Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHONÉTIQUE HISTORIQUE

Articles

  • BOPP FRANZ (1791-1867)

    • Écrit par Louis-Jean CALVET
    • 536 mots

    Né à Mayence, Franz Bopp étudie à Paris de 1812 à 1816 (le persan, l'arabe, l'hébreu, le sanskrit), puis à Londres de 1816 à 1820. Il est le fondateur de la méthode comparative en linguistique. Son ouvrage, Le Système de conjugaison du sanscrit comparé avec celui des langues...

  • ÉTYMOLOGIE

    • Écrit par Paul ZUMTHOR
    • 5 411 mots
    Laphonétique historique (issue de la grammaire comparée des langues classiques, dans la perspective mentale d'un romantisme qui concevait l'homme et la nature comme fondamentalement historiques) consiste en une systématisation évolutionniste des changements de sons dans la langue. Elle aboutit...
  • FRANCE (Arts et culture) - La langue française

    • Écrit par Gérald ANTOINE, Jean-Claude CHEVALIER, Loïc DEPECKER, Françoise HELGORSKY
    • 15 699 mots
    • 2 médias
    L' accent tonique, extrêmement fort en latin vulgaire et jusqu'au xie siècle, est responsable d'une véritable érosion phonétique qui ruine les flexions et réduit la plupart des mots à une ou deux syllabes (par exemple, oculum > œil ; hospitem > hôte). Les voyelles qu'il...
  • GRAMMAIRE COMPARÉE DES LANGUES INDO-EUROPÉENNES, Franz Bopp - Fiche de lecture

    • Écrit par Gabriel BERGOUNIOUX
    • 755 mots
    ...vers leur état primitif commun : c'est la reconstruction. Ce faisant, il abandonne l'interprétation de ce qui est non morphologique, les « racines ». L'exposé est conduit en trois temps : 1. reconstitution de la valeur phonétique des écritures (les langues étudiées sont des langues mortes) ;...
  • GRIMM JAKOB (1785-1863) et WILHELM (1786-1859)

    • Écrit par Michel-François DEMET
    • 1 730 mots
    • 5 médias
    ...grammaire. Jakob Grimm avait créé une science, mais il ne put mener à bien toutes ses recherches ; il fallut attendre l'œuvre de Franz Bopp ( Grammaire comparée des langues sanscrite, zende, grecque, latine, lituanienne, slave ancienne, gothique et allemande, 1833), l'apport de philologues...
  • INDO-EUROPÉEN

    • Écrit par Guy JUCQUOIS
    • 7 929 mots
    • 1 média
    Les néogrammairiens – on appelle ainsi une école de comparatistes de la fin du xixe siècle et du début du xxe – avaient au contraire concentré leur attention sur les évolutions phonétiques. Cela leur permit de dresser un tableau des différents sons dont disposait l'indo-européen et des équivalences...
  • LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

    • Écrit par Bernard VICTORRI
    • 6 742 mots
    • 2 médias
    ...famille. Le procédé consiste à découvrir les lois d'évolution phonétique qui ont présidé à la différenciation des langues, et qui sont donc à l'origine des lois de correspondance phonétique mises en évidence lors de la comparaison des langues de la famille. Par exemple, la comparaison entre les langues romanes...
  • ORTHOGRAPHE

    • Écrit par Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, Fabrice JEJCIC
    • 4 616 mots
    • 1 média
    ...dès les premiers textes écrits (viiie-ixe siècle) le système alphabétique latin, en l'adaptant pour la notation des sons nouveaux du français. Les diphtongues du très ancien français ont été notées par la combinaison des signes-voyelles du latin, qui sont demeurés inchangés dans l'écrit, bien...
  • PHONÈME

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 1 419 mots
    ...structuraliste, elle a pour l'essentiel été utilisée dans des travaux synchroniques – à l'exception d'un ouvrage important de phonologie diachronique, l'Économie des changements phonétiques (1955), d'André Martinet, où l'auteur met en évidence l'interaction de tendances contradictoires dans...
  • VERNER KARL ADOLF (1846-1896)

    • Écrit par Louis-Jean CALVET
    • 186 mots

    Linguiste danois, apparenté à l'école dite des Junggrammatiker (jeunes grammairiens) et surtout connu pour la loi qui porte son nom (loi de Verner), formulée en 1875. Cette loi complète la loi de Grimm sur la mutation en haut-germanique, prenant en compte les exceptions à cette loi (passage...

Média

Occlusives - crédits : Encyclopædia Universalis France

Occlusives