mois, en 1934, de Ténériffe l'un des lieux d'agitation intellectuelle de l'époque. Cet aspect expérimentateur de sa personnalité traduit une imagination luxuriante, et l'on n'a pas encore inventorié toutes les trouvailles dont Oscar Domínguez fera bénéf ...  Lire la suite
DOMINIQUE PERRAULT ARCHITECTURE (exposition)

Écrit par :  Simon TEXIER

Après Christian de Portzamparc (1996), Renzo Piano (2000), Jean Nouvel (2001), Morphosis (2006) et Richard Rogers (2007), le Centre Georges-Pompidou a présenté du 11 juin au 22 septembre 2008 la première grande exposition consacrée à l'architecte de la Bibliothèque nationale de France, Dominique Perrault. Conçue et mise en scène par Perrault lui-m ...  Lire la suite
DOMINIQUE-VIVANT DENON. L'ŒIL DE NAPOLÉON (exposition)

Écrit par :  Marie-Claude CHAUDONNERET

En consacrant une exposition à Denon, le Louvre rendait hommage à son « grand homme », à celui qui fut le premier directeur des Musées. Pierre Rosenberg, directeur du musée du Louvre et organisateur de cette manifestation, ne s'est pas limité à l'action du haut fonctionnaire sous le Consulat et l'Empire mais entendait, avec les 634 œuvres présenté ...  Lire la suite
DOMINIQUIN DOMENICO ZAMPIERI dit LE (1581-1641)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Après un premier apprentissage orageux chez Calvaert, peintre flamand établi à Bologne, le Dominiquin travaille chez Ludovic Carrache et participe, sous l'autorité de celui-ci, au décor de l'oratoire de San Colombano, en même temps que Guido Reni et l'Albane (vers 1600-1601). Appelé à Rome par Annibal Carrache, il collabore à la galerie Farnèse, q ...  Lire la suite
DONATELLO (1383 ou 1386-1466)

Écrit par :  Patrick OLSSON

« Sculpteur florentin du xvsiècle », ainsi présente-t-on généralement Donatello, mais la formule se révèle par trop étroite et contraignante tant le génie propre de l'artiste la dépasse : associé à l'épanouissement de Florence, présent dans les grandes réalisations de sa cité natale, en relation avec ceux qui en font le renom ...  Lire la suite
DORÉ GUSTAVE (1832-1883)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

L'art du noir et blanc connut au xixe siècle, avec le sentiment romantique du fantastique et la renaissance de la gravure, un épanouissement remarquable. L'un des plus grands maîtres du genre est le dessinateur et graveur français Gustave Doré. Popularisé par le livre, son style déploie dans une veine épique, tragique et comiqu ...  Lire la suite
DOUCET JACQUES (1924-1994)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Peintre français. Pour Jacques Doucet, seuls comptent les jeux de la matière, ceux dont il peut varier à l'infini les textures et ceux dont il tire parti avec subtilité et fantaisie dans ses peintures, ses papiers collés et ses « pétrifications ». Artiste solitaire, encouragé dès 1941 par Max Jacob, qui lui trouve de l'humour, il est un des rares ...  Lire la suite
DOU GÉRARD (1613-1675)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Fils d'un peintre verrier, Gérard (Gerrit en néerlandais) Dou fit ses premières armes dans cette spécialité, et ce n'est qu'en 1628 qu'il passe à la peinture proprement dite, en entrant dans l'atelier de Rembrandt. Il en reste l'élève jusqu'au départ de ce dernier pour Amsterdam, en 1631. Ce que le jeune artiste affectionne surtout chez Rembrandt, ...  Lire la suite
DOURIS (~500 env.-env. ~460)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Parmi les artistes appartenant à la seconde génération des peintres de vases attiques qui utilisent la technique des figures rouges, dans le premier quart du ~ ve siècle, beaucoup, et non des moindres, se spécialisent dans la décoration des petits vases, en particulier des coupes. Parmi ceux-ci, Douris (dont le nom nous a été t ...  Lire la suite
DOXIADIS CONSTANTINOS APOSTOLOS (1913-1975)

Écrit par :  Michel RAYNAUD

L'architecte-ingénieur Doxiadis, inventeur de l'ékistique, est né à Athènes. Diplômé en 1935 de l'université technique d'Athènes, il obtient en 1936 le titre d'ingénieur à l'université de Berlin-Charlottenburg. En 1937, on le nomme directeur du Bureau d'études urbaines du « grand Athènes ». Deux ans plus tard, il dirige le Service spécial d'urbani ...  Lire la suite
DRIAN ADRIEN DÉSIRÉ ÉTIENNE dit (1885-1961)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Dessinateur, graveur et décorateur, Drian est l'interprète talentueux de la mode Art déco dans ce qu'elle a de nerveux, d'éphémère. Venu à Paris vers 1898, Drian s'oriente bientôt vers l'illustration ; ses compositions, publiées dans L'Art et la mode, sont d'un style élaboré mais encore bien conventionnel. La description des robes et de l ...  Lire la suite
DROUAIS JEAN GERMAIN (1763-1788)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Fils de François Hubert Drouais (1727-1775), dont les portraits d'enfants sont parmi les plus émouvants et les plus dignes témoignages de l'art du xviiie siècle, Jean Germain a une réputation sans commune mesure avec la minceur de son œuvre. Prix de Rome en 1784, il est l'élève préféré de David qui l'accompagnera à Rome en 1785 ...  Lire la suite
DROUET DE DAMMARTIN (mort en 1400 env.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Membre de l'équipe d'artistes qui, sous la direction de Raymond du Temple, modernisa à partir de 1362 le Vieux Louvre de Philippe Auguste. Drouet de Dammartin y exécuta une porte et sculpta les armes de Jeanne de Bourbon, femme de Charles V. Le 28 janvier 1380, il fait, en compagnie d'autres maîtres de Paris, une expertise de la rose du transept e ...  Lire la suite
DRUILLET PHILIPPE (1944- )

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Né à Toulouse le 28 juin 1944, Philippe Druillet débute dans la bande dessinée à vingt-deux ans avec un album de science-fiction, Lone Sloane, le mystère des abîmes (1966). Cette série (poursuivie dans Pilote en 1970) a marqué le genre par son graphisme baroque, par ses architectures grandioses et par une mise en page éclatée, qu ...  Lire la suite
DUBAN FÉLIX (1798-1870)

Écrit par :  Sylvain BELLENGER

La Sainte-Chapelle, le Louvre ou l'école des Beaux-Arts suffiraient à eux seuls pour assurer gloire et immortalité à Félix Duban. Dans le grand mouvement de restauration monumentale du xixe siècle, Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc attache son nom à l'art médiéval gothique, et Duban, son aîné de seize ans, est indissolublement lié ...  Lire la suite
DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE (1543-1614)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

On ignore tout de la formation d'Ambroise Dubois, né à Anvers et on ne sait pas avec certitude à quelle date il s'établit en France où il mourra (à Fontainebleau). Selon Félibien, il y serait venu déjà à l'âge de vingt-cinq ans. Mais la première trace de sa carrière ne date que de 1606 : il est alors nommé peintre de la reine. Dubois épousa la fil ...  Lire la suite
DUBOIS JACQUES (1693 env.-1763)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Artisan ébéniste parisien, Jacques Dubois produit comme B.V.R.B. (Bernard van Risen Burgh) des œuvres de luxe, en laque ou en marqueterie, très élaborées, ornées de bronzes mouvementés, assez dissymétriques, telles que les voulaient les marchands merciers. Il vendait ses œuvres qui étaient très prisées en province et à l'étranger. Jacques Dubois e ...  Lire la suite
DUBOUT ALBERT (1905-1976)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Humoriste aussi populaire que timide, Albert Dubout a imposé un style d'humour graphique truculent et grotesque. Né à Marseille en 1905, il est mort à Saint-Avnès, près de Montpellier. Entré très jeune à l'école des beaux-arts de Montpellier, Dubout fait paraître ses premiers dessins dans un journal d'étudiant en 1923, bientôt suivis de beaucoup d ...  Lire la suite
DUBREUIL TOUSSAINT (1561 env.-1602)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à Paris, élève de Médéric Fréminet, père de Martin Fréminet, Toussaint Dubreuil s'est surtout formé sur les chantiers de Fontainebleau, sans doute auprès du décorateur Ruggiero de Ruggieri, dont il épouse la fille en secondes noces et qui lui transmet l'influence de Primatice. Ses œuvres de Fontainebleau ont malheureusement disparu ; il peint a ...  Lire la suite
DUBRŒUCQ ou DU BRŒUCQ JACQUES (av. 1510-1584)

Écrit par :  Universalis

Architecte et sculpteur des anciens Pays-Bas. Jacques Dubrœucq est probablement né à Saint-Omer, mais il travaille à Mons à partir de 1539. On ignore la formation artistique qu'il a pu recevoir, mais l'analyse de son langage architectural indique qu'il a dû visiter l'Italie, en particulier Rome, avant 1539 ; elle montre également l'influence de Fo ...  Lire la suite
DUBUFFET JEAN (1901-1985)

Écrit par :  Marianne JAKOBI

L'œuvre de Jean Dubuffet occupe une place majeure dans le paysage artistique de la seconde moitié du xxe siècle. C'est le premier paradoxe d'un artiste qui a refusé la culture occidentale dominante, les écoles, les courants, les techniques enseignées, mais qui a déployé ses efforts pour donner à l'art brut un statut artistique ...  Lire la suite
DUBUISSON JEAN (1914-2011)

Écrit par :  Universalis

Architectefonctionnaliste des Trente Glorieuses, Jean Dubuisson s'est spécialisé dans la construction de grands ensembles dans les années 1950-1960. Né à Lille en 1914, Jean Dubuisson commence ses études à l'école des Beaux-Arts de Lille et obtient son diplôme de l'École des beaux-arts de Paris en 1939. Premier grand prix de Rome en 1945, il séjou ...  Lire la suite
DUBUISSON SYLVAIN (1946- )

Écrit par :  Constance RUBINI

Architecte et designer, Sylvain Dubuisson est né à Bordeaux le 20 février 1946, au sein d'une famille d'architectes de renom : il est le petit-fils d'Émile Dubuisson, auteur du beffroi de Lille, et le fils de Jean Dubuisson qui a notamment collaboré, à Paris, à la réalisation du quartier Maine-Montparnasse (1958-1966) ainsi qu'à la construction du ...  Lire la suite
DUCAROY MICHEL (1925-2009)

Écrit par :  Universalis

Designer français. Né à Lyon en 1925, Michel Ducaroy, après avoir obtenu un diplôme de l'École nationale supérieure des beaux-arts (section sculpture) de sa ville natale, intègre l'entreprise familiale, l'usine Chaleyssin, qui produit des meubles contemporains. En 1954, il entre au service du fabricant de sièges Roset à Briord (Ain), dont il dirig ...  Lire la suite
DUCCIO AGOSTINO DI (1418-1481)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Originaire de Florence, Agostino di Duccio quitta la ville très jeune, et sa première œuvre datée est le devant d'autel de la cathédrale de Modène (1442), représentant des scènes de la Vie de san Gimignano. Sa première formation n'est donc pas florentine, comme en témoignent d'ailleurs les reliefs de Modène, dont l'organisation plastique ...  Lire la suite
DUCCIO DI BUONINSEGNA (1255 env.-env. 1318)

Écrit par :  Gabriella RÈPACI-COURTOIS

Le Siennois Duccio di Buoninsegna fut, avec Giotto son contemporain, l'un de ces esprits novateurs à qui la peinture italienne doit son affranchissement de la tradition byzantine alors décadente. Héritier conscient d'une civilisation figurative que l'usure des siècles lui transmettait sous la forme d'un répertoire iconographique et expressif figé, ...  Lire la suite
DUCHAMP MARCEL (1887-1968)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Peintre, artiste indépendant des groupes, fût-ce celui du surréalisme – avec lequel il lui est arrivé souvent de collaborer –, grand joueur d'échecs, individu émancipé, Marcel Duchamp est sans doute l'artiste du xxe siècle qui a le mieux réussi à accomplir une œuvre absolument originale, en échappant aux variations du marché de ...  Lire la suite
DUCHAMP-VILLON RAYMOND (1876-1918)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Frère de Jacques Villon et de Marcel Duchamp, Raymond Duchamp-Villon suit des études de médecine pendant trois ans avant de décider, en 1898, de se consacrer uniquement à la sculpture. Ses premières réalisations dénotent une influence de l'Art nouveau (Yvette Guilbert) et la série d'œuvres qu'il exécute entre 1904 et 1907 est tout à fait ...  Lire la suite
DUCIS JEAN-FRANÇOIS (1733-1816)

Écrit par :  Édouard GUITTON

Chacun sait que Ducis a eu l'idée de transplanter Shakespeare sur la scène française sans savoir l'anglais, mais personne ne lit plus son théâtre, pourtant apprécié du public entre 1770 et la Révolution. L'erreur serait de prendre ces pièces pour des traductions, qu'elles n'étaient évidemment pas, et de les condamner sans autre forme de procès au ...  Lire la suite
DUC JOSEPH-LOUIS (1802-1879)

Écrit par :  Françoise HAMON

Prix de Rome en 1825 (projet d'un hôtel de ville pour Paris), Joseph-Louis Duc séjourne à la villa Médicis en même temps que Félix Duban, Henri Labrouste et Léon Vaudoyer ; les quatre amis relèvent les vestiges de l'Italie antique et renaissante. Duc se fait remarquer par l'étude et la restitution du Colisée (envoi de dernière année, 1829). À son ...  Lire la suite
DUDOK WILLEM MARINUS (1884-1974)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

À l'exception du pavillon néerlandais de la Cité universitaire de Paris (1927) et des grands magasins Bijenkorf (1929-1930) à Rotterdam (détruits en 1940, reconstruits par Marcel Breuer en 1955-1957), l'essentiel de l'œuvre de l'architecte néerlandais Dudok est localisé à Hilversum, petite ville des Pays-Bas septentrionaux, où il est engagé comme ...  Lire la suite
DUFOUR BERNARD (1922- )

Écrit par :  Fabrice HERGOTT

Peintre, dessinateur, mais aussi photographe et écrivain, Bernard Dufour, né à Paris en 1922, est l'auteur d'une œuvre considérable. Élevé dans une famille d'artistes et de médecins, il connaît une jeunesse parisienne heureuse. Sa découverte passionnée de la nature dans la propriété de son père en pleine forêt de Rambouillet le conduira à entrer à ...  Lire la suite
DUFOURNY LÉON (1754-1818)

Écrit par :  Christopher Drew ARMSTRONG

Fils d'un marchand de tissus parisien qui fit fortune en investissant dans une forge au début de la guerre de Sept Ans, Léon Dufourny bénéficia du patrimoine familial pour se livrer à ses recherches architecturales avec une liberté quasi absolue durant toute sa vie. Il occupa une position importante dans les milieux artistiques parisiens au début ...  Lire la suite
DUFRÊNE FRANÇOIS (1930-1982)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

« Anarchiste discipliné », comme l'a surnommé Bernard Heidsieck, François Dufrêne fut « le premier au monde, en tant que poète », en 1953, à utiliser le magnétophone comme « stylo vocal » pour enregistrer directement des poèmes phonétiques : les « crirythmes ». La spontanéité d'improvisation de ces cris, de ces bruits de gorge et de langue, y atte ...  Lire la suite
DUFRÊNE MAURICE (1876-1955)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

La formation du décorateur français Maurice Dufrêne fut très complète, à la fois technique et théorique. Débutant en pleine époque de l'Art nouveau, il réagit très tôt contre les excès de ce style (Salon des décorateurs de 1906). À partir de cette date, il donne de nombreux modèles pour les différents arts décoratifs : ferronnerie, céramique, verr ...  Lire la suite
DUFY RAOUL (1877-1953)

Écrit par :  Antoine TERRASSE

« Parce que Fragonard riait, on a eu vite fait de dire que c'était un petit peintre. » Le mot de Renoir pourrait s'appliquer aussi à Raoul Dufy dont l'œuvre, toujours sereine et souvent spirituelle, cache si bien les tourments de l'artiste. Mais Dufy a cherché sans cesse. Ayant d'abord étudié au Havre, sa ville natale, auprès d'un maître qui reçut ...  Lire la suite
DUGHET GASPARD, dit LE GUASPRE ou GASPARD POUSSIN (1615-1675)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Lorsque sa sœur Anne-Marie épouse Nicolas Poussin, en 1630, le jeune Gaspard Dughet, Français de Rome, entre dans l'atelier du maître. Il y passe cinq années qui sont pour lui l'apprentissage d'une technique brillante et rapide qui étonnera les contemporains. C'est aussi le moment où se révèle à lui la beauté du monde antique qu'il découvre dans l ...  Lire la suite
DUIKER JOHANNES (1890-1955)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Architecte néerlandais, membre du Stijl, Johannes Duiker travaillera toute sa vie à Amsterdam en association avec Bernard Bijvoet. Son sanatorium d'Hilversum (1926-1928) sert de modèle à celui d'Alvar Aalto. Son école de plein air d'Amsterdam (1930-1932), avec ses cinq étages vitrés et des terrasses pour l'enseignement à l'extérieur, suscite les c ...  Lire la suite
DUMAS PHILIPPE (1940- )

Écrit par :  Laura NOESSER

Auteur-illustrateur français, peintre et décorateur de théâtre, Philippe Dumas (né en 1940 à Cannes) s’est spécialisé dans le livre pour enfants. Son premier héros, l'âne Édouard (Histoire d'Édouard, 1977), s'inscrit dans la tradition de l'histoire animalière et témoigne de l'aptitude de l'auteur à créer un univers de fiction subtil, aux ...  Lire la suite
DUMONSTIER, DUMOUSTIER ou DUMOÛTIER LES (XVIe et XVIIe s.)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Dynastie de peintres français travaillant en France au xvie siècle et dans la première moitié du xviie siècle. Jean Dumonstier était un enlumineur rouennais ; son fils Geoffroy, mort à Paris en 1573, travailla comme enlumineur pour François Ier et Henri II ; il est mentionné à Fontainebleau entre ...  Lire la suite
DUNOYER DE SEGONZAC ANDRÉ (1884-1974)

Écrit par :  Cariss BEAUNE

Peintre, graveur et illustrateur français. Artiste réaliste, il est l'héritier des Le Nain, Courbet et Millet. Peintre indépendant, lié d'amitié avec Apollinaire, Max Jacob, Raoul Dufy, Vlaminck, Dunoyer de Segonzac n'adhéra jamais à aucun des grand mouvements esthétiques du début du siècle. Son style témoigne de l'exigence d'une nouvelle sobriété ...  Lire la suite
DUPÉRAC ÉTIENNE (1530 env.-1604)

Écrit par :  Claude MIGNOT

Né à Paris, ou à Bordeaux, Étienne Dupérac part sans doute très jeune en Italie, où il va réaliser un œuvre gravé dont le catalogue comprend plus de cent vingt-deux numéros. Il débute à Venise, à une date mal déterminée, gravant une série de paysages proches de ceux des aquafortistes véronais (Battista d'Angolo del Moro, Battista Fontana). Vers 15 ...  Lire la suite
DUPRÉ JULES (1811-1889)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

Fort apprécié pour ses paysages, considéré souvent comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme, Jules Dupré est issu de cette génération de peintres qui, à partir de 1830, formèrent autour de Théodore Rousseau l'école de Barbizon, l'une des tendances du courant réaliste. Le doyen des critiques réalistes, Théophile Thoré (Thoré-Bürger), ne conc ...  Lire la suite
DUPRÉ-LAFON PAUL (1900-1971)

Écrit par :  Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER

Paul Dupré-Lafon est né à Marseille, le 17 juin 1900. Fils d'Edmond Dupré et de Valentine Lafon, il est l'héritier d'une lignée d'industriels et de négociants marseillais. Après des études secondaires chez les jésuites, il choisit la carrière artistique et suit l'enseignement de l'école des Beaux-Arts de Marseille. Avec son ami Georges Willameur, ...  Lire la suite
DU QUESNOY FRANÇOIS (1597-1643)

Écrit par :  Marion BOUDON

Né à Bruxelles, d'origine flamande, François du Quesnoy fut l'un des plus importants sculpteurs actifs à Rome dans la première moitié du xviie siècle, à l'égal de Bernin, de l'Algarde et de Mochi. Comme son frère cadet, Jérôme le Jeune (1602-1654), il avait été formé à Bruxelles, sa ville natale, par son père, Jérôme l'Ancien ( ...  Lire la suite
DU QUESNOY LES

Écrit par :  Marion BOUDON

La famille Du Quesnoy, des sculpteurs flamands fixés à Bruxelles, a compté trois artistes célèbres. Le père, Jérôme l'Ancien (vers 1570 - 1641-1642), participa activement à la reprise artistique qui suivit les troubles iconoclastes du xvie siècle dans les Pays-Bas méridionaux. Établi à Bruxelles, il réalisa des sculptures pour ...  Lire la suite
DURAND JEAN NICOLAS LOUIS (1760-1834)

Écrit par :  Jacques GUILLERME

L'influence de Durand fut décisive sur le destin de l'académisme en architecture. Elle s'exerça essentiellement par son enseignement à l'École polytechnique. Son Précis des leçons d'architecture, publié en 1802-1805, connut plusieurs éditions et traductions dans la première moitié du siècle. Cet ouvrage est doctrinalement plus important q ...  Lire la suite
DÜRER ALBRECHT (1471-1528)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Dessinateur, graveur sur cuivre et sur bois, peintre et théoricien, Dürer est sans conteste le plus illustre des artistes allemands. <i>Saint Jérôme dans son cabinet de travail</i> ...  Lire la suite
DÜRER, CRANACH, HOLBEIN. LA DÉCOUVERTE DE L'INDIVIDU : LE PORTRAIT ALLEMAND VERS 1500 (expositions)

Écrit par :  Christian HECK

On sait à quel point la peinture allemande du premier tiers du xvie siècle représente un moment exceptionnel de l'histoire de l'art. Simultanément, Dürer, Grünewald, Baldung Grien, Cranach, Altdorfer, Holbein, pour ne citer que quelques-uns d'entre eux, nous ont donné des œuvres de premier plan dans la création européenne de le ...  Lire la suite
DUSEIGNEUR JEAN-BERNARD dit JEHAN (1808-1866)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Sculpteur français. Son nom est étroitement lié à l'histoire du romantisme en France, car il fut une des figures les plus pittoresques de l'avant-garde artistique de 1830. Mais cette effervescence fut de courte durée, et l'œuvre de Duseigneur n'est qu'un impur reflet de l'idéal romantique. Formé à l'École des beaux-arts, auprès de maîtres d'un cla ...  Lire la suite
DU SEUIL AUGUSTIN (1673-1746)

Écrit par :  Jean TOULET

La carrière du relieur français Augustin Du Seuil fut placée sous la protection du Régent qui, en 1717, lui accorda, en surnombre, la charge exceptionnelle de relieur ordinaire du roi. On lui doit une dizaine de reliures mosaïquées exécutées sur des maquettes originales d'un style très libre, en correspondance évidente avec les formules artistique ...  Lire la suite
DUVET JEAN (1485-1570)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Fils d'un orfèvre bourguignon assez connu, Jean Duvet est né à Dijon. Il devient d'abord orfèvre (Buste-reliquaire de saint Mammès, 1524, cathédrale de Langres). Il travaille également comme décorateur et ordonnateur de fêtes fastueuses lors des entrées royales (1521 et 1533) ; ses premières gravures (Le Jugement de Salomon, env. ...  Lire la suite
DUVILLIER RENÉ (1919-2002)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

René Duvillier est né à Oyonnax dans l'Ain le 3 avril 1919. Douloureusement marquée par la mort de sa mère, son enfance voit s'éveiller sa vocation pour la peinture lorsque son père, professeur de dessin, lui apprend les différentes techniques et l'emmène visiter les musées. De 1935 à 1938, il fréquente le cours de Charles Guérin, disciple de Gust ...  Lire la suite
ÉCOCHARD MICHEL (1905-1985)

Écrit par :  Michel TERRASSE

Architecte et urbaniste, Michel Écochard est né à Paris en 1905. Après des études à l'école des Beaux-Arts de Paris (1925-1931), il est détaché en 1932 au Service des antiquités de Syrie et du Liban, où il découvre la civilisation islamique. Les années 1930, à Damas, sont celles de la réforme de l'Institut français installé au palais Azzhem ; Écoc ...  Lire la suite
EDVARD MUNCH, L'ŒIL MODERNE (exposition)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Le début de carrière du peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944) date des années 1880. Séjournant à Paris et à Berlin, il a acquis une réputation européenne avant 1914. Une nouvelle exposition au Centre Georges-Pompidou à Paris (21 septembre 2011 - 23 janvier 2012), avec pour commissaires Angela Lampe et Clément Chéroux, tend à montrer que son i ...  Lire la suite
EFFEL JEAN (1908-1982)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Qu'il s'agisse d'éditorial politique ou de considérations sur l'univers, le dessin d'humour de Jean Effel associe la force de ses idées à la poétique d'une expression saluée unanimement : « La poésie, la féerie, une sorte d'émerveillement tout ensemble moqueur et sincère sont les armes préférées de Jean Effel », a pu écrire Joseph Kessel. De son v ...  Lire la suite
EGAS ENRIQUE (1455 env.-env. 1534)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Rattaché à une famille d'artistes d'origine bruxelloise venue chercher fortune en Espagne au milieu du xve siècle, Egas acquit un grand renom et devint l'architecte attitré des Rois Catholiques. Il donna, en 1499, les dessins de l'Hôpital royal de Saint-Jacques-de-Compostelle en s'inspirant du plan cruciforme de l'Ospedale Magg ...  Lire la suite
EGCKL WILLEM (mort en 1588)

Écrit par :  Robert FOHR

Architecte de la cour de Bavière au temps du duc Albert V, Willem Egckl avait succédé dans cette charge à Heinrich Schöttl. À la résidence de Munich il construisit l'aile de l'Antiquarium (1569-1571) : de ce bâtiment composé de trois galeries superposées, il ne reste que le rez-de-chaussée, inspiré des cryptoportiques romains, avec une vo ...  Lire la suite
EGGERICX JEAN (1884-1963)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

La démarche de l'architecte urbaniste belge Jean Eggericx s'inscrit dans la tradition dite organique indiquée par F. L. Wright. Elle est parallèle à celle du Hollandais Michael de Klerk et apparentée à celle d'Antoine Pompe, de Lucien François, de Fernand Bodson, dans la mesure où elle tente d'incorporer le sentiment au matériau, à l'espace, au tr ...  Lire la suite
EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes ...  Lire la suite
EIFFEL GUSTAVE (1832-1923)

Écrit par :  Frédéric SEITZ

Né en 1832 à Dijon, Gustave Eiffel est un représentant éminent du xixe siècle servi par une foi inébranlable dans le progrès scientifique et la technologie. Ingénieur diplômé de l'École centrale des arts et manufactures de Paris en 1855, il débute sa carrière dans différentes compagnies industrielles. En 1864, il s'installe com ...  Lire la suite
EILBERT DE COLOGNE (XIIe s.)

Écrit par :  Anton von EUW

Orfèvre colonais, connu par une inscription placée sur la paroi du fond de l'autel portatif provenant du trésor des Guelfes : EILBERTVS COLONIENSIS ME FECIT. En se fondant sur cette inscription et sur des considérations stylistiques, O. von Falke (ainsi que H. Frauberger, Deutsche Schmelzarbeiten des Mittelalters, Francfort-sur-le-Main, 1 ...  Lire la suite
EISENSTAEDT ALFRED (1898-1995)

Écrit par :  Universalis

Photojournaliste américain, né le 6 décembre 1898 à Dirschau, en Prusse-Occidentale (auj. Tczew en Pologne), mort le 23 août 1995 à Oak Bluffs, dans le Massachusetts. D'origine allemande, Alfred Eisenstaedt est envoyé au combat de 1916 à 1918 et revient blessé aux deux jambes. Passionné de photographie, il en fait sa profession en 1929 et s'intègr ...  Lire la suite
ELIASSON OLAFUR (1967- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Danois d'origine islandaise né en 1967 et installé à Berlin, Olafur Eliasson a commencé à exposer à la fin des années 1990. Il a surtout signé l'une des œuvres les plus marquantes de l'année 2003 en installant dans le grand hall des turbines de la Tate Modern de Londres, son Weather project. Deux millions de visiteurs et six mois plus tar ...  Lire la suite
ELLE LES

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Famille de peintres d'origine flamande. Ferdinand Elle l'Ancien (1585-1637) est né à Malines. Peintre et graveur, il travaille à Paris comme peintre de portraits à la cour de Louis XIII. Parmi les rares œuvres qui lui sont attribuées figure le Portrait de Henri de Lorraine, daté de 1631 (musée de Reims), œuvre pleine de concentration psyc ...  Lire la suite
ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Le plus célèbre des peintres allemands du xviie siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière fulgurante analogue arrêtée par une mort précoce, en 16 ...  Lire la suite
ELY REGINALD ou REYNOLD (actif de 1438 à 1471)

Écrit par :  Anne PRACHE

Architecte anglais, Reginald Ely travaille sans doute à Ely même avant de s'installer à Cambridge, où il est mentionné en 1438 pour la construction d'un escalier et de la bibliothèque de Peterhouse. Il reste à Cambridge jusqu'à sa mort et semble être l'architecte en chef de l'université. À ce titre, il inspecte les travaux effectués dans une auber ...  Lire la suite
EMIL NOLDE (exposition)

Écrit par :  Lionel RICHARD

La rétrospective Emil Nolde (1867-1956), présentée successivement au Grand Palais, à Paris, du 25 septembre 2008 au 19 janvier 2009, et au musée Fabre de Montpellier, du 7 février au 24 mai 2009 aura été une véritable révélation. Jusque-là, le public français n'avait pu avoir une connaissance approfondie de l'œuvre de cet artiste allemand qui se v ...  Lire la suite
EMMERICH DAVID-GEORGES (1925-1996)

Écrit par :  Christine FLON

Architecte-ingénieur français. Esprit caustique et brillant, David-Georges Emmerich s'intéresse, dans une vision progressiste du monde, à la légèreté comme solution la plus intelligente des problèmes de la construction. C'est dans cette perspective qu'il entreprend des recherches sur des structures légères dont le dynamisme s'oppose aux structures ...  Lire la suite
ENDELL AUGUST (1871-1925)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Architecte et décorateur. Philosophe de formation, il s'affirme comme l'un des plus doués parmi les artistes du Jugendstil réunis à Munich en 1895. C'est dans cette ville qu'il édifie l'atelier de photographie Elvira. Sa façade était recouverte d'un dragon en céramique, toute la décoration intérieure témoignait d'un effort vers l'abstract ...  Lire la suite
ENSOR JAMES (1860-1949)

Écrit par :  Francine-Claire LEGRAND

Artiste d'exception, Ensor, peintre et graveur belge, atteint la pleine maîtrise de ses moyens dès l'âge de vingt ans, mais sa prodigieuse imagination créatrice semble se tarir avant le tournant du xxe siècle. On a comparé sa carrière à un film montrant à l'accéléré près d'un demi-siècle de peinture, allant du naturalisme à l'e ...  Lire la suite
ENTRETIENS AVEC FRANCIS BACON, livre de David Sylvester

Écrit par :  Hervé VANEL

L'image tourmentée de Francis Bacon (1909-1992), sa passion du jeu et son alcoolisme sont probablement aussi célèbres que son art. Outre cette figure sur-médiatisée, le peintre soignait aussi celle de l'artiste solitaire, unique, sans origine, sans ancêtres et sans postérité. Insistant sans cesse sur son manque de formation et sur sa décision tard ...  Lire la suite
ÉPICTÉTOS (dernier quart ~VIe-déb. ~Ve s.)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Parmi les peintres de vases athéniens appartenant à la première génération des artistes qui, à la suite du Peintre d'Andokidès, s'expriment principalement selon le langage nouveau dit de la (ou des) figure(s) rouge(s), certains, comme Épictétos, restent pendant quelque temps « bilingues », c'est-à-dire décorent le même vase en utilisant d'un côté ...  Lire la suite
ÉPIGONOS (2e moitié ~IIIe s.)

Écrit par :  Alain MAHUZIER

Sculpteur grec, Épigonos de Pergame serait Isogonos, un des artistes mentionnés par Pline (Hist. nat., XXXIV, 84) qui aurait représenté les guerres d'Attale Ier et d'Eumène II de Pergame contre les Galates. Sculpteur de l'école de Pergame, il est aussi connu par L'Amazone morte de Naples. De nombreuses sculptures, repr ...  Lire la suite
EPSTEIN sir JACOB (1880-1959)

Écrit par :  Nicole BARBIER

C'est peu avant 1900 que Jacob Epstein, fils d'émigrés russo-polonais, décide de se consacrer à la sculpture. Il entre dans une fonderie de New York et suit, le soir, des cours de modelage. Venu à Paris en 1902, il s'inscrit à l'École des beaux-arts puis à l'académie Julian et achète des sculptures africaines à Paul Guillaume, formant ainsi le noy ...  Lire la suite
ERHART GREGOR (1470 env.-1540)

Écrit par :  Victor BEYER

Sculpteur né à Ulm, Gregor Erhart est signalé dans les archives de la ville entre 1470 et 1522. Sans doute fait-il son apprentissage dans l'atelier de son père le sculpteur Michael Erhart, avant de se fixer à Augsbourg en 1494. C'est d'ailleurs en collaboration avec son père, ainsi qu'avec son compagnon Hans Holbein le Vieux, qu'il devait réaliser ...  Lire la suite
ERNI HANS (1909- )

Écrit par :  Marc THIVOLET

Une représentation quelque peu âpre du monde caractérise les premières œuvres du peintre suisse Hans Erni (né en 1909 à Lucerne) ; puis l'artiste s'engage pendant quelques années dans la voie de l'art abstrait (cette période est marquée par l'adhésion au groupe Abstraction-Création) ; ses réalisations reflètent ensuite diverses influences : celles ...  Lire la suite
ERNST MAX (1891-1976)

Écrit par :  Günter METKEN

On a appelé Max Ernst le « Léonard du surréalisme ». Il ressemble en effet au grand Florentin par l'étendue de sa culture, par ses multiples intérêts (philosophiques, mathématiques, littéraires), comme par sa volonté de tout expérimenter, de tout connaître. Peintre, sculpteur, poète et essayiste, il a créé une œuvre à sa mesure. Imbu d'art ancien ...  Lire la suite
ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN (1554-1610)

Écrit par :  Catherine BRISAC

Auteur du premier traité français consacré à la fortification bastionnée, La Fortification réduicte en art et démontrée, publié en 1600, cet ingénieur militaire travailla aux fortifications du Nord ; Jean Errard de Bar-le-Duc modifia celles de Doullens, Montreuil, Sedan et construisit les citadelles d'Amiens et de Verdun. Errard est surto ...  Lire la suite
ERRÓ GUNDMUNDUR GUNDMUNSSON dit (1932- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Après avoir étudié la peinture à l'Académie de Reykjavik et contribué au sauvetage des passagers d'avions qui s'écrasent parfois sur les sommets de l'Islande ou récupéré la cargaison des bateaux qui font naufrage sur ses rives, Gundmundur Gundmunsson, peintre islandais né en 1932 à Olafsvik, dit Ferró, puis Erró, devenu professeur d'art en 1951, a ...  Lire la suite
ERWIN DE STEINBACH maître (mort en 1318)

Écrit par :  Anne PRACHE

En 1770, Goethe, en séjour à Strasbourg, est rempli d'admiration pour la cathédrale et croit qu'Erwin de Steinbach est l'auteur de son architecture. Il est ainsi à l'origine de la gloire légendaire de maître Erwin. En fait, Erwin n'est responsable que d'une partie de l'église. Il est connu par deux inscriptions. La première, en partie conservée au ...  Lire la suite
ESCHER MAURICE CORNELIS (1898-1972)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le Néerlandais Maurits Cornelis Escher apprend la gravure à Haarlem, chez un maître réputé. Mais très tôt, il est attiré par l'Italie, où il séjourne longuement : il habitera Rome de 1925 à 1935. Sa première exposition a d'ailleurs lieu à Sienne, en 1923. Il devient rapidement un bon technicien de la gravure sur bois — procédé alors très en vogue, ...  Lire la suite
ESTÈVE MAURICE (1904-2001)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Né le 2 mai 1904 à Culan (Cher), Maurice Estève était l'un des derniers peintres de la génération qui constitua, dans l'immédiat après-guerre, la Nouvelle École de Paris dont il fut d'ailleurs l'un des principaux représentants. Élevé à la campagne par ses grands-parents, il rejoint son père, cordonnier, et sa mère, modiste, à Paris en 1913 avant d ...  Lire la suite
ÉTIENNE DE BONNEUIL (2e moitié XIIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Le nom de ce maître maçon est connu par différents actes par lesquels Étienne de Bonneuil s'engageait à se rendre à Uppsala en Suède. Cependant, Philippe le Bel ne lui accorda qu'en 1287 l'autorisation de quitter la France. Un contrat fut alors passé devant la garde de la prévôté de Paris avec les six compagnons et les six bacheliers qu'il se prop ...  Lire la suite
ÉTIENNE-MARTIN MARTIN ÉTIENNE dit (1913-1995)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Dominé par une inspiration lyrique et baroque, servi à la fois par une exceptionnelle rapidité de la transcription plastique et une aisance remarquable dans l'improvisation poétique, l'œuvre du sculpteur français Étienne-Martin s'inscrit dans une sorte de fantaisie occulte et envoûtante qui le situe bien davantage dans les chemins marginaux emprun ...  Lire la suite
EUDES DE METZ (fin VIIIe-déb. IXe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Le nom de l'architecte de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle construite à l'initiative de Charlemagne ne nous est connu que par une source de la fin du ixe siècle : Eudes de Metz, qui travaillait sous la direction d'Eginhard et d'Ansegise. Son nom ne laisse aucun doute sur son origine franque. Mais il est vraisemblable que ...  Lire la suite
EUPHRANOR (actif entre ~370 et ~325 env.)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Artiste aux activités multiples – peintre, sculpteur en bronze et en marbre, auteur d'ouvrages sur les proportions et les couleurs – Euphranor n'est pourtant pas de ceux qui ont rénové l'art grec du ive siècle avant J.-C. Continuateur plutôt que novateur, il est peut-être élève de Céphisodote, le père de Praxitèle. Les commande ...  Lire la suite
EUPHRONIOS (dernier quart ~VIe-déb. ~Ve s.)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Peintre et, probablement, potier, Euphronios, dont le nom nous est connu par dix-huit signatures, est le plus grand des artistes athéniens appartenant à la première génération des peintres de vases qui utilisent la technique de la (ou des) figure(s) rouge(s), inventée vers ~ 530, sans doute par le Peintre d'Andokidès. Les possibilités d'expression ...  Lire la suite
ÈVE NICOLAS (mort en 1581) & CLOVIS (mort en 1634)

Écrit par :  Jean TOULET

Relieurs français. Nicolas Ève succède à Claude de Picques comme relieur du roi entre 1572 et 1578. La connaissance encore assez incertaine de son œuvre est fondée sur les reliures qu'il fit pour les Statuts et ordonnances de l'ordre du Saint-Esprit (ordre qui venait d'être fondé par Henri III) et pour lesquelles il reçut paiement en 1579 ...  Lire la suite
EXCOFFON ROGER (1910-1983)

Écrit par :  Pascal FULACHER

Roger Excoffon a largement participé au renouveau de la création typographique intervenu en France dans les années 1950. « En moins de quinze années, la conjonction de Roger Excoffon avec la fonderie Olive a doté la France de ce qu'elle n'avait jamais connu depuis la „belle époque“ de Georges Auriol et de Georges Peignot, au début de ce siècle », ...  Lire la suite
EXÉKIAS (2e moitié ~VIe s.)

Écrit par :  Martine Hélène FOURMONT

Peintre et potier, Exékias représente le courant de la céramique attique à figures noires de la seconde moitié du ~ vie siècle qui, par son style, s'oppose à la tendance maniériste du Peintre d'Amasis, son contemporain, et annonce le classicisme du ~ ve siècle. Il exerça plus longtemps comme potier, et son œ ...  Lire la suite
EXPERT ROGER-HENRI (1882-1955)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Issu d'une dynastie de vignerons aisés du Bordelais, Roger-Henri Expert fit ses études secondaires au collège Saint-Elme fondé par les Dominicains à Arcachon, s'inscrivit ensuite à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux avant de rejoindre celle de Paris : il obtint le second grand prix de Rome en 1912. Dès cette époque, il travaille avec André Granet ...  Lire la suite
EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA (1882-1949)

Écrit par :  Cécile GODEFROY

« Amazone » de l'avant-garde russe, Alexandra Alexandrovna Exter est connue pour ses peintures, dessins, décors de théâtre, créations de textiles et de vêtements, et illustrations de livres. Née sous le patronyme Grigorovitch en 1882 à Biélostok, elle se forme à l'école des Beaux-Arts de Kiev jusqu'en 1907. Elle organise l'année suivante en compag ...  Lire la suite
FABRE FRANÇOIS-XAVIER (1766-1837)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Élève de David, prix de Rome en 1787, François-Xavier Fabre est, comme Wicar, l'un de ces artistes français profondément marqués par le néo-classicisme, qui menèrent en Italie la plus grande partie de leur carrière. En 1826 seulement, Fabre revint s'installer à Montpellier, sa ville natale, à laquelle il légua ses collections, comme Wicar le fit p ...  Lire la suite
FABRE JAN (1958- )

Écrit par :  Delphine JAUNASSE

Né à Anvers en 1958, Jan Fabre est l'un des plus célèbres représentants de la vague artistique flamande surgie au cours des années 1980. Plasticien de formation, il est également scénographe, auteur, chorégraphe, metteur en scène (théâtre, opéra), et réalise divers courts-métrages. Il expose et crée de manière régulière à Anvers et dans différents ...  Lire la suite
FABRITIUS CAREL (1622-1654)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Fils d'un maître d'école dénommé Pieter Carelsz, Carel reçut sans doute une première formation de menuisier ou de charpentier si l'on en juge par le surnom de Fabritius (Faber) qui était déjà accolé à son prénom en 1641, date de son mariage et de son établissement à Amsterdam. Ses frères Barent et Johannes devaient à sa suite adopter le m ...  Lire la suite
FABRO LUCIANO (1936-2007)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Mort à Milan en juin 2007, Luciano Fabro est l'un des protagonistes majeurs de l'arte povera, qui regroupe, à la fin des années 1960, un cercle de créateurs italiens parmi les plus novateurs de l'époque. Si l'artiste participe à l'ensemble des manifestations du groupe, il n'en mène pas moins une démarche personnelle souvent déroutante. Fa ...  Lire la suite
FAHLSTRÖM ÖYVIND (1928-1976)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Né à S ao Paulo de parents suédois et norvégien, revenu en Suède en 1939 et redevenu suédois en 1947, Fahlström ne peut être considéré seulement ni comme un peintre ni comme un Suédois. Enclin par nature et par expérience à l'universalité, il fut l'un des rares esprits encyclopédiques du xxe siècle. De 1961 à sa mort, il a vécu ...  Lire la suite
FAIZANT JACQUES (1918-2006)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Dessinateur de presse à la une du Figaro de 1967 à 1999 (puis dans les pages intérieures, jusqu'en 2005), Jacques Faizant a marqué tout un pan de l'actualité politique française de son trait humoristique. C'est à Laroquebrou, dans le Cantal, qu'il naît le 30 octobre 1918. Sa famille s'installe ensuite dans les Pyrénées-Atlantiques. Jacque ...  Lire la suite
FALBAIRE DE QUINCEY CHARLES GEORGES FENOUILLOT DE (1727-1800)

Écrit par :  Édouard GUITTON

« Son nom commande le respect », disait Rivarol. Dramaturge honnête, Falbaire est au théâtre un épigone de Diderot qu'il admire fort. Il a essayé, dans le sillage du maître, d'embourgeoiser la tragédie, mais a varié plus que lui les formules dramatiques. Ses pièces, surtout jouées en province, furent beaucoup plus appréciées à l'étranger qu'en Fra ...  Lire la suite
FALCONET ÉTIENNE (1716-1791)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Le destin d'Étienne Maurice Falconet est l'un des plus curieux qu'offre l'histoire de la sculpture française ; son œuvre répond en effet à deux veines d'inspiration si distinctes que l'on ne dirait pas qu'un seul artiste ait pu concevoir et exécuter l'ensemble. Enfant d'un milieu humble, Falconet eut la chance de s'imposer jeune à l'attention de L ...  Lire la suite
FANTIN-LATOUR IGNACE HENRI (1836-1904)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre français. L'œuvre de Henri Fantin-Latour réalise éminemment le vœu de Baudelaire qui, dans le Salon de 1845, souhaitait l'avènement de peintres sachant exprimer la poésie de la vie moderne. Il appartient à la génération qui commence à s'affirmer vers 1860 (plus particulièrement au groupe hétéroclite qui exposa en 1863 au Salon des ...  Lire la suite
FANTUZZI ANTONIO, dit FANTOSE (mort en 1550)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Parfois confondu avec le graveur italien Antonio da Trento, Antonio Fantuzzi est mentionné à Fontainebleau dans les comptes, entre 1537 et 1550. Il a travaillé surtout dans l'équipe de Primatice et à des ensembles aujourd'hui perdus qui rendent impossible l'identification de sa personnalité de peintre. Il a exécuté des patrons de grotesque au plaf ...  Lire la suite
FANZAGO COSIMO (1591-1678)

Écrit par :  Catherine CHAGNEAU

Originaire de Bergame, sculpteur, décorateur et architecte, Fanzago fut le principal représentant du baroque napolitain. Il se spécialisa dans une fastueuse décoration d'incrustations de marbres, stucs et peintures, qui connut une large diffusion locale. Il travailla pendant trente ans à la chartreuse de San Martino (cloître, église et monastère) ...  Lire la suite
FAUTRIER JEAN (1898-1964)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Désigné en son temps comme l'un des pionniers de l'art « informel » – courant issu de l'abstraction lyrique et mis au jour en France, en 1951, par le critique Michel Tapié –, le peintre Jean Fautrier, qui fut aussi graveur et sculpteur, exprima en plusieurs occasions sa perplexité vis-à-vis de cette allégation, allant même jusqu'à mettre en doute ...  Lire la suite
FAUVEAU FÉLICIE DE (1801-1886)

Écrit par :  Adrien GOETZ

Longtemps oubliée, le sculpteur Félicie de Fauveau mérite de retrouver aujourd'hui, dans le courant de réhabilitation de la sculpture française du xixe siècle, la place que ses œuvres, profondément marquées par l'historicisme de l'époque romantique, lui avaient donnée aux yeux de ses contemporains. Première femme sculpteur qui ...  Lire la suite
FAYDHERBE LUC (1617-1697)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Il serait sans doute excessif de faire de Luc Faydherbe le Rubens de la sculpture ; la puissance des deux artistes n'est pas comparable. Il n'en reste pas moins que Faydherbe, né et mort à Malines, est, de tous les sculpteurs qui ont travaillé aux Pays-Bas au xviie siècle, le plus proche du peintre d'Anvers. Entré en 1636 dans ...  Lire la suite
FEHN SVERRE (1924-2009)

Écrit par :  Universalis

L'architecte norvégien Sverre Fehn était connu pour ses constructions alliant modernisme et architecture locale traditionnelle (villa Schreiner à Oslo, 1963 ; villa Busk à Bamble, 1990), destinées à des particuliers comme à des institutions. Son œuvre, témoin de l'influence de modernistes tels que Mies van der Rohe, Le Corbusier, Louis I. Kahn et ...  Lire la suite
FEININGER LYONEL (1871-1956)

Écrit par :  Charles SALA

 La vie et l'œuvre de Lyonel Feininger semblent être, au premier abord, en parfaite contradiction. En effet, son périple social et historique personnel est plutôt complexe, alors que son travail pictural apparaît, au fil des décennies, marqué par une incontestable progression dans la sérénité.  Sa famille avait quitté l'Allemagne après la rév ...  Lire la suite
FEMMES ARTISTES / ARTISTES FEMMES (C. Gonnard et É. Lebovici)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Catherine Gonnard et Élisabeth Lebovici ont associé leur savoir et leur talent pour nous livrer le premier ouvrage thématique et historique sur les artistes femmes à Paris, de 1880 à nos jours (Femmes artistes/Artistes femmes, Hazan, 2007). Le théâtre en est d'abord le Paris très cosmopolite de la fin du xixe siècle où ...  Lire la suite
FENOGLIO PIETRO (1865-1927)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

L'Exposition internationale d'Art décoratif moderne, organisée à Turin en 1902, fut le point de départ du Floreale, dénomination de la version italienne de l'Art nouveau, la plus tardive et la plus mal connue. Tous les maîtres déjà révélés en Europe depuis les années 1890 y furent représentés. Dans le comité de mise en place figurait un j ...  Lire la suite
FENOSA APEL.LES (1899-1988)

Écrit par :  Philippe PIGUET

Né à Barcelone en 1899 d'une famille paysanne originaire du sud de la Catalogne, Fenosa fut baptisé du prénom d'Apel.les en hommage au poète Mestres que son père admirait. L'activité de ce dernier, ferblantier puis gérant d'une petite verrerie, éveilla très tôt l'intérêt du jeune garçon pour la manipulation des matériaux. À treize ans, Fenosa affi ...  Lire la suite
FERNAND LÉGER (exposition)

Écrit par :  Hervé VANEL

Une « belle machine » comme le Centre Georges-Pompidou était sans doute le cadre idéal d'une exposition consacrée au peintre Fernand Léger (1881-1955). C'est, du moins, ce qu'il ressortait de la rétrospective de son œuvre qui s'y est tenue du 19 mai au 29 septembre 1997, dont la scénographie confrontait sobrement les éléments mécaniques des tablea ...  Lire la suite
FETI DOMENICO (1589 env.-1624)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Élève de Cigoli, initié à Rome au naturalisme des Caravagesques, Domenico Feti dut à la faveur du cardinal Frédéric de Gonzague d'être appelé à Mantoue en 1613 comme peintre de la cour. Dans la galerie ducale, il découvre Rubens et les peintres vénitiens du xvie siècle. Après les grandes fresques de la cathédrale de Mantoue ( ...  Lire la suite
FEUERBACH ANSELM (1829-1880)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, l'un des représentants, avec Böcklin et Hans von Marées, du courant idéaliste qui apparaît, entre 1850 et 1880, dans la peinture allemande. Anselm Feuerbach est le fils d'un professeur d'archéologie à l'université de Fribourg-en-Brisgau. Après des études peu profitables à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf, alors très célèbr ...  Lire la suite
FIGUEROA LES

Écrit par :  Marcel DURLIAT

On peut, grâce aux Figueroa, famille d'architectes espagnols, suivre, à Séville, l'épanouissement de l'art baroque puis le passage au classicisme. Leonardo (Utiel, 1650 env.-Séville, 1730) est le plus connu des Figueroa. Installé à Séville dès avant 1675, il dirige la construction de l'hôpital des Venerables Sacerdotes (1687 à 1697), dont le patio ...  Lire la suite
FIGURATION LIBRE, mouvement artistique

Écrit par :  Bernard MARCADÉ

L'expression « figuration libre » a été forgée au cours de l'été de 1981 par l'artiste Ben qui avait invité Robert Combas et Hervé Di Rosa à exposer dans sa galerie de Nice (2 Sétois à Nice). Cette appellation qui, un an plus tard, désignera une vingtaine d'artistes des années 1980, s'est finalement restreinte à quatre protagonis ...  Lire la suite
FILARÈTE (1400 env.-env. 1469)

Écrit par :  Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE

« Qu'il te plaise d'accepter cet ouvrage, composé par ton architecte Antonio Averlino, florentin, qui sculpta les portes de bronze de Saint-Pierre-de-Rome et les décora des faits mémorables de la vie de saint Pierre et saint Paul, et de celle d'Eugène IV, sous le pontificat duquel elles furent exécutées. Et dans ta glorieuse ville de Milan, je con ...  Lire la suite
FILLIOU ROBERT (1926-1987)

Écrit par :  Bernard MARCADÉ

Artiste et poète français, Robert Filliou appartient à une lignée d'artistes qui, de Marcel Duchamp à Joseph Beuys et de Kurt Schwitters à John Cage, remet en cause les relations traditionnelles de l'art et du monde : « C'en est fini pour moi des objets-œuvres d'art. Ils ne sont plus pour moi que des pistes de décollage. » L'œuvre de Robert Fillio ...  Lire la suite
FINIGUERRA MASO (1426-1464)

Écrit par :  Marguerite KRASSILNIKOFF

Orfèvre, nielleur et dessinateur florentin. Maso Finiguerra travaille dans l'atelier de son père, puis à Santa Maria del Fiore à Florence. On lui attribue la découverte de l'art de la niellure. Il fit une Paix (plaque de métal que le célébrant donne à baiser aux membres du clergé pendant les messes solennelles) que Vasari a considérée com ...  Lire la suite
FINI LÉONOR (1908-1996)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Peintre français, d'origine italienne, née à Buenos Aires. Après une enfance passée en Italie, à Trieste, Leonor Fini s'installe fort jeune à Paris. Elle participe en 1936 à l'exposition surréaliste de Londres, mais se refusera toujours à faire partie du mouvement. Dès cette époque, sa peinture présente un caractère narcissique à peine transposé d ...  Lire la suite
FINLAY IAN HAMILTON (1925-2006)

Écrit par :  Christophe DOMINO

L'artiste conceptuel britannique Ian Hamilton Finlay, né à Nassau (Bahamas) le 28 octobre 1925, présente une œuvre aux aspects multiples, dont plusieurs sont réunis sous l'apparence singulière d'un jardin : Little Sparta, son lieu de vie, à Stonypath, dans les Pentland Hills au sud de l'Écosse, non loin d'Édimbourg. Au croisement de l'avant-garde ...  Lire la suite
FISCHER JOHANN MICHAEL (1692-1766)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Le Bavarois Johann Michael Fischer fut l'un des architectes allemands les plus productifs et les plus originaux du xviiie siècle. Fils d'un maître maçon d'une petite bourgade proche de Ratisbonne, on le trouve à Munich en 1718, après qu'il eut travaillé en Moravie. Il s'établit définitivement dans cette ville, où il est maître ...  Lire la suite
FLANAGAN BARRY (1941-2009)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Le sculpteur britannique Barry Flanagan est célèbre pour ses lièvres malicieux et burlesques, réalisés en bronze, présents dans les musées et les espaces publics un peu partout dans le monde. On a tendance à oublier que le même artiste a joué, dans les années 1960, un rôle éminent au sein d'une communauté qui regroupait de jeunes plasticiens brita ...  Lire la suite
FLANDRIN HIPPOLYTE (1809-1864) & PAUL (1811-1902)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Faut-il croire Henri Delaroche qui saluait Flandrin, en 1859, dans la Revue des Deux Mondes, comme « le plus grand peintre religieux que la France ait vu naître depuis Lesueur » ? Il est vrai en tout cas qu'Hippolyte Flandrin a, sous la bannière de l'ingrisme, incarné en France une renaissance de l'art religieux, comparable à celles dont ...  Lire la suite
FLAXMAN JOHN (1755-1826)

Écrit par :  Jacques de CASO

L'Anglais John Flaxman fut à la fois un sculpteur et un dessinateur de grand talent. Son œuvre gravé, plus que sa sculpture, eut une action déterminante sur la formation et le rayonnement européen de l'esthétique néo-classique. Né dans le Yorkshire, John Flaxman a eu la carrière internationale typique des artistes à la fin du xviiie ...  Lire la suite
FLEURY LUCIEN (1928-2004)

Écrit par :  Universalis

Peintre français, Lucien Fleury aura participé à l'aventure singulière d'une création collective. Élève de Gromaire, lauréat du prix Fénéon en 1954, il expose à la première biennale de Paris en 1959, puis opte pour la voie de l'engagement. Vice-président du Salon de la jeune peinture de 1965 à 1971, il est parmi ceux qui animent, en 1968, l'Atelie ...  Lire la suite
FLOCON ALBERT (1909-1994)

Écrit par :  Joseph ABRAM

Graveur, peintre, géomètre et écrivain, Albert Flocon est l'un des grands intellectuels humanistes du xxe siècle. Né le 24 mai 1909 à Köpenick, près de Berlin, sous le nom d'Albert Menzel, il se passionne très tôt pour le dessin, le théâtre et la littérature. Son père, qui dirigeait une usine de compteurs à gaz à Döbeln, l'envo ...  Lire la suite
FLORIS CORNELIS (1514-1575) & FRANS (1516-1571)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Artistes flamands. Cornelis Floris fut un propagateur de l'italianisme dans le domaine de l'architecture et de la sculpture. On lui doit surtout l'hôtel de ville d'Anvers (1561) ; comme son frère Frans, Cornelis conserve, sous un vernis italien, une tradition flamande accusée. Frans Ier de Vrient, dit François Floris, petit-fils et fils ...  Lire la suite
FOLLOT PAUL (1877-1941)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Ébéniste et décorateur français, Paul Follot est un créateur dont les œuvres de style 1925 restent marquées par l'Art nouveau. Élève de Grasset, il garde de l'enseignement de son maître un goût pour les motifs et les sculptures dans le bois. Ces motifs stylisés, corbeilles de fleurs ou de fruits, exécutés généralement par Laurent Malclès, sont scu ...  Lire la suite
FOLON JEAN-MICHEL (1934-2005)

Écrit par :  Hervé GAUVILLE

Le plus aimable des dessinateurs était avant tout un enchanteur. En 1975, les téléspectateurs français découvrent sur Antenne 2 l'envol dans un ciel d'aquarelle d'un homme aux longs bras, vêtu d'un pardessus et coiffé d'un chapeau. Ce générique bouclait quotidiennement les programmes de la chaîne, et c'est à cette occasion qu'un large public fit l ...  Lire la suite
FONTANA CARLO (1634-1714)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Dans la Rome de la fin du xviie et du début du xviiie siècle, Carlo Fontana occupe une place qui n'est pas sans rappeler celle d'un Jules Hardouin-Mansart en France ; c'est l'autorité suprême en matière de monuments, le chef d'un atelier important, celui entre les mains de qui toutes les affaires passent. Né ...  Lire la suite
FONTANA DOMENICO (1543-1607)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Ingénieur et architecte, Domenico Fontana est probablement, avec Bernin, celui qui a le plus contribué à donner sa physionomie à la Rome moderne. Il était originaire du nord de l'Italie, de la région de Lugano. Vers sa vingtième année, on le trouve déjà établi à Rome où il passera la majeure partie de son existence. La chance de Domenico Fontana f ...  Lire la suite
FONTANA LAVINIA (1552-1614)

Écrit par :  Universalis

Liée à l'école maniériste, Lavinia Fontana fut l'une des plus importantes portraitistes de Bologne à la fin du xvie siècle. Elle fut aussi l'une des premières femmes à exécuter de grandes commandes publiques. Née à Bologne en 1552, Lavinia Fontana étudie la peinture maniériste auprès de son père, Prospero Fontana (1512 env.-159 ...  Lire la suite
FONTANA LUCIO (1899-1968)

Écrit par :  Hervé GAUVILLE

Un mot, à la fois simple et immense, résume ce que fut et ce que fit Lucio Fontana : espace. Le nom même de l'artiste italien évoque, de manière allusive, l'ouverture lumineuse que serait, par la grâce d'une traduction approximative, una Fontana di Luce, une fontaine de lumière. L'espace sera le thème presque unique de ses recherches arti ...  Lire la suite
FONTANAROSA LUCIEN (1912-1975)

Écrit par :  Marguerite NEVEUX

Peintre, lithographe, illustrateur, Lucien Fontanarosa est né à Paris de parents italiens. En 1932, il est refusé au concours d'entrée à l'École des beaux-arts, mais entre comme élève libre à l'atelier de Lucien Simon. En 1936, il obtient le premier grand prix de Rome. De 1937 à 1939, il séjourne à la villa Médicis et fait la connaissance d'André ...  Lire la suite
FOPPA VINCENZO (1427 env.-1515)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

On ignore tout de la première formation de Vincenzo Foppa, mais l'assertion de Vasari selon laquelle il aurait travaillé à Padoue, près de Mantegna, semble attestée par certains aspects de son style, sans que cet enseignement ait été déterminant. Le contact des Bellini, par contre, dut le confirmer dans son intuition personnelle de la lumière tona ...  Lire la suite
FORAIN JEAN-LOUIS (1852-1931)

Écrit par :  Cécile COUTIN, Nelly FEUERHAHN

Peintre, dessinateur, graveur, témoin de la Belle Époque comme de la Première Guerre mondiale, Jean-Louis Forain a connu une grande célébrité de son vivant. L'artiste, reconnu dès qu'il intègre la mouvance impressionniste, l'est plus encore par l'esprit caustique des dessins qu'il donne à une presse alors à son apogée. Né à Reims le 23 octobre 185 ...  Lire la suite
FOREST JEAN-CLAUDE (1930-1998)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Né le 11 septembre 1930 au Perreux (Val-de-Marne), Jean-Claude Forest débute dans la bande dessinée en 1949. Il reprend en 1955 le personnage de Charlot (inspiré par le vagabond des films de Chaplin, qui avait été dessiné de 1921 à 1939 par Raoul Thomen), puis en 1959 Bicot, une bande américaine (Winnie Winkle) créée en 1920 par ...  Lire la suite
FORMENT DAMIÁN (1475 env.-env. 1540)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Sculpteur espagnol, l'un des premiers convertis à la Renaissance, avec Diego Siloé et Bartolomé Ordóñez. Damián Forment devait se trouver à Florence à la fin du xve siècle, mais travaille à Valence vers 1500. En 1509, il transporte son atelier à Saragosse pour y exécuter plusieurs retables importants, en albâtre ou en bois. Le ...  Lire la suite
FORMIGÉ JEAN-CAMILLE (1845-1926)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Entré en 1869 au service d'architecture de la municipalité parisienne, Jean-Camille Formigé devient le chef d'agence de Ballu, reconstructeur de l'Hôtel de Ville après l'incendie de 1871, et lui succède en 1885. Également attaché au service des Monuments historiques, il restaure de nombreuses églises (Conques, Laval, Meaux). Les palais qu'il édifi ...  Lire la suite
FORTON LOUIS (1879-1934)

Écrit par :  Yves FRÉMION

En 1908, dans L'Épatant, il y eut une révolution. Trois personnages iconoclastes — les Pieds Nickelés — firent une apparition remarquée. Il s'agissait de trois clochards toujours prêts à faire un mauvais coup, mais sans aller pour autant jusqu'au vrai crime. Leurs actes se bornaient à la petite délinquance du débrouillard, aux ruses de l' ...  Lire la suite
FORTUNY MARIANO (1838-1874)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre, dessinateur et graveur, né à Reus en Catalogne. Orphelin très jeune, Mariano Fortuny y Marsal est élevé par son grand-père, qui l'initie au modelage de figurines en terre cuite. Après quelques années d'études à Barcelone, il obtient une pension de la Députation pour aller à Rome. En 1860, il est envoyé au Maroc rejoindre l'armée du généra ...  Lire la suite
FORTUNY MARIANO (1871-1949)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Célèbre surtout à travers ses créations de tissus et de robes, Mariano Fortuny est aussi un technicien et un artisan qui a exercé ses talents dans des domaines divers : de la peinture et de la photographie à la conception d'objets mécaniques et à la scénographie. Essentiellement autodidacte, cet inlassable chercheur (il dépose à Paris plus de ving ...  Lire la suite
FOSTER NORMAN (1935- )

Écrit par :  François CHASLIN

Souvent appelé high tech (de high technology), un courant très particulier de l'architecture contemporaine s'est développé, principalement en Grande-Bretagne, dans les années 1970. Il se distingue par la légèreté inaccoutumée de ses structures, l'élégance, le raffinement parfois un peu affecté ...  Lire la suite
FOUÉRÉ ADOLPHE JULIEN (1842-1910)

Écrit par :  José PIERRE

C'est à l'âge de quarante ans que l'abbé Fouéré, plus généralement désigné comme « l'ermite de Rothéneuf » ou « l'ancien recteur » par les autochtones, entreprend de sculpter les rochers du rivage de l'une des avancées du littoral breton entre l'estuaire de la Rance et la baie du Mont-Saint-Michel. Le thème qu'il choisit de traiter, c'est l'évocat ...  Lire la suite
FOUGERON ANDRÉ (1913-1998)

Écrit par :  Philippe BOUCHET

Le peintre André Fougeron trouve sa place dans l'histoire de l'art de l'immédiat après-guerre, précisément dans la chronique des années 1947-1953, lorsque le Parti communiste tente d'imposer un art social, au service de la classe ouvrière et de ses luttes, un art de propagande directement lié aux événements de la politique intérieure française : l ...  Lire la suite
FOUJITA LÉONARD ou FUJITA TSUGUHARU (1886-1968)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Artiste français d'origine japonaise. Peintre des chats, des petites filles, des jolies femmes, Foujita, ce personnage pittoresque de la bohème de Montparnasse puis du Tout-Paris, converti au catholicisme en grand tapage, a fait plus souvent l'objet de l'attention des échotiers que de celle des critiques d'art. Peintre authentique cependant, il fu ...  Lire la suite
FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

Écrit par :  Claude SCHAEFER

Jean Fouquet est le peintre français le plus illustre de la fin du Moyen Âge. On ne possède malheureusement qu'une fraction infime de ses œuvres. Mais que l'on puisse reconstituer assez aisément sa biographie et son œuvre prouve sa célébrité : on peut en effet tracer de Fouquet un portrait plus fidèle et plus complet que celui d'autres artistes de ...  Lire la suite
FOURNIER PIERRE SIMON, dit FOURNIER LE JEUNE (1712-1768)

Écrit par :  Michel MARION

Célèbre graveur et fondeur de caractères, Pierre Simon Fournier naquit à Paris dans une famille qui touchait de près à l'art typographique, puisque son père Jean-Claude fut le dernier directeur de la fonderie de Guillaume Le Bé que son frère aîné racheta. C'est d'ailleurs chez ce dernier que Fournier le Jeune commença sa carrière. Il apprit le des ...  Lire la suite
FRAGONARD ALEXANDRE ÉVARISTE (1780-1850)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Le fils de Jean Honoré Fragonard, sans participer au génie de son père, a su tenir une place non négligeable dans la peinture des premières décennies du xixe siècle, illustrant en particulier ce que l'on appelle le style troubadour. « Il fut élève de son père et de David, et malheureusement, il prit beaucoup plus au second maît ...  Lire la suite
FRAGONARD JEAN HONORÉ (1732-1806)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Une trop grande célébrité peut nuire à la gloire véritable. En effet, le nom de Fragonard n'est pas de ceux que l'on doit tirer de l'oubli ; sa réputation a toujours été grande, mais faussée par des malentendus. Fragonard passe communément pour un peintre galant et virtuose, l'incarnation parfaite, avec Boucher, du xviiie siècl ...  Lire la suite
FRANÇAIS FRANÇOIS LOUIS (1814-1897)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Né à Plombières-les-Bains, François Louis Français arriva en 1825 à Paris, où il travailla chez un libraire. Au bout de cinq ans, il put vivre de ses dessins, exécuta des vignettes sur bois pour des éditions de luxe et se fit un nom dans la lithographie. Élève de Corot, il exposa au Salon de 1857 son premier paysage, Une chanson sous les saule ...  Lire la suite
FRANCESCO DI GIORGIO MARTINI (1439-1502)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Près de son maître Vecchietta, Francesco di Giorgio apprit la peinture et la sculpture, qu'il pratiqua surtout au début de sa carrière, avant de se consacrer à l'architecture civile et militaire. Jusqu'en 1475, il dirigea un atelier de peinture, à Sienne, avec Neroccio di Bartolomeo. Il fut alors chargé de l'agrandissement de la basilique Saint-Fr ...  Lire la suite
FRANCHEVILLE PIERRE, dit PIETRO FRANCAVILLA (1553 env.-1615)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Originaire du nord de la France, Pierre Francheville apprit son métier de sculpteur à Florence auprès de Jean Bologne. Après avoir exécuté des copies d'antiques à Rome, il collabore avec son maître à Florence (statues à Santa Croce), à Pise (portes de la cathédrale) puis à Gênes : statues pour les Grimaldi, à San Francesco di Castelletto, et deux ...  Lire la suite
FRANCIS BACON (exposition)

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

La plus grande rétrospective consacrée à Francis Bacon –  depuis celles de Lugano et de la biennale de Venise, toutes deux présentées en 1993, un an après la mort du peintre (1909-1992) – rassemblait en 1996 au Musée national d'art moderne quatre-vingt-huit œuvres datées de 1933 à 1990. Elle eut le même effet de révélation pour le public que la rét ...  Lire la suite
FRANCKEN FRANS II, dit LE JEUNE (1581-1642)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Le plus grand des Francken, Frans II ou le Jeune, fils de Frans I, neveu de Hieronymus et d'Ambrosius I, se partagea entre la grande peinture d'autel et le petit tableau de cabinet (souvent peint sur bois ou sur cuivre). Jusqu'en 1616 au moins, il signe généralement De Jon F. Franck (De Jonge signifie le jeune) pour se distinguer de son père, qui ...  Lire la suite
FRANCKEN LES

Écrit par :  Jacques FOUCART

Importante dynastie de peintres anversois des xvie et xviie siècles. Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvie siècle le même courant conservateur et académique de grande peinture religieuse qu ...  Lire la suite
FRANÇOIS ANDRÉ (1915-2005)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

« De tout temps, j'ai été une espèce de Janus à trois visages : la peinture (avec un P très majuscule), le graphisme (avec comme dieu Cassandre), puis la presse, les contemplant à tour de rôle selon l'opportunité, l'humeur, la nécessité [...]. Puis de plus en plus peintre, espérant que les trois profils [...] se superposent pour former un seul vis ...  Lire la suite
FRANQUIN ANDRÉ (1924-1997)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Comme l'autre grand nom de la bande dessinée belge, Hergé, c'est dans la commune bruxelloise d'Etterbeek qu'est né André Franquin, le 3 janvier 1924. Il est engagé en 1944 par un studio de dessins animés, où il fait la connaissance de Morris et Peyo, les futurs créateurs, respectivement, de Lucky Luke et des Schtroumpfs. Grâce à ...  Lire la suite
FRATELLINI LES

Écrit par :  Pierre ÉTAIX, Annie FRATELLINI

À l'origine, les Fratellini étaient quatre frères : Louis (Florence, 1868-Varsovie, 1909) ; Paul (Catane, 1877-Le Perreux-sur-Marne, 1940) ; François (Paris, 1879-1951) et Albert (Moscou, 1885-Épinay, 1961). À partir de 1894, les aînés travaillèrent ensemble : Louis comme clown et Paul comme auguste ; ils exécutaient ce que l'on appelle en terme d ...  Lire la suite
FRED (1931-2013)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Othon Aristides est né à Paris le 5 mars 1931 de parents d'origine grecque. Il débute comme dessinateur humoristique, sous le pseudonyme de Fred, en plaçant des dessins dans Ici-Paris, Le HérissonFrance-Dimanche, Punch ou le New Yorker. Il rencontre Cavanna, avec qui il participe au lancement de la revue satirique  ...  Lire la suite
FRÉDÉRIC DE COLOGNE (actif entre 1160 et 1180)

Écrit par :  Anton von EUW

Orfèvre colonais, désigné de manière hypothétique, Frédéric de Cologne est le successeur d'Eilbertus Coloniensis, et le chef de l'atelier d'orfèvrerie de Saint-Pantaléon de Cologne. En se fondant, d'une part, sur l'existence de deux plaquettes d'émail représentant un FREDERICVS et un HERLIVVS PRIOR sur le socle de la châsse de saint Maurin, qui pr ...  Lire la suite
FRÉDÉRIC LÉON (1856-1940)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Le peintre Léon Frédéric est l'un des représentants les plus marquants de l'école symboliste belge. Il n'est pas rare pourtant de le voir classé parmi les épigones du « réalisme » ; mais l'ambiguïté apparente de cette situation n'en est que plus caractéristique. Il suit à l'académie de Bruxelles les cours de Jean Portaels, mais un voyage en Italie ...  Lire la suite
FRÉMIET EMMANUEL (1824-1910)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur français. Emmanuel Frémiet ne reçut pas sa formation artistique à l'École des beaux-arts : avec Rodin et Dalou, il fut en effet l'un des sculpteurs importants du xixe siècle dont l'éducation eut lieu à la « Petite École » (école spéciale de dessin). Il se perfectionna ensuite dans l'atelier de son oncle Rude. Élu à l' ...  Lire la suite
FRÉMINET MARTIN (1567-1619)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à Paris, Martin Fréminet est formé par son père, Médéric Fréminet, médiocre peintre, dans un milieu artistique pénétré d'influences bellifontaines. Vers 1587-1588, Fréminet se rend à Rome, où il se lie avec le cavalier d'Arpin. Il est vite célèbre, mais on ne connaît rien de son œuvre de cette époque si ce n'est par des gravures de son ami Phil ...  Lire la suite
FREUD LUCIAN (1922-2011)

Écrit par :  Paul-Louis RINUY

Né en 1922, le peintre Lucian Freud s'est imposé comme une figure singulière dans l'art contemporain, tant il a poursuivi une œuvre anachronique et originale, à rebours des modes et des avant-gardes successives. Ses portraits s'inscrivent dans la tradition des plus grandes époques de l'art pictural tout en étant travaillés par un sens radicalement ...  Lire la suite
FRIEDRICH CASPAR DAVID (1774-1840)

Écrit par :  Julie RAMOS

Selon le sculpteur David d'Angers, le peintre allemand Caspar David Friedrich (1774-1840) aurait inventé la « tragédie du paysage ». Cette formule peut en effet s'appliquer à l'une des œuvres majeures de l'artiste : Le Moine au bord de la mer (1808-1810, Nationalgalerie, Berlin) qui représente une figure solitaire minuscule méditant devan ...  Lire la suite
FRIESZ OTHON (1879-1949)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Né au Havre, Othon Friesz fut, en compagnie de Raoul Dufy dont il restera l'ami, élève du peintre local Charles Lhuillier, auprès de qui il prit le goût du dessin. À Paris, il préfère la fréquentation du Louvre aux leçons du peintre académique Léon Bonnat, et adhère rapidement à l'esthétique fauve, qui se manifeste dans ses œuvres peintes à Anvers ...  Lire la suite
FRÖLICH LORENS (1820-1908)

Écrit par :  Laura NOESSER

Peintre et dessinateur, Lorens Frölich, de nationalité danoise, vient se fixer à Paris de 1857 (où il fréquente l'atelier de Thomas Couture) à 1877, date à laquelle il retourne à Copenhague pour enseigner à l'Académie des beaux-arts. À Paris, il trouve sa voie d'illustrateur grâce à l'éditeur Hetzel, séduit d'emblée par la qualité de ses croquis d ...  Lire la suite
FROMANGER GÉRARD (1939- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Jacques Prévert révéla Gérard Fromanger à Paris en 1965 en le présentant par un texte d'introduction à une exposition collective à la galerie Maeght (« Gérard Fromanger », in Derrière le miroir). Il a célébré ensuite sa peinture par le texte qu'il lui consacra en 1971 (Gérard Fromanger boulevard des Italiens, par Jacques Prévert ...  Lire la suite
FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son aînée, qui se marie en 1834. Continuant ses études dans la ...  Lire la suite
FROMENT NICOLAS (connu de 1461 à 1486)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Né à Uzès, puis fixé en Provence, peintre en titre du roi René, Nicolas Froment a dû se former en Flandre vers 1460, car il restera toute sa carrière fidèle à la manière et aux formules de l'art flamand dont son mécène était fervent amateur, mais qu'il réinterprète selon son tempérament méridional et dans une technique moins raffinée. Trois œuvres ...  Lire la suite
FRUEAUF LE JEUNE RUELAND (1470 env.-apr. 1545)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, fils de Rueland Frueauf le Vieux. Peu avant 1497, Rueland Frueauf devient bourgeois de Passau, où il est encore signalé en 1505, 1533 et 1545 ; mais toutes les œuvres qui nous sont parvenues datent de 1496 à 1508, et l'on ignore tout de sa production postérieure. Il s'agit d'une Crucifixion (1496), des panneaux de volets ...  Lire la suite
FRUEAUF LE VIEUX RUELAND (1440 ou 1450-1507)

Écrit par :  Pierre VAISSE

On suppose que ce peintre allemand est né à Obernberg, sur l'Inn, dans une famille qui vivait du commerce du sel. Cette origine géographique et familiale explique ses liens avec Passau et Salzbourg. C'est dans cette dernière ville qu'il semble s'être formé, avant d'entreprendre un tour de compagnonnage qui dut le mettre en contact avec la peinture ...  Lire la suite
FUKSAS MASSIMILIANO (1944- )

Écrit par :  Francis RAMBERT

Né en 1944 à Rome, Massimiliano Fuksas a reçu une formation de peintre avant d'embrasser la carrière d'architecte. C'est auprès de Giorgio De Chirico qu'il s'initie à la couleur, qui sera une composante importante de son œuvre. Marqué par le maître de la peinture métaphysique, Fuksas mènera de front une activité de peintre et son métier d'architec ...  Lire la suite
FÜSSLI JOHANN HEINRICH, FUSELI ou FUSELY HENRY (1741-1825)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Deux hommes ont coexisté en bonne intelligence dans la personnalité d'Heinrich Füssli. Descendant d'un graveur zurichois du xviie siècle qui avait imité avec succès Callot, fils d'un érudit qui pratiquait en amateur la peinture et entretint une longue correspondance avec Winckelmann, le jeune Füssli se brouilla cependant très v ...  Lire la suite
FYT JAN (1611-1661)

Écrit par :  Jacques FOUCART

D'abord apprenti chez l'obscur Jans Van den Berch en 1622, Jan Fyt semble bien avoir été l'élève de Snyders, même s'il manque pour l'affirmer de manière absolue une preuve documentaire ; en tout cas, Snyders aida financièrement la mère du jeune Fyt en 1629, alors que ce dernier devenait maître de la guilde d'Anvers, et encore en 1631. À Snyders il ...  Lire la suite
GABRIEL ANGE JACQUES (1698-1782)

Écrit par :  Michel GALLET

Si l'un des mérites principaux de l'architecture réside en l'adaptation raisonnée de l'édifice à sa destination et à son site, l'œuvre d'Ange Jacques Gabriel peut être tenue pour exemplaire. La place Louis-XV, l'École militaire, les résidences royales, l'Opéra de Versailles ont proposé à cet architecte français autant de programmes divers qu'il fa ...  Lire la suite
GABRIEL JACQUES III JULES (1667-1742)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, père de l'illustre Ange Jacques, l'architecte Jacques Gabriel est communément désigné sous le nom de Jacques III et par certains historiens sous celui de Jacques V. Il accomplit une carrière rapide et brillante : contrôleur des Bâtiments du roi en 1687, membre de l'Académie d'architecture en 1699, premier ...  Lire la suite
GADDI TADDEO (1300 env.-env. 1366)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Parmi les continuateurs de Giotto dont il fut le disciple et le collaborateur pendant vingt-quatre ans, Taddeo Gaddi est sans doute le plus notable et il fut assurément le plus célèbre en son temps : un document antérieur à 1350 le mentionne en tête des peintres florentins de l'époque, avant Orcagna, Nardo di Cione et Stefano Fiorentino. Cinquante ...  Lire la suite
GAGINI ou GAGGINI LES (XVe-XVIe s.)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Famille de sculpteurs originaires de Bissone (Tessin), actifs à Gênes, à Naples et en Sicile dans la seconde moitié du xve siècle (Giovanni d'Andrea est signalé de 1460 à 1491 à Gênes, notamment pour ses travaux au palais Doria en 1468). Domenico Gagini est la figure la plus intéressante. Né vers 1425, il travaille, entre 1448 ...  Lire la suite
GAINSBOROUGH THOMAS (1727-1788)

Écrit par :  Jacques CARRÉ

Contemporain et rival de Reynolds, Gainsborough a connu le succès grâce à ses portraits. Son extraordinaire aptitude à saisir la ressemblance, sa virtuosité dans le rendu des étoffes et le traitement de l'arrière-plan, l'élégance formelle de la composition ont été vite appréciées à Bath, puis à Londres, et ont fait sa réputation depuis lors. Pourt ...  Lire la suite
GALLÉ ÉMILE (1846-1904)

Écrit par :  Jeanne GIACOMOTTI

Né à Nancy où son père possédait une gobeleterie, Émile Gallé fonde une école d'art appliqué à l'industrie, célèbre sous le nom d'École de Nancy, qui a joué un rôle prépondérant dans la diffusion du « style 1900 ». De 1862 à 1866, Émile Gallé séjourne en Allemagne et fait son apprentissage de verrier dans les fabriques de Meisenthal. En 1870, il c ...  Lire la suite
GALLEGO FERNANDO (1440 env.-apr. 1507)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Peintre espagnol, Fernando Gallego illustre un phénomène artistique marquant : ce qui peut sembler une colonisation de la Castille par la peinture flamande au xve siècle. On en trouvera les raisons dans les relations économiques existant entre les deux pays, ainsi que dans la constitution de riches collections flamandes par les ...  Lire la suite
GARDELLA IGNAZIO (1905-1999)

Écrit par :  Marilù CANTELLI

« J'étais fasciné par la confiance des rationalistes à pouvoir donner une nouvelle forme au monde entier, en même temps j'étais effrayé par l'idéologie de la machine. » Ces propos confiés peu de temps avant sa mort par Ignazio Gardella à Antonio Monestiroli révèlent les positions doctrinaires de l'architecte italien au terme d'une longue carrière. ...  Lire la suite
GARGALLO PABLO (1881-1934)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Aragonais de naissance, c'est à Barcelone que se forme ce sculpteur qui fréquente Picasso et les jeunes intellectuels du cabaret Els Quatre Gats. Tout en collaborant à des œuvres architecturales dans le goût modern style qui domine alors, Pablo Gargallo exécute quelques sculptures en marbre et en pierre qui témoignent d'un traditionalisme ...  Lire la suite
GARNETT ANGELICA (1918-2012)

Écrit par :  Universalis

Écrivain et peintre britannique, Angelica Garnett fut la dernière représentante du groupe de Bloomsbury, qui réunissait du début du xxe siècle et jusqu'à la Seconde Guerre mondiale de nombreux artistes et intellectuels britanniques, parmi lesquels Virginia et Leonard Woolf, Roger Fry, J. M. Keynes, Lytton Strachey, Roger Fry... ...  Lire la suite
GARNIER CHARLES (1825-1898)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Après avoir remporté le grand prix de Rome en 1848, Charles Garnier voyage pendant cinq ans en Italie, puis en Grèce, pour y connaître mieux l'architecture antique, classique et baroque. De retour à Paris à l'époque où Lefuel construisait le nouveau Louvre, il travaille un peu avec Viollet-le-Duc. Mais l'éclectisme de Garnier ne pouvait s'accommod ...  Lire la suite
GARNIER TONY (1869-1948)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Bien plus célèbre pour son projet de cité industrielle que pour ses quelques réalisations, Tony Garnier est un extraordinaire précurseur ; il est le premier grand urbaniste moderne. Ses propositions seront reprises, analysées, critiquées par tous les architectes des années vingt. Né dans un quartier populaire de Lyon, Garnier fait ses études dans ...  Lire la suite
GAROUSTE ÉLISABETH (1949- ) et BONETTI MATTIA (1953- )

Écrit par :  Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER

Décorateurs et designers français, Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti produisent une œuvre commune depuis 1980. Épouse du peintre Gérard Garouste, Élisabeth Rochline est née à Paris, en 1949, au sein d'une famille d'immigrés russes. Après ses études secondaires, elle entre à l'école Camondo pour y étudier l'architecture d'intérieur. Avant son as ...  Lire la suite
GAROUSTE GÉRARD (1946- )

Écrit par :  Jacinto LAGEIRA

Parcours singulier que celui de Gérard Garouste, né à Paris en 1946. Peintre avant tout, mais aussi sculpteur et graveur, il se situe hors des courants et des modes artistiques par un travail souvent en décalage avec les pratiques artistiques dominantes, mais dont la puissance sémantique et formelle est aujourd'hui enfin reconnue. Si l'originalité ...  Lire la suite
GASIOROWSKI GÉRARD (1930-1986)

Écrit par :  Élisabeth LEBOVICI

Figure marginale et solitaire, qui se condamna, à certains moments de son histoire, à la réclusion ou à la disparition, Gérard Gasiorowski, né à Paris, n'a cessé de vouloir vivre la peinture — s'y engloutir — et, en même temps, de s'en détacher. Composée de séries, son œuvre apparaît comme autant d'effets de ce « paradoxe du peintre », comme autan ...  Lire la suite
GASSIER HENRI-PAUL (1883-1951)

Écrit par :  Marc THIVOLET

L'activité de caricaturiste de H.-P. Gassier coïncide, paradoxalement, avec la perte de l'influence de la caricature dans la presse du xxe siècle. Bien qu'il ait commencé sa carrière de dessinateur à l'Humanité alors que Jean Jaurès en était encore le directeur, son talent ne trouve vraiment l'occasion de s'épanouir qu ...  Lire la suite
GASTINES JEAN DE (1957- )

Écrit par :  Eve ROY

Architecte de l'art de vivre et du bien-être, Jean de Gastines est né en 1957 à Casablanca (Maroc). Après des études d'économie et d'histoire à la Sorbonne (1978), il s'inscrit à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, où il s'intéresse au cinéma avant de s'orienter finalement vers l'architecture. En 1980, en tant que responsable des ...  Lire la suite
GAUDÍ ANTONIO (1852-1926)

Écrit par :  Pierre GRANVEAUD

Les nombreuses interprétations de l'œuvre de Gaudí donnent de celle-ci une image extrêmement mouvante et variée. On dit de Gaudí qu'il est le plus grand architecte de l'Art nouveau, le créateur d'une architecture fantastique, un pâle imitateur de l'art gothique, le précurseur de l'architecture moderne, l'inventeur du « plan libre », etc. Qu'en est ...  Lire la suite
GAUDIER dit GAUDIER-BRZESKA HENRI (1891-1915)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Né près d'Orléans, ce sculpteur français est cependant beaucoup plus connu en Angleterre où s'est déroulée sa courte carrière. Les parents d'Henri Gaudier le destinent à une carrière commerciale et des bourses le conduisent en Angleterre (1906 et 1908) et en Allemagne (1909). Ses tendances artistiques se manifestent très tôt et il semble avoir tou ...  Lire la suite
GAUDIN HENRI (1933- )

Écrit par :  François CHASLIN

Doyen d'une génération d'architectes qui s'affirma au cours des années 1980, Henri Gaudin en est aussi l'une des figures les plus solitaires. Il n'a guère fait école et ne l'a pas cherché, développant un style propre et une réflexion nourrie d'histoire, de philosophie et de sensibilité aux sites, sans cesse travaillée par le dessin. Né en 1933 à P ...  Lire la suite
GAUDREAUX ANTOINE ROBERT (1680 env.-1751)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

La célébrité de Gaudreaux vient surtout d'avoir été, de 1726 à sa mort, ébéniste du Garde-Meuble de la Couronne. Ses œuvres ne sont pas estampillées, mais certaines peuvent être identifiées grâce aux archives du Garde-Meuble. Quelques meubles conservés, la commode de la chambre à coucher de Louis XV à Versailles (1739), dont les bronzes sont signé ...  Lire la suite
GAUGUIN PAUL (1848-1903)

Écrit par :  Philippe VERDIER

Peintre maudit et martyr, Gauguin fut consacré comme l'initiateur de la peinture moderne à l'exposition du centenaire à l'Orangerie en 1949. Une partie de l'œuvre, les sculptures et les céramiques, reste encore dans le cône d'ombre projeté par le rayonnement du peintre. La personnalité de Gauguin renforce le message de ses créations, car il fut l' ...  Lire la suite
GAVARNI SULPICE GUILLAUME CHEVALIER dit PAUL (1804-1866)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

« Je vais à la bibliothèque en partant pour le bal de l'Opéra », remarque le dessinateur et le lithographe Sulpice Guillaume Chevalier, dit Gavarni. Cela n'est pas une simple boutade ; la désinvolture de vie que ce mot suppose définit bien le caractère de l'homme et de son œuvre. Ce séduisant romantique est, comme d'autres petits maîtres français, ...  Lire la suite
GÉBÉ GEORGES BLONDEAUX dit (1929-2004)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Journaliste et dessinateur d'humour dans la presse satirique, Georges Blondeaux, né le 9 juillet 1929 à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, est fils unique. En 1945, à l'École normale d'instituteurs de Versailles, il échoue au baccalauréat. Deux ans plus tard, il entre à la S.N.C.F. comme dessinateur industriel, et prépare seul l'exame ...  Lire la suite
GEHRY FRANK O. (1929- )

Écrit par :  Simon TEXIER, Universalis

En quête de textures nouvelles, de structures libres et complexes, la démarche de Frank Owen Gehry s'affranchit des conventions et s'affirme volontiers comme active, voir joueuse. Ainsi, ses constructions s'apparentent souvent à la sculpture. L'innovante juxtaposition des volumes, la diversité des matières et des couleurs lui ont permis d'acquérir ...  Lire la suite
GELA PEINTRE DE (fin ~VIe-1er quart ~Ve s.)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Une fois inventée, vers ~ 530, vraisemblablement par le Peintre d'Andokidès, la technique dite de la (ou des) figure(s) rouge(s), la céramique attique à figures noires ne disparaît pas pour autant : pendant plus d'un demi-siècle encore, de nombreux peintres vont continuer à utiliser le procédé traditionnel, certains avec talent, comme le Peintre d ...  Lire la suite
GENTILESCHI ARTEMISIA (1593-vers 1654)

Écrit par :  Milovan STANIC

L'œuvre et la carrière de peintre d'Artemisia Gentileschi (1593-vers 1654) sont attentivement étudiés depuis les travaux pionniers du début du xxe siècle de Roberto Longhi, celui-là même qui, le premier, avait établi la filiation de la peinture d'Artemisia avec celle du Caravage. Ces études ont évolué, et d'une manière tout à f ...  Lire la suite
GENTILESCHI ORAZIO (1563-1639)

Écrit par :  Universalis

Peintre italien baroque né en 1563 à Pise, mort vers 1639 à Londres. Orazio Gentileschi, de son vrai nom Orazio Lomi, étudie tout d'abord la peinture avec son demi-frère, Aurelio Lomi. Vers 1585, il se rend à Rome où, entre 1590 et 1600, en compagnie du peintre paysagiste Agostino Tassi, il peint des fresques pour les basiliques Sainte-Marie-Majeu ...  Lire la suite
GEOFFROY HENRI JULES JEAN (1853-1924)

Écrit par :  Laura NOESSER

Peintre et illustrateur, né à Marennes, mort à Paris où son épitaphe au cimetière de Pantin précise qu'il était le « peintre des enfants et des humbles ». Humble et laborieux, il l'était lui-même, vivant au milieu des gens du faubourg qui lui servaient de modèles. Après avoir suivi les cours de gravure et de lithographie d'Eugène Levasseur, Geoffr ...  Lire la suite
GEORGES DE LA TOUR (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

En 1972, une mémorable exposition tenue à l'Orangerie des Tuileries a fait connaître à un large public l'envergure de Georges de La Tour (1593-1652), redécouvert depuis à peine une soixantaine d'années. Les relations du peintre avec le milieu artistique lorrain, si actif à son époque, ont été abordées en 1992, lors des manifestations célébrant le ...  Lire la suite
GÉRARD DE SAINT-JEAN, néerl. GEERTGEN TOT SINT JANS (1460-1465 env.-env. 1490-1495)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Le principal « primitif » néerlandais du xve siècle, à la fois par une célébrité dont témoigne Van Mander qui admirait fort ce peintre génial mort à vingt-huit ans et par la qualité de son art tendre et chargé d'émotions aux couleurs raffinées ; art d'une plasticité forte mais apaisée, et d'une silencieuse discrétion déja toute ...  Lire la suite
GÉRARD FRANÇOIS baron (1770-1837)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Peintre d'histoire et portraitiste dont l'activité et la faveur s'étendent de la Révolution à la Restauration, qui lui confère le titre de baron, François Gérard est né à Rome, où son père est l'intendant du cardinal de Bernis, ambassadeur de France auprès du Saint-Siège. Venu à Paris à l'âge de douze ans, il est d'abord l'élève de Pajou et de Bre ...  Lire la suite
GERHARD HUBERT (1540 env.-1620)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Un document, daté de 1605, qui précise que le sculpteur Hubert Gerhard (ou Rupprecht Erhardi), originaire de Hollande, était alors un homme déjà âgé, a permis de fixer la date de sa naissance peu avant le milieu du siècle précédent. Il est presque certain qu'il avait fait dans sa jeunesse le voyage d'Italie, tant son art semble un reflet direct de ...  Lire la suite
GERHARD RICHTER, PANORAMA (exposition)

Écrit par :  Erik VERHAGEN

Après la Tate Modern de Londres et la Nationalgalerie de Berlin, c'est au tour du Centre Georges-Pompidou à Paris (du 6 juin au 24 septembre 2012) de fêter les quatre-vingts ans de Gerhard Richter. Considéré comme le plus important peintre contemporain en activité, toutes générations confondues, l'artiste n'avait pas fait l'objet d'une grande rétr ...  Lire la suite
GÉRICAULT, LA FOLIE D'UN MONDE (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Depuis la mémorable rétrospective de 1991 au Grand Palais, à Paris, due principalement à Régis Michel, conservateur au Louvre, il n'y avait pas eu en France de grande exposition consacrée à Géricault – hormis, en 1997, la présentation par l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris du très riche fonds de dessins et d'estampes appartenant à ...  Lire la suite
GÉRICAULT THÉODORE (1791-1824)

Écrit par :  Henri ZERNER

Géricault, autant qu'Ingres, est, en France, aux origines de l'art moderne. Mort jeune à la fin d'une vie passionnée, ce peintre est de ceux qui incarnent le plus purement l'art romantique dans ce pays. Il est vrai qu'il avait un sentiment particulièrement profond de l'art antique, mais cela n'est pas contradictoire comme on l'a prétendu parfois, ...  Lire la suite
GERMAIN THOMAS (1673-1748)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Fils d'un orfèvre du roi, Pierre Germain (1647-1684), Thomas doit aux leçons des peintres Boullongne et à la protection de Louvois une formation très complète. En 1688, il est en effet envoyé à Rome où il étudie l'architecture et la sculpture. Ses études des monuments antiques et des églises romaines tempèrent d'un certain classicisme une nature p ...  Lire la suite
GÉRÔME JEAN LÉON (1824-1904)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Les honneurs dont a été couvert Gérôme, sa célébrité contrastent avec la défaveur qui suivit bientôt une carrière tard prolongée. Son hostilité à l'impressionnisme (il proteste en vain, en 1884, contre l'exposition Manet à l'École des beaux-arts où il professe, mène campagne en 1894-1895 contre le legs Caillebotte) devait assimiler à un « pompier  ...  Lire la suite
GERVY YVES (1908-1998)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Né à Blaye (Gironde) le 12 mai 1908, Yves Desdemaines-Hugon commence sa carrière de dessinateur en 1926, et adopte en 1930 le pseudonyme de Gervy, anagramme des premières lettres de son prénom et de celui de sa future épouse (Germaine Desroches, qui sera aussi sa coloriste). Après avoir fait preuve dans les années 1930 d'un grand éclectisme (dessi ...  Lire la suite
GETTE PAUL-ARMAND (1927- )

Écrit par :  Béatrice PARENT

Depuis 1959, Paul-Armand Gette poursuit une démarche singulière, irritante, radicalement à l'écart de toute tendance artistique précise, aux confins de la science et de l'art, de la peinture, de la photographie et de la sculpture, du son, du texte et de l'image. Gette, né en 1927 à Lyon, garde un regard disponible, un regard de botaniste, qu'il po ...  Lire la suite
GHIBERTI LORENZO (1378 ou 1381-1455)

Écrit par :  Pascal DUBOURG-GLATIGNY

Formé dans l'atelier florentin de son beau-père, l'orfèvre Bartolo di Michele (Bartoluccio), Lorenzo di Cione Ghiberti poursuivit son apprentissage en tant que peintre et sculpteur dans les Marches avant de revenir à Florence sa ville natale, vers l'âge de vingt ans, pour participer au concours de la deuxième porte du baptistère de la cathédrale. ...  Lire la suite
GHIRLANDAIO DOMENICO DI TOMMASO BIGORDI dit (1449-1494)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Les premières œuvres du peintre florentin Domenico Ghirlandaio montrent l'influence de Verrocchio, qui l'avait précédé chez leur maître commun, Baldovinetti. Ainsi La Vierge à l'Enfant de Ghirlandaio, conservée à la National Gallery de Washington, est proche, à bien des égards, de celle de Verrocchio qui appartient au musée de Berlin (str ...  Lire la suite
GIACOMETTI ALBERTO (1901-1966)

Écrit par :  Jean CLAIR

Peu de destins plus singuliers, dans l'histoire de l'art contemporain, que celui du sculpteur suisse Alberto Giacometti. Célèbre dans les années trente, fêté par les surréalistes, présent au sommaire de toutes les revues d'avant-garde, il semble s'effacer de la scène artistique à partir de la Seconde Guerre mondiale, car il apparaît comme à contre ...  Lire la suite
GIACOMETTI DIEGO (1902-1985)

Écrit par :  Michael BRENSON

Durant la plus grande partie de sa vie, Diego Giacometti fut connu comme l'« autre » Giacometti, le frère désintéressé et indispensable du sculpteur Alberto Giacometti. Diego était l'associé d'Alberto, son assistant, son confident et son modèle. Il fabriquait les armatures des sculptures de son frère, veillait à la fonte des bronzes et appliquait ...  Lire la suite
GIBBS JAMES (1682-1754)

Écrit par :  Monique MOSSER

Parmi les architectes anglais de son temps, James Gibbs est l'un des moins soumis à la stricte observance des canons palladiens. Moins inspiré que Nicholas Hawksmoor, il sait cependant élaborer un style très personnel qui se réfère à la fois à la grande tradition locale de Wren et aux exemples de l'architecture italienne des xvie ...  Lire la suite
GID RAYMOND (1905-2000)

Écrit par :  Pascal FULACHER

L'affichiste Raymond Gid est né à Paris en 1905. Fils d'un ingénieur de l'École centrale, il suit d'abord une formation d'architecte à l'école des Beaux-Arts, mais il n'exercera jamais ce métier. Il préfère le dessin : croquis humoristiques et caricatures sont ses genres de prédilection. En 1930, Raymond Gid fait la connaissance de Guy Lévis-Mano ...  Lire la suite
GIGOUX JEAN-FRANÇOIS (1806-1894)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

Élève de Gros, le peintre Jean-François Gigoux fut aussi un lithographe célèbre et le pionnier de l'illustration romantique ; dans son atelier, il forma de nombreux disciples, qui comprirent la leçon d'une double carrière : de peintre au Salon, d'illustrateur dans la presse et le livre. Gigoux est en effet l'un des premiers artistes à avoir pris c ...  Lire la suite
GILBERT ALFRED (1854-1934)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur anglais au talent très personnel, Alfred Gilbert sut enrichir la sculpture des particularités thématiques et stylistiques propres au mouvement des Arts décoratifs tout-puissant en Angleterre à la fin du xixe siècle. L'œuvre de Gilbert est d'autant plus remarquable qu'elle s'inscrit dans la production d'une génération ...  Lire la suite
GILBERT ET GEORGE GILBERT PROESCH (1943- ) et GEORGE PASSMORE (1942- ), dits

Écrit par :  Bernard MARCADÉ, Universalis

Les artistes britanniques Gilbert & George forment assurément le couple le plus emblématique de la scène artistique contemporaine internationale. En se définissant, dès la fin des années 1960, comme « sculptures vivantes », ils situaient d'emblée leur démarche sous le signe d'une réconciliation de l'art et de la vie. Après avoir réalisé de nom ...  Lire la suite
GILBERT & GEORGE (exposition)

Écrit par :  Françoise NYFFENEGGER-NINGHETTO

« Il est bien que nous soyons présents dans les œuvres pour rappeler au spectateur qu'il ne s'agit pas de simples œuvres d'art aussi ennuyeuses que les autres, d'expériences esthétiques. C'est nous qui nous adressons à eux. » Cette nécessité d'être dans les œuvres – leur manière de faire un art qui parle de la vie et non un art qui parle de l'art  ...  Lire la suite
GILIOLI ÉMILE (1911-1977)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Né à Paris, le sculpteur Émile Gilioli est d'origine italienne. Fasciné très jeune par le travail des matériaux, par le pouvoir du dessin, et parfaitement conscient de sa vocation, il a reçu une formation extrêmement complète. Artisanale d'abord, chez le forgeron de Reggiolo, dans la province d'Émilie, où il passe une partie de son enfance et son ...  Lire la suite
GILL LOUIS ANDRÉ GOSSET DE GUINES dit ANDRÉ (1840-1885)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre et dessinateur français. On doit à André Gill quelques peintures (certaines figurèrent au Salon entre 1875 et 1884, par exemple L'Homme ivre au Salon de 1880) et surtout une énorme production de caricatures, publiées notamment dans Le CharivariLe Hanneton et surtout La Lune (1868-1876), L'Éclipse ...  Lire la suite
GILLOT CLAUDE (1673-1722)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Avoir été le maître d'un très grand artiste peut notablement desservir une réputation : tel est le cas de Claude Gillot que l'on ne connaît plus guère que pour son association avec Watteau. Gillot était né à Langres, dans une famille de peintres ; sa biographie est mal connue, et on ne sait pas à quelle date il s'installa à Paris. Il fut reçu à l' ...  Lire la suite
GILLRAY JAMES (1757-1815)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

« Lorsqu'apparaît à la devanture un nouveau dessin, l'enthousiasme est indescriptible. C'est absolument fou. Il faut se frayer un chemin dans la foule avec les poings », ainsi s'exprimait, dans une lettre datée de 1802, un émigré français à Londres à propos du dessinateur satirique anglais James Gillray. On doit, sans doute, tenir compte de l'hype ...  Lire la suite
GILLY DAVID (1748-1808) & FRIEDRICH (1772-1800)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Architectes allemands, descendants de huguenots, David Gilly et son fils Friedrich introduisirent et développèrent en Prusse les principes d'un néo-classicisme rigoureux puisé à la source de la Grèce antique. David, directeur des travaux de Poméranie (1779) donne les plans des ports de Swinemünde et de Kolberg, les plans d'une église et d'un pont ...  Lire la suite
GIORDANO LUCA (1632-1705)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

L'influence des caravagesques napolitains et celle de Ribera, qui inspire jusqu'au pastiche les premiers dessins de Luca Giordano, ne sont qu'une étape rapidement franchie par cet artiste fougueux, à l'imagination foisonnante, au tempérament passionné. Venu très jeune à Rome, il copie les maîtres (notamment les dessins de Cambiaso) avec une virtuo ...  Lire la suite
GIORGIONE (1477-1510)

Écrit par :  Terisio PIGNATTI

Dans la Venise des toutes premières années du Cinquecento, Giorgione occupe avec Giovanni Bellini une place de premier plan. La peinture de la Renaissance en est à son aube avec Bellini ; sa maturité est préfigurée par Giorgione. Très connu durant sa brève activité – moins d'une décennie, entre 1500 et 1510 –, Giorgione a été célébré par la littér ...  Lire la suite
GIOTTO (1266 env.-1337)

Écrit par :  Daniel RUSSO

Au chant XI de son Purgatoire, Dante fait dire vers 1320 à Oderisi da Gubbio, enlumineur à Paris, que Giotto avait éclipsé Cimabue, comme en poésie le Florentin Guido Cavalcanti l'avait fait du Bolognais Guido Guinizelli. Pour Boccace, la peinture de Giotto n'égaie pas seulement les yeux des ignorants, mais réjouit aussi l'esprit des sava ...  Lire la suite
GIOVANNI DA MILANO GIOVANNI DA CAVERSACCIO dit (actif entre 1346 et 1369)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Originaire de Caversaccio, près de Côme, Giovanni da Milano figure en 1346 sur une liste de peintres étrangers résidant à Florence. En 1365, il travaille aux fresques de la chapelle Rinuccini, dans la sacristie de Santa Croce (scènes de la Vie de la Vierge et de Marie-Madeleine) et signe, la même année, une Pietà aujourd ...  Lire la suite
GIOVANNI DA UDINE (1487-1561)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

C'est apparemment en chassant et en capturant des oiseaux avec son père que, tout enfant, Giovanni prend le goût d'observer les animaux et de les dessiner. Son père, frappé de ses dispositions, le met en apprentissage, à Udine, chez Pellegrino da San Daniele. Après avoir séjourné à Venise, il part pour Rome et devient le collaborateur de Raphaël. ...  Lire la suite
GIOVANNI DI PAOLO (1399 env.-1482)

Écrit par :  Universalis

Peintre italien né vers 1399 à Sienne, mort en 1482 à Sienne, Giovanni di Paolo exprime dans ses peintures religieuses l'intensité mystique et le style conservateur caractéristiques de la peinture décorative gothique, en dépit de la tendance au naturalisme scientifique et à l'humanisme classique qui s'impose progressivement dans l'art toscan du

 ...  Lire la suite
GIOVANNI PISANO (av. 1250-apr. 1314)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Né à Pise, Giovanni Pisano fut associé très jeune aux entreprises de son père Nicola Pisano, puisque dès 1265 il figure dans le contrat passé entre celui-ci et l'Opera del Duomo de Sienne pour l'exécution de la célèbre chaire. On le retrouve ensuite, toujours comme collaborateur de son père, à la Fontana Maggiore de Pérouse en 12 ...  Lire la suite
GIRARDON FRANÇOIS (1628-1715)

Écrit par :  François SOUCHAL

Le plus grand sculpteur du règne de Louis XIV naît à Troyes ; il est fils d'un fondeur. Girardon doit sa fortune au chancelier Séguier qui, l'ayant remarqué, l'envoie à Rome à ses frais. À son retour, il complète sa formation dans les ateliers de Laurent Magnier et de François Anguier. Son destin se scelle à Vaux-le-Vicomte, où il rencontre une pr ...  Lire la suite
GIRODET-TRIOSON ANNE LOUIS GIRODET dit (1767-1824)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Girodet fait partie, avec Drouais, Gérard, Fabre et Gros, de la première génération des élèves de David, qui étudièrent avant la Révolution dans son atelier, non d'ailleurs sans rivalités. Mais, comme les plus doués d'entre eux, il sut s'affranchir de son maître et développer une veine très personnelle, tout en s'inscrivant dans le même cadre théo ...  Lire la suite
GIRTIN THOMAS (1775-1802)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Formé auprès de l'aquarelliste Edward Dayes, dont l'œuvre est bien représentatif de l'agréable tradition topographique du xviiie siècle, le peintre anglais Thomas Girtin va révolutionner cette dernière. Vers la même époque, en copiant et en coloriant des gravures d'après Rubens, le Canaletto, Richard Wilson, John Robert Cozens, ...  Lire la suite
GISLEBERTUS (XIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Le nom de Gislebertus, gravé sur le tympan de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun, éclate comme le cri de triomphe d'un artiste fier de son œuvre. Il s'impose aujourd'hui à tout fervent de sculpture romane comme celui d'un artiste des plus étranges. Nous ignorons tout de lui, seule son œuvre palpitante et frémissante de vie proclame, de l'abside au ...  Lire la suite
GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)

Écrit par :  Gabriella RÈPACI-COURTOIS

Les documents attestent la présence de Giuliano da Maiano à Florence à partir de 1455. À cette époque, il est à la tête d'un atelier de travaux sur bois, et exécute notamment des ouvrages de marqueterie, selon la mode du moment (armoires de la sacristie de Santa Maria del Fiore). Cette spécialisation, qui faisait appel à une connaissance approfond ...  Lire la suite
GIUNTA PISANO (actif entre 1230 et 1254)

Écrit par :  Gabriella RÈPACI-COURTOIS

Giunta di Capitino, dit Giunta Pisano, natif de Pise, est l'auteur de trois crucifix peints, signés, qui rompent, par leur conception et leur exécution, avec le schéma traditionnel de ce type d'image sacrée, largement répandue en Toscane et en Ombrie depuis le xiie siècle. Exécutés pour Santa Maria degli Angeli à Assise (in ...  Lire la suite
GLEIZES ALBERT (1881-1953)

Écrit par :  Charles SALA

Initié très jeune à une peinture « classique » par son grand-père et son oncle (grand prix de Rome), Albert Gleizes expose pour la première fois, en 1901, au Salon d'automne. Toutefois, ce n'est qu'en 1909 que le peintre, après avoir rencontré Le Fauconnier, s'oriente vers une analyse de l'espace et de l'objet figuratif inspirée par l'œuvre de Céz ...  Lire la suite
GLEYRE CHARLES (1806-1874)

Écrit par :  Bruno FOUCART

Peintre d'origine suisse. De caractère difficile sinon hypocondriaque, travaillant lentement et peu, Gleyre n'a pratiquement laissé que le souvenir d'un tableau : Les Illusions perdues (Salon de 1843, Louvre), qui le fait assimiler actuellement à tort à un pompier. Un effort de réhabilitation ou de clarification est donc nécessaire. Le pe ...  Lire la suite
GODEFROY DE HUY (1100 env.-env. 1173)

Écrit par :  Ulla KREMPEL

Godefroy de Huy fait partie du tout petit nombre d'orfèvres médiévaux dont le nom a survécu. Le chroniqueur Gilles d'Orval mentionne, dans son ouvrage Gesta pontificum, un certain « Godefroy appedain de Huy à maistre d'orfeivrie, li miedre et li plus expers et subtils ovriers que ons sawist en monde à chel jour... », qui en 1173, après un ...  Lire la suite
GOETZ HENRI (1909-1989)

Écrit par :  Philippe PIGUET

Inventeur infatigable, Henri Goetz n'a cessé de mettre au point toutes sortes de techniques dont l'art de la gravure a bénéficié. La plus célèbre, dite au Carborundum – une sorte de peinture réalisée à l'aide de poudres qui donnaient une plaque en relief –, a révolutionné les pratiques conventionnelles en supprimant le travail en creux. Ce sont en ...  Lire la suite
GOLTZIUS HENDRICK (1558-1616)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Né à Mühlbrecht dans une famille d'artistes graveurs, mort à Haarlem où il s'était fixé en 1576, Goltzius, qui n'aborda la peinture que vers 1600, est surtout célèbre pour son œuvre gravé et dessiné (330 gravures et autant de dessins, presque toujours signés et datés). Ce sont d'ailleurs trois graveurs, Dirk Volckerts, Coornehrt et Philippe Galle ...  Lire la suite
GÓMEZ DE MORA JUAN (1586-env. 1648)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Neveu et élève de Francisco de Mora, Gómez de Mora poursuivit l'œuvre de libération de l'architecture espagnole commencée par son oncle et conduisit celle-ci jusqu'au baroque. Ses principales sources d'inspiration furent les traités d'architecture italiens ; il s'intéressait particulièrement à la théorie de la construction et aux principes du déco ...  Lire la suite
GONÇALVES NUÑO (actif jusqu'en 1480)

Écrit par :  Universalis

Peintre portugais, actif de 1450 à 1480. On sait peu de choses de la vie de Nuño Gonçalves. Il semble que le roi portugais Alphonse V le nomme au poste de peintre de la cour en 1450. Dans ses Quatre Dialogues sur la peinture (1548), Francesco da Hollanda le mentionne comme l'un des maîtres du xve siècle, mais son nom e ...  Lire la suite
GONDOIN JACQUES (1737-1818)

Écrit par :  Daniel RABREAU

La célébrité de Gondoin, dont la carrière d'architecte officiel fut brillante, repose sur un seul édifice, incomparable il est vrai : l'École de chirurgie de Paris (actuelle École de médecine), édifiée entre 1769 et 1775. Élève du théoricien Blondel, Gondoin remporte un deuxième prix à l'Académie d'architecture en 1758. Pensionnaire à l'Académie d ...  Lire la suite
GONZALEZ-FOERSTER DOMINIQUE (1965- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE, Universalis

Cette artiste française issue de l'école d'art de Grenoble s'est imposée sur la scène internationale avec un art du sensible. Résolument tournées vers la subjectivité du spectateur, ses pièces n'ont pour autant jamais fait appel à une interactivité ludique et forcée. Elles usent de ressorts beaucoup plus intimes et impalpables, comme avec les  ...  Lire la suite
GONZÁLEZ JULIO (1876-1942)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Originaire de Barcelone, Julio González apprend les rudiments du métier de sculpteur sur métal auprès de son père, qui est orfèvre, en compagnie de son frère aîné Joan. Ils fréquentent tous deux l'École des beaux-arts de Barcelone et connaissent un certain succès avec leurs travaux décoratifs en fer forgé. Sa famille venant s'installer à Paris en ...  Lire la suite
GORDON DOUGLAS (1966- )

Écrit par :  Hervé VANEL

Du tatouage à la vidéo, de la carte postale à l'installation in situ, l'art de Douglas Gordon est essentiellement polymorphe. L'artiste lui-même n'a d'identité qu'instable comme le révèle un court essai biographique de 1998, rédigé par un obscur ami anonyme (peut-être l'artiste lui-même ?). Ces souvenirs, qui participent déjà à son œuvre, sont aus ...  Lire la suite
GORIN JEAN (1899-1981)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Mondrian disait de Jean Gorin, de trente ans son cadet, qu'il était « le seul néo-plasticien français ». Mais si ce dernier ne manqua jamais une occasion d'affirmer sa dette à l'égard du maître hollandais, on peut aujourd'hui regretter que la reconnaissance de son œuvre ait quelque peu souffert de ce parrainage. Il faut en effet distinguer entre s ...  Lire la suite
GORMLEY ANTONY (1950- )

Écrit par :  Kathleen KUIPER, Universalis

Sculpteur et dessinateur britannique, Antony Gormley est surtout connu pour son travail sur les formes humaines, qu'il crée principalement à partir de moulages de son propre corps nu. Dans ses œuvres massives ou légères, il examine les divers aspects de la présence humaine dans le monde, recourant souvent à de multiples statues placées dans un pay ...  Lire la suite
GOSCINNY RENÉ (1926-1977)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Qui, mieux que Goscinny, peut nous introduire à Goscinny ? « J'ai touché la main de Brassens, je suis au mieux avec Sempé, j'ai bien connu René Fallet, un soir à Montmartre, j'ai même salué Marcel Aymé qui parlait aux pigeons. Alors si vous me demandez aujourd'hui qui je suis, je répondrai que je suis l'homme qui n'a pas dit bonjour à Goscinny. » ...  Lire la suite
GOSSAERT JAN ou GOSSART JEAN, dit MABUSE (entre 1478 et 1488-1532)

Écrit par :  J. BOUTON

Peintre, dessinateur et graveur flamand, Jan Gossaert, dit Mabuse, est né à Maubeuge et mort à Breda. Il a probablement quitté fort jeune sa ville natale pour se rendre à Bruges, puis à Anvers où il s'inscrit à la gilde ; c'est là qu'il rencontre des maniéristes dont le goût pour l'ornement devait le marquer profondément. Ensuite Gossaert, bon art ...  Lire la suite
GOTLIB MARCEL (1934- )

Écrit par :  Yves FRÉMION

Marcel Gotlib est le créateur de quelques personnages immortels de bandes dessinées capables d'atteindre successivement plusieurs publics, dont celui des jeunes depuis les années 1960. Son Gai-Luron, dans Pif, donnait déjà le sens de son humour : anglo-saxon, décalé, jouant de l'absurde gentil, qui n'était pourtant pas gentillet. La renco ...  Lire la suite
GÖTZ KARL OTTO (1914- )

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre allemand né le 22 février 1914 à Aachen. Artiste romantique, c'est par le truchement de l'automatisme, du geste spontané et de l'informel que Karl Otto Götz tente de retrouver les échos et les rythmes profonds des grands bouleversements du monde et de la nature humaine. Il s'initie pendant son service militaire à la technique du radar, ce ...  Lire la suite
GOUJON JEAN (1510 env.-env. 1566)

Écrit par :  Thomas Wolfgang GAEHTGENS

Jean Goujon est avec Germain Pilon le sculpteur le plus important de la Renaissance française. Rompant avec la tradition des imagiers français, il est l'un des premiers artistes dont l'œuvre s'inspire directement de l'art antique et de la Renaissance italienne qu'il a étudiés personnellement en Italie. Architecte et sculpteur, il sut soumettre son ...  Lire la suite
GOUTHIÈRE PIERRE (1732-env. 1814)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

On sait peu de chose sur les débuts et la formation de Pierre Gouthière. Grâce aux recherches de J. Robiquet (Vie et œuvre de Pierre Gouthière, 1920), on sait qu'il était fils d'un sellier de Bar-sur-Aube. On ignore où il fit son apprentissage de ciseleur-doreur, sans doute à Paris puisque, dès 1758, il épouse la veuve du doreur François ...  Lire la suite
GOYA FRANCISCO (1746-1828)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Goya tient cette gageure de jouir d'une égale popularité à l'étranger et dans sa propre patrie. Qui plus est, cette faveur générale, acquise dès son vivant, ne s'est jamais démentie. Il s'agit d'un phénomène unique dans l'histoire de l'Espagne, qui tient à la situation du peintre, d'une part vis-à-vis de son peuple, mais aussi, d'autre part, par r ...  Lire la suite
GOZZOLI BENOZZO (1420-1497)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Après un apprentissage d'orfèvre chez Ghiberti, Gozzoli devient l'élève et le collaborateur de Fra Angelico. Il travaille avec lui à la cathédrale d'Orvieto (1447) et au Vatican, dans la chapelle de Nicolas V (1447-1450). L'art tout imprégné de spiritualité naïve du maître éveille chez le disciple, avec un sens délicat des couleurs, le don des évo ...  Lire la suite
GRAF URS (1485 env.-env. 1527)

Écrit par :  Michel MELOT

Orfèvre, peintre, graveur et verrier suisse, né à Soleure et mort à Bâle, Urs Graf est l'un des plus remarquables artistes parmi ceux qui empruntèrent les voies tracées par Dürer. À ses rares tableaux (musées de Bâle et de Zurich) et à ses travaux d'orfèvre, il ajouta de nombreuses gravures sur bois et quelques-unes sur métal, dans lesquelles il c ...  Lire la suite
GRAND TONI (1935-2005)

Écrit par :  Didier SEMIN

Visage taillé à la serpe, gestes décidés, parole économe, mais chaleureuse : pour tous les visiteurs du mas du Mouton, à Mouriès, où était son atelier, Toni Grand incarnait la figure du sculpteur. On avait beau se répéter que la morphopsychologie est une farce, on ne pouvait se défaire de l’impression que ce bûcheron-horloger avait comme naturelle ...  Lire la suite
GRANDVILLE JEAN IGNACE ISIDORE GÉRARD dit (1803-1847)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Dessinateur français. L'œuvre de Grandville se partage entre des planches satiriques et des illustrations bizarres, que Baudelaire comparait à un « appartement où le désordre serait systématiquement organisé ». Les premières, dont beaucoup furent publiées dans La Caricature de Philipon, sont des charges de contemporains ou de violentes at ...  Lire la suite
GRANET FRANÇOIS MARIUS (1775-1849)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

C'est à Aix-en-Provence que Granet reçoit sa première formation dans une de ces écoles gratuites de dessin qui ont préparé toute une génération d'artistes à la fin du xviiie siècle. Il décide de devenir peintre d'histoire et de monuments, sous l'influence du paysagiste aixois Constantin. Vers la fin de la Révolution, il est à P ...  Lire la suite
GRAVELOT HUBERT FRANÇOIS BOURGUIGNON dit (1699-1773)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Parmi les maîtres de l'illustration qui font la gloire du livre français au xviiie siècle, Gravelot occupe une place de choix. Né à Paris, il eut une jeunesse assez aventureuse, marquée par un voyage à Saint-Domingue où son père l'avait envoyé pour réfréner un peu ses débordements. Rentré en Europe, il s'établit d'abord à Londr ...  Lire la suite
GRAY EILEEN (1879-1976)

Écrit par :  Simon TEXIER

Eileen Gray est née le 9 août 1879 dans le manoir familial de Brownswood, à Enniscorthy (Irlande). Après avoir suivi des cours de dessin à la Slade School of Fine Arts de Londres, elle s'installe à Paris, où elle avait effectué un premier séjour en 1900, pour visiter l'Exposition universelle. Inscrite à l'école de peinture Colarossi, puis à l'acad ...  Lire la suite
GRECO (1541-1614)

Écrit par :  Véronique GERARD-POWELL

Artiste polémique, Greco fut, dès son vivant, la cible de vives critiques comme l'objet des louanges de ses contemporains érudits. Les collectionneurs du xixe siècle apprécièrent son œuvre ; mais, au début du xxe siècle, des écrivains, qui pour la plupart n'étaient pas espagnols, lui forgèrent une personnali ...  Lire la suite
GREENAWAY KATE (1846-1901)

Écrit par :  Laura NOESSER

L'illustratrice anglaise Kate Greenaway est redevable de sa vocation à son père graveur. Des séjours d'enfance à la campagne où elle a pu observer des usages surannés lui fournissent les éléments d'un style vestimentaire au charme indéniable : longs manteaux boutonnés, capotes à rubans, larges ceintures pastel, mitaines, ombrelles et éventails. Ce ...  Lire la suite
GREG MICHEL REGNIER dit (1931-1999)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Né le 5 mai 1931 à Ixelles, une commune de Bruxelles, Michel Regnier s'est fait connaître dans le monde de la bande dessinée sous le pseudonyme de Greg. Excellent dessinateur de séries comiques, il est avant tout un scénariste extrêmement prolifique, à l'aise dans tous les genres, de l'histoire loufoque au récit réaliste. Dans un mode d'expression ...  Lire la suite
GREGOTTI VITTORIO (1927- )

Écrit par :  Marilù CANTELLI

L'architecte italien Vittorio Gregotti est né à Novare dans le Piémont en 1927. Sa formation est liée à la culture intellectuelle et artistique de la ville de Milan. Très jeune, Gregotti collabore avec Ernesto Rogers à la IXe Triennale (1951), célèbre manifestation milanaise. En 1952, il obtient le diplôme d'architecte et entre à la réd ...  Lire la suite
GREUZE JEAN-BAPTISTE (1725-1805)

Écrit par :  Jacques GUILLERME

Vouée à l'Éros larmoyant ou à la scénographie des vertus familiales, l'œuvre de Greuze est marquée par la liaison qu'il a nouée entre moyens picturaux, superbement dominés, et thématisation littéraire. Son œuvre révèle les goûts explicités et les aliénations secrètes de la brillante société de la France des « philosophes ». Il conduisit sa carrièr ...  Lire la suite
GRIS JUAN (1887-1927)

Écrit par :  Gérard BERTRAND

Peintre espagnol de l'école de Paris mort prématurément, Juan Gris est aujourd'hui considéré comme l'un des maîtres du cubisme, le seul dont l'œuvre puisse se comparer à celle d'un Braque ou d'un Picasso. Il joua un rôle prépondérant dans l'élaboration et le développement de la seconde phase de la peinture cubiste, dite du cubisme synthétique ...  Lire la suite
GROMAIRE MARCEL (1892-1971)

Écrit par :  Charles SALA

Peintre et décorateur français, Marcel Gromaire s'est formé aux académies libres de Montmartre. Dès le début, son œuvre trouve sa source dans une iconographie fondée sur la figuration, et ses premières toiles montrent qu'il est déjà en possession de l'essentiel de son style et de son répertoire. Dans un tableau comme Le Faucheur (1924, mu ...  Lire la suite
GROPIUS WALTER (1883-1969)

Écrit par :  Réjean LEGAULT

Préoccupé par le rôle de l'industrie, de la standardisation, des nouveaux matériaux et des techniques constructives, l'œuvre théorique et pratique de Walter Gropius s'inscrit d'emblée dans le projet de rationalisation de l'architecture qui inspira le mouvement moderne. Avec ses premières œuvres construites, qui renversent le rapport traditionnel e ...  Lire la suite
GROS ANTOINE JEAN baron (1771-1835)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Les parents de Gros étaient miniaturistes, et il fut grâce à eux introduit dans le milieu artistique parisien. Lui-même entra très jeune, en 1785, dans l'atelier de David, qui devait beaucoup plus tard, lors de son départ en exil, lui en confier la responsabilité. Après avoir concouru sans succès pour le grand prix de peinture (1792), il partit à ...  Lire la suite
GROSZ GEORGE (1893-1959)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Dessinateur et peintre, George Grosz a marqué de sa vision acerbe la représentation de l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale et durant la République de Weimar. La critique sociale passe chez lui par le recours à des procédés formels tels que la caricature ou le collage. Autant de moyens pour créer un nouveau « vérisme », capable de r ...  Lire la suite
GROVE WILLIAM NAPOLÉON (1901-1975)

Écrit par :  Jacqueline ARMINGEAT

Né à Paris, de parents qui avaient une lointaine ascendance anglaise, William Nolgrove avait pris l'habitude de signer ses dessins « W.N.Grove » (pour Nolgrove), ce qui donna l'idée à Henri Morinier, comme lui dessinateur au Canard enchaîné, de lui attribuer, par plaisanterie, le second prénom de Napoléon, qu'il gardera. Malgré les dons q ...  Lire la suite
GRUAU comte ZAVAGLI RICCIARDELLI DELLE CAMINATE dit RENÉ (1909-2004)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

L'œuvre unique et féconde de Gruau offre une image saisissante des partis pris esthétiques d'une société éprise de luxe et de distinction. Illustrateur de mode et dessinateur de publicité, il a donné à son talent une expression libre et dégagée des conventions. Après une enfance choyée, passée dans l'Italie des villégiatures (Rimini, sa ville nata ...  Lire la suite
GRUBER FRANCIS (1912-1948)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre français, originaire, comme son contemporain Raoul Walch, de l'est de la France, Francis Gruber appartient à ce courant « expressionniste français », dont parle Jean Cassou (Panorama des arts plastiques contemporains, Paris, 1960), chargé à la fois de pathétique, de vibrations affectives et expressives, ainsi que d'une revendicati ...  Lire la suite
GRUBER JEAN-JACQUES (1904-1988)

Écrit par :  Catherine BRISAC

Tout destinait Jean-Jacques Gruber, maître verrier et historien d'art, à une carrière artistique. Né en 1904, fils de Jacques Gruber, un des « maîtres » de l'École de Nancy, et frère aîné du peintre Francis Gruber, il est formé dès son adolescence à la pratique du vitrail. En 1925, il seconde son père dans l'atelier parisien de la villa d'Alésia : ...  Lire la suite
GRÜNEWALD MATTHIAS (1475 env.-1528)

Écrit par :  Thomas Wolfgang GAEHTGENS

Matthias Grünewald est une personnalité unique dans l'histoire de la peinture allemande. Sa vie et son activité artistique sont mal connues, et l'œuvre qu'il a laissée n'est pas très volumineuse. Pourtant, elle représente un grand moment de la peinture et dépasse largement les limites de son temps. Elle s'inspire toujours de thèmes sacrés, plus pr ...  Lire la suite
GUARDI LES

Écrit par :  Terisio PIGNATTI

La collaboration de Gian Antonio, Francesco et Nicolò Guardi, les « frères Guardi », comme on les désigne dans le testament de Benedetto Giovannelli, en 1731, commença à la mort de leur père Domenico Guardi. Cette collaboration donna naissance à de nombreuses copies de tableaux anciens, à de petits retables exécutés pour de modestes églises de pro ...  Lire la suite
GUARINI GUARINO (1624-1683)

Écrit par :  Universalis

Architecte, prêtre, mathématicien et théologien italien né le 17 janvier 1624 à Modène, mort le 6 mars 1683 à Milan. Guarino Guarini, appelé également Camillo Guarini, se trouve à Rome pendant la période la plus créatrice de Borromini, entre 1639 et 1647. Plus tard, il enseigne à Modène, Messine et Paris. En 1666, il s'installe à Turin où il demeu ...  Lire la suite
GUAS JUAN (mort en 1496)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Fils d'un sculpteur breton, Pierre Guas, qui était venu travailler à Tolède avec un groupe d'artistes nordiques vers 1450, Juan Guas allait devenir l'architecte espagnol le plus en vue de la fin du xve siècle. Il donne en 1479-1480 les dessins de l'église de San Juan de los Reyes à Tolède. L'originalité n'est pas dans le plan, ...  Lire la suite
GUCCIO DI MANNAIA (actif entre 1288 env. et 1320 env.)

Écrit par :  Marie-Madeleine GAUTHIER

GUCCIVS MANAIE DE SENIS FECIT NICCHO[L]AUS PAPA QVARTVS : « Guccio di Mannaia de Sienne [m' (ou : l')] a fait [au temps de] Nicolas IV pape [qui m' (ou : l') a fondé]. » Telle est en effet l'interprétation la plus plausible de l'inscription qui court, en caractères serrés, sur un listel émaillé autour de la tige du calice célèbre, conservé depuis ...  Lire la suite
GUERCHIN GIOVANNI FRANCESCO BARBIERI dit (1591-1666)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Marqué à ses débuts par les Ferrarais Scarsellino et Bonone, Guerchin se forme ensuite près de Ludovic Carrache. Mais il affirme très tôt une inspiration personnelle, une maîtrise dans l'emploi des contrastes lumineux et des gammes chaudes de couleurs, qui donnent une grande force expressive à ses premières œuvres (Et in Arcadia ego, pala ...  Lire la suite
GUÉRIN GILLES (1609-1678)

Écrit par :  François SOUCHAL

Né à Paris, Gilles Guérin est l'élève du père de Charles Le Brun, dont il sera l'ami. Il passe sans doute par l'atelier de Simon Guillain et entre dans l'équipe réunie autour de Jacques Sarrazin, avec lequel il travaille aux Caryatides du pavillon de l'Horloge au Louvre et au château de Maisons où il exécute pour le vestibule d'honneur les bas-rel ...  Lire la suite
GUÉRIN PIERRE NARCISSE baron (1774-1833)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Contemporain de la seconde génération des élèves de David, active à partir de l’extrême fin du xviiie siècle, Guérin, par ses peintures, est de ceux qui se sont le plus rapprochés de lui. Il n’étudia pourtant pas dans son atelier, mais dans ceux de ses rivaux Nicolas Guy Brenet et Jean-Baptiste Regnault. Grand Prix de peinture ...  Lire la suite
GUILLAUME DE SENS (XIIe s.)

Écrit par :  Universalis

Mort le 11 août 1180 en France. Guillaume de Sens est l'un des premiers architectes gothiques dont le nom soit parvenu jusqu'à nous. Une description précise de son activité est conservée dans le témoignage du moine Gervais qui décrit la destruction du chœur de la cathédrale de Canterbury dans un incendie (1174) et sa reconstruction par Guillaume. ...  Lire la suite
GUILLAUMIN ARMAND (1841-1927)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre français, Guillaumin fut l'un des membres historiques du groupe impressionniste. Il prit part aux principaux épisodes de son histoire : formation à l'Académie suisse, Salon des refusés (1863), la plupart des « expositions impressionnistes » entre 1874 et 1886. Mais, à l'intérieur de ce groupe, il représente, avec ses amis Cézanne et Pissar ...  Lire la suite
GUIMARD HECTOR (1867-1942)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

L'architecture de l'Art nouveau français a eu en Guimard un créateur tel que l'espéraient, depuis le milieu du xixe siècle, le comte de Laborde et Viollet-le-Duc. Peut-être le premier en France, Guimard a totalement rejeté le modèle antique, enseigné dans les écoles des Beaux-Arts, pour lui préférer l'imitation de la nature à l ...  Lire la suite
GUMIEL PEDRO (actif entre 1491 et 1517)

Écrit par :  Robert FOHR

Principal représentant du « style Cisneros », cette variante du plateresque développée par les artistes au service du cardinal Ximénez de Cisneros. L'Espagnol Pedro Gumiel travailla surtout à Alcalá de Henares : il y construisit l'église San Justo, de style gothique tardif (1497-1509 ; ruinée) et le collège San Ildefonso (1498-1508). Le théâtre ac ...  Lire la suite
GÜNTHER IGNAZ (1725-1775)

Écrit par :  François SOUCHAL

Fils de menuisier, Ignaz Günther est originaire du Haut-Palatinat. Dès 1743, il entre dans l'atelier du sculpteur de la cour bavaroise, J. B. Straub, à Munich. Il voyage et remporte un prix à l'Académie de Vienne. En Autriche, il subit l'influence de Georg Raphael Donner. Tout le reste de sa carrière se déroule en Bavière, autour de Munich où il s ...  Lire la suite
GÜNTHER MATTHÄUS (1705-1788)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre d'Allemagne du Sud, spécialiste de la décoration à fresque. Élève de Cosmas Damian Asam, il s'installe à Augsbourg, où il obtient la maîtrise en 1731 et devient directeur de l'Académie en 1762, à la mort de Johann Georg Bergmüller. Sa manière reflète l'influence de son maître, celle de Johann E. Holzer, dont il acheta les dessins à la mort ...  Lire la suite
GUSTAVE COURBET (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

En 1977-1978, une rétrospective mémorable des Galeries nationales du Grand Palais avait été consacrée à Gustave Courbet. Fallait-il, une génération plus tard, en organiser une autre au même endroit et selon des principes analogues, c'est-à-dire le rassemblement de l'essentiel de son œuvre ? On ne peut que répondre positivement, tant pour des raiso ...  Lire la suite
GUTTUSO RENATO (1912-1987)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Né à Bagheria (Sicile), le plus célèbre peintre italien du xxe siècle, après Giorgio de Chirico, ne se dissocie pas, par la sensualité et la violence de sa peinture figurative, du pays où il est né. Il a commencé par y faire des études de droit en 1930 et exposera ses tableaux avec des artistes siciliens jusqu'à la guerre. À pa ...  Lire la suite
GUY DE DAMMARTIN ou GUYOT (mort en 1400 env.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

On suppose que Guy de Dammartin était le frère de Drouet de Dammartin, l'architecte de Philippe le Hardi. On le trouve, en effet, occupé à la même époque aux travaux de restauration du Louvre sous la direction de Raymond du Temple. Il exécute avec Jacques de Chartres les statues des ducs de Berry et de Bourgogne et, avec Jean de Saint-Romain, le d ...  Lire la suite
GUYS CONSTANTIN (1802-1892)

Écrit par :  Bruno FOUCART

La grande chance de Guys est d'avoir été en quelque sorte inventé par Baudelaire et définitivement installé grâce à lui parmi les « grands » du xixe siècle. C'est dans trois feuilletons, donnés au Figaro en novembre-décembre 1863, que Baudelaire sacre Guys comme « le peintre de la vie moderne [...], de la beauté passag ...  Lire la suite
HAGUENAUER FRIEDRICH (mort en 1546)

Écrit par :  Marguerite KRASSILNIKOFF

Médailleur et sculpteur allemand de la première moitié du xvie siècle, sans doute originaire de Strasbourg, Friedrich Haguenauer est le fils du sculpteur Nicolaus von Haguenau qui achève en 1501 le maître-autel de la cathédrale. Ce maître médailleur de la Renaissance allemande est sans rival comme modeleur en miniature. Jusqu'e ...  Lire la suite
HAINS RAYMOND (1926-2005)

Écrit par :  Jean-Marc HUITOREL

C’est un lieu commun d’affirmer que l’œuvre d’un artiste ne se clôt pas avec sa vie, un pléonasme de parler d’œuvre ouverte. À propos de Raymond Hains, on osera l’un et l’autre. Il était né en 1926, à « Saint-Brieuc-les-choux », comme il aimait à dire, à la suite de Jarry, et c’est là qu’a été présentée, en 2003, sa dernière exposition d’importanc ...  Lire la suite
HAJDU ÉTIENNE (1907-1996)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Sculpteur originaire de Turda (Transylvanie), Étienne Hajdu découvre la création artistique en observant des potiers et en analysant la structure des arbres. Après des études artistiques à Budapest et à Vienne, il se fixe à Paris, en 1927, et travaille chez Bourdelle puis dans l'atelier de Paul Niclausse à l'École nationale supérieure des arts déc ...  Lire la suite
HALS FRANS (1581 ou 1585-1666)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Frans Hals, ou l'un des noms symboliques, avec ceux de Rembrandt et de Vermeer de Delft, de toute la peinture néerlandaise, Frans Hals est en fait, en dépit de toutes les apparences contraires, un artiste difficile, mal connu, mal compris. Depuis plus d'un siècle, sa renommée n'a fait que croître, parallèlement aux succès du réalisme et de l'impre ...  Lire la suite
HAMILTON GAVIN (1730-1797)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre écossais dont la carrière presque entière se déroula à Rome. Hamilton ne contribua guère aux destinées de la peinture britannique et fut d'ailleurs mal connu de son vivant en Grande-Bretagne. En revanche, il occupe une place importante dans le mouvement néo-classique international de Rome. Outre ses tableaux, les fouilles qu'il dirigea, so ...  Lire la suite
HAMILTON RICHARD (1922-2011)

Écrit par :  Guitemie MALDONADO

« Artiste-technicien » (Richard Morphet), qui articule à la fois connaissance de la tradition artistique et intérêt pour le monde contemporain, Richard Hamilton a cherché, à partir des années 1960, à réagir aux mutations profondes de la société de son temps. Après avoir entamé une œuvre sous le signe de l'abstraction géométrique, il ouvre sa peint ...  Lire la suite
HANKAR PAUL (1859-1901)

Écrit par :  François LOYER

Architecte, Paul Hankar est l'une des figures majeures de l'Art nouveau belge, au même titre que Victor Horta ou Henry Van de Velde. Élève du maître de l'historicisme flamand, Henri Beyaert (1823-1894), il allie la passion pour Viollet-le-Duc à celle du japonisme. Ses maisons, ses boutiques et surtout ses hôtels particuliers (Hankar 1893, Ciamberl ...  Lire la suite
HANNONG LES

Écrit par :  Jeanne GIACOMOTTI

Célèbre famille d'origine hollandaise dont le nom domine l'histoire de la céramique strasbourgeoise au xviiie siècle. Une modeste fabrique de pipes en terre établie en 1710 par Charles-François Hannong à Strasbourg, rue du Foulon (actuelle rue Hannong), est à l'origine de la grande manufacture de faïence et de porcelaine appelé ...  Lire la suite
HANSEN HANS CHRISTIAN (1803-1883)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte formé à Copenhague, puis en Italie et en Grèce, marqué par les projets grandioses de Leo von Klenze, il contribue avec son frère, qui lui succède, à l'implantation en Grèce d'un néo-classicisme d'importation (université d'Athènes) et il remonte le temple d'Athéna Nikè sur l'Acropole. Son frère, Theophilos Eduard (1813-1891), réalise à A ...  Lire la suite
HANTAÏ SIMON (1922-2008)

Écrit par :  Cécile GODEFROY

Né à Bia en Hongrie le 7 décembre 1922, Simon Hantaï se forme à l'école des beaux-arts de Budapest (1942-1948), puis quitte son pays tombé sous la domination communiste. Après avoir séjourné en Italie, il s'installe à Paris en 1949 et rejoint le mouvement surréaliste. Les œuvres qu'il présente en 1953 à la galerie dont André Breton assure la direc ...  Lire la suite
HARDOUIN-MANSART JULES (1646-1708)

Écrit par :  Jörg GARMS

Jules Hardouin-Mansart a créé les symboles de la puissance de Louis XIV : Versailles et le dôme des Invalides. Le reflet grandiose de ce règne, mais aussi son ambiguïté ont rejailli sur l'architecte. Le courtisan accompli, favori du roi, le grand organisateur des arts, l'homme qui a perfectionné le classicisme français : des jugements sur des plan ...  Lire la suite
HARTUNG HANS (1904-1989)

Écrit par :  Jean-Clarence LAMBERT

Né à Leipzig en 1904, Allemand s'étant formé comme artiste sous la République de Weimar, Hans Hartung est venu vivre à Paris dès l'apparition du nazisme. « Je ne voulais pas céder. Je ne pouvais pas céder. J'aurais pu accepter les compromis, les compromissions. Essayer de faire une peinture plus à la mode et revenir en Allemagne, supporter Hitler, ...  Lire la suite
HAUSMANN RAOUL (1886-1971)

Écrit par :  Martine DANCER

« Un jour il était photomonteur, l'autre peintre, le troisième pamphlétaire, le quatrième dessinateur de mode, le cinquième éditeur et poète, le sixième „optophonéticien“ et le septième il se reposait avec son Hannah. » À Hans Richter, son compagnon d'armes dans l'épopée dada, on doit d'avoir ouvert la voie, dès 1965, à la relecture de l'œuvre de ...  Lire la suite
HAUVETTE CHRISTIAN (1944-2011)

Écrit par :  Universalis

L'architecte Christian Hauvette fut l'auteur de nombreux équipements publics scolaires et de bureaux. En 1969, Christian Hauvette, né en 1944 à Marseille, sort diplômé d'architecture de l'École nationale des beaux-arts et d'urbanisme de l'institut de l'université de Paris. Il suit également les cours de Jean Prouvé au conservatoire des Arts et Mét ...  Lire la suite
HAWKSMOOR NICHOLAS (1661-1736)

Écrit par :  Monique MOSSER

Architecte anglais. Élève puis assistant de Wren, Nicholas Hawksmoor devint le collaborateur du mondain Vanbrugh. Il apparaît cependant comme l'une des personnalités les plus originales de la période baroque anglaise, créateur de bâtiments déconcertants où ses contemporains ne virent souvent qu'« un fouillis d'éléments incompatibles ». Héritier de ...  Lire la suite
HAYEZ FRANCESCO (1791-1882)

Écrit par :  Bruno FOUCART

« Un photographe de cour et un metteur en scène de mélodrames », ce jugement qui ouvre une publication à l'usage du grand public de l'œuvre complet du peintre (Classici dell'Arte, Milan, 1971) est caractéristique des sentiments partagés qu'Hayez suscite : une extrême popularité qui n'a pas, il est vrai, beaucoup franchi les limites de l'I ...  Lire la suite
HAYTER STANLEY WILLIAM (1901-1988)

Écrit par :  Michel MELOT

Après des études de chimie et de géologie au King's College de Londres, Hayter a une activité d'ingénieur des pétroles en Iran. Il arrive à Paris en 1926 et fait une rencontre décisive pour lui, celle du graveur Joseph Hecht, qui lui apprend la technique du burin. Il installa en 1927, rue du Moulin-Vert, un atelier de gravure qui devint la pépiniè ...  Lire la suite
HEARTFIELD HELMUT HERZFELD dit JOHN (1891-1968)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Artiste allemand. « Chez Heartfield, le graphiste et le typographe ne furent jamais complètement supplantés par le „ photomonteur“. » Ce propos de Wieland Herzfelde, frère de Helmut Herzfeld, dit John Heartfield, a pour premier mérite de relativiser l'intérêt du débat concernant la paternité du photomontage –  invention de Heartfield ou de Raoul Hau ...  Lire la suite
HECKEL ERICH (1883-1970)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

L'un des fondateurs du mouvement Die Brücke en 1905, ce jeune architecte passionné de Nietzsche s'avère d'emblée moins violent, plus mélancolique que Kirchner et Schmitt-Rottluf. Si dans ses premiers paysages (Chevaux dans un pré, 1908, Landsmuseum, Münster) Heckel n'emploie que trois ou quatre couleurs franches, sa palette s'assombrit et ...  Lire la suite
HEDA WILLEM CLAESZ (1593/94-entre 1680 et 1682)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Bien qu'il ait aussi peint des portraits et des tableaux religieux, Heda est surtout célèbre pour ses natures mortes : c'est lui qui, avec Pieter Claesz, a donné à la peinture haarlemoise de « repas servi » son expression la plus haute. Un portrait de lui, peint en 1678 par Jan de Bray, son concitoyen et confrère à la Guilde de Saint-Luc (où il se ...  Lire la suite
HEERUP HENRY (1907-1993)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre et sculpteur danois, né à Copenhague en 1907. « Immédiatement danois, dans ses toiles, ses sculptures, ses assemblages, ses bouts de fer », c'est ainsi que le poète et historiographe du groupe Cobra Christian Dotremont qualifie Henry Heerup. C'est dans l'inépuisable monde de fraîcheur, de spontanéité, de réalisme et de surréalisme, de fant ...  Lire la suite
HEINTZ JOSEF (1546-1609)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Fils d'un architecte prénommé Daniel qui travailla à l'hôtel de ville (Rathaus) de Bâle et à la cathédrale de Berne, Joseph Heintz dit l'Ancien (pour le distinguer de son fils) s'initia probablement à la peinture chez le bâlois Hans Bock l'Ancien et subit d'abord l'influence d'Holbein (dessins d'après Holbein exécutés vers 1581-1583 et conservés à ...  Lire la suite
HÉLION JEAN (1904-1987)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Peintre français, né à Couterne (Orne). Rien ne prédisposait Jean Hélion, élève à l'Institut industriel d'Amiens, où il a étudié la chimie, à devenir peintre. Pourtant, on peut le considérer, avec Fernand Léger, comme l'un des plus grands peintres français du xxe siècle ; le plus dérangeant, aussi. Apprenti dans un bureau d'arc ...  Lire la suite
HELLÉ ANDRÉ (1871-1945)

Écrit par :  Laura NOESSER

Peintre et dessinateur parisien qui a évoqué son enfance dans les Souvenirs d'un petit garçon (Berger-Levrault, 1942), Hellé fut aussi décorateur de théâtre et dessinateur d'albums pour enfants. Il collabore à plusieurs revues illustrées (L'Assiette au beurreLe Cri de ParisFantasioGraphic...) et i ...  Lire la suite
HÉNARD EUGÈNE (1849-1923)

Écrit par :  Yves BRUAND

Architecte et ingénieur civil français qui s'orienta vers l'urbanisme, où il se montre à la fois réaliste et précurseur. Eugène Hénard joue un rôle important dans la préparation de l'Exposition universelle de 1889 : si son projet de train électrique continu, très en avance sur son temps, n'est pas retenu, il est chargé par Alphand, directeur de l' ...  Lire la suite
HENNEQUIN, JEAN DE BRUGES ou JEAN DE BONDOL (actif de 1368 à 1381)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

La réputation de Hennequin de Bruges a souffert de la trop grande personnalité de Nicolas Bataille, à qui l'on a accordé une importance démesurée dans la confection de la tenture de L'Apocalypse d'Angers. En outre, le fait qu'il se soit inspiré d'un certain nombre de manuscrits pour l'iconographie des sept pièces dont il dessina les carto ...  Lire la suite
HENRY DE REYNES (mort en 1254)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Maître d'œuvre de l'abbatiale de Westminster de 1244 à 1254, Henry de Reynes est vraisemblablement l'auteur des plans du monument décidé par le roi Henri III. On ignore tout de ses origines. On a pensé, en raison de son nom et de son style, qu'il était français et même qu'il venait de Reims. De nombreux détails de l'édifice (le voûtement et le des ...  Lire la suite
HENRY MAURICE (1907-1984)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le meilleur propagateur de l'esprit surréaliste par voie de presse fut sans doute Maurice Henry. André Breton n'a-t-il pas écrit, en 1946 : « L'idée-image surréaliste, dans toute sa fraîcheur originelle, pour moi continue à se découvrir en Maurice Henry chaque fois qu'un matin encore mal éveillé m'apporte la primeur d'un de ses dessins dans le jou ...  Lire la suite
HEPPLEWHITE GEORGE (mort en 1786)

Écrit par :  Universalis

Ébéniste anglais et créateur de meubles dont le nom est associé, outre-Manche, au style néoclassique, qu'il contribua à y développer avec grâce dans le domaine des arts décoratifs. On sait peu de choses de l'existence de George Hepplewhite, sinon qu'il fut apprenti chez le fabricant de meubles anglais Robert Gillow (1703-1773) à Lancaster, puis ou ...  Lire la suite
HEPWORTH BARBARA (1903-1975)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Considérée, avec son compatriote Henry Moore, comme l'un des sculpteurs les plus importants de sa génération, Barbara Hepworth a inscrit son œuvre dans le langage de la non-figuration. Non-figuration que marquent à la fois une perfection technique absolue et un sens magistral de la matière, que domine une inspiration féconde. Élève au Royal Colleg ...  Lire la suite
HERBIN AUGUSTE (1882-1960)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Peintre français, Herbin représente l'un des rares cas manifestes de passage du cubisme à la stricte « géométrie ». Il n'a jamais été cubiste au sens historique du terme, car il travailla longtemps en isolé. Ayant débuté, sous l'influence des fauves, par des natures mortes et des paysages aux structures affirmées sous leurs teintes ardentes, il év ...  Lire la suite
HÉRÉ DE CORNY EMMANUEL (1705-1763)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Élève de Germain Boffrand, qu'il avait connu lors des travaux de ce maître en Lorraine, le Nancéien Héré fut le principal architecte de Stanislas Leszczyński, roi de Pologne et duc de Lorraine, qui était animé d'une frénésie de bâtir égale à celle des plus puissants souverains de l'époque. Sur les conseils vigilants de Stanislas qui suit de très p ...  Lire la suite
HERGÉ GEORGES REMI dit (1907-1983)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Du général de Gaulle, qui selon André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, déclara : « Mon seul rival international, c'est Tintin ! », au philosophe Michel Serres, qui écrivit : « J'ai plus appris en théorie de la communication dans Les Bijoux de la Castafiore que dans cent livres théoriques mortels d'ennui et stériles de résultat ...  Lire la suite
HERNÁNDEZ ou FERNÁNDEZ GREGORIO (1570 env.-1636)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Le dernier des grands sculpteurs de l'école de Valladolid incarne l'âme religieuse de l'Espagne de la Contre-Réforme. On est mal informé sur son origine et sa formation, mais il est évident qu'il subit profondément dans sa jeunesse l'influence des maîtres de l'art naturaliste que furent le Bourguignon Juan de Juni et l'Italien Pompeo Leoni. Cette ...  Lire la suite
HÉROLD JACQUES (1910-1987)

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Tout destinait Jacques Hérold à rejoindre les surréalistes, et d'abord la révolte. Né en 1910 à Piatra, dans la Moldavie roumaine, il suit les cours de l'école des Beaux-Arts en même temps que ceux du lycée. Mais, découvrant avec stupeur que la « statue » autour de laquelle les élèves travaillaient en silence était une femme vivante, il ne compren ...  Lire la suite
HERRERA JUAN DE (1530-1597)

Écrit par :  Catherine WILKINSON-ZERNER

Tout pays compte quelques architectes parmi ses héros. Comme Michel-Ange ou Palladio en Italie ou Pierre Lescot en France, Juan de Herrera joue en Espagne le rôle du brillant fondateur de la tradition nationale en architecture. Ce mythe s'est imposé au cours des siècles à partir de faits bien réels : Herrera fut l'architecte principal de Philippe  ...  Lire la suite
HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo, qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des élèves, dont le jeune Velázquez. ...  Lire la suite
HERTZBERGER HERMAN (1932- )

Écrit par :  François GRUSON

Architecte néerlandais. Après avoir collaboré avec Jacob Bakema et Aldo Van Eyck à la rédaction du journal Forum, phare de la nouvelle architecture néerlandaise, Herman Hertzberger enseigne à l’Académie d’architecture d’Amsterdam et appartient au groupe Team X, qui représente la nouvelle tendance architecturale aux Pays-Bas. Il développe ...  Lire la suite
HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- )

Écrit par :  Simon TEXIER

Depuis le début des années 1980, Jacques Herzog et Pierre de Meuron occupent une place sans cesse grandissante sur la scène architecturale internationale, qui leur a notamment valu d'être lauréats, en octobre 2007, du Praemium Imperiale, récompense remise par la Japan Art Association, assimilée au prix Nobel des arts. Cette distinction consacre un ...  Lire la suite
HEURTIER JEAN-FRANÇOIS (1739-1822)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Après une carrière modeste aux armées comme dessinateur de plans puis comme aide de camp, Heurtier, dont les aptitudes à l'architecture se révélaient, entra dans l'atelier parisien de J. Legeay et remporta le premier prix d'architecture en 1764. À son retour de Rome (1770), il est nommé inspecteur à Versailles où il donnera les plans du théâtre de ...  Lire la suite
HILBERSEIMER LUDWIG (1885-1967)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

S'il n'est pas un grand architecte, du moins pas un architecte de prestige (ses maisons particulières sont en effet assez banales), Ludwig Hilberseimer est pourtant l'un des premiers à avoir souligné l'importance primordiale de l'urbanisme. En outre, il a critiqué très tôt pour des raisons politiques (il faisait partie du Novembergruppe, associati ...  Lire la suite
HILDEBRAND ADOLF VON (1847-1921)

Écrit par :  Jacques de CASO

Sculpteur et théoricien de l'art allemand. Adolf von Hildebrand est sans doute le sculpteur allemand le plus important de la fin du xixe siècle. Au moment où le goût de ses contemporains restait fidèle à l'esthétique réaliste qui prit corps vers les années 1850 alors que commençait à s'imposer l'art symboliste de Rodin, Hildebr ...  Lire la suite
HILLIARD NICHOLAS (1547-1619)

Écrit par :  Universalis

Premier grand peintre anglais de la Renaissance, Nicholas Hilliard porta, durant la période élisabéthaine, l'art de la miniature à son plus haut degré d'épanouissement. Ses petites effigies lyriques jouèrent en outre un rôle important dans la conception du portrait telle qu'elle fut élaborée outre-Manche, de la fin du xvie au d ...  Lire la suite
HIRSCHHORN THOMAS (1957- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né en 1957 à Berne, en Suisse, mais couronné par le premier prix Marcel Duchamp décerné à un artiste français ou vivant en France en 2000, Thomas Hirschhorn a commencé sa carrière comme graphiste. Ses collages engagés portaient déjà sa marque de fabrique : un côté bricolé et pauvre, très direct et sauvage, qui qualifie la plupart de ses réalisatio ...  Lire la suite
HITTORFF JACQUES IGNACE (1792-1867)

Écrit par :  Thomas von JOEST

Fils unique d'une famille d'artisans rhénans aisés qui le destine au métier d'architecte, Jacques Ignace Hittorff, né le 20 août 1792, est orienté dès sa jeunesse vers cette profession : apprentissage comme maçon, cours de mathématiques et de dessin. Bénéficiant des droits de citoyen français — sa ville natale, Cologne, est annexée à l'Empire depu ...  Lire la suite
HOBBEMA MEINDERT (1638-1709)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Seul paysagiste hollandais du xviie siècle à pouvoir soutenir la comparaison avec Ruisdael, Meindert Hobbema doit sa redécouverte aux amateurs anglais du xixe siècle. Son existence est très peu documentée. Né à Amsterdam, Meindert Lubbertsz adopta le surnom d'Hobbema et fut l'élève de Ruisdael vers 1660. En ...  Lire la suite
HÖCH HANNA (1889-1978)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Hanna Höch est née le 1er novembre 1889 à Gotha, dans une famille aisée. Son père dirigeait la succursale d'une compagnie d'assurances. Sa mère pratiquait la peinture en amateur. À quinze ans, Hanna, qui est l'aînée de cinq enfants, quitte le lycée pour s'occuper de sa jeune sœur Marianne. Six ans plus tard, elle décide de revenir à des ...  Lire la suite
HODLER FERDINAND (1853-1918)

Écrit par :  Pierre GEORGEL, Universalis

Né à Berne et mort à Genève, Ferdinand Hodler peut être considéré comme le Puvis de Chavannes helvétique. Comme ce dernier, il est un des grands rénovateurs de la peinture décorative monumentale et son art est fortement symbolique, mais il possède une tendance expressionniste proprement allemande, qui transparaît notamment dans la part autobiograp ...  Lire la suite
HOFMANN HANS (1880-1966)

Écrit par :  Universalis

Peintre allemand, né le 21 mars 1880 à Weissenberg en Bavière, mort le 17 février 1966 à New York. Hans Hofmann entreprend des études d'art à Munich en 1898 puis, en 1904, s'installe à Paris pour parfaire sa formation. Il est alors profondément influencé par l'utilisation expressive de la couleur caractérisant la peinture d'Henri Matisse et celle ...  Lire la suite
HOGARTH WILLIAM (1697-1764)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Graveur de formation, William Hogarth se voulut avant tout un peintre dont l'ambition était d'égaler, voire de surpasser les modèles italiens et français, qui paraissaient inaccessibles, dans sa jeunesse, aux yeux de la plupart des artistes britanniques, une opinion partagée par un large public. Sa célébrité, depuis deux siècles, s'est pourtant es ...  Lire la suite
HOLBEIN LE JEUNE. LES ANNÉES BÂLOISES (exposition)

Écrit par :  Pierre VAISSE

En 2003, le Mauritshuis de La Haye, qui possède trois portraits peints par Hans Holbein le Jeune, présentait une exposition intitulée Hans Holbein, portraitiste de la Renaissance. On pouvait y voir la célèbre Madone de Darmstadt, ou Madone du bourgmestre Jakob Meyer, conservée depuis le xixe siècle au ...  Lire la suite
HOLBEIN LES

Écrit par :  Pierre VAISSE

Les plus célèbres représentants des Holbein, famille de peintres d'origine souabe, sont Hans Holbein l'Ancien (1465 env.-1524) et son fils Hans Holbein le Jeune (1497-1543). Sigmud ( ?-1540), frère du premier, n'est plus guère qu'un nom. D'Ambrosius (1494 ?-1519), frère aîné du second, disparu tôt, subsistent quelques œuvres qui témoignent de gran ...  Lire la suite
HOLLAND HENRY (1745-1806)

Écrit par :  Universalis

Architecte anglais, né le 20 juillet 1745, mort le 17 juin 1806 à Londres. Henry Holland commence sa carrière comme assistant, avant de devenir l'associé et le gendre de l'architecte paysagiste Lancelot Capability Brown. Il réalise à Londres le Brooks's Club (1776-1778) et deux grands projets de reconstruction dont il ne reste plus rien aujourd'hu ...  Lire la suite
HÖLLER CARSTEN (1961- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Pour Carsten Höller, né à Bruxelles en 1961 mais résidant à Stockholm, la trajectoire d'artiste n'était pas toute tracée d'avance. Docteur en entomologie, il s'était d'abord spécialisé en phytopathologie. Mais au début des années 1990, c'est dans le domaine artistique qu'il élabore son champ de pratique, entre laboratoire d'expérimentation et terr ...  Lire la suite
HONDELATTE JACQUES (1942-2002)

Écrit par :  Simon TEXIER

Jacques Hondelatte est né le 10 mai 1942 à L'Absie (Deux-Sèvres), il est mort à Bordeaux le 2 février 2002. Diplômé de l'École d'architecture de Bordeaux en 1969, il travaille comme urbaniste-conseil à la Direction départementale de l'Équipement de la Gironde (1967-1969) et comme architecte-conseil au Centre d'étude de l'équipement (Cete) de Borde ...  Lire la suite
HONORÉ MAÎTRE, dit DE LA RUE BOUTEBRIE (fin XIIIe s.)

Écrit par :  Danielle GABORIT-CHOPIN

Le manuscrit des Décrétales de Gratien de la bibliothèque municipale de Tours (manuscrit 558) fut acquis, en 1288, à Paris, dans la boutique de maître Honoré. Le célèbre enlumineur qui dirigea le plus important atelier de la fin du xiiie siècle serait également l'auteur du Bréviaire de Philippe le Bel (Bibl. n ...  Lire la suite
HONTAÑÓN RODRIGO GIL DE (1500-1577)

Écrit par :  Universalis

Architecte espagnol, né vers 1500 à Burgos, mort le 31 mai 1577 à Ségovie. Rodrigo Gil de Hontañón est le fils de Juan Gil de Hontañón. Né vers 1480, ce dernier travaille à Burgos avec Simon de Cologne, membre d'une famille d'architectes allemands qui ont construit de nombreux édifices importants en Espagne. Nommé maestro mayor (maître d' ...  Lire la suite
HONTHORST GERRIT VAN, dit GÉRARD DE LA NUIT (1590-1656)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Nommé en Italie Gherardo della Notte (Gérard de la Nuit), Gerrit van Honthorst est l'un des rares peintres hollandais du xviie siècle à avoir connu une grande carrière internationale. C'est principalement à son caravagisme militant aux Pays-Bas qu'il doit son actuelle réputation. Né à Utrecht, ce fils de peintre cartonnier est ...  Lire la suite
HOOCH PIETER DE (1629-1684)

Écrit par :  Françoise HEILBRUN

Né à Rotterdam dans un milieu assez humble, mort à Amsterdam, Pieter De Hooch est, comme ses contemporains Vermeer et Gérard Ter Boch, le peintre de l'intimité bourgeoise. Selon Houbraken, il a été formé à Haarlem dans l'atelier de Berchem, avec lequel, à vrai dire, son œuvre a peu en commun. Il loue bientôt ses services à Justus de La Grange, nég ...  Lire la suite
HOPE THOMAS, dit ANASTASIUS (1770 env.-1831)

Écrit par :  Monique MOSSER

Le nom de Thomas Hope reste attaché au mouvement spécifiquement anglais du Greek Revival. Ce terme ne désigne pas un simple retour à des formes antiques plus ou moins indifférenciées, comme c'était le cas depuis plus d'un demi-siècle déjà, mais une véritable doctrine que l'on peut dater de 1804, année où Thomas Hope publia un virulent pamphlet con ...  Lire la suite
HORENBOUT GHEERAERT (entre 1460 et 1470-av. 1541)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Peintre et enlumineur gantois, Gheeraert Horenbout acquiert la maîtrise en 1487. Dès 1498, on le voit à la tête d'un atelier d'enluminure très actif. En 1515, Marguerite d'Autriche, la régente des Pays-Bas, en fait son peintre et valet de chambre. Un de ses principaux travaux, à cette époque, est l'illustration des Heures Sforza (British ...  Lire la suite
HORN REBECCA (1944- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

 Depuis le début des années 1970, l'artiste allemande Rebecca Horn s'est confrontée à tous les médiums, de la vidéo à la sculpture, de la photographie à l'installation, en passant par le dessin, pour développer son art somatique. « J'utilise mon corps, j'utilise ce qui m'arrive et j'en fais quelque chose. »  Rebecca Horn est née en Allemagne, ...  Lire la suite
HORTA VICTOR (1861-1947)

Écrit par :  Françoise AUBRY

Victor Horta est à l'origine, en 1893, d'un style architectural qui va se répandre dans l'Europe entière : l'Art nouveau. Il innove en appliquant à la maison bourgeoise les techniques de construction apparues à l'ère industrielle (essentiellement l'alliance du fer, de la fonte et du verre) et crée la totalité du décor intérieur en harmonie avec l' ...  Lire la suite
HOUDON JEAN-ANTOINE (1741-1828)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Le jugement de la postérité a placé Houdon au tout premier rang parmi les sculpteurs de la fin du xviiie siècle. Appréciation qui n'est pas sans fondement, mais qui a rejeté abusivement dans l'ombre tel ou tel contemporain de Houdon comme Moitte, Chinard ou Chaudet. Médiocrement concerné par les débats d'idées et les grands pro ...  Lire la suite
HOWARD EBENEZER (1850-1928)

Écrit par :  Universalis

Urbaniste anglais fondateur du mouvement des cités-jardins, né le 29 janvier 1850 à Londres, mort le 1er mai 1928 à Welwyn Garden City (Hertfordshire). Ebenezer Howard commence à travailler à l'âge de quinze ans dans un bureau d'agent de change. Il apprend la sténographie et occupe divers emplois comme secrétaire privé et sténographe av ...  Lire la suite
HUBER WOLF (entre 1485 et 1490-1553)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre et dessinateur allemand, Wolf Huber est, avec Albrecht Altdorfer, le plus grand représentant de ce que l'on appelle l'école du Danube. Probablement né à Feldkirch dans le Vorarlberg, il s'établit (au plus tard en 1515) à Passau, au service de l'évêque de la ville, fonction qu'il conserve jusqu'à sa mort et qui le dispense d'entrer dans la ...  Lire la suite
HUCLEUX JEAN OLIVIER (1923-2012)

Écrit par :  Universalis

Dessinateur et peintre, Jean Olivier Hucleux fut un pionnier du mouvement hyperréaliste qui s'est développé en Europe et aux États-Unis dans les années 1960. Jean Olivier Hucleux, né en 1923 à Chauny (Aisne), travaille dans l'entreprise familiale de 1945 à 1965, puis s'établit comme brocanteur aux puces de Clignancourt à Paris. Il se remet à peind ...  Lire la suite
HUET BERNARD (1932-2001)

Écrit par :  Simon TEXIER

Né en 1932 à Quinhon, au Vietnam, Bernard Huet étudie l'architecture à l'École des beaux-arts de Paris, dont il est diplômé en 1962. Parallèlement, il suit les cours de construction de Jean Prouvé aux Arts et Métiers, mais sera surtout marqué par l'approche théorique et critique d'Ernesto Rogers au Politecnico de Milan. Après trois années passées ...  Lire la suite
HUET PAUL (1803-1869)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Un des premiers peintres français de la génération romantique à avoir consacré son œuvre au paysage. Paul Huet, d'abord élève du néo-classique Guérin puis de Gros, rencontre Delacroix et le paysagiste anglais Bonington. Ses premières œuvres, à la technique large et nerveuse, témoignent d'une sensibilité tourmentée (Les Ormes de Saint-Cloud ...  Lire la suite
HUGO VICTOR (1802-1885)

Écrit par :  Pierre ALBOUY, Pierre GEORGEL, Jacques SEEBACHER, Anne UBERSFELD, Philippe VERDIER

Dans le chapitre Le dessinateurOn estime aux alentours de trois mille (en tenant compte des œuvres perdues mais connues par des reproductions ou des références et en comptant séparément celles qui appartiennent à des recueils, carnets, albums, etc.) le nombre des dessins de toutes dimensions et de toutes techniques laissés par Victor Hugo, nombre considérable pour un homme qui ...  Lire la suite

HUGUET JAIME (1415 env.-1492)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre catalan né à Valls, près de Tarragone, Jaime Huguet séjourne quelques années à Saragosse, puis en 1448 se fixe à Barcelone jusqu'à sa mort. Sa période de formation reste obscure ; l'une des premières œuvres qu'on lui attribue, Saint-Georges et la princesse (musée d'Art catalan, Barcelone) est l'un des plus célèbres panneaux catala ...  Lire la suite
HUNT WILLIAM HOLMAN (1827-1910)

Écrit par :  Universalis

Peintre britannique, né le 2 avril 1827 à Londres, mort le 7 septembre 1910 à Londres. En 1843, William Holman Hunt entre à l'école de la Royal Academy où il se lie d'amitié avec le peintre John Everett Millais, avec lequel il fondera en 1848 la Confrérie préraphaélite. L'œuvre de Hunt Hireling Shepherd (« Le Mauvais Berger », 1851, City ...  Lire la suite
HURTADO FRANCISCO (1669-1725)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Architecte et sculpteur andalou ; sa première œuvre d'architecture — précédée de quelques retables — combine un camarín, ou chapelle développée en arrière d'une abside, avec un mausolée. Il s'agit du camarín de Nuestra Señora de la Victoria à Málaga, élevé au-dessus du monument funéraire des comtes de Buenavista (1693). L'essentiel de l'a ...  Lire la suite
HUYGHE PIERRE (1962- )

Écrit par :  Charles-Arthur BOYER, Universalis

 On pourrait presque affirmer que l'artiste français Pierre Huyghe n'existe pas, tant il se plaît à disparaître derrière son travail, et à faire disparaître ce dernier derrière les processus de fictionnalisation qu'il génère et développe.  Né en 1962 dans la banlieue parisienne, Pierre Huyghe poursuit des études à Paris au début des années 19 ...  Lire la suite
HUYSSENS PIETER (1577-1637)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Jésuite qui a été l'un des plus brillants constructeurs de son ordre à une époque où celui-ci élevait en Belgique les plus belles églises baroques. Pieter Huyssens participe à la construction de Saint-Charles-Borromée à Anvers (1615-1621), sans que l'on puisse déterminer exactement quelle part il prit à l'exécution des plans. Il est désigné en 161 ...  Lire la suite
HYBERT FABRICE (1961- )

Écrit par :  Françoise NINGHETTO

Les critiques qui ont rendu compte des premières expositions de Fabrice Hybert (notamment Philippe Piguet, dans Art Press no 116, juillet-août 1987) ont tous souligné la liberté affichée par le jeune artiste « sautant d'une image à l'autre », n'étant « jamais là où l'on croit le trouver ». Fabrice Hybert n'a jamais cessé de déc ...  Lire la suite
IMMENDORFF JORG (1945-2007)

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Jorg Immendorff est né le 14 juin 1945 à Bleckede en Basse-Saxe. Après s'être consacré quelques années à l'enseignement en tant qu'instituteur, il prend des cours de peinture de paysage auprès de Teo Otto, avant d'intégrer l'académie des beaux-arts de Düsseldorf en 1963. Jusqu'en 1964, il y suit les leçons de Joseph Beuys ; mais il est renvoyé à c ...  Lire la suite
INGRES et L'ILLUSION GRECQUE. INGRES ET L'ANTIQUE (expositions)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Deux expositions, l'une à Paris, l'autre à Montauban et en Arles, ont ramené en 2006 « Monsieur Ingres » sous les feux de l'actualité, sans qu'il ait été besoin pour cela d'une quelconque date anniversaire. On ne peut que s'en féliciter, tant le calendrier des manifestations culturelles tend à devenir purement commémoratif, au risque d'une trop gr ...  Lire la suite
INGRES JEAN AUGUSTE DOMINIQUE (1780-1867)

Écrit par :  Jean LACAMBRE

Proclamé l'émule, l'égal de Raphaël, celui qui fut, selon Castagnary, « le messie du classicisme », apparaît malgré lui comme l'un des initiateurs du romantisme et du réalisme en France. Déjà, en 1855, Baudelaire remarquait dans son compte rendu de l'Exposition universelle : « Aux gens du monde, M. Ingres s'imposait par un emphatique amour de l'An ...  Lire la suite
IPOUSTÉGUY JEAN-ROBERT (1920-2006)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Sculpteur français, né à Dun-sur-Meuse. Œuvre complexe et violente aux aspirations multiples et enchevêtrées, dominée par les mystères du sexe et de la mort, la sculpture de Jean-Robert Ipoustéguy est faite, selon les propos même du sculpteur « pour être appréciée à bout portant, le dos au mur, dans la plus stricte intimité, celle qui oblige par l ...  Lire la suite
IRIBE PAUL (1883-1935)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Décorateur et caricaturiste français, Paul Iribe a été, avec Cappiello et Cassandre, l'un des graphistes les plus importants de la première moitié du xxe siècle et, sans doute, le plus méconnu de tous. La caricature était alors le banc d'essai de tous ceux qui voulaient s'engager dans une activité graphique. Paul Iribe passe so ...  Lire la suite
ISABEY JEAN-BAPTISTE (1767-1855)

Écrit par :  Bruno FOUCART

« Peintre en miniature » — comme il est simplement gravé sur la tombe du Père-Lachaise où repose également son fils Eugène (1803-1886), le peintre romantique — mais aussi, selon la titulature dont il bénéficie sous le Premier Empire, « peintre dessinateur du cabinet de S.M. l'Empereur, des cérémonies et relations extérieures », Jean-Baptiste Isabe ...  Lire la suite
ITTEN JOHANNES (1888-1967)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Si Johannes Itten n'a pas en tant que peintre l'importance d'un Klee ou d'un Kandinsky avec lesquels il professait au Bauhaus, il faut insister sur le caractère révolutionnaire de son enseignement (il s'est d'ailleurs senti très tôt pédagogue, puisque, dès 1916, il dirige une école d'art à Vienne). En 1919, Walter Gropius charge Itten de prendre e ...  Lire la suite
IXNARD PIERRE-MICHEL D' (1723-1795)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte nîmois ayant suivi Jean-Nicolas Servandoni à Stuttgart, Pierre-Michel d'Ixnard introduit le néo-classicisme dans l'Allemagne du Sud-Ouest, avec l'église de Sankt-Blasien (1768-1783) en Forêt-Noire, ou l'église de Buchau. Il intervient dans de nombreux châteaux : Hechingen, Königseggwald (Wurtemberg), Meersburg, il dessine les projets du ...  Lire la suite
JACNO MARCEL (1904-1989)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Né à Paris, le 6 août 1904, le graphiste Marcel Jacno était le fils d'un immigré qui avait fui la Russie tsariste afin d'échapper au très long service militaire imposé par le régime. Timide, minutieux, il connut une réussite tardive, mais éclatante. Très doué pour le dessin, rebelle à tout enseignement, il accéda à la vie professionnelle sans avoi ...  Lire la suite
JACOB LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille d'ébénistes français des xviiie et xixe siècles. Peut-être formé dans l'atelier de Delanois, reçu maître en 1765, Georges Jacob (1739-1814) commence par se spécialiser dans les sièges et les bois de lit. Comme Delanois, il est un des tenants du nouveau style aux lignes droites et aux ornements tirés ...  Lire la suite
JACOBS EDGAR-PIERRE (1904-1987)

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Tout comme deux autres auteurs belges de bandes dessinées devenus des classiques, Hergé et Franquin, Jacobs savait être drôle en société, mais était sans illusions sur le monde et connaissait des périodes dépressives. Et, à la différence de ses deux confrères, son œuvre est presque totalement dépourvue d'humour. Elle frappe par sa gravité, par ses ...  Lire la suite
JACOBSEN ARNE (1902-1971)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Personnalité dominante de l'architecture du xxe siècle au Danemark, Jacobsen a aussi donné à ce pays une situation privilégiée dans le domaine de l'industrial design en apportant une contribution essentielle à la création d'objets utilitaires (sièges en polyester armé ou en bois lamellé et moulé avec piètement en acier ...  Lire la suite
JACOBSEN ROBERT (1912-1993)

Écrit par :  Christophe DOMINO

Né, selon son mot, « physiquement à Copenhague, puis intellectuellement en France » — en 1912 puis au tout début des années 1950 —, Robert Jacobsen est une personnalité marquante sur la scène de la sculpture européenne de l'après-guerre ; son œuvre est partagée entre un formalisme abstrait et une figuration expressive. Marin, mécanicien, joueur de ...  Lire la suite
JACOPO DELLA QUERCIA (1374 env.-1438)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Bien qu'il soit né à Sienne et qu'il y ait fait son apprentissage artistique, probablement sous la direction de son père Pietro di Angiolo, c'est à Ferrare qu'il faut aller chercher la première œuvre de « Jacopo de Senis » (de Sienne) : La Vierge à la grenade, achevée le 18 juin 1408 (aujourd'hui au musée de la Cathédrale). On ne sait rie ...  Lire la suite
JACQUEMART DE HESDIN (connu entre 1384 et 1409)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Enlumineur du duc Jean de Berry, Jacquemart de Hesdin peint successivement pour son mécène une partie des Petites heures (env. 1385, Bibliothèque nationale, Paris), les miniatures en pleine page des Très Belles Heures (env. 1400, Bibliothèque royale, Bruxelles) et les grandes peintures, depuis disparues, des Grandes Heures ...  Lire la suite
JACQUEMIN ANDRÉ (1904-1992)

Écrit par :  Gisèle LAMBERT

À quatre-vingt-huit ans, le graveur André Jacquemin reclassait ses gravures (plus d'un millier) et ses illustrations ; la rédaction du catalogue raisonné de son œuvre était entreprise... Dans la gravure, il représente la grande tradition de la taille-douce d'après nature, l'expression toujours renouvelée du blanc et du noir, dont il dira lors de s ...  Lire la suite
JACQUET ALAIN (1939-2008)

Écrit par :  Universalis

Peintre français. Après deux années passées à l'École nationale des beaux-arts, dans les classes d'architecture, Alain Jacquet s'installe à New York au début des années 1960. Proche du Nouveau Réalisme, l'artiste travaille alors à partir de tableaux classiques et de découpages de publicités et de magazines. Dès 1963, à Paris, il prend part au grou ...  Lire la suite
JAMNITZER LES

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le maniérisme opère un déplacement entre le « sujet » et les moyens mis en œuvre pour le représenter ; il introduit la dynamique de la dissymétrie dans l'œuvre d'art. Il est, avant tout, mouvement de rupture par la mise en mouvement des composantes habituellement soumises aux finalités d'une évocation. Paradoxalement, cette tendance n'a nulle part ...  Lire la suite
JANSSENS ABRAHAM (1575/76-1632)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Au début du xviie siècle, Abraham Janssens est un des plus intéressants peintres d'histoire du milieu anversois, ne serait-ce que par sa complexité stylistique qui le place en marge de Rubens. Il est, un moment, son seul vrai rival, comme le rapporte Sandrart, à la jonction du vieux romanisme flamand, du maniérisme tardif et du ...  Lire la suite
JARDIN HENRI NICOLAS (1720-1799)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Grand Prix d'architecture (1741), il séjourne à Rome puis est appelé à la cour de Danemark (de 1754 à 1771) où il introduit le néo-classicisme dans des décors intérieurs (salle à manger du comte de Molkte à Copenhague) et surtout dans l'édifice majeur de la Frederikskirke, inspirée du Panthéon, et pour laquelle Ange Jacques Gabriel avait donné des ...  Lire la suite
JEANCLOS GEORGES (1933-1997)

Écrit par :  Paul-Louis RINUY

Le sculpteur Georges Jeanclos est né en 1933 à Paris. Il est mort avant la mise en place de son dernier grand œuvre, les Portes de la cathédrale de Lille, Georges Jeanclos fut un sculpteur dont la brillante carrière ne doit pas cacher une ambition artistique singulière. Après un apprentissage à l'école des Beaux-Arts de Paris, le grand prix de Rom ...  Lire la suite
JEAN DE CAMBRAI (mort en 1438)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Sculpteur de la fin du xive siècle sur lequel la lumière n'est pas encore entièrement faite. On sait qu'il naquit dans une petite ville de Picardie, à Roupy, près de Saint-Quentin, et qu'il porta d'abord le nom de Jean de Roupy avant d'adopter, vers 1375-1376, celui de Jean de Cambrai, lorsqu'il alla travailler dans cette ville ...  Lire la suite
JEAN DE CHELLES (mort en 1258)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Jean de Chelles ne nous est connu que par la très belle inscription sculptée par son successeur, Pierre de Montreuil, sur le bras sud de Notre-Dame de Paris. Elle est suffisamment exceptionnelle pour affirmer le rôle prééminent reconnu à cet architecte au moment de sa mort en 1258. Elle permet de lui attribuer en outre le bras nord de la cathédral ...  Lire la suite
JEAN DE MARVILLE (mort en 1389)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Sculpteur auquel la critique moderne hésite à attribuer une seule œuvre, Jean de Marville apparaît pourtant, à la lumière des textes, comme l'un des grands artistes de la fin du xive siècle. Plusieurs localités de la Meuse ou du Nord se sont disputé l'honneur de l'avoir vu naître. Il apparaît pour la première fois en 1366 à Sai ...  Lire la suite
JEAN DE ROUEN (actif de 1510 à 1572)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Son apprentissage fait en Normandie, sur les chantiers de Gisors et de la cathédrale de Rouen, le sculpteur français Jean de Rouen a collaboré vraisemblablement au tombeau des cardinaux d'Amboise. Avec d'autres artistes, il est appelé au Portugal par le roi Manuel, en 1518. Il s'installe à Coimbra, s'y marie et y meurt. C'est lui qui signe la chai ...  Lire la suite
JEAN FOUQUET, PEINTRE ET ENLUMINEUR (expositions)

Écrit par :  Daniel RUSSO

La Bibliothèque nationale de France a présenté à Paris, du 25 mars au 22 juin 2003, dans la galerie Mazarine, une grande célébration des œuvres de Jean Fouquet, sous le titre Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle. François Avril, commissaire de l'exposition, a réuni pour le visiteur l'essentiel de l'œuvre de l'artis ...  Lire la suite
JEAN-MARC NATTIER (exposition)

Écrit par :  Marianne ROLAND MICHEL

Les études sur les grands portraitistes du xviiie siècle étant rares, saluons la belle exposition consacrée, du 26 octobre 1999 au 30 janvier 2000, à Jean-Marc Nattier au château de Versailles. Xavier Salmon a rédigé l'important catalogue, véritable monographie sur l'artiste : la dernière remontait à 1905 ! Les quelque quatre-v ...  Lire la suite
JOB JACQUES MARIE GASTON ONFROY DE BRÉVILLE dit (1858-1931)

Écrit par :  Laura NOESSER

Né à Bar-le-Duc, Jacques de Bréville commence à signer Job dès son enfance crayonneuse au collège Stanislas. D'un milieu familial peu ouvert à la République naissante, il hérite d'une pensée conservatrice qui le fait adhérer à la Ligue de la patrie française anti-dreyfusienne et rechercher les amitiés de Caran d'Ache, Forain ou Albert Guillaume sa ...  Lire la suite
JOHANNOT ALFRED (1800-1837) & TONY (1803-1852)

Écrit par :  Michel MELOT

Les plus célèbres et les plus prolifiques des illustrateurs romantiques furent les frères Johannot d'origine française. Le plus connu des trois frères est Tony, le plus jeune, qui naquit en Allemagne à Offenbach-sur-le-Main ; le père, François Johannot, avait été un pionnier de la lithographie. Alfred fut le collaborateur de Tony après avoir essay ...  Lire la suite
JOHAN PERE (1398-apr. 1458)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Considéré comme le plus important des sculpteurs de la Catalogne médiévale, Pere Johan était le fils d'un esclave grec, sculpteur lui-même, Jordi de Deu. Il se fit connaître en décorant la porte du jardin de la Députation de Barcelone avec un haut-relief de saint Georges (1418). Peu après, il passa au service d'un grand prélat mécène, Dalmau de Mu ...  Lire la suite
JOHN HEARTFIELD. PHOTOMONTAGES POLITIQUES 1930-1938 (exposition)

Écrit par :  Catherine VASSEUR

Afin de marquer son dégoût face au nationalisme haineux qui sévissait dans son pays, Helmut Herzfelde, artiste juif allemand né à Schmargendorf en 1891 et mort à Berlin en 1968, adopta dès 1916 le pseudonyme de John Heartfield, consacrant ainsi la naissance de l'un des plus géniaux artisans du photomontage. Irréductible partisan de la cause commun ...  Lire la suite
JONES DAVID (1895-1974)

Écrit par :  Louis BONNEROT

Gallois par ses ancêtres paternels, mais anglais par sa mère, David Jones compte également des ancêtres italiens. Dès son jeune âge, en dehors de toute éducation scolaire, il se consacra au dessin : il exposa ses premiers essais en 1903-1904. Sa formation artistique fut interrompue par sa participation à la guerre, mais reprise dans un esprit nouv ...  Lire la suite
JONES INIGO (1573-1652)

Écrit par :  Monique MOSSER

Après le règne d'Élisabeth, les Stuart ramenèrent leur pays dans le grand courant de la culture européenne, et le premier quart du xviie siècle vit mûrir en Angleterre un art de cour à la fois puissant et raffiné où l'on reconnaît les dernières manifestations de la Renaissance. Un artiste au génie protéiforme résume cette époqu ...  Lire la suite
JONGKIND JOHAN BARTHOLD (1819-1891)

Écrit par :  Charles SALA

Huitième enfant d'une famille paysanne, Jongkind entre à l'académie de La Haye à dix-sept ans. Il apprend alors la technique du dessin, mais surtout de l'aquarelle d'après nature. Lors d'un premier séjour en France, il se lie en 1846 avec Isabey qui lui fait découvrir les couleurs et les effets de lumière des plages normandes. En 1862, il rencontr ...  Lire la suite
JORDAENS JACOB (1593-1678)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Plus encore que Rubens au génie plus universel, aux préoccupations humanistes plus avouées ou que Van Dyck aux curiosités inquiètes, Jacob Jordaens est le peintre flamand par excellence. Les sujets populaires, qu'il traite avec prédilection, l'allure héroïque et dense de son art, une sorte de généreuse placidité, de lyrisme solide suffiraient, en ...  Lire la suite
JORN ASGER JØRGENSEN dit ASGER (1914-1973)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Dire du Danois Asger Jorn qu'il est peintre ou sculpteur ne saurait en aucun cas donner la mesure de l'activité prodigieuse de ce « vandale héréditaire, péninsulaire, ingénu et hilare », de cet « innocent génie de la vie sans procès » évoqué par Jacques Prévert. « Invoquant sans faillir, écrit son ami Jean-Clarence Lambert, pour les autres et pour ...  Lire la suite
JOSSOT HENRI GUSTAVE (1866-1951)

Écrit par :  Michel MELOT

L'un des plus originaux des nombreux dessinateurs humoristes, illustrateurs et affichistes des années 1900. Le style d'Henri Gustave Jossot, d'une schématisation brutale rehaussée de couleurs sans nuances et d'un trait uniformément noir, était l'arme dont il voulait se servir comme anarchiste. Des historiens ont émis l'hypothèse que ce style pouva ...  Lire la suite
JOUBERT PIERRE (1910-2002)

Écrit par :  Jacques DUTREY

L'illustrateur français Pierre Joubert est né le 27 juin 1910 à Paris. Pendant la Première Guerre mondiale, il est auprès d'un oncle à Dieppe où il découvre les joies de la bagarre avec les gamins du port. De retour à Paris en 1918, c'est un excellent élève à l'école primaire, médiocre au collège, sauf en dessin. Il entre donc à quatorze ans sur d ...  Lire la suite
JOURDAIN FRANCIS (1876-1958)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Fils de l'architecte Frantz Jourdain, Francis Jourdain commence une carrière de peintre avant de s'intéresser aux arts décoratifs. Ses Ateliers modernes, créés en 1912, prennent une extension si rapide qu'il les complète après la guerre par une boutique, « Chez Francis Jourdain », où l'on trouve aussi bien des meubles, des tissus, des papiers pein ...  Lire la suite
JOURDAIN FRANTZ (1847-1935)

Écrit par :  Yves BRUAND

Architecte d'origine belge naturalisé français en 1870. Pamphlétaire et journaliste, Jourdain est, de 1880 à 1910, à la pointe du combat pour la rénovation et la synthèse des arts. Fondateur en 1903 et président des Salons d'automne, il joue un rôle important dans la diffusion des idées nouvelles, la révélation des peintres méconnus de la fin du ...  Lire la suite
JOURNIAC MICHEL (1935-1995)

Écrit par :  Jacques DONGUY

Après la mort de Gina Pane et de François Pluchart, Michel Journiac, né le 7 octobre 1935 et mort le 15 octobre 1995, était le dernier représentant de l'art corporel en France. Il découvre très tôt Jean Genet et sa propre homosexualité ; il entre alors au séminaire, lieu où, par le célibat, il pouvait échapper à la norme sociale. Les rapports de M ...  Lire la suite
JOUVENET JEAN (1644-1717)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Jeune peintre rouennais installé à Paris, Jouvenet est remarqué par Charles Le Brun, qui l'intègre à l'équipe des décorateurs des résidences royales : Saint-Germain-en-Laye, Les Tuileries et Versailles, où il peint avec Audran et Houasse dans le pur esprit de Le Brun. Il se détache assez tard de cette influence et reste toute sa vie un admirateur ...  Lire la suite
JR (1983 env. - )

Écrit par :  Stéphanie LEMOINE

De tous les artistes français de la scène street art, JR est sans doute celui dont le parcours est le plus singulier et l'ascension la plus fulgurante. Après avoir tenu les rues du monde entier pour la « plus grande galerie d'art au monde », il compte désormais parmi les artistes de la galerie Perrotin à Paris. Il a intégré, à moins de trente ans, ...  Lire la suite
JUAN DE FLANDES (1460 env.-apr. 1510)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Originaire des Flandres, comme l'indique son surnom espagnol, et fixé en Espagne où il apparaît en 1496 au service de la reine Isabelle la Catholique, Juan de Flandes est le représentant le plus remarquable d'une tendance, dite hispano-flamande, de la peinture espagnole de la fin du xve siècle : des artistes venus des Pays-Bas ...  Lire la suite
JULIEN GUILLAUME (XIIIe-XIVe s.)

Écrit par :  Danielle GABORIT-CHOPIN

L'orfèvre parisien Guillaume Julien, possesseur de deux boutiques sur le Grand-Pont, travailla pour le roi Philippe IV le Bel. Sa renommée lui valut la commande du chef reliquaire monumental de Saint Louis, destiné à la Sainte-Chapelle, et les comptes royaux mentionnent des paiements à l'orfèvre (mort en 1316 env.) puis à ses héritiers de 1298 à 1 ...  Lire la suite
JUNI JUAN DE (1506 env.-1571)

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Avec Alonso Berruguete et Gregorio Fernández, Juan de Juni domine l'école de sculpture polychrome de Valladolid. Il ne s'établit cependant dans cette ville qu'assez tard, en 1541, après avoir travaillé dans diverses cités espagnoles. D'origine française et très influencé par l'Italie, il possédait une large culture dont témoignent les ouvrages fra ...  Lire la suite
JUSTE DE GAND (1435 env.-apr. 1475)

Écrit par :  Universalis

Le peintre flamand qui travaille en Italie, à Urbin, entre 1473 et 1475, sous le nom de Giusto da Guanto, est généralement identifié avec le peintre Joos van Wassenhove, connu seulement par des archives. On possède fort peu de documents sur la vie de Juste de Gand. Il serait né à Gand. Reçu maître à la Guilde d'Anvers en 1460, il fait partie de la ...  Lire la suite
JUSTE LES

Écrit par :  Renée PLOUIN, Universalis

Dynastie de sculpteurs, originaires des environs de Florence, les Betti, qui s'établissent en France en 1504, sont naturalisés en 1513, prennent le nom de Juste et deviennent sculpteurs du roi, spécialistes de tombeaux. Antoine Juste (1479-1519) travaille dès 1507 au tombeau de Thomas James, évêque de Dol (l'effigie du défunt a disparu du monument ...  Lire la suite
JUVARA FILIPPO (1676-1736)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Né dans une famille d'orfèvres de Messine, Filippo Juvara apprend ce métier tout en se préparant à la vie ecclésiastique et se fait connaître par une série de gravures représentant les fêtes de Messine organisées pour le couronnement du roi Philippe V. Il quitte ensuite la Sicile pour Rome, où il entreprend des études d'architecture sous la direct ...  Lire la suite
KALF WILLEM (1619-1693)

Écrit par :  J. BOUTON

Élève selon Houbraken du peintre de Haarlem, Hendrick Pot, dont l'influence ne se laisse guère remarquer chez lui, paysagiste d'occasion en 1639 dans le goût de Van Goyen (unicum apparu sur le marché d'art en 1886), Willem Kalf semble s'être très vite spécialisé dans la nature morte (les plus anciennes remontant à 1643 au moins) et sans doute a-t- ...  Lire la suite
KANDINSKY (exposition)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Depuis la mort de l'artiste en 1944, l'œuvre de Wassily Kandinsky n'a cessé d'être exposée dans le monde entier. La dernière grande rétrospective parisienne avait accompagné, en 1984, la donation de sa succession au Musée national d'art moderne. Du 8 avril au 10 août 2009, le Centre Georges-Pompidou a présenté de nouveau un large panorama, qui ne ...  Lire la suite
KANDINSKY WASSILY (1866-1944)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

Depuis longtemps considéré, à côté de Mondrian, comme l'« inventeur » de la peinture abstraite dans le courant des années 1910 et comme l'un de ses principaux théoriciens, Kandinsky a vu, après la Seconde Guerre mondiale, sa position remise en cause par l'apparition de nouvelles formes d'art abstrait, et le renouveau même de la peinture figurative ...  Lire la suite
KAPOOR ANISH (1954- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né en 1954 à Mumbai (anciennement Bombay), cet artiste indien immigre en Grande-Bretagne en 1973 et suit les enseignements de la Chelsea School of Art and Design avant de percer au début des années 1980. Essentiellement sculpturale, l'œuvre d'Anish Kapoor est parfois considérée à tort comme une version britannique du post-minimalisme. Mais c'est d ...  Lire la suite
KAUFFMANN ANGELICA (1741-1807)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

L'œuvre abondante et diverse d'Angelica Kauffmann s'étend sur une demi-siècle, et intéresse une grande partie de l'Europe du xviiie siècle. Ce peintre, né en Suisse, vit à Rome, essaie de s'installer à Londres, travaille pour les cours d'Italie, d'Allemagne, de Russie, et fréquente une grande partie de l'élite intellectuelle : ...  Lire la suite
KENT WILLIAM (1685-1748)

Écrit par :  Universalis

Peintre-décorateur,architecte et paysagiste anglais, né vers 1685 à Bridlington (Yorkshire), mort le 12 avril 1748 à Londres. William Kent aurait été apprenti chez un peintre de carrosses de Hull. Des protecteurs locaux, impressionnés par son talent, l'envoient étudier la peinture à Rome de 1709 à 1719. Il apprend ainsi cet art auprès de Benedetto ...  Lire la suite
KEYSER HENDRICK DE (1565-1621)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Architecte, sculpteur et médailleur hollandais. L'œuvre la plus célèbre de Hendrick de Keyser (avec la collaboration de son fils Thomas) est le fastueux mausolée de Guillaume le Taciturne, dans le chœur de la Nieuwe Kerk de Delft, de marbre noir et blanc (1614-1621) : figures allégoriques, double représentation du mort selon la formule des monumen ...  Lire la suite
KHNOPFF FERNAND (1858-1921)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Pur produit de la haute bourgeoisie catholique, aristocrate fortuné d'ascendance germanique, premier adepte de Péladan à Bruxelles, misogyne hautain, solitaire et raffiné, trop attaché à sa sœur Marguerite (son modèle privilégié) pour supporter le mariage au-delà de quelques mois, mobilisé en permanence par un sens aigu du paraître, Fernand Khnopf ...  Lire la suite
KIEFER ANSELM (1945- )

Écrit par :  Éric DARRAGON

L'Allemagne contemporaine, comme en témoigne la collection du Bundestag de Berlin où figure Le Vent, le temps et le son (1997), la grande toile dédiée à Ingeborg Bachmann (1926-1973), doit à ses artistes, parmi lesquels Anselm Kiefer tient une place reconnue, une part importante de son statut international. En effet, ces derniers n'ont pa ...  Lire la suite
KIJNO LADISLAS (1921-2012)

Écrit par :  Universalis

Peintre français d'origine polonaise, Ladislas Kijno réalise des œuvres dans lesquelles il expérimente notamment les techniques du froissage du papier et de la vaporisation de peinture. Né en 1921 à Varsovie d'un père polonais et d'une mère française, Ladislas Kijno s'installe en 1925 dans le nord de la France, à Nœux-les-Mines. Parallèlement à de ...  Lire la suite
KIPPENBERGER MARTIN (1953-1997)

Écrit par :  Françoise NYFFENEGGER-NINGHETTO

L'artiste allemand Martin Kippenberger a investi un vaste champ de réflexions et d'expérimentations. Il a occupé tous les territoires : la peinture, la sculpture, le collage, le frottage, l'installation, la gravure, dont il se servait spécifiquement sur ses cartons d'invitation, ses affiches et les travaux de ses amis. Hormis la vidéo, à laquelle ...  Lire la suite
KIRCHNER ERNST LUDWIG (1880-1938)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Peintre, graveur et sculpteur allemand, Ernst Ludwig Kirchner fut l'un des principaux animateurs du premier groupe qui fut assimilé ensuite au mouvement expressionniste allemand, Die Brücke, ou Le Pont. Créé en 1905 à Dresde, ce groupe réunit de jeunes peintres qui font le choix d'une rupture violente avec la tradition académique. Optant ...  Lire la suite
KISLING MOÏSE (1891-1953)

Écrit par :  Liliane MEFFRE

Moïse Kisling arrive à Paris en 1910, avec pour tout bagage un talent précoce de peintre et un immense amour de la France inculqué par son maître Joseph Pankiewicz, ami personnel de Renoir et de Bonnard. Né en Pologne, à Cracovie, le 22 janvier 1891, dans une modeste famille juive, Moïse Kisling était destiné par son père à une carrière d'ingénieu ...  Lire la suite
KLASEN PETER (1935- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

L'un des principaux protagonistes du renouveau de la peinture figurative depuis les années 1960, Peter Klasen, qui est né à Lübeck, est venu s'installer à Paris en 1959. Il avait étudié la peinture à l'école des Beaux-Arts de Berlin-Ouest. Son père, tué sur le front russe de même que son oncle, peintre, étaient francophiles, et c'est pour échapper ...  Lire la suite
KLEE PAUL (1879-1940)

Écrit par :  Claude FRONTISI

Musique, écriture, peinture ? Pour Klee, l'interrogation domine les années d'apprentissage et détermine, jusqu'au terme, sa pratique créatrice. S'il renonce rapidement à la carrière d'instrumentiste, il continue à s'investir dans la pensée et la pratique musicales (chant, violon). Ses écrits couvrent de multiples domaines : introspection et poésie ...  Lire la suite
KLEIN YVES (1928-1962)

Écrit par :  Denys RIOUT

Yves Klein se consacra au judo avant d'opter pour une carrière artistique. Répudiant l'opposition entre abstraction et figuration, il s'identifia à la monochromie. « Yves le Monochrome », météore apparu au milieu des années 1950, a construit en huit ans une véritable saga – « l'aventure monochrome », ses développements et ses multiples rebondissem ...  Lire la suite
KLENZE LEO VON (1784-1864)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Remonter le Danube depuis Ratisbonne réserve une étrange surprise : le fleuve serpente au milieu de collines boisées, assez hautes ; au flanc de l'une d'elles, couronnant un majestueux ensemble de terrasses et d'escaliers qui s'élèvent depuis le bord de l'eau, apparaît une espèce de Parthénon. Nulle œuvre d'architecture ne peut mieux illustrer les ...  Lire la suite
KLINGER MAX (1857-1920)

Écrit par :  Michel MELOT

Graveur allemand qui s'adonna aussi à la peinture et à la sculpture. L'art graphique de Klinger, après avoir été extrêmement goûté du vivant de l'artiste, connaît aujourd'hui un regain d'intérêt. Cet œuvre graphique est monumental, il comprend essentiellement une quinzaine de séries qui comportent de dix à quarante-six planches chacune. Un style m ...  Lire la suite
KLINT PEDER VILHELM JENSEN (1853-1930)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Architecte danois. Deux réalisations ont assuré la célébrité de ce maître de l'expressionnisme néo-gothique en Scandinavie. L'ensemble d'Odense, une église et un hôtel pour jeunes gens (1921), annonçait la Grundtvigs Kirke de Copenhague (1926) dont la silhouette de navire, animée par des pignons à la flamande, contraste avec la sévérité des maison ...  Lire la suite
KLOSSOWSKI PIERRE (1905-2001)

Écrit par :  Alain ARNAUD

Pour qui aborde Pierre Klossowski, la première épreuve est le trouble. Non que l'homme s'avance masqué. Il est au contraire volontiers son propre commentateur. Ni que son œuvre écrite et dessinée soit hermétique. Elle se réclame plutôt d'une syntaxe et d'une science des figures des plus classiques. Le mystère et la légende n'en demeurent pas moins ...  Lire la suite
KNELLER sir GODFREY (1646 env.-1723)

Écrit par :  Universalis

Peintre anglais d'origine allemande né le 8 août 1646 à Lübeck (auj. en Allemagne), mort le 19 octobre 1723, à Londres. Gottfried Kniller – qui prendra plus tard le nom de Godfrey Kneller – étudie à Amsterdam auprès de Ferdinand Bol, l'un des élèves de Rembrandt, avant de partir pour l'Italie en 1672. Dans Elijah (Tate Gallery, Londres), ...  Lire la suite
KNOBELSDORFF GEORG WENCESLAS VON (1699-1753)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Architecte allemand. D'origine nobiliaire, Knobelsdorff fut d'abord officier, mais quitta l'armée en 1729 pour se consacrer à la peinture. Il se lie au prince Frédéric, le futur Frédéric le Grand, grâce auquel il fait le voyage d'Italie (1736-1737). À son retour, il s'adonne à l'architecture et travaille au château de Rheinberg, résidence du princ ...  Lire la suite
KOLLWITZ KÄTHE SCHMIDT (1867-1945)

Écrit par :  Michel MELOT

Une des artistes les plus représentatives de l'expressionnisme allemand par la violence dramatique des thèmes qu'elle traite dans un style puissant, avec une sincérité passionnée. Née à Königsberg dans un milieu profondément socialiste, Käthe Schmidt épousa en 1891 le docteur Kollwitz. Très tôt passionnée de dessin, elle étudia d'abord avec le gra ...  Lire la suite
KOPP ANATOLE (1915-1990)

Écrit par :  Jean-Louis COHEN

Si l'Occident a redécouvert depuis les années 1960 les théories et les formes des avant-gardes russes, il le doit notamment, dans le domaine de l'architecture, aux publications et à l'action d'Anatole Kopp, mort le 6 mai 1990. Kopp appartenait à la génération d'historiens qui succéda aux pionniers tels que Sigfried Giedion ou Nikolaus Pevsner pour ...  Lire la suite
KOUNELLIS JANNIS (1936- )

Écrit par :  Alain JOUFFROY

Créateur pictural plutôt que peintre, Jannis Kounellis utilise les moyens de l'art pour dire quelque chose qui le transgresse et nie en tout cas le caractère gratuit, superficiel, non historique et non idéologique de l'art : chacune de ses œuvres tente de mettre au jour une problématique de sens. Grec d'origine, il est né en 1936 au Pirée, et s'ét ...  Lire la suite
KOWALSKI PIOTR (1927-2004)

Écrit par :  Thierry DUFRÊNE

L'artiste plasticien Piotr Kowalski appartient à la catégorie rare des artistes inventeurs dont la figure emblématique est Léonard de Vinci. Pour les artistes de cette famille – Seurat, Duchamp et Morellet par exemple – « voir » ne se contente pas de rimer avec « savoir » : c'est simplement la même chose. Voir, c'est inventer. Kowalski a été, dans ...  Lire la suite
KRAFT ou KRAFFT ADAM (entre 1455 et 1460-1508/09)

Écrit par :  Victor BEYER

Sculpteur originaire de Nuremberg. On ignore tout des années d'apprentissage d'Adam Kraft, et seules ses œuvres permettent de conclure à des contacts féconds avec l'art flamand et haut-rhénan d'un Dieric Bouts, d'un Rogier van der Weyden et d'un Martin Schongauer. Il leur doit certainement l'introduction du paysage et des effets de perspective dan ...  Lire la suite
KREBS KONRAD (1492-1540)

Écrit par :  Robert FOHR

Natif d'Hessen, formé dans l'entourage d'Arnold von Westphalen, Krebs acheva sa carrière en Saxe au service de Frédéric le Magnanime qui le fit architecte d'État en 1532. À ce titre il fut chargé de l'agrandissement du château de Hartenfels dont il édifia, entre 1532 et 1537, l'aile sud et le magnifique escalier extérieur, apparenté à celui de Blo ...  Lire la suite
KRIER LÉON (1946- )

Écrit par :  Simon TEXIER

Né en 1946 à Luxembourg, Léon Krier fait ses études d'architecture à l'université de Stuttgart en Allemagne. Immédiatement opposé aux principes de l'architecture et de l'urbanisme moderne qui lui sont proposés, il collabore pendant quelques années avec le Britannique James Stirling, dont les constructions spectaculaires qui précèdent sa période po ...  Lire la suite
KRIER ROBERT (1938- )

Écrit par :  Simon TEXIER

Robert (dit Rob) Krier est né en 1938 à Grevenmacher au Luxembourg. Après une scolarité au lycée classique d'Echternach, dont son frère Léon Krier proposera l'extension en 1970, il étudie l'architecture à la Technische Hochschule de Munich. Diplômé en 1964, il fréquente les agences de deux grandes figures de l'architecture et de l'ingénierie allem ...  Lire la suite
KUTTER JOSEPH (1894-1941)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

Peintre luxembourgeois de tradition expressionniste, considéré comme le fondateur de l'art moderne dans son pays, et dont la carrière est, dans le temps, symétrique à celle de Soutine. Kutter manie la couleur arbitraire avec l'imagination de l'angoisse et une fougue dramatique qui indiquent clairement l'origine munichoise de son style et rappellen ...  Lire la suite
LABICHE EUGÈNE (1815-1888)

Écrit par :  Hélène LACAS

Successeur direct de Scribe dans la tradition du vaudeville et dans les faveurs du public parisien, Eugène Labiche a régné en maître sur le théâtre comique durant le second Empire. Cette célébrité ne déteint pas sur sa vie (« trop heureuse pour que [sa] biographie soit intéressante », dit-il lui-même), où le succès ne s'est pas fait attendre : « J ...  Lire la suite
LABISSE FÉLIX (1905-1982)

Écrit par :  Sophie DESWARTE

« On est surréaliste comme on est nègre, il n'y a rien à faire », proclamait Félix Labisse, un des peintres marquants de l'art fantastique du xxe siècle, de la génération de Magritte, Delvaux, Dalí, Max Ernst, André Masson... À travers des sources d'inspiration multiples, mythologie antique, ésotérismes, histoire littéraire et ...  Lire la suite
LABROUSTE HENRY (1801-1875)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Architecte français, Henry Labrouste a introduit avec autorité l'emploi du fer et de la fonte dans les édifices les plus nobles. Après de brillantes études au collège Sainte-Barbe, Labrouste est admis à l'École nationale des beaux-arts en 1819. Il suit les cours d'architecture de Le Bas et de Vaudoyer père. Il est successivement lauréat du prix dé ...  Lire la suite
LACOMBE GEORGES (1868-1916)

Écrit par :  Antoine TERRASSE

Trois rencontres auront marqué la vie de Georges Lacombe : celles de Sérusier en 1892, de Gauguin un an plus tard, de Théo van Risselberghe en 1904. Lacombe adopta très vite les idées de Paul Sérusier et s'intégra aux nabis. Ses tableaux s'inspirent de la technique des teintes plates cernées de lignes décoratives, dans l'esprit des paysages de Pon ...  Lire la suite
LAETHEM-SAINT-MARTIN

Écrit par :  Francine-Claire LEGRAND

Laethem-Saint-Martin (Sint-Martens-Latem) est un village belge situé en Flandre, en bordure de la Lys, à huit kilomètres de Gand. Entre 1898 et 1913, ce village fut non seulement la résidence successive de deux générations d'artistes, mais une halte décisive pour leur formation et leur évolution et, par là, un lieu véritablement privilégié sur le ...  Lire la suite
LA FOSSE CHARLES DE (1636-1716)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Son époque, comme sa formation et son tempérament, ont mené Charles de La Fosse au cœur des transformations de l'esthétique picturale française, dans la seconde moitié du xviie siècle. Fils d'un orfèvre parisien, il est l'élève du puissant Le Brun, qui l'emploie pour une décoration du séminaire Saint-Sulpice. En 1658, il entrep ...  Lire la suite
LA FRESNAYE ROGER DE (1885-1925)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Né au Mans, Roger Noël François André de La Fresnaye, descendant d'une vieille famille normande, mort à quarante ans, a joué un rôle non négligeable dans l'histoire du cubisme français. Élève de l'académie Julian, où il se lie avec Dunoyer de Segonzac, puis de l'académie Ranson, il devient l'élève du nabi Maurice Denis, dont l'influence est éviden ...  Lire la suite
LAGNEAU ou LANNEAU NICOLAS (fin XVIe-1re moitié XVIIe s.)

Écrit par :  Claude LAURIOL

Si l'abbé de Marolles n'avait consacré deux vers de son Livre des peintres (1677) à Lagneau, et si Lagneau n'avait vendu au roi un recueil de ses dessins (Bibliothèque nationale, Paris), on ignorerait tout de cet artiste français ; seuls les costumes représentés révèlent l'époque où il travaillait. Son œuvre, même expurgée des nombreuses ...  Lire la suite
LAGRENÉE LES

Écrit par :  Georges BRUNEL

Les deux frères Louis et Jean-Jacques Lagrenée, dits respectivement l'Aîné et le Jeune, n'occupent sans doute pas une place primordiale dans l'histoire de la peinture française du xviiie siècle. Ils n'en sont pas moins importants à considérer, car leur œuvre, surtout celle de Louis, le plus doué, illustre parfaitement les ambig ...  Lire la suite
LA GUÊPIÈRE LOUIS PHILIPPE DE (1715-1773)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Élève de son oncle Jacques de La Guêpière (auteur du pavillon de la Ménagerie de Sceaux), puis de Jacques-François Blondel, La Guêpière est un des principaux architectes français fixés en Allemagne au xviiie siècle. Directeur des bâtiments du duc de Wurtemberg en 1752, il est chargé des travaux de la Nouvelle Résidence de Stutt ...  Lire la suite
LA HUERTA JEAN DE (mort apr. 1462)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Le génie de Jean de La Huerta n'est apparu que lors d'une exposition qu'on lui a consacrée en 1972, au musée de Dijon. Longtemps, La Huerta n'a été qu'un nom dans des textes qui, s'ils nous révélaient sa puissante personnalité, laissaient dans l'ombre son rôle dans l'évolution de la sculpture bourguignonne au milieu du xve sièc ...  Lire la suite
LA HYRE LAURENT DE (1606-1656)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Peintre français des débuts du classicisme. Laurent de La Hyre est d'abord formé dans un milieu maniériste : son apprentissage s'est fait à Fontainebleau devant les ouvrages de Rosso et de Primatice (il est un de ceux qui n'iront jamais à Rome), puis à Paris dans l'atelier de Georges Lallemant. On remarque ses premières toiles religieuses qui lui ...  Lire la suite
LAIRESSE GÉRARD DE (1640-1711)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Membre le plus connu de toute une dynastie de peintres liégeois, Gérard de Lairesse, filleul de Gérard Douffet et frère de trois autres peintres, fut influencé par son père Reynier (env. 1597-1667) qui avait conquis quelque réputation par ses talents de peintre décorateur et « marbreur » (il imitait la pierre), mais Gérard fut plus marqué encore p ...  Lire la suite
LALANNE FRANÇOIS-XAVIER (1927-2008)

Écrit par :  Universalis

Sculpteur français. Né à Agen (Lot-et-Garonne) en 1927, François-Xavier Lalanne suit les cours de peinture de l'Académie Julian à Paris en 1945, puis s'installe dans un atelier de Montparnasse, proche de ceux de Tinguely et Brancusi. Vers 1953, il se consacre à la sculpture en compagnie de sa femme Claude (née en 1924), l'auteur de l'Homme à l ...  Lire la suite
LALIQUE RENÉ (1860-1945)

Écrit par :  Yvonne BRUNHAMMER

Créateur de bijoux et maître verrier, René Lalique participe activement à la révolution esthétique de la fin du xixe siècle. Grâce à l'emploi de nouvelles techniques, le recours à de nouveaux matériaux et à un répertoire iconographique original va lui permettre d'inventer de véritables manifestes de l'Art nouveau. Puisant son i ...  Lire la suite
LALLEMANT ou LALLEMAND GEORGES (1575 env.-env. 1635)

Écrit par :  Claude LAURIOL

Peintre français dont l'œuvre ne nous est parvenue qu'à l'état fragmentaire, Georges Lallemant aurait probablement sombré dans l'oubli si son atelier, ouvert à Paris dès 1601, n'avait été fréquenté par des artistes de plus grande envergure : Poussin, Philippe de Champaigne, La Hyre et Claude Vignon. Né à Nancy, il leur apportait, par sa formation ...  Lire la suite
LALOUX VICTOR (1850-1937)

Écrit par :  Annie JACQUES

Grand Prix de Rome en 1878, professeur à l'école des Beaux-Arts, membre de l'Institut, président de nombreux organismes professionnels, Laloux est représentatif d'une carrière officielle d'architecte du xixe siècle. Il est principalement l'auteur de la gare de Tours (1895-1898) et de la gare d'Orsay (1898-1900), transformée auj ...  Lire la suite
LAMOUR JEAN (1698-1771)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Ferronnier lorrain, Jean Lamour travailla à Nancy sous la direction de l'architecte Héré à la chapelle du Bon-Secours (grilles), à la maison des Missions royales (rampe d'escalier et balcons) et surtout à la place Stanislas. Les deux grilles monumentales (1751-1755) qui ferment cette place sont le triomphe de la ferronnerie. Fortement rythmées par ...  Lire la suite
LANCRET NICOLAS (1690-1743)

Écrit par :  Marianne ROLAND MICHEL

Une formation traditionnelle — apprentissage de la gravure, enseignement de d'Ulin, professeur à l'Académie, puis fréquentation de l'école de l'Académie, où il se fait suspendre pour indiscipline — aurait dû amener Lancret à devenir peintre d'histoire. Mais il découvre l'art de Watteau, peut-être à l'occasion de l'agrément de celui-ci à l'Académie ...  Lire la suite
LANDO DI PIETRO (mort en 1340)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Architecte et orfèvre renommé ayant travaillé au service des Angevins, à Naples. Lorsque le « conseil de la cloche », à Sienne, décida, le 23 août 1339, de reprendre un vieux projet d'embellissement de la cathédrale, il fit appel à lui. Il proposa un nouveau corps d'édifice plus large que le précédent en transformant la nef en bras de transept. Il ...  Lire la suite
LANGHANS KARL GOTTHARD (1732-1808)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte allemand, il travaille en Silésie (théâtre de Breslau), voyage en Italie, en France et en Angleterre, avant de s'installer à Berlin où il devient directeur des bâtiments publics de Prusse. Il y introduit l'architecture néo-grecque avec la célèbre porte de Brandenburg (1789-1791) très inspirée des Propylées de l'Acropole d'Athènes et con ...  Lire la suite
LANGLOIS EUSTACHE HYACINTHE (1777-1837)

Écrit par :  Ségolène LE MEN

« Je désirais mettre à la suite de saint Julien le vitrail de la cathédrale de Rouen ; il s'agissait de colorier la planche qui se trouve dans le livre de Langlois, rien de plus. Et cette illustration me plaisait précisément parce que ce n'était pas une illustration, mais un document historique. En comparant l'image au texte, on se serait dit : „J ...  Lire la suite
LANSKOY ANDRÉ (1902-1976)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Peintre français d'origine russe, Andreï Mikhaliovitch Lanskoy est né à Moscou. Élevé à l'École des pages, il se destine tout d'abord au métier militaire, et lorsque éclate la Révolution de 1917, il s'engage dans l'armée blanche à Kiev, où il s'est réfugié. C'est en arrivant à Paris, en 1921, qu'il décide de se consacrer exclusivement à la peintur ...  Lire la suite
LA PATELLIÈRE AMÉDÉE DUBOIS DE (1890-1932)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Né à Vallet, dans la région nantaise, Amédée Dubois de La Patellière passe son enfance à la campagne, qui sera l'une des sources d'inspiration de son œuvre. Après avoir préparé l'École navale, il entre en 1910 à l'Académie Julian à Paris, et, au retour de la guerre en 1919, passe quelque temps en Tunisie d'où il rapportera de lumineuses esquisses. ...  Lire la suite
LAP JEAN LAPLAINE dit (1922-1987)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Jean Laplaine, dit Lap, fut l'un des personnages les plus représentatifs de la continuité caricaturale propre au Canard enchaîné. Il naquit à Joigny en 1922. Après avoir participé activement à la Résistance, il collabora au quotidien Combat. En 1946, il fit son entrée au Canard enchaîné qu'il ne devait plus quitter. À ce ...  Lire la suite
LAPRADE ALBERT (1883-1978)

Écrit par :  François LOYER

Architecte français né à Buzançais en 1883. Après des études à l'École nationale des beaux-arts de Paris, il est appelé au Maroc par Henri Prost dont il devient l'adjoint à partir de 1916, sous les ordres du maréchal Lyautey. La dévotion qu'il porte à ce dernier se conjugua avec l'influence de son maître, l'un des premiers praticiens de l'urbanism ...  Lire la suite
LARGILLIÈRE NICOLAS DE (1656-1746)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Avec Rigaud, Largillière (ou Largillierre) est le grand maître du portrait en France à la fin du règne de Louis XIV et au début de celui de Louis XV. On peut toutefois dire presque sans exagération que, bien qu'il soit né à Paris, ce n'est pas un peintre français. Sa formation se fit, en effet, d'abord à Anvers, puis surtout en Angleterre, où il s ...  Lire la suite
LASALLE PHILIPPE DE (1723-1804)

Écrit par :  Évelyne GAUDRY

Né à Seyssel en Bugey, dans l'Ain, Philippe de Lasalle entra en apprentissage chez le peintre Sarrabat, dont on sait qu'il fut cité, en 1751, parmi les peintres lyonnais capables de former les dessinateurs en soieries. Il convient à ce propos de rappeler le rôle important que jouèrent ces derniers au xviiie siècle et qu'évoque ...  Lire la suite
LASDUN DENYS (1914-2001)

Écrit par :  Simon TEXIER

Trop traditionnel dans les années 1960 aux yeux de l'orthodoxie moderniste, trop moderne pour l'Angleterre des années 1980 rompue au postmodernisme, l'architecte Denys Lasdun ne s'est jamais voulu un porte-parole. Il a appartenu en effet à la génération qui a pris ses distances avec l'urbanisme de la Charte d'Athènes, pour renouer avec le ...  Lire la suite
LASSURANCE LES

Écrit par :  Daniel RABREAU

Architecte de l'agence de Jules Hardouin-Mansart, Pierre Cailleteau dit Lassurance (1655 env.-1724) fit une brillante carrière dans l'architecture privée, révélant à Paris le « grand goût » versaillais. Membre de l'Académie (1699), architecte du roi et contrôleur de ses bâtiments, Lassurance semble avoir été très tôt honoré d'un crédit qui en fit ...  Lire la suite
LASSUS JEAN-BAPTISTE-ANTOINE (1807-1857)

Écrit par :  Annie JACQUES

Après une formation classique à l'École des beaux-arts, dans les ateliers d'Antoine Vaudoyer et d'Henri Lebas, puis d'Henri Labrouste, Lassus se tourne vers l'étude de l'architecture gothique. Il est à la fois théoricien, restaurateur et réalisateur. Il dirige les restitutions de Saint-Germain-l'Auxerrois et de la Sainte-Chapelle, puis à partir de ...  Lire la suite
LA TOUR GEORGES DE (1593-1652)

Écrit par :  Robert FOHR

La « redécouverte » de Georges de La Tour, peintre renommé en son temps, mais tombé dans l'oubli après sa mort, est une grande conquête de l'histoire de l'art. Lorsqu'en 1835 Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques, admirait du magnifique Vielleur du musée des Beaux-Arts à Nantes – qu'il croyait de Velázquez – l'« ignoble et ...  Lire la suite
LA TOUR MAURICE QUENTIN DE (1704-1788)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Ayant acquis quelques rudiments dans l'art du dessin, Maurice Quentin de La Tour part de Saint-Quentin, sa ville natale, pour Paris où il entre dans l'atelier d'un peintre ami de Watteau, Spoede. C'est au moment où la Vénitienne Rosalba Carriera transforme son passage à Paris (1720-1721) en véritable événement artistique, ses portraits au pastel t ...  Lire la suite
LAURANA FRANCESCO (1430 env.-env. 1502)

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Originaire de Zara en Dalmatie et surnommé pour cette raison Dalmata ou Schiavone, Francesco Laurana était sans doute un sculpteur consommé lorsqu'il se vit confier, en 1458, une part importante de la décoration de l'Arc triomphal érigé par Alphonse d'Aragon à l'entrée du Castelnuovo de Naples. On a cru retrouver la trace de son activité ...  Lire la suite
LAURENCIN MARIE (1883-1956)

Écrit par :  Daniel MARCHESSEAU

Artiste peintre, Marie Laurencin s'imposa dès 1907, au Salon des indépendants où elle expose pour la première fois, auprès de son amant Guillaume Apollinaire et au sein de la « bande à Picasso ». Elle fut chère dès ses débuts à Georges Braque, son condisciple à l'académie Humbert en 1904, comme elle le sera à Jean Cocteau, futur librettiste du bal ...  Lire la suite
LAURENS HENRI (1885-1954)

Écrit par :  Gérard BERTRAND

Henri Laurens, sculpteur français de l'école de Paris, est l'un des plus brillants représentants du mouvement cubiste. Son interprétation des principes fondamentaux de celui-ci se signala d'emblée par sa rigueur et son raffinement. De cette période, Laurens a légué un ensemble de constructions en matériaux hétéroclites et de bas-reliefs polychromé ...  Lire la suite
LAVIER BERTRAND (1949- )

Écrit par :  Bernard MARCADÉ, Universalis

L'artiste français Bertrand Lavier, né à Châtillon-sur-Seine en 1949, vit et travaille à Aignay-le-Duc (Côte-d'Or). Sa démarche artistique est paradoxale en ce qu'elle met en perspective critique les fondements de nos évaluations esthétiques, sans pour autant abandonner le caractère éminemment « rétinien » des œuvres. Lavier continue à sa manière ...  Lire la suite
LAWRENCE sir THOMAS (1769-1830)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre anglais. Bien que Thomas Lawrence ait exécuté quelques peintures d'histoire au début de sa carrière (Homère récitant ses poèmes, exposé en 1791, coll. Kincaid-Lennox, Downton Castle), sa production presque entière se compose de portraits. Lawrence est, dans ce domaine, le successeur immédiat de Reynolds et de Gainsborough, et l'hé ...  Lire la suite
LEACH BERNARD (1887-1979)

Écrit par :  Anthony CHRISTIE

Fils d'un juge du British Colonial Service, Bernard Leach, né à Hong Kong, fut envoyé en Angleterre pour les besoins de son éducation et, à l'âge de seize ans, entra à la Slade School of Art, où il suivit les leçons de dessin de Tonks. Il fréquenta ensuite la London School of Art ; là, Brangwyn lui enseigna l'eau-forte. En 1909, sous l'influence d ...  Lire la suite
LÉANDRE CHARLES (1862-1934)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Bien qu'il ait pratiqué l'illustration avec un certain bonheur (Les Trois Mousquetaires de Dumas père ; Scènes de la vie de bohème d'Henry Murger), c'est surtout comme auteur de portraits en charge que Charles Léandre est connu. Son activité de caricaturiste a trouvé son point de départ dans l'observation des mœurs rurales de la ...  Lire la suite
LE BLOND JEAN-BAPTISTE ALEXANDRE (1679-1719)

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

L'architecte français Jean-Baptiste Alexandre Le Blond a construit en France et en Russie, et les études qui lui ont été consacrées ont été menées par des chercheurs de ces deux pays. Dans les années 1910, Le Blond attira, comme beaucoup de ses compatriotes qui avaient travaillé en Russie, l'attention des auteurs de la revue d'art Starye gody ...  Lire la suite
LEBOURG ALBERT (1849-1928)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre français. Les conflits parfois dramatiques de l'avant-garde et de la tradition, dans le dernier quart du xixe siècle, risquent de cacher l'accord qui exista parfois entre l'impressionnisme et certains tempéraments d'artistes, rebutés par la production académique, mais plus sensibles qu'audacieux. C'est ce que prouve l'œ ...  Lire la suite
LE BRETON GILLES (1500 env.-1553)

Écrit par :  Robert FOHR

Fils du maître maçon parisien Jean Ier Le Breton, qui, vers 1522, travaillait à la chapelle gothique du château de Vincennes, Gilles est aussi le frère de Guillaume et de Jacques Le Breton, constructeurs du château de Villers-Cotterêts (1533). Après avoir travaillé au couvent des Trinitaires de Fontainebleau (1527), il fut chargé, seul ...  Lire la suite
LE BROCQUY LOUIS (1916-2012)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Le visage humain, ou plus exactement l'image du visage humain de quelques grands littérateurs ou peintres, est le sujet unique et obsessionnel de l'œuvre du peintre irlandais Louis Le Brocquy. Le visage, dit-il, « cette écorce irréfutable de la réalité, parvient aussi à exprimer l'esprit. C'est cela qui me fascine : l'apparence et ce qu'elle révèl ...  Lire la suite
LE BRUN CHARLES (1619-1690)

Écrit par :  Jennifer MONTAGU

Charles Le Brun est un de ces artistes dont l'importance historique n'a jamais été contestée, mais dont les œuvres ont été négligées ou sévèrement critiquées au cours des siècles qui ont suivi leur mort. Il est de ces peintres qui sont plus considérés comme des symboles qu'admirés pour leur talent. Premier peintre de la Couronne pendant la période ...  Lire la suite
LECAMUS DE MÉZIÈRES NICOLAS (1721-apr. 1793)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte expert-bourgeois de Paris, il est un des meilleurs spécialistes de la charpente de son époque. En 1763, il entreprend la Halle au Blé exemple abouti de l'architecture utilitaire. Esprit curieux, il publie deux ouvrages très remarqués et complémentaires : en 1780 Le Génie de l'architecture ou l'analogie de cet art avec nos sensations ...  Lire la suite
LECCIA ANGE (1952- )

Écrit par :  Thierry DUFRÊNE

Né à Minerviù en Corse, Ange Leccia a fait des études de cinéma et de philosophie à la Sorbonne. Un des représentants les plus originaux de l'art français à l'étranger, et notamment dans les grandes manifestations internationales comme la biennale de Venise (1993), il a réalisé une des roues présentées pour le passage à l'an 2000 sur l'avenue des ...  Lire la suite
LE CLERC JEAN (1587 env.-1633)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Peintre et graveur lorrain, Jean Le Clerc (on écrit aussi Leclerc) passa l'essentiel de sa carrière en Italie, à Rome de 1616 ou 1617 à 1619, puis à Venise de 1619 à 1622. À Rome, il évolue, comme Guy François ou le mystérieux pensionante del Saraceni, dans le sillage de Carlo Saraceni, qui est alors le plus brillant des caravagesques de ...  Lire la suite
LECLERC SÉBASTIEN (1637-1714)

Écrit par :  Maxime PRÉAUD

Sébastien Leclerc est certainement le graveur le plus représentatif du règne de Louis XIV dont il est le contemporain presque exact et dont il transcrit avec rigueur et élégance les manifestations essentielles. Sa carrière, longue et laborieuse, est cependant exempte des noirceurs du siècle, et son art échappe à toute brutalité. Fils d'un orfèvre ...  Lire la suite
LE CORBUSIER (1887-1965)

Écrit par :  Gilles RAGOT

« Le Corbusier a connu de grands rivaux, déclarait André Malraux dans son hommage posthume à l'architecte en 1965, mais, ajoutait-il, aucun n'a signifié avec une telle force la révolution de l'architecture, parce qu'aucun n'a été si longtemps, si patiemment insulté. » Architecte, urbaniste mais aussi peintre, ensemblier, sculpteur avec Joseph Savi ...  Lire la suite
LEDOUX CLAUDE NICOLAS (1736-1806)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Architecte visionnaire, grand constructeur, urbaniste et dessinateur, philosophe et poète de la théorie architecturale, Ledoux domine la scène artistique française, de la fin du règne de Louis XV à 1804 – date de la parution de son livre : L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des mœurs et de la législation. S'il faut un gén ...  Lire la suite
LE FAUCONNIER HENRI (1881-1946)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Peintre passablement oublié aujourd'hui, bien qu'il ait joué un rôle important dans la diffusion du cubisme naissant. Passé par l'académie Julian, admirateur des nabis, Henri Le Fauconnier, dès 1908, peint des paysages de Bretagne extrêmement simplifiés ; peu après, en 1909, l'un de ses portraits, celui du poète Pierre-Jean Jouve (musée national d ...  Lire la suite
LEFUEL HECTOR (1810-1881)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

À la mort de Louis Visconti, Hector Lefuel devient l'architecte en chef du nouveau Louvre (en 1854), dont les bâtiments avaient été commandés par Napoléon III pour compléter les anciens édifices destinés à relier le Louvre aux Tuileries. Bien qu'ils ne participent pas exactement de ce que la langue anglaise nomme un revival, ces bâtiments ...  Lire la suite
LE GAC JEAN (1936- )

Écrit par :  Servane ZANOTTI

Dès son enfance, à Tamaris, près d'Alès, sa ville natale, Jean Le Gac (né en 1936) — qui a porté jusqu'à sept ans le nom de son grand-père Jean Kyriakos — manifeste un don exceptionnel pour le dessin et la peinture, lui valant admiration et célébrité dans son école. Il obtient un diplôme de professeur de dessin et d'arts plastiques et enseigne à p ...  Lire la suite
LEGEAY JEAN-LAURENT (actif entre 1732 et 1786)

Écrit par :  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Architecte et dessinateur. Après avoir obtenu le Grand Prix d'architecture, il séjourne à Rome de 1737 à 1742, gravant de nombreuses vues de la ville. Appelé à Berlin (plans de Sainte-Hedwige en 1747), il devient Premier architecte du roi de Prusse, travaillant à Sans-Souci et créant le parc baroque de Schwerin. Après un séjour à Londres, où il fr ...  Lire la suite
LÉGER FERNAND (1881-1955)

Écrit par :  Arnauld PIERRE

La place de Fernand Léger dans son siècle s'est définie avec plus de lenteur que pour certains de ses grands contemporains. Lenteur sans doute à l'image du personnage et de sa légendaire silhouette de paysan normand, à l'image aussi de l'artiste au cheminement régulier et obstiné, qui construit son œuvre avec la certitude de l'objectif visé et la ...  Lire la suite
LEGROS PIERRE (1629-1714)

Écrit par :  François SOUCHAL

Né à Chartres d'un père marchand épicier, Pierre Legros vient à Paris se former dans l'atelier de Jacques Sarrazin. Il épouse en 1663 la fille d'un des maîtres de la sculpture versaillaise, Gaspard Marsy, et la tradition veut que la beauté épanouie de sa jeune épouse se retrouve dans plusieurs de ses œuvres qui présentent incontestablement un air ...  Lire la suite
LEHMBRUCK WILHELM (1881-1919)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Sculpteur et aquafortiste allemand. Né à Duisburg, fils d'un mineur, Wilhelm Lehmbruck fréquente de 1901 à 1908 l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. En 1905, un prix lui est décerné qui lui permet de faire le voyage d'Italie. Deux ans plus tard, il est reçu membre de la Société nationale des beaux-arts à Paris. Il séjourne dans cette ville de ...  Lire la suite
LELEU JEAN-FRANÇOIS (1729-1807)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Ébéniste français. Leleu fut formé dans l'atelier d'Œben, comme Riesener, dont il resta longtemps le rival. À la mort du maître en 1763, il espérait obtenir la direction de l'atelier ; mais, ayant été évincé par Riesener, il se fit recevoir maître en 1764 et s'installa à son compte. Il est influencé par Œben, mais s'affirme bientôt comme le plus n ...  Lire la suite
LE LORRAIN ROBERT (1666-1743)

Écrit par :  François SOUCHAL

Le plus brillant et le plus doué des disciples de Girardon. Robert Le Lorrain a vu le sort s'acharner sur ses œuvres, qui ont presque toutes disparu. Né à Paris, il obtient le premier prix de sculpture en 1688 et fait un séjour à Rome. En 1700, il est reçu à l'Académie royale, où il est professeur en 1717 et dont il devient recteur en 1737. On cit ...  Lire la suite
LE MAÎTRE DE FLÉMALLE et ROGIER VAN DER WEYDEN (expositions)

Écrit par :  Christian HECK

L'organisation, la même année, de deux expositions majeures consacrées à l'art des primitifs flamands, l'une Le Maître de Flémalle et Rogier Van der Weyden au Städel Museum de Francfort (21 novembre 2008-22 février 2009) reprise par la suite à la Gemäldegalerie de Berlin (20 mars-21 juin 2009), l'autre Rogier Van der Weyden 1400-1464. ...  Lire la suite
LE MÊME HENRY-JACQUES (1897-1997)

Écrit par :  Françoise VERY

L'architecte Henry-Jacques Le Même est né à Nantes en 1897. Reçu au concours d'admission en 1917, il s'inscrit à Paris d'abord dans l'atelier Pascal-Recoura, où se regroupaient les étudiants nantais et suisses, puis chez Emmanuel Pontrémoli. En 1923, il remporte le concours Rougevin pour une piscine dans un hôtel particulier. Émile Jacques Ruhlman ...  Lire la suite
LE MERCIER JACQUES (1585 env.-1654)

Écrit par :  Claude MIGNOT

L'architecte Jacques Le Mercier est issu d'une famille de maîtres maçons de Pontoise, connue dès le xvie siècle. Son père Nicolas (1541-1637) travaille pour Brulart de Sillery au château et à l'église de Marines, sans doute sur les dessins de Clément Métezeau. Jacques Le Mercier fait le voyage de Rome, où il exécute une série d ...  Lire la suite
LEMOINE GEORGES (1935- )

Écrit par :  Laura NOESSER

Graphiste et illustrateur français, Georges Lemoine, né en 1935 à Rouen, se consacre au livre d'enfants, et particulièrement aux textes de portée philosophique. Georges Lemoine débute en mettant en images des nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, de Michel Tournier (Barbedor, 1980) et Le Rossignol et l'empereur de Chine d ...  Lire la suite
LE MOITURIER ANTOINE (1425 env.-apr. 1497)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Dernier imagier des ducs de Bourgogne, Antoine Le Moiturier a usurpé sa réputation, dont est responsable en grande partie le sculpteur Michel Colombe, qui l'a qualifié de « souverain tailleur d'images ». Après la fuite, en 1456, de Jean de La Huerta, les gens des comptes du duc se mettent à la recherche d'un successeur éventuel. Agnès de Bourgogne ...  Lire la suite
LE MONDE DE LUCAS CRANACH (exposition)

Écrit par :  Christian HECK

Par l'éclat de ses peintures, la réunion de l'intériorité psychologique et du faste des couleurs et de la vie de cour, la place considérable qu'y occupent les grands thèmes de l'humanisme et de la mythologie antique mais aussi l'iconographie de la Réforme protestante, Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553) est un des phares de l'exceptionnel jaillisse ...  Lire la suite
LEMOYNE FRANÇOIS (1688-1737)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Peintre français. François Lemoyne se distingue immédiatement des autres peintres de sa génération par deux traits singuliers : aucune tradition artistique dans sa famille, son père est tout bonnement postillon ; une formation entièrement française ; il ne fera le voyage d'Italie que vers trente-cinq ans. Ses maîtres furent Galloche et Cazes, mais ...  Lire la suite
LEMOYNE LES

Écrit par :  Georges BRUNEL

Deux sculpteurs importants ont porté le nom de Lemoyne : Jean-Louis (1665-1755) et son fils Jean-Baptiste (1704-1778), dit le Jeune pour le distinguer de son oncle Jean-Baptiste (1679-1731). Nous avons affaire à une de ces dynasties d'artistes si caractéristiques du xviiie siècle français. Jean-Louis Lemoyne s'était déjà fait u ...  Lire la suite
LEMPICKA TAMARA DE (1898-1980)

Écrit par :  Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER

Tamara Gorska est née le 16 mai 1898, à Varsovie, en Pologne. Fille d'avocat élevée dans un milieu privilégié, la jeune Tamara partage sa vie entre Saint-Pétersbourg, Monte-Carlo et les villes d'eaux européennes. En 1914, elle s'installe à Saint-Pétersbourg chez une tante et prend ses premiers cours de peinture. Elle s'éprend d'un jeune avocat rus ...  Lire la suite
LE MUET PIERRE (1591-1669)

Écrit par :  Claude MIGNOT

Né à Dijon, d'une bonne famille « d'épée et de robe », Pierre Le Muet s'affirme comme un des meilleurs architectes de son temps, à l'égal de Le Mercier, Mansart et Le Vau, ses contemporains. Ingénieur du roi et « conducteur des dessins des fortifications de Picardie » depuis 1617, il signe un volume de Plans des places fortes de Picardie  ...  Lire la suite
LE NAIN LES

Écrit par :  Jacques THUILLIER

Peintres de paysans dans ce xviie siècle français tenu pour avoir méprisé la condition paysanne, « réalistes » au milieu d'un art que l'on regardait comme envahi par l'« académisme » et sa « rhétorique creuse », les frères Le Nain ont longtemps passé pour un des paradoxes de la peinture française. Après deux siècles d'oubli, un ...  Lire la suite
LENBACH FRANZ SERAPH VON (1836-1904)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, Lenbach est le portraitiste officiel et mondain de la fin du xixe siècle dans son pays. Après des études techniques, pendant lesquelles il s'essaie déjà à l'art de peindre, il entre à Munich dans l'atelier de Piloty, représentant de la peinture historique, qui l'emmène à Rome en 1858. Deux ans plus tard, sa ré ...  Lire la suite
LENDINARA LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille de sculpteurs sur bois et de marqueteurs de la seconde moitié du xve siècle, originaire de Lendinara (province de Rovigo en Vénétie). Les membres les plus célèbres de cette famille sont deux frères, Lorenzo et Cristoforo Canozi, dits Lendinara, qui ont fortement contribué au perfectionnement de l'intarsio ou  ...  Lire la suite
LENICA JAN (1928-2001)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Jan Lenica est né à Poznań (Pologne). Ses talents de dessinateur et de musicien sont encouragés par son père violoniste et peintre. En 1940, à la suite de l'occupation de la Pologne par les Allemands, il est déplacé dans le sud du pays. En 1944, après avoir été arrêté, il passe plusieurs semaines dans un camp de concentration. En 1945, il donne de ...  Lire la suite
LE NÔTRE ANDRÉ (1613-1700)

Écrit par :  Thierry MARIAGE

Le jardin classique ne saurait être réduit aux broderies des parterres ou à la forme des bosquets, qui appartiennent au temps long de l'histoire des jardins. Prolongement géométrique d'une demeure seigneuriale libérée des contraintes défensives, il participe d'une certaine façon à la transformation de l'environnement, tire parti de la morphologie ...  Lire la suite
LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

Écrit par :  André CHASTEL

La personnalité puissante et séduisante de Léonard de Vinci est apparue au moment décisif de la Renaissance. Il a incarné la liberté nouvelle de l'artiste, émancipé des cadres professionnels, dominant par la réflexion scientifique et philosophique l'empirisme du métier, et devenu l'interlocuteur des grands. Mais son génie infatigable et singulier ...  Lire la suite
LEONI LES

Écrit par :  Jean-René GABORIT

Artistes italiens, originaires d'Arezzo. Leone Leoni, ou Lioni (1509-1590), séjourna à Venise en 1527 avant d'entrer en 1538 comme graveur à la Zecca (hôtel des Monnaies) pontificale. Condamné aux galères pour le meurtre de l'orfèvre Pellegrino de Leuti, il fut libéré en 1541 sur l'intervention d'Andrea Doria, dont il fit la médaille. Maître de la ...  Lire la suite
LEPAPE GEORGES (1887-1971)

Écrit par :  Guillaume GARNIER

Célèbre pour ses illustrations réalisées pour Poiret et pour La Gazette du bon ton, Georges Lepape fut également professeur. Fils d'un ingénieur constructeur d'automobiles, Georges Lepape, souffrant dans son enfance d'une arthrite à la cheville, est encouragé à dessiner et à peindre. En 1902, il entre à l'atelier Humbert, où ses condiscip ...  Lire la suite
LEPAUTRE LES

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Famille d'artistes français. Formé dans l'atelier d'Adam Philippon, « menuisier et ingénieur du roi », qui avait été envoyé à Rome pour étudier sur place les monuments antiques, Jean Lepautre (1618-1682) suivit sans doute son maître en Italie ; il fut le principal graveur du recueil que Philippon publia en 1645 Curieuses Recherches de plusieur ...  Lire la suite
LE PÈRE JEAN-BAPTISTE (1761-1844)

Écrit par :  Daniel RABREAU

Architecte français dont les activités ont marqué l'Empire et la Restauration. Jean-Baptiste Le Père, ingénieur autant qu'architecte, de tempérament aventureux, commença très jeune à voyager, à Saint-Domingue d'abord où il construisit pour divers particuliers (1787), puis à Constantinople où il établit une fonderie de canons (1796). Le Père, qui a ...  Lire la suite
LÉPINE LOUIS STANISLAS (1835-1892)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Peintre français. Ce petit maître, élève de Corot, à qui sont dues presque toutes les formules de son art, illustre admirablement, dans d'étroites limites, une certaine tradition du paysage naturaliste français au xixe siècle : celle dont la prédilection se porte sur les éléments mobiles et fluides de la nature, et dont la mani ...  Lire la suite
LE PRINCE JEAN-BAPTISTE (1734-1781)

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

Jean-Baptiste Le Prince naquit le 17 septembre 1734 à Metz dans la famille d'un maître sculpteur doreur. Vers dix-sept ans, il obtint une pension du maréchal de Belle-Isle, gouverneur de Metz, et fit partie de sa suite quand ce dernier se rendit à Paris, où il devint bientôt l'élève de François Boucher. En 1752, il épousa Marie Guiton, qui avait d ...  Lire la suite
LE PRINCE LES

Écrit par :  Françoise PERROT

Dynastie de peintres verriers de Beauvais. Parmi les Le Prince, le plus ancien nom connu par les archives est celui de Lorin (1491), qui travailla pour l'église Saint-Martin aujourd'hui détruite, mais dont aucune œuvre n'est conservée. Viennent ensuite Jean, Engrand, Nicolas et Pierre connus à la fois par les textes et par des œuvres ; mais nous i ...  Lire la suite
LEQUEU JEAN-JACQUES (1757-1826)

Écrit par :  Christopher Drew ARMSTRONG

Presque tous les renseignements que l'on possède sur la vie et l'œuvre de l'architecte Jean-Jacques Lequeu proviennent de sa propre collection de papiers et de dessins, qu'il a donnée à la Bibliothèque royale en 1825 et qui est actuellement conservée au cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale de France. Ce fonds a subi plusieurs altérati ...  Lire la suite
LEQUEUX MICHEL JOSEPH (1753-1786)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Élaborée en moins de dix années, dotée d'une forte unité, encore présente à nos yeux à l'exception d'un édifice, l'œuvre raffinée de Michel Lequeux domine l'architecture lilloise de la fin du xviiie siècle. Esprit novateur, formé à Lille puis à Paris, pratiquant un art résolument moderne, il a doté sa ville de quelques beaux éd ...  Lire la suite
LE RICOLAIS ROBERT (1894-1977)

Écrit par :  David Georges EMMERICH

Inventeur de formes, de structures, de calculs statiques nouveaux, Robert Le Ricolais n'était ni architecte, ni ingénieur, ni mathématicien. Ce grand chercheur et enseignant de l'architecture n'avait aucun titre académique. L'académicien Laprade l'appelle cependant, pour avoir introduit dans cette discipline la méthode expérimentale, le « Claude B ...  Lire la suite
LEROY EUGÈNE (1910-2000)

Écrit par :  Bernard MARCADÉ

Le peintre Eugène Leroy est né à Tourcoing en 1910. Après de courtes études à l'école des Beaux-Arts de Lille, il suit à Paris des cours de dessin à la Grande Chaumière. De retour dans le Nord en 1932, il mène de front son activité de peintre et une carrière d'enseignant de latin et de grec au collège Notre-Dame-des-Victoires de Roubaix. Sa premiè ...  Lire la suite
LESCOT PIERRE (1510 env.-1578)

Écrit par :  Yves PAUWELS

Parmi les trois grands architectes français de la Renaissance classique, Pierre Lescot occupe une place à part, dans la mesure où, contrairement à Delorme et à Bullant, il n'est pas issu d'une famille de maçons. Bourgeois aisé à la vie sans heurts, Lescot fut un amateur éclairé et savant, féru de théorie architecturale, mais aussi peintre et dessi ...  Lire la suite
LES PRIMITIFS FLAMANDS. LES PLUS BEAUX DIPTYQUES (exposition)

Écrit par :  Christian HECK

La première justification des expositions temporaires, dans les musées, est la réunion d'œuvres que l'histoire a séparées, alors qu'elles expriment une origine ou une thématique commune. En ce sens, l'exposition de diptyques flamands des xve et xvie siècles, à la charnière du Moyen Âge et de la Renaissance d ...  Lire la suite
LESUEUR CHARLES-ALEXANDRE (1778-1846)

Écrit par :  Jacqueline GOY

Dessinateur français de l'expédition aux Terres australes (1800-1804) commandée par Nicolas Baudin. Charles-Alexandre Lesueur est né au Havre le 1er janvier 1778. Apprenant les préparatifs de la grande expédition vers les Terres australes, il se fait engager en 1800 comme aide-canonnier. Toutefois, Baudin l'emploie pour illustrer son jo ...  Lire la suite
LE SUEUR EUSTACHE (1616-1655)

Écrit par :  Alain MÉROT

Considéré au xviiie siècle comme « le Raphaël français », Le Sueur fut pendant longtemps une des plus grandes figures de l'histoire de l'art, l'égal au moins de Poussin et de Le Brun et l'un des fondateurs du classicisme. Mais il a connu, dès le milieu du xixe siècle, une désaffection progressive. Toute une ...  Lire la suite
LEU HANS, L'ANCIEN (actif entre 1488 et 1507) & LE JEUNE (actif entre 1507 et 1531)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintres suisses de la fin du xve et du début du xvie siècle. Hans Leu l'Ancien a travaillé à Zurich entre 1488 et 1507, date probable de sa mort. On a de sa main cinq fragments d'un retable des saints patrons de Zurich, représentant des vues de la ville (Musée national suisse, Zurich). Certaines analogies s ...  Lire la suite
LE VAU LOUIS (1612-1670)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Succédant à Jacques Le Mercier avec le titre de premier architecte, puis d'intendant et d'ordonnateur général des Bâtiments royaux, Le Vau a régné sur l'architecture française à partir de 1654. Une riche clientèle privée, la protection de Mazarin, le coup d'éclat de Vaux-le-Vicomte, la faveur royale (il a l'oreille de Louis XIV, et Colbert s'en in ...  Lire la suite
LÉVÊQUE CLAUDE (1953- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Depuis près de trente ans, Claude Lévêque (né en 1953 à Nevers) a imposé ses installations, ses sculptures de néon et ses multiples. Il enchaîne les projets institutionnels et internationaux (P.S.1-MoMA de New York, 1999 ; Musée d'art moderne et contemporain de Genève, 2003 ; 7e biennale de Lyon, 2003 ; Hamburger Bahnhof de Berlin, 2006 ...  Lire la suite
LEWIS PERCY WYNDHAM (1882-1957)

Écrit par :  Jean-Jacques MAYOUX

Né en 1882 sur le yacht paternel, Percy Wyndham Lewis fut ainsi canadien par proximité géographique, avant de devenir le plus cosmopolite des artistes de culture anglaise. Vers les vingt-neuf ans on lui connaît un premier style personnel — des personnages insubstantiels et boursouflés. Mais il a aussi commencé à écrire des contes sur les « corps s ...  Lire la suite
LEYGUE LOUIS (1905-1992)

Écrit par :  Harry BELLET

Né à Bourg-en-Bresse, le 25 août 1905, Louis Leygue, sculpteur discret, fut marqué au cours de ses études par le cubisme. Lors de son séjour à Rome, il reçut commande d'une copie d'une œuvre de Bernin, la Statue équestre de Louis XIV. Ce travail le mit en contact avec la statuaire baroque, qu'il tenta d'associer au cubisme en alliant maté ...  Lire la suite
LEYSTER JUDITH (1609-1660)

Écrit par :  Universalis

Peintre néerlandaise, Judith Leyster fut l'une des rares artistes féminines de son temps à sortir de l'ombre. Parmi ses œuvres les plus connues figurent des portraits, des peintures de genre et des natures mortes. Fille d'un brasseur, baptisée le 28 juillet 1609 à Haarlem, non loin d'Amsterdam, Judith Leyster commence à peindre à un très jeune âge ...  Lire la suite
LHOTE ANDRÉ (1885-1962)

Écrit par :  Jean-Marie MARQUIS

Peintre d'origine bordelaise, André Lhote a joué un rôle important dans l'histoire du cubisme français, surtout par son enseignement. Après avoir appris la sculpture sur bois, il décide, à l'âge de vingt et un ans, de se consacrer exclusivement à la peinture, fortement impressionné par l'art de Gauguin. Sa palette est alors celle d'un peintre fauv ...  Lire la suite
LIEBERMANN MAX (1847-1935)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, l'un des représentants, avec Slevogt et Corinth, de ce que l'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Né à Berlin, fils d'une riche famille de fabricants, Liebermann fait ses études, de 1868 à 1872, à l'École des beaux-arts de Weimar. Très impressionné par Mihaly Munkácsy, qu'il rencontre à Düsseldorf, il peint en 1872 ses ...  Lire la suite
LIGORIO PIRRO (1500 env.-1583)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Né à Rome, Pirro Ligorio travaille dans cette ville de 1534 à 1569 comme peintre et comme architecte : le casino de Pie IV et la villa d'Este à Tivoli témoignent de son œuvre architecturale. La seule décoration certaine de cette période romaine, La Danse de Salomé (1540-av. 1550, oratoire de San Giovanni Decollato) est marquée par l'influ ...  Lire la suite
LIMBOURG LES

Écrit par :  François AVRIL

Si le souvenir des Limbourg ne s'effaça pas immédiatement de la mémoire des générations postérieures – la figure légendaire des « trois frères enlumineurs » est évoquée bien après leur mort par Guillebert de Mets, et Jean Pèlerin dans son traité De artificiali perspectiva (1501) parle avec éloge d'un peintre « Paoul », identifiable, sembl ...  Lire la suite
LINDNER RICHARD (1901-1978)

Écrit par :  Gilbert LASCAULT, Universalis

Le peintre Richard Lindner est l'un de ceux qui ont figuré les éléments d'une mythologie possible du xxe siècle. Il ne s'est pas contenté d'enregistrer certains mythes contemporains, ni même de les préciser. Il a contribué à les produire.  Richard Lindner est né en 1901 à Hambourg. Après avoir étudié la musique, il mène d ...  Lire la suite
LIONNI LEO (1910-1999)

Écrit par :  Laura NOESSER

Peintre et graphiste italo-américain. Léo Lionni est né à Amsterdam. Après des études en Italie, il émigre aux États-Unis en 1939 et devient citoyen américain en 1945. Mais il ne rompra jamais avec l'Italie où il meurt en 1999, à Radda, où il devient conseiller artistique de groupes industriels. Son premier album pour enfants, Petit-Bleu et Pe ...  Lire la suite
LION YVES (1945- )

Écrit par :  Jean Claude GARCIAS

Né à Casablanca en 1945, Yves Lion obtient son diplôme d'architecte en 1972, et ouvre son agence à Paris en 1974. Il est associé à l'architecte canadien Alan Levitt depuis 1986. Après toute une série d'études que l'on qualifierait aujourd'hui de colossales, pour des villes nouvelles (3 000 logements à Marne-la-Vallée, 12 000 à L'Isle-d'Abeau près ...  Lire la suite
LIOTARD JEAN ÉTIENNE (1702-1789)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Pastelliste et miniaturiste suisse d'origine française (son père, joaillier de Montélimar, s'était réfugié à Genève pour échapper aux persécutions religieuses), Liotard se forme à Genève, puis à Paris, où il échoue au prix de Rome ; mais il se fait une réputation de portraitiste et s'attache au marquis de Puysieux, qui l'emmène en Italie (1736). À ...  Lire la suite
LIPCHITZ JACQUES (1891-1973)

Écrit par :  Gérard BERTRAND

Lipchitz est une des figures les plus marquantes de l'art contemporain. Sculpteur français d'origine lituanienne, il recourut aux procédés du cubisme pictural pour mettre au jour les éléments d'une conception révolutionnaire du jeu des volumes dans l'espace. Peu d'artistes ont poussé aussi loin que lui l'utilisation plastique du vide : dans ses es ...  Lire la suite
LIPPI FILIPPINO (1457-1504)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fils de Filippo, Filippino Lippi travailla près de Botticelli. Ses œuvres de jeunesse, regroupées naguère par Bernard Berenson sous le nom du fictif Amico di Sandro, sont, en effet, très proches de celles de son maître, par leur charme et leur délicatesse nerveuse : Vierge à l'Enfant tenant un livre, au musée de Berlin ; Histoire d'Es ...  Lire la suite
LIPPI Fra FILIPPO (1406-1469)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Placé tout jeune chez les Carmes de Florence, le futur peintre Filippo Lippi prononce ses vœux à quinze ans, quitte le monastère dix ans plus tard tout en gardant l'habit, part pour Padoue, revient à Florence (en 1437), mais non au couvent, s'attire quelques difficultés avec les autorités civiles et religieuses en raison de son existence peu monac ...  Lire la suite
LOCHNER STEPHAN (1410 env.-1451)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand né à Meersburg, Stephan Lochner s'établit à Cologne en 1442 au plus tard, date à laquelle il achète une maison dans la ville. Il est membre du conseil de la Corporation des peintres en 1447 et 1450. Pendant la décennie où sa présence est attestée à Cologne, il fut sans doute le peintre le plus en vue de la riche cité marchande sur ...  Lire la suite
LODS MARCEL (1891-1978)

Écrit par :  Bernard HAMBURGER, Jean-Michel SAVIGNAT

« Le bâtiment de demain se fera en usine. » Cette simple phrase, qui revient dans tous les écrits et toutes les déclarations de Marcel Lods, pourrait à elle seule décrire l'état d'esprit dans lequel celui-ci a travaillé toute sa vie. Ce déplacement de la conception technique de l'architecture vers l'expression d'un type à venir de production des b ...  Lire la suite
LOEWY RAYMOND (1893-1986)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Français émigré aux États-Unis, acteur majeur de la streamline – l’ancêtre du design industriel – Raymond Loewy a été, dès les années 1930-1940, l’un des premiers à réfléchir à des formes propres à plaire au consommateur tout en se pliant aux exigences industrielles. Les logos et enseignes de L'Oréal, Air France, Monoprix, BP, LU, Shell e ...  Lire la suite
LOHSE RICHARD-PAUL (1902-1988)

Écrit par :  Serge LEMOINE

Peintre, graphiste et théoricien suisse, Richard-Paul Lohse a été, avec Max Bill, Camille Graeser et Verena Loewensberg, le principal représentant de ce groupe d'artistes appelés « concrets zurichois » qui ont approfondi dans le sens de la rigueur la peinture non figurative de tendance géométrique. Après une période de tâtonnements qui s'achève en ...  Lire la suite
LOMAZZO GIOVANNI PAOLO (1538-1600)

Écrit par :  Marc LE CANNU

Peintre milanais, qui fut aussi poète et théoricien de l'art. Le nom de Lomazzo reste attaché à un vaste traité didactique sur la peinture, Trattato dell'arte della pittura (1584), divisé en sept livres correspondant chacun à une « partie » de cet art : proportion, expression, couleur, lumière, perspective, pratique et formes (en fait, ic ...  Lire la suite
LOMBARDO LES

Écrit par :  Renée PLOUIN

Famille d'architectes et de sculpteurs originaire des environs de Lugano qui se fit connaître par son activité en Vénétie au xve et au xvie siècle. Pietro (1430-1515), son plus remarquable représentant, se forme à Florence sous la direction de Bernardo Rosselino et de Desiderio da Settignano, puis gagne Veni ...  Lire la suite
LONGHENA BALDASSARE (1598-1682)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Figure marquante parmi les architectes et sculpteurs du xviie siècle vénitien, Longhena s'était formé auprès de Scamozzi, qui lui avait inculqué les règles de l'architecture pure préconisée par Palladio. Mais sa sensibilité l'oriente, dès ses œuvres de jeunesse, vers une manière plus décorative qui se rattache à celle de Sansov ...  Lire la suite
LONGHI PIETRO FALCA dit PIETRO (1702-1785)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Comme Piazzetta, et vingt ans après lui, Pietro Longhi trouve sa voie à Bologne dans l'enseignement de Giuseppe Maria Crespi. Il y développe un sens de l'observation directe, une attention aux détails de matière et de texture qu'il exploitera avec bonheur dans une œuvre toute consacrée à la description de la vie quotidienne à Venise. Habile à décr ...  Lire la suite
LONG RICHARD (1945- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Artiste britannique, né en 1945 à Bristol, formé à la Saint Martins' School de Londres (1966-1968), Richard Long se tourne dès ses années d'études vers un espace et un sujet délaissés à l'époque, le paysage. Il est en effet un artiste marcheur, arpenteur, randonneur et un sculpteur de territoires. La concomitance chronologique a amené l'histoire d ...  Lire la suite
LORENZO LOTTO, 1480-1557 (exposition)

Écrit par :  Robert FOHR

Après Georges de La Tour, c'est Lorenzo Lotto, autre « reconquête » de l'histoire de l'art, qui a été mis a l'honneur à Paris au Grand Palais, d'octobre 1998 à janvier 1999, dans une rétrospective qui fut d'abord présentée à la National Gallery of Art de Washington puis à l'Accademia Carrara de Bergame. Conçue par David Alan Brown, cette expositio ...  Lire la suite
LORENZO MONACO PIERO DI GIOVANNI dit (1370-apr. 1425)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Entré à vingt ans chez les Camaldules du couvent de Sainte-Marie-des-Anges, à Florence, Lorenzo Monaco épanouit son talent dans l'atelier d'enluminure qui fleurissait au monastère depuis le début du siècle. Mais le célèbre scriptorium n'était nullement fermé aux courants extérieurs : Lorenzo Monaco travaille sans doute avec Agnolo Gaddi, ...  Lire la suite
LORIOUX FÉLIX (1872-1964)

Écrit par :  Laura NOESSER

Né à Angers, Lorioux se forme à l'École des beaux-arts de Paris où son tempérament de flâneur dilettante (qui le fait hésiter entre peinture et musique) lui permet de découvrir l'Art nouveau international comme l'estampe japonaise. Une rencontre en 1910 avec les frères Draeger, imprimeurs spécialisés dans la publicité, le décide à se lancer dans l ...  Lire la suite
LORRAIN CLAUDE GELLÉE dit CLAUDE (1600-1682)

Écrit par :  Marcel ROETHLISBERGER

De tout temps Claude Lorrain a été regardé comme le représentant le plus éminent du paysage classique. Le terme même s'identifie avec son nom. Grâce à ses bases réalistes, son art dépasse cependant les limites du classicisme, ce qui explique que son influence se soit exercée non seulement sur les paysagistes classiques, mais sur des maîtres du roc ...  Lire la suite
LOTTO LORENZO (1480 env.-env. 1556)

Écrit par :  Germain BAZIN

L'importance de Lotto, longtemps situé en marge des histoires de l'art parce qu'il ne s'inscrit pas aisément dans la courbe d'évolution de la peinture vénitienne, a été reconnue pour la première fois par Bernard Berenson dans une de ses études de jeunesse (1895). Bien que vénitien d'origine, Lotto, qui travailla surtout en dehors de la cité de la ...  Lire la suite
LOUIS NICOLAS dit VICTOR (1731-1800)

Écrit par :  Jean-Jacques DUTHOY

Grand Prix de Rome en 1755, Victor Louis séjourne à Rome de 1756 à 1759. En 1765, il voyage en Pologne où il effectue des travaux au château royal. En 1767-1768, il procède à l'aménagement du pourtour du chœur de la cathédrale de Chartres et à divers travaux dans des églises de Metz puis édifie en 1771 l'hôtel de l'Intendance à Besançon. Appelé à ...  Lire la suite
LOUPOT CHARLES (1892-1962)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Créateur de quelques-unes des publicités qui ont profondément marqué un large public, Charles Loupot a pourtant rarement son nom associé à ces créations. Après des études à l'École des beaux-arts de Lyon, sa ville natale, il est mobilisé et envoyé au front. Blessé, il est réformé. Il se rend alors en Suisse où résident ses parents. Il réalise ses ...  Lire la suite
LOWRY LAURENCE S. (1887-1976)

Écrit par :  Universalis

Peintre anglais, né le 1er novembre 1887 à Manchester, mort le 23 février 1976 à Glossop (Derbyshire). Laurence Stephen Lowry suit des cours par intermittence dans les écoles d'art de Manchester et de Salford entre 1905 et 1925. Employé de 1910 à 1952 dans une compagnie immobilière de Manchester, il peint pendant ses loisirs. Laurence S ...  Lire la suite
LUBETKIN BERTHOLD (1901-1990)

Écrit par :  Jean-Louis COHEN

Architecte radical dans ses projets comme dans ses décisions personnelles, Berthold Lubetkin reste la figure majeure du Mouvement moderne en Grande-Bretagne, bien qu'il n'ait réalisé qu'un petit nombre de bâtiments. Certains d'entre eux, telle la piscine des Pingouins du zoo de Londres (1934), conservent aujourd'hui encore une force symbolique exc ...  Lire la suite
LUCAS DE LEYDE (1489 ou 1494-1533)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Salué par Van Mander, en 1604, comme une merveille de la nature et déjà célébré dès le xvie siècle par Vasari, Lucas de Leyde (Lucas van Leyden) est un enfant précoce et prodige : il aurait gravé dès l'âge de quatorze ans (sa première gravure connue, L'Ivresse de Mahomet, date de 1508, et Van Mander, qui a interrogé le ...  Lire la suite
LUCE MAXIMILIEN (1858-1941)

Écrit par :  Jean-Paul BOUILLON

« Maximilien Luce. Un nouveau venu, un brutal et un loyal au talent fruste et musculeux. Dans des mansardes sans femmes, un ouvrier nu-torse se débarbouille, un autre trempe une croûte dans un bol. Les plus lépreux abords des fortifications, il les peint... » En prenant ces quelques notes à la troisième exposition de la Société des artistes indépe ...  Lire la suite
LUCIAN FREUD. L'ATELIER (exposition)

Écrit par :  Cécile GODEFROY

Le Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou à Paris avait accueilli en 1987 une exposition consacrée à Lucian Freud, artiste né en 1922 à Berlin et installé à Londres depuis 1933. L'étape parisienne de cette rétrospective avait reçu un accueil mitigé. C'est pour favoriser la rencontre du public français avec cet artiste, alors âgé de q ...  Lire la suite
LUINI BERNARDINO (1475 env.-1532)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

C'est dans l'art de Borgognone, de Foppa, que Luini trouve son point de départ, et sa carrière reste toute lombarde : les influences successives qui l'atteignent perturbent à peine son univers calme, l'ambiance un peu froide de son chromatisme, bref, la monotonie de son style. Il emprunte seulement aux Vénitiens, à Bramantino un sens élargi de la ...  Lire la suite
LÜPERTZ MARKUS (1941- )

Écrit par :  Bénédicte RAMADE

Né en 1941 à Liberec en Bohême pendant la Seconde Guerre mondiale, Markus Lüpertz se forme à la peinture dans les années 1960, à Düsseldorf. Il s'installe peu après à Berlin où il ouvre sa propre galerie et expose ses premières toiles. En 1962, il commence la série de ses peintures dithyrambiques, expressionnistes et matiéristes en pleine vague po ...  Lire la suite
LURÇAT ANDRÉ (1894-1970)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Architecte français, représentant du mouvement dénommé style international, André Lurçat est, avec Hannes Meyer (moins censuré que lui, cependant), l'un des rares praticiens et théoriciens marxistes de sa génération. Après avoir fait des études académiques à l'École des beaux-arts de Paris, dont il sort diplômé en 1923, Lurçat voyage beaucoup : il ...  Lire la suite
LURÇAT JEAN (1892-1966)

Écrit par :  Nicole de REYNIES

Essentiellement connu pour ses cartons de tapisserie, Jean Lurçat, frère de l'architecte André Lurçat, s'est exprimé cependant avec talent dans des domaines très divers (peintures, dessins, aquarelles, estampes, vitraux, céramiques et mosaïques, bijoux et cristaux, décors de théâtre, poèmes, œuvre critique). Il abandonne des études médicales pour ...  Lire la suite
LUTYENS sir EDWIN (1869-1944)

Écrit par :  Simon TEXIER

Edwin Landseer Lutyens est né à Londres le 29 mars 1869. Il fait ses études d'architecture au Royal College of Arts (1885-1887), qu'il quitte prématurément pour travailler dans l'agence Ernest George & Peto, où il ne reste que six mois. À l'âge de vingt ans, il fonde son agence et construit plusieurs cottages dans le Surrey. Sa rencontre avec ...  Lire la suite
LYDOS (actif env. ~560-~530)

Écrit par :  Jean-Jacques MAFFRE

Vers le milieu du ~ vie siècle, la céramique attique à figures noires a atteint sa maturité. Des artistes comme Sophilos et Clitias ont déjà produit d'indiscutables chefs-d'œuvre, et il est désormais difficile aux peintres plus jeunes de faire mieux que leurs aînés. Les grands thèmes inspirés par l'épopée, la mythologie ou la v ...  Lire la suite
LYSIPPE (~390 env.-env. ~305)

Écrit par :  Bernard HOLTZMANN

Dernier des grands sculpteurs grecs dont le nom nous soit parvenu, Lysippe est, comme ses prédécesseurs, mieux connu par les textes (P. Moreno, Testimonianze per la teoria artistica di Lisippo, éd. Canova, Trévise, 1973 ; Lisippo I, Dedalo Libri, Bari, 1974) que par ses œuvres, qui ne nous ont été transmises que par des copies (C ...  Lire la suite
LYSS JOHANN (1593/94 env.-env. 1629/30)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Fils d'un modeste peintre venu travailler dans le Schleswig-Holstein au service du duc de Holstein, Johann Lyss reçut sans doute là sa première formation, puis se rendit, selon Sandrart, à Amsterdam où il séjourna vers 1616-1619. Après un passage à Paris, on le trouve ensuite en Italie, notamment à Venise en 1621. À Rome dès 1622, Lyss s'affilie, ...  Lire la suite
MACHUCA PEDRO (mort en 1550)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Peintre et architecte espagnol, né à Tolède à la fin du xve siècle et mort à Grenade en 1550, Pedro Machuca est le meilleur représentant du maniérisme en Andalousie. On sait qu'il étudie en Italie où il se trouve en 1517 lorsqu'il signe La Vierge et les âmes du purgatoire (Prado), œuvre très marquée par les Sibylles de ...  Lire la suite
MACIUNAS GEORGE (1931-1978)

Écrit par :  Cécile GODEFROY

Artiste fondateur du mouvement Fluxus, Yurgis (George) Maciunas naît à Kaunas en 1931 d'un père lituanien et d'une mère russe. En 1947, il s'installe avec ses parents à New York et suit les cours d'art, d'arts graphiques et d'architecture de la Cooper Union School of Arts de l'université de New York de 1949 à 1952. Il entreprend ensuite une format ...  Lire la suite
MACKE AUGUST (1887-1914)

Écrit par :  Charles SALA

Le peintre allemand August Macke fit partie du groupe Der blaue Reiter (le Cavalier bleu) fondé en 1914 par Kandinsky et par Franz Marc. Ce groupe avait comme but la synthèse des arts, et son attitude éclectique fut précisée dans le livre-almanach (1912) qui porte son nom. Tout en s'opposant à l'académisme, les artistes du Blaue Reiter étaient hos ...  Lire la suite
MACKINTOSH CHARLES RENNIE (1868-1928)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

On a fort justement relevé un net parallélisme entre l'originalité et l'étendue des discours plastiques tenus à Barcelone par Gaudí et à Glasgow par Mackintosh. C'est, déjà, incorporer deux poétiques, radicalement différentes, au même schème historique. Mais peut-être n'a-t-on pas suffisamment souligné à quel point leur message a été diversement i ...  Lire la suite
MADERNO CARLO (1556-1629)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Neveu de Domenico Fontana, Carlo Maderno arrive en 1588 à Rome, appelé par son oncle qui l'utilise comme stucateur et décorateur dans les travaux que lui a confiés Sixte Quint. Carlo Maderno organise les décors de la fête du Corpus Domini et des funérailles de Sixte Quint. Il s'initie à l'architecture au contact des œuvres de Domineco Fontana et d ...  Lire la suite
MADERNO STEFANO (1576 env.-1636)

Écrit par :  Renée PLOUIN

Sculpteur d'origine lombarde. Dès 1597, on trouve Stefano Maderno à Rome, occupé à faire des copies d'antiques. Une de ses premières œuvres de jeunesse, et l'une des plus importantes, est le « portrait » du corps de sainte Cécile, retrouvé intact sous la basilique de Santa Cecilia in Trastevere. Cette œuvre lui vaut une grande réputation, et il ob ...  Lire la suite
MAES NICOLAS (1634-1693)

Écrit par :  J. BOUTON

Le peintre hollandais Nicolas Maes fut l'un des principaux élèves de Rembrandt, et l'un de ceux qui, dans une voie réaliste et sentimentale, surent le mieux préserver leur originalité en se spécialisant dans la peinture de genre et le portrait. On a dit parfois que Nicolas Maes avait été l'élève de Reynier Covyn à Dordrecht, mais la date de naissa ...  Lire la suite
MAGNASCO ALESSANDRO, dit IL LISSANDRINO (1667-1749)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Né en Ligurie, Alessandro Magnasco reçoit sa première formation à Milan, d'un peintre vénitien, Filippo Abbiatti. À Gênes, durant son enfance, il a connu les batailles, les processions, les scènes de cabaret et les rixes de Bohémiens que peignaient les Flamands Cornelis et Luc van Wael. À Milan, dans le climat de terreur et de misère que fait régn ...  Lire la suite
MAGNELLI ALBERTO (1888-1971)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

« Riche », selon Achille Bonito Oliva, « d'une géométrie interne et silencieuse qui lui est propre », l'œuvre d'Alberto Magnelli s'inscrit dès 1915 dans le courant abstrait européen. Après un retour passager aux éléments figuratifs, l'artiste s'adonne à partir de 1935 à une expression résolument abstraite qui fait de lui l'une des personnalités le ...  Lire la suite
MAGRITTE (exposition)

Écrit par :  Guitemie MALDONADO

Partant de l'irréductible originalité du peintre belge René Magritte (1898-1967) – au sein même du groupe surréaliste auquel il est le plus souvent affilié –, Daniel Abadie, directeur de la Galerie nationale du Jeu de Paume et commissaire de l'exposition Magritte (11 février-9 juin 2003), s'est attaché à montrer les échos de son œuvre dan ...  Lire la suite
MAGRITTE RENÉ (1898-1967)

Écrit par :  Michel DRAGUET

Peintre, dessinateur et photographe belge, René Magritte est l'une des figures majeures du surréalisme. Son œuvre, qui joue avec des rapprochements incongrus d'objets familiers et des modifications d'échelles et de perspectives, provoque des associations métaphoriques inattendues teintées d'humour et d'érotisme. Jeux de mots et titres à double sen ...  Lire la suite
MAHN BERTHOLD (1881-1975)

Écrit par :  Madeleine BARBIN

Le peintre, dessinateur et graveur français, Charles Berthold Mahn est né à Paris. Fils d'un artisan silésien, il travaille en usine tout en suivant le soir les cours de dessin d'Edmond Valton à l'école Germain-Pilon. À vingt ans, il décide de se consacrer à l'art et travaille pour la décoration de théâtre avec Jean-Marie Valton, fils de son profe ...  Lire la suite
MAILLART ROBERT (1872-1940)

Écrit par :  Yve-Alain BOIS

Comme Eiffel, Roebling et Freyssinet, également constructeurs de ponts célèbres, Maillart était un ingénieur (diplômé du Collège technique de Zurich où il sera ensuite professeur). Les architectes les consultaient sur des points « techniques », mais ils refusaient de les considérer comme étant des leurs. C'est pourquoi ce que l'architecture doit à ...  Lire la suite
MAILLOL ARISTIDE (1861-1944)

Écrit par :  Antoinette LE NORMAND-ROMAIN

C'est en 1905 seulement, après la parution des articles d'Octave Mirbeau, de Gide et de Maurice Denis, et le Salon d'automne où était présenté le plâtre de la Méditerranée, que Maillol s'imposa comme un sculpteur à la position originale rompant avec l'académisme et avec le lyrisme expressif de Rodin. Révélant en son auteur un classique da ...  Lire la suite
MAINI GIOVANNI BATTISTA (1690-1752)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Lombard d'origine, le sculpteur Giovanni Battista Maini vint faire sa carrière à Rome après une première formation reçue à Milan. Travaillant un moment avec son compatriote Camillo Rusconi, qui passait dans le premier tiers du xviiie siècle pour le plus grand sculpteur de Rome, il se vit attribuer une part dans les entreprises ...  Lire la suite
MAÎTRE DE BOURGES (XIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Les conceptions architecturales du Maître de-Bourges s'opposent à celles du Maître de Chartres qui est pourtant son contemporain. Il ne cherche pas à définir le volume intérieur de la cathédrale à partir du principe de la répétition d'une même cellule. Il tente au contraire d'ouvrir les différents volumes les uns sur les autres, grâce à l'adoption ...  Lire la suite
MAÎTRE DE CHARTRES (fin XIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

L'architecte qui conçut en 1194 et réalisa en grande partie la cathédrale de Chartres de 1194 à 1230-1235, demeure anonyme. On l'a dit originaire de l'Aisne, ce qui demeure hypothétique. Il renouvelle la conception architecturale de son temps par une redéfinition du volume intérieur dont l'élément de base devient la travée, utilisée comme un modul ...  Lire la suite
MAÎTRE DE FLORE (actif 2e moitié XVIe s.)

Écrit par :  Sylvie BÉGUIN

Nom donné à l'auteur inconnu d'une Flore (autrefois dans la collection d'Albenas, Montpellier) dont on rapproche un certain nombre de peintures, en particulier Le Triomphe de Flore (collection privée), La Naissance de l'amour (Metropolitan Museum, New York) et quelques dessins, Céphale et Procris (coll. G. Selig ...  Lire la suite
MAÎTRE DE LA PASSION DE KARLSRUHE (2e tiers XVe s.)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand que l'on identifie avec Hans Hirtz, peintre attesté à Strasbourg de 1421 à 1463. Son œuvre se compose de sept panneaux d'un retable (le huitième est probablement perdu) qui retrace des épisodes de la Passion. Cinq d'entre eux se trouvent regroupés à la Kunsthalle de Karlsruhe (Le Christ au mont des OliviersLe Couron ...  Lire la suite
MAÎTRE DE LA VUE DE SAINTE-GUDULE (actif entre 1470 et 1490)

Écrit par :  Jacques FOUCART

Parmi les nombreux anonymes de la peinture flamande du xve siècle, le Maître de la Vue de Sainte-Gudule est un des artistes les plus caractéristiques. C'est la présence de l'église bruxelloise de Sainte-Gudule, à l'arrière-plan de son tableau de base, l'Instruction pastorale (Louvre), qui lui a donné sa dénomination. O ...  Lire la suite
MAÎTRE DE MOULINS, JEAN HEY dit (actif entre 1480 et 1501)

Écrit par :  Sharon KATIC

Le Maître de Moulins, peintre du Triptyque de la Vierge en gloire de la cathédrale de Moulins, est considéré comme le plus grand peintre français actif dans le dernier quart du xve siècle. Il exécuta au moins une douzaine d'œuvres, auxquelles il faut ajouter une miniature pour les Statuts de l'ordre de saint Michel ...  Lire la suite
MAÎTRE DE NAUMBURG (XIIIe s.)

Écrit par :  Anne PRACHE

L'intérieur du chœur occidental de la cathédrale de Naumburg en Allemagne est décoré de douze statues qui surmontaient autrefois les stalles et qui sont couronnées par une succession de petits gables. La conception de ces statues et des reliefs du jubé qui clôture le chœur est attribuée à un maître anonyme, le Maître de Naumburg, dont l'atelier du ...  Lire la suite
MAÎTRE DE PEDRET (actif mil. XIIe s.)

Écrit par :  Claudie RESSORT

Artiste anonyme espagnol, le Maître de Pedret est l'auteur des peintures murales de l'église San Quirce à Pedret (Catalogne), exécutées vers le milieu du xiie siècle. De grandes figures de la Vierge et du Pantocrator ornent les culs-de-four des absides tandis que des épisodes de l'Ancien Testament ou des scènes de martyres cour ...  Lire la suite
MAÎTRE DE SAINT-DENIS (actif vers 1231)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

On a donné le nom de « Maître de Saint-Denis » à l'architecte à qui l'abbé de Saint-Denis, Eudes Clément, avait confié en 1231 la reconstruction de l'abbatiale, tout en conservant la crypte et le double déambulatoire avec ses chapelles rayonnantes que l'abbé Suger avait réalisés (1140-1143). Le programme compenait en outre un développement spectac ...  Lire la suite
MAÎTRE DES HEURES DE BOUCICAUT (déb. XVe s.)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Artiste anonyme. Le Maître des Heures de Boucicaut, qui fut sans doute aussi peintre, n'est plus connu aujourd'hui que comme un des plus grands enlumineurs parisiens du début du xve siècle, époque privilégiée où se rassemblaient autour des mécènes de la cour des Valois des artistes venus de toute l'Europe occidentale à Paris po ...  Lire la suite
MAÎTRE DES HEURES DE ROHAN (1re moitié XVe s.)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Les Heures sans doute peintes pour un membre de la famille ducale d'Anjou, puis ornées ultérieurement des armes des Rohan (Bibliothèque nationale, Paris), ont donné son nom provisoire à un artiste resté anonyme dont on ignore tout. On sait seulement qu'il avait des attaches à Troyes, qu'il s'est installé à Paris vers 1415-1420 comme enlum ...  Lire la suite
MAÎTRE DU REGISTRUM GREGORII (fin Xe s.)

Écrit par :  Danielle GABORIT-CHOPIN

La personnalité du Maître du Registrum Gregorii domine nettement celle des enlumineurs des xe et xie siècles. Peintre de l'archevêque Egbert de Trèves (977-993), qui sut faire de sa ville un important centre artistique, le Maître du Registrum tenta avec succès une synthèse entre la traditio ...  Lire la suite
MAÎTRE H. L. (mort en 1533 env.)

Écrit par :  Victor BEYER

Sur le dernier grand sculpteur gothique du Rhin supérieur, le Maître H. L., les textes ne livrent que peu de renseignements, mais son œuvre tant graphique que plastique datée et monogrammée le situe parfaitement dans les années 1511 à 1526. Si les origines de son art graphique (sur cuivre surtout) sont à rechercher, peut-être à travers l'expérienc ...  Lire la suite
MAÎTRE MARTIN (XIIIe s.)

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Deux documents attestent que l'architecte qui dirigeait le chantier de la cathédrale de Tolède, au début du xiiie siècle, était un certain Martin. On sait qu'il était marié et qu'en 1227, le doyen du chapitre lui fit un don. Il est vraisemblable que Maître Martin est l'auteur de la partie de la cathédrale commencée en 1222, mai ...  Lire la suite
MAÎTRES À L'ŒILLET (fin XVe-déb. XVIe s.)

Écrit par :  Pierre VAISSE

On désigne sous le nom de Maîtres à l'œillet un certain nombre de peintres suisses de la fin du xve et des premières années du xvie siècle, dont les œuvres portent soit un œillet blanc et un œillet rouge, soit un œillet croisé avec un brin de lavande, soit un œillet seul. Plusieurs explications ont été propo ...  Lire la suite
MALAVAL ROBERT (1937-1980)

Écrit par :  Maïten BOUISSET

Le 20 août 1980, on retrouvait, dans ce qu'il appelait son atelier-bunker de la rue du Pont-Louis-Philippe à Paris, le corps du peintre Robert Malaval qui s'était suicidé en se tirant une balle dans la tête. Ce geste mettait un terme dramatique à la vie et à la carrière de l'un des plus singuliers créateurs des années 1960-1970. Profondément indiv ...  Lire la suite
MALLET-STEVENS ROBERT (1886-1945)

Écrit par :  Richard KLEIN

Mallet-Stevens fut un des architectes français les plus proches de l'avant-garde internationale et un des plus éloignés de la tradition des beaux-arts. Architecte, décorateur, enseignant, concepteur de décors de cinéma, de meubles, d'aménagements intérieurs et de boutiques, il représente une figure incontournable de l'architecture moderne et incar ...  Lire la suite
MALOUEL JEAN (av. 1370-1415)

Écrit par :  Nicole REYNAUD

Né à Nimègue dans une famille d'artistes, Malouel (ou Maelwael) vient travailler à Paris où le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, l'engage en 1397 pour en faire son peintre en titre et le charger, à Dijon, des grands travaux de peinture de la Chartreuse de Champmol, récemment fondée ; il introduira auprès du duc ses neveux, les frères de Limbour ...  Lire la suite
MANDIARGUES BONA DE (1926-2000)

Écrit par :  Guitemie MALDONADO

Bona Tibertelli de Pisis (dite Bona), artiste peintre, est née le 12 septembre 1926 à Rome. Se déclarant volontiers « autodidacte et ignorante », elle eut très tôt la révélation de la peinture : en 1932, son oncle Filippo de Pisis, peintre de la tendance métaphysique, séjourne dans la résidence familiale près de Modène, installe un atelier et prod ...  Lire la suite
MANESSIER ALFRED (1911-1993)

Écrit par :  Pierre ENCREVÉ

Le peintre Alfred Manessier est mort le 1er août 1993 des suites d'un accident d'automobile, au terme d'une année où le renouveau de son audience nationale et internationale s'était traduit par une grande rétrospective de son œuvre dans les galeries nationales du Grand Palais à Paris, présentée ensuite à Rome et à Budapest, une autre ét ...  Lire la suite
MANET ÉDOUARD (1832-1883)

Écrit par :  Éric DARRAGON

Longtemps défini par sa modernité et quelque peu statufié dans ce rôle, Édouard Manet se situe toujours au cœur d'une interprétation générale de l'art du xixe siècle, mais exposé de manière plus libre à l'exercice du jugement avec le renouveau des études historiques consacrées à ses contemporains, ses amis comme Alfred Stevens, ...  Lire la suite
MANET. LES NATURES MORTES (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Les natures mortes occupent dans l'œuvre de Manet une place considérable : un cinquième de ses tableaux relèvent spécifiquement de ce genre, qui est également présent dans certains portraits ou certaines compositions plus ambitieuses de l'artiste. L'une de ses œuvres les plus célèbres, Le Déjeuner sur l'herbe, autrefois dénommée par l'art ...  Lire la suite
MANGUIN HENRI CHARLES (1874-1949)

Écrit par :  Antoine TERRASSE

De tous les artistes qui exposèrent ensemble au Salon d'automne de 1905 et furent appelés les fauves, sans aucun doute Henri Manguin est-il demeuré le plus fidèle à cette facture vive, éclatante, immédiatement expressive. « L'expression, disait Matisse, vient de la surface colorée que le spectateur saisit en son entier. » Franche, vigoureuse, dire ...  Lire la suite
MANNOZZI GIOVANNI (1592-1636)

Écrit par :  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Fuyant la maison paternelle de San Giovanni-Valdarno pour échapper au séminaire, Mannozzi se rend en 1610 à Florence, et commence son apprentissage de peintre chez Matteo Rosselli, qui fait alors figure de chef d'école. Il a pour condisciples Francesco Furini, Lorenzo Lippi, Il Volterrano, qui allaient travailler comme lui pour les grands-ducs Cos ...  Lire la suite
MANOLI PIERRE (1927-2001)

Écrit par :  Universalis

Sculpteur français. D'origine crétoise, Pierre Manoli est né au Caire. En 1950, il s'installe en France, fait des études d'art à Paris, d'abord aux Arts décoratifs (1951-1957) puis à l'École des beaux-arts. Il travaille la terre glaise, le plâtre, la pierre (en 1964, il réalise des sculptures en utilisant une technique dont il est l'inventeur : la ...  Lire la suite
MANOLO MANUEL MARTÍNEZ HUGUÉ dit (1872-1945)

Écrit par :  Pierre ROBIN

Plus connu sous le nom de Manolo, Manuel Martínez Hugué est le fils naturel du général Benigno Martínez. Sa mère, Anna Hugué, meurt alors qu'il est encore enfant ; des parents le recueillent. L'adolescent, abandonné à lui-même, hante les lieux les plus mal famés de Barcelone, côtoie la pègre, vit d'expédients ; il mène, en cette fin du xix ...  Lire la suite
MANSART FRANÇOIS (1598-1666)

Écrit par :  William Peter Jackson SMITH

François Mansart a donné une signification nouvelle à l'architecture classique française. Il y est parvenu en appliquant le vocabulaire classique à des formes architecturales auxquelles il n'était pas en fait destiné, à tel point qu'entre ses mains le château français et l'hôtel particulier sont presque devenus des types de bâtiments classiques, t ...  Lire la suite
MANTEGNA ANDREA (1431-1506)

Écrit par :  Pietro ZAMPETTI

La personnalité de Mantegna et son œuvre ont pris un relief et une importance exceptionnels : c'est Mantegna en effet qui, dans les villes de la vallée du Pô, a rompu définitivement avec le style gothique, toujours vivace en plein milieu du xve siècle. Dès le début de sa précoce activité, l'artiste a pris position en faveur du ...  Lire la suite
MANTEGNA (exposition)

Écrit par :  Éléonore FOURNIÉ

La première rétrospective consacrée à Andrea Mantegna au musée du Louvre, à Paris, du 26 septembre 2008 au 5 janvier 2009, amène le visiteur au cœur du Quattrocento italien. Là, une confrontation perspicace des œuvres du maître avec celles de ses contemporains permet, en l'espace de près de 190 œuvres, de révéler les moments clés de la vie de l'ar ...  Lire la suite
MANUEL DEUTSCH NIKLAUS (1484-1530)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre et dessinateur suisse, de son vrai nom Niklaus Aleman (Manuel était le prénom de son père, Deutsch la forme germanique d'Aleman). Marié en 1509 à la fille d'un capitaine bernois, membre du petit conseil de la ville, il entre lui-même au grand conseil l'année suivante et exerce tour à tour différentes fonctions militaires et diplomatiques, ...  Lire la suite
MANZONI PIERO (1933-1963)

Écrit par :  Denys RIOUT, Universalis

Artiste italien. Au milieu des années 1950, lorsque Piero Manzoni, né en 1933 à Soncino (Cremona, Italie) et décédé en 1963 à Milan, abandonna ses études universitaires – de droit, puis de lettres et de philosophie – pour se consacrer à la peinture, les activités artistiques étaient encore définies par le médium utilisé. Ainsi devenait-on, par exe ...  Lire la suite
MANZÙ GIACOMO (1908-1991)

Écrit par :  Nicole BARBIER

Sculpteur italien. Issu d'une famille pauvre de douze enfants, Giacomo Manzù fut placé très tôt chez un artisan décorateur de Bergame, dès que l'on remarqua son penchant pour le dessin. À treize ans, il suit des cours du soir chez un stucateur, mais ne commence à suivre un véritable enseignement de sculpture que pendant son service militaire à Vér ...  Lire la suite
MARCEAU MARCEL (1923-2007)

Écrit par :  Didier MÉREUZE

Les Japonais voyaient en lui un « trésor national ». Les Américains l'appelaient « le magicien du geste et du silence ». Lui-même se flattait d'être le Français le plus célèbre à l'étranger, avec le commandant Cousteau. N'a-t-il pas été applaudi, pendant plus d'un demi-siècle, sur toutes les scènes et tous les continents dans les habits de Bip, so ...  Lire la suite
MARC FRANZ (1880-1916)

Écrit par :  Charles SALA

Parmi les artistes du Blaue Reiter, Franz Marc fut incontestablement le peintre le plus lié à la figuration et au naturalisme. Cependant, le travail qu'il accomplit sur la forme et sur l'espace permet de le situer à la confluence des tendances cubiste, futuriste et expressionniste. Il a été, en effet, avec Feininger et Macke, l'un des artistes les ...  Lire la suite
MARCHAND ANDRÉ (1907-2007)

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Par son opiniâtreté et par le commentaire perpétuel qu'il fait de ses propres œuvres dans ses carnets, l'autodidacte André Marchand occupe dans la peinture française contemporaine une place tout à fait à part. Vers 1933, alors qu'il travaille à Paris, son œuvre consiste surtout en grandes figures influencées par le style pompéien de Picasso. Ce so ...  Lire la suite
MARCILLAT GUILLAUME DE (1470 env.-1529)

Écrit par :  Françoise PERROT

Peintre verrier, né très probablement à La Châtre et mort à Arezzo, souvent appelé par erreur Guillaume de Marseille. Guillaume de Marcillat est connu par ses travaux en Italie ; de sa vie en France, nous ignorons tout, sauf un passage à Narbonne dans les premières années du xvie siècle, peu avant son départ pour Rome. Nous som ...  Lire la suite
MARCKS GERHARD (1889-1981)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Sculpteur et graveur allemand. Formé à la sculpture auprès de Gaul et de Kolbe, Gerhard Marcks devient professeur à l'école des arts décoratifs de Berlin en 1918 et, de 1919 à 1925, professeur au Bauhaus où il dirige l'atelier de céramique. Directeur de l'école des arts décoratifs de Burg Giebichenstein près de Halle en 1933, il perd sa place au m ...  Lire la suite
MARE ANDRÉ (1885-1932)

Écrit par :  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Peintre et décorateur français. Mare est peintre avant d'être décorateur, et son goût pour les valeurs traditionnelles et la qualité du travail influencera ses conceptions. Il commence par dessiner des reliures aussi bien que des meubles. Le point de départ de son succès date de son association avec le peintre et architecte Louis Süe (1875-1968) e ...  Lire la suite
MARÉES HANS VON (1837-1887)

Écrit par :  Pierre VAISSE

Peintre allemand, Hans von Marées est le meilleur représentant du courant idéaliste de la peinture allemande dans le troisième quart du xixe siècle, courant qu'illustrèrent aussi Arnold Böcklin et Anselm Feuerbach. Après une première formation à Berlin, il vint à Munich, où le mécène Adolf Friedrich von Schack s'intéressa à lui ...  Lire la suite
MARIE D'ORLÉANS, 1813-1939, PRINCESSE ET ARTISTE ROMANTIQUE (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

L'exposition monographique consacrée à Marie d'Orléans, 1813-1839, princesse et artiste romantique, présentée conjointement au musée du Louvre à Paris (18 avril-21 juillet 2008) et au musée Condé à Chantilly (9 avril-21 juillet 2008), ne cherchait pas seulement à ajouter à notre connaissance de la nombreuse famille du roi-citoyen ou à rév ...  Lire la suite
MARIESCHI MICHELE (1710 env.-1743)

Écrit par :