Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NERF PNEUMOGASTRIQUE ou NERF VAGUE

Articles

  • BULBE RACHIDIEN

    • Écrit par Paul LAGET
    • 4 096 mots
    • 5 médias
    ...hypoglosse (XII) sort du sillon préolivaire par plusieurs filets. Du sillon collatéral postérieur naissent, de haut en bas : le glosso-pharyngien (IX), le pneumogastrique (X), par un grand nombre de racines, et le spinal (XI). Du sillon bulbo-protubérantiel paraissent s'échapper, à partir du sillon ventral...
  • CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

    • Écrit par Universalis, Claude GILLOT, Jean PAUPE, Henri SCHMITT
    • 17 004 mots
    • 13 médias
    Les centres nerveux commandent le cœur par deux groupes de nerfs centrifuges à action opposée : des fibres cardio-modératrices du nerf pneumogastrique (nerf vague) qui, nées du bulbe, gagnent le cœur en trois troncs distincts pour se terminer en particulier au contact des éléments du tissu nodal...
  • CONTRÔLE CENTRAL DE L'APPÉTIT

    • Écrit par Serge LUQUET
    • 5 946 mots
    • 6 médias
    ...récepteurs dédiés va avoir des effets majoritairement satiétogènes, via l’activation de la production d’hormones de type CCK et GLP-1 et par l’activation du nerf vague. Pour le glucose, l’activation des cellules entéro-endocrines est à la fois médiée par le transport et le métabolisme du glucose au niveau intracellulaire,...
  • DÉGLUTITION

    • Écrit par Didier LAVERGNE
    • 177 mots

    Réflexe permettant au contenu buccal de passer dans l'œsophage. Les fibres afférentes proviennent des rameaux sensitifs du nerf pneumogastrique et du nerf trijumeau ; elles excitent des centres nerveux bulbaires. Ceux-ci commandent la musculature pharyngée par l'intermédiaire du nerf glossopharyngien...

  • DIGESTION

    • Écrit par Jean-Jacques BERNIER, Universalis
    • 7 148 mots
    • 5 médias
    ...intestinale est essentiellement sous la dépendance du contact des aliments et de l'innervation intrinsèque. Elle subit cependant diverses influences : le nerf pneumogastrique et son médiateur (l'acétylcholine) activent la motricité. À l’inverse, le système sympathique, dont le médiateur est l'...
  • ESTOMAC

    • Écrit par Miguel LEWIN
    • 4 235 mots
    • 2 médias
    L'activité motrice de l'estomac est contrôlée par l'innervation extrinsèque, principalement le nerf vague, ou pneumogastrique, et l'innervation intrinsèque, représentée par les plexus de la paroi gastrique. Ceux-ci sont constitués de courts neurones étroitement interconnectés formant des synapses...
  • GLYCÉMIE

    • Écrit par Jack BAILLET, Universalis
    • 3 654 mots
    • 2 médias
    L'influence nerveuse centrale est fondée sur le fait que le nerf vague est insulino-sécréteur et que toute hyperglycémie encéphalique déclenche l'insulino-sécrétion, comme le prouvent les travaux de E. Zung et J. La Barre. Un chien perfuseur P irrigue la tête d'un chien I auquel elle est retenue par...
  • LARYNX, pathologie

    • Écrit par Marcel AUBRY, Bernard MEYER
    • 1 985 mots
    • 3 médias
    Les paralysies laryngées sont soit périphériques, c'est-à-dire liées à une lésion du nerf pneumogastrique (dixième paire crânienne) ou de ses branches laryngées supérieures et inférieures (= nerfs récurrents), soit d'origine centrale. Elles entraînent la paralysie de l'une ou des deux cordes...
  • NEUROLOGIE

    • Écrit par Universalis, Raymond HOUDART, Hubert MAMO, Jean MÉTELLUS
    • 30 259 mots
    • 7 médias
    Le pneumogastrique, ou nerf vague, naît de la région bulbaire et a essentiellement un rôle végétatif parasympathique. Il assure également une fonction sensitive et motrice au niveau de la région pharyngo-laryngée.
  • NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

    • Écrit par Paul DELL
    • 15 374 mots
    • 20 médias
    ...stimulation des nerfs du premier cœur sur celui-ci d'abord et sur le second ensuite. Les deux cœurs battent spontanément en raison de l'automatisme cardiaque ; la stimulation des nerfs vagues (parasympathiques) du premier provoque son ralentissement et même son arrêt ; bientôt, le second se ralentit également....
  • RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

    • Écrit par Henri SCHMITT
    • 1 517 mots
    • 1 média
    ...tussigènes (muqueuses pharyngée, trachéale ou bronchique). Le centre est localisé dans la partie dorsolatérale du bulbe. Les voies afférentes sont les nerfs pneumogastriques et sympathiques ; les voies efférentes sont les nerfs intercostaux, les nerfs phréniques et des filets bronchoconstricteurs du pneumogastrique....
  • TÊTE ET COU

    • Écrit par Claude GILLOT
    • 13 400 mots
    • 9 médias
    ... arc, nerf facial (VIIe paire) pour l'arc hyoïdien ou 2e arc, nerf glossopharyngien (IXe paire) pour l'arc hyothyroïdien ou 3e arc, nerf pneumogastrique (Xe paire), complété par le spinal bulbaire (XIe paire), pour les 4e, 5e et 6e arcs. Diverses formations comme la trompe d'Eustache,...