VERNER KARL ADOLF (1846-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Linguiste danois, apparenté à l'école dite des Junggrammatiker (jeunes grammairiens) et surtout connu pour la loi qui porte son nom (loi de Verner), formulée en 1875. Cette loi complète la loi de Grimm sur la mutation en haut-germanique, prenant en compte les exceptions à cette loi (passage des aspirées sourdes à des aspirées sonores).

L'hypothèse de Verner est que le sanskrit a conservé l'accentuation de l'indo-européen, et que la place de l'accent joue un rôle important dans l'évolution phonétique : les aspirées sourdes demeurent en gothique lorsque l'accent est sur la syllabe précédente, elles se sonorisent et perdent leur aspiration dans les autres cas. Ainsi :

Dans le cas 1, la sonorisation demeure (accent placé avant) ; dans le cas 2, nous avons un phénomène de sonorisation.

La loi de Verner a eu une grande importance dans la mesure où elle est venue confirmer la thèse de la régularité des changements phonétiques généralement soutenue depuis la loi de Grimm (1822) et en élargir le champ d'application.

—  Louis-Jean CALVET

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VERNER KARL ADOLF (1846-1896)  » est également traité dans :

GRIMM JAKOB (1785-1863) et WILHELM (1786-1859)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 735 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'œuvre philologique »  : […] Les deux frères s'intéressaient depuis longtemps à la littérature médiévale allemande. Ils avaient remarquablement commenté et édité la Chanson des Nibelungen ( Nibelungenlied ), Le Pauvre Henri ( Der arme Heinrich , début du xiii e  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimm-jakob-et-wilhelm/#i_809

Pour citer l’article

Louis-Jean CALVET, « VERNER KARL ADOLF - (1846-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-adolf-verner/